Journal Affaire Netzpolitik

Posté par .
Tags : aucun
10
6
août
2015

Suite à des articles sur la BFV, une enquête avait été lancée et les deux journalistes avaient été accusés de trahison (2 ans de prison).

Le ministre allemand de la justice avait demandé de classer le dossier, mais le procureur Harald Range n'a pas aimé cette intervention du ministre et l'avait fait savoir. Harald Range a été mis à la retraite ; il est le procureur qui a récemment renoncé à toutes les poursuites dans l’affaire de l’espionnage présumé d’un téléphone portable de la chancelière allemande Angela Merkel par l’agence américaine de renseignement NSA.

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/08/04/affaire-netzpolitik-le-procureur-general-allemand-mis-a-la-retraite-d-office_4711707_4408996.html#tOVAKPhdLMp1J9XF.99

  • # moufles ?

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 06/08/15 à 20:03.

    suite à des articles
    une enquête avait été lancée s
    journalistes avaient été accusés
    justice avait demandé de classer
    Range n'a pas aimé
    Range a été mis à la
    procureur qui a a récemment

    On est en été pas besoin de moufles (à moins que tu ne sois dans l'autre hémisphère) :-D

    kentoc'h mervel eget bezan saotred

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à -10.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: moufles ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour être précis il a juste posé la question.

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à -10.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 07/08/15 à 19:42.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à -2.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par . Évalué à -9. Dernière modification le 07/08/15 à 19:42.

                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par . Évalué à -9. Dernière modification le 07/08/15 à 19:42.

                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                    • [^] # Re: moufles ?

                      Posté par . Évalué à 7.

                      alenvers a le bon goût de sortir de cette discussion par la plaisanterie alors que tu as été, au mieux, discourtois.

                      La discussion aurait eut intérêt à se terminer, pour le bien de tous. Mais non, tu nous remets une couche d’agressivité, et d'injures.

                      Cela me surprend d'autant plus qu'il me semble que l'injure est un délit, et donc bannie de dlfp.

                      Pourrais-tu donc, essayer de te renseigner sur ce sujet, et dans l'attente, nous laisser en paix, du moins laisser ton agressivité et tes injures au vestiaire ?

                • [^] # Modération

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Merci de rester courtois dans les échanges, conformément aux règles de modération en vigueur sur le site.

            • [^] # Re: moufles ?

              Posté par . Évalué à 10.

              La forme est condamnable, mais je suis assez d'accord sur le fond. La question n'est pas celle d'un supposé élitisme, n'importe qui peut venir s'exprimer sur les forums, ils sont ouverts. Ce que j'aime bien sur linuxfr, (aussi ce que j'appréciais sur Wikipédia à une certaine époque), c'est que les intervenants ne sont pas un échantillon aléatoire de la faune internaute traditionnelle. La plupart des journaux ou dépêches sont écrites par des gens plus compétents, plus cultivés, plus drôles, et/ou plus engagés que moi, et j'ai l'impression d'apprendre quelque chose, en plus d'apprécier le temps passé à mouler.

              Du coup, un journal bookmark HS qui ressemble à un commentaire dans Youtube, il y a plein d'autres endroits sur le net où on peut trouver ça. Jusqu'ici, d'ailleurs, on discute de la forme du journal, et pas du fond, ce qui prouve bien que si le journal n'avait pas existé, ça n'aurait pas changé la face du monde.

              Si tu es mainteneur de logiciel et qu'on t'envoie un patch bourré de fautes de frappe qui ne compile même pas, tu ne vas pas admettre des arguments comme "ah oui mais le gars ne sait coder qu'en Visual Basic" ou "le niveau scolaire diminue". Tu vas lui dire gentiment de t'envoyer un patch correct. Ici, les fautes ont été corrigées, il s'est pris une petite vanne pas bien méchante, c'est la meilleure solution pour que le prochain journal soit relu avec un peu plus d'attention, non?

