Journal Mais de qui se moque-t-on?

Posté par .
Tags : aucun
30
4
juil.
2010
Les chinois sont une engeance pour le monde entier, je l'ai toujours dit.
Euh, attention, recadrons le débat, je parle non pas des Chinois-de-Chine ni des Chinois-français, mais bien des Chinois-chinois-venant-vendre-leur-camelote-en-Europe (saisissez la nuance, it could save your life).

Qu'ont-ils donc ces Chinois bien particulier? Vous le savez pourtant, c'est un secret de polichinelle: Le Matos NoName, c'est le mal.
Combien d'ordinateurs plantés par une barette de Ram défectueuse? Combien de cartes Graphiques soi-disant Ge Force [6-8][6-8]00 GT révélant en fait — face au test implacable de GPU-Z — une vulgaire carte castrée garnie de composants de piètre qualité et de refroidissement au design douteux? Combien d'enceintes Advanc* au son strident ayant entrainné la mort de son propriétaire par asphyxie après avoir été étranglé par le voisin? Combien de boitiers Advanc* ayant subitement entrainé une hausse du titre en bourse de l'action Mercurochrome à cause de ses bords coupants et de sa composition en tôle (dont le destin inexorable est d'être froissé)? Combien de HDD cramés à cause des harmoniques dévastatrices des alimentations Hed*n? Un overclocking foiré à cause d'une nappe IDE dont les broches étaient mal soudées?

Les exemples doivent être encore nombreux. Rares sont les aventuriers ayant acheté du NoName (Advanc* ou Hed*n étant bien du NoNAme puisque ce sont des sociétés façade cachant un conglomérat d'usines chinoises) et ne pouvant s'en plaindre sur le non terme. Votre serviteur a d'ailleurs l'expérience personnelle de tous ceux qui sont ci dessus.
Mais alors où est le problème? Un peu d'information pour pas que les consommateurs tombent dans le piège ultra-discount et c'est réglé!

Vraiment? Il est vrai que jusqu'à présent les distributeurs de telles horreurs ne faisaient pas de réelle publicité et n'ont jamais démenti ce genre d'information. Jusqu'à récemment.

Situons le contexte. Personne ne me contredira si je lui dit qu'une bonne alimentation c'est important aussi pour les ordinateurs. L'alimentation a pour tache de fournir un courant approprié à chacun des organes de votre ami de tous les jours. C'est un composant à ne pas négliger.
C'est dans cette optique que l'équipe de CanardPC Hardware (très sérieuse au demeurant) publie un dossier comparatif des 36 principales alimentations de l'époque ( [http://www.canardpc.com/dossier-36-alimentations_atx_2009.ht(...)] ). Évidemment afin de montrer l'infériorité écrasante des produits NoName deux modèles sont testés (Advanc* et Hed*n justement [http://www.canardpc.com/dossier-36-3000-Alimentation_Noname.(...)] ). On y apprend sans grande surprise que le courant est de qualité exécrable, que les économies de bout de chandelle l'accumulent (comme mettre un transfo 280W pour une alim de 500, c'est fort ça quand même). S'ensuit un droit de réponse poussant l'équipe à aller encore plus loin dans sa démonstration (des gars sérieux je vous dit) et pas trop d'échos depuis.

Or il se trouve que Heden a poursuivi en justice pour diffamation Presse Non-Stop. Alors que les preuves de leurs crimes (n'ayons pas peur des mots) sont légion et irréfutables.
[http://www.canardpc.com/news-47511-enquete_dgccrf___60__des_(...)]


Mes amis, ceci n'est pas du FUD. C'est une tentative de museler la vraie pesse française (pas celle que met des Gold Awards à coté de commentaires assassins grâce à la magie du bifeton) par la peur.
Retenez donc ceci: Heden et Advance c'est de la merde qu'il faut fuir à tout prix.. Voila c'est dit. (acessoirement vous pouvez aussi retenir que CanardPC c'est bien et leur filer 3€ une fois pour voir, poilade garantie)
  • # L'importateur qu'on vous dit.

    Posté par . Évalué à  9 .

    C'est l'importateur des alimentation Heden, CPA, qui a poursuivi l'éditeur de Canard PC.

    Si mes souvenirs sont bons (flemme de relire le dossier du Canard), la marque Heden est pour le marché français. Dans les autres pays, les mêmes alimentations se voient estampillées d'un nom de marque différent.

    The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

  • # Citation de marques

    Posté par . Évalué à  8 .

    >Advanc* ou Hed*n étant bien du NoNAme puisque ce sont des sociétés façade cachant un
    >conglomérat d'usines chinoises

    >Retenez donc ceci: Heden et Advance c'est de la merde qu'il faut fuir à tout prix..

    Raté.

    Sinon, plus sérieusement pourquoi la plupart des gens qui critiquent une marque ne la citent pas ? Est-ce vraiment un problème légal ? Ou juste se donner un style ?

    Ceci était une question sérieuse, qu'en est-il de la législation autour de ça ? Les reviews de matos critiquent bien les marques, et là on est quand même pas au point d'une diffamation.
    • [^] # Re: Citation de marques

      Posté par . Évalué à  10 .

      Sinon, plus sérieusement pourquoi la plupart des gens qui critiquent une marque ne la citent pas ? Est-ce vraiment un problème légal ? Ou juste se donner un style ?

      Il y a plusieurs raisons.

      D'abord, la plus grande, c'est la sale habitude venue de la TV. A la TV on ne peut pas trop citer des marques pour ne pas se faire accuser de publicité clandestine. Ici, pas de soucis, on n'est pas soumis aux règles du CSA.

