Journal La Communauté valencienne passe à LibreOffice

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
27
25
août
2013

La communauté valencienne vient d’annoncer (en anglais) avoir terminé l’installation de la célèbre suite bureautique libre, LibreOffice, sur ses quelque 120000 ordinateurs utilisés dans l’administration (éducation, justice, …). La migration avait commencé durant le second semestre de 2012. La principale raison avancée est de nature économique ; la communauté économise ainsi 1,5 millions d’euros par an qui passaient dans l’achat de licences. La communauté, qui n’en est pas à sa première expérience avec le logiciel libre, met aussi en avant d’autres arguments propres au logiciel libre.

La communauté, par décision du Generalitat valencienne, n’en est en effet pas à son premier coup d’essai puisque les ordinateurs de ses écoles avait vu installer en 2005, une distribution GNU/Linux, LliureX. Cette initiative a permis d’économiser 30 millions d’euros depuis 2005.

Cette décision est donc également justifiée par la promotion du valencien, dialecte du catalan, dans le monde numérique, par une indépendance vis-à-vis du vendeur, par le développement local dans le secteur des technologies de l’information et de la communication, ainsi que par une plus grande interopérabilité et un une sécurité accrue.

  • # Et le développement

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 25/08/13 à 14:05.

    Je sais que mon espoir est très probablement vain, mais j'aimerais pouvoir espéré qu'une partie du pactole économisé servira à financer le développement de LibreOffice. Les dirigeants qui ont pris cette décision ont entièrement raison de vouloir éviter la fuite de capitaux publics vers Seattle. Mais LibreOffice et le logiciel libre ne sont pas une solution miracle, il faut y travailler pour la mériter. Les utilisateurs qui étaient déjà habitués à d'autres produits vont découvrir que certaines fonctions qu'ils utilisaient n'existent pas ou sont bugguées. Cela fera de nombreux mécontents qui feront remonter leur insatisfaction aux services info. Cela faire regretter leur décision aux dirigeants et retourner définitivement aux solutions proprio (dès que l'état de l'économie locale leur permettra à nouveau d'effectuer cette dépense). Il existe pourtant une solution, utiliser 10 % du pactole pour étoffer l'équipe info de trois ou quatre développeurs qui résoudront les problèmes rapportés☆.

    ☆ Ce n'est pas le principal point de mon commentaire mais je pense devoir justifier : ça peut vous paraitre mal payé, mais avec un taux de chômage des jeunes en Espagne de 56 %, je trouve un meilleur choix éthique de faire de faire travailler quatre ou même cinq jeunes à des salaires qui permettent d'éviter l'expulsion à leur famille, alors qu'ils acquièrent de l'expérience, évitent la dépression, maintiennent des compétences dans leur région et participent aux impôts et à la sécurité sociale de leur pays, plutôt que de payer très confortablement un ou deux d'entre eux et de laisser les autres à la misère et à l'exode.

  • # Et combien a coûté l'intégration ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Economiser en licence c'est bien mais si l'intégration côute plus cher….

    • [^] # Re: Et combien a coûté l'intégration ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 25/08/13 à 15:47.

      Oui mais ca fait monter le PIB !!! :D

    • [^] # Re: Et combien a coûté l'intégration ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Je n'ai pas trouvé l’info. Cela dit s’ils économisent 1,5 millions d'euros par an, ils vont finir par retomber sur leurs pieds assez vite même si on prend en compte les coups de formation du personnel.

      • [^] # Re: Et combien a coûté l'intégration ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Qu'est-ce qui te permet de croire qu'ils vont retomber sur leur pieds assez rapidement ?

        J'ai un exemple autour de moi de coûts d'intégration d'un logiciel libre assez prohibitifs et dont les résultats ne sont pas ceux attendus.
        Il s'avère que le produit n'est pas adapté et malgré les nombreux patch et adaptations, nous sommes face à un mur.

        L'économie de coûts de licence ne doit pas rendre aveugle : il existe aussi des solutions propriétaires plus performantes

        Il faut arrêter avec cet angélisme aveugle envers le libre.

        • [^] # Re: Et combien a coûté l'intégration ?

          Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 26/08/13 à 00:51.

          tu crois que les coûts d'intégration de logiciels propriétaires sont inférieurs? j'aurais de très nombreux exemples démontrant qu'en plus d'avoir des coûts prohibitifs pour l'intégration, le coût de sortie est très grand et le coût annuelle, en générale, augmente au cours des ans (sans développé de nouvelles choses).

        • [^] # Re: Et combien a coûté l'intégration ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          L'économie de coûts de licence ne doit pas rendre aveugle : il existe aussi des solutions propriétaires plus performantes
          Il faut arrêter avec cet angélisme aveugle envers le libre.

          Le libre a plusieurs avantages pour la collectivité :
          * Possibilité de relocaliser de l'emploi, du moins si le produit de départ est élaboré en dehors des frontières
          * Tu peux adapter le produit réellement à tes besoins en supprimant le superflu et ajoutant une certaine plu valu (une administration a des besoins particulières) -> plus d'efficacité
          * Pour peut que le format de fichier est documenté, c'est non seulement portable mais aussi interopérables que ce soti dans le choix de l'outil de lecture finale mais aussi pour la pérennité du fichier dans le temps (l'administration française par exemple gère des archives très complètes depuis la Révolution et ne supprime pas grand chose… Garantir une longue durée de vie de lecteure est indispensable).
          * Cela finit dans le savoir commun que tout le monde peut réutiliser ce qui diminue les coûts (quand tu penses notamment que certains services d'une administration ne collaborent pas pour réaliser des systèmes similaires et que la roue est réinventé, c'est du gaspillage).

          Après en soit techniquement bien sûr qu'une suite propriétaire peut être largement meilleure que le libre, mais sur le long terme je pense que la solution du libre a de bons arguments pour un État (qui contrairement à une entreprise a une longue espérance de vie à assurer).

        • [^] # Re: Et combien a coûté l'intégration ?

          Posté par . Évalué à 4.

          J'ai un exemple autour de moi de coûts d'intégration d'un logiciel libre assez prohibitifs et dont les résultats ne sont pas ceux attendus.
          Il s'avère que le produit n'est pas adapté et malgré les nombreux patch et adaptations, nous sommes face à un mur.

          Si tu fais référence à ce à quoi je pense, la comparaison ne me semble pas pertinente.

          En l'occurence on remplace plusieurs outils de suppervision (au moins trois principaux : bigbrother/xymion/Hobbiy, sysload et mon), par un autre, Zabbix.

          Il y a un changement de paradigme assez important :
          * Centralisation des outils de suppervision et des outils de monitoring
          * Ajout de features non existantes préalablement.
          * Base de donnée contre fichiers plats auparavent
          * Augmentation du volume de checks et du nombre d'éléments monitorés.

          Et tout ça doit se faire en partie avec des users qui ont des mauvaise habitudes [1].

          Ici, on parle de remplacer une suite office par une autre. C'est pas tout à fait pareil. Au lieu de ne pas utiliser 90% de MS Office, ils n'utiliseront pas 90% de LO. Ça ne va pas changer fondamentalement leur vie.

          Ce qui est important c'est d'accompagner le changement. Il y aura toujours des grincheux pour se plaindre que le bouton a changé de place. Avant c'était dans un menu, après c'est dans un autre. C'est un scandale, on ne peux plus travailler. Mais ça ne pose pas de problème de changer de version de MS Word et d'avoir des bandeaux. Tant que c'est le même produit, on accepte le changement.

          Ce sont les personnes à canaliser depuis le début. Au risque que les critiques, bien que non fondées, se répandent et fassent tâche. Ce qui impliquerait de se couper de la base des utilisateurs et de perdre leur adhésion au projet -> échec à prévoir.

          L'autre partie de l'accompagnement du changement, c'est de gérer l'évolution à proprement parler : Prévoir la cohabitation ou la migration des formats, convertir les macros VB existantes, etc. Ça encore c'est gérable. Mais il faut également gérer les humains autour : Avant je changeais un truc dans ma macro et ça changeait le comportement, maintenant je ne peux plus.

