Journal boycotter les industries de la musique et du cinéma ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
1
24
fév.
2009
Bonjour,

J'ai l'impression qu'on se trompe un peu de cible au sujet de la loi hadopi et de la taxe sur les supports vierges. Après tout, si de telles lois ou taxes existent, c'est parce que de puissants lobbies poussent les gouvernements à les mettre en place.

Râler auprès de nos députés est bien sûr une solution, mais les députés vont se retrouver avec des lobbies d'un côté, et un autre "lobby" de l'autre.

Je pense qu'il serait plus efficace de mettre en place une pétition fiable qui listerait nos points de mécontentement, ainsi que des revendications (suppression de la taxe sur les supports vierges, retrait du projet de loi hadopi, création d'une vraie offre légale). Bien écrite, cette pétition pourrait aussi aider à sensibiliser les personnes qui ne sont pas au courant des problèmes. Et la pétition pourrait menacer de boycott (c'est illégal en france, donc à écrire d'une manière assez ouverte). Après tout, ca n'est pas si compliqué de ne plus aller au cinéma ou de ne plus acheter de musique ...

Qu'en pensez-vous ? Quelle organisation/association pourrait mettre en place une telle pétition ?
  • # ou plutôt

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    c'est parce que de puissants lobbies poussent les gouvernements à les mettre en place.
    moi je dirais plutôt qu'il y a un gouvernement à l'écoute des lobbies de l'industrie culturelle.

    toujours prêt à defendre ceux qui s'en mettent plein les poches dès qu'ils en perdent un peu.
  • # Faire quelque chose de faisable et utile

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Je n'ai jamais vu un boycottage faire des effets : tu vas faire baisser les ventes de combien avec ta campagne? 1%? (ça serait déjà énorme). Même à -20%, il sera associé au méchants pirates en plus dans les stats des majors, bref rien à en tirer pour les faire réagir.

    Vaut mieux mettre ses forces dans un truc qui a une conséquence en cas de succès, genre faire de la pub pour les musiques libre, et même les pas libre qui ne sont pas associées à la SACEM. Le chiffre d'affaire de la "concurrence" est la seule chose qui peut faire réagir (ce n'est pas à cause du boycott des DRM qu'Apple a arrêté de fourguer du DRM, juste parce que Amazon et autres commençaient à avoir un chiffre d'affaire inquiétant pour lui...)

    Tu balances une idée comme ça comme si tu étais prêt à t'investir à monter une campagne, donc maintenant j'espère qu'elle va être suivi de gestes...
    • [^] # Re: Faire quelque chose de faisable et utile

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Pour moi, la seule façon d'arrêter les HADOPI, c'est que le piratage s'arrête (ou du moins, reste marginal)

      Et ca passe par un message fort vers l'opinion publique: "Les gens qui vendent leurs musiques ne veulent pas que vous la diffusiez. Et c'est leur droit."

      Parce que autant, je suis contre les HADOPI, autant, les conditions de l'offre commerciales sont très clairs. Respectons les licences ou n'utilisons pas.

      Après, il y a des alternatives libres qu'il faut arriver à financer.
      • [^] # Re: Faire quelque chose de faisable et utile

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour moi, la seule façon d'arrêter les HADOPI, c'est que le piratage s'arrête (ou du moins, reste marginal)

        non je ne crois pas

        y'a pas de donnée sérieuse sur le piratage et même quand on fait des rapprochements qui les contredise (genre augmentation de vente de CD ou record de séance pour des films genre bienvenue chez les ch'ti ... malgrès l'existence de réseau P2P) , ils partent à la charge quand même.

        de plus, si on considère que même pas la moitié des foyers en france ont une connexion internet et qu'un pourcentage seulement des foyer connecté pratique ce type de piratage... je crois qu'on peut dire que c'est une pratique marginal sur l'ensemble de la population.

        le lobby pro-HADOPI est dans une logique irrationnel du "on n'a jamais assez, il faut toujours vendre plus"
      • [^] # Re: Faire quelque chose de faisable et utile

        Posté par . Évalué à 3.

