Journal Des stages systèmes Linux !

Posté par .
23
1
nov.
2011

Dans le cadre de ses installations de calcul hautes performances (Cluster de 4000 noeuds quadri-xeon Nehalem 64 Go de RAM, Cluster de 5600 lames bi-xeon Sandy Bridge 64 Go de RAM), les équipes HPC du CEA cherche des stagiaires Bac +4/+5 motivés, qui connaissent Linux et bidouillent un peu, pour un stage de 6 mois, rémunérés entre 500 et 1200 €/mois selon profil.

Nous avons une politique open-source forte, nous distribuons sous licences libres (GPL ou CeCILL) plusieurs de nos produits et contribuons à plusieurs autres. Les distributions utilisées sont RHEL, CentOS ou Fedora, et certains de ces produits sont même packagés sur les dépots Fedora et EPEL par nos soins.

Voici plusieurs propositions de stages, vous n'êtes pas obligez de coller parfaitement au profil (c'est un profil idéal que j'ai mis), n'hésitez pas à me contacter.

Vous aimez Python, la programmation système et les algorithmes distribués ?

Si vous aimez développer en Python, avec des algorithmes de graphes (ou utilisation de bibliothèques comme python-graph et des problématiques d'exécutions de tâches distribués sur des grappes de plusieurs milliers de machines ?

Vous aimez l'administration système, les problèmes de passage à l'échelle et Puppet ?

Un package et un service sont des choses communes pour vous ? Vous bidouillez voire administrez des machines chez vous ? Vous aimez les problématiques de performances et savez même coder en Ruby ? C'est par ici :

Vous aimez l'administration système et les outils "Cloud" ?

Vous vous intéressez aux technologiques Cloud (en particulier IaaS), la virtualisation, des choses comme OpenStack, le déploiement des machines, gestions des espaces de stockages. Je n'ai pas de fiche existante pour ce sujet, mais si vous êtes intéressé on peut en discuter.

J'attends de vos nouvelles. Contactez moi soit via le formulaire en ligne pour les sujets qui ont une fiche, soit directement par e-mail.

  • # Souvenirs, souvenirs

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Courage tu vas en avoir des stagiaires !

  • # Choix des distributions / quid de SL ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Juste au cas où vous sauriez : pourquoi les installations HPC du CEA n'utilisent pas de « scientific linux » ? C'est pourtant très proche de tout ce que vous citez dans votre journal ; et c'est surtout censé être orienté calcules. Soit un peu ce que vous semblez faire ; qui plus est, c'est co-développé par le CERN, soit une autre institution scientifique majeure financée (partiellement) par la France. En gros, apparemment que des bonnes raisons de collaborer avec ces gens. D'où ma question.

  • # stage ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    y a quoi à apprendre ?
    quel est l'encadrement ?

    ça se passe où ?

    (pas pour moi mais pour les éventuels intéressés ce genre de "détails" me paraissent importants :))

    • [^] # Re: stage ?

      Posté par . Évalué à 9.

      A part l'encadrement dont je n'ai pas parlé en effet, mais les 2 autres points sont traités, suffit de lire les fiches. Pour ceux qui ne veulent pas cliquer,
      * Les stages se déroulent à Bruyères-Le-Chatel, Essonne.
      * Les stagiaires travaillent en contact avec leur tuteur, mais côtoient d'autres stagiaires et thésards. Entraides et bonne ambiances sont au rendez-vous.

      Concernant ce qu'il y apprendre:

      Des machines de cette taille touchent des problématiques de charge et passage à l'échelle vraiment importante, c'est l'occasion de travailler sur les méthodologies et algorithmes pour tenir ces charges, prise en compte des caractéristiques systèmes. Beaucoup d'expérience sur le management des systèmes, installations, machines virtuelles ou pas, avec des contraintes fortes sur des clusters de 5000 noeuds. De plus nous démarrons une phase de R&D pour mise en place d'une machine 30 fois plus puissante en 2014 (la machine actuelle était classé 6e au Top 500 l'année dernière) et ces stages s'y inscrivent.

      Si vous cherchez du Java, des interfaces e-commerces, des DB pour la finance, du Windows, passez votre chemin.