      Dans son cas (on se doute qu'il ne fait pas de pub vu le discours), c'est sûrement pour ne pas se faire poursuivre en diffamation (qui, me semble-t-il, consiste à dire du mal, fondé ou non, en public). Là encore, vu la définition précise qu'il donne, ça ne sert pas à grand chose, si il doit se prendre un procès au cul, il aura du mal à dire qu'il parlait d'une autre marque...
      • [^] # Re: Citation de marques

        Posté par (page perso) . Évalué à  -4 .

        > A la TV on ne peut pas trop citer des marques pour ne pas se faire accuser de publicité clandestine.
        {{reference needed}}

        Pour moi il n'y aucune autre raison que celle de froisser les annonceurs qui financent le tout venant.

        Adhérer à l'April, ça vous tente ?

        • [^] # Re: Citation de marques

          Posté par . Évalué à  5 .

          Il y a bien une limitation à la citations des marques, c'est le CSA qui le fait appliqué, ça a été dit dans plusieurs émissions TV, soit tu cites pas soit il faut cité un certain nombre (3-4 je crois) de marque qui font le même genre de produits.
          donc si tu veux une référence va voir le site du CSA.
      • [^] # Re: Citation de marques

        Posté par . Évalué à  6 .

        C'est un effet de style, en fait.
        Ce serait se donner une fausse importance que d'imaginer que je puisse être poursuivi en diffamation. ;-)
      • [^] # Re: Citation de marques

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Ouais, à la télé, c'est ce qu'ils disent. Après, dès qu'on parel de nouvelles technologies, c'est dingue comment les marques sont cités explicitement : MSN, Google, Iphone, Ipod, blackberry …
    • [^] # Re: Citation de marques

      Posté par . Évalué à  6 .

      C'est dut au syndrome pere-noel.fr
    • [^] # Re: Citation de marques

      Posté par . Évalué à  1 .

      Raté.

      Bien au contraire, l'effet de style est excellent.
  • # Re:

    Posté par . Évalué à  10 .

    Ma Corsair HX620 Made in China est une des meilleures alims qui existe, seul petit défaut son faible rendement sur le +5v-sb.

    Les Chinois font ce qu'on leur demande, si tu leur demandes une bonne alim 600W à 70$ /unité sortie de chaîne ils te fourniront une bonne alim 600W à 70$ /unité sortie de chaîne ! Si tu leur demandes la même alim à 5$/unité sortie de chaîne c'est impossible donc ils te fourniront un truc qui ressemble vaguement à une alim mais n'espère pas aller très loin avec !

    Advance est peut-être une marque chinoise, mais Lian Li aussi !
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à  7 .

      Lian Li est taiwanais.
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à  1 .

        Ok merci et Advance est une marque européenne d'importateurs aussi.

        N'empêche la réputation du Made In Taiwan aussi...
      • [^] # Re: Re:

        Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

        Lian Li est taiwanais.

        Non contradictoire avec la phrase "Advance est peut-être une marque chinoise, mais Lian Li aussi !".

        Pour rappel, officiellement en France et pour environ 150 (tous les pays moins 23) pays dans le monde (faut pas déconner, sinon on se voit interdire de commerce avec la Chine), Taiwan est une région de la Chine.
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Statut_de_Ta%C3%AFwan
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_d'une_seule_Chine
        Bonne lecture et bon troll Chine vs Taiwan et faux-cul de France qui reconnait la politique de la Chine unie mais vend des armes à Taiwan :).
        • [^] # Re: Re:

          Posté par . Évalué à  2 .

          Bon je marche dedans...

          Je vois du "Made in China" souvent.

          Mais je peux voir du "Made in Taiwan" (et plus rarement du "Made in PRC")

          Qu'on considère Taiwan comme une province, un état ou autre ca ne change pas le "Made in Taiwan" : le produit vient de Taiwan, du moins j'espère ?

          D'ailleurs Lian Li indique comme adresse :
          Address: No. 11-1, Kong-Chien N. Rd., Liu-Tu Industrial Park, 206 Keelung, Taiwan

          Si je dit que je suis Savoyard, ca ne veut pas forcément dire que je suis pour l'indépendance de la Savoie.
          • [^] # Re: Re:

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Bon, pour continuer... Si je reprend le texte initial en le transposant
            - "xxx est peut-être français, mais _alex aussi!"
            - "_alex est savoyard"

            Ca fait quand même discours d'indépendantiste non?
          • [^] # Re: Re:

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            "Made in Taiwan", c'est une AOP!
          • [^] # Re: Re:

            Posté par . Évalué à  0 .

            Si je dit que je suis Savoyard, ca ne veut pas forcément dire que je suis pour l'indépendance de la Savoie.

            Ben non, tu aurais dit "je suis Savoisien"... ;-)
      • [^] # Re: Re:

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        Mais non, Lian Li Ramthu est Loupeguadéen !
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à  5 .

      C'est marrant (et très pertinent en fait) ce que tu dis.

      Il y avait le même raisonnement pour la construction de routes en Afrique par les chinois.

      Un article de rue89 expliquait que les chinois faisaient des routes pourries en Afrique, et que la faute revenait en fait aux gouvernements qui demandaient la construction de ces routes car ils les voulaient à très bas prix.
      Et au lieu de dire non, les chinois l'ont fait, mais forcement ça a pas vraiment tenu :)

      La morale c'est qu'il faut arrêter d'acheter de la merde, comme l'auteur du journal le préconise.
      Pour moi ça passe par une bonne information des gens avant tout (i.e. apprenons à réfléchir à l'impact de nos actes, pas facile :)
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à  10 .

        On est en France, il y a des normes de sécurités obligatoires, CanardPC a dénoncé le fait que des alims ne respectées pas les normes minimum de sécurité (en plus des mensonges sur la puissance). Ces produits qui ne respectent pas les normes de sécurités devraient être interdite en France, la vie de nombreuses personne en dépend mais apparemment du côté de l'Etat/gouvernement on est pas pressé d'agir, par contre pour protéger de la musique là c'est l'urgence et la priorité absolue, on dépense des fortunes alors qu'aucune vie n'est menacé.
        • [^] # Re: Re:

          Posté par . Évalué à  5 .

          alors qu'aucune vie n'est menacé.

