Journal 30 jours avec Linux

Posté par .
Tags : aucun
0
6
mar.
2007
Un "power user" (utilisateur avancé) s'est "contraint" à utiliser pour la première fois GNU/Gnome/Linux (ici la distribution Ubuntu) durant 30 jours.
Il fait un rapport de cette expérience qui me semble d'une grande honnêteté :
http://consumer.hardocp.com/article.html?art=MTI5OCwxLCxoY29(...)

Ce qui fait en grande partie à mes yeux l'intérêt de l'article, est que l'utilisateur n'est pas un "adorateur" du libre. C'est un "consommateur" d'informatique comme un autre.
C'est riche d'enseignement sur la perception que peut avoir un non-utilisateur régulier de Linux. Il y a quelques conneries, dont un gros troll, mais c'est très intéressant !
Par exemple il trouve Gnome très configurable alors que c'est un utilisateur avancé :-)
Il y a une vidéo où il présente assez longuement GNU/Gnome/Linux et notamment Beryl. Ce "truc" a limite trop d'options :-) mais il a été emballé.

Cette expérience (car c'est plus qu'un test) a été fait avec Ubuntu. Au final il a adopté Linux mais garde une partition avec Windows. Principalement pour les jeux et Photoshop. Il ne dit pas que Gimp est un mauvais logiciel. Il répond à 95 % des besoins. Il est très habitué à Photoshop.
Pour lui Linux a des atouts très forts mais aussi des faiblesses très marquées.
Selon lui Linux peut séduit quelques utilisateurs de Windows qui sont "dégoûtés" par Vista. Mais il pense que la (grande) majorité des utilisateurs vont passer à Vista. Je suis assez d'accord. Mais c'est toujours ça de pris :-)

N'oubliez pas qu'il y a d'autres distributions.

Ça nous change des tests : j'installe une distribution, je boote, je lance firefox puis totem, et j'écris un article.
  • # First Post

    Posté par . Évalué à 3.

    Quelques réflexions à la volée.

    Notons que le testeurs n'a pas envisagé dans sa réflexion la virtualisation pour faire cohabiter Linux et Windows. Si avec un Windows en invité on peut utiliser Direct3D pour les jeux (peut-être avec deux cartes graphiques voire deux cartes sons) ça peut être un gros plus pour l'adoption de Linux en douceur.

    Linux prêt pour le Desktop (avec un grand D) ?
    Pas pour la ménagère de moins de 50 ans ou Nicolas le jardinier, voire aussi l'accro aux jeux, avant un bon bout de temps.

    Mais comme nous l'inspire Peugeot, il faut s'attendre à une adoption de Linux pour des postes desktop en entreprises de façon TRÈS significative. Linux en desktop pour entreprise a des atouts très forts à faire valoir.

    L'histoire jugera.
    • [^] # Re: First Post

      Posté par . Évalué à 3.

      Notons que le testeurs n'a pas envisagé dans sa réflexion la virtualisation pour faire cohabiter Linux et Windows. Si avec un Windows en invité on peut utiliser Direct3D pour les jeux (peut-être avec deux cartes graphiques voire deux cartes sons) ça peut être un gros plus pour l'adoption de Linux en douceur.
      Ou faire touner Linux sous Windows avec des trucs comme colinux.
      Comme ca le mec il peut jouer sous windows (sans les pertes de perf du a la virtualisation) tout en découvrant Linux.
      • [^] # Re: First Post

        Posté par . Évalué à 3.

        Après avoir écrit l'article, il a installé virtualbox.
        Donc il utilise Linux avec Windows en invité.
      • [^] # Re: First Post

        Posté par . Évalué à 1.

        Ou faire touner Linux sous Windows avec des trucs comme colinux.
        Expliques lui qu'il faut :
        1) un serveur x indépendant et déporter les sessions X vers ce serveur
        2) Que pour utiliser son imprimante en usb ou pour traficotter son appareil photo il va avoir beaucoup de mal
        ....
        Même pour un utilisateur avancé (non bidouilleur), colinux n'est pas la bonne solution.
        Colinux , je l'utilise au moins 1 fois par semaine (j'avoue moins que vmware). Il a été (et il est toujours) mon terrain d'entrainement
        Mais pour l'instant il n'est pas question de précher la bonne parole "linux" en montrant colinux.
    • [^] # Re: First Post

      Posté par . Évalué à 10.