      Si vous voulez manipuler du C, Python, Ruby, du système bas niveau, et de l'admin Linux, vous êtes au bon endroit ;)

      • [^] # Re: stage ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je pense qu'il va y avoir des gens qualifiés qui vont postuler, mais…
        Vous prenez des débutants (= peu d'expérience) ?
        C'est obligatoirement 6-4 mois, 3 c'est pas possible ? À quelle période ?

      • [^] # Re: stage ?

        Posté par . Évalué à 6.

        Ayant fait un stage au CEA à Bruyères le chatel, je confirme que les stages sont de très bons niveaux et l'ambiance très bonne. Etant donné que les stagiaires n'ont pas le droit d'entrer sur le site, il y a une petite maison avec tous les stagiaires. Système de cars le matin et le soir vraiment top. Le niveau est très élevé, en particulier sur linux.

        • [^] # Re: stage ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Même situation je confirme que c'était très enrichissant et un excellent tremplin dans le monde du travail. Les sujets sont de niveaux variés mais permettent à chacun d'apporter sa pierre à l'édifice. Les compétences en terme de Linux et sécurité sont fortes ce qui permet de rapidement apprendre et de sortir des sentiers battus.
          De plus les sujets et la stratégie étant résolument tournés vers l'open source permettent de proposés des patchs et des contributions à la communauté.

      • [^] # Re: stage ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Lieu de travail:

        juste une remarque au passage. le premier critère pour moi est le lieu du boulot. Donc si ça n'est pas écrit en gros, je ne lis pas l'annonce. Là, c'est pareil "vous voulez savoir ou c'est? Allez lire les fiches" :-/

        Et comme ceux qui n'écrivent pas les lieux du boulot sont systématiquement parisiens, et que je ne veux pas aller à paris, forcément..
        http://www.bloglaurel.com/coeur/index.php/2011/09/29/3047-le-mammouth
        Ignares en géographie

        (l'image est tirée du blog de laurel et pour ceux qui l'ignorent, elle est de metz)

        • [^] # Re: stage ?

          Posté par (page perso) . Évalué à -5.

          le premier critère pour moi est le lieu du boulot

          cherche des stagiaires Bac +4/+5 motivés

          Si tu ne veux pas te déplacer, c'est probablement que tu n'es pas assez motivé pour ce boulot.

          • [^] # Re: stage ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Les stagiaires à ce niveau sont sous-payés et font généralement un travail productif, je crois en toute illégalité d'ailleurs en france mais tout le monde s'en fiche. Bref. Tu veux qu'en plus ils acceptent tous des contextes pas pratiques pour prouver à quel point ils sont motivés ?

            • [^] # Re: stage ?

              Posté par (page perso) . Évalué à -1.

              Si le stage en question c'est le stage de tes rêves, celui qui va te permettre de toucher du doigt ta passion, celui qui va faire que tu vas devenir un expert dans le domaine dans lequel tu veux travailler dans les années a venir, celui qui va te permettre de travailler au contact de sommités dans ce domaine, des gens qui vont t'apprendre le métier et t'ouvrir leur carnet d'adresse... Si tu refuse un tel stage parce que tu dois trouver a te loger a l'autre bout de la France, c'est que tu es simplement fou.
              Sinon, c'est que le stage ne te MOTIVE pas suffisamment. Peut-être parce que ce n'est pas un stage pour toi, ou bien parce que ce stage n'est pas tout a fait le stage idéal que je dépeints plus haut, c'est possible.

              Pour info, la TPE pour laquelle je travaille est sur Paris, et nos 4 derniers stagiaires venaient du Mans, de Tours, et d'Angoulême. Ils étaient payées au lance pierre. Je ne sais pas du tout comment ils se sont démerdés pour arriver a se loger sur Paris. Je crois qu'aucun n'aurait voulu être ailleurs, pour rien au monde.

              despair.com

              • [^] # Re: stage ?

                Posté par . Évalué à 2.

                C'est quand même grave qu'ils soient obligés, pour travailler, de dépenser plus qu'ils ne reçoivent... Demande leurs comment ils s'en sortent, soit ils sont financés par leur famille soit ils ont bien plus de mal que tu ne le crois.