          Si! Tout ces pauvres artistes que le téléchargement ruine sont obligés de se rabattre sur du matériel chinois pour s'équiper, faute de moyens. Ça met des familles entières en danger de cramer dans l'incendie déclenché par ce matériel de piètre qualité!

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: Re:

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Et toi tu ne respectes pas les normes de l'orthographe : "ne *respectaient* pas les normes de sécurité".

          « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

          • [^] # Re: Re:

            Posté par . Évalué à  0 .

            Je respecte les normes de l'orthographe mais pas celle de la grammaire, nuance.
            • [^] # Re: Re:

              Posté par . Évalué à  1 .

              grammaire féminin

              1. (Linguistique) (Au singulier) Art de parler et d’écrire correctement, ensemble des règles d’une langue.

              -> l'orthographe et la conjugaison sont de la grammaire.
        • [^] # Re: Re:

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          par contre pour protéger de la musique là c'est l'urgence et la priorité absolue, on dépense des fortunes alors qu'aucune vie n'est menacé.

          Ca c'est toi qui le dit... Essaye donc de télécharger un album sur ce site de propagande^W^W Internet illégal : http://www.freemusichk.com/en/ tu verras si ca ne tue pas les artistes de télécharger !
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à  3 .

        La morale c'est qu'il faut arrêter d'acheter de la merde, comme l'auteur du journal le préconise.
        Pour moi ça passe par une bonne information des gens avant tout (i.e. apprenons à réfléchir à l'impact de nos actes, pas facile :)


        En même temps ce journal est un gros raccourci. Ce n'est pas parce qu'un produit est dit sans marque ou "no name" et qu'il vient de chine qu'il est moins bien qu'un produit de marque.

        Je me suis renseigné récemment pour l'achat de 2 cadres de vélo, un monocoque carbone de type contre-la-montre/triathlon et un titane route cadré sur mesure à Taiwan. Je n'ai pas encore fait le pas mais après m'être renseigné auprès de gens qui sont passé par eux, c'est de la très bonne qualité. Le cadreur de titane te fais le truc aux petits oignons, avec un devis clair et précis sur combien il te coûtera selon la qualité des tubes, en single ou double butted, le type de renforcements que tu souhaites, etc et le tout est fait et livré très rapidement. Le cadre en carbone est lui bien plus standardisé (pas de sur-mesure), mais c'est tout simplement le même que tu trouve chez plusieurs grandes marques italiennes et américains dont certaines fournissent des équipes professionnelles. Ils sortent de la même usine, ils passent par les mêmes tests de qualité, on n'y met simplement pas de sticker et c'est celui qui le reçoit qui doit le peindre s'il ne veut pas le rendu carbone brut. Et pour le prix d'1 seul modèle de marque tu peux te faire une commande groupée et en acheter 4 ou 5 cadres. Il y'a même des clubs qui commencent à s'équiper comme ça.

        Alors après on peut se demander combien sont payés les ouvriers et dans quelles conditions ils te fabriquent la chose, mais finalement entre acheter un modèle de marque fabriqué à Taiwan et un modèle identique sans le badge, la seule différence sont des intermédiaires qui s'engraissent sans apporter la moindre valeur ajoutée. Alors quite à vivre la "globalisation", autant que les consommateurs profitent et court-circuitent les distributeurs traditionnels qui ne servent à rien et achètent directement chez les producteurs ou artisants, qu'ils soient locaux ou internationaux.

        Tout ça pour dire que le "no name", ce n'est pas forcément de la merde. Il faut étudier la chose, faire intervenir le bouche à oreille, etc...
        • [^] # Re: Re:

          Posté par . Évalué à  2 .

          Ce n'est pas parce qu'un produit est dit sans marque ou "no name" et qu'il vient de chine qu'il est moins bien qu'un produit de marque.

          C'est pas faux, mais pour avoir beaucoup travaillé avec des produits sans marque d'entrée de gamme provenant de Chine (et d'Inde également), c'est bien souvent le cas malheureusement.

          Je me suis renseigné récemment pour l'achat de 2 cadres de vélo, un monocoque carbone de type contre-la-montre/triathlon et un titane route cadré sur mesure à Taiwan. Je n'ai pas encore fait le pas mais après m'être renseigné auprès de gens qui sont passé par eux, c'est de la très bonne qualité.

          Mouais, dans l'ensemble, les cadres chinois que j'ai vu passer ont il est vrai rarement posé problème, mis à part quelques défauts d'usinage sur certains modèles d'entrée de gamme (qui parfois obligeaient à taper à grands coups de maillet en fin de chaîne pour redresser tous les cadres par exemple).

          Ils sortent de la même usine, ils passent par les mêmes tests de qualité, on n'y met simplement pas de sticker et c'est celui qui le reçoit qui doit le peindre s'il ne veut pas le rendu carbone brut.

          Alors ça, détrompe-toi. Pour justement avoir bossé dans une telle usine, qui produisait aussi bien de la petite série de luxe, que de la grande marque, de la marque de grande distribution et que du sans marque, il s'avère que la qualité n'a absolument rien à voir entre chaque production.

          Ça n'est pas parce qu'une petite série de luxe va être très contrôlée que ça va aussi être le cas des lignes de grande distribution ou sans marque. De même, les pièces utilisées ne sont pas les mêmes, et si parfois ça arrive, qu'elles soient proches, celles utilisées pour la petite série de luxe auront subi des contrôles très stricts, là où les autres passeront avec des défauts mineurs voire un peu moins.

