Journal 10x10

Posté par .
19
24
août
2011

Ce n'est pas grand'chose, mais voici l'objectif de GNOME tel qu'énoncé en 2005 :

10x10

To Own 10 % of the Global Desktop Market by 2010 (set at Stuttgart2005 by JeffWaugh )

(http://live.gnome.org/10x10)

Autant dire que c'est un échec. GNOME semble aimer se donner des objectifs de conquête du monde, et croire qu'ils toucheront un public de non-informaticiens. Que penser d'un projet LL qui préfère fantasmer une base utilisateurs future que satisfaire sa communauté actuelle ?

Pensent-ils que GNOME 3 arrivera à les sortir du ghetto geek ?

  • # Hmm

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Pensent-ils que GNOME 3 arrivera à les sortir du ghetto geek ?

    Perso je pense que ca va les y enfermer... Pas tant par les applications qui sont toujours de bonne facture mais bien par ce shell incompréhensible qu'est gnome-shell...

    Ca fait plusieurs années que mes vieux étaient sous KDE + ArchLinux, mais cet été, la mise à jour (1 fois tous les ans) a foiré, KDE 4.7 qui segfault tout le temps, je trouve pas l'origine du problème, du coup, impasse... Temporairement, j'ai installé gnome-shell histoire que le pc soit toujours utilisable...

    Alors, mon vieux a trouvé ca horrible, ma soeur a pété un plomb et ma mère n'a même pas réussi à aller sur le web (ne voyant pas d'icone firefox).

    Du coup, ne trouvant pas le problème avec KDE 4.7, n'ayant plus envie de me prendre la tete avec leur pc, j'ai installé ubuntu 11.04 avec Unity...

    Ben même si je ne suis personnellement pas fan de Unity (que je trouve encore bien trop lent), j'ai pu remarquer de bon retour, surtout de ma mère qui a été séduite par le mode exposé au sein d'une même application (quand on clique sur l'icone dans le dock).

    Voilà, bref, gnome-shell bof, Unity prometteur et j'espère que le fork de Gnome2 arrivera a maturité (port GTK3 compris).

    • [^] # Re: Hmm

      Posté par . Évalué à 5.

      Y'a un fork de Gnome 2 qui est en cours ?

      • [^] # Re: Hmm

        Posté par . Évalué à 7.

        Ça s'appelle Mate.

      • [^] # Re: Hmm

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Mwai, t'as bien fait de me poser la question, je suis aller voir un peu le site du projet (mate) et franchement, si j'ai bien compris, il s'agit juste de maintenir GNOME 2 et pas du tout d'offrir une alternative à gnome-shell donc bof du coup...

        • [^] # Re: Hmm

          Posté par . Évalué à 2.

          Je viens d'aller sur le chan irc de Mate. On est 10 pékins. Ce n'est pas encore la ruée.

    • [^] # Re: Hmm

      Posté par . Évalué à 10.

      Ca fait plusieurs années que mes vieux étaient sous KDE + ArchLinux, mais cet été, la mise à jour (1 fois tous les ans)

      Surprenant de prendre du rolling realese pour finallement faire une mise à jour tout les ans peut être qu'une distribution avec un cycle de version plus long te conviendrais mieux ? Une version par an ou une version tout les 18 mois. C'est risqué de faire des mises à par à coup sur ce genre de distrib'

      j'espère que le fork de Gnome2 arrivera a maturité (port GTK3 compris).

      Pas moi, j'espère que Jon McCann n'est pas représentatif du projet Gnome (Vincent Untz a l'air nettement plus ouvert) et que l'interface de Gnome 2, qui vous plaît tant, seras développée comme un shell de gnome 3. C'est pas parce que Linus le veux que c'est une bonne idée.

      Forker pour innover c'est bien, quand c'est fait par des passéistes, c'est dommage, surtout que Gnome3 est tout à fait capable d'intégrer cette nouvelle interface ça donnerais moins de boulot à ceux qui y travaillent et ça leur permettraient de récupérer tout gnome3.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Hmm

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Surprenant de prendre du rolling realese pour finallement faire une mise à jour
        tout les ans peut être qu'une distribution avec un cycle de version plus long te
        conviendrais mieux ?

        Ben, au début, je faisais des mises à jour régulière mais face à des problème d'imprimante qui n'imprimait plus, de scanner qui fonctionnait plus j'avais laissé tomber (limite des mises à jour à distance). Du coup, Ubuntu...

        Pour le reste, je suis d'accord avec toi, j'attends un shell GNOME2 utilisant les technologies GNOME3 et pouvant s'y substituer.

        • [^] # Re: Hmm

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Pour le reste, je suis d'accord avec toi, j'attends un shell GNOME2 utilisant les technologies GNOME3 et pouvant s'y substituer.

          Euh... sauf que ça a déjà était fait par GNOME : si tu n'aimes pas Gnome-Shell, tu peux choisir de démarrer sur une version plus light de Gnome depuis GDM (en tout cas dans une Debian Wheezy avec les paquets expérimentaux pour Gnome) ou le changer depuis les paramètres : Clique sur ton nom en haut à droite > Paramètres Systèmes > Informations Systèmes > Carte Graphique, puis un clique sur "Mode restreint forcé".

          Et là, tu retrouves ton Gnome-Panel qui positionne soit à gauche, soit au centre, soit à droite les applets (ajoutées avec CTRL + Clique droit), ton menu d'application ... tout à la Gnome2 quoi, mais avec les technologies de GTK+3.

          • [^] # Re: Hmm

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est ce qu'affirmait Untz, mais je n'ai jamais essayé et je n'oserais croire que Monsieur Torvald n'ai pas d'abord essayer ça avant de réclamer un fork "consumérismement".

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Hmm

      Posté par . Évalué à 3.

      Tiens, une connaissance...

      Pour info, j'ai eu le problème du KDE 4.7 cassé (plasma en carafe, plus de menus, etc.)

      C'était la première fois que la mise à jour ratait sur Arch. Pour mon cas, c'était un problème de dépendances : pacman -S kde ne ramenait pas tous les paquets nécessaires.

      J'essaye de fouiller dans mon bash_history pour voir ce que j'avais fait. En gros, j'ai forcé une ré-installation des paquets suivants :

      kdebase kdeplasma* kdeadmin* kdelibs kdebase-lib oxygen-icons kdebase-runtime kdepimlibs kdepim-runtime kdebindings-python kdenetwork*

      Et en gros, c'est reparti comme en 14 (et KDE 4.7 est encore mieux que le 4.6)

      Sinon, tu as la solution de downgrader en 4.6 en attendant de trouver une solution.

    • [^] # Re: Hmm

      Posté par . Évalué à 3.

      je trouve effectivement unity pas si mal que ça, surtout en comparaison de gnome-shell. Sinon pourquoi n'as-tu pas essayé xfce, comme la plupart des déçus de gnome3 ? Il n'y a pas bcp de différence avec gnome2.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Hmm

        Posté par . Évalué à 3.