      Linux prêt pour le Desktop (avec un grand D) ?
      Pas pour la ménagère de moins de 50 ans ou Nicolas le jardinier, voire aussi l'accro aux jeux, avant un bon bout de temps.


      <mavie>J'ai installé les machines de 3 personnes au cours de l'année écoulée: mon épouse, ma mère et ma soeur. Avec une distro GNU/Linux, évidemment. Les résultats:

      - Mon épouse, qui utilise un PC sous Windows dans son boulot, est un peu déconcertée par les différences entre les deux OS, mais dans l'ensemble, ça va.
      - Ma mère, qui n'avait jamais approché d'ordinateur, s'en sort sans problème! Bon, c'est vrai, je lui ai mis de grosses icônes "Web", "Mail", "Texte" sur le bureau, et j'ai viré plein de trucs dans les menus pour qu'elle ne cherche pas trop. Un peu genre Ordissimo, quoi.
      - Ma soeur, pas très à l'aise avec Windows, n'a pas rencontré plus de difficultés sous Linux que sous l'autre OS.
      </mavie>

      Alors j'aurais envie de poser la question différemment: plutôt que de demander si Linux est prêt pour le Desktop, ne devrait-on pas plutôt se poser la question de savoir si les utilisateurs sont prêts pour Linux?

      Je veux dire par là que c'est surtout une question d'habitudes et de "virginité" de l'utilisateur: de même qu'il est facile pour un enfant très jeune d'apprendre des langues, je pense qu'une personne qui n'a encore aucune habitude dans le domaine informatique se débrouillera plus vite avec Linux que quelqu'un qui est déjà habitué à Windows (et le raisonnement vaudrait évidemment dans l'autre sens: quelqu'un qui n'a jamais utilisé que des systèmes de type *nix peut être déconcerté par l'autre OS).

      Pour ce qui est de l'accro aux jeux, je ne peux rien en dire: ni moi ni les trois personnes citées plus haut ne sont des joueurs (allez, si, j'avoue, je fais bien une petite partie de Frozen-Bubble de temps en temps...)
      • [^] # Re: First Post

        Posté par . Évalué à 2.

        Dans ton exemple on est dans le cas d'une entreprise avec un admin, la hotline et pas de jeux.

        Tu ne serais pas là, ils seraient passés à Linux ?
        Je ne crois pas.
        Et s'ils passaient à Linux sans ton aide, ils seraient content de Linux ?
        Avec beaucoup chance (si tout va bien, qu'il n'y a pas de problème, que tous le matos est reconnu, etc), peut-être.
        • [^] # Re: First Post

          Posté par . Évalué à 10.

          s/ils/elles :-)

          Ceci dit, tu as raison sur ce point : elles ne sont pas passées à Linux toutes seules.

          Mais on peut dire la même chose de la grande majorité des utilisateurs de Windows: l'admin que tu cites est le fabricant-du-PC-qui-a-installé-Windows-parce-que-c'est-comme-ça...

          Du côté d'en face (i.e. chez les utilisateurs de Windows), très peu de personnes installent leur OS, je pense.

          Alors entre le fabricant qui préinstalle Windows ou moi qui installe Linux, je pense que la différence n'est pas très grande, pour peu qu'on se limite au cadre que tu as proposé: la ménagère, le jardinier, toussa.

          Et ta question "Tu ne serais pas là, ils seraient passés à Linux ?" devient: "Leur fabricant n'aurait pas mis d'OS, ils auraient installé Windows ?"

          N'interprète pas mal ma dernière phrase, elle n'est pas là pour te contredire, ta réflexion est juste. Mais dans le cadre cité, je crois que la mienne aussi.
          • [^] # Re: First Post

            Posté par . Évalué à 2.

            > Mais dans le cadre cité, je crois que la mienne aussi.

            Mouaif.
            J'adore Linux. J'ai connu l'époque où pour avoir X11 il fallait le compiler et cela prenait au moins 8h.

            Mais une "mise en garde". Ne pas tenir ses promesses ça craint.

            J'en ai vu plus d'un à qui on a promis que Linux était aussi facile que Windows, qu'avec Linux Nicolas le jardinier serait sexy, etc...

