Journal Art libre et textes libres...

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
7
mar.
2004
Je pense diffuser quelques textes sous license libre.


Après quelques recherches, j'ai décidé de me renseigner sur la Creative Commons .

Alors, non seulement la CC c'est vraiment génial et pile poil ce que je cherchais, mais en plus, Alexis de Framasoft m'étonne une fois de plus par son ardeur d'avance :
http://www.framasoft.net/article2185.html(...)

Merci Alexis, Merci CC...

Maintenant, je me pose les questions suivantes :

- autoriser une exploitation commerciale ? A priori cela ne me gêne pas pour des petits textes si ils sont repris commercialement. Au début je disais non, mais au fond... vous en pensez quoi ?

- Autoriser une modification ? ça me dérange un peu. En effet pour un texte écrit, est-ce qu'une modifcation ne dénature par l'oeuvre ? Votre avis ?
  • # Re: Art libre et textes libres...

    Posté par . Évalué à 1.

    Pour l'exploitation commerciale, pourquoi pas ?
    Pour la modification, je dirai non.
    En effet, pour moi, la modification est nuisible à ta personne, et le texte peut t'échaper.
    Si tu fais un joli texte sur la comparaison des fleurs et qu'une personne le modifie en comparaison de race en changeant simplement "marguerite" et "rose" par "blanc" et "noir", le texte ne sera qu'un dérivé du tien, tu seras la référence de base , et si l'auteur de la modification veut profiter de ton nom, il t'en attribura même tous les mérites en ne sitant que toi.
    Et s'il est possible de retrouver l'original aussi simplement que par un clic direct sur le texte modifié, dis toi que les gens sont des handicapés (si tu vois la ref ;) et ne liront surement pas l'original, surtout si le texte est long.
    Voilà, c'est mon opinion mais je n'est pas d'expérience dans ce domaine, et je suis peut être un peu parano...
    • [^] # Re: Art libre et textes libres...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      image qu'une personne insert un spyware dans ton logiciel et le redistribue en tant que prét compiler pour une distribution particuliere.

      Il y a autant de risque a vrai dire
    • [^] # Re: Art libre et textes libres...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      c'est effectivement ce à quoi je pense.

      Et c'est en cela qu'une oeuvre littéraire se différencie d'un programme je crois. (entre autres)
    • [^] # Re: Art libre et textes libres...

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est pareil pour un programme... tu fais un "gentil" programme et le gars te le transforme en un "méchant" programme... donc faut pas faire de programme libre ?

      Perso, je préfère voir le bon côté des choses. Un gars peut éventuellement améliorer un programme libre. Il peut aussi éventuellement amélorier un texte (ou le traduire, par exemple).
      • [^] # Re: Art libre et textes libres...

        Posté par . Évalué à 1.

        Non, ce n'est pas pareil du tout tu n'as qu'a prendre pour exemple : "La condition Humaine" traduite en englais par "Man's Fate", cela change déjà le sens de l'Oeuvre en général....
    • [^] # Re: Art libre et textes libres...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      En effet, pour moi, la modification est nuisible à ta personne, et le texte peut t'échaper.

      Je ne vois pas en quoi cela est différent d'un logiciel. C'est la même chose pour toute création, et encore plus vrai pour toutes les oeuvres immatérielles (ou disons dématérialisés notamment grâce au numérique).

      Toute oeuvre est une expression, et toute modification de l'oeuvre va inévitablement modifier ce qui a été initialement exprimé. C'est vrai pour les logiciels, pour les textes, pour le graphisme, pour la musique, ...

      Le véritable problème, c'est de savoir qui est auteur de quoi (en considérant une oeuvre comme une agrégation de modifications). Dans le monde du logiciel libre, on a choisi d'oublier l'historique des modifications, essentiellement pour des raisons pratiques. Lorsque des points de vue diffèrent, on voit apparaître un "fork" qui marque clairement un désaccord sur l'expression. C'est à mon sens tout à fait transposable pour des textes. Et d'ailleurs, il serait faux de croire que les logiciels ne véhiculeraient pas d'idée contrairement aux textes.

      Ce que ne traitent pas les licences libres c'est justement cette notion d'approbation ou de désapprobation des modifications par un auteur originel. Je ne sais pas s'il est nécessaire de formaliser la chose d'un point de vue légal, il m'apparaît en tout cas actuellement suffisant d'utiliser pour cela les média d'informations (je ne suis pas d'accord avec l'équipe XFree, je crée un projet Xouvert).