        Il n'y a pas bcp de différence avec gnome2

        Euh si quand même. L'ergonomie est franchement différentes, et les logiciels de base sont assez limités, comme Mousepad (pas de coloration syntaxique) ou Parole (juste les fonctions de base d'un lecteur vidéo).

        On peut bien sûr utiliser des logiciels tiers, mais l'intérêt d'un environnement est à mon avis justement d'avoir une suite intégrée, ce qui est un peu l'inverse.

        Je pense plutôt que les déçus de GNOME 3 peuvent utiliser son mode basique, bien plus proche de GNOME 2 que XFCE (et pour cause, ce sont les mêmes logiciels).

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Hmm

          Posté par . Évalué à 4.

          j'utilise un environnement de bureau pour l'interface, la gestion du fond d'écran, de l'économiseur d'écran, de la mise en veille, etc. pas pour les logiciels intégrés. Je pense qu'il y a plus de monde ici qui utilise firefox plutôt qu'epiphany sous gnome, ou internet explorer sous windows.

          Avec xfce (ou autre), j'utilise geany, ce n'est pas parce qu'il y a un petit éditeur de texte comme mousepad ou leafpad qui existe, qu'on est obligé de l'utiliser pour coder (nécessité de la coloration syntaxique).

          Sous gnome 2 quand j'avais besoin de modifier le fond d'écran ou de modifier la barre de tâches (taskbar), avec un clic droit sur l'élément, je pouvais le faire, et je retrouve la même chose avec xfce. Avec gnome "basic", il n'y a même plus ça, ou alors il faut taper des commandes alambiquée dans un terminal ou compulser des wiki pour trouver quelles extensions rajouter pour pallier les manques.

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: Hmm

            Posté par . Évalué à 2.

            Avec xfce (ou autre), j'utilise geany, ce n'est pas parce qu'il y a un petit éditeur de texte comme mousepad ou leafpad qui existe, qu'on est obligé de l'utiliser pour coder (nécessité de la coloration syntaxique).

            Mais est-ce Geany utilise ton environnement pour faire plus de choses ? Par exemple, pour accéder à des fichiers en SSH ?
            C'est exactement pour ça que je préfère utiliser des logiciels intégrés : ils profitent les uns des autres.

            Sous gnome 2 quand j'avais besoin de modifier le fond d'écran ou de modifier la barre de tâches (taskbar), avec un clic droit sur l'élément, je pouvais le faire, et je retrouve la même chose avec xfce. Avec gnome "basic", il n'y a même plus ça, ou alors il faut taper des commandes alambiquée dans un terminal ou compulser des wiki pour trouver quelles extensions rajouter pour pallier les manques.

            Tu peux faire exactement comme avant, à la seule différence qu'il faille appuyer sur Alt en même temps. Que ce choix soit contestable ou non, c'est toujours possible.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Hmm

              Posté par . Évalué à 2.

              Mais est-ce Geany utilise ton environnement pour faire plus de choses ? Par exemple, pour accéder à des fichiers en SSH ?

              je ne savais même pas que c'était possible avec gnome. Sinon on doit pouvoir le faire dans un répertoire monté avec sshfs ?

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

              • [^] # Re: Hmm

                Posté par . Évalué à 2.

                C'est possible, bien sûr, mais je trouve plus plus rapide d'ouvrir le répertoire distant avec Nautilus (ou Dolphin) et d'ouvrir le fichier en cliquant dessus.

                Et c'est pour ce genre de chose que je préfère les environnements complets.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Hmm

                  Posté par . Évalué à 2.

                  je ne pense pas que cela soit possible avec xfce de toute façon. Et quoi qu'il en soit, si nautilus peut ouvrir un dossier distant, que le fichier ensuite soit ouvert avec gedit, geany ou mousepad, ça ne change plus grand chose ensuite.

                  Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                  • [^] # Re: Hmm

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Et quoi qu'il en soit, si nautilus peut ouvrir un dossier distant, que le
                    fichier ensuite soit ouvert avec gedit, geany ou mousepad, ça ne change plus
                    grand chose ensuite.

                    Cela ne change rien car gnome monte le fs distant.

                    Mais ce n'est pas le cas de KDE donc si ton appli ne supporte pas les KIO, ca chie dans la colle, c'est un point noire je pense de KDE qui sur ce point a été dépassé par son élève.

                  • [^] # Re: Hmm

                    Posté par . Évalué à 0.

                    si nautilus peut ouvrir un dossier distant, que le fichier ensuite soit ouvert avec gedit, geany ou mousepad, ça ne change plus grand chose ensuite

                    Justement si : il faut que le gestionnaire de fichier et l'éditeur de texte utilise la même bibliothèque pour l'accès (en l'occurence gvfs).

                    Si j'ouvre le dossier distant avec Nautilus, Mousepad et Geany n'utilisant pas gvfs, ils ne pourront pas l'ouvrir avec un simple glisser-déposer.

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                    • [^] # Re: Hmm

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Bien sur que si parce que nautilus donne le chemin vers ~/.gvfs donc ca passe, c'est le point positif de gio sur kio.

                    • [^] # Re: Hmm

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Houlà…
                      Clarifions les choses:
                      Dans Thunar (navigateur de fichier par défaut de XFCE), il suffit de taper dans le champ d'adresse "ssh://user@host" pour ouvrir un dossier distant à l'aide de gvfs.
                      Une fois le dossier monté dans thunar, on peut bien évidement l'ouvrir avec n'importe quel éditeur de texte, de vim à eclipse en passant par geany et ses copains!

                      Je débecte la méthode "j'utilise que des logiciels que j'ai codé et je recode tout pour que tout fonctionne de concert" que privilégie Gnome et lui préfère largement la méthode "on pose des protocoles, des normes et des APIs permettant aux applis de se causer entre elles et d'être inter-changeables."

                      Un desktop qui m'impose des applications, c'est un très mauvais desktop. (J'utilise ces temps-ci pekVM qui est minimaliste, et j'utilise justement Thunar pour gérer les fichiers et monter les ssh, et geany pour éditer les fichiers montés)

                      • [^] # Re: Hmm

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Je débecte la méthode "j'utilise que des logiciels que j'ai codé et je recode tout pour que tout fonctionne de concert" que privilégie Gnome et lui préfère largement la méthode "on pose des protocoles, des normes et des APIs permettant aux applis de se causer entre elles et d'être inter-changeables."

                        Tu viens de vanter gvfs qui a était conçu par gnome …
                        C'est triste les idées préconçues.

                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                        • [^] # Re: Hmm

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Ce n'est pas parce qu'il n'aime pas la méthode de Gnome qu'il pense que tout les logiciels du projets sont inutilisable.