        Il faut se rendre à l'évidence, demander à la population d'un pays libre et démocratique d'arrêter de diffuser des copies illégales de leur plein gré alors qu'il n'y a pas de contrainte techniques et que les contraintes légales ne sont pas crédibles dans leur application, c'est comme demander aux chats et aux chiens d'arrêter de se lècher les couilles quand ils font leur toilettes, c'est bien brave, mais même en y mettant tout ton coeur ça n'aboutira pas, point, barre, allez à la ligne, nouveau paragraphe et on parle d'autre chose.
    • [^] # Re: Faire quelque chose de faisable et utile

      Posté par . Évalué à 4.

      « Je n'ai jamais vu un boycottage faire des effets »

      Gandhi pour bouter les anglois hors de l'Inde ?
      Bon il ne reste plus qu'à trouver un Gandhi 2.0 maintenant…
      • [^] # Re: Faire quelque chose de faisable et utile

        Posté par . Évalué à 3.

        Et le boycott de l'Afrique du sud au temps de l'apartheid, c'est probablement rien non plus...
        Maintenant, c'est vrai que cela doit être proportionné à l'objectif. Une riposte graduée quoi !
    • [^] # Re: Faire quelque chose de faisable et utile

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Musique libre, ça c'est quelque chose auquel j'aimerais bien m'intéresser. Je n'ai juste pas encore trouvé de catalogue bien fourni et bien classé. Jamendo est bien fourni, mais les artistes classent leur musique n'importe comment, on se retrouve avec des centaines de genres, comme « Rock », « rock », « Rock&Roll », « Rock & Roll », « Rock'n'Roll », « rock&roll », « rock and roll »…

      Ça existe, un catalogue bien fait ?
  • # Oui, mais...

    Posté par . Évalué à 2.

    Il est clair que de ne plus aller au cinéma, ou ne plus acheter de musique est simple, mais je ne te suivrais pas.

    Pour la simple et bonne raison qu'il y a beaucoup de groupes (KryZeeS, Killing Joke, Skinny Puppy...) qui sont dans les circuits "commerciaux", et qui font de la très bonne musique!

    Je pense qu'il faudrait plutôt mettre de l'accent vers une chose : on veut bien mettre la patte au porte-monnaie, et acheter de la musique, mais pour de la qualité!
    • [^] # Re: Oui, mais...

      Posté par . Évalué à 6.

      Je pense qu'il faudrait plutôt mettre de l'accent vers une chose : on veut bien mettre la patte au porte-monnaie, et acheter de la musique, mais pour de la qualité!

      Seulement, comme tous les goûts sont dans la nature, la "qualité" est variable suivant les porte-monnaies concernés.
      • [^] # Re: Oui, mais...

        Posté par . Évalué à 0.

        Tu sais, il y a du bon dans toutes les musiques...

        Ce que j'appelle de la qualité: autre chose que trois pauvres accords sonnant mal avec des paroles dénuées d'intérêt.

        Ce critère vire quand même pas mal de "musiciens".
        • [^] # Re: Oui, mais...

          Posté par . Évalué à 4.

          Tu sais, il y a du bon dans toutes les musiques...

          Disons que pour toute musique, tu peux trouver quelqu'un qui aime.

          Ce que j'appelle de la qualité: autre chose que trois pauvres accords sonnant mal avec des paroles dénuées d'intérêt.

          Je doute que ce soit universel, comme définition, ne serait-ce que parce que l'intérêt des paroles que tu évoques est franchement subjectif.

          Ce critère vire quand même pas mal de "musiciens".

          Au bout de combien de personnes jugeant les paroles "dénuées d'intérêt" considères-tu le critère comme atteint?
    • [^] # Re: Oui, mais...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      > Pour la simple et bonne raison qu'il y a beaucoup de groupes
      > (KryZeeS, Killing Joke, Skinny Puppy...) qui sont dans les circuits
      > "commerciaux", et qui font de la très bonne musique!

      ... mais qui ne sont pas liés (AFAIK) à une major. On pourrait imaginer une sorte de "liste noire" de majors, artistes ou producteurs à éviter à cause de leurs prises de position pour la loi HADOPI. Bon, dit comme ça, ça a un peu un relent nauséabond, c'est vrai...
      • [^] # Re: Oui, mais...

        Posté par . Évalué à 2.

        genre http://www.riaaradar.com/ ?