              • [^] # Re: moufles ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                il s'est pris une petite vanne pas bien méchante

                Ç'aurait pu être bien pire, quelqu'un aurait pu souligner les fautes d'orthographe en rouge, ce qui aurait affaibli sa prise de confiance au niveau subconscient, amoindri son sentiment d'acceptance dans le groupe, créant le terreau favorable à des troubles de l'interaction sociale irréversibles. Si par malheur un passant portait un pantalon jaune et que le caissier du supermarché affichait une mauvaise humeur insolente en rendant la monnaie sans sourire (oui vous avez bien lu, sans sourire) alors le décrochage serait irréversible et la chaîne classique tabac, alcool, pentochelochetaxemyl, apathie sociale et regardage de motus prendraient le relais. On l'a échappée belle.

                • [^] # Re: moufles ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à -5.

                  Le problème c'est que certains ont une focalisation frôlant l'obsession vis-à-vis des fautes d'orthographe, qui les pousse incroyablement à une ou plusieurs conclusions erronées parmi les suivantes :

                  • Un message empli de fautes d'orthographes est moins intéressant qu'un message sans coquilles. La réalité, c'est que certaines personnes font des fautes juste parce qu'elles ont d'autres centres d'intérêt ou qualités, ou une éducation ou origine différentes.
                  • Les coquilles sont le facteur qui gêne le plus souvent la lecture. Pas du tout, un message mal structuré, trop long pour ne rien dire, etc. est bien plus souvent le problème majeur.
                  • Celui qui fait des coquilles doit apprendre à ne plus en faire avant de s'exprimer. Pas du tout, cf. les deux points précédents pour comprendre pourquoi.

                  Ces conclusions et les réactions qui en découlent, qu'elles soient dites avec élégance ou avec des formes catastrophiques comme plus haut, sont probablement le résultat d'un conditionnement et d'une éducation mettant en valeur de façon disproportionnée l'orthographe. Malheureusement, la complexité et l'irrégularité peut-être inégalées de l'orthographe française, fardeau gourmand en temps de scolarité qui poursuit et poursuivra les utilisateurs de la langue française de génération en génération, ne font qu'inciter à ce genre de pensées, au point que des traditions comme la dictée, qui seraient incompréhensibles dans bien d'autres pays, sont presque considérées comme des trésors.

                  Les textes pleins de fautes sont parfois, mais pas toujours, des indices d'une origine étrangère ou classe sociale défavorisée, mais ne révèlent aucun problème en soi quant à la qualité du contenu, et en général la forme s'améliore quand la personne écrit régulièrement. Par contre, l'irascibilité et l'intolérance, qui font des ravages quelle que soit l'origine et la classe sociale, et qui ne sont pas seulement un problème pour les autres, mais aussi pour soi-même, s'améliorent plus rarement.

                  • [^] # Re: moufles ?

                    Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 07/08/15 à 19:48.

                    Je vais essayer d'expliquer ça à mon compilateur la prochaine fois. C'est vrai, quoi, c'est de sa faute toutes ces "Syntax errors", il n'a qu'à faire un effort!

                    Non sans dec, je suis en complet désaccord avec toi. L'orthographe est la politesse de l'écrit. Quand tu fais plein de fautes, non-seulement tu prouves que tu t'es curé les doigts de pieds à l'école au lieu d'écouter ce qu'on te racontait (et il n'y a pas vraiment de raison que ça soit différent pour l'histoire, les maths, ou n'importe quoi d'autre), mais qu'en plus, tu comptes sur tes interlocuteurs pour remettre les lettres à leur place parce que tu as la flemme de le faire toi-même.

                    Regarde, c'est exactement ce qui s'est passé là : journal truffé de fautes, quelqu'un a dû prendre quelques minutes pour les lister, et quelqu'un d'autre pour les corriger dans la dépêche. Tu trouves ça poli? Moi je trouve que c'est une attitude de fumiste. Dans toute communication, l'émetteur doit faire l'effort d'envoyer un message qui respecte un certain nombre de règles afin d'optimiser les chances de compréhension.

