Journal Pourquoi Jabber n'a pas plus de succès, même chez les informaticiens?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
31
28
sept.
2017

Bonjour nal.

Aujourd'hui me suis demandé pourquoi Jabber n'a pas le succès qu'il mérite, même chez les informaticiens.

Il a pourtant de nombreux atouts:

  • Simple d'utilisation
  • Léger
  • Fédéré
  • Basé sur le protocole XMPP: un standard ouvert et bien documenté
  • Format d'adresse similaire à l'e-mail
  • Tout le monde peut fournir une adresse Jabber
  • Comptes et/ou clients remplaçable sans perdre ses contacts
  • Possibilité de créer un compte depuis le client (si le serveur choisi l'accepte)
  • Supporté par des clients variés, adaptés à différents usages
  • Supporte la connexion de multiples clients à un même compte
  • En cas de multiples connections, on peut gérer leurs priorités
  • Possibilité de recevoir une copie des messages reçus et envoyés sur tous ses clients connectés (cabron)
  • Historique stocké coté serveur et synchronisé entre les clients (MAM)
  • Discussions de groupe avec modérateurs et adresses cachées aux autres participants
  • Statut personnel accompagné d'un message
  • Statut des messages (envoyé, reçu et lu)
  • Envoi de sa position géographique à un contact.
  • Annuaire
  • Partage de fichier simple (http-upload)
  • Possibilité d'empaqueter la connexion dans de l'http (Bosh), pratique quand on est connecté depuis un réseau wifi pourri.
  • Conversation audio et vidéo
  • Signature et chiffrement de ses messages avec GPG et OTR
  • Signature de son status avec GPG
  • Possibilité pour le client de communiquer avec les bots, sans que l'utilisateur n'ai à taper de commandes
  • Passerelles vers d'autres services de chat (IRC, Telegram, etc)
  • Possibilité de découvrir, accéder et interagir avec les services proposés par le serveur et les contactes (bot ou pas)

Coté client libre, il y a du choix:

  • Movim: Un client moderne, en version desktop, smartphone et web. Très complet, il propose même un système de "forums" via ce qu'il appelle les "communautés", un système d'actualités avec la possibilité de rédiger ses propres articles, le support de la syntaxe markdown. Les articles qu'on écrit sont même visiblex avec un simple navigateur web, pas besoin de compte Jabber.
  • Conversations: Un client léger, pour Android, qui se concentre sur les communications texte. Points négatifs: Il est payant sur le Google Store et la gestion des statuts est cachées sans raison.
  • Jitsi: Un client qui se concentre sur la vidéo-conférence, en version desktop, smartphone et web. Plutôt destiné à un usage pro.
  • Gajim: Le vénérable client desktop. Très complet, mais son interface date un peu.
  • D'autres que j'oublie.

Pour le développeur de bot et l'admin système il y a aussi des points forts:

  • Jabber utilise le protocole XMPP: Du XML échangé par un socket TCP.
  • XMPP est standard, ouvert et bien documenté
  • De nombreuses bibliothèques implémentent ce protocole, certaines étant même tournées vers la création de bots
  • Les bases du protocoles existent depuis assez longtemps pour avoir été éprouvées
  • Le protocole est extensible, on peut le faire évoluer suivant les besoins
  • Prosody fourni un serveur très simple et modulaire. Rapide à déployer. Idéal pour une association, une PME ou un usage personnel. Écrit en lua, c'est un très bon choix si on a besoin de faire du dév coté serveur.
  • Ejabberd est quand à lui un serveur conçu pour les grosses infrastructures.
  • Possibilité d'envoyer un message de bienvenu aux utilisateurs et de les prévenir en cas de maintenance de serveur.

Jabber est l'idéal pour une association libriste ou un hackerspace:

  • Serveur facile à déployer, demande peut de travail pour être maintenu
  • L'annuaire permet de retrouver rapidement un autre membre. On peut également pré-remplir la liste des contactes avec les autres utilisateurs du serveur.
  • On peut héberger son propre serveur de salons de discussion sur son propre domaine.
  • On profite de tous les avantages listés plus haut.

Je peux comprendre qu'il soit très difficile d'avoir du succès auprès du grand public en matière de service de messagerie instantanée. Mais pourquoi Jabber, avec tout ses avantages, n'est-il pas plus utilisé par les informaticiens ou au moins les libristes et les hackers? Pourquoi une solution moins libre comme Telegram, malgré tous ses points
négatifs, a-t-elle plus de succès?

  • # Tentative de réponse

    Posté par . Évalué à 10 (+20/-1).

    Entre les vieux cons dans mon genre qui préfèrent encore ce bon vieil IRC avec tous ses défauts, et les férus de nouvelles technos qui ont déjà essayé au moins 15 outils pour communiquer avec d'autres gens depuis qu'ils ont utilisé XMPP pour la dernière fois, combiné au fait que la messagerie instantanée via un client lourd, ça se perd comparé à la folie des années 2000, je pense qu'on a un début de réponse : XMPP ne sert plus à grand monde, y compris chez les libristes.

    Il peut avoir tout un tas de qualité, il donne l'impression de ne pas/plus répondre aux demandes des utilisateurs. Il aurait eu toutes les fonctionnalités dont tu fais la liste il y a 15 ans, il devenait leader instantanément. Le problème, c'est que tout ça est toujours arrivé trop tard par rapport à la concurrence (l'exemple de la voix et de la vidéo suffit). Être libre ne suffit pas, il faut que ça apporte quelque chose aussi.

    • [^] # Re: Tentative de réponse

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

      Il aurait eu toutes les fonctionnalités dont tu fais la liste il y a 15 ans, il devenait leader instantanément. Le problème, c'est que tout ça est toujours arrivé trop tard par rapport à la concurrence

      Maintenant c'est là, du coup pourquoi ne pas faire le changement?

    • [^] # Re: Tentative de réponse

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+8/-0).

      la messagerie instantanée via un client lourd, ça se perd comparé à la folie des années 2000

      C'est faux vu que les gens font beaucoup de messagerie instantanée sur leur téléphone (Whatsapp, Telegram, …) via un client lourd.

      il devenait leader instantanément.

      MSN l'était, Skype aussi mais cela peut vite changer, on l'a vu.

      Non, pour moi le plus gros problème, c'est que les gens font ça sur leur téléphone aujourd'hui… Même moi, je me connecte sur Pidgin (XMPP Univ, Telegram, Facebook) que quand j'y pense alors que y'a 10 ans, il était lancé en permanence…

    • [^] # Re: Tentative de réponse

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+15/-0). Dernière modification le 29/09/17 à 09:26.

      On est d'accord, il y a eu un problème de calendrier. Et oui je te l'accorde, XMPP a mis du temps, beaucoup de temps, à se réveiller et enfin intégrer des fonctionnalités "modernes" de messagerie (partage de fichier, synchronisation des messages entre clients, gestion de l'historique, édition des messages publiés…).

      Là où il faut faire attention, et c'est un soucis de rôle qui revient couramment, c'est que "XMPP" n'a pas comme vocation de proposer une solution clé-en-main avec services et clients aux internautes. XMPP est un protocole, au même niveau que SMTP/IMAP/POP ou HTTP le sont pour l'email et le Web. La XSF offre juste une solution de messagerie fédéré.

      D'ailleurs c'est une question qui revient assez souvent au sein de la XSF (dont je suis moi même membre). La XSF doit elle pousser ou mettre en avant certains clients ou solutions implémentant XMPP au détriment des autres? Jusqu'ici la réponse a été de jouer la carte de la neutralité et de se cantonner à simplement "faire le job de standardisation".

      Mais pour revenir à ta remarque le problème de XMPP a bien été un problème temporel. Aujourd'hui on ne se pose plus la question de savoir quel protocole utiliser pour l'email et le Web, car très tôt un standard a émergé (surtout pour l'email, pour le "Web" ça a été un peu plus compliqué, on se souvient de la bataille des navigateurs dans les années 90-début 2000). Les protocoles et standards gravitant autour de l'email et du Web ne sont pas parfaites, loin de là, mais ont comme avantage de proposer une vision unifiée forçant même les "géants" à se plier à eux (tu peux envoyer un email d'un compte Outlook à un compte Gmail depuis un iPhone sur un Thunderbird installé sur une distro Linux).

      Pour la messagerie instantanée (et même le réseau social, ce que j'essaye de montrer avec Movim), malheureusement ce sont les outils qui sont venus avant les protocoles, si bien qu'aujourd'hui il devient difficile d'expliquer que non le problème ne vient pas d'XMPP en lui même, mais du fait qu'il lui faut se justifier face à des solutions centralisées, complète, faciles et intégrées aux interfaces et appareils des utilisateurs.