            Ben il y en a plus d'un qui ont été dégoûtés.
            Et après :
            - Ils gueulent sur les toits que Linux c'est naze
            - Il ne touche plus Linux pour au moins 5 ans

            Ça fait depuis des années (!) que peut-être trop de gens disent que Linux est prêt pour le desktop, prêt pour monsieur tout le monde. Ça fait depuis des années que c'est faux. Si c'était vrai depuis des années, on l'aurait constaté dans les faits.

            M'enfin, je pense que le label "people ready" pour Linux n'est pas loins.
            • [^] # Re: First Post

              Posté par . Évalué à 6.

              Tu oublies facteur très important: l'inertie due à l'habitude.

              Un exemple pour te paraphraser: "ça fait des années que l'on dit qu'il y a des meilleures dispositions de clavier que l'AZERTY. Si c'était vrai depuis des années, on l'aurait constaté dans les faits".

              Je veux continuer à être optimiste: pour des personnes n'ayant *aucune* expérience préalable et n'ayant que des besoins basiques (web, mail, traitement de texte), il y a les outils qu'il faut et il n'y a pas les habitudes à "combattre". Pour ces personnes-là, je persiste à croire que Linux est prêt.
            • [^] # Re: First Post

              Posté par . Évalué à 6.

              >>Ça fait depuis des années (!) que peut-être trop de gens disent que Linux est prêt pour le desktop, prêt pour monsieur tout le monde. Ça fait depuis des années que c'est faux. Si c'était vrai depuis des années, on l'aurait constaté dans les faits.

              Bah qu'est ce que tu lui repproche au juste?

              Je ne vois pas où un utilisateur débutant pourrait être rebouté par Linux. (à par ces habitudes Windows comme on l'a dit)
              Aujourd'hui même configurer un nouveau périphérique est très simple, et la pluspart sont reconnus d'office.
              C'est vrai, il y a encore une ou deux version de Mandriva, je devait bidouiller pour faire reconnaître ma carte wifi, mais les dernières version choisissent automatiquement Ndiswrapper donc plus aucun soucis. Ok Ndiswrapper capucépolibre, mais un utilisateur débutant ilnenarienfoutre.
              D'ailleur Ubuntu l'a même reconnu nativement.
              Idem pour mon imprimente.

              Donc si c'est plus la gestion materiel qui lui manque c'est quoi? Une pub Flavie Famant?
              • [^] # Re: First Post

                Posté par . Évalué à 6.

                > Bah qu'est ce que tu lui repproche au juste?

                Je n'ai pas envie d'en faire long, je suis face à des fanatiques...
                Des exemples et uniquement pour 2006 :
                - Pour ma carte dvb-t je recompiler le noyau avec "CONFIG_DVB_USB_DIBUSB_MB_FAULTY=Y". Certes, ce n'est pas de la faute de Linux.
                - Pour avoir mon /dev/mga_vid, je doit compiler un module (et recompiler mplayer).
                - Pour une carte usb atmel (wifi) avec le mode moniteur, je dois compiler un module (le at76)
                - Pour ma carte wifi actuel (rt61) je dois encore compiler des modules

                Et j'ai rien d'exotique...

                Pas vraiment des reproches, ça m'éclate. Je préfère de loins Linux à Windows. Mais je ne crois pas que ça soit du goût de tout le monde.


                Maintenant images monsieur tout le monde aller à la fnac, acheter une carte dvb-t et la faire marcher sous Linux.
                Avec Windows c'est l'affaire de 20 minutes, avec Linux si c'est la premier fois, alors le mieux est de réserver son dimanche.
                • [^] # Re: First Post

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  concrètement je plussois le "not ready" mais c'est toujours pareil, faute des constructeurs...

                  j'ai monté un pc de récup pour ma cousine, cartes son intégré et geforce 4...

                  vous me voyez venir ? sous *nix ça marche tout seul (à un kldload près pour mon système préféré)

                  sous win c'est la galère et ça prend beaucoups plus de temps à récupérer les drivers.

                  bref, montrer aux gens que quand ça marche, ça marche mieux sous unix et que quand ca marche pas, dire que c'est de la faute des constructeurs mais que ca marchera quand même bientôt...
                • [^] # Re: First Post

                  Posté par . Évalué à 10.

