Journal La rue Valois (la Culture) ouvre un wiki pour remplacer l'Académie Française

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
7
22
sept.
2011

Bon, le wiki est déjà là depuis quelques mois, et l'«annonce» est plutôt un appel à contribution. Mais pour ceux qui n'arriveraient pas à faire accepter leur terme sur le wiktionnaire, voilà Wikilf . Peu de participants, ce qui rend le site un peu triste. Il n'est pas tout à fait hyper-pratique non plus, mais bon, c'est un projet gouvernemental, on est habitué. Si vous voulez y insérer votre jargon non-anglais de tous les jours… J'ai découvert par la même occasion FranceTerme qui permet de savoir quel est le terme officiel en français pas immigré ;-) Nos anciens émigrés québécois, je le signale en passant pour ne pas avoir l'air trop franco-centré, ont aussi parfois d'excellentes idées dans leur OQLF.

Via Actualitté à la base

  • # Upload

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Le seul mot qui me dérange vraiment car il n'a pas de vrai traduction et qu'il est beaucoup employé, c'est "Upload". Même si il y a eu des tentatives tel que "Téléversement" et d'autres trucs dans le genre.
    Même si parfois, il y a quand même des traductions assez étranges...

    • [^] # Re: Upload

      Posté par . Évalué à 0.

      download => téléchargement
      upload => chargement voire chargement sur serveur distant

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Upload

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        télé => à distance
        chargement => chargement

        Aucune notion de sens de montée ou de descente. Donc téléchargement pour les deux.
        Ou alors téléchargement pour l'upload (dans le sens, je charge dans le camion) et télédéchargement pour le download (je décharge le camion).

        It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

        • [^] # Re: Upload

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          "Je télécharge sur mon ordinateur"
          "Je télécharge vers le serveur"

          Je doute qu'on arrive à faire aussi efficace que l'anglais du fait que les structures des langues sont différentes. Par exemple "i ride to the bakery" et "i drive to the bakery" n'ont pas de traduction en français aussi facile (facile dans le sens où il suffit de changer le verbe). Autre exemple les différents mots issus de "ward" comme "upward" "backward" "forward" "toward" ou avec "load" comme "download" "upload" "unload" se ne traduisent pas en changeant un préfixe à une radical commun.

          Enfin, il me semble qu'on a un retard en France pour accepter des mots nouveaux et inventés de toute pièce (enfin presque, on a des préfixes, des radicaux, des suffixes pour créer des mots).

          Et puis bon, le mot anglais ça fait tellement style "je sais parle anglais" !

          • [^] # Re: Upload

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est pas parce que les langues ne sont pas identiques qu'on a pas des mécanismes efficaces dans tous les cas. Simplement pas toujours pour les mêmes choses.

            L'allemand et l'anglais sont bien plus des langues légo que le français qui utilise moins de verbes composés ou en tout cas sépare moins les radicaux des affixes. Les allemands comme les anglais font un usage hyper-intensif de leurs affixes style auf bei nach von aus bis zu, ou up to un down from.

            Nos pré, ex, dé et autres re-asse et jaunisse on les utilise moins. Ça sera plutôt envoyer/recevoir/détourner/"le sens que tu veux" là où un anglais reste avec une seule racine et change seulement de radical pour donner le sens. Tu vois ça comme une richesse ou une perte de temps et de mémoire, au choix.

            Et en français ou en allemand on utilise aussi un peu plus de tournures réflexives qu'en anglais. Ce qui fait que je le «je me demande» qui passe inaperçu en français est plus lourd en anglais «I am asking to myself». Personne dit ça, ça sera «I am wondering». En allemand «Ich frage mich» ça passe. Quand l'allemand «steht sich auf» ou plus simplement «steht auf» et que le français se lève, l'anglais «is awakening».

            Sinon les français utilisent des formules parfois plus longues mais moins rythmées qu'en anglais et surtout qu'en allemand. Là où les allemands, en allemand standard, détachent ou alors suppriment les syllabes superflues, les français suppriment aussi quelques syllabes mais font beaucoup de liaisons qui facilitent la prononciation.

            Pour des raisons qui me sont inconnues, dans toutes les langues il y a des «optimisations», mais elles sont rarement au même endroit.

    • [^] # Re: Upload

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      To download : décharger, récupérer, télécharger.

      To upload : charger, envoyer, téléverser.

      • [^] # Re: Upload

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        To download: downloader
        To upload: uploader

        • [^] # Re: Upload

          Posté par . Évalué à 1.