      La question que je poserais donc serait de savoir pourquoi aujourd'hui nous n'avons pas encore de clients/serveurs/plateformes qui permettent d'offrir des solutions de messageries instantanées "modernes" et étant construit sur LE standard (norme IETF, au même titre que POP/IMAP/SMTP/HTTP… le sont) existant.
      Cela est entrain de changer, on commence (enfin) à avoir des clients complets et accessibles (Conversations ou Dino https://github.com/dino/dino, voir même Movim (dont je suis le développeur principal)) et les serveurs rattrapent leurs retard rapidement sur ce qui a été standardisé ces dernières années.

      Il y a quelques années (je bosse sur Movim depuis 9 ans maintenant) j'étais très dubitatif quand au fait que XMPP soit réellement un protocole viable pour construire une solution moderne de messagerie instantanée (et de réseautage social dans mon cas) mais en travaillant de consorts avec les autres projets (clients comme serveurs) implémentant XMPP, en ouvrant des bugs et discutant continuellement des implémentations et de l'amélioration du protocole j'ai la forte impression qu'on est entrain de transformer l’essai.

      Les discussions au sein de la XSF se sont énormément fluidifiés ces derniers mois, les nouvelles fonctionnalités peuvent être standardisés et intégrés en l'espace de quelques mois (alors qu'il fallait bien souvent des années auparavant). Même si nous avons nos propres points de vues je suis heureux de voir qu'il y a des échanges continuels sur comment "bien faire" avant de simplement implémenter et de voir ensuite. Tout ça permet de proposer des serveurs et clients compatibles à leur sortie et d'avoir systématiquement une documentation de référence pour les futur entrants souhaitant communiquer avec les projets existants.

      • [^] # Re: Tentative de réponse

        Posté par (page perso) . Évalué à -2 (+13/-17).

        Jusqu'ici la réponse a été de jouer la carte de la neutralité et de se cantonner à simplement "faire le job de standardisation".

        OK. Maintenant il reste un taf à faire (les logiciels), qui est la, pour de vrai?

        si bien qu'aujourd'hui il devient difficile d'expliquer que non le problème ne vient pas d'XMPP en lui même, mais du fait qu'il lui faut se justifier face à des solutions centralisées, complète, faciles et intégrées aux interfaces et appareils des utilisateurs.

        Perso, je trouve que cette phrase pose une démonstration du problème :
        - Expliquer XMPP? On s'est fou! c'est ton bordel technique. Personne autre que des développeurs proche de la partie réseau doivent parler de XMPP.
        - "face à"? Mais justement, le problème est que tout ce que tu listes est le minimum à faire. Alors vous savez ce qu'il vous reste à faire plutôt que de vous "demander" pourquoi ça ne marche pas.

        on commence (enfin) à avoir des clients complets et accessibles (Conversations ou Dino https://github.com/dino/dino,

        Se foutre de la gueule de XMPP et de ses clients très pauvres n'est pas forcément positif pour XMPP, tu en rajoute une couche pour tuer XMPP, voulu?
        Enfin, j'espère que tu n'étais pas en mode sérieux dans cette phrase, sinon ça serait… Gênant (vu la gueule du "site" et des fonctionnalités, ou plutôt manques de fonctionnalités, de "Dino").

        Les discussions au sein de la XSF se sont énormément fluidifiés ces derniers mois, les nouvelles fonctionnalités peuvent être standardisés et intégrés en l'espace de quelques mois

        OK. Et les logiciels (des logiciels corrects, hein, pas des trucs pour geek masochiste genre une page GitHub comme site web) correspondants, déjà avec ce qui existe dans ce que tu as mis dans le journal, c'est pour quand?

    • [^] # Re: Tentative de réponse

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+21/-10).

      combiné au fait que la messagerie instantanée via un client lourd, ça se perd comparé à la folie des années 2000

      Hein? WhatsApp, Hangout, Skype, Facebook… Sont des clients lourds (sur smartphone pour Facebook, certes).

      Autre tentative de réponse : parce que les mecs super-techniques à faire le protocole XMPP ont oublié le plus important, c'est… Un logiciel client digne de ce nom.
      Citez-moi un client ayant les caractéristiques de base (déjà il y a 10 ans) de ce type de logiciel, allez une liste non exhaustive :
      - passe tous les NAT et autres proxys nazis (bref, passer par HTTPS) pour toutes les features (vidéo comprise)
      - un clic et j'appelle (audio)
      - un clic et j'appelle (vidéo)
      - envoyer des pièces jointes
      - sur smartphone, prendre une photo et l'envoyer au groupe
      - sur smartphone, être correctement intégré aux contacts du tel
      - Quand j'ai plusieurs endroits, tous les messages sont répliqués sur tous les endroits
      - bonus ou de base? l'historique quand je change de tel est gardé et restauré automatiquement

      je pense qu'on a un début de réponse : XMPP ne sert plus à grand monde, y compris chez les libristes.

      La… Oui! Perso je l'utilise un peu, mais faute de client correct c'est que pour du texte, dès qu'il y a besoin de voix pas le choix je passe par Skype ou Hangout, pas parce que je ne connais pas XMPP, juste parce que ça ne marche pas en pratique. Je crois que tous les ans ici je faisait la remarque, on me pointait 10 logiciels (soit 9 de trop) dont aucun ne répondait à la base de base de ce que devrait faire un tel logiciel.

      Perso j'utilise pour le moment Skype (pratique entre tel et PC) et WhatsApp (tous les autres l'ont, et je comprend tellement c'est simple et agréable, et ça arrive sur Windows en plus), quoi d'équivalent (de vraiment utilisable, donc) en XMPP? Rien. Même si on veut inciter les gens à migrer sur XMPP, on n'a aucun logiciel à proposer.

      XMPP ne sert à rien (pour le grand public) car il ne répond à aucun besoin (pour le grand public) même d'il y a 10 ans.

      Il aurait eu toutes les fonctionnalités dont tu fais la liste il y a 15 ans, il devenait leader instantanément.

      Je ne pense pas. Car même aujourd'hui, très peu de ces fonctionnalités sont réelles (=utilisable en vrai dans un logiciel adapté au grand public; par exemple "Possibilité de recevoir une copie des messages reçus et envoyés sur tous ses clients connectés", pas vu sur mes Pigdim, pareil pour "Historique stocké coté serveur et synchronisé entre les clients"; faudrait citer un logiciel qui le fait correctement, tout en étant utilisable par le commun des mortels, pas en ligne de commande hein).
      Bref, c'est pire que ce que tu penses, à mon avis.

      Être libre ne suffit pas,

      Je reformule : être libre est un moyen et non un but, il ne compte pas dans la liste des caractéristiques à afficher (ou alors, en dernier, en détail, cadeau bonus, pas plus, à destination de 0.1% de la population pour qui c'est important).

      Bref, un protocole de geek masochiste pour les geeks masochistes, pas de chance les geeks masochistes sont de moins en moins nombreux, et étonnant qu'on se demande pourquoi il ne marche pas pour le grand public vu que personne ne s'y est vraiment intéressé et ne trouve ça important de le faire au point de se mettre ensemble pour créer un logiciel client libre correct plutôt que 10 logiciels client libres qui ne marchent pas.

  • # Salon

    Posté par . Évalué à -9 (+1/-7).

    On aurai pu faire des salons avec verrouillage des utilisateurs (bloqué la possibilité de changé le nickname ou le loginname) j'aurai resté.

  • # Vidéo et Android

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+5/-2).

    Où en est le support de la vidéo avec Jabber ? Quand j'utilisais beaucoup Jabber il y avait en permanence des problèmes de compatibilité entre clients.
    Y a-t-il des clients Android avec un bon support de la vidéo ? Je viens d'essayer le client Movim rapidement il ne semble pas supporter la connexion à un serveur Jabber standard donc je ne pense pas qu'on puisse le qualifier de client Jabber.

    • [^] # Re: Vidéo et Android

      Posté par . Évalué à 7 (+4/-0).

      Movim fonctionne avec au moins ejabberd, Prosody et Metronome.

      La vidéo n'est pas censée dépendre du serveur.

      Tu es sûr qu'il n'y a pas un autre problème?

    • [^] # Re: Vidéo et Android

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0).

