gateGhost: Traque-moi si tu peux

Posté par . Édité par Xavier Claude, BAud, palm123, ZeroHeure, Pierre Maziere et eggman. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
32
2
juil.
2014
Linux

Nous sommes sur LinuxFr.org et je pense qu'il n'est pas essentiel d'expliquer ô combien les traqueurs sont dangereux pour nous.

gateGhost est un logiciel proxy anti-traqueur de publicité qui prévient les risques de tracking sur l'intégralité d'un réseau.

Il fonctionne comme plugin de gatejs et est distribué sous licence GPL v3.

Il est basé sur un système de détection de traqueurs qui fonctionne avec une base de données CSV. Celui-ci permet de bloquer lesdits traqueurs soit par une fermeture de connexion, soit avec un code d'erreur 403. Il est aussi possible d'ajouter d'autres bases de données.

Proxy HTTP(s) gatejs

Posté par . Édité par Xavier Teyssier, Benoît Sibaud, Pierre Jarillon et Christophe Guilloux. Modéré par ZeroHeure.
20
20
juin
2014
JavaScript

gatejs est un nouveau mandataire/proxy HTTP(s) (forward & reverse) qui a pour vocation de remplacer squid, nginx, varnish ou encore apache, dans leurs fonctions de proxy (forward & reverse). Il est publié sous licence GPLv3.

Il est développé en JavaScript (2/3) et en C++ (1/3). Il est prévu que la proportion de C++ se réduise au fil du temps. Ce proxy utilise le moteur Javascript V8 et nodejs.

Il a été initialement conçu pour offrir plus de flexibilité sur l'interception et le traitement d'informations en HTTP.

Pour ceux qui ne sont pas pro-JavaScript, il est important de préciser que les performances de gatejs sont proches, voire dans certains cas, supérieures à nginx.

De plus, l'utilisation de Javascript permet d'augmenter la lisibilité des codes, de les factoriser et de renforcer la sécurité, surtout pour des opérations complexes.

Les configurations sont écrites au moyen de la notation d'objets Javascript (JSON).