Journal Mandriva, série de l'été ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
7
28
juin
2010
Bijour cher nourjal,

Je t'écris au sujet des derniers rebondissements qui affectent une distribution pour laquelle j'ai un profond respect. Non pas que je l'utilise, mais je l'ai utilisé. C'est par elle que tout a commencé, mon histoire avec le logiciel libre. Je garde encore cette boite, achetée à la CANF, d'une version où le papa de feu Mandrake était encore aux commandes, où il était encore possible d'afficher un chapeau et une baguette magique si évocateurs des délices auxquels allait gouter l'utilisateur.

Je me souviens aussi de ces tempêtes traversées, tant bien que mal, lors desquelles j'avais décidé d'aider selon mes moyens, en adhérent à un club dont je n'avais que faire, et aussi en maintenant cet abonnement alors que j'avais décidé de voguer vers d'autres contrées linuxiennes, tout aussi séduisantes les unes que les autres.

Mais voilà, les difficultés, les questionnements sont toujours présents. Avec cette fois une dimension nettement plus grave. Mandriva ne fait pas que rencontrer des difficultés, Mandriva est si rien ne change condamnée (en tout cas, l'entreprise...).

Heureusement, des solutions semblent possibles. Parmi celle-ci, une a retenu mon attention, en tout cas de mon oeil extérieur à la fois à l'entreprise, la communauté mandriva depuis quelques années, et le secteur informatique en général : celle de Linagora. Je ne connais que très peu cette entreprise, mais j'y ai vu -enfin- l'ébauche d'une vraie solution pour Mandriva.

D'abord, en apportant le nerf de la guerre : des ressources financières. Mais dans la situation de Mandriva, est-ce le plus important ? L'historique montre le contraire. Il ne suffit pas de distribuer et consommer du cash pour être perenne. L'entreprise n'est pas profitable, elle a visiblement un problème de business en dépit de qualités techniques reconnues.

J'y ai donc vu une vraie solution, car la combinaison me paraissait idéale, avec de réelles synergies :

- pour Mandriva, avoir une force de frappe commerciale qui allait enfin permettre de réellement à terme placer la distribution, notamment quand on voit le portefeuille de clients de Linagora ; de plus, cela lui permettait de devenir en quelque sorte la distribution support de référence pour les logiciels développés par Linagora

- pour Linagora, cela aurait permis de disposer rapidement d'une base solide sur un des éléments clés permettant d'offrir une offre packagée (distro+solutions entreprise+services) avec une réelle maîtrise sur l'ensemble de l'offre tout en permettant avec l'intégration des équipes mandriva d'accroitre encore son expertise, et par conséquent sa crédibilité.

Bref du gagnant/gagnant.

Finalement cette solution a été écartée. Un chevalier blanc (et mystérieux) est arrivé et aurait tout solutionné.

Les problèmes financiers : oubliés ! L'incapacité chronique à obtenir des chiffres positifs (en termes financiers) : terminés ! Des opportunités : détectées !! Bref, rassurez-vous dans les chaumières, utilisateurs, contributeurs, clients, et "accessoirement" salariés de Mandriva, tout va mieux que bien comme dirait une illustre personne respectable blanchie récemment.

Je ne peux m'empêcher d'être très inquiet : qui donc est arrivé ? Avec quel projet ? Quelles solutions ? Je ne peux rester sur ce cliffhanger. Lost fini, 24 fini, heureusement que Mandriva est là pour permettre d'échafauder moultes théories...

Alors mon vieux journal, qu'en penses-tu ?
  • # Le problème des séries...

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est de les finir ! à trop vouloir complexifier le scénario et multiplier les intrigues, elles s'égarent et on s'y perd parfois...
  • # Capitaine Flam

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Peut-être qu'un héros millionnaire venu de l'espace a décidé de sauver la distrib ?
    • [^] # Re: V

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Certaines activités seraient également susceptibles d'intéresser une bande de lézards caméléons
  • # Une question

    Posté par . Évalué à 4.

    D'abord, en apportant le nerf de la guerre : des ressources financières.
    ah bon, tu avais des infos là dessus? Ca métonne, je n'en avais pas vu ou je les avais raté dans les derniers journaux.
    • [^] # Re: Une question

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Non pas vraiment, mais une reprise implique, au moins dans l'immédiat, l'apport d'argent frais (ou l'intégration des pertes dans la structure du repreneur, ce qui finalement revient au même).
      • [^] # Re: Une question

        Posté par . Évalué à 1.

        >Non pas vraiment, mais une reprise implique, au moins dans l'immédiat, l'apport d'argent frais (ou l'intégration des pertes dans la structure du repreneur, ce qui finalement revient au même).
        Et puisqu'on qu'on en sait rien, on en est maintenant à spéculer sur les spéculations. C'est comme la bourse, ça ne va pas aller très loin.
        Ce n'est plus la série de l'été, là, c'est le courrier des lecteurs de télé 7 jours.
  • # Sortie de 2010.1

    Posté par . Évalué à 3.

    À noter que la date de sortie de la 2010 spring a enfin été planifiée (confirmation demain) :

    «As announced on IRC friday, we will release final isos for 2010 spring
    in coming week. As a matter of fact we are pushing last packages until
    tonight.

    Official release is planned for 5th of july, I will confirm this tomorrow.»

    (Anne Nicolas sur la liste Cooker, hier soir)
  • # Mark Shuttleworth ?

    Posté par . Évalué à 0.

    Si ça se trouve c'est un coup fourré du très aimé ici, j'ai nommé Mark Shuttleworth !!
    • [^] # Re: Mark Shuttleworth ?

      Posté par . Évalué à 3.

      La métaphore d'Aurélien, ci -dessus, t'aurait-elle échappé ?

      Je rappelle, toutefois, que le capitaine Flam n'est pas de notre galaxie, mais qu'il ne l'a que traversé. Le sieur "mérite-navette" (un nom prédestiné), en tant que citoyen sud-africain est bien de notre galaxie, lui.
      • [^] # Re: Mark Shuttleworth ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui, ça m'a un peu plus qu'échappé, oui !

        J'ai cru qu'il parlait du Capitaine Flamme. Le vrai.
  • # Chevalier blanc

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Finalement cette solution a été écartée. Un chevalier blanc (et mystérieux) est arrivé et aurait tout solutionné.

    Raymond Domenech ?
    Ne poussez pas, je suis déjà dehors -> []

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.