                  Maintenant images monsieur tout le monde aller à la fnac, acheter une carte dvb-t et la faire marcher sous Linux.
                  Avec Windows c'est l'affaire de 20 minutes, avec Linux si c'est la premier fois, alors le mieux est de réserver son dimanche.


                  Archi faux. La plupart des gens ne savent même pas ce qu'ils doivent faire d'une carte pci, ni même comment ouvrir le boitier de leur pc. Et généralement quand ils y arrivent ils passent des jours à installer rebooter supprimer les drivers rebooter réinstaller rebooter rebooter 3x en boucle pendant plusieurs jours avant que l'informaticien de la famille vienne leur configurer la bestiole correctement. Et l'arrivée des périphériques usb n'a fait que limiter l'impact du premier problème sans résoudre le problème du je ne veux pas lire de manuel, je vais cliquer partout pour voir ce que ça donne.
                • [^] # Re: First Post

                  Posté par . Évalué à 4.

                  en ce qui concerne ta carte rt61, la pile wifi de deviscape devrait passer incessamment (rumeurs pour le 2.6.22 ?) dans le main kernel tree, et avec elle les pilotes rt2x00 (si jamais ils arrivent à les stabiliser à temps). Beaucoup d'emmerdes en moins pour les utilisateurs du waïfaï en perspective, également pour certains chipsets intel, il me semble.

                  À noter que si jamais tu utilises ubuntu, ces pilotes sont inclus (il me semble) dans le noyau "ubuntu" et que sous debian, ils proposent de faciliter la compilation via des packages-sources et la commande module-assistant. Ce truc formidable te crée et installe un package qui contient le pilote et te permet ainsi de le désinstaller facilement dans le cas d'une mise à jour noyau ou de simples regrets.

                  Sans vouloir troller, vu l'état assez expérimental des dits pilotes, il me semble que la solution debian, forçant l'utilisateur à prendre ses responsabilités s'il veut absolument son pilote est quand même plus raisonnable que celle d'ubuntu qui shippe sans se poser de questions.
              • [^] # Re: First Post

                Posté par . Évalué à -1.

                > Ok Ndiswrapper capucépolibre

                Oui. Pour moi Ndiswrapper n'est pas une solution. Sinon autant installer Windows.

                > mais un utilisateur débutant ilnenarienfoutre.

                Et ?
                Il n'en a rien à foutre, il reste sous Windows.
                • [^] # Re: First Post

                  Posté par . Évalué à 4.

                  >>> Ok Ndiswrapper capucépolibre
                  Oui. Pour moi Ndiswrapper n'est pas une solution. Sinon autant installer Windows.
                  > mais un utilisateur débutant ilnenarienfoutre.
                  Et ?
                  Il n'en a rien à foutre, il reste sous Windows.


                  Et c'est moi le fanatique?
                  Oui oui c'est sûr, à rester 100% fidèle à la GPL, après c'est sûr, il n'y a plus grand chose qui fonctionne correctement et facilement (dont carte wifi et graphique).
                  Perso la gpl me tiens beaucoup à coeurs, mais pouvoir faire marcher entièrement ma machine et sans trop de prise de tête passe quand même avant.

                  Avec NDiswrapper, un débutant aurait résolut tes 2derniers point. Pour ton /dev/mga_vid, je m'excuse, mais je vois pas du tout de quoi il s'agit, quand au DVB, je veux bien te croire, mais n'étant pas prêt à avoir la TNT dans ma région avant des lustres, je n'ai pas fait l'experience.
                  • [^] # Re: First Post

                    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                    Perso la gpl me tiens beaucoup à coeurs, mais pouvoir faire marcher entièrement ma machine et sans trop de prise de tête passe quand même avant.

                    Baah quelle compromission!!! Et ta liberté pour qui tant de gens se sont battus tu en fait quoi ?
                    • [^] # Re: First Post

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Le même usage que beaucoup font du droit de vote, pour lequel beaucoup se sont battus _et_ ont versé leur sang.

                      ;-)

                      ====> |]
              • [^] # Re: First Post

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                un utilisateur débutant pourrait être rebouté par Linux

                s/rebouté/rebuté/
                Allez, t'es un windowsien, avoue :-)
          • [^] # Re: First Post

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            Du côté d'en face (i.e. chez les utilisateurs de Windows), très peu de personnes installent leur OS, je pense.

            Toutafé.