          [1]l'exemple le plus frappant que j'ai rencontré était pendant une formation, quand un utilisateur demandait à avoir sa vue verte. Le formateur a répondu qu'il n'a jamais vu ça avec Zabbix, mais qu'il n'en voyait pas trop l'utilité. La majorité des outils de suppervision remontent quand il y a une erreur ou quand il n'y a plus d'informations disponibles, pas quand tout va bien. Mais non, il faut une vue « verte »

          Le FN est un parti d'extrême droite

          • [^] # Re: Et combien a coûté l'intégration ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            on remplace plusieurs outils de suppervision (au moins trois principaux : bigbrother/xymion/Hobbiy, sysload et mon), par un autre, Zabbix.

            Zabbix : je l'ai testé une fois. En moins de 4 heures je suis tombé sur un bug côté serveur (pas très gênant), un bug côté client Windows (n'envoyait pas les bonnes données, nettement plus gênant) et une fonctionnalité bancale. Je me suis dit que si je l'utilise au quotidien, ça va être la cata. Poubelle.
            Mauvais outil, changer d'outil.

            Et puis sérieux, si Zabbix ne convient pas, on le sait bien avant de mettre tout le reste à la poubelle. On le sait au bout de 10 ou 20 heures de tests. Donc les coûts d'intégration ils sont proches de pas chers.
            Si on se rend compte du problème après avoir payé 15000 € c'est juste qu'on est mauvais. Et jusqu'à preuve du contraire, être mauvais ça coûte cher (souvent aux autres).

            • [^] # Re: Et combien a coûté l'intégration ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Et puis sérieux, si Zabbix ne convient pas, on le sait bien avant de mettre tout le reste à la poubelle. On le sait au bout de 10 ou 20 heures de tests. Donc les coûts d'intégration ils sont proches de pas chers.

              Dans un monde parfait oui.

              Dans un monde imparfait, on découvre des contraintes au fur et à mesure de l'avancement. On découvre que les utilisateurs (ceux dont tu as besoin de t'assurer de l'adhésion pour réussir la migration) avaient des attentes, mais ne les avaient pas exprimé avant. Et pour cause. Quand on ne maitrise pas vraiment un outil que quand on nous prive de certaines fonctionnalités.

              Sans mentionner les fonctionnalités folkloriques comme « la page de tous les trucs qui vont bien ».

              Ce n'est pas un problème de Zabbix en soit, qui est, selon moi, un bon produit (et bien plus complet que BB, nagios/icinga, sysload etc, sauf sur certains détails).

              Mais il semble inadapté dans ce contexte.

              Le FN est un parti d'extrême droite

      • [^] # Re: Et combien a coûté l'intégration ?

        Posté par . Évalué à 7.

        même si on prend en compte les coups de formation du personnel.

        En les frappant s'ils ne comprennent pas ?

        Ils n'en sont pourtant pas à leur coût d'essai.

        Le FN est un parti d'extrême droite

  • # Orthographe

    Posté par (page perso) . Évalué à -1. Dernière modification le 25/08/13 à 15:45.

    • Cette décision est donc également "justifier"
    • La communauté, qui n’en "ai" pas à "se" première expérience
    • mais j'aimerais pouvoir "espéré"

    Ce serait peut être bien de lâcher un peu de budget pour installer Antidote également. Ou mieux, donner des cours des cours de Français parce que l'interface chaise-clavier a quelques bugs.

    • [^] # Re: Orthographe

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Pour une région espagnole, je doute qu'Antidote soit si utile que ça.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Orthographe

      Posté par . Évalué à 2.

      Je peux pas corriger moi-même. Si quelqu'un peut le faire à ma place …

      • [^] # Re: Orthographe

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Voilà, c'est fait.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # ça fait pas cher du poste

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Si on compte 1.5 millions d'euro pour 120 000 postes, ça fait 12€ par poste et par an. C'est pas énorme en pratique, ou je me plante dans mon calcul ?