      Jusqu'ici j'avais testé sans succès Jitsi: ça marchotait mais l'image bloquait assez vite ou autre problème. J'utilisais toujours https://meet.jit.si/ et hier j'ai testé avec https://framatalk.org suite à une discussion à Berlin sur le sujet qui m'a fait comprendre un truc tout bête : leur serveur est probablement surchargé, et du coup ça bloque. Pour le coup ça a marché vraiment super bien, et c'est un lien à envoyer c'est tout.

      De toute les solutions libres (XMPP ou pas) que j'ai essayé jusqu'ici, Jitsi meet et celle qui a de loin marché le mieux (en audio pur il y a Mumble qui marche très bien, mais c'est beaucoup plus compliqué d'inviter quelqu'un, il y a un logiciel à installer et à configurer).

      Par contre je ne sais pas si ça marche dans Android (ça doit marcher au moins dans le navigateur).

      Pour le reste de la question (le journal), je trouve de plus en plus stérile les discussions sur le sujet ou sur ce qu'il faut ou pas faire. On sait parfaitement ce qu'il faut faire, mais on manque tout simplement de ressources pour que ça aille plus vite. Un logiciel comme Conversations qui a un certain succès est plus léché notamment parce qu'il a un développeur un plein temps dessus, tout simplement.

      • [^] # Re: Vidéo et Android

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+11/-0). Dernière modification le 30/09/17 à 14:59.

        On sait parfaitement ce qu'il faut faire, mais on manque tout simplement de ressources pour que ça aille plus vite. Un logiciel comme Conversations qui a un certain succès est plus léché notamment parce qu'il a un développeur un plein temps dessus, tout simplement.

        Si Conversations a un développeur à plein temps c'est aussi parce qu'il a fait en sorte de gagner de l'argent de manière assez acceptable :

        Le fait qu'il n'y ai quasiment pas de service marchand proposant d'héberger son adresse XMPP est affligeant ! C'est le "B.A.-BA". Et la plupart des services n'ont pas des serveurs à jour ou ne permettent pas d'utiliser son propre nom de domaine.

        Sincèrement Goffi je ne comprends pas pourquoi depuis le temps que tu promeus et travailles sur XMPP et étant donné ta maîtrise technique tu n'as pas développé un service de qualité comme Daniel Gultsch ou Nicolas Lœuillet avec Wallabag.it. Dans le même genre il y a aussi Antoine Nguyen qui développe Modoboa.

        Je sais que tu as déjà fait des campagnes de financement, mais la vente de services est une source de financement beaucoup plus stable et perenne sans être malhonnête ou perverse. Ton intérêt colle avec celui des utilisateurs : que beaucoup de monde utilise XMPP !

        Si tu (ou d'autre de la communauté XMPP) ne fais pas ça, alors c'est normal qu'il n'y ai pas beaucoup de ressources disponibles.

        • [^] # Re: Vidéo et Android

          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

          Sincèrement Goffi je ne comprends pas pourquoi depuis le temps que tu promeus et travailles sur XMPP et étant donné ta maîtrise technique tu n'as pas développé un service de qualité comme Daniel Gultsch ou Nicolas Lœuillet avec Wallabag.it. Dans le même genre il y a aussi Antoine Nguyen qui développe Modoboa.

          Je ne suis pas certain que l'administration d'un serveur XMPP puisse aider beaucoup à nous financer, et ça prend du temps (qu'on n'a pas).

          Par contre vivre de XMPP en gardant nos valeurs c'est ce qu'on cherche à faire, notamment en faisant du service autour du développement et de notre projet. La sortie de la première version stable/grand public approchant, la question va bientôt pouvoir se poser sérieusement.

          • [^] # Re: Vidéo et Android

            Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-0). Dernière modification le 30/09/17 à 17:32.

            Je ne suis pas certain que l'administration d'un serveur XMPP puisse aider beaucoup à nous financer, et ça prend du temps (qu'on n'a pas).

            Bah si vous vendez 10€ par an à 10 000 personnes ça vous fait 100 000 € je ne pense pas que ça soit négligeable. Et 10 000 personnes pour un réseau social c'est pas grand chose.

            En tout cas Daniel Gultsch, Nicolas Lœuillet etc. (il y a aussi PHPlist qui vit sur ce modèle) ont l'air de considérer que ça vaut le coup et que ça ne les freines pas dans le développement de leurs logiciels, au contraire. Leurs logiciels sont d'ailleurs de bonne qualité et utilisables.

            En plus on ne peut pas dire que le marché de l'hébergement XMPP soit saturé…

            Par contre vivre de XMPP en gardant nos valeurs c'est ce qu'on cherche à faire

            Je ne vois pas en quoi vendre de l'hébergement ça serait contraire à vos valeurs. Au contraire ça permet de développer vos valeurs : faire en sorte que le grand public puisse réellement utiliser XMPP.

            La sortie de la première version stable/grand public approchant

            Le grand public n'utilisera pas votre logiciel client s'il n'y a pas des offres d'hébergement grand public. La base quoi.

            Après j'ai hâte de voir cette version, ça fait plusieurs années qu'elle est annoncée.

            Tu pourras en discuter avec Daniel Gultsch qui visiblement a prévu d'assister à ta conférence : https://twitter.com/xmpp_berlin/status/912083945440899072

            • [^] # Re: Vidéo et Android

              Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

              Je ne vois pas en quoi vendre de l'hébergement ça serait contraire à vos valeurs. Au contraire ça permet de développer vos valeurs : faire en sorte que le grand public puisse réellement utiliser XMPP.

              ce n'est pas ce que j'ai dit, j'ai dit qu'on souhaitait en vivre en gardant nos valeurs, un hébergement n'est pas du tout contraire à ça bien entendu. Je sous entendais plutôt continuer à faire du libre, pas de publicité, pas de vente de donnée personnelles, etc.

              Le grand public n'utilisera pas votre logiciel client s'il n'y a pas des offres d'hébergement grand public. La base quoi.

              oui bien sûr. Mais j’espère plutôt voir des hébergements locaux/associatifs.

              Tu pourras en discuter avec Daniel Gultsch qui visiblement a prévu d'assister à ta conférence : https://twitter.com/xmpp_berlin/status/912083945440899072

              c'était mercredi dernier ;). Et Daniel n'était pas là, il est en Allemagne mais pas à Berlin il me semble.

              • [^] # Re: Vidéo et Android

                Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-0).

                Mais j’espère plutôt voir des hébergements locaux/associatifs.

                L'un n'empêche pas l'autre, mais l'associatif n'arrivera jamais seul à répondre aux besoins d'hébergement. Dans la mesure où tu as des convictions éthiques ancrées tu es bien placé pour fournir un hébergement marchand, autogéré par ses travailleurs et respectant la vie privée de ses usagers :-)

                c'était mercredi dernier

                Ah j'ai pas fait gaffe dans la mesure où je ne me sens pas du tout concerné par ce type d'événement (bien trop technique et trop loin pour moi).

                J'espère que ça s'est bien passé et que tu as eu de bons retours :-)

              • [^] # Re: Vidéo et Android

                Posté par . Évalué à 9 (+6/-0).

                ce n'est pas ce que j'ai dit, j'ai dit qu'on souhaitait en vivre en gardant nos valeurs, un hébergement n'est pas du tout contraire à ça bien entendu. Je sous entendais plutôt continuer à faire du libre, pas de publicité, pas de vente de donnée personnelles, etc.

                Ce serait peut-être un excellent argument de vente: "notre contrat d'utilisateur interdit explicitement et formellement l'exploitation de vos données personnelles et nous nous engageons à ne pas placer de publicité sur notre client officiel".
                Ça pète quand même plus que les habituels
                "Assurez-vous de bien lire le contrat de 152 pages en petits caractères avant de cliquer sur le bouton "Accepter le contrat". Votre formulaire d'inscription sera déclaré périmé dans 3min24. J'espère que vous lisez vite…"

                oui bien sûr. Mais j’espère plutôt voir des hébergements locaux/associatifs.

                Pour moi ça répond à une problématique différente: les associations locales, c'est bien. Un service pro, c'est mieux, c'est plus fiable. Ou pour être exact: c'est plus réactif. Je m'attends à un service autre que "oui tout est cassé mais on est occupé alors ça attendra 3 jours avant qu'on regarde!".

                Enfin, pour que XMPP se mette sur des associations, il faut d'abord que XMPP soit connu et populaire. Un service connu et "célèbre", c'est un très bon moyen d'y arriver!
                Regarde Matrix et Riot: un immense succès et presque tous les utilisateurs sur le même serveur officiel. Les serveurs persos, locaux, associatifs, ils arrivent après, quand la mayonnaise a pris.