            Et quand tout d'un coup il leur faut réinstaller l'OS, réinstaller toutes les applications, remettre à jour tous les correctifs de sécurité (derrière un firewall tiers pour éviter de se faire véroler avant la mise à jour), réinstaller l'anti-virus et ses mises à jour... qu'ils s'apperçoivent qu'ils n'ont plus le CD avec le driver et les applications du matériel X [quand ce n'est pas le problème de matériel trop ancien pour avoir un driver sous une version récente de l'OS], voir plus le CD du système (parcequ'il fallait penser à le graver au premier démarrage de la machine, ou qu'il l'ont paumé et que les iso ne sont pas dispo comme ça sur le net)... ils vont à la pèche au geek. Tout comme avec Linux.

            Que ça soit l'un ou l'autre, c'est kif kif. Le gros avantage de Windows... c'est déjà installé et y'a plus de personnes qui connaissent - donc on a plus de chance de trouver de l'aide.
            Son gros inconvénient c'est sa dégradation au cours du temps (pour un utilisateur normal - un qui laisse s'exécuter les jolis trucs qu'on trouve sur le net et qui installent des spyware & Co, un qui ouvre les pièces jointes en xxxx.html.exe parce que le .exe est par défaut masqué, un qui ne défragmente pas son disque dur...).

            Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

      • [^] # Re: First Post

        Posté par . Évalué à 3.

        Entièrement d'accord. En réalité, le seul vrai et "gravissimesque" problème pour tous les systèmes libres c'est :

        1) Flash

        2) Prochainement : Windows Presentation Foundation (après ils osent dire que maintenant ils font dans l'interopérabilité)

        3) Les drivers pour cartes wifi, webcams etc.
        • [^] # Re: First Post

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          >WPF : après ils osent dire que maintenant ils font dans l'interopérabilité ...

          Bah si ! ce sera interopérable XP/Vista (IE et/ou firefox) et Mac (safari ou firefox) ...
          Nous serons juste les oubliés de l'interopérabilité wpf ;-)
  • # Les lacunes de GNUx

    Posté par . Évalué à 4.

    "Ça nous change des tests : j'installe une distribution, je boote, je lance firefox puis totem, et j'écris un article."

    Tu es méchant avec frlinux !



    "Linux prêt pour le Desktop (avec un grand D) ?
    Pas pour la ménagère de moins de 50 ans ou Nicolas le jardinier, voire aussi l'accro aux jeux, avant un bon bout de temps."

    Je dirais le contraire: linux pour une utilisation web/mail/divx est parfait.
    Par contre, pour l'infographie il a de très grosse lacune: gestion du profil icc de l'écran, des imprimantes, photoshop creation suite.

    Il manques les gros logiciels de création graphiques; même s'ils ne sont pas libres ils rendraient viable cet os libre. (même s'il existe Softimage XSI, Maya, Bibble, Lighzone il en manque encore trop).
    • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

      Posté par . Évalué à 2.

      > Tu es méchant avec frlinux !

      Non, là tu tapes dans le haut du panier. Lui il fait deux installations et deux boots :-)

      > Il manques les gros logiciels de création graphiques

      Mouaif. Ce marché est une niche. Ça concerne peut-être 2 % des PC.
      • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        en même temps, frlinux il nous sort en moyenne 15 tests de distros par semaine alors je le vois mal utiliser son ordinateur sans réinstaller pendant un mois. ça doit un trouble compulsif non ?

        Et c'est bien, parce que dès que je veux avoir un aperçu d'une distro, savoir à quoi elle ressemble à priori avec des screenshots, pof, direction frlinux. C'est vraiment pratique :-)
      • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Non, là tu tapes dans le haut du panier. Lui il fait deux installations et deux boots :-)

        N'hesites pas a publier des tests plus en adequation avec tes attentes.

        Steph
        • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

          Posté par . Évalué à 3.

          Je te taquine. Notes que ce n'est pas moi qui ait commencé.

          Tu n'es pas d'accord avec "Ça nous change des tests : j'installe une distribution, je boote, je lance firefox puis totem, et j'écris un article." ?

          Reconnais, et ce n'est pas spécifique à toi, que les tests d'une demi journées on en voit des tonnes. Il y a tout un tas de bonnes raisons ou du moins explications. Entre autre je pense que c'est aussi ce que veut la majorité des gens.