                          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                      • [^] # Re: Hmm

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Une fois le dossier monté dans thunar, on peut bien évidement l'ouvrir avec n'importe quel éditeur de texte, de vim à eclipse en passant par geany et ses copains!

                        C'est vrai mais seulement à condition que gvfs-fuse soit installé.

                        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # stats ?

    Posté par . Évalué à 3.

    oui mais comment tu comptes les gens qui utilisent ou pas linux ?

    pcq il n'y a pas de licence, pour les navigateurs, il y a eventuellement les user-agents
    mais comment tu fais pour savoir combien utilisent gnome/kde/autres ?

    • [^] # Re: stats ?

      Posté par . Évalué à 2.

      oui mais comment tu comptes les gens qui utilisent ou pas linux ?

      Le chiffre de 2 à 3% est couramment évoqué (pour les ordinateurs de bureau).

      pcq il n'y a pas de licence, pour les navigateurs, il y a eventuellement les user-agents
      mais comment tu fais pour savoir combien utilisent gnome/kde/autres ?

      Ben, le nombre d'utilisateurs de Gnome est vraisemblablement inférieur à celui d'utilisateurs Linux (sauf s'il y a plein de fous qui l'utilisent sous BSD, Hurd ou Windows), donc forcément inférieur à 3%.

      Enfin bon, je pense que personne ne prétendrait aujourd'hui que Gnome est proche des 10% de parts de marché, ni même a une chance de les atteindre bientôt.

      • [^] # Re: stats ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Enfin bon, je pense que personne ne prétendrait aujourd'hui que Gnome est proche des 10% de parts de marché, ni même a une chance de les atteindre bientôt?

        Il a peut-être une chance d'atteindre prochainement les 10% de parts de marché parmi les Linuxiens ?

        (oops désolé, on n'est pas vendredi... :)

  • # Pas juste un problème de GNOME

    Posté par . Évalué à 2.

    GNOME semble aimer se donner des objectifs de conquête du monde, et croire qu'ils toucheront un public de non-informaticiens.

    Ce ne sont pas les seuls: cf KDE et "Plasma Active" leur projet pour les tablettes: le desktop ça marche super, alors maintenant on va cibler les tablettes!

    Que penser d'un projet LL qui préfère fantasmer une base utilisateurs future que satisfaire sa communauté actuelle ?

    Les projets qui ciblent mal leur utilisateurs meurent et sont oubliés, ce n'est pas un problème..
    Le vrai problème c'est: connais-tu un projet de desktop de LL avec beaucoup de développeurs qui s'efforce réellement de satisfaire la communauté actuelle?
    J'entends par là un projet qui aurait pour objectif de faire un desktop 100% stable et puis ensuite d'évoluer tout en restant stable en étant très conservateur dans les nouveautés?

    Je n'en connais pas non plus (il y en a mais ils n'ont pas beaucoup de développeurs), probablement parce que les derniers 20% de stabilité, c'est chiant à faire, c'est plus sympa de tout réécrire pour faire la N+1, et je ne vois pas trop comment ça pourrait changer.

    • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

      Posté par . Évalué à 10.

      Le vrai problème c'est: connais-tu un projet de desktop de LL avec beaucoup de développeurs qui s'efforce réellement de satisfaire la communauté actuelle ?

      Le projet Gnome ces 9 dernières années, j'avais vu une conférence de Vincent Untz à ce sujet (pourquoi Gnome3 notamment).

      La branche 2.0 de Gnome évolué sur un cycle de 6 mois réglé comme une horloge et les évolutions se faisais de manière très progressives avec un rejet de tout ce qui modifiait un peu trop de choses. Au fil des années il a commencé a y avoir un paquet de trucs que des développeurs avaient laissé de coté parce que c'était d'une certaines façon trop innovant, de plus la dynamique du projet commencé à s'essouffler.

      Pour tenter à la fois de reprendre ce qui avait était laissé de coté et redynamiser le projet, l'équipe de versionnement du projet à annoncé le fameux "Gnome 2.30 = Gnome 3" avec rien dans les cartons, en voulant laisser les équipes innover et en créant des groupes de travail pour favoriser l'émergence d'idée.

      Au final, personnellement, je trouve qu'avoir maintenu 9 ans une branche en la faisant évoluer de manière très progressive pour maintenant partir sur de nouvelles bases et continuer à faire évoluer tout les 6 mois de manière progressive, c'est pas non plus se foutre de la gueule de leur utilisateurs.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

        Posté par . Évalué à 5.

        Le vrai problème c'est: connais-tu un projet de desktop de LL avec beaucoup de développeurs qui s'efforce réellement de satisfaire la communauté actuelle ?

        Le projet Gnome ces 9 dernières années,

        Je ne sais pas: il y a quand même eu quelques hoquets, j'ai encore en mémoire le changement plutôt arbitraire du comportement du gestionnaire de fichier, qui a fini par être retirer..
        Si ça avait été faite de la manière suivante: on rajoute une option, on écoute le retour des utilisateurs, on modifie cette option et éventuellement on change le mode par défaut tout en offrant un moyen simple de revenir à l'ancien mode, ok, mais c'est loin de ce qui s'est passer!

        • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

          Posté par . Évalué à 2.

          Waw ! Ils ont inversé une option par défaut pour la mettre à la valeur que le plus grand nombre mettait ? J'espère qu'il y a eu une cellule qui a était dépêchée pour cet effroyable affaire.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

            Posté par . Évalué à 2.

            Nan c'est pas GNOME, ce sont les distributions qui l'ont fait (Ubuntu en tête). Faut pas déconner non plus.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

        Posté par . Évalué à 6.

        pour maintenant partir sur de nouvelles bases et continuer à faire évoluer tout les 6 mois de manière progressive

        lire : pour maintenant tout casser et repartir de zéro, en espérant un peu d'amélioration tous les 6 mois...

        j'estime que c'est vraiment se foutre de la gueule de leurs utilisateurs, mais bien entendu ils sont libres de faire ce qu'ils veulent, c'est leur joujou.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

          Posté par . Évalué à -2.

          Incroyable la mauvaise fois de certains … C'est dommage de nier qu'il y a eu un travail derrière (ou alors c'est de l'ignorance et de la suffisance).

          Surtout ne pas leur laisser de période de grâce le temps de voir ce que ça donne ne serais-ce qu'avec la version 3.1.

          J'ai l'impression que pour beaucoup l'idée même d'avoir à remettre en question leurs petites habitudes (même si ce n'est que de temps en temps) est une idée insupportable. Madame Michu fait des adeptes.

          On peut voir ça aussi avec Firefox :

          • Vous vous rendez compte Firefox vaut supprimer le numéro de version ! Comment on va faire pour aider les nouveaux venus ?!
          • Non mais en fait, il y une fonctionnalité dédiée qui en fait déjà bien plus et bien mieux. C'est juste que tu veut aider de nouveaux utilisateurs sans même jamais t'être penché (réellement) sur la doc

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            de voir ce que ça donne ne serais-ce qu'avec la version 3.1.