          J'ai aussi entendu ça de gens bizarre :
          to download : descendre
          to upload : remonter (ou monter tout court je sais plus)

          Je trouve que c'est logique, mais ça sonne bizarre.

      • [^] # Re: Upload

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ou sinon : émettre/recevoir, émission/réception.

        • [^] # Re: Upload

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est ce que j'utilise tout le temps : débit montant/descendant. Envoyer au serveur, recevoir du serveur. Débit en émission/en réception. Ça colle avec envoyer/recevoir un mail, ou boîte de réception et messages envoyés. Sinon j'utilise tout bêtement mettre sur le serveur.

          Je dis aussi, plutôt quand c'est des gros fichiers et que ça prend du temps : (télé)charger sur le serveur et télécharger du serveur. Le sens de la transaction est compris dans le «sur» et le «du». Télécharger tout seul correspond toujours au sens descendant, vu que je suis le centre du monde… Je précise presque toujours où je charge quelque chose.

          Ça donne «je charge les dossiers de photos sur le ftp», «j'envoie un mail que tu auras bientôt dans ta boîte de réception» et «je mets les photos sur Flickr» et «ton débit montant est vraiment pourrave».

          • [^] # Re: Upload

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            j'envoie un mail que tu auras bientôt dans ta boîte de réception

            Pfff, pourquoi chercher à utiliser des termes français si c'est pour faire les choses à moitié en échouant sur des termes aussi simples ? Je t'écris, je t'envoie un message…

            • [^] # Re: Upload

              Posté par . Évalué à 0.

              Ah, parce que quand on traduit des termes de l'anglais ça doit toujours être des termes supra-balaises au point que la traduction paraît encore plus extraterrestre que l'original ? Une bonne traduction passe inaperçue. C'est le cas d'envoyer et recevoir. Je vais pas téléenvoyer ou téléverser pour faire savant. J'utilise mail et message, mais quand j'utilise message ça peut aussi être «je t'ai envoyé un message par mail» :)

              • [^] # Re: Upload

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Le plus marrant, c'est que mail veut dire courrier, que ce soit postal ou électronique. Pas de raison de faire une distinction en français qui n'existe pas en anglais. Sinon, je trouve que courriel est un néologisme astucieux, mêlant courrier et électronique, tout en rappelant le terme logiciel. Même si ce dernier, bizarrement, redevient has-been* : je vois de plus en plus de software et hardware. Je ne comprends pas ce besoin d'utiliser de l'anglais là où les termes français existent et sont bien implantés.

                • je sais, c'est fait exprès, pour le fun !
                • [^] # Re: Upload

                  Posté par . Évalué à 2.

                  mail c'est quand même connoté voie postale. J'ai toujours entendu les anglophones utiliser le terme e-mail. J'ai l'impression que ce sont les Français qui usent à tout va du "mail".

                  Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                  • [^] # Re: Upload

                    Posté par . Évalué à 1.

                    J'ai employé un temps volontairement courriel, mais je l'utilise de moins en moins.

                    Contrairement à ses débuts, j'ai l'impression que tout le monde comprend le terme. Mais j'ai aussi l'impression que c'est un terme qui est surtout utilisé à l'écrit. Et que mail fait un peu langage courant et courriel fait langage plus soutenu. D'autant qu'à la manière dont les gens prononcent mail, c'est soit mèïlle, soit mèl, voir mél. On prononce souvent en faisant pas trop d'effort pour adopter la prononciation d'origine (et c'est pas bien grave, mais moins "classe").

                    Le seul truc un peu lourd mais pas bien grave avec mail, c'est que ça s'écrit pareil que mail, le jardin public qui vient du latin et se rapproche de l'anglais mall, alors que ça se prononce pas du tout pareil chez moi (maïlle à ce moment).

                    Sinon il y a un truc qui aurait pu venir de l'anglais mais s'annonce mal pour le terme anglais, c'est ebook reader, ou e-reader. Personne ne parle de lecteurel en français, mais on a ressorti la bonne vieille liseuse, qui était inusitée et change de sens pour l'occasion. Ou alors on parle de lecteur de livre numérique comme on parle de lecteur de fichiers musicaux.

                    • [^] # Re: Upload

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Ne vous prenez pas la tête, pour le courrier électronique, parler de message et d'écrire à quelqu'un passe très bien dans le contexte, à vrai dire cela fait des années que j'utilise ces termes et personne ne l'a jamais remarqué tellement c'est naturel, sauf évidemment lorsque je le fais moi-même remarquer.