          > N'hesites pas a publier des tests plus en adequation avec tes attentes.

          C'est fait.
          • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            > Reconnais, et ce n'est pas spécifique à toi, que les tests d'une demi journées on en voit des tonnes

            Certes, bien que je passes generalement un peu plus longtemps que ca, vu que certaines de ces distributions sont testees dans le cas de viabilite pour remplacer des stations de travail.

            Je suis d'accord avec la seconde remarque, les gens veulent generalement des tests rapides et pas forcement super techniques, et c'est bien mon positionnement.

            Steph
    • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      >Nicolas le jardinier

      Mais d'où il sort celui-la ? C'est lui ? http://www.nicolaslejardinier.com/
    • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

      Posté par . Évalué à 4.

      >>Il manques les gros logiciels de création graphiques
      Pas seulement graphique, mais dans l'ensemble des domaines professionnel, comme dans l'électronique, la mécanique, la simulation, etc...

      Je trouve que Linux
      -excelle dans tout les domaine de l'administration, réseau, serveur ainsi que les supercalculateur.
      -Qu'il est très bon en Desktop.
      -Qu'il est assez bien pour des application type professionnelles mais utilisé par des particulier (qui n'ont pas les moyen de payer un licence à 15000¤ et qui n'ont pas l'usage de toute les fonctionnalité avancé) grâce à des logiciels comme Gimp, Blender, Geda, Jcad, CAELinux, Scilab etc...
      -Qu'il est bien voire pitoyable en jeux (tout dépend si on parle des jeux linux ou d'émuler des jeux windows)
      -Et qu'ils est inutilisable par les professionels R&D et autres, car aucun logiciels libre n'arrivent à la cheville des monstre comme Catia, Mathlab, Orcad etc..., et que peu d'éditeur ne propose de logiciels propriétaire compatible Unix.
      • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

        Posté par . Évalué à 5.

        -Et qu'ils est inutilisable par les professionels R&D et autres, car aucun logiciels libre n'arrivent à la cheville des monstre comme Catia, Mathlab, Orcad etc..., et que peu d'éditeur ne propose de logiciels propriétaire compatible Unix.

        Sauf que tous ses softs tournent sous linux et qu'il existe Maxima et Octave. (et orcad n'est pas un truc pro, pour le pro tu prends du Cadence)

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

          Posté par . Évalué à 1.

          Catia sous linux ? ça peut en intéresser plus d'un si tu as plus d'infos.
          • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Linux, Sun, c'est pareil tout ça...
          • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

            Posté par . Évalué à 2.

            Justement, ce que je dis c'est que Catia n'existe pas sous Linux (en tout cas pas à ma connaissance), et c'est ce qui peut empêcher certaines entreprises d'utiliser Linux.

            >>et qu'il existe Maxima et Octave
            Bah à ce moment autant utiliser Scilab, je crois que c'est le calculateur le plus puissant et se rapprochant le plus de Mathlab, mais même lui montre ces limites là Mathlab s'en sort comme un chef.
            Cela dit je crois que sa licence INRIA n'est pas tout à fait compatible avec la GPL.
            • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Coté postes Catia [*], c'est des machines dédiées. Ca serait du HP UX, de l'IRIX ou autre, c'est le système X qui fait tourner l'application Y critique pour la boite. Autour, on met ce qu'on veut (tant que ça sait causer).

              Donc ça peut empêcher les N postes qui tournent Catia de passer sous Linux... pour le reste faut pas exagérer, y'a des services informatiques.



              [*] Ou tout autre appli unique (et souvent onéreuse) qui ne tourne que sur un OS particulier.

              Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

            • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Cela dit je crois que sa licence INRIA n'est pas tout à fait compatible avec la GPL.

              C'est pas que c'est incompatible avec la GPL, c'est que scilab n'est pas libre : il n'autorise pas l'exploitation commerciale de versions dérivées.
    • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

      Posté par . Évalué à 3.

      Il manque aussi un soft de modélisation 3d "rapide" (comprendre : facile à prendre en main), style Google Sketchup.
    • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      >>>Par contre, pour l'infographie il a de très grosse lacune: gestion du profil icc de l'écran, des imprimantes, photoshop creation suite.