                    Le fonctionnement d'une société repose sur des règles. On commence une conversation en se disant "bonjour" et en se serrant la main. On pourrait très bien commencer en montrant son cul ou en se fourrant les doigts dans le nez, mais on ne le fait pas. Si tu rencontres quelqu'un et qu'il te montre son cul, tu ne vas pas te dire "tiens, je vais essayer de creuser pour voir si ce mec a quelque chose d'intéressant à dire". Et si tu es un patron et que tu dois embaucher quelqu'un, tu vas choisir des gens qui maitrisent bien ce genre de règles sociales, parce que tu ne voudrais pas d'un commercial qui salue les clients en montrant son cul. Bah voila, c'est pareil pour l'orthographe.

                    Sur le fond, c'est bien beau les discours relativistes, mais honnêtement, il y a quand même une sacrée corrélation entre la forme et le fond des messages. Ce que tu n'as pas l'air de comprendre, c'est que la société ne choisit pas l'orthographe comme une critère (ce qui serait évidemment problématique), elle choisit l'orthographe comme un proxy : un tri sur l'orthographe permet de repérer très rapidement les emails à foutre à la boîte à spam, les CV à mettre à la poubelle, les commentaires à moinsser, les sites web à éviter. C'est une question de probabilité : il y a peut-être quelques analphabètes qui ont des trucs originaux à écrire, mais en général, ça n'est pas le cas.

                    • [^] # Re: moufles ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Je vais essayer d'expliquer ça à mon compilateur la prochaine fois. C'est vrai, quoi, c'est de sa faute toutes ces "Syntax errors", il n'a qu'à faire un effort!

                      Le cerveau humain me semble largement préparé pour corriger automatiquement quelques fautes dans un texte écrit dans une langue naturelle.

                      journal truffé de fautes, quelqu'un a dû prendre quelques minutes pour les lister, et quelqu'un d'autre pour les corriger dans la dépêche.

                      J'appelle cela un travail collaboratif, personne n'y a été obligé. Bien plus de temps a été perdu sur des réactions récurrentes, qui truffées ou non de fautes, font largement plus perdre leur temps aux gens, probablement, et donc sont une marque de manque de politesse à mon avis plus importante.

                      Quand tu fais plein de fautes, non-seulement tu prouves que tu t'es curé les doigts de pieds à l'école au lieu d'écouter ce qu'on te racontait

                      C'est faux, certains ne se concentrent simplement pas sur les mêmes notions, et écrivent le français comme je dessine. De plus c'est sous-entendre que quelqu'un qui serait en cours d'apprentissage de la langue, n'aurait pas le droit de s'exprimer.

                      On pourrait très bien commencer en montrant son cul ou en se fourrant les doigts dans le nez, mais on ne le fait pas. Si tu rencontres quelqu'un et qu'il te montre son cul, tu ne vas pas te dire "tiens, je vais essayer de creuser pour voir si ce mec a quelque chose d'intéressant à dire".

                      Cette comparaison, qui pourrait à juste titre offenser par sa grossièreté, me semble être une preuve tangible que tu es à court d'idées pour défendre ton point de vue.

                      C'est une question de probabilité : il y a peut-être quelques analphabètes qui ont des trucs originaux à écrire, mais en général, ça n'est pas le cas.

                      Sincèrement, tu ne sais pas ce que tu perds. Je compatis pour ce manque d'imagination.

                      Enfin, je déplore un peu que les commentaires grossiers aient été supprimés, de par leur vertu pédagogique, tellement ils manifestaient clairement l'intolérance dont je parle.

                      • [^] # Re: moufles ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        tu t'égares (du Nord) :-)

                        même si Oumph< préfère corriger après commentaire (là où je le faisais silencieusement quand j'en avais la possibilité), s'exprimer est d'abord le plus important comme tu le dis, se prendre des corrections d'orthographe fait partie du jeu de s'exprimer en public àmha : cela permet de progresser ; par exemple, Beretta_Vexee< n'a cessé de s'exprimer malgré sa dysorthographie patente (c'est aussi une autre possibilité…) et cela lui a beaucoup apporté (comme tu l'indiques, les échanges ont été fructueux).

                        Concernant les commentaires injurieux, ils n'ont pas leur place dans une discussion sensée et raisonnée.