          Pire, suivant les personnes qui bossent sur la ligne (alternance des équipes, mais également personnes déplacées en fonction des besoins), tu peux avoir une bonne idée de la qualité finale en bout de ligne. Entre les fainéants, les sagouins, les touristes, et ceux qui ont une conscience professionnelle et un amour du travail bien fait, ça peut changer du tout au tout. Et ce ne sont pas les contrôles de qualité qui pourront tout déceler, surtout quand les impératifs de production à prix tirés imposent de ne pas chipoter même sur les défauts visibles. Sans parler que bien souvent, la majeure partie de la production a déjà été expédiée chez le client lorsque les contrôles ont lieu sur la fin, et si des problèmes sont détectés à ce moment, en fonction des problèmes ils seront ou non ignorés ou passés sous silence (ou alors un accord entre l'usine et le revendeur, qui va écouler les marchandises auprès de ses clients sans rien changer en échange d'avantages sur les prochaines commandes).

          Alors après on peut se demander combien sont payés les ouvriers et dans quelles conditions ils te fabriquent la chose, mais finalement entre acheter un modèle de marque fabriqué à Taiwan et un modèle identique sans le badge, la seule différence sont des intermédiaires qui s'engraissent sans apporter la moindre valeur ajoutée.

          Détrompe-toi une fois encore, il est économiquement bien plus rentable de faire transiter un vélo en pièces détachées et de l'assembler sur place, que de le faire voyager tout assemblé. Ça se fait aussi pourtant, mais pour en avoir eu quelques exemplaires dans les doigts, la qualité n'est vraiment pas au rendez-vous (c'est un peu comme si on se retrouvait avec un vélo fabriqué uniquement par les pires boulets et sagouins d'une usine française), les réglages sont inexistants (freins, dérailleurs) et les contraintes du voyage sont souvent préjudiciables au produit (roues voilées, cadres tordus, piles déchargées, éléments d'éclairage cassés, etc.).

          En ce qui concerne les conditions de travail et les salaires, je ne connais pas celles des chinois même si j'ai ma petite idée, mais je connais celle des français et des espagnols. D'ailleurs, en cherchant un tout petit peu, tu pourras trouver une usine qui accepteras volontiers de t'embaucher en CDD pour travailler à la chaîne. Salaire au smic horaire pointé, heures supplémentaires obligatoires si besoin, travail en 2x8 annualisés pour coller au mieux aux impératifs saisonniers, sous-effectif récurrent et cadences infernales t'attendent. En espagne, paradoxalement, les ouvriers sont mieux payés et bénéficient de conditions de travail largement supérieures (par exemple, le pré-emballage, qui consiste à prendre un vélo tout assemblé à bout de bras en fin de chaîne, le faire pivoter autour de l'épaule pour le déposer dans un carton avec tout son équipement et fermer le carton, tout ça environ 400 à 500 fois par jour, c'est fait par un robot en Espagne).

          Alors quite à vivre la "globalisation", autant que les consommateurs profitent et court-circuitent les distributeurs traditionnels qui ne servent à rien et achètent directement chez les producteurs ou artisants, qu'ils soient locaux ou internationaux.

          Bof, la plupart des vélos que tu peux acheter dans la grande distribution, les magasins de sport et les boutiques spécialisées sont assemblés en France, et sortent de la même usine. Certes, les pièces sont commandées en Chine, à Taïwan, au Japon, etc. mais c'est pareil pour l'informatique, et je ne connais pas grand monde qui va commander son matériel en pièces détachées en Chine pour économiser sur les marges des revendeurs français et l'assemblage fait en France.

          Tout ça pour dire que le "no name", ce n'est pas forcément de la merde. Il faut étudier la chose, faire intervenir le bouche à oreille, etc...

          Une variable dont tu ne tiens pas compte, c'est le temps. Combien de temps cela va-t'il te prendre de faire toutes ces études, démarches etc. ? Parce qu'arrivé un moment, il est plus rentable de travailler pour être rémunéré pendant un temps équivalent et pouvoir acheter directement le produit en payant une marge pour rémunérer ces services que d'autres (des professionnels donc) se seront chargé d'effectuer. Avantage, ça te donne droit à une garantie, une obligation de résultat, et à du temps libre.

          Pour te donner un exemple tout bête, j'ai un ex-collègue qui avait besoin de refaire des pièces de sa maison (plâtres, tapisseries, etc.). Il a préféré sous-traiter la choses à des spécialistes et m'a donné cette explication judicieuse : tout d'abord, les spécialistes savent ce qu'ils font, alors que lui non, il a donc l'assurance d'avoir un travail fait correctement, et sans avoir à se prendre la tête. Ensuite, il n'aimait pas du tout faire ce genre de bricolages. Pour terminer, dans le même temps il gagnait financièrement bien plus à travailler dans son métier qu'il aime que ne lui coûtaient les professionnels engagés.
          • [^] # Re: Re:

            Posté par . Évalué à  2 .

            Pour en revenir au sujet, lorsque j'ai eu bossé pour un gros assembleur régional il y a quelques années, j'ai vu défiler le matériel « no name » chinois, et en effet, la qualité était plus que douteuse. Que ce soit les lecteurs ou graveurs de CD, les alimentations (dont les Advance explosaient avec un bel éclair déjà régulièrement rien qu'à la mise sous-tension, et qui étaient la pièce que l'on avait le plus à échanger sous garantie !), les disques durs (ah, les fameux Champion fabriqués en Inde, tous en panne dans les premières semaines, remplacés par des Champs aussi fabriqués en Inde, en panne à la livraison...), et j'en passe.

            Aujourd'hui, j'ai tendance à me reposer sur certaines grandes marques que j'ai pris le temps de choisir pour faire tout ce travail de sélection et de qualité à ma place.

            Par exemple, suite au remplacement de ma carte graphique, j'ai du procéder à l'échange de l'alimentation du PC par une plus puissante, et je me suis tourné vers Corsair, dont franchement le sérieux n'est plus à démontrer. Certes, l'alim était plus onéreuse que du no-name, mais la qualité et la fiabilité sont indéniablement là, le tout tourne en silence et en sécurité, et ça ne m'a pas pris un temps fou à évaluer, je ne demande rien de plus personnellement.
          • [^] # Re: Re:

            Posté par . Évalué à  2 .