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Oui, mais...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Mouais... Mais effectivement, ça serait probablement plus intéressant de distinguer les "gentils" des "méchants". Et à le faire de manière fine. Par exemple, pouvoir déterminer que:
          - un artiste donné est chez un label qui est connu pour des actions pro-HADOPI
          - mais cet artiste a pris position publiquement contre HADOPI

          Avoir un "SACEM Radar" n'a pas beaucoup de sens, puisque 99% des artistes "connus" (FSVO connus) sont chez la SACEM...
  • # Facile

    Posté par . Évalué à 10.

    Après tout, ca n'est pas si compliqué de ne plus aller au cinéma ou de ne plus acheter de musique ...

    Surtout quand on pirate!
    • [^] # Re: Facile

      Posté par . Évalué à 2.

      on peut aussi consommer sans trop se ruiner. Il y a la vidéo à la demande et surtout la location de DVD à 2E l'unité avec un panel serte réduit mais tout de même intéressant.

      Je suis assez étonné entre l'offre assez importante en location, plutôt bon marché dans les petites boutiques du coin de la rue, et le prix pas aussi intéressant et surtout tellement contraignant des offres VOD qui rappelons-le travaillent en grande partie dans de l'immatériel contrairement à la première (boutique, agent, support, horaires d'ouverture).

      J'en déduit que la VOD n'est pas spécialement au bon tarif et pas toujours très facile d'acces. Du coup, faisons marcher ces petites boutiques et n'achetons plus de DVD pendant 24 mois.
      • [^] # Re: Facile

        Posté par . Évalué à 1.

        Et si on veut plus que de la location ?
  • # Création

    Posté par . Évalué à 2.

    La standblog utilise le site suivant pour faire des images :
    http://www.warninglabelgenerator.com/

    "La première sécurité est la liberté"

  • # La faute aux députés et ceux qui les élisent

    Posté par . Évalué à 6.

    Ce ne sont pas les lobbys qu'il faut blammer ! Ils ont leur propre intérêt à soudoyer nos politiques pour faire voter leur loi qui, en plus de freiner l'accès à la culture et au numérique, sont dangereuse pour nos libertés.

    Ce sont clairement les députés contre qui il faut s'attaquer ! Autant pour le méconnaissance total niveau technique que par leur faiblesse à se laisser corrompre de la sorte.

    Je rappel ce qu'est un bon politique : il s'agit un individu qui bien sans être expert dans un domaine, est capable de prendre les décisions les plus sages et éclairés. Il prend les décisions vite, il les prend bien, mais surtout, il les fait pour le bien commun !
    Or la, on parle plutot du bien de major, société exploitant la musique, les artistes et les consommateurs.

    Je le dirais donc ainsi, et sur ce point seulement : nous avons de mauvais députés, et on ne peut le repprocher qu'a nous même.
    • [^] # Re: La faute aux députés et ceux qui les élisent

      Posté par . Évalué à 2.

      +1, les majors défendent leurs bifteck, quoi de plus normal.

      « nous avons de mauvais députés »

      Ça tombe bien, il y a des élections dans pas longtemps il parait… les européennes c'est pas en juin ?
      • [^] # Re: La faute aux députés et ceux qui les élisent

        Posté par . Évalué à 3.

        Aprés les parties écolo, les parties libristes ?

        "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: La faute aux députés et ceux qui les élisent

        Posté par . Évalué à 3.

        +1, les majors défendent leurs bifteck, quoi de plus normal.

        Je suis désolé de te contredire, mais je ne trouve pas ça normal du tout. Défendre le fait de gagner de l'argent* au détriment d'autrui ne me paraît pas une conduite normale. Par là j'entends que cela me paraît asocial.

        *D'ailleurs, ce n'est pas vraiment leur "biftek" que les majors défendent, mais plutôt les profits faramineux de leur -déjà très riches- actionnaires. Le biftek des employés est le moindre de leurs soucis. Les licenciements massifs comme variable d'ajustement avant la baisse des dividendes en sont la preuve.

        Pour conclure, je ne trouve pas du tout la conduite des majors normale et je pense aussi qu'une sanction serait nécessaire (même si je ne crois pas au boycotte pour plein de raisons, dont celles évoquées ici).
    • [^] # Re: La faute aux députés et ceux qui les élisent

      Posté par . Évalué à 2.

      Je ne suis pas d'accord. Le lobbying, c'est de la corruption légalisée. Le fait qu'on n'arrive pas à lutter efficacement contre quelque chose ne justifie pas qu'on le légalise. Autant je suis d'accord avec la publicité (même si des fois c'est nul) car c'est clair et au grand jour, autant je suis contre ces manoeuvres de corridors. Même si cela a toujours existé, ce n'est pas une raison pour l'encourager !
  • # je n'aurai pas de mal ....