            3.2, 3.1 c'est la branche de dev

          • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

            Posté par . Évalué à 7.

            C'est dommage de nier qu'il y a eu un travail derrière

            ah ça, je ne le nie pas. Mais pourquoi refaire le travail depuis le début alors qu'auparavant c'était déjà très bien ? Heureusement que pour le château de Versailles une fois qu'ils ont été satisfait du résultat, ils ne l'ont pas éboulé pour faire un beaubourg à la place.

            Surtout ne pas leur laisser de période de grâce le temps de voir ce que ça donne

            ben non, pourquoi le faudrait-il ? Quand on s'investit et qu'on passe du temps en entreprise, dans un cercle familial ou chez des amis, à installer un bureau Linux, ce n'est pas pour que ça pête tout lors d'une mise à jour, qu'ils se retrouvent avec un truc inutilisable pour un temps indéterminé ("ah oui c'est lent, désolé, avec compiz c'était fluide, avec mutter/clutter c'est tout pourri, mais ne t'inquiète pas, dans 6 mois / 1 an ça sera moins pire, et si t'est pas content, tu peux toujours contribuer au code sale utilisateur ingrat, en attendant, je t'installe XFCE ?")

            J'ai l'impression que pour beaucoup l'idée même d'avoir à remettre en question leurs petites habitudes

            pourquoi le faudrait-il ? Quand une interface va bien, pourquoi changer pour le plaisir de changer ? Parce que c'est censé révolutionner ma vie ? Mis à part le fait que je pense qu'il aurait été plus intelligent de faire ça sous forme de greffon ou d'option débrayable (un peu comme Compiz), et en essayant de faire abstraction que les performances sont très mauvaises (kwin ou compiz fonctionnent de manière bien plus fluide), je trouve particulièrement débile de faire 2 paradigmes d'interface radicalement différents, voire opposés, selon qu'on utilise le mode gnome-shell, ou le mode "faillback" : un utilisateur lambda, en supposant qu'il arrive à se faire à l'interface de gnome-shell, sera désorienté s'il utilise gnome3 sur un ordinateur qui tourne en fallback.

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

            • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

              Posté par . Évalué à 4.

              C'est dommage de nier qu'il y a eu un travail derrière

              ah ça, je ne le nie pas. Mais pourquoi refaire le travail depuis le début alors qu'auparavant c'était déjà très bien ? Heureusement que pour le château de Versailles une fois qu'ils ont été satisfait du résultat, ils ne l'ont pas éboulé pour faire un beaubourg à la place.

              D'une part un appart' ça se rénove (va voir certaines résidence CROUS et tu comprendra). Des fois ces rénovation doivent être très importantes. Ce sont des choses qui arrivent.

              Pour ce qui est des raisons de Gnome 3, il y en a plusieurs :

              • rupture de compatibilité : ils repartent sur GTK3 qui a nettoyé son API
              • l'interface a était lourdement revu dans son implémentation avec Gnome-shell (outre le fait d'aimer ou pas gnome-shell. Avec Gnome-shell, la personnalisation de l'interface ne se limite pas aux options qu'elle propose et à la liste des thèmes existants. Il est possible (que les implémentation soient bonnes ou mauvaise pour le moment) d'utiliser Gnome3 sans Gnome-shell. Au final il deviendrais possible d'avoir un shell-fluxbox ou shell-openbox avec Gnome3. Ça demande d'énormes modifications qui ne peuvent pas être faite de manières partielles
              • d'après Vincent Untz, le projet commençait à montrer des signes de fatigue. Les développeurs manquait de motivation. Soit ils attendaient que ça se sentent vraiment que sur linuxfr il sortent un journal par semaine pour dire que Gnome c'est un bureau vieux, que ça se voit, qu'ils ne foutent plus rien,... Soit ils prenaient les devant. C'est ce qu'ils ont fait.

              ben non, pourquoi le faudrait-il ? Quand on s'investit et qu'on passe du temps en entreprise, dans un cercle familial ou chez des amis, à installer un bureau Linux, ce n'est pas pour que ça pête tout lors d'une mise à jour, qu'ils se retrouvent avec un truc inutilisable pour un temps indéterminé ("ah oui c'est lent, désolé, avec compiz c'était fluide, avec mutter/clutter c'est tout pourri, mais ne t'inquiète pas, dans 6 mois / 1 an ça sera moins pire, et si t'est pas content, tu peux toujours contribuer au code sale utilisateur ingrat, en attendant, je t'installe XFCE ?")

              Si tu n'a pas besoin d'évolution pourquoi faire une mise à jour ? Pour des personnes qui sont vraiment très sensibles au changement, il vaut mieux utiliser une distribution avec un cycle de release le plus long possible Red Hat et Debian Satble sont un bon choix dans cet optique. Bref à part mettre en lumière des procédures de mises à jour mal ou pas maitrisé de la part des distributions ou de leur utilisateurs, je ne vois pas ce que ça change.

              pourquoi le faudrait-il ? Quand une interface va bien, pourquoi changer pour le plaisir de changer ? Parce que c'est censé révolutionner ma vie ?

              Parce que s'enfermer dans ses habitudes c'est mal ? C'est refuser toutes évolutions et devenir passéiste ?

              Mis à part le fait que je pense qu'il aurait été plus intelligent de faire ça sous forme de greffon ou d'option débrayable (un peu comme Compiz),

              Tu m'explique comment tu fait pour utiliser GTK3 optionnellement uniquement ?
              Pour implémenter le principe des shells tout en gardant une interface statique dans Gnome3, sans que ça devienne une usine à gaz ?

              je trouve particulièrement débile de faire 2 paradigmes d'interface radicalement différents, voire opposés, selon qu'on utilise le mode gnome-shell, ou le mode "faillback" : un utilisateur lambda, en supposant qu'il arrive à se faire à l'interface de gnome-shell, sera désorienté s'il utilise gnome3 sur un ordinateur qui tourne en fallback.

              C'est nouveau Gnome donne trop de choix à l'utilisateur maintenant ? En plus ces 2 interfaces ont un but clairement défini.

              • gnome-shell est l'interface qu'ils pensent être la meilleure qu'ils ont bichonné (même s'il faut de la maturité pour qu'un bureau soit vraiment bon) parce qu'ils y ont mis toute leurs nouvelles idées
              • gnome-session est l'interface pour les gens qui ne supportent pas le changement

              Attention bientôt il devrait y en avoir un troisième : unity (ça fait froid dans le dos tant de choix).

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                Posté par . Évalué à 3.

                %s/\(gnome-\)session/panel/g
                
                

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                Posté par . Évalué à 3.