                        Pour l'orthographe : il y a quelques suggestions de Mettre à part des commentaires concernant l'orthographe et mettre le ola sur des dérives d'ortographe et autre perte de temps en pinaillage voire un début d'aide de correction orthographique selon l’orthographe de 1990 ; j'imagine que tu aurais quelques idées à suggérer voire des patchs à implémenter :D

                        • [^] # Re: moufles ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Je suis d'accord qu'un dispositif technique pour corriger les fautes pourrait être bénéfique. Mais je continue à penser, que si les corrections orthographiques sur ce site à l'heure actuelle sont si souvent tachées de remarques peu constructives, qui sortent du cadre purement technique, c'est qu'il y a aussi un problème sur l'interface chaise-clavier à résoudre.

                          Concernant les commentaires injurieux, ils n'ont pas leur place dans une discussion sensée et raisonnée.

                          Tout à fait, et ça fait parti des normes du forum, c'est pour cela que je précisais « un peu », remarquant juste la vertu pédagogique qu'aurait pu peut-être avoir le fait de les laisser, pour qu'on voit à quel point des détails de forme peuvent embrumer l'esprit si l'on ne fait pas gaffe.

                      • [^] # Re: moufles ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Il ne faut pas toujours tout regarder de façon complètement figée. Les remarques sur l'orthographe ou la grammaire font partie de l'échange: le groupe est légitime pour décider qu'une bonne tenue de l'orthographe et de la grammaire sont souhaitées dans les échanges. Ce qui est important est que cette bonne tenue est souhaitée car elle aide à la communication, et que les gens qui ne la respectent pas puissent être aidés à corriger leurs fautes s'ils manifestent de la bonne volonté ou sont manifestement empêchés par un handicap comme la dyslexie.

                        Sur la liste de questions@freebsd.org il y a quelqu'un qui a la même maladie que Stephen Hawkins et qui écrit donc tous ces messages avec un doigt ou un assistant de dictée, même si général une forme relativement soignée est souhaitée dans les échanges, le groupe sait s'ajuster pour faire de la place à tout le monde.

                        Cela dit, les remarques accompagnant automatiquement chaque message légèrement rigolard sur la qualité de l'orthographe de quelqu'un m'exaspèrent autant que les messages insultants, si quelqu'un est offensé par la réponse de quelqu'un il n'a pas besoin que son papa et sa maman lui tiennent la main et l'accompagnent sur le forum Internet pour le protéger des méchants qui lui demandent si ils portent des moufles: dans les cas qui le méritent c'est bien que le groupe intervienne pour dire que quelqu'un a été trop loin, mais je me passerais bien de ceux qui jouent les kapos de la bonne pensée, leur travail est aussi asphyxiant que les comportements qu'ils dénoncent.

                        • [^] # Commentaire supprimé

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                          • [^] # Re: moufles ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Si c'est le cas, je n'apprécie pas du tout tes dires. La conversation s'arrête là pour moi. C'est ma limite.

                            J'ai utilisé “kapo” comme abréviation du mot caporal sans faire le lien que tu cites, j'aurais du écrire “caporal” ou “adjudant”, je suis désolé.

                            Cet éclaircissement fait, je pense effectivement à ton commentaire d'aujourd'hui mais aussi à beaucoup d'autres (je ne tiens ni liste des commentaires ni des auteurs, c'est un sentiment général) qui contribuent à créer un climat que je trouve très pénible.

                            Dans le cas qui nous occupe aujourd'hui, si modr123 était blessé par la vanne il serait le mieux placé pour en parler, consulter la liste de ses contributions montre qu'il est un membre ancien de notre communauté, et pas spécialement timide ou introverti. Je suppose que tu pars d'une bonne intention, le seul effet que je vois dans ton intervention d'aujourd'hui est cependant une mise en épingle importune et agaçante d'un commentaire un peu railleur mais léger.

                            • [^] # Commentaire supprimé

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                              • [^] # Re: moufles ?

                                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                C'est justement cela que je veux mettre en avant par mon commentaire : accorder le bénéfice du doute.