              • [^] # Re: stage ?

                Posté par . Évalué à 5.

                C'est une vision très romantique des choses.

                Dans la réalité pour 99% des gens les années à venir en question pour lesquels tu te seras tant sacrifié vont se résumer à peut-être jusqu'à trois ou quatre ans, après quoi tu passeras à quelque chose de plus ou moins différent (sauf si t'es vraiment monomaniaque, auquel cas tu es dans les 1% restant) et de toutes façons les contacts vont forcement évoluer et tu en auras extrêmement probablement des plus intéressants et plus à jour sur du long terme que pendant un espèce de stage magique au cours duquel tu te seras pourtant fait exploité.

                Il y a un certain syndrome proche de celui qui existe pour du bizutage dans cette démarche qui dit qu'il faut accepter les choses illégales à son encontre en guise de bonne volonté pour prouver sa valeur/motivation/whatever. Pour info je ne suis pas du tout affecté par le syndrome du bizut, et suis même naturellement immunisé contre lui : en prépa physique techno j'ai même pas présenté le concours pour aller aux Arts vu que je savais qu'ils sont complètement tarés là-bas, et pour avoir vu des reportages détaillés par la suite qui ont confirmé mes doutes j'éprouverai même maintenant un profond dégoût pour les diplômes qui ne se sont pas mis hors usinage pour toutes périodes pour lesquelles ces pratiques ont perdurées (malheureusement ça concerne peut-être un pas mal de gens que j'ai côtoyé pendant 2 ans et qui étaient très sympathiques à l'époque), et en fin d'études d'ingé j'ai fait un stage de fin d'étude au CEA, au cours duquel j'ai été sous-payé (plus que je ne le croyais en acceptant) pour un boulot à 95% productif et je n'ai absolument pas envi que d'autres étudiants soient dans la même situation. Je suis désolé mais n'ai pas assez l'esprit tordu pour me dire : AHAHAH à leur tour de déguster, sinon c'est des lopettes, sinon ils n'auront pas assez prouvé leur dévouement pour leur travail.

                Après dans ce cas précis il y a peut-être des gens qui rêvent du faire du HPC depuis qu'ils ont 10 ans, et forcement y a pas beaucoup de sites existants, mais même dans ce cas je vois mal en quoi les maltraiter est une solution supérieure à celle qui consisterait à débloquer les maigres fonds nécessaires à un traitement correct. Ça attirerait peut être même des gens encore meilleurs mais qui sont freinés par leur finances.

                • [^] # Re: stage ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Tu délire complètement avec cette histoire de bizutage.

                  On (dans ma TPE) ne fait pas exprès de proposer des conditions difficiles. Pour la rémunération, on se conforme a la loi, ni plus ni moins. On est pas le CEA, on a pas un budget extensible (surement qu'eux non plus d'ailleurs). On ne fait pas exprès d'être localisé sur Paris, on ne fait pas exprès de prendre des stagiaires qui habitent a l'autre bout de la France.

                  Le fait est que les gens qui ont répondu a nos propositions de stage étaient suffisamment motivé pour trouver a se loger sur Paris pour la duré de leur stage. De fait, peut-être qu'il y avait des gens qui auraient été intéressé par nos offres si on avait été localisé sur Marseille, mais on n'a jamais entendu parler de ses gens la, et tant mieux, ca fait gagner du temps a tout le monde.

                  Le fait est aussi qu'on n'aurait jamais embauché ces stagiaires directement avec un salaire plein, tout simplement parce que pour un salaire plein on aurait cherché des gens avec beaucoup plus d'expérience et de qualifications (note: das le lot l'un d'entre eux est maintenant embauche chez nous, on s'est pas foutu de sa gueule).

                  Si tu as fais un stage ou tu n'as rien appris au point ou tu considère qu'il aurait fallut qu'il soit plus payer pour en valoir la peine, j'ai tendance a penser que tu as mal choisis ton stage, ou qu'on a vraiment pas la même définition de "stage".