      Pour conclure sur une réponse synthétique à la question "est-ce qu'une modifcation ne dénature par l'oeuvre ?" : bien sûr, quel que soit le support de l'oeuvre, une modification est une dénaturation de l'oeuvre, sinon on parlerait de copie.
  • # Re: Art libre et textes libres...

    Posté par . Évalué à 3.

    Je veux juste apporter une précision : pour la plupart des licences CC, il n'est plus question d'art libre ou de texte libre...

    D'ailleurs le site framasoft indique que les documents publiés sur le site sont placés sous licence libre¹ CREATIVE COMMONS (by-nc-sa), mais une licence avec une clause «non-commercial» n'est pas libre.

    En tout cas pas au sens de Debian/FSF/OSI.

    Donc si tu veux publier tes textes sous une licence libre, comme tu le dis, il faut oublier les clauses «non-commercial» et «non-derivs» des licences CC.

    ¹ c'est moi qui souligne
    • [^] # Re: Art libre et textes libres...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ben justement, sur Framasoft, ils ont mis la notice "non-commercial".

      Et en ce qui concerne les modifications, je pense que les oeuvres littéraires sont plus au cas par cas.

      Car en modifiant un texte, on peut très facilement ternir l'image de l'auteur.

      En modifiant un logiciel, on doit, si on souhaite le republier, changer le nom du logiciel. Et si le logiciel qu'on republie est mauvais, c'est difficile de porter atteinte à l'image de l'auteur.

      Exemple :

      Voici MonMauvaisLogiciel par Ploum

      MonMauvaisLogiciel se base sur BonLogiciel

      BonLogiciel est développé par Toto

      Porte-je atteinte à l'image de marque de toto ?


      Par contre :

      Un texte qui parle de rien, par Ploum (modifié par Toto).

      Est-ce que toto porte atteinte à mon image de marque si sa modification à des connotations négatives ? Oui, sans aucun doute !
      • [^] # Re: Art libre et textes libres...

        Posté par . Évalué à 1.

        Je ne connais pas la licence CC, mais la licence Art Libre indique que les oeuvres dérivées sont... des oeuvres dérivées, pas une modification de l'oeuvre d'origine. Donc ça ne dénature pas l'oeuvre.

        «En modifiant un logiciel, on doit, si on souhaite le republier, changer le nom du logiciel.»

        Non. Enfin, ça dépend de la licence, mais je ne crois pas que la GPL oblige à ça, par exemple.
  • # Re: Art libre et textes libres...

    Posté par . Évalué à 2.

    "Après quelques recherches, j'ai décidé de me renseigner sur la Creative Commons ."

    Je ne voudrais vraiment pas passer pour quelqu'un de spécieux, mais "la licence Creative Commons", elle n'existe pas.

    Creative Commons, c'est une association.

    Cette association a publié plusieurs licences différentes ; le point fort de cette démarche, c'est de présenter ces différentes licences selon plusieurs combinaisons des mêmes sigles.

    La licence CC n'existe pas. C'est soit la CC ByAttribution-ShareAlike (qui est de type copyleft), soit CC ByAttribution-NoCommercialUse, soit quelques autres encore.

    Pourquoi pinailler là-dessus ? Précisément parce que ces licences ne disent/permettent/interdisent pas les mêmes choses, et que si l'une d'elle peut être qualifiée de licence libre (au sens des 4 libertés), les autres ne peuvent pas l'être (par exemple, celles comportant les options NoCommercialUse et NoDerivative).
    • [^] # Re: Art libre et textes libres...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Peut-on autoriser spécifiquement la traduction mais sans autoriser les modifications en profondeur ?
      • [^] # Re: Art libre et textes libres...

        Posté par . Évalué à 1.

        Pas avec les licences CC. C'est une indication supplémentaire à mettre.

        Si ce que tu souhaites, c'est juste de permettre la traduction, la redistribution libre de ton texte sans modification substancielle, le mieux est une mention de type verbatim, avec indications en sus, sans licence particulière :

        S'il s'agit de traduire, autant inviter les traducteurs à te contacter pour cela, et après, de ton propre chef, approuver telle ou telle traduction. Car rien ne te dis qu'une mauvaise traduction, involontairement, ne changera pas radicalement la teneur du discours (c'est tellement fréquent).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.