    • [^] # Re: ça fait pas cher du poste

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Si on dit qu'un ordinateur dure 5 ans dans l'administration, ça fait 60€ la licence Office par poste pour un grand compte. Ça ne me semble pas irréaliste mais je n'ai jamais vu que de facture MS pour un grand compte.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: ça fait pas cher du poste

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        C'est en effet l'ordre de grandeur du prix qu'on paye à l'université et au CNRS.

        • [^] # Re: ça fait pas cher du poste

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ce qui du coup fait que la formation, qui est sans doute à plus que 60€, est bien plus couteuse que la licence.

          Donc la, on voit que le pouvoir politique a sans doute fait le bon choix ( indépendance, notamment pour les questions de langues ) mais en tentant de faire passer ça pour une économie énorme alors que je pense que c'est pas si énorme que ça.

          • [^] # Re: ça fait pas cher du poste

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            D'où tu sors qu'il y a des formations ?
            À la sortie des versions de Microsoft Office équipées du ruban, combien de personnes ont été formées ? 1% ? 10% ?
            Alors pourquoi ne pas faire pareil avec LibreOffice ?

            Et puis sérieux, les formations pour ce genre de logiciels, c'est utile uniquement pour les personnes qui ne savent pas se servir de la famille de logiciel (traitement de texte), pas d'une version spécifique (Microsoft Office, ou Microsoft Office 2010). Une fois que tu sais te servir de l'un, c'est kif-kif pour le reste.
            Alors certes, il y a énormément de personnes qui ne savent pas se servir d'un tableur ou d'un traitement de texte. Qui ne pigent même pas ce qu'est un fichier, ou que les documents récents n'est pas une zone de stockage (ben je comprend pas, mon fichier était pourtant dans les documents récents). Mais passer à un éditeur différent ne change rien, sauf que les réflexes ne sont plus valables. Genre ouvrir/descendre/modifier/enregistrer/imprimer/fermer. Pas de problème, les réflexes en question ont été appris sur le tas, il seront de nouveau appris sur le tas.

            • [^] # Re: ça fait pas cher du poste

              Posté par . Évalué à 6.

              Tu sous-estimes le facteur humain.

              Jusqu'à maintenant, tu utilisais MS Office: tout le monde connaît, suite majeure, tout ça. En cas de problème: on demande comment on fait, parce que bon, avec MS Office, on peut "tout" faire sans problème, c'est juste qu'on ne sait pas comment.

              Là tu vas faire migrer tout le monde vers le grand inconnu. Beaucoup d'utilisateurs n'auront même pas jamais entendu parler de LibreOffice.
              À chaque fois qu'un problème sera rencontré, la cause sera toute trouvée: "c'est à cause de ce logiciel de merde! on a ce qu'on paie!".

              Ça s'appelle la résistance au changement. Et c'est pour éviter ça que les formations sont nécessaires.

              • [^] # Re: ça fait pas cher du poste

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Ça s'appelle la résistance au changement. Et c'est pour éviter
                ça que les formations sont nécessaires.

                Mais il a raison aussi dans le sens ou c'est pas parce que c'est indispensable que ça va être mis en place.

                Ceci dit, j'ai régulièrement des utilisateurs qui se plaignent de libreoffice, et j'ai pas le sentiment que ça soit uniquement de la résistance au changement, y aussi des vrais bugs ou des vrais problèmes. Par exemple, pour la gestion de fichier énormes sous un tableur, calc a l'air de pas tenir autant la charge que excel ( avec énorme étant "plus de 100 Mo, avec des formules de partout" ).

                • [^] # Re: ça fait pas cher du poste

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Par exemple, pour la gestion de fichier énormes sous un tableur, calc a l'air de pas tenir autant la charge que excel ( avec énorme étant "plus de 100 Mo, avec des formules de partout" ).

                  Là c'est plus une mauvaise utilisation d'un outil avec des risques d'erreurs élevés. D'ailleurs voici une histoire sur ce que ça peut donner : http://baselinescenario.com/2013/04/18/more-bad-excel/. En résumé deux chercheurs publient un papier et un best-seller sur de gouvernance macroéconomique en utilisant Excel sauf qu'ils ont merdé dans leur tableur avec des formules qui pointaient sur les mauvaises plages de données et des données qui ont été zappées. C'est tout le problème de mélanger à la fois les données et les calculs.