                  • [^] # Re: stage ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Effectivement, et il est plus que probable, du moins j'ai tendance à le penser en te lisant que c'est le cas, que tu proposes des stages réels au sens à la fois de leur intérêt pédagogique et de leur respect de la loi. Ta définition de stage est la bonne, j'en suis totalement convaincu. Simplement, ce n'est pas la définition qu'utilise 95% des entreprises (évaluation faite par mon pifomètre (tm)) pour lesquelles stagiaires juste == main-d'œuvre bon marché. C'est ce que je dénonçais.

                    D'autre part tu ne peux résumer mon précédent aussi partiellement par "Tu délire complètement avec cette histoire de bizutage."

                    Relis le attentivement.

                    Si tu craignais que je ne veuille assimiler ta boite à une entité qui pratique le bizutage, rassure-toi il n'en est rien. Je voulais simplement mettre en avant les similitudes de raisonnement entre ton discours que je résumerai imparfaitement en "l'acceptance de la douleur prouve au moins la motivation" en faisant un parallèle tentant d'exposer pourquoi je trouve inacceptable l'érection en approbation de la douleur subie si elle implique une preuve de la motivation, car relevant en fin de compte d'effets humains psychologiques classiques menant les abusés à trouver un sens positif à ce qu'ils ont subis simplement pour ne pas déprimer, y compris parfois en reproduisant ou en s'identifiant et en avantageant de manière disproportionné par la suite leur co-abusés par le raisonnement conscient ou inconscient "il a vécu les mêmes difficultés illégitimes et il a malgré ça lui aussi réussi et même peut être qu'il a fait émerger des opportunités positives de cette situation difficile". Ce mode de pensé et trop facile et fait trop souvent oublier qu'à la base subir lesdites difficultés était injustifiable, et que des opportunités égales ou supérieures auraient pu se manifester sans elles, ou qu'elles sont décorrélées.

                    Je suis parfaitement capable d'analyser les avantages et les inconvénients d'une situation et de comprendre que pour une situation donné à très faible indemnité de stage et déplacement géographique coûteux, certains étudiant fassent néanmoins le choix de cette situation au vu des avantages, choisissant donc consciemment d'endurer les inconvénients. Simplement, les indemniser correctement ne réduirait pas leur motivation, et tu n'a pas non plus répondu à ma remarque que les indemniser correctement permettrait peut-être aussi à d'autres moins avantagés et tout aussi voire plus compétents et/ou motivés de répondre.

                    Quant à l'argument "on n'aurait jamais embauché ces stagiaires directement avec un salaire plein" je le réfute lui aussi en tant que mauvaise compréhension de ce mes propres arguments. Je n'ai jamais appelé à payer des stagiaires, même de fin d'étude, à des salaires d'ingénieur en début de carrière, ni même à ce salaire -10%. Encore faut-il que leur travaux ne correspondent PAS exclusivement à des travaux d'ingénieur en début de carrière, auquel cas le stage est complètement tout simplement illégal et pas simplement techniquement vu qu'il cherche carrément à obtenir illégalement des avantages que la boite n'a pas les moyens d'avoir légalement (ou à les moyens mais ne veut pas pour déporter encore les richesses vers d'autres horizons, ce qui serait en plus immoral).

                    Enfin concernant le fait que je me soit moi-même fait arnaquer ou non, et bien peut-être bien (mais pour l'instant je tends légèrement à penser que non -- tout en ayant conscience que je suis probablement biaisé par les effets psychologiques que j'énonce plus haut). Simplement, si c'est effectivement le cas (il faut encore que j'y réfléchisse pour faire le point sur ce que j'y avait appris et si j'ai appris un nombre insuffisant de chose, comprendre si c'était de ma faut ou non, ainsi que réanalyser la mission et ses conditions d'exécution pour savoir si l'on pouvait y trouver quelque chose à tendance formatrice pour moi au lieu de simplement productrice pour le CEA -- et pour info comprendre la vie d'une grosse entité ne compte pas) je ne retirerai aucune fierté de m'être peut-être fait arnaqué, je ne me chercherai pas d'excuse me disant "ouai mais non en fait car cela prouve que j'étais sans doute génial et extrêmement motivé", et j'aurai même avec le recul une certaine honte d'avoir accepté sans trop râler de fausser le marché.