                Au passage tu pourras trouver ici, les raisons de Gnome3 : https://live.gnome.org/ThreePointZero/Plan

                Et ici tu pourras voir les améliorations qui sont faites sur gnome-panel :
                http://www.vuntz.net/journal/post/2011/04/13/gnome-panel-is-dead%2C-long-live-gnome-panel%21

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                Posté par . Évalué à 3.

                D'une part un appart' ça se rénove (va voir certaines résidence CROUS et tu comprendra).

                là ce n'était pas une rénovation, mais une démolition. Pour une interface qui fonctionnait pourtant très bien. Comparer gnome 2 et un crous, faut pas pousser.

                ils repartent sur GTK3 qui a nettoyé son API

                gtk3, ce sont les mêmes qui font gnome il me semble. Bon ben voilà, ils ont également cassé gtk pour le plaisir de tout recommencer à zéro, et également faire recommencer à zéro ceux qui ont basés sur développement sur gtk2.

                d'après Vincent Untz, le projet commençait à montrer des signes de fatigue. Les développeurs manquait de motivation.

                pourquoi ne pas avoir démarré un nouveau projet sous un nouveau nom ?

                gnome-session est l'interface pour les gens qui ne supportent pas le changement

                c'est également l'interface pour tout ceux qui n'ont pas une carte graphique de hardcore gamer ou qui pour une raison ou un autre, n'arrivent pas à faire fonctionner gnome-shell correctement, et vu les retours sur les forums, ça doit représenter un paquet de monde. J'ai une carte nvidia intégrée (GeForce 6150SE), je fais tourner quelques jeux 3D sans soucis avec (ainsi que KDE4), et pourtant c'est inutilisable avec gnome-shell, c'est saccadé et très peu réactif, y compris quand on liste les applications.

                Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                  Posté par . Évalué à 3.

                  là ce n'était pas une rénovation, mais une démolition. Pour une interface qui fonctionnait pourtant très bien. Comparer gnome 2 et un crous, faut pas pousser.

                  Parce que comparer un logiciel a de l'immobilier c'est pertinent ?

                  gtk3, ce sont les mêmes qui font gnome il me semble. Bon ben voilà, ils ont également cassé gtk pour le plaisir de tout recommencer à zéro, et également faire recommencer à zéro ceux qui ont basés sur développement sur gtk2.

                  As-tu une quelconque idée de ce qu'est une dette technique ?

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                Posté par . Évalué à 3.

                Parce que s'enfermer dans ses habitudes c'est mal ? C'est refuser toutes évolutions et devenir passéiste ?

                Je propose qu'on passe le volant des voitures à droite (sauf en Grande-Bretagne où on le passerait à gauche).

                • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ce serait bien un jour de normaliser ça, dans un sens ou dans l'autre c'est quelque chose de gênant et de nuisible pour la compatibilité.

                  Mis à part ça, je trouve "marrant" de voir comment tout le monde criait sur Gnome comme quoi il était lourd, peu ergonomique, etc. Pour au final dès qu'ils tentent de changer leur répliquer qu'ils se foutent de la gueule du monde parce que leur gnome-panel n'est pas exactement comme avant.

                  Ce qui est vraiment triste en plus c'est que les projets n'ont pas le droit à l'erreur. Chaque version doit être parfaite, la moindre transition doit être parfaitement contrôlée, ils doivent être capable de satisfaire leur vieux utilisateurs emplis d'habitude (qui ne sont pas près à changer leurs habitudes sauf pour changer de logiciel (oui parce que madame Michu doit savoir évoluer vers du libre, mais le pauher useur lui il veut pas le moindre changement dans son interface)) et de nouveaux.

                  Aller dernière chose juste pour être sûr de passer à -10. Si vous savez tellement ce qui est bon ou pas et que vous voulais une si grande qualité faudrait peut être faire autre chose que se l'astiquer sur linuxfr et soit contribuer (dans ceux qui ont des reproches à faire à Gnome qui est allé voir leur bugtrackeur pour soit remonter la demande, soit participer à la discutions qui l'entour, soit regarder ce qui est dis autour de ce bug ?).

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Mis à part ça, je trouve "marrant" de voir comment tout le monde criait sur Gnome comme quoi il était lourd, peu ergonomique, etc. Pour au final dès qu'ils tentent de changer leur répliquer qu'ils se foutent de la gueule du monde parce que leur gnome-panel n'est pas exactement comme avant.

                    Je ne pense pas que ce soient les mêmes personnes. Les premiers n'étaient probablement pas des utilisateurs GNOME.
                    (et je ne trouve pas GNOME 2 lourd ni peu ergonomique, mais bon; le seul problème que j'ai pu avoir avec gnome-panel ce sont des crashes)

                    dans ceux qui ont des reproches à faire à Gnome qui est allé voir leur bugtrackeur pour soit remonter la demande

                    Heu, sérieusement, tu as vu l'accueil qui est réservé aux demandes dans le tracker GNOME et sur leurs listes ? Ça fait longtemps que j'ai arrêté de leur contribuer des rapports de bug, pisser dans un violon est moins pénible.

                    Ce qui est vraiment triste en plus c'est que les projets n'ont pas le droit à l'erreur. Chaque version doit être parfaite, la moindre transition doit être parfaitement contrôlée, ils doivent être capable de satisfaire leur vieux utilisateurs emplis d'habitude

                    Les utilisateurs, comme le nom l'indique, utilisent un outil, ce ne sont pas forcément des fanboys GNOME à l'affût de n'importe quelle nouveauté. Si tu forces une transition parce que la version précédente ne sera pas maintenue, tu as en effet intérêt à ce que la nouvelle version soit impeccable.

                    Sinon tu fais comme d'autres projets, tu ménages une période de transition suffisamment longue. Comme la transition Apache 1.3 vers 2.x, ou la transition Python 2.x vers 3.x. Cela permet de laisser le temps aux utilisateurs tout en itérant sur la nouvelle version pour régler les problèmes qu'elle introduit.

                    • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Les utilisateurs, comme le nom l'indique, utilisent un outil, ce ne sont pas forcément des fanboys GNOME à l'affût de n'importe quelle nouveauté. Si tu forces une transition parce que la version précédente ne sera pas maintenue, tu as en effet intérêt à ce que la nouvelle version soit impeccable.

                      Quel distribution aujourd'hui utilise Gnome 3 par défaut ? Fedora, arch, et ?

                      Sinon tu fais comme d'autres projets, tu ménages une période de transition suffisamment longue. Comme la transition Apache 1.3 vers 2.x, ou la transition Python 2.x vers 3.x. Cela permet de laisser le temps aux utilisateurs tout en itérant sur la nouvelle version pour régler les problèmes qu'elle introduit.

                      Je suis d'accord.

                      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Sinon tu fais comme d'autres projets, tu ménages une période de transition suffisamment longue.

                      Comment tu fais ça pour un environnement de bureau ?