    Posté par . Évalué à 2.

    ... vu la qualité qui nous est proposé par ces "artistes" et majors ......

    En près de 10 ans je ne pense pas avoir acheté 1 album par an ..... Pas seulement à cause des DRM mais surtout parce que rien ne me plait ....

    Côté cinéma c'est pareil, quoi que c'est un peu plus compliqué (fille de 6 ans qui aime regarder certains films).
    • [^] # Re: je n'aurai pas de mal ....

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Si tu te limites aux gros blockbuster c'est normal que rien ne te plaise au cinéma. Y a de très bons films, ils ne font pas toujours les têtes d'affiche.


      Pour ma part je me contente de boycotter les "artistes" soutenant HADOPI & co (bon pour Besson c'est pas très dur ^^).
  • # Comment interdire un boycott ?

    Posté par . Évalué à 1.

    C'est vrai que c'est interdit le boycott en France ? J'étais pas au courant de quand la loi est passée pour l'interdire, mais je suppose que c'est vrai puisque tu n'es pas le premier à le dire.

    Ceci dit, c'est sur l'application pratique de cette interdiction qu'il me semble important de plancher, parce que ce n'est pas évident. Alors allons-y, voici quelques modestes propositions pour y arriver :
    - quota d'achat chez chaque major de l'industrie musicale, proportionnelle à la médiatisation de l'artiste (15% de Zazie, 31% de Jhonny Hallyday, 0.1% de Hubert-Félix Thiéffaine, etc.) sous peine d'amende
    - prison ferme pour tous ceux qui par quelque moyen de communication que ce soit (internet, téléphone, face à face) dit du mal d'une major du disque
    - instauration d'une minute du cinéma obligatoire tous les jours entre à 17h45 dans toutes les entreprises pendant laquelle sera diffusé un film d'information sur les risques du piratage réalisé par Luc Besson suivi d'une bande-annonce, financée par l'achat de places pour cette séance obligatoire (à tarif réduit, on n'est pas vache non plus)
    - toute personne qui lors d'un contrôle d'identité ne produira pas une carte d'abonnement valide à une centrale de cinéma devra régulariser sa situation dans les 10 jours sous peine de reconduite à la frontière

    A mon avis, on peut en trouver d'autres, mais le point reste valide : il faut faire respecter la loi. Alors si vous vous apprêtez à boycotter Danone, attendez-vous à ce qu'un de ces jours, un car de CRS débarque chez vous et vous fasse enfourner du petit suisse à pleine pelletées...
    • [^] # Re: Comment interdire un boycott ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Après une petite recherche, il semble que le boycott n'est en fait pas illégal... mea culpa.
      • [^] # Re: Comment interdire un boycott ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Mais est-ce que l'appel au boycott est légal?

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Comment interdire un boycott ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Liberté d'expression ?

          Je crois que les seules restrictions à la liberté d'expression, en france, c'est la diffamation et l'appel à la haine / discrimination / violence / trouble à l'ordre publique (mais je peux me tromper). Donc sauf erreur de ma part l'appel à faire comprendre à une entreprise privée que l'on est pas content en arrêtant d'acheter ses produits ne me semble pas illégal.

          Avis aux juristes mieux informés.
          • [^] # Re: Comment interdire un boycott ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Donc sauf erreur de ma part l'appel à faire comprendre à une entreprise privée que l'on est pas content en arrêtant d'acheter ses produits ne me semble pas illégal.

            Je ne suis pas juriste mieux informé mais il y une différence entre dire entre dire je n'achète plus vos produits parce que de mon point de vue moral vous êtes pire que Satan et dire à la communauté n'acheter plus les produits de cette société parce qu'elle me viole intellectuellement.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Comment interdire un boycott ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Ok. Donc dire "Je tiens à être clair et à préciser dès maintenant qu'en aucun cas je ne vous invite à boycotter XXX qui viole mes droits de citoyen et les vôtres, mais que dans le cas où extrême hazard, vous preniez en même temps que moi la même décision alors ça ferait qu'on serait plusieurs et que le message passerait mieux." c'est cool ?
  • # Mauvaise cible!

    Posté par . Évalué à 2.