                    Je tiens simplement à dénoncer ces situations potentielles, ce que je fais ici. J'ajoute que la politique d'indemnisation de stage du CEA était (et est peut-être encore) d'une ineptie absolue (ce qui a d'ailleurs fortement contribué à ma faible indemnisation en premier lieu) et aggrave ainsi les conditions d'exécution des stages bordelines et illégaux.

      • [^] # Re: stage ?

        Posté par . Évalué à 3.

        • Les stages se déroulent à Bruyères-Le-Chatel, Essonne.

        Bruyère, c'est le département des applications militaire du CEA.

        Donc suivant les opinions de chacun
        Le stagiaire sera soit fier d'avoir participer à la défense de la patrie ou au contraire honteux devant les photos d'enfants mutilé par les armes qu'il aura contribué à developer.

        • [^] # Re: stage ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Je marche dedans.

          On parle du Commissariat à l'Energie Atomique [1] hein. A ce niveau-la, on ne parle pas de fabriquer des cousins à l'AK-47, mais plutôt d’évaluer l'impact d'une bombe A lorsqu'elle atterrit sur le coin de la figure d'un président coréen. Ce qui, tu en conviendras, n'est pas trop trop prêt d'arriver.

          Ensuite, le stage propose de faire quelque chose de technique[2]. Les clusters de la DAM ne font pas tourner que des codes pour de l'armement. Ils font tourner un ensemble de simulations scientifiques (pas mal de mécanique des fluides, de physique en général, etc.) qui n'ont pas que des applications militaires, loin de là.

          Un bon exemple de contribution technique est MPC (MultiProcessor Computing), dont le CEA se sert pour certaines simulations, mais qui est sous CeCILL-C. Pas mal de stagiaires bossent ou ont bossé dessus, et ça finit par profiter à tout le monde.

          Enfin, je le répète, il s'agit d'un stage dont le contenu est d'ordre technique. Ça signifie que ce que le stagiaire apprendra la-bas pourra lui servir plus tard dans un cadre différent, pas militaire, peut-être même militant ! :-)

          [1] Bon maintenant ils ont rajoute "énergies alternatives" pour le "EA" final... :)
          [2] Maintenant je suis d'accord, si tu es objecteur de conscience, si tu n'aimes pas les militaires, si tu n'aimes pas le nucléaire, si... Dans ce cas mieux vaut passer ton chemin.

          • [^] # Re: stage ?

            Posté par . Évalué à 3.

            On parle du Commissariat à l'Energie Atomique [1] hein. A ce niveau-la, on ne parle pas de fabriquer des cousins à l'AK-47, mais plutôt d’évaluer l'impact d'une bombe A lorsqu'elle atterrit sur le coin de la figure d'un président coréen. Ce qui, tu en conviendras, n'est pas trop trop prêt d'arriver.

            Je croyais que la France avait des problèmes de déficit et de dette. C'est vraiment nécessaire de faire de la recherche sur un truc appliqué qui n'est pas près d'arriver ?

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

            • [^] # Re: stage ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Tout un tas de phénomènes physiques qui sont la conséquence de l'explosion d'une bombe (potentiellement nucléaire) sont aussi applicables pour des phénomènes naturels (tsunami, tremblement de terre, chute de meteroites, etc.). Les militaires ne sont pas uniquement là pour attaquer, mais aussi pour défendre et prévoir les conséquences que pourraient avoir le cliquetage incessant d'un dictateur fou ayant accès à un armement nucléaire par exemple...

        • [^] # Re: stage ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Je crois qu'il y a aussi des clusters civils au même endroit (mais je suis pas sûr, si quelqu'un pouvait confirmer/infirmer ?)

          • [^] # Re: stage ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Tu parles de Teratec (Pole Européen de compétence en simulation numérique haute performance) ? C'est en cours d'installation il me semble.

            • [^] # Re: stage ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Teratec c'est différent. Il s'agit "juste" d'un groupement d'organismes privés et publics pour le calcul haute-performance. Par contre, il se prépare un truc appelé TGCC (Très Grand Centre de Calcul, ça s'invente pas) qui effectivement est en train de se mettre en place.