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                      • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Ben tu maintiens les deux versions (l'ancienne, la nouvelle) en parallèle, et l'utilisateur choisit celle qu'il installe. Je ne vois pas ce qu'il y a de magique ou de compliqué.

                        • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Pas de problème. Tu as des ressources ?

                          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                          • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Ce n'est pas vraiment un problème de ressources, c'est un problème de 'contrôle' de ces ressources: pour un projet "propriétaire", à dépenses constante, celui qui paye peux très bien choisir de réduire le rythme du développement des nouvelles fonctionnalités pour maintenir l'existant; mais comme là les dev ne sont pas payés et que c'est plus intéressant de
                            1) coder des nouvelles fonctionnalités que d’améliorer celle qui existe déjà
                            2) faire les fonctionnalités qui te font plaisir plutôt que celle que d'autres veulent
                            et bien on obtient la situation actuelle qui est loin d'être idéale pour les utilisateurs..

                          • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                            Posté par . Évalué à 4.

                            Argument fallacieux. Apache httpd et Python ont-ils plus de ressources que GNOME ? Je ne crois pas, c'est juste une question de choix politique. Visiblement ça ne dérange pas GNOME de couper les ponts avec sa base utilisateurs actuelle.

                            • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Comme dit plus haut, il a été décidé de passer à GNOME 3 pour forcer les développeurs à s'intéresser à nouveau à leur code, car il y avait pas mal de modules qui n'évoluaient quasiment plus.

                              Alors forcément, tu auras du mal à faire passer l'idée de les faire en plus travailler sur l'ancienne version.

                              Donc si, c'est un problème de ressources. On est dans le libre, pas dans le propriétaire ou un chef décide de qui fait quoi. Chez GNOME, chacun est libre d'implémenter ce qu'il veut (comme chez KDE ou XFCE d'ailleurs), et c'est comme ça depuis la 2.0.

                              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                              • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                                Posté par . Évalué à 3.

                                Comme dit plus haut, il a été décidé de passer à GNOME 3 pour forcer les développeurs à s'intéresser à nouveau à leur code, car il y avait pas mal de modules qui n'évoluaient quasiment plus.

                                Alors forcément, tu auras du mal à faire passer l'idée de les faire en plus travailler sur l'ancienne version.

                                Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes. En tant qu'utilisateur, ce genre d'arguments ne change malheureusement pas grand'chose pour moi.

                                Chez GNOME, chacun est libre d'implémenter ce qu'il veut (comme chez KDE ou XFCE d'ailleurs), et c'est comme ça depuis la 2.0.

                                Et les utilisateurs sont d'autant plus libres de critiquer ces choix qu'ils ont été faits librement par les développeurs.

                                • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  %s/utilisateur/consommateur/

                                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                                  • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Eh bien, si tu ne te sors pas les doigts du cul pour faire au minimum une phrase complète, je ne me vais pas m'amuser à argumenter en réponse. C'est l'hôpital qui se moque de la charité, là.

                                    • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      Si ton objectif c'est d'avoir un produit fini qui marche sans te poser de questions avec le minimum d'investissement possible et sans chercher à comprendre le logiciel et ceux qui le font alors tu te comporte comme un consommateur.

                                      Oui pour conquérir le reste du monde et avoir 10% des utilisateurs d'ordinateurs dans le monde, il faudrait qu'il soit prêt pour les consommateurs, je ne dis pas le contraire.

                                      Je dis juste que si tu en a rien à faire de ce que font/pensent les développeurs et de leur contrainte tu es un consommateur.

                                      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                                      • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                                        Posté par . Évalué à 3.

                                        Cette classification est assez amusante: si tu remarques bien parmi ceux qui se plaignent il y a les développeurs du noyau Linux..
                                        Ils sont développeurs pour le noyau et consommateur pour le GUI (et vice versa d'ailleurs).

                                      • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                                        Posté par . Évalué à 2.

                                        Si ton objectif c'est d'avoir un produit fini qui marche sans te poser de questions avec le minimum d'investissement possible et sans chercher à comprendre le logiciel et ceux qui le font alors tu te comporte comme un consommateur.

                                        Ah ? Mais quelqu'un qui lit des mailing-lists, qui remonte des bugs ou donne son avis, c'est bien autre chose qu'un consommateur, non ? Un consommateur, quand le produit ne lui plaît pas, il change simplement de crèmerie.

                                        Il y a un autre problème dans ton argumentation. Parce que le projet GNOME explique régulièrement aux gens qui leur rapportent des problèmes sur leurs listes et leur tracker qu'ils ne sont pas leur coeur de cible. En d'autres termes, les développeurs GNOME prétendent travailler pour une sorte de majorité silencieuse qui répond précisément à ta définition des consommateurs.

                                        • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                                          Posté par . Évalué à 2.

                                          Il y a un autre problème dans ton argumentation. Parce que le projet GNOME explique régulièrement aux gens qui leur rapportent des problèmes sur leurs listes et leur tracker qu'ils ne sont pas leur coeur de cible. En d'autres termes, les développeurs GNOME prétendent travailler pour une sorte de majorité silencieuse qui répond précisément à ta définition des consommateurs.

                                          Ils sont cohérents, s'ils cherchent à avoir 10% des utilisateurs d'ordinateur sous Gnome, il faut plaire au consommateur.

                                          Moi je souligne juste que le comportement au dessus est celui d'un consommateur, pas que c'est mauvais ou que Gnome c'est bien.

                                          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                            • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                              Oui, ces projets ont beaucoup plus de ressource pour la maintenance et surtout des gens payés pour ça. S'il fallait maintenir l'ancienne version en parallèle de la nouvelle (c'est valable autant pour Gnome 3 que pour KDE 4), la nouvelle version aurait évoluée beaucoup moins vite et se serait achevée quand les technologies utilisées seraient déjà obsolètes. Ce qui fait qu'une fois le boulot achevé, il faudrait déjà recommencer.

                              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                              • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Oui, ces projets ont beaucoup plus de ressource pour la maintenance et surtout des gens payés pour ça.

                                J'aimerais bien savoir qui sont ces gens. Je suis bien placé pour connaître l'un de ces deux projets, et je ne vois personne payé pour maintenir les anciennes versions. Quant à Apache httpd, à l'époque dont je parle, il me semble qu'ils avaient au contraire un gros problème de manque de ressources.

                                la nouvelle version aurait évoluée beaucoup moins vite et se serait achevée quand les technologies utilisées seraient déjà obsolètes

                                Quelles technologies ? GNOME 3 n'est pas un environnement de science-fiction, je n'ai pas l'impression qu'il y ait grand'chose de très sophistiqué. Bouger des fenêtres et lancer des applis, ce n'est pas exactement le nec plus ultra de la technologie.

                                • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  et je ne vois personne payé pour maintenir les anciennes versions

                                  J'ai quand même lu que plusieurs développeurs Python étaient payés par leur boîtes pour développer Python, pour moi, ça veut dire que la version actuellement utilisé par la boîte doit continuer à être maintenue.