                      • [^] # Re: Upload

                        Posté par . Évalué à -2.

                        Message != courrier electronique!

                        Et apres on a orange qui va proposer des forfaits qui brident jabber et ca sera de TA faute.

                        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                    • [^] # Re: Upload

                      Posté par . Évalué à 2.

                      j'aime bien "courriel", le seul problème c'est que les gens habitués à entendre "mail" risque de comprendre l'inverse de ce que je veux exprimer, par exemple si je dis "je t'envoie ça par courriel", ils risque de croire que je veux dire "je t'envoie ça par courrier".

                      J'ai tendance à dire "courrier électronique", comme "livre électronique", mais c'est plus long à dire et écrire. On pourrait également dire / écrire "livrel" en français. Mais bon, c'est pas comme si on pouvait en trouver facilement en France hein...

                      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                  • [^] # Re: Upload

                    Posté par . Évalué à -1.

                    Pas tant que ca en fait, mail est souvent utilise pour email chez les ricains. Quand il ya ambiguite, ils precisent generalement snail mail si c'est postal.
                    Bon apres, ca depend qui parle, si c'est une mamie, forcement, ca va vouloir dire postal.

                    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                • [^] # Re: Upload

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Le plus marrant, c'est que mail veut dire courrier, que ce soit postal ou électronique. Pas de raison de faire une distinction en français qui n'existe pas en anglais.

                  Vraiment ?

                  Alors je propose de remplacer « médicament » par « drogue ».

                  • [^] # Re: Upload

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Rien à voir. Ce n'est pas du tout ce que je veux dire. Là tu me donnes deux mots français.

                    Je parle de l'utilisation d'un mot anglais en français auquel on associe un sens particulier. Les gens disent rarement « courrier » en français pour le courrier électronique, alors qu'il parlent de mail... qui veut dire courrier (pas électronique).

                    • [^] # Re: Upload

                      Posté par . Évalué à 5.

                      La phrase de départ était :

                      Pas de raison de faire une distinction en français qui n'existe pas en anglais.

                      Ce qui est un précepte idiot.

                      C'est pas parce que c'est nul ailleurs qu'il faut faire pareil ici. On dirait un argument d'homme politique. « regardez, dans [un nom de pays ici] il font de la merde, vite faisons pareil ».

                      En anglais « drug » est ambigu. Faut-il que ce soit ambigu en France également ?

                      En français, si je dis « je t'envoie un courrier », je n'ai pas besoin de préciser « postal ». Si ce n'est pas le cas, je précise « courrier électronique » (comme en anglais : mail -> email) ou bien email tout simplement.

                      • [^] # Re: Upload

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Là-dedans, il me semble qu'on devrait plutôt dire courrier numérique qu'électronique. On numérise mais personne n'électronise…

                      • [^] # Re: Upload

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Ce qui est un précepte idiot.

                        C'est toi qui est idiot. Je n'ai jamais dit que c'était un précept et que ça avait une portée générale. Cette phrase s'applique à mon exemple.

                        En anglais « drug » est ambigu. Faut-il que ce soit ambigu en France également ?

                        Mais bordel, ça n'a rien à voir avec ce que je dis, t'as vraiment rien pigé et ça me désole que ça doit plussé. Je te parle d'utiliser un mot anglais pour faire la distinction avant un mot français (donc employer un mot anglais et un mot français en français, alors qu'en anglais ce même mot qu'on emploi en français recouvre aussi l'autre usage). J'ai encore besoin de développer ?

                        Allez, un exemple pour que tu comprennes vraiment : en anglais, « book » veut dire livre. Ce livre peut être électronique ou papier. Eh bien dire « mail » en frnaçais pour parler de courrier électronique est aussi con que d'appeler « book » un livre électronique en français !

                      • [^] # Re: Upload

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        En anglais « drug » est ambigu. Faut-il que ce soit ambigu en France également ?

                        J'avais quand même écrit :
                        > je parle de l'utilisation d'un mot anglais en français auquel on associe un sens particulier

                        Drug est un mot utilisé en français ? Ah bon ? Mais quel est le rapport au fait ?

              • [^] # Re: Upload

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                J'utilise mail et message, mais quand j'utilise message ça peut aussi être «je t'ai envoyé un message par mail» :)

                Pas très utile comme expression, en plus c'est redondant. Ça s'abrège avantageusement en « je t'ai écrit ».