  • # bac +3?

    Posté par . Évalué à 5.

    C'est alléchant.
    Vous faites des stages pour les bac +3?
    Un bac +3 motivé a-t-il une chance d'être pris dans les offres actuellement postées?

    • [^] # Re: bac +3?

      Posté par . Évalué à 1.

      Le stage doit durer au minimum 4 mois. Ca élimine la plupart des stages Bac +2/+3 qui ont des durées plus courtes. Après, si un Bac +3 à un stage de 4 mois, on peut discuter.

  • # Le boulot est le même, pourquoi payer selon profil ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Franchement, ils pourraient payer un SMIC à une personne qui répond aux critères voulus !

    Je sais que c'est la pratique, mais avec le discours libre en fond, ça rend très mal les sous-salaires pour "stagiaires".
    Et je sais bien que les personnes qui décident d'allouer les fonds ne sont pas les mêmes que celles qui écrivent l'annonce avec la coloration libre.

    Mais quand même, je râle, je sais pas quel est le boulot précis, si c'est très encadré ou si au contraire au final on fait produire quelque chose qui sera utilisé par l'employeur de la même façon que ce qu'aurait fait un des autres employés.

    Je crains que l'objectif soit le second !

    Un stage c'est pour permettre de donner de l'expérience à un étudiant dans le cadre d'un diplôme qui n'a pas encore été acquis, sinon c'est un job comme un autre !

    Arrêtez-moi si je me fourvoie :)

    • [^] # Re: Le boulot est le même, pourquoi payer selon profil ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Le boulot est le même, pourquoi payer selon profil ?
      Franchement, ils pourraient payer un SMIC à une personne qui répond aux critères voulus !

      Pourquoi payer au même salaire une personne qui ne connait pas la techno en question et à qui on aura à apprendre (et donc perdre du temps), et une autre personne qui maîtrise la techno parfaitement et sera opérationnel dès son premier jour de stage ?

      Ce que je veux dire c'est que sur certains profils t'auras peut être plus de temps à passer à former que sur d'autres ; pour moi ça justifie une différence de salaire.

      Knowing the syntax of Java does not make someone a software engineer.

      • [^] # Re: Le boulot est le même, pourquoi payer selon profil ?

        Posté par . Évalué à 5.

        C'est effectivement une bonne raison oui :)

        Maintenant, il y a des technos où quelque soit la personne embauchée, il y aura un apprentissage à faire.
        Ce que je me demande c'est si le stage est fait pour apprendre une techno précise ou ce qu'on pourrait appeler une approche, une manière d'aborder un problème ... Toute "entreprise" a ses trucs internes qu'il va falloir apprendre, il ne faudrait pas croire qu'un stage sert à ça.

        Enfin, je sais pertinemment que ce que je "dénonce" (oui j'aime les guillemets :) est un extrême qui n'est pas forcement la réalité du CEA !

        Et puis, la techno... normalement tes études te permettent d'être capable d'aborder facilement des technos si le principe, l'approche est la même... en tout cas c'est mon cas et c'est ce qu'on enseigne à l'université.

        Sinon, j'ai déjà eu des stagiaires, et pour certain l'encadrement été effectivement lourd, et on était bien content j'imagine de pas mettre trop de thune dedans vu le résultat... Pour d'autres c'était bien heureusement (mais ils ont pas été mieux payés, vu que c'était des stages inclus dans leur études) (pire, ils ont pas été payés pour tout dire...)
        Tout ça pour dire que je ne renie pas complètement ce que je reproche :)

      • [^] # Re: Le boulot est le même, pourquoi payer selon profil ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Pourquoi payer au même salaire une personne qui ne connait pas la techno en question et à qui on aura à apprendre (et donc perdre du temps), et une autre personne qui maîtrise la techno parfaitement et sera opérationnel dès son premier jour de stage ?

        Parce que c'est un stage justement, pas un job. Si tu veux quelqu'un d'operationnel des le premier jour, tu prends un CDD ou un CDI, pas un stagiaire. En l'occurrence la grille de salaires au CEA est tres figee, ce qui est assez ridicule.