                                Je trouve que la tonalité de ton message est inappropriée et dessert ton intention. Au message humoristique

                                On est en été pas besoin de moufles (à moins que tu ne sois dans l'autre hémisphère) :-D

                                qui se veut léger et drôle (il y a un petit smiley qui dit “je plaisante, ne me prenez pas au sérieux!”) tu réponds:

                                Avant de dire qu'il a des moufles, as-tu une seule seconde envisagé que sa langue maternelle n'est peut-être pas le français ?

                                Tu passes tout de suite dans un registre hyper-sérieux et réprobateur, alors que

                                Peut-être que sa langue maternelle n'est pas le français? :)

                                s'inscrirait mieux dans le ton de la discussion et introduirait le doute de façon positive (sans réprobation).

                                Je trouve que le ton que tu emploies n'est pas adéquat à la situation.

                                • [^] # Commentaire supprimé

                                  Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 09/08/15 à 12:25.

                                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                  • [^] # Re: moufles ?

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                    Tu ne connais pas du tout mon ton.

                                    L'écrit transmet aussi une tonalité. Lorsque tu écris ton commentaire, chacun va le lire et le comprendre d'une façon légèrement différente, qui forcément ne reflète pas toujours ton intention ou le ton que tu as employé. C'est inévitable. Si je lis de la réprobation dans tes mots, je suis certain que beaucoup d'autres le personnes le feront aussi. Si tu avais choisi d'adopter un ton léger et plaisantin comme le message auquel tu réponds initialement, je n'aurais probablement pas vu de réprobation dans ton commentaire.

                                    Mais à voir la déferlante qui a suivi, le message global sur linuxfr : « l'othographe, c'est de ta faute », « on veut rester entre nous dans notre milieu social et culturel ». Ça c'est très clair. Et cela, je ne peux l'accepter. C'est au-delà de mon niveau de tolérance.

                                    Ce n'est pas acceptable, mais au moment où tu écris tes deux premiers commentaires, ces pensées n'ont pas été exprimées, je ne vois donc pas ce qu'elle vienne faire dans la discussion qui porte ici sur le premier commentaire.

                        • [^] # Re: moufles ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                          leur travail est aussi asphyxiant que les comportements qu'ils dénoncent

                          Si personne n'intervient jamais, ce genre de comportements devient « la norme ». Je suis d'accord que c'est lourd, mais à mon avis nécessaire. Mais la prochaine fois je ne serai peut-être pas de la partie, c'est lassant.

                          Enfin, personnellement je ne suis pas intervenu suite au premier commentaire, mais suite à ceux qui l'ont pris comme excuse pour envenimer le fil avec des commentaires peu empathiques, ingrédient de base pour la communication.

                          • [^] # Re: moufles ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Si personne n'intervient jamais, ce genre de comportements devient « la norme ». Je suis d'accord que c'est lourd, mais à mon avis nécessaire. Mais la prochaine fois je ne serai peut-être pas de la partie, c'est lassant.

                            Je comprends ton point de vue, mais si les interventions relevant le genre de comportement dont on parle ne sont pas faites avec un minimum de discernement, en regardant de loin on ne voit que deux sources de contributions pénibles au lieu d'une. Pour aujourd'hui le message initial avec les corrections (utiles, rappelons le!) et la petite blague, me paraissent sympathiques et potaches plutôt que mortifiants pour l'auteur des fautes, mais chacun a sa propre sensibilité (c'est «du charriage bienveillant» avec un clin d'œil et un petit sourire). Si on veut changer la norme on peut aussi donner l'exemple, tout simplement!

                            • [^] # Re: moufles ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                              Je suis d'accord sur cette partie : le premier commentaire avait une partie que l'on peut considérer constructive (relever les fautes) et une blague plus ou moins marrante. La réponse est une remarque judicieuse qu'il convient d'avoir à l'esprit si l'on veut éviter de gaffer en croyant se moquer gentiment des autres.

                              Rien de choquant jusque là, c'est une conversation normale.