                  • [^] # Re: ça fait pas cher du poste

                    Posté par . Évalué à 7.

                    D'un côté je suis entièrement d'accord avec toi.

                    De l'autre, je me mets à la place du mec qui a toujours fait ça avec Excel, parce qu'il fait avec ce qu'il a. Peut-être qu'il a soulevé la question avant, ou pas. Peut-être qu'on lui a dit "démerde-toi", ou peut-être que les gens qui devraient résoudre son problème ne sont même pas conscients de l'existence de ce problème.

                    Mais voilà: tu vas lui mettre un LO devant lui, sur son poste de travail. Si ça ne marche pas, tu peux toujours lui dire que c'est parce que "l'outil n'est pas adapté". Mais si j'étais lui, je te répondrais assez sèchement:
                    "Qu'est-ce que j'en ai à foutre là tout de suite que il aurait fallu un autre logiciel? Comment je fais le boulot que je faisais hier là maintenant tout de suite? Mon retour ce sera: hier je pouvais faire mon travail, dans des conditions plus ou moins bonnes, aujourd'hui je ne peux plus le faire!"

                    Après tout, le cahier des charges c'est bien remplacer MS Office. Si MS Office permet de faire des trucs débiles et que les gens s'en servent de façon débile, LO doit également être capable de faire les mêmes trucs débiles dont les gens se servent.

                • [^] # Re: ça fait pas cher du poste

                  Posté par . Évalué à 4.

                  C'est là qu'une migration intelligente passerait par un accès restreint à MS Office pour les cas où ça bloque vraiment ainsi qu'un budget alloué au développement (correction de bugs, fonctionnalités manquantes, etc. jusqu'à ce que les utilisateurs soient suffisamment satisfaits).

                  Mais bon, si on part par là, les économies la première année seront nulles, voire même négatives, et il faudra attendre quelques années avant de voir un ROI décent. Et pour ce genre de "coup", il faut des résultats là maintenant tout de suite.

                  Tiens, pour ajouter de l'eau au moulin: quid des coûts de conversion des documents existants?
                  (je vois bien une armée de stagiaires pas payés sinon au lance-pierre pour faire ça…)

      • [^] # Re: ça fait pas cher du poste

        Posté par . Évalué à 2.

        Si on dit qu'un ordinateur dure 5 ans dans l'administration, ça fait 60€ la licence Office par poste pour un grand compte.

        Sauf qu'une licence office est réutilisable si on change d'ordinateur ?

        • [^] # Re: ça fait pas cher du poste

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Oui et non.

          En effet, au bout de 5 ans, on repars à 99% sur la dernière version d'Office, surtout qu'entre temps, on est passé de XP 32b à Seven 64b…

          Par ailleurs, il me semble que les dernières versions ne sont pas transmissible d'un poste vers un autre comme les licences OEM. Mais je confond peut être avec Adobe qui a tout changé à sa politique de vente…

        • [^] # Re: ça fait pas cher du poste

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Normalement non, mais en pratique cela dépend des SI

          CNRS & UNIX-Experience

    • [^] # Re: ça fait pas cher du poste

      Posté par . Évalué à 2.

      Il n'y a pas une erreur d'ailleurs? 120 000 pour une partie de l'Espagne seulement? wtf ! O_O

      • [^] # Re: ça fait pas cher du poste

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Après, on dis qu'il y a trop de fonctionnaire ;-)

      • [^] # Re: ça fait pas cher du poste

        Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 25/08/13 à 20:54.

        120 000 pour une partie de l'Espagne seulement? wtf ! O_O

        C'est plutôt faible mais ce nombre ne concerne que les fonctionnaires de l'Autonomie et omet la part de ceux du gouvernement central attribuable à cette région. La Communauté valencienne comporte 5 117 190 hab. (2012) dont ces 120 000 fonctionnaires mentionnés, qui représentent donc 2,3 % de la population. Pour comparaison la France comporte 65 800 000 hab. (2013) dont 5 493 200 fonctionnaires (source), c'est-à-dire 8,3 % de la population.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.