                Et puis, encore une fois: si tu veux te financer avec ça, il te faut la manne. Si tu ne comptes que sur les dons, ça fait mal, mais tu es alors en concurrence directe avec toutes les associations que tu souhaites voir devenir hébergeurs.

                Un hébergement pour tous et pour les professionnels, ça paierait tes factures et personne ne viendrait te demander de rajouter des morceaux propriétaires ou rajouter des pubs.

                Je trouve aussi que c'est une excellente idée!

                • [^] # Re: Vidéo et Android

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

                  Ce serait peut-être un excellent argument de vente: "notre contrat d'utilisateur interdit explicitement et formellement l'exploitation de vos données personnelles et nous nous engageons à ne pas placer de publicité sur notre client officiel".
                  Ça pète quand même plus que les habituels
                  "Assurez-vous de bien lire le contrat de 152 pages en petits caractères avant de cliquer sur le bouton "Accepter le contrat". Votre formulaire d'inscription sera déclaré périmé dans 3min24. J'espère que vous lisez vite…"

                  On n'a pas écrit ça comme « argument de vente », mais https://salut-a-toi.org/social_contract.html

                  Regarde Matrix et Riot: un immense succès et presque tous les utilisateurs sur le même serveur officiel. Les serveurs persos, locaux, associatifs, ils arrivent après, quand la mayonnaise a pris.

                  « un immense succès » tu t'emballes un peu. Ils ont fait un marketing agressif qui a fonctionné auprès d'un public technique, et ils ont une application qui visiblement est léchée (pas testé moi même encore), mais de là à appeler ça « un immense succès » j'attends de voir.

                  Et puis, encore une fois: si tu veux te financer avec ça, il te faut la manne. Si tu ne comptes que sur les dons, ça fait mal, mais tu es alors en concurrence directe avec toutes les associations que tu souhaites voir devenir hébergeurs.

                  Non je ne compte pas que sur les dons (du moins pas à l'heure actuelle), et je pense qu'il y a de la place pour tout le monde (y'a pas non plus foule d'associations qui proposent des hébergements de service libres, et quand ça arrivera je serai content).

              • [^] # Re: Vidéo et Android

                Posté par . Évalué à 5 (+4/-1). Dernière modification le 01/10/17 à 14:34.

                Le grand public n'utilisera pas votre logiciel client s'il n'y a pas des offres d'hébergement grand public. La base quoi.

                oui bien sûr. Mais j’espère plutôt voir des hébergements locaux/associatifs.

                J'ai du mal à te suivre sur cette question, Goffi. Tu ne veux pas qu'XMMP ait du succès (titre de l'article) ? Sans offre marchande, cela restera à jamais confidentiel.

                As-tu un problème avec l'économie marchande ? Penses-tu qu'elle pervertie nécessairement tout service ?

                À une époque j'étais musicien, je faisais aussi bien de la musique de rue (rémunération au bon vouloir des personnes, similaires au don) que des concerts dans des bars et restaurants avec chapeau en supplément, ou des prestations contractuelles avec rémunération fixée dans les termes du contrat. Je n'ai jamais eu l'impression de me trahir dans le dernier cas, bien au contraire. L'engagement contractuel imposait plus de devoirs et contraintes sur ma personne au niveau de la qualité de la prestation, pouvant prévoir les rentrées d'argent cela libère plus de temps pour préparer la prestation (temps de répétition), et au final les prestations étaient de bien meilleur qualité.

                Non, décidément, je ne vois pas où se situe le problème dans une offre marchande de prestation de service.

                Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

                • [^] # Re: Vidéo et Android

                  Posté par . Évalué à 3 (+3/-1).

                  Le problème principal que je vois quand tu proposes une offre marchande de prestation de service pour le grand public c'est que ça te prend un temps fou. Rien que la maintenance et le support, en fonction du service et des clients, ta journée a déjà disparue.
                  Tu vends le service et des gens payes pour ça, il faut s'en occuper, c'est normal et c'est très bien si ton c'est ton but dans la vie. Par contre ça ne te laisse plus du tout le temps pour développer un gros logiciel.
                  Ou alors il faut que tu délègue, donc que tu embauche des gens, donc que tu ramène encore plus de clients, donc que tu passes du temps supplémentaire, etc. Mais du coup il va se passer un paquet de temps avant de pouvoir faire ce que tu voulais.

                  Bon, pour déléguer plus vite tu peux essayer de gagner plus d'argent, en vendant les données de tes utilisateurs par exemple… :P

                  Donc il n'y a pas de problème a monter une offre marchande de prestation de service éthique pour le grand public si tu veux ne faire que ça. Par contre si tu veux faire autre chose…

                  • [^] # Re: Vidéo et Android

                    Posté par . Évalué à 5 (+2/-0).

                    Le besoin de ressources vs le service à fournir, ça se calcule! Si tu n'as pas assez d'argent pour soutenir l'hébergement, c'est que tu le vends trop bas!

                    • [^] # Re: Vidéo et Android

                      Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

                      Mais si tu le vends plus cher que ce que les potentiels clients veulent bien payer tu n'auras pas beaucoup de clients…
                      Ça se calcule aussi tu me diras. Enfin sur le genre de service dont on parle je ne suis pas certain que tu trouve foule de monde pour vouloir payer plus de quelques euros par an. La marge de manœuvre est pas folle quoi.

                  • [^] # Re: Vidéo et Android

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

                    Rien que la maintenance et le support, en fonction du service et des clients, ta journée a déjà disparue.

                    Goffi est déjà salarié d'une entreprise, qui si j'ai bien compris ne fait pas de XMPP. Donc sa journée a déjà disparue. Sauf qu'en plus actuellement sa journée n'a pas permis de populariser XMPP.

                • [^] # Re: Vidéo et Android

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                  Tu interprètes un peu, je n'ai pas que j'étais contre un service commercial (qui n'est d'ailleurs pas incompatible avec des associations, ni avec un système éthique). J'ai dit que je préfère de loin voir des solutions locales au maximum à des gros services nationaux/multinationaux. Et local ne veut pas dire pas sérieux ou de mauvaise qualité. Au contraire, je préfère pouvoir voir quelqu'un physiquement si nécessaire.

    • [^] # Re: Vidéo et Android

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 29/09/17 à 19:56.

      Malheureusement, il ne semble y avoir aucun client XMPP fonctionnant sur Android qui gère l'audio (donc la vidéo…).
      Si on veut quelque chose de proche de XMPP sur la philosophie, il y a SIP. C'est un protocole qui a été fait pour l'audio-visuelle, le support du texte est une extension. Du coup, les clients gèrent l'audio et la vidéo. Il y a Linphone qui fonctionne sur Android et iOS. Sur desktop et laptop, il y a aussi Linphone (mais je n'avais pas réussi à faire un appel avec Debian 8), mais également d'autres (dont Jitsi qui marche très bien pour moi sur Trisquel GNU/Linux et est censé fonctionner sur tous les OS desktop ou presque, Java oblige).
      Il y a aussi des protocoles avec pas peu de garantie de stabilité sur le long terme, mais de bons clients, comme Tox et Ring.

  • # Les informaticiens veulent pouvoir converser avec le reste du monde

    Posté par . Évalué à 10 (+13/-1). Dernière modification le 29/09/17 à 08:13.

    La réponse est dans le titre. Les informaticiens ont beau connaitre xmpp s'ils ne peuvent que s'y retrouver entre eux ils utiliseront invariablement d'autres messageries ayant plus de succès auprès du grand public. Une fois que tout le monde est dessus il n'y a plus vraiment de bonnes raisons d'utiliser xmpp

    Pourquoi le grand public n'a pas été intéressé par XMPP ? On peut palabrer des heures sur des supposées incompatibilitées entre client mais ce n'est pas la vrai raison. Ce qu'il faut pour qu'une messagerie cartonne auprès du grand public, c'est que tout le monde puisse retrouver ses contacts quand il commence à l'utiliser. C'est essentiellement pour cela que les systèmes centralisés ont plus de succès, que les messageries qui se basent sur le numéro de téléphone des utilisateurs comme whatsapp ou facebook cartonne car tu y retrouve immédiatement dans le carnet d'adresse tous tes amis et qu'à moins de changer de pays ton numéro de téléphone te suit potentiellement toute ta vie.

    Pour que xmpp/jabber prenne auprès du grand public, il aurait fallu que openid prenne ailleurs que chez les 4-5 gros géant du web, et/ou que les providers d'emails offrent comme google l'a fait à une époque un compte xmpp lié à leur adresse email. Sans ça les gens doivent au préalable se communiquer leur adresse xmpp qui sera, quand l'utilisateur n'a pas de domaine à son nom, totalement différente des identifiants habituels.