                              Mais plus loin, un commentaire grossier maintenant supprimé a sous-entendu que les « analphabètes » ne devaient pas pouvoir s'exprimer sur ce site. Un autre commentaire plus « élégant » a ensuite défendu cette thèse : la « faune internaute traditionnelle » (sic) n'a rien à faire sur linuxfr, seuls les « compétents », « cultivés » ou « drôles » devraient pouvoir s'exprimer…

                              Je croyais qu'il était clair que c'était cette partie qui m'avait choquée, mais visiblement non. D'ailleurs, le commentaire « élégant » me semble tout aussi injurieux, non pas dans les formes peut-être, mais sur le fond (le plus important) il n'était clairement pas meilleur.

                    • [^] # Commentaire supprimé

                      Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 08/08/15 à 02:20.

                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Commentaire supprimé

                        Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 08/08/15 à 02:33.

                        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Re: moufles ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Et justement, ceux qui font les plus grandes choses sont exactement ceux qui pensent out-of-the-box, ceux qui brisent les conventions, les croyances. Naïvement, je pensais que linuxfr était un endroit où des hackeurs discutait, des gens dont la passion est penser autrement. Je me suis bien foutu le doigt dans l'œil.

                        Il y a en effet sur linuxfr une bande de personnes toujours prêtes à manifester leur agressivité ou condescendance dès que quiconque, qui sur la forme ne correspond pas à leur standard, vient nous réjouir par sa participation. Ils se défoulent comme ils peuvent avec quelques commentaires désagréables ou condescendants si vides d'arguments, qu'ils en sont réduits à valider à l'aide du système de notation, faute de mieux. Ils réussissent à donner l'impression d'une atmosphère élitiste, qui n'a d'élitiste que les formes (et encore…), car le fond est déplorable, et perdent leurs moyens lorsqu'on leur fait remarquer leur bassesse.

                        Personnellement, j'ai toujours été étonné que ce type de comportement si évidemment nocif, qui sur beaucoup d'autres forums n'aurait aucun succès et serait vite marginalisé, se manifeste si souvent ici. Je pense que le sujet mériterait une étude sérieuse.

                        Ceci dit, ne soyons pas pessimistes, ce serait leur donner une satisfaction non méritée, je lis ici souvent des contenus très intéressants, dont tes commentaires et ceux de beaucoup d'autres, qui tout simplement passent leur chemin dès qu'ils voient la bande en action, mais qui en fait sont le vrai trésor de ce site.

                        • [^] # Commentaire supprimé

                          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 08/08/15 à 12:48.

                          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                    • [^] # Re: moufles ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                      Sur le fond, c'est bien beau les discours relativistes, mais honnêtement, il y a quand même une sacrée corrélation entre la forme et le fond des messages. (…) C'est une question de probabilité : il y a peut-être quelques analphabètes qui ont des trucs originaux à écrire, mais en général, ça n'est pas le cas.

                      La perception de la qualité du fond d'un message est biaisée par ta propre perception (forcément tu vois les fautes que tu connais). Et il devient facile de relativiser. Par exemple je lis énormément de commentaires et de contenus pour le site, et je pourrais me dire ici « pfff encore un qui emploie des formulations comme "sans dec" ou "ce mec", qui abuse de la forme raccourcie "ça" qui sert plutôt à l'oral, qui met une virgule avant le "ou", qui s'exprime vulgairement en nous parlant de "cul" et de "foutre", qui utilise des anglicismes comme "emails" ou des néologismes comme "moinsser" et qui par ailleurs ne se relit pas avec sa "mangue (sic) maternelle" ». Je pourrais alors te juger comme un des « analphabètes » que tu évoques, qui n'aurait rien d'original/pertinent à dire. Mais je ne le fais pas. D'autant qu'une personne viendra peut-être me faire remarquer mes propres fautes d'orthographe/grammaire/style et dira la même chose de mes commentaires.