            Ils sortent de la même usine, ils passent par les mêmes tests de qualité, on n'y met simplement pas de sticker et c'est celui qui le reçoit qui doit le peindre s'il ne veut pas le rendu carbone brut.

            Alors ça, détrompe-toi. Pour justement avoir bossé dans une telle usine, qui produisait aussi bien de la petite série de luxe, que de la grande marque, de la marque de grande distribution et que du sans marque, il s'avère que la qualité n'a absolument rien à voir entre chaque production.


            Sauf que la plupart du temps ça coûte moins cher d'élever le niveau global de l'usine pour satisfaire aux contraintes des grandes marques et ne pas coller de stickers plutôt que de jouer avec des lignes de production ayant des critères différents. Dans ce genre de produit, la réalité c'est surtout que l'usine tourne la plupart du temps à un régime donnée et suivant le nombre de commandes de telle ou telle grande marque, les vélos sortent badgés ou débadgés. D'ailleurs ces usines que j'ai contacté te proposent aussi si tu es un détaillant de les peindre et les badgés au nom de ta propre marque. Ils te vendent juste un produit fini, clé en main, sans que tu aies à te soucier du design et prototypage du produit. La vérité c'est qu'un malheureusement de plus en plus grand nombre de grandes marques n'interviennent plus dans la conception de leurs vélos qu'au niveau des choix des composants et des couleurs. Le design du cadre n'est plus de leur compétence.

            Bien entendu, il existe aussi des grandes marques qui soient fabriquent eux-même leurs produits (comme Time qui a son bureau d'étude et son usine en France) et d'autres qui certe ne fabriquent plus mais prennent toujours part à la conception et impose un certain nombre de contraintes aux usines.

            Dans le cas du cadre en titane, ils font peu de volume et ils ne font pas de design standard, donc tu imposes tes contraintes, même si c'est pour un exemplaire unique ou une toute petite série. La encore, je ne parle pas d'un cadre 3 sous, il coûte quand même son prix même si la différence avec un cadre de même type vendu par un cadreur en France est énorme.

            Bref il y'a chinois pas cher et chinois pas cher comme il y'a grande marque et grande marque.

            Alors après on peut se demander combien sont payés les ouvriers et dans quelles conditions ils te fabriquent la chose, mais finalement entre acheter un modèle de marque fabriqué à Taiwan et un modèle identique sans le badge, la seule différence sont des intermédiaires qui s'engraissent sans apporter la moindre valeur ajoutée.

            Détrompe-toi une fois encore, il est économiquement bien plus rentable de faire transiter un vélo en pièces détachées et de l'assembler sur place, que de le faire voyager tout assemblé. Ça se fait aussi pourtant, mais pour en avoir eu quelques exemplaires dans les doigts, la qualité n'est vraiment pas au rendez-vous (c'est un peu comme si on se retrouvait avec un vélo fabriqué uniquement par les pires boulets et sagouins d'une usine française), les réglages sont inexistants (freins, dérailleurs) et les contraintes du voyage sont souvent préjudiciables au produit (roues voilées, cadres tordus, piles déchargées, éléments d'éclairage cassés, etc.).


            Qui a parlé de vélo monté? Je te parles uniquement de cadre.

            Du reste, non la plupart des vélos ne sont pas monté en France. Quand j'achète un Merida, Scott, BMC, Trek, Cannondale ou Specialized, la plupart viennent pré-montés et le marchand de cycle finissent le travail et font les réglages. Mais bon ça je m'en fous je le fais moi-même depuis des années.

            Bof, la plupart des vélos que tu peux acheter dans la grande distribution, les magasins de sport et les boutiques spécialisées sont assemblés en France, et sortent de la même usine. Certes, les pièces sont commandées en Chine, à Taïwan, au Japon, etc. mais c'est pareil pour l'informatique, et je ne connais pas grand monde qui va commander son matériel en pièces détachées en Chine pour économiser sur les marges des revendeurs français et l'assemblage fait en France.

            Je te parles de cadre. Donc de clientèle avisée qui intervient directement dans le montage. C'est du même niveau que l'alim, je connais peu de monde qui va acheter son alim pc individuellement à par 2-3 hardcore gamers ou clients avertis. Et dans ce cas pourquoi passer par un revendeur local qui ne sert à rien si tu peux avoir le même produit directement et moins cher ? Pour le conseil ? Même pas quand on voit le niveau dans les boutiques de pièces pour pc, ils vendent des pièces comme ils vendraient de la drogue de provenance inconnue.
            • [^] # Re: Re:

              Posté par . Évalué à  5 .

              Sauf que la plupart du temps ça coûte moins cher d'élever le niveau global de l'usine pour satisfaire aux contraintes des grandes marques et ne pas coller de stickers plutôt que de jouer avec des lignes de production ayant des critères différents.

              Pour rester sur mon expérience, qui effectivement ne concernait que peu les vélos très pointus, car en 7 mois, je n'aurais vu qu'une seule fois la production d'une petite série de vélos « course » cadre en titane, ainsi que deux fois la production d'une série de vtt cadre carbone (qui soit dit en passant, était pour l'une des marques que tu as cité ;-)).

              L'usine que j'ai connu dispose de 4 chaînes d'assemblage, 3 chaînes automatiques (la ligne est entraînée automatiquement, chaque vélo est placé sur un plot équidistant des autres, et la vitesse de la ligne donne la cadence de production), et 1 chaîne manuelle (les plots sont indépendants et non motorisés, la cadence est donnée par la vitesse à laquelle se transmettent les vélos entre chaque poste).