    • [^] # Re: Upload

      Posté par . Évalué à 5.

      envoyer
      j'vois pas pourquoi on irait chercher des nouveaux noms alors que les déf' de ceux existants sont suffisamment larges pour être applicables.

      j'envoi une pierre
      j'envoi un lettre
      j'envoi un fichier
      les cadres d'utilisation suffisent à percevoir les différences de définitions.
      non ?

      • [^] # Re: Upload

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        C'est la traduction officielle pour le projet Debian, il me semble. On « envoie » un paquet sur le serveur FTP pour qu'il soit inclus dans l'archive officielle après compilation par les serveurs de construction.

      • [^] # Re: Upload

        Posté par . Évalué à -1.

        Tu dit quoi pour le sens descendant alors?
        Recevoir n'est pas adapte, il a une connotation passive, la ou le download est actif.
        Telecharger, mais tu ne leves pas l'ambiguite.

        "Telecharger sur", "telecharger depuis" va etre ambigue aussi, sachant que "tu le telecharges sur internet" est extrement courant et veut dire le contraire de ce que ca dit.

        Televerser est bien, mais fait trop balais dans le cul.

        Apres, ya pas de mal a emprunter des mots directement de l'anglais, les rosbeefs l'ont fait pour qq centaines de mots qui viennent directement du francais. Si ils ont une terminologie adaptee, on peut tout simplement l'utiliser.
        Apres tout, personne n'est choque par sandwich, caravaning, parking, week end, pressing ou autre.

        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

    • [^] # Re: Upload

      Posté par . Évalué à 1.

      Allez, une de plus : déposer (quelque chose sur un site ou un serveur).

      Ça c’est pour l’étape des propositions.
      Après il reste l’étape du choix et LinuxFr va rendre jaloux le ministère de la culture avec son site...

      Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

  • # Pas libre

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Regardez un peu les mentions légales : ils essaient de faire participer les gens, mais ils ne sont pas fichus d'y mettre une licence libre…

    • [^] # Re: Pas libre

      Posté par . Évalué à 10.

      Et encore, ce n'est pas le pire…

      L’établissement de lien vers ce site du ministère de la Culture et de la Communication est possible sous réserve d’en informer au préalable et par écrit le ministère de la Culture et de la Communication en vous reportant à la rubrique « contact » dudit site.
      ERRATUM

      Nul doute que l'auteur du journal a fait une demande d'autorisation en bonne et due forme avant de faire le journal.

      Toute reproduction, représentation, utilisation, mise à disposition ou modification, par quelque procédé que ce soit, de tout ou partie du site ou de tout ou partie des différents documents contenant des droits de propriété littéraire et artistique, sans avoir obtenu l’autorisation préalable du ministère de la Culture et de la Communication et des éventuels auteurs ou leurs ayants-droit, est strictement interdite et constitue un délit de contrefaçon (article L.335-2 et suivants du code de la propriété intellectuelle).

      Donc on peut proposer des mots, mais pas les utiliser ? Ça va limiter fortement leur utilisation.

      Seule une utilisation à des fins strictement personnelles est autorisée.

      Ah ok, on peut tenir un journal intime. C'est déjà ça.

      Mais bon, c'est le ministère de la culture. Celui qui se bat depuis 10 ans (au moins) pour réduire nos libertés. Rien d'étonnant, donc.

      • [^] # Re: Pas libre

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Un ministère de la "culture" qui interdit le partage (hadopi) et prône la violence (corrida).

    • [^] # Re: Pas libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Au fait, je viens de signaler ce problème en les invitant à utiliser la Licence Art Libre, la CC-BY-SA, la GFDL ou la Licence Information Publique, en justifiant cela par le caractère publique de la langue française et le principe d'un wiki. Je vous invite à les contacter de même : une demande a plus de chance d'aboutir si elle est portée par plusieurs voix.

    • [^] # Re: Pas libre

      Posté par . Évalué à 2.

      Très juste, je pensais que c'était l'interface qui faisait fuir, mais là c'est vraiment pas terrible du coup comme site. Ceci dit ça me manque de temps en temps, un site où on aurait les académiciens et le public pour donner leur avis sur les termes à adopter.

      • [^] # Re: Pas libre

        Posté par . Évalué à 3.

        Avec leurs conditions à la noix de coco, ils sont pas près de concurrencer Wikipédia !

        Comme toujours, l'idée de base est bonne, mais à cause d'une incompétence (voulue ? ) totale des institutions en matière de numérique, la mise en application est foireuse.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.