                                  je n'ai pas l'impression qu'il y ait grand'chose de très sophistiqué

                                  Je vais parler du monde KDE parce que je le connais mieux mais je suis sûr qu'on peut trouver des exemples chez Gnome aussi. Rien que pour ce qui est OpenGL, ça avance vite. Si tu prend KWin, ils avaient commencer par un backend en OpenGL 1, ils sont maintenant avec OpenGL 2 et ES. Pour l'ensemble des applications, ils sont en train de réfléchir au passage à Qt5. Et on n'est pas tellement de temps après la sortie de KDE4.0.

                                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                                  • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    J'ai quand même lu que plusieurs développeurs Python étaient payés par leur boîtes pour développer Python

                                    Ben, les plus gros committeurs récents sont tous bénévoles. Par ailleurs, ce n'est pas parce qu'Untel ou Truc est packageur chez Redhat ou Canonical qu'il va développer Python sur son temps de travail.

    • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

      Posté par . Évalué à 6.

      évoluer tout en restant stable en étant très conservateur dans les nouveautés?

      Perso j'utilise fluxbox (ok en soi c'est pas un dm, juste un wm), qui vise une communauté spécifique, qui reste très stable (visuellement le bureau de base a le même aspect qu'il y a 10 ans), continue à fonctionner extrêmement rapidement mais a continué d'évoluer (la syntaxe des fichiers de configuration devient de plus en plus puissante).

      • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

        Posté par . Évalué à 0.

        Et que l'on me sorte pas : "Ça fait plein de bibliothèques dont certaines font doublon dans leur fonctionnalités".

        Vu les caractéristiques actuelles (espace disque, mémoire vive) des ordinateurs personnels ça ne pose que peu de problèmes. Éventuellement la dispersion des efforts techniques et humains et la complexification de l'écosystème logiciel. Mais bon, l'utilisateur s'en fout.

      • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

        Posté par . Évalué à 1.

        Aller je me retape ma première réponse, en résumé, j'ai du oublier de cliquer sur poster comme un gros naze...

        Fluxbox+le best des applis KDE, Gnome ou autre. On choisi ses applis. Ca tuerait dans l'œuf le troll "Gnome vs KDE".

        Putain mais quel gros naze, c'est moche de se chier dessus en lançant un troll. Trop lourd peut-être....

    • [^] # Re: Pas juste un problème de GNOME

      Posté par . Évalué à 3.

      Ok, mais t'oublies juste une dimension : trucmuche n'est pas fait seulement, voir pas du tout, pour répondre à un besoin réel, ou fonctionner en tant que produit. Ce libre ce n'est pas que pour faire un produit de marché, et c'est un exemple typique : concevoir une interface de tablettes sans aucun distributeur/assembleur. C'est donc aussi, voir surtout, pour s'amuser, se faire plaisir, se perfectionner, inventer, améliorer, s'améliorer.
      Qu'il ne "fonctionne pas en part de marché, on s'en bas les roustons.
      Non ?

  • # La solution : être multi-plateforme

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Dernière proposition sur la page web :
    Gnome needs to go where the users are, and that is unfortunately Windows

    C'est tellement vrai. Si Firefox, OpenOffice, VLC, MPlayer... sont si populaire c'est parceque ce sont des logiciels disponibles sous Windows.

    Ça fait mal au cul mais c'est comme ça. si les logiciels libres veulent réussir il faut utiliser la technique du cheval de Troie : être multiplate-forme.

    (évidemment il faut le faire correctement, Amarok sous Windows qui prend la moitie de ton disque dur et de ta RAM avec en plus une GUI qui est mal intégrée ne deviendra jamais populaire)

  • # T'as les chiffres ?

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    "Autant dire que c'est un échec."

    Bein non, il me semble que en janvier 2010 il y avait 12% d'utilisateurs sous gnome… enfin je crois, peut-être que c'était 11,9

    bon ok --> []

  • # Pas si mal

    Posté par . Évalué à 10.

    J'avais beaucoup ri à l'époque, surtout que j'étais persuadé que gnome allait mourir tant je le trouvais inutilisable. (s/trouvais/trouve/ , on est vendredi après tout)
    Force est de constater que s'il n'a pas atteint les 10% de part de marché, gnome est devenu le desktop par défaut de la majorité des distros "grand public" (surement grâce au succès d'ubuntu), et de pas mal de linuxiens (en tout cas de ceux de mon entourage)

    • [^] # Re: Pas si mal

      Posté par . Évalué à 3.

      Les parts de marché de Gnome ont progressé grâce à Ubuntu, c'est vrai, et puis aussi un peu grâce à KDE4, qui a perdu pas mal de monde lors du passage de KDE 3.5 -> KDE 4 (le plus célèbre d'entre eux étant Linus Torlvalds).
      Mais avec Gnome3, le scénario recommence.

      • [^] # Re: Pas si mal

        Posté par . Évalué à 0.

        Il faut quand même mettre les choses dans le bon ordre ou de façon plus équitable.
        Ubuntu a "cartonné" (c'est très relatif) car il y avait Gnome. Si Ubuntu avait choisi XFCE par exemple, je crois que le succès serait moindre.

        • [^] # Re: Pas si mal

          Posté par . Évalué à 2.

          Interessant comme remarque, on dirait l'oeuf ou la poule
          Mais je pense que c'est plus ubuntu qui a aidé gnome garce à son mass market et un gros travail d'intégration. A mon avis ça aurait été la meme chose avec kde/xfce/lxde/gnustep (oui bon je pousse ptet un peu là)

  • # Yeah Yeah Yeahs

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Pour moi, 10x10, ça évoque plutôt ça : https://www.youtube.com/watch?v=3JnOOwSzAC0 (oui, ça sent pas bon, toussa)

  • # Et quand les linuxiens vont-ils commencer à utiliser leur(s) machine(s)?

    Posté par . Évalué à -1.

    Cette sempiternelle course au DM ultime, c'est bon, on a gestionnaire de fenêtre et de fichiers, 2, 3 applets utiles et c'est bon, que faut-il de plus?

    Je veux dire l'intérêt d'un système informatique c'est de gérer des données et de produire des données (automatiser des action, analyser des stats, créer/lire des textes/graphismes/musiques, etc... ).
    Pas se focaliser sur la gestion de fenêtres et avoir des applets/widgets 2.0 twitter/msn/google super intégrées, se palucher sur telle "feature"...

    Je ne pige pas... intégrer la composante "tactile"?
    Pour ne pas faire un truc dédié plutôt que d'essayer d'unifier le tout?
    Maintenir 2 projets serait lourd?

    Oué mais personne ne demande à Gnome d'être sur tous les fronts.

    • [^] # Re: Et quand les linuxiens vont-ils commencer à utiliser leur(s) machine(s)?