              La chaîne manuelle ne servait qu'à la production de petites séries de haut de gamme, ou alors d'appoint en cas de coup de bourre (production moyenne d'environ 200 vélos par jour par équipe, jusqu'à 300 max, avec parfois une cadence inférieure à 100 pour certains modèles).

              Parmis les 3 chaînes automatiques, une était entièrement dévolue à la production des vélos d'un équipementier sportif. Elle disposait de son propre cahier des charges (qualité des pièces plus élevée), de contrôles qualité accrus, de contrôles qualité externes surprises, ainsi que de conditions de travail adaptées (vitesse de la ligne plus lente, avec 300 à 350 vélos produits par jour par équipe). Sur cette ligne, se trouvaient parmis les meilleurs éléments de l'usine, en général tous en cdi (je dis en général, parce que bien qu'en cdd, je m'y suis retrouvé plusieurs fois), ceux qui pouvaient bosser vite et bien, connaissaient tous les postes, savaient repérer tous les problèmes ou oublis des postes en amont, voire les réparer ou y remédier sans arrêter ni faire ralentir la chaîne.

              Une autre chaîne automatique ne servait quasiment qu'à la fabrication d'un vtc rétro de marque de grande distribution qui visiblement rencontrait beaucoup de succès, ainsi qu'à un vélo équipé d'une grande marque automobile. Cadence de production entre 250 et 350 vélos, principalement limitée par la complexité d'assemblage (porte bagage, garde-boues, carénages divers, poids du vélo assemblé, etc.), mais aussi par le fait que sur cette chaîne travaillaient de nombreux cdd, dont la plupart faisaient un travail de sagouins (seule ligne qui aura nécessité à de nombreuses reprises que toute sa production soit entièrement refaite).

              La dernière chaîne automatique, sur laquelle j'étais principalement affecté, qui était en sous-effectif chronique (on tournait entre 7 et 10 personnes, contre une vingtaine et plus sur les deux autres chaînes automatisées), et qui pourtant produisait le plus (cadence minimale 400 vélos par jour, avec la barre des 500 souvent franchie). Sur cette ligne ne se trouvaient que des cdd, mais les meilleurs (par exemple, à la cadence de 500 vélos par jour (ligne à 40 secondes, temps imparti pour que chacun réalise le travail qui lui est dévolu), j'occupais habituellement 3 à 4 postes : préparation des roues arrière et avant (mise à la pression, pose des catadioptres), pose de la roue arrière et serrage, réglages du dérailleur arrière, réglage du dérailleur avant, vérification des dérailleurs, pose de la roue avant et serrage, pose de la lumière avant, tout ça en 40 secondes à 50 secondes max suivant la cadence. Ouais, si tu veux savoir, c'était infernal, mais j'avais des raisons personnelles pour encaisser ça, car c'était à ma demande et en échange de bons procédés. ;-)

              Cette ligne produisait de tout : vélos pour enfants, vélo d'entrée de gamme de grands distributeurs, vélos « haut de gamme » de grands distributeurs (qualité correspondant à du haut de bas de gamme), quelques séries de l'équipementier sportif évoqué plus haut (très haut de gamme), quelques séries pour la grande marque automobile, des séries haut de gamme et très haut de gamme pour un autre équipementier sportif concurrent de celui précédemment évoqué, mais surtout, des vélos de la marque asiatique réputée qui se cachait sans grand mystère derrière l'usine. Dans tous les cas, les cadres arrivaient de Chine aux couleurs et logos des marques qui allaient les distribuer, et il n'y avait jamais de rebus (donc pas de démarquage), quelle que soit la ligne.

              Maintenant, pour te dire honnêtement ce que je pense de la qualité. En ce qui concerne la chaîne dévolue à un grand équipementier sportif, rien à redire, la qualité était bien au rendez-vous. En ce qui concerne la chaîne qui produisait des vtc rétro pour une marque de grande distribution et des vtt/vtc équipés pour une marque automobile, les défauts et erreurs d'assemblage étaient monnaie courante, et m'ont permis de me faire rémunérer de très nombreuses heures supplémentaires pour aller reprendre leur production à de nombreuses reprises.

              Et en ce qui concerne la ligne sur laquelle j'étais principalement affecté, les problèmes ne venaient paradoxalement pas des cadences infernales (quoi que), mais surtout de la mauvaise qualité des pièces : des pneus chinois qui éclataient pendant le transport vers chez le client, normalement, la production de roues étaient faite sur place, sauf pour certaines séries d'entrée de gamme, des cassettes/roue-libres oxydées/rouillées mais quand même montées parce que la marque de grande distribution s'en foutait et cherchait le prix avant tout, la procédure d'empaquetage pour l'autre équipementier sportif qui nécessitait de « plier le vélo » pour le mettre en carton (roue avant démonté, guidon monté de manière à permettre de tourner la fourche contre le cadre, roue fixée contre le cadre, ce qui permet d'utiliser des cartons moins grands, donc d'économiser sur les frais de transport), et qui avait le défaut de souvent rayer les cadres pendant le transport (frottement de la roue sur le cadre et la fourche), des lampes d'éclairages asiatiques fragiles au possible.

              Bref, 3 lignes de production (on va laisser de côté la ligne manuelle), et déjà de grandes disparités de qualité entre les lignes, sans parler des disparités de qualité en fonction des pièces employées entre les séries (j'en reviens à l'exemple des cassettes oxydées/rouillées installées sur des modèles de certaines marques, là où d'autres marques l'auraient refusé).