    Tu vois déjà le bordel que c'est quand quelqu'un change d'adresse email. Il n'arrive à envoyer qu'à un subset de ses contacts son adresse email et dans le lot seulement une partie vont prendre la peine de mettre à jour leur contact list et vont continuer à envoyer à l'ancienne adresse pendant des mois/années.

    Bref ce qui manque pour que des systèmes de messageries ou des réseaux sociaux non centralisés aient du succès, c'est un identifiant unique qui suit l'utilisateur toute sa vie. Il y'a quelques pays qui penchent sur des projets d'identité électronique mais pour l'instant ça ne prend pas auprès du grand publique. C'est assez paradoxal, les gens auraient peur d'être tracés mais du coup ils se tournent vers des systèmes centralisés qui les rendent justement plus traçables.

    Sans ça on peut créer 10000 alternatives libres et décentralisées aux réseaux sociaux et messageries mais quelque soit leur qualités elles seront écartées.

    • [^] # Re: Les informaticiens veulent pouvoir converser avec le reste du monde

      Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+8/-0).

      Attention ne mélangeons pas tout.

      XMPP n'a pas comme vocation à régler le problème de portabilité des comptes d'un serveur à un autre, qui est un problème plutôt complexe dans un réseau fédéré. Tu l'as dit toi même, pour l'email, ô combien c'était compliqué (je noterais tout de même que sur XMPP la liste de contacts est synchronisé avec le serveur ce qui facilite la transition).

      Les réseaux centralisés n'amènent pas nom plus de solution à ce problème, au contraire, Facebook a t'il codé une solution pour permettre à ses utilisateur de migrer aisément sur Google+ ? Je ne le crois pas.
      Nous pouvons tout de même noter que l'Europe est entrain de forcer la main à ces géants concernant la portabilité des données entre les plateformes (dans la section concernant la Data Portabity du tout récent GDPR https://en.wikipedia.org/wiki/General_Data_Protection_Regulation) et cela passera pas la mise en place et le développement d'outils prenant appuis sur des standards et protocoles existants.

      L'histoire de l'identifiant unique "qui le suit toute sa vie" c'est une fausse solution, car elle amène également un grand nombre de soucis, notamment concernant la traçabilité et le recoupage. Il n'y a pas de solution miracle et XMPP à fait le choix d'être fédéré ("à la email") avec tous les défauts et contraintes inhérents à ce genre d'architecture.

      L'un des gros points positifs, et tu l'as mentionné, d'un système centralisé c'est la découverte de contenu. Ou, dit d'une nouvelle façon, le "tu as déjà 9 contacts sur le réseau, on le sait car tout le monde est dans la même base de donnée". Cette fonctionnalité et ce qui marche le plus en ce moment, le dernier grand exemple étant WhatsApp: le recoupage et la découverte étant d'une simplicité absolue puisqu'il s'agit d'aspirer la liste de contacts (téléphonique) de l'utilisateur et de la comparer aux identifiants (numéros téléphoniques) des membres déjà inscrits.

      Il n'y a pas de solution magique malheureusement, la découverte de contenu/contacts dans un réseau fédéré (ou pire décentralisé) est un problème très complexe. La solution la plus simple (et "scalable") que nous avons pour l'instant et d'indexer le réseau en un point: le moteur de recherche/annuaire (Google pour le Web, ThePirateBay pour le réseau Torrent…).

  • # Ici ça marche

    Posté par . Évalué à 7 (+6/-0).

    Bonjour,

    dans ma boite on s'en sert en permanence pour chatter entre nous. Ça juste marche. C'est simple à installer et à brancher sur un ldap. Et je suis content que ça ne fasse que chat. J'ai subi Skype dans mon ancienne boîte ou les gens t'appelle à tout bout de champ juste parce qu'ils sont incapable d'expliquer leur problème par écris. Ou qu'ils ont la flemme je ne sais pas.

    En tout les cas jabber je trouve ça bien. Un bemol cependant. Ajouter un part un tout les gens de la boite quand un nouveau arrive c'est lourd. Mais je pense bien qu'un petit script pourrait faire ça.

    • [^] # Re: Ici ça marche

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

      Les serveurs ont en général des modules pour pallier à ce problème et préremplir automatiquement les listes de contacts des nouveaux arrivants (un script externe pourrait faire ça, mais c'est un peu lourd).

    • [^] # Re: Ici aussi

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

      J'utilise XMPP avec le serveur jabber.fr depuis pas mal de temps, pour le chat et j'en suis content.
      Après effectivement avec l'avènement du webRTC je me demande si XMPP ne va pas y laisser encore des plumes.

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

      • [^] # Re: Ici aussi

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

        Ça tombe bien, Jingle (la partie "visio/p2p") de XMPP est pleinement compatible avec WebRTC (il y a même des extensions spécialement écrites pour ça https://xmpp.org/extensions/xep-0343.html).

        J'appelle ma moman de temps en temps en utilisant Movim et WebRTC entre nos deux comptes XMPP entre Chrome et Firefox, en 720p stéréo :)

      • [^] # Re: Ici aussi

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 29/09/17 à 15:57.

        Pourquoi donc ? XMPP est parfaitement compatible avec WebRTC (https://xmpp.org/uses/webrtc.html), c'est même une très bonne chose. La vidéo conférence était quelque chose d'extrêmement compliqué à développer auparavant (codecs, annulation d'écho, etc) et c'est ce qui explique pourquoi ça a mis tant de temps à se développer (jingle ne s'occupe que la négociation de la session P2P et du « signal », ce qui n'est qu'une partie du problème).

        WebRTC et ses implémentations offrent une résolution standard de ces problèmes, ce qui rend maintenant la visioconférence très accessible, et c'est pour ça qu'on la voit désormais presque partout, au moins dans les applications web.

        edit: ah ben edhelas a répondu la même chose :)

  • # Pourquoi ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+5/-1).

    Quelques pistes :

    • Parce que maintenir un serveur à jour n'est pas si simple :

    • Parce que peu de services en ligne sont facilement, voire gratuitement, utilisable (les géants de l'hébergement, gmail, facebook, orange, free, etc. (Yunohost ne supporte pas encore toutes les fonctions modernes d'XMPP), ne fournissent pas ou plus de service XMPP.

    • en conséquence de ces 2 premiers points il est important d'avoir son nom dans le DNS pour stabiliser son adresse, mais le DNS est chiant à configurer : c'est donc encore plus compliqué et chiant d'avoir son adresse :

    • en conséquence de ces 3 premiers points il est difficile d'augmenter la taille du réseau social sur XMPP. On se sent seul.

    • Rares sont les clients de bonne qualité et à jour, alors que les clients sont nombreux : la communauté XMPP est dispersée.

    • Comble du ridicule pour un logiciel de discussion : les plateformes Windows et Mac sont souvent négligées. Du coup il est encore plus difficile d'avoir des amis qui utilisent XMPP. Discuter seul, c'est chiant.

    • [^] # Re: Pourquoi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

      Ah j'ai oublié un point, que me rappelle un commentaire de edhelas :

      XMPP n'a pas comme vocation à régler le problème de portabilité des comptes d'un serveur à un autre

      Comme on est quasiment obligé de changer régulièrement de serveur, on perd les infos qui y sont stockées, en particulier : la liste de contacts.

      On se sent vraiment isolé sur XMPP.

      • [^] # Re: Pourquoi ?

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        de même pour l'historique, sur un même serveur :

        j'utilise jabber (xmpp) avec une seule personne, qui n'utilise pas WhatsApp ou Telegram. Le problème que je peux voir aussi, c'est que si je le contacte avec plusieurs clients (un sur mon tél, un au boulot, un chez moi), je n'ai pas l'historique des discussions qui passe d'une plateforme à l'autre, donc c'est plutôt pénible. Mais peut-être que j'ai raté un truc ?

        • [^] # Re: Pourquoi ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

          Oui tu as raté quelque chose, de mémoire (je suis pas développeur) c'est la fonction MAM :

          Message Archive Management (gestion des archives des messages, XEP-0313): permet de récupérer des messages ou autre (ça fonctionne aussi avec publish/subscribe) selon certains critères comme une date. Utilisé notamment pour avoir votre historique de conversations sur votre serveur (et ainsi y accéder depuis tous vos clients).
          https://linuxfr.org/users/goffi/journaux/parlons-xmpp-episode-3-le-coeur-et-les-extensions-suite

          Tu peux voir si elle est supporté par ton serveur en utilisant le logiciel Android Conversations (permet de voir les fonctionnalité serveur lié à une adresse) ou par ton service ici :

          https://gultsch.de/compliance_ranked.html

          (Yunohost ne supporte pas encore MAM il me semble)

          • [^] # Re: Pourquoi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à -9 (+3/-14). Dernière modification le 29/09/17 à 10:07.