      Je ne suis pas d'accord pour l'imprimante : hier sous Ubuntu Edgy Eft, j'avais pour la première fois besoin d'imprimer, j'ai branché ma HP 995C sur un port Usb, lancé le gestionnaire d'imprimantes, il m'a dit que j'ai une 995C, et c'était fini.
      CTRL P de mon document et c'est sorti.

      Je trouve que c'est nettement mieux que sous XP, j'avais mis une imprimante proche car il ne trouvait pas ce modèle, et il m'avait laissé le choix du constructeur, puis du modèle (et des modèles d'imprimante HP, il y a un beau choix...), ce qui est idiot.

      Multitasking — The art of doing twice as much as you should half as well as you could.

      • [^] # Re: Les lacunes de GNUx

        Posté par . Évalué à 2.

        "CTRL P de mon document et c'est sorti."

        C'est sorti comment ? Si tu imprimes une photo, comment fais-tu pour qu'elle sorte juste (via profil ICC) ?
  • # Pour le plaisir du troll

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    J'ai trouvé ceci dans sa conclusion:

    Another good feature about Ubuntu Linux was the Add/Remove programs console and the Debian APT database. In fact, it's so revolutionary and astonishing, it's almost insulting to call it "good" - it's magnificent. This is an innovation that was very much needed in Windows Vista - and it makes installing programs on Linux much easier than doing so on Windows. However, you're not likely to find it in Windows Vista anytime soon.

    On a trouvé le truc qui tuera Vista ! C'est sûre que c'est pas avec yum qu'il aurait pu faire ça (This troll is courtesy of Eric Raymond ©)
    • [^] # Re: Pour le plaisir du troll

      Posté par . Évalué à 4.

      T'as raté le meilleur :
      RedHat's RPM innovation tried to eliminate the need for compiling, but it did not eliminate the need for dependencies. This is one of the reasons that RedHat enjoyed such a mind-share monopoly in the 1990s and early 2000s.
      Fabuleux non ?
      On sent que le mec a été un peu (beaucoup) conditionné pour faire ce troll qu'on peut qualifier de haute compétition.
      En passant, les .deb n'enlèvent pas les dépendances.
      • [^] # Re: Pour le plaisir du troll

        Posté par . Évalué à 2.

        En passant, les .deb n'enlèvent pas les dépendances.

        Exactement, ceux qui sont sous ubuntu ont les mêmes type de dépendance peu utiles que ceux sous Fedora. Il n'y a pas de mystère soit tu as une gestion plus "personnalisée" (je pense à Gentoo ou slackware) ou soit tu te traînes des dépendances sur la terre entière parceque le packageur doit prévoir large.
      • [^] # Re: Pour le plaisir du troll

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Dans les années 1990, les rpm s'installaient n'importe comment, et tu devais installer les dépendances plus ou moins à la main. Dans debian (enfin dans apt), ce n'est pas toi qui compile et ce n'est pas toi qui installe les dépendances.

        Si on veut quelque chose qui élimine vraiment les dépendances, on va se retrouver avec des super-packages comme sous mac OSX qui contiennent toutes les dépendances qui ne sont pas de base dans le système, et ça veut dire une installation de gtk pour freeciv, une autre pour inkscape, une autre pour gimp... C'est toujours mieux que ce qui se passait autrefois dans windows ou les bibliothèques s'installaient toutes au même endroit et se faisaient remplacer par une version incompatible de temps en temps, mais ça reste fatigant.
        • [^] # question candide

          Posté par . Évalué à 1.

          D'ailleurs, qu'est-ce qu'il y a de mal à avoir des bibliothèques en double, triple, etc. à la OSX ? Ca mange quoi au final ? 600 mo ? 1 go ?

          Au moins en ayant plusieurs fois la lib, on est sur qu'elle fonctionne comme attendu avec le logiciel puisque c'est "la" bonne version...

          Les portables sont maintenant vendus avec des disques durs de minimum 40 go...
          • [^] # Re: question candide

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            je dirais que sur le disque, c'est pas un problème, mais dans la ram ça devient plus emmerdant. Imagine un copie de GTK en ram pour chaque programme gnome lancé ?
          • [^] # Re: question candide

            Posté par . Évalué à 7.

            pour résoudre les problèmes de sécurité, on va démarrer un OS par appli, ça devrait pas être trop compliqué, les processeurs qui sont maintenant vendus ont la virtualisation...
          • [^] # Re: question candide

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Et quand tu as une mise à jour de sécurité sur une des bibliothèques, tu te tappes une mise à jour de toutes les applis qui sont basées dessus... ça peut se faire... ça a intérêt à être un chouilla automatisé pour éviter de venir franchement ch@#$ casse-couilles.