              Et tu peux y mettre toute ta bonne volonté, quand le client a commandé de la merde à pas cher, l'usine s'arrange pour qu'il ait de la merde à pas cher : les pièces (no name) sont de qualité inférieure, voire très inférieure (on équipe les vélos de pièces aux défauts pourtant apparents), les cadences imposées ne permettent plus de vérifier quoi que ce soit, les rebus s'entassent en bout de ligne, et seront expédiés sommairement avant la fin de la journée quand même, une fois qu'ils auront l'aspect extérieur d'un vélo fonctionnel, etc. Et à côté de ça, la même ligne produisait aussi du haut de gamme top qualité. Mais là, les pièces n'avaient rien à voir, les cadences étaient beaucoup plus tranquilles (quoi que toujours proches des 400 vélos/jour/équipe, même si la limite basse tombait à 300 pour les cadres carbone).

              Pour moi, la qualité d'un produit fini ne dépend pas de son lieu de production (l'usine), mais de plusieurs facteurs : les marques utilisées, la bonne qualité des pièces, l'expérience et le sérieux des personnes affectées à sa fabrication, les cadences de travail imposées et les contrôles de qualité. Et il serait trompeur de croire que les usines ne savent pas influer sur ces paramètres pour améliorer au maximum leurs bénéfices.

              Un truc amusant en passant, pour en revenir à certaines marques qui voulaient réduire les coûts en faisant usage de roues directement importées de Chine (certains séries éclataient pendant le transport une fois sous pression, entre autres), car celles fabriquées par l'usine étaient un peu plus chères. Seulement, outre une qualité bien moindre (gommes de merde, assemblages douteux), les roues chinoises arrivaient entassées sur 3m de hauteur sur des palettes et avaient subi de nombreux chocs pendant leur transport, et nécessitaient donc un dévoilage sur la chaîne (facturé de manière transparente dans le coût d'assemblage du vélo). Au final, les roues fabriquées sur place par l'usine étaient de bien meilleure qualité, et du fait qu'elles étaient non voilées d'origine (la machine de fabrication les produisaient non voilées), elle ne revenaient même pas plus cher (économie sur les frais de transport, et d'un poste de dévoilage sur la chaîne). Comme quoi... :)
    • [^] # Corsair est une société américaine

      Posté par . Évalué à  10 .

      Pour commencer: Corsair est une société américaine dont le siège social est à Fremont (Californie)

      Ensuite, je le dis et je l'affirme: Corsair est une marque exemplaire ayant à cœur de bien faire son travail et en surdimensionant largement ses alimentations.

      A titre personnel, j'ai une alimentation de 650W de chez corsair qui a tenu 14minutes en cours circuit 12V (deux ports molex cote à cote en contact). 14 minutes!
      Dans le test cité ci dessus, CanardPC a remarqué que le condensateur en entrée de la Corsair servant à passer outre les mini coupures était légèrement sous dimensionné (presque rien). Le rédacteur les a contacté et leur a suggéré un autre modèle de condensateur. Aujourd'hui c'est ce modèle qui compose cette alimentation et toutes les autres du même design.
      Chapeau bas.
      • [^] # Re: Corsair est une société américaine

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Certains composants de ces alims ne sont pas faits en Chine (je pense aux condensateurs ou autre truc chimique bizarre, j'y connais pas grand-chose), c'est surtout l'assemblage.

        Corsair ne font que sous-traiter à divers fabricants d'alim, mais ils participent à la conception, et ce sont à peu près les seuls dont toutes les gammes d'alims sont très bonnes. Par ailleurs, ils ont reçus une certification 80 Plus Gold pour une alim, mais ils l'ont déclassée en Silver pour diverses raisons, ce qui est un rare gage d'honnêteté.

        Bref, j'ai des alims Corsair partout, ultra silencieuses et qui n'ont jamais grillé !

        Mais marques chinoises ne sont pas forcément nulles non plus, il y a des secteurs où je suis régulièrement impressionné (les amplis à tube par exemple), du moment qu'on ne prend pas le premier prix.

        DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: Re:

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      En fait, il faudrait que:
      - Tu demandes une alim 600W
      - Tu exiges de la qualité
      - Tu acceptes le prix négocié de 70$ (parce qu'au début des négociations, ils vont t'en demander 200 ou 300...)
      - Tu insistes sur la possibilité de faire de la haute qualité à 70$
      - Tout le monde accepte
      - Il t'envoie un échantillon, qui est au top
      - Tu commandes une toute petite série, parce que tu as l'habitude de traiter "à la Chinoise"
      - Tu contrôles la petite série
      - Tu renvoies le tout parce que c'est la même merde que les alims à 5$
      - Tu acceptes leurs explications tarabiscotées sur la raison de la mauvaise qualité de la petite série, parce qu'il ne faut pas leur faire perdre la face (même s'ils se chient dessus)
      - Tu recommandes une autre petite série
      - Elle passe tes contrôles
      - Tu augmentes le volume
      - Mais tu contrôles régulièrement la qualité sur des échantillons que tu chopes, et tu leur fais savoir

      Comme c'est comme ça avec presque toutes les boites chinoises un peu "traditionnelles", tu comprends pourquoi on préfère finalement une boite américaine qui a délocalisé en Chine qu'une boite chinoise pour faire affaires...

      (Ça se voit que je suis blasé?)
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à  5 .

        (Ça se voit que je suis blasé?)

        C'est aussi, et surtout, ce qu'on appelle l'éxpérience.
  • # Oh mais il faut arrêter avec ces Chinois

    Posté par . Évalué à  10 .

    Et puis moi ma souris H*eden marche bien. Bon, c'est vrai que c'est pas une R*lex mais elle marche pas mal pour une souris à 5,99 €.

    Je crois que les chinois répondent à une demande dans le monde pour du matos pas cher quelle que soit sa nature : à matos à 1 €, qualité à 1 €. Ils appliquent juste la loi de Pareto. Si personne n'achetait leur matos, je suis sûr qu'ils feraient des efforts sur la qualité.

    Maintenant, du retard technologique les Chinois en ont rattrapé ces dernières décennies. Il faut leur donner le temps de se mettre au même niveau de qualité et de normes de sécurité (... et si possible de droits de l'homme) que les pays développés-libres. Rappelez-vous le temps que ça a pris à ces derniers pour en arriver là où ils sont aujourd'hui.