            Tu peux voir si elle est supporté par ton serveur

            Voila. tout est dit. Tu démontres une des raisons de l'échec de XMPP (je ne devrai pas avoir à me poser la question, surtout pour des fonctionnalités de base).

            https://gultsch.de/compliance_ranked.html

            Tiens, j'ai cliqué (bon, fail du site, j'ai dû copier/coller le lien, ça aurait pu me faire partir déjà) sur le "top du top" de la page, je suis tombé sur "buy now".
            Gni? WhatsApp est gratuit, pourquoi devrais-je payer pour juste tester si c'est sympa de base?
            J'ai lâché, pas envie de perdre mon temps à regarder chaque site, trop chiant, je reste avec Whatsapp et continue de conseiller WhatsApp du coup.

            • [^] # Re: Pourquoi ?

              Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

              Payer c'est pour avoir un compte xmpp sur leur site. Ton site web est hébergé gratuitement ?

              Si tu veux du gratuit, tu peux installer un serveur jabber (ex ejabberd pour lequel les dev de conversation.im contribuent), c'est d'ailleurs ce que j'ai fait dans mon entreprise.

              • [^] # Re: Pourquoi ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

                Ce n'est pas tout à fait exact, Conversations est libre, mais payant sur le Google Play Store; par conséquent si on veut l'obtenir sans payer il faut au choix : le compiler soi-même, l'obtenir depuis une source tierce (f-droid, ou autre), ou installer un de ses forks gratuits sur le play store.

          • [^] # Re: Pourquoi ?

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            merci, je vais regarder de ce côté. D'après ton lien, jabber.fr supporte ça, ce sont mes clients (psi) qui ne le font pas, ou pas automatiquement alors.

            • [^] # Re: Pourquoi ?

              Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

              l'historique fonctionne avec Conversation, en revanche je n'ai pas trouvé de client Linux qui gère cela : quand j'ouvre Conversation, j'ai les derniers messages publiés depuis un client linux, en revanche l'inverse n'est pas vrai.

    • [^] # Re: Pourquoi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-2).

      Je rajouterais que par défaut, cela ne fonctionne pas sur le 443… et en plus, il y a deux ports.

      Enfin, par défaut, il n'y a pas la couche TLS…

      Donc, cela rajoute encore deux trucs à faire pour que ton serveur fonctionne et soit accessible depuis n'importe ou !

      • [^] # Re: Pourquoi ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-1).

        Ah ben oui, ça ne fonctionne pas sur le 443, vu que le 443 c'est pour HTTPS. Par défaut il y a une couche TLS, c'est même obligatoire (cf les RFC). Je ne suis pas sûr de comprendre le problème d'avoir deux ports ou de bien voir quels sont les deux trucs à faire…

        • [^] # Re: Pourquoi ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-2).

          Deux ports = deux ouvertes sur les parefeu… Donc en entreprise, très compliqué !

          Le 443, c'est ce que tu veux mais oui, par défaut le https. Il me semble que XMPP utilise http comme mode de transport par défaut…

          Et non, par défaut, le TLS n'est pas activé.

          • [^] # Re: Pourquoi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

            Deux ports = deux ouvertes sur les parefeu… Donc en entreprise, très compliqué !

            Ça se fait en une seule demande au SI, ce n'est pas bien différent d'un seul.

            Il me semble que XMPP utilise http comme mode de transport par défaut…

            Non, XMPP n'a pas de mode de transport, XMPP est un protocole à part entière, et à ce titre utilise du TLS par-dessus TCP.

            Et non, par défaut, le TLS n'est pas activé.

            Il faut le configurer, comme toute application qui utilise TLS, mais une grande partie des serveurs vont refuser de te parler si tu n'actives pas TLS.

        • [^] # Re: Pourquoi ?

          Posté par (page perso) . Évalué à -3 (+2/-7). Dernière modification le 29/09/17 à 19:38.

          Ah ben oui, ça ne fonctionne pas sur le 443

          Pendant que les fans de XMPP s'amusent à vouloir changer le monde entier pour qu'il soit "correct", d'autres s'occupent de vrais problèmes (répondre au besoin des gens derrière un firewall nazi, par exemple).

          Et après, on s'étonne que (les clients) XMPP ne soient pas utilisés, vraiment?

          Je ne suis pas sûr de comprendre le problème d'avoir deux ports

          C'est bien. En attendant, Skype (ou autre concurrent) marche partout et est utilisé parce que les dév' n'ont pas dit "bouh, plaint-toi à ton sysadmin, nous on ne veut pas de caca chez nous" mais plutôt "OK, HTTPS passe sur 443 ben on va l'utiliser na" quand une personne a signalé que son outil ne marchait pas, lui.

          Me voici convaincu : le problème de XMPP n'est pas les autres qui sont méchants, juste qu'il ne répond pas du tout aux problèmes soulevés (bon, après, d'autres commentaires disaient la même chose déjà que ce refus de voir les problèmes et du coup ne pas les résoudre donc… ben ne pas être utilisé. Plein de petits problèmes mis bout à bout, ça fait un nombre d’utilisateurs proche de 0).

  • # The ecosystem is moving

    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-2).

    Je trouve que ce billet de blog de moxie0 répond très bien à la question : https://signal.org/blog/the-ecosystem-is-moving/

    Perso, j'ai quelques contacts qui utilisent Jabber. Sinon j'utilise aussi XMPP pour la communication 1-to-1 sur Slack au boulot, ça permet d'avoir le chiffrement OTR.

    blog.rom1v.com

  • # Parce que xmpp est un protocole

    Posté par . Évalué à 10 (+18/-2). Dernière modification le 29/09/17 à 09:21.

    Et 99% se fout de savoir quel est le protocole qui leur permet de communiquer.

    En vrac, et en désordre:
    - la plupart des features que tu cites sont considérées comme le b-a ba de la messagerie. C’est comme si tu disais “ma voiture libre est géniale, elle a 4 roues!!!”
    - ya pas un seul client qui supporte toutes ces features en même temps. Faut un client pur la vidéo, un autre pour le texte, un autre pour ci, un pour ça. iMessage/allô/WhatsApp/whatever te donne accès à tout depuis une seule appli
    - l’identifiant == email c’est une anti feature. Mon père a 8 ou 9 email. La plupart de mes bon potes, j’ai 2 à 4 email pour eux: ça fait 20 ans que je les connais, ils ont changé de fournisseur, mais j’ai jamais retiré les vieilles addresses. Résultat,j’utilise laquelle pour Jabber? Pour l’email, c’est simple, j’envoye 4 emails, pour Jabber, c’est plus compliqué . Par contre, ils ont un et un seul numero de téléphone. Et font tourner leur client de messagerie sur ledit téléphone eudfacons. Vachement plus simple de les gérer par numéro de téléphone.
    - last but not least: le chat, c’est un produit social. Faut que des humains parlent à des humains et connectent sur un plan émotionnel. On s’en branle de la technique ou de la license - on est dans un monde purement irrationnel ou ce qu’il compte c’est de faire des connexions humaines, pas de lister des avantages techniques.

    Tu vois apple vendre le côté technique d’iMessage? Facebook celui de WhatsApp?
    Non, leur message est purement humain: restez connecté avec vos proches avec de la vidéo, en envoyant un animoji ou quoi que ce soit d’autres. Que ça soit chiffre ou fédèré, tout le monde s’en fout…
    Tu listes soit des features de bases, soit des détails techniques d’implémentation. Ça va pas attirer les foules.

    Too little, too late.

    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

      Posté par . Évalué à 6 (+7/-3).

      Pour en rajouter une couche: Apple ne parle pas “d’empaqueter la connexion dans du http quand le wifi est pourri”.
      Ils disent “contactez n’importe qui depuis un laptop ou un téléphone, avec juste leur numéro de téléphone. On s’occupe du reste”.
      Leur protocole de transport est 100x plus couillu que ton histoire de http (faire parler sms à un laptop, c’est pas simple), et c’est tellement bien implement que personne remarque que c’est compliqué d’envoyer un sms depuis un laptop qui a pas de puce gsm. Ça juste marche. Je peux discuter avec la famille, c’est tout ce qui compte. Fuck http, c’est pas mon probleme, je veux parler au gens que j’aime, c’est tout.