        Maintenant, pour connaitre relativement bien une petite partie des gens qui bossent au CEA/DIF (CEA DAM d'Ile de France), surtout du côté recherche, si vous pouvez vous permettre (parce que les parents aident derrière, que vous avez une bourse, etc.) d’être "mal payé" dans le cas où vous étudiez dans la "mauvaise" école/université, je vous conseille de postuler pour les stages qu’Aurélien propose. Le niveau est vraiment haut (en tout cas pour les gens que j'ai fréquentés).

        PS: Aurélien, est-ce que tu seras aussi a SuperComputing cette année ? :)

    • [^] # Re: Le boulot est le même, pourquoi payer selon profil ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Franchement, ils pourraient payer un SMIC à une personne qui répond aux critères voulus !

      Je suis d'accord.

      Je sais que c'est la pratique, mais avec le discours libre en fond, ça rend très mal les sous-salaires pour "stagiaires".

      Je ne suis pas d'accord. Faire du libre n'a rien à voir avec ce que tu paies tes salariés. Le choix de rémunération est strictement séparé de comment tu diffuses tes productions. Comme beaucoup s'acharnent à le dire ici, Libre != gratuit. Alors pourquoi une boite (aussi "semi-publique" soit-elle) devrait-elle payer "mieux" au nom de produits libres qu'elle distribue ?

      Par contre, qu'une boite paye quelqu'un au prix qu'il vaut, parce que, comme tu le fais remarquer, ce quelqu'un correspond aux critères voulus, oui, je te suis parfaitement.

      • [^] # Re: Le boulot est le même, pourquoi payer selon profil ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Sur le libre, mon idée n'avait aucun lien avec gratuit mais plutôt avec l'humanisme ou l'éthique (ou un truc comme ça...)

        Genre l'éthique de ne pas sous-payer des gens.

        En fait je ne disais pas qu'il fallait mieux payer car c'était libre, mais plutôt que le discours libre faisait contraste avec le discours capitaliste (pour employer des gros mots, que je relativisent d'ailleurs dans mon autre commentaire :)

        Sinon, je tiendrais aussi le même discours avec le fait que l'employeur est semi-public !

  • # Quelques questions

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ca a l'air intéressant comme stage. J'ai quelques questions qui peuvent être utiles à d'autres :
    - C'est pour quand ? Est-il possible de démarrer en mars 2011 ou est-ce pour tout de suite ?
    - Est-il possible de vivre en France (en louant un appart/chambre dans la région) avec 1000-1200€/mois ? (Je n'ai aucune idée, je suis suisse). J'ai pas besoin d'une vie de château, juste dormir, manger et un peu d'argent de poche.

    • [^] # Re: Quelques questions

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je voulais évidemment parler de mars 2012...

    • [^] # Re: Quelques questions

      Posté par . Évalué à 2.

      Le démarrage du stage peut se faire entre février et avril.

      1000/1200 euros pour vivre en banlieue parisienne, c'est suffisant mais c'est pas royal. Faudra pas flamber :)

      • [^] # Re: Quelques questions

        Posté par . Évalué à 3.

        Question conne : puisqu'il s'agit de la DAM, faut-il la nationalité française ? :)

        J'ai une collègue qui voulait faire son stage de master au CEA DAM mais quand mon autre collègue lui a demandé sa nationalité (algérienne dans ce cas précis), c’était un non clair et net.

        Bon, dans le cas de la collègue il est relativement évident qu'elle représente une nationalité "à risque" pour les militaires, mais ça vaut le coup de vérifier ...

      • [^] # Re: Quelques questions

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Y a des indemnités de logement qui viennent se greffer à la CAF. Ce qui représente 200 euros d'indemnités et environ 200 euros de CAF de mémoire ce qui fait déjà 400 euros de rembourser sur le logement et qui viennent donc s'ajouter au salaire.
        Ce dernier étant calculé sur une grille fixe comme pour toutes les grandes entreprises et dépendant de l'école.
        Cependant les transports étant pris en charge par le CEA (bus) il n'est pas possible de bénéficier de réduction sur la carte Orange ou autre tickets RATP.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.