    Rome ne s'est pas faite en un jour.
    • [^] # Re: Oh mais il faut arrêter avec ces Chinois

      Posté par . Évalué à  8 .

      Rassure moi, tu compte pas généraliser toute une gamme de produit à partir d'un périphérique aussi insignifiant qu'une souris quand même? On est sur LinuxFr merde quoi, un peu de tenue! ;-)

      Ensuite on mélange pas tout s'il te plait. On aurait pu parler des conditions de travail des ouvriers mais auquel cas toutes les marques produisant en Chine sont à blâmer, et puis c'est pas le sujet.

      D'ailleurs le sujet si tu avais lu l'article c'est que Heden fait un procès uniquement pour museler la presse (alors qu'elle tient son rôle: informer).
      Ah aussi: si y'a des normes minimales de fabrication, c'est pas parce que le consommateur veux que ça soit moins cher qu'il faut s'assoir dessus. Une alim de 300W vendue pour une de 400W c'est juste de l'escroquerie.
      • [^] # Re: Oh mais il faut arrêter avec ces Chinois

        Posté par . Évalué à  6 .

        Exactement ! Pis en plus Rome c'est même pas en Chine, ignare...

        Il se prend pour Napoléon, son état empire.

      • [^] # Re: Oh mais il faut arrêter avec ces Chinois

        Posté par . Évalué à  -7 .

        D'ailleurs le sujet si tu avais lu l'article c'est que Heden fait un procès uniquement pour museler la presse (alors qu'elle tient son rôle: informer).

        Heden, une boîte française, tente de museler la presse. C'est tout de suite moins "chaud" et "sexy" qu'une boîte chinoise qui tenterait d'atteindre à nos libertés de con-sommateurs.

        Ah aussi: si y'a des normes minimales de fabrication, c'est pas parce que le consommateur veux que ça soit moins cher qu'il faut s'assoir dessus. Une alim de 300W vendue pour une de 400W c'est juste de l'escroquerie.

        Et canardPC ne voudrait pas s'attarder quelques instants sur les normes de sécurité du travailleur chinois qui bosse à 1€ de la journée pour ournir à la petite boîte française pénarde ses alim à 5€ les 1000 unités ?

        A quand la relocalisation dans nos contrées?
        Et une rationalisation des prix! C'est anormal que la différence de prix trop énorme aille dans la poche des actionnaires!

        Oui je rêve, j'éspère la fin de cette forme de captialisme!
      • [^] # Re: Oh mais il faut arrêter avec ces Chinois

        Posté par . Évalué à  6 .

        tu compte pas généraliser toute une gamme de produit à partir d'un périphérique aussi insignifiant qu'une souris quand même? On est sur LinuxFr merde quoi
        D'autant que ma souris Microsoft marche bien aussi :)

        DRIVER_IRQL_NOT_LESS_OR_EQUAL

        • [^] # Re: Oh mais il faut arrêter avec ces Chinois

          Posté par . Évalué à  1 .

          à une époque j'avais noté un truc très rigolo avec Trust (souris & claviers à pas cher) : en retournant l'une de leur souris optique sans fil, c'était exactement le même socle en plastique qu'un modèle de Microsoft
          • [^] # Re: Oh mais il faut arrêter avec ces Chinois

            Posté par . Évalué à  6 .

            Un sous-traitant pour les souris Microsoft qui aura utilisé le moule du socle pour une autre gamme de souris tout en espérant que Gniarf ne le remarque pas. :)

            The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: Oh mais il faut arrêter avec ces Chinois

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Si tu veux vraiment haïr Heden, j'ai une petite info pour toi:

      Ta souris que tu as achetée 5.99€ coûte moins de 1€ à produire...
      Je le sais parce que je peux en trouver à 2€ ici, et 1.5€ si j'achète une autre bricole avec et que je négocie.
    • [^] # Re: Oh mais il faut arrêter avec ces Chinois

      Posté par . Évalué à  9 .

      > Il faut leur donner le temps de se mettre au même niveau de qualité et de normes de sécurité (... et si possible de droits de l'homme) que les pays développés-libres

      Ça avance, même si les Chinois ont encore une large avance, avec Hadopi, la France se rapproche timidement mais sûrement du modèle Chinois ! Et ça bouge également dans les autres domaines (précarité, qualité des produits etc ...)
      Gloire au petit timonier !
  • # Bref

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Ne pas acheter de NoName pour :
    — alimentation (bruit, consommation réduite, éviter de griller le reste de son ordi)
    — boîtier (parce que silence, bords non coupants, aération étudiée)
    — mémoire (parce que les tests de la marque puis la garantie est très utile vu le nombre de barrettes défectueuses)

    Et je dirais même : éviter la plupart des constructeurs de PC qui utilisent des boitiers, alims et mémoires de très mauvaise qualité car le consommateur moyen ne regarde que s'il y a un autocollant « Windows 7 ready » ou « Intel inside », et qu'il a de toute façon l'habitude des ordis qui plantent, font du bruit, ou grillent. Par exemple les ordinateurs HP que j'ai pu voir sont des souffleries, en plus de faire caisson de résonance pour le seul pauvre disque dur présent. Les Dell ont un format d'alimentation minuscule et propriétaire, et sans surprise, ça grille.

    DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

  • # Quoi de neuf docteur?

    Posté par . Évalué à  3 .

    J'ai beau avoir cherché sur le site de Canard PC et dans ce journal, je n'ai pas trouvé la suite de l'histoire... Les tests datent de 2 ans, bon après ils disent que la justice a pris son temps, que le procès vient d'avoir lieu, que maintenant ils peuvent en parler, sauf qu'ils n'en parlent pas... enfin, peut être, mais je n'ai pas trouvé où!?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.