                      Sur le fond, tu fais un jugement à l'emporte-pièce, sous la forme d'une généralité à peine masquée « les analphabètes n'ont rien à écrire », voire à dire (« analphabètes » regroupant ici un vaste panel de jeunes personnes ne maîtrisant pas encore la langue, de personnes dont ce n'est pas la langue maternelle, de dyslexiques, etc., etc.). On peut y voir de l'intolérance, du mépris et un manque d'empathie, bref des valeurs plutôt en opposition avec les idées d'ouverture, de tolérance et d'accueil que l'on peut espérer des communautés libristes. On ne peut leur dénier le droit de s'exprimer ou les traiter en sous-hommes. Alors oui je préfère les contenus/commentaires sur lesquels je n'ai aucune modification à faire, mais si des modifications sont nécessaires je les fais (comme ici) sans invectiver (-publiquement - oui je peux néanmoins râler en mon for intérieur) la personne. Et je préfère de loin les commentaires de gens qui évoquent leurs projets ou posent leurs questions avec des fautes à ceux de gens qui déversent des commentaires à l'orthographe irréprochable mais aux idées nauséabondes, comme on en trouve parfois sur le site. Au final ça me fait penser à ce principe informatique « sois tolérant sur ce que tu acceptes en entrée et sois strict sur ce que tu transmets en sortie ».

                  • [^] # Re: moufles ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 08/08/15 à 19:02.

                    Le problème c'est que certains ont une focalisation frôlant l'obsession vis-à-vis des fautes d'orthographe, qui les pousse incroyablement à une ou plusieurs conclusions erronées […]

                    Si je regarde ce que j'ai sous les yeux, je vois quelqu'un qui se donne la peine de relever et corriger les fautes d'orthographes et accompagne son message d'une petite blague: il fait quelque chose d'utile (il produit journal plus facile à lire, et donne l'occasion pour l'auteur des fautes de s'améliorer) et essaie de le faire dans la bonne humeur. Réaction du collègue: pas un merci pour le travail fait et remarque hyper-sérieuse et un chouïa moralisateur sur un contenu à prendre à la légère (il y a écrit :-D). Si la discussion démontre une focalisation obsessionnelle, elle n'a rien à voir avec l'orthographe.

                    • [^] # Re: moufles ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Réaction du collègue: pas un merci pour le travail fait et remarque hyper-sérieuse et un chouïa moralisateur sur un contenu à prendre à la légère

                      Si tu relis le fil (enfin, ce qu'il en reste), tu verras que le vrai problème ce n'est pas les deux premiers commentaires, mais ceux qui ont suivis.

                      • [^] # Re: moufles ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 09/08/15 à 04:53.

                        Pour être honnête, le premier commentaire qui part dans le décor est celui où on lit “connard?” http://linuxfr.org/users/modr123/journaux/affaire-netzpolitik#comment-1617098 C'est le premier commentaire du fil qui est violent, et dans les mots qu'il choisit, et dans les intentions qu'il attribue à l'auteur du commentaire qu'il relève. Et comme on le sait, qui sème le vent, …

                        • [^] # Re: moufles ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                          Autant je peux t'accorder que cette réaction est sans doute trop sérieuse, probablement par lassitude face à ce genre de blague récurrente, autant c'est absolument incomparable avec l'utilisation répétée de mots comme « analphabète » ou « faune » pour se référer à un pourcentage significatif de la population qui fait juste des fautes d'orthographe, et affirmer plus ou moins ouvertement que ce type de personne devrait aller voir ailleurs est tout simplement injurieux et discriminatoire, contraire au règles de linuxfr sur plus d'un point, et pourtant on dirait que c'est seulement quand ce genre de propos sont dits sans les enrober d'un peu de miel qu'ils rencontrent une opposition, mais sur le fond ils semblent rencontrer une certaine approbation, ce qui me surprend au plus haut point.

                          Selon les règles ces messages enrobés auraient du, au minimum, recevoir un « commentaire de rappel » : quelle que soit l'approbation que ce contenu puisse recevoir, il est contraire au règles, donc n'est pas acceptable ; ou alors il faut changer les règles, et écrire clairement que les « analphabètes » ne sont pas bienvenus, et que la discrimination est parfois de mise sur certains thèmes, histoire que tout nouveau sache à quoi s'en tenir. Je m'arrête là pour l'histoire, je pense que la situation est suffisamment claire pour qui veut la voir.