            Je passe sur l'occupation mémoire déjà citée - on comprend de mieux en mieux pourquoi il faut des PCs aussi burnés pour pouvoir faire - dans 90% des cas - ce que l'on faisait déjà il y a dix ans, et pas toujours aussi rapidement.

            ...

            Quand je pense qu'à une époque on faisait des module overlay qui étaient chargés/déchargés parce que tout ne pouvait pas tenir en mémoire....

            Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

            • [^] # Re: question candide

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              >>>Quand je pense qu'à une époque on faisait des module overlay qui étaient chargés/déchargés parce que tout ne pouvait pas tenir en mémoire....

              Oui, j'ai connu ça en langage Dibol sous RT11 (j'ai l'impression d'être un dinosaure en le disant)
              :-)

              Multitasking — The art of doing twice as much as you should half as well as you could.

  • # euh ?!

    Posté par . Évalué à 2.

    Then I figure out that "base-plugins" is not a plugin, but an executable script. I run it. Now it should work - but it doesn't. For some reason, running "firefox" in the firefox32 directory automatically runs the main, 64-bit Firefox. I try changing Ubuntu's preferred Web browser to the Firefox32 app. It still doesn't work.

    Et ce mec se dit utilisateur avancé ? Et il n'a aucune idée d'un lancement de commande avec leur nom ? Et ne se doute pas une seconde que le nom "firefox" pointe sur sa version 64 bits ! Tout ça et la notion de path existe aussi sous windows !

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: euh ?!

      Posté par . Évalué à 4.

      Utilisateur avancé peut vouloir dire n'importe quoi...
      A mon avis, ici, c'est plutot du style "utilise régulièrement des programmes avancés, jongle avec le matériel, peut passer pour un win guru par rapport au pékin moyen ..."

      Il faut avouer que lancer les softs sous win avec leur nom, y a RIEN qui pousse à le faire.
      La plupart préfèrent encore prendre l'explorer et descendre dans "program files" pour trouver le nom de l'EXE, là où il ne faut pas le taper mais juste double cliquer dessus...
      Le path sous win ne contient pratiquement aucun de tes programmes installés (juste les accessoires par défaut parce qu'ils sont dans le dossier de win)
      Pour moi, c'est logique qu'il n'aie pas ce réflexe
      • [^] # Re: euh ?!

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        serais-je le seul à taper "Windows+R -> iexplore" pour lancer IE et pas avoir de racourci dégueulasse sur le bureau, ni avoir à chercher un truc dans un menu démarrer long comme le bras ?
        • [^] # Re: euh ?!

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Moi je fais plutôt <F3>ice<TAB><RETURN> pour lancer Iceweasel. Il faut dire que j'utilise Ion 3...
          • [^] # Re: euh ?!

            Posté par . Évalué à 1.

            Oui enfin ca marche aussi avec KDE (et casiment n'importe quel Windows/desktop manager)
            <ALT-F2>ice<fleche du bas>

            ...
        • [^] # Re: euh ?!

          Posté par . Évalué à 2.

          Non, mais ça ne marche pas pour tous les softs d'installés.

          En gros de base tu as :

          iexplore
          explorer
          cmd
          notepad
          winword
          excel
          gvim
          ...

          et encore parce que certains (vim en particulier) soit modifient le PATH, soit créent un bat dans C:\windows

          après pour les autres t'es marron, il faut te taper tout le chemin (ou avoir un PATH de 40 lignes de haut)
          • [^] # Re: euh ?!

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Il y a un autre mécanisme au niveau de la base des registres qui permet d'associer un nom (debugme) à un executable (c:\windows\system32\ntsd.exe)
            C'est ce qui permet de résoudre winword et excel vu qu'il ne sont pas dans le path.
  • # .

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    intéressant, je viens de découvrir au moins 2 trucs que je ne connaissais pas, DeVeDe et Automatix. Ca devient difficile de suivre, il y a de plus en plus de projets et tout s'accélère.

    C'est bon signe.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.