      Posté par . Évalué à 1.

      on a gestionnaire de fenêtre et de fichiers, 2, 3 applets utiles et c'est bon, que faut-il de plus?

      Par exemple, que je puisse ouvrir un fichier sur un serveur SSH directement avec mon éditeur de texte ? C'est à ce genre de chose que sert un environnement « intégré ».

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Et quand les linuxiens vont-ils commencer à utiliser leur(s) machine(s)?

        Posté par . Évalué à 1.

        Visiblement c'est déjà possible. J'essaierai ce soir j'utilise Xfce sous Sid.

        Si j'en crois le wiki Archlinux :

        Thunar and Xfce4 are in transition from using HAL and ThunarVFS, beeing currently deprecated, to using GIO, ConsoleKit, PolicyKit and the kernel udev architecture for detecting and automounting removable media. All the information is actual as of 16 August 2011 and Xfce 4.8.

        Since Xfce 4.8 (Thunar 1.2) it is possible to browse remote locations (such as FTP servers or Samba shares) directly in Thunar, similar to the functionality found in GNOME and KDE. The necessary packages can be installed by running:
        # pacman -S gvfs gvfs-smb

        After a restart of Xfce there is an additional "Network" entry in Thunar's side bar and remote locations can be opened by using the following URIs in the location dialog (CTRL+L): smb://, ftp://, ssh://

      • [^] # Re: Et quand les linuxiens vont-ils commencer à utiliser leur(s) machine(s)?

        Posté par . Évalué à 1.

        Ouais mais dans ce cas là, je veux aussi pouvoir faire du café avec Tomboy.

        Remarque pour l'exemple que tu as pris, je te redirige vers de vrais éditeurs vim/emacs.
        Et c'est certainement pas une fonctionnalité pour madame Michu donc tout à fait trivial pour une personne qui sait lire.

        Linux, le Libre a bien plus besoin de logiciel de production, ces petites gueguerres de bureaux sont franchement ridicules.

  • # Pour la blague

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Ubuntu 11.10 alpha 3 is funny :)

    J'étais sous Unity, écran de veille et là je me retrouve devant gnome-shell... WTF ?

    En fait, Unity utilise l'écran de veille de gnome-shell (la barre de gnome shell sur fond noir en fait) pour l'instant :)

  • # Bug n° 1 Ubuntu : Microsoft has a majority market share

    Posté par . Évalué à 0.

    Évidemment que Gnome a des objectifs, mais ça reste un projet libre.
    Faudrait regarder du côté d'Ubuntu et son premier bug : https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+bug/1 ("Microsoft has a majority market share"). C'était en 2004, 7 ans plus tard rien a changé, vraiment pas. Et Ubuntu ne parlait pas de 10 % de part de marché, mais voulait la plus grosse part du gâteau. Pour Gnome c'était un objectif de 2005 qui est beaucoup plus raisonnable que celui d'Ubuntu.
    Puis il ne faut pas oublier que Windows 7 est arrivé, MacOS perce petit à petit.

    C'est facile de ridiculiser des propos de plus 5 ans.

    Mais qui sont les plus ridicules ? Gnome qui croit en ce qu'il fait et veut un objectif raisonnable de 10 % en 5 ans, ou les "fanatiques" majoritaires ici qui ont répété des millions de fois que Linux allait tout exploser sur son passage et que Windows était de pisse d'âne ?

    Combien de fois on a vu ici Red Hat être raillé car ils ne pensaient pas qu'il y avait un marché viable pour le desktop ? Des milliers de fois.

    Combien ici ont cru au "pipeau" d'Ubuntu d'aller concurrencer frontalement Windows ? Un beau paquet, la majorité, dont peut-être une belle part se marre de la prédiction erronée de Gnome en 2005. Mais prédiction beaucoup plus réaliste que celle d'Ubuntu et beaucoup plus que beaucoup de membres de linuxfr.

    • [^] # Re: Bug n° 1 Ubuntu : Microsoft has a majority market share

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Y'a aucune prédiction de la part d'Ubuntu, c'est juste un objectif, un cap et je pense que le cap est bon.

      Après, certe Ubuntu n'a toujours pas fait chavirer le bateau Microsoft mais en tout cas, chez le non geek, elle est clairement la seul distrib que je vois en circulation (je parle bien sur des gens l'ayant installé eux même).

  • # Nautilus 3 : vraiment pas bien

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    J’utilise Gnome 3 sous ArchLinux.

    Il est bien sympa, mais y a vraiment un truc qui est devenu totalement inutilisable, c’est Nautilus 3 en mode spatial.
    Le mode spatial, bien que fort décrié, avait été très bien implémenté dans Gnome 2, si bien qu’après quelques jours d’acclimatation, je l’avais gardé.
    Mais dans Nautilus 3, il est devenu incohérent, incompréhensible, lourd et inefficace.

    Vraiment dommage.

    • [^] # Re: Nautilus 3 : vraiment pas bien

      Posté par . Évalué à 3.

      Tiens, c'est vrai, je ne l'avais pas encore essayé.

      J'ai l'impression que ce n'est pas un mode spatial, juste une nouvelle fenêtre quand on change de dossier. D'ailleurs tu peux ouvrir plusieurs fenêtres pour un même dossier, ce qui va à l'encontre du principe même.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Nautilus 3 : vraiment pas bien

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Oui, voilà, exactement.
        Le mode spatial, c’est :
        – la fenêtre d’un même dossier toujours au même endroit sur l’écran, d’une session à l’autre. Dans Nautilus 3, elle s’ouvre toujours dans le coin en haut à gauche.
        – la fenêtre d’un même dossier ne s’ouvre qu’une seule fois ; si on rappelle le dossier, la fenêtre déjà ouverte revient au premier plan. Dans Nautilus 3, ça rouvre une nouvelle fenêtre, ce qui fait qu’on se retrouve avec plein de fois la fenêtre Documents, c’est pas pratique du tout.
        – la possibilité de configurer chaque fenêtre de chaque dossier (emplacement à l’écran, fond d’écran, taille des icônes, affichage en liste, etc…) et de retrouver cette configuration d’une session à l’autre. Dans Nautilus 3, c’est devenu totalement impossible.

        Aucunes des conditions du mode spatial n’est présente, j’en conclue donc que pour l’instant le mode spatial dans Nautilus 3 a été soit abandonné, soit pas encore implémenté. C’est quelqu’un est au courant des plans du projet Gnome, ça serait très gentil d’éclairer ma lanterne sur le sujet.

        Vraiment dommage, car je trouve le mode spatial très adapté aux débutants en informatique, ou à ceux qui comme moi n’ont qu’une utilisation bureautique assez basique de leur machine. Après, pour développer ou dès qu’on a besoin de se déplacer dans des dizaines de répertoire (typiquement, quand on configure la machine ou qu’on bricole un peu le système), c’est plus du tout adapté.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.