                          • [^] # Re: moufles ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            autant c'est absolument incomparable avec l'utilisation répétée de mots comme « analphabète » ou « faune »

                            Je suis d'accord, c'est absolument incomparable; je dis juste que si on fait du pied à la poignée d'excités qui manipule les mots que tu cites, on peut difficilement s'indigner de les voir à l'œuvre. Avant de regarder le contenu des échanges, on trouve une série de réactions disproportionnées.

                        • [^] # Commentaire supprimé

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                          • [^] # Re: moufles ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 09/08/15 à 13:40.

                            Mais est-ce que cela aurait été différent ?

                            Qui peut le dire?

                            PS : J'ai exagéré les mots pas pour agresser (je ne traite personne de connard) mais pour montrer l'absurdité de dire : « c'est juste une question ». Je pousse le trait, je fais une caricature

                            Je vois bien que tu ne traites personne de “connard” mais pour moi le simple fait de voir le mot dans un message rend le message lui-même très agressif — sans aucune comparaison avec ce qui a suivi, mais quand même, c'est toi qui introduit de façon très explicite une dimension violente dans le discours.

                            Un point qui me pose problème dans ta rhétorique, est qu'à la fois tu penses très bien comprendre ce que disent les autres puisque tu caricatures une question posée pour l'interpréter d'une façon que tu choisis, cependant que tu confisques cette liberté d'interprétation aux autres en disant «moi j'ai juste écrit cela; tu ne connais pas mon ton; etc.». Pour schématiser tu prends le droit de juger ou évaluer les écrits des autres, mais refuse qu'on applique ce droit à juger ou évaluer à ton propre discours. Pour te citer

                            Mais s'il y a une chose que ce genre de fil fait ressortir c'est un manque d'empathie total,

                            Le point que je souligne me semble contribuer à cette absence d'empathie et à la construction d'un dialogue de sourds.

            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 09/08/15 à 11:35.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Re: moufles ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Pour le coup, il ne fait pas d’erreur, chacun fermant la sienne, le singulier est même plus élégant que la forme plurielle (contrairement à l’anglais où le singulier traduirait bien le sens que tu lui donnes). S’il n’y a pas de faute flagrante ici, cela ne sauve malheureusement pas la qualité de son intervention, ni la pertinence de son propos.

          • [^] # Re: moufles ?

            Posté par . Évalué à 10.

            Si je dis: : « connard ? ». C'est donc acceptable ?

            C'est vrai que "moufles ?" et "connard ?" c'est absolument comparable, comme sujet de fil de discussion…

            (Enfin en même temps, quand on a une grosse envie de troller, parler d'insultes parce que quelqu'un a fait des corrections sur un journal avec beaucoup de fautes, pourquoi pas)

      • [^] # Re: moufles ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Si la langue maternelle était une garantie contre les fôte de frensait sa ce sauré. LOL

      • [^] # Re: moufles ?

        Posté par . Évalué à 8.

        Contrairement à ce que tu as l'air de supposer, les étrangers dont le français n'est pas la mangue maternelle ne font pas de fautes d'homophonie (confondre "a" et "à", "manger" et "mangé", "se" et "ce", etc), ils ont tendance à faire des fautes de grammaire, de genre, ou utiliser des tournures correctes mais pas idiomatiques.

        Le français écrit est un terrible révélateur du milieu social et culturel.

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à -2.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: moufles ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            pas tout à fait ce qu'un natif aurait utilisé (« avait été » en lieu et place de « fut » )

            Hahahaha à part quelques intellos qui s'astiquent à Saint-Germain (ou quand un illettré notoire ressort par cœur ce qu'on lui a soufflé pour dire qu'il eut préféré qu'il restât), tu m'appelles quand tu trouves un natif qui utilise « fut ».

      • [^] # Re: moufles ?

        Posté par . Évalué à 9.

        Avant de dire qu'il a des moufles, as-tu une seule seconde envisagé que sa langue maternelle n'est peut-être pas le français ?

        Si c'est le cas il a peut-être choisi d'écrire sur linuxfr pour sa célèbres intransigeance sur les fautes de français. Voilà bien un site où tu peux être sûr que tes fautes seront corrigées. Très rapidement et gratuitement.

    • [^] # Re: moufles ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Corrigé, merci.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.