    Les ventes de CDs et DVDs sont en chute libre. Un boycott n’apporterait pas grand chose. Par contre si les pirates et autres “utilisateurs” de téléchargements illégaux cessaient de proposer leurs “œuvres” cela aurait beaucoup plus d’effet.
    Si un film ou un album cesserait d’être propose sur les divers canaux illégaux, les maisons de productions perdraient leur argument de faiblesse des ventes du au piratage. Ces dernières devraient expliquer à leur actionnaires pourquoi leur produit ne se vend pas!
    • [^] # Re: Mauvaise cible!

      Posté par . Évalué à 1.

      En gros, si je te comprend bien, ton argument là, c'est de dire qu'il faudrait arrêter de faire circuler des copies illégales pour montrer aux majors qu'on ne consommerait pas plus chez eux si on ne pouvait pas récupérer leurs bouses pour pas un rond ?

      A ceci, quelques remarques :
      - Il est évident qu'une (grande) partie de la raison pour laquelle les ventes de crottes des majors s'effondrent est quand même que personne ne voit l'intérêt direct d'acheter un support physique cher sur lequel il y a un caca que tu ne va visionner / écouter qu'une seule fois alors que c'est si facile de le récupérer pour pas un rond sur internet. Je veux dire, en admettant que ce soit légal ou que tu ne te fasse jamais prendre, tu préfèrerais quoi, télécharger un bronze sans payer quoi que ce soit ou acheter un disque sur lequel il y a la même matière fécale, dans le cas où de toute façon tu vas la voir une fois et c'est tout ?
      - Il est également évident que ce sont souvent les pires excréments que produisent les majors qui sont les plus téléchargées, or ces mêmes immondices se vendaient très bien avant l'avènement de l'internet (rappelez-vous les compil's disco, rap, techno, etc. des années 90...). Eh oui, il n'y a pas que des pirateurs élitistes qui récupèrent illégalement des bon gros beaufs qui aiment les étrons audiovisuels quand ils sont bien gras.
      - Même en admettant que les arguments plus haut ne sont pas valables, comment tu comptes faire pour convaincre les Kevins de ne pas télécharger des torrents de purin pour prouver que tu as raison ? (je suis curieux)
      • [^] # Re: Mauvaise cible!

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En admettant que je sois très convainquant et que j'arrive à arrêter la contrefaçon.

        Penses-tu que les jeunes et moins jeune d'aujourd'hui aient encore les moyens de dépenser 15-20€ dans des dizaines d'album alors qu'ils doivent se racheter un nouveau GSM toutes les 2 semaines ainsi que des jeux pour PC, PS3, XBOX2, Wii,... et le matériel pour faire tourner ces jeux (PC 16coeurs, 32GB de Ram, écran de 50x10³'', PS3 du salon, PS3 de la chambre,...)[J'ai l'impression que je m'emballe un peu mais je ne suis pas sûr après ce que j'ai déjà vu chez certain]

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Mauvaise cible!

          Posté par . Évalué à 3.

          Non, la question n'est pas "est-ce que tout ce qu'ils téléchargent, ils l'achèteraient", mais "est-ce que s'ils ne pouvaient pas télécharger, ils achèteraient plus qu'en ce moment".

          Et là, je répond oui, parce que c'est bien ce qui se passe. Là où Kevin 15 ans des boutons achetait un CD rempli de titres disparates qu'il allait écouter 3-4 fois d'une oreille de plus en plus distraite avant de l'oublier dans un placard, maintenant il télécharge disons 10 fois le même volume de musique, mais il ne paye plus rien. Bien sûr qu'il n'aurait pas acheté plus de compils qu'il en achetait avant, Kevin, s'il n'avait plus internet là tout d'un coup pouf, mais il se remettrait (peut-être) à acheter une fois de temps en temps une compile.

          Le principe est aussi valable avec les autres types de disques à la con (genre une femme de président qui chuchotte des textes crétins, ou un ex de la nouvelle starac qui ne sait pas quoi faire de son absence de talent), et tu multiplies par le nombre de Kevins, tu ajoutes les mme Michu qui regardent TF1, et ça fait quand même encore des nouilles à l'industriel du disque.

          Maintenant, la question intelligente que devraient quand même ce poser les lobbieurs, c'est est-ce qu'il leur es possible de faire régresser la planète à l'age pré-internet...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.