      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+4/-2).

      Je suis d'accords avec toi sauf sur ce point là :

      l’identifiant == email c’est une anti feature

      Au contraire c'est une très bonne fonctionnalité !

      Le problème est la sémantique utilisée depuis 30 ans sur Internet username@hostname alors qu'il faudrait utiliser salutation@nom Voir : salut@toto — salutation, règle éditoriale et nom sur Internet

      L'autre problème qui est lié à cette question : le DNS est (pour l'instant) inutilisable par les Michus-Morizeau. Ils sont donc systématiquement dépendant de leurs hébergeurs. Voir : Mon Retour de PSESHSF : DNS & Minitel D'où les effets d'enfermement même au niveau du courriel.

      • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

        Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+3/-5). Dernière modification le 29/09/17 à 09:57.

        l’identifiant == email c’est une anti feature

        Au contraire c'est une très bonne fonctionnalité !

        Adaptons alors : c'est une bonne fonctionnalité, à condition que tu puisses en avoir plusieurs par personne unique (tu changes d'email, tu fournis la nouvelle adresse à tes nouveaux contacts et les anciens contacts sont toujours là; bref, comme les emails redirigés quand on change de host, au moins pendant quelques années). Est-ce la cas?

        Par exemple, quand je change de pseudo sur Twitter, les messages à mon ancien pseudo sont redirigés à mon nouveau pseudo.

      • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

        Posté par . Évalué à 10 (+11/-2).

        Je viens de vérifier mon carnet d’adresse.
        Mon épouse, ma chère et tendre, mère de mon enfant. J’ai pas une, pas deux, pas trois, mais 5 addresses email pour elle. Une hotmail, ensuite je l’ai migré vers gmail. Elle est retournée à la fac, donc j’ai une .edu aussi. Ajoutes 2 addresses professionnel (ancien boulot, boulot actuel).
        Comment est ce que mon client est censé gérer ça? J’envoye pas un message à un username sur un domaine, jenvoye un message à mon épouse. Je tape “Poupougne” dans le champ contact, pas ginnete.dupont@something.com.

        C’est en plein dans ce que je disait. Je veux connecter sur un plan émotionnel (envoyer un message à poupougne), tu me réponds en me parlant de username@ et de dns. Ça marche juste pas comme ça.

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

          Posté par . Évalué à 6 (+6/-2).

          Ce qu'il explique c'est qu'il faudrait que ce soit aussi simple d'avoir son propre domaine, potentiellement à vie, pour un utilisateur que pour un numéro de téléphone.

          Les personnes qui me demande mon émail perso sont souvent surpris, même dans le mon IT/pro, que j'utilise un simple prénom@nom.ch et c'est pourtant bien plus facile à noter/se souvenir qu'un numéro de tel. D'ailleurs il y'a le tld .name qui a été conçu pour cela.

          En soit c'est pas si compliqué et ça coûte quasi rien (comparé à un abo de téléphone) mais personne n'a pris la peine de promouvoir ça chez les gens.

          • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+4/-3). Dernière modification le 29/09/17 à 11:48.

            prenom@nom.example (…) En soit c'est pas si compliqué

            Vraiment très rigolo.
            les noms de domaine avec mon nom et n'importe quel TLD sont déjà pris depuis des lustres, tout en étant une marque. et des gens avec mon prénom/nom sont bien plus nombreux que tous les TLD que tu peux trouver, donc même si le gentil proprio du domaine accepte de partager le domaine qui lui appartient…

            mais personne n'a pris la peine de promouvoir ça chez les gens.

            Peut-être parce que ça ferait éclater de rire plus qu'autre chose pour la majeure partie des gens devant le "ça" non fonctionnel dans la vraie vie?

            • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

              Posté par . Évalué à -4 (+0/-6). Dernière modification le 29/09/17 à 12:09.

              Ça c'est un faux problème, tu as un nom hyper commun dans les pays hispanophones mais n'importe qui peut utiliser ses éventuels deuxièmes voire troisèmes prénoms et/où nom d'usage différent de son nom de naissance. Avec 26 charactères différents il est de toute façon bien plus facile d'avoir des noms uniques courts que des numéros de téléphones courts. Et accessoirement tu peux même mettre des numéros dans ton nom.

              • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

                Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+9/-1).

                Ça marchera sûrement très bien en Chine

                Le recensement effectué en 2007 en Chine populaire donne 4700 noms, dont une centaine de doubles et de rares noms plus longs. Chez les Han, on compte en moyenne 320 000 personnes par nom, avec de très grandes variations en pratique. Une centaine de grands noms nomment réunis 84,77% des Chinois. Wang (王) vient en tête avec 92,881 millions de porteurs (7,25% de la population) suivi de Li (李) (92,074 millions, 7,19%) et Zhang (張/张) (87,502 millions, 6,83%).
                https://fr.wikipedia.org/wiki/Nom_de_famille_chinois#Statistiques

                • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

                  Posté par . Évalué à -2 (+0/-4). Dernière modification le 29/09/17 à 12:25.

                  Qu'est-ce que tu n'as pas compris par "nom d'emprunt" ?

                  J'veux dire on est capable de se souvenir du pseudo de quelqu'un (mieux que d'un numéro de téléphone), un pseudo est un nom d'emprunt. Et d'ailleurs je ne sais pas pour vous mais dans les contacts lists de mon téléphone, que j'utilise également avec whatsapp, il y'a parfois les noms réels, mais d'autres fois des trucs plus abstraits comme Mylène au coeur à droite (question d'anatomie chez elle) , Bibine la pochtronne ou Vincent2 et je n'ai aucune idée de leur numéro de tel réel.

                  Alors dans ce cas c'est moi qui les ai nommées comme ça mais ce qui compte c'est qu'il y ait un identifiant unique et suive la personne toute sa vie. Et le DNS est tout à fait prêt pour cela. Dans mon cas c'est simple car je n'ai qu'une dizaine d'homonymes dans le monde et d'autres utilisent un prénom raccourci alors j'ai utilisé mon prénom/nom mais rien ne m'y obligeait. J'ai des projets de quitter le pays dans lequel j'ai vécu ces 15 dernières années mais je garderai ce domaine même si le tld ne correspondra plus à mon pays de résidence. Ce n'est pas important.

                • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-1).

                  Le problème d'homonymie, même en Chine, n'est pas un problème pour mettre tout le monde dans le DNS. Je t'invite à lire mon commentaire juste en dessous.

            • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-1).

              les noms de domaine avec mon nom et n'importe quel TLD sont déjà pris depuis des lustres

              Cet argument est archi-faux ! Le problème de l'homonymie existe tout autant avec le nom coté local ou le nom coté réseau.

              Facebook a 2 milliards de comptes utilisateurs !
              Gmail a 1 milliards d'utilisateurs
              Yahoo! Mail a 500 millions utilisateurs
              Outlook a 400 millions utilisateurs
              En Chine WeChat a 600 millions de membres

              Il n'y a QUE 300 millions de noms de domaines de second niveau dans le monde entier !

              L'homonymie ne pose PAS de problème, elle est contournée. Certes avec des solutions à la con genre nicolas.martin2687@gmail.com mais tout le monde fait très bien avec !

              Donc dire qu'on ne peut pas mettre tout le monde dans le DNS (et sa centaine de TLD nationaux et ses centaines d'autres TLD) à cause des homonymes c'est complètement faux !

              La seule seule différence est qu'en mettant le nom utilisateur coté local cela rend l'utilisateur dépend de son hébergeur.

              Et après ça ne sert à rien de faire un protocole décentralisé ou essayer de degoogliser ou defacebooker machin truc. Si tu mets le nom utilisateur dans la partie local alors tout le monde va aller sur les (ou le) rares hébergeurs connus de tout le monde, de bonne qualité, de confiance, simple et gratuit et dont on suppose (à tort ou à raison) qu'ils ne feront pas faillite et donc que c'est une solution pérenne que de s'héberger chez eux.

              On le voit avec le mail : le protocole va bien, les clients aussi, certes les serveurs étaient compliqués à gérer mais ça ne suffit à expliquer pourquoi tout le monde (2milliards de personnes) est allé chez une dizaine d'hébergeurs et pourquoi tout le monde est bloqué chez ces hébergeurs. tout le monde SAUF les entreprises puisqu'elles ont leurs noms de domaine.

        • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

          Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

          Ça n'est pas plus compliqué que la gestion de numéros de téléphones multiples (fixe, mobile, pro) pour un contact, dispo en standard sur Android et j'imagine aussi sur IOS.

        • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

          Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+2/-2). Dernière modification le 30/09/17 à 15:17.

          Bon déjà, si ton épouse avait son nom dans le DNS elle n'aurait pas eu à changer d'adresse chaque fois qu'elle a changé d'hébergeur. C'est bien ça l'intérêt.

          Ensuite elle peut très bien avoir 2 noms (ou plus !) dans le DNS : un perso, un pro.

          Je tape “Poupougne” dans le champ contact, […] Je veux connecter sur un plan émotionnel (envoyer un message à poupougne), tu me réponds en me parlant de username@ et de dns.

          Oui ce n'est pas incompatible. Tu semble aussi confondre la fonction adresse : t'es sûr de t'adresser à la bonne personne. Et la fonction carnet d'adresse : j'associe un "nom qui me parle à moi" à une adresse.

          Par ailleurs, un protocole et un logiciel en cours de développement permettra de faire ça (associer un "nom qui me parle à moi" à une adresse) : le Gnu Name System (GNS).

          Pour comprendre le GNS, je t'invite à lire ça :

      • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

        Posté par . Évalué à 1 (+1/-0). Dernière modification le 29/09/17 à 14:10.

        Au contraire c'est une très bonne fonctionnalité !

        A titre personnel, je déteste cette feature (inscription via mail) qui fait que Google, Microsoft ou autre Gafam reçoit en permanence mes identifiants. (ouai tout le monde n'a pas un serveur mail surtout si c'est juste pour s'inscrire sur des sites pas capable d'utiliser un autre mécanisme)
        Je n'apprécie pas les inscription via SMS pour une raison similaire (pas envie de filer mon numéro, pas envie que mon opérateur me spy).

        Si ce n'est libre,cela n'existe. Donation bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

        • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

          Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

          Je n'apprécie pas les inscription via SMS pour une raison similaire (pas envie de filer mon numéro, pas envie que mon opérateur me spy).

          Je n'aime pas filer mon numéro également, mais grâce à mes contacts qui utilisent Whats App (que je n'ai jamais utilisé) ou similaire, ils l'ont, et ils connaissent certaines de mes relations. Ça ne pose visiblement pas de problèmes à beaucoup de monde ici, mais moi ça m'en pose un, et un gros.

          • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

            Posté par . Évalué à 6 (+6/-0). Dernière modification le 29/09/17 à 14:30.

            Oui c'est flippant, sur facebook si tu entres ton numéro de téléphone il va te proposer "en amis" tout les gens qui ont ton num sur leur smartphone s'ils ont l’application Facebook d'installé.

            Si ce n'est libre,cela n'existe. Donation bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

    • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

      Posté par . Évalué à 10 (+13/-5).

      En fait, je me relit et la réponse est: parce que tous les clients sont pourris.
      Aucun client n’est adapté au monde des téléphones.

      Tu veux tout que je te dise? Xmpp a été populaire, Facebook et googles l’ont utilisé, ça donne un gros volume, pis le standard a fait de la merde pendant des années, les 2 ont dit “bon, Ben on va pas s’emmerder avec leur discussions philosophiques, nous on est la pour résoudre des problèmes concret”, ils ont laisse les geeks ergoter sur des détails d’implementation dont tout le monde sauf branle (a part les quelques centaines, voire millier de personnes qui écrivent du code), et sont partit à l’attaque de problèmes concret qui affectent des milliards de personnes.

      Xmpp a les 3000 geeks qui se branlent la nouille sur les mailing list xmpp, Apple/fb/Google a 3ou 4 milliards de personnes qui communiquent entre eux.

      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

        Posté par . Évalué à 10 (+9/-0).

        La réalité est autre : les grosses boîtes comme Apple et Google n'ont absolument aucun intérêt commercial à fournir une messagerie instantanée interopérable. Google a probablement utilisé le XMPP pour racoler les nerds et récupérer du code existant avant de fermer le service quand ils ont atteint la masse critique. Pour facebook c'était pour récupérer une solution sur l'étagère, avant d'imposer leur branding, leur app et leurs pubs partout.
        C'est du vendor lock-in à l'état pur, comme ça a quasiment toujours été le cas dans le cas de la messagerie instantanée. Caramail, AIM, ICQ, MSN Messenger, Facebook Messenger, Google Talk, Hangouts, Apple bidule, Whatapp sont les exemples qui me viennent à l'esprit et c'est toujours un peu le même principe qui finit en vendor lock in, quitte à ce que le service crève à cause d'un manque d'utilisateurs.
        Les solutions durablement ouvertes voire fédérées (XMPP et ICQ) ont plutôt tendance à atteindre qu'un public technicien, faute de grosse entreprise pour les promouvoir, un peu comme Diaspora face à Facebook ou Mastodon face à Tweeter.

        • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

          faute de grosse entreprise pour les promouvoir,

          Donc en fait tu descends Google et Facebook qui ont été de très gros utilisateurs de XMPP et juste après tu dis qu'il n'y a pas de grosses entreprises pour promouvoir XMPP ?

          Je n'ai plus les détails en tête mais quand Google a utilisé XMPP il a aussi foutu un gros coup de pied dans la partie voix (ou vidéo je ne sais plus) de XMPP qui n'avançait jamais assez vite. Ils n'ont peut-être pas suivi les règles de XMPP mais au moins ça a avancé et ça a fait avancé XMPP pour tous ceux qui l'utilisent.

          Pour facebook c'était pour récupérer une solution sur l'étagère, avant d'imposer leur branding, leur app et leurs pubs partout.

          XMPP c'est un protocole, je vois pas bien le problème à l'utiliser.

    • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

      Posté par . Évalué à 1 (+2/-1).

      last but not least: le chat, c’est un produit social. Faut que des humains parlent à des humains et connectent sur un plan émotionnel. On s’en branle de la technique ou de la license - on est dans un monde purement irrationnel ou ce qu’il compte c’est de faire des connexions humaines, pas de lister des avantages techniques.

      Même si la licence n’intéresse pas forcement le grand public la confidentialité des donnés semble être un point qui suscite de plus en plus d'attention (certains vont migrer sur Telegram parce qu'ils font leur beurre dessus). La licence est donc en lien indirectement. Et puis on peut citer les fausses promesses d'Apple sur la confidentialité de donné faites recensement… Si ils commencent à vraiment s'y intéresser c'est que le marché le demande ils ne sont pas philanthropiques.

    • [^] # Re: Parce que xmpp est un protocole

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

      D'ailleurs il est utilisé par Contrail, le plugin réseau "open-source" de Juniper pour OpenStack. J'ai trouvé ça étonnant, mais d'après ce que j'ai compris c'était plus simple de faire ça que de prendre un protocole réseau comme BGP et de le trifouillé pour qu'il colle a leur besoin. ça permet la communication entre le controleur Contrail et le vRouteur qui est un module kernel assurant les fonction réseau avancé sur les hyperviseurs.

      On connait d'autres cas d'usage d'XMPP hors messagerie instantanée ?

      Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

  • # "On pose une question mais on ne veut pas la réponse"

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+14/-14).

    A la vue des moinssages (pas que sur moi), il semble qu'une réponse plus globale se fait jour : le refus de ceux qui aiment XMPP de s’intéresser à toute explication qui ne les dédouanerait pas de l'échec.
    Généralement, quand on pose une question pour savoir pourquoi ça ne marche pas, une réaction "mais si ça marche, regarde bla bla bla" est l'exemple le plus grand pour montrer qu'on ne veut pas comprendre et que la question n'est que théorique (la question n'est pas de savoir si chez l'autre ça marche, mais de voir le ressenti des gens à l'usage! Ou alors la question est mal posée, et comprendre pourquoi ça ne marche pas pour les gens n'est pas le but)

    En attendant, le succès continuera pour les fournisseurs de solution qui s’intéressent aux gens (groumly, par exemple, a donné des exemples très concrets, pourquoi est-il jugé inintéressant d'avoir un retour utilisateur sur pourquoi il n'utilise pas? Mystère, mais en attendant ça motive encore plus à ne pas utiliser) plutôt que de se calfeutrer dans sa tour d'ivoire "Jabber a tellement d'avantages".

  • # parce que ça ne marche pas bien ?

    Posté par . Évalué à 7 (+7/-2).

    La visio avec Skype, ça fonctionne bien, tout le temps.

    Je n'ai jamais réussit à avoir une visio fiable et performante avec Jabber… Toujours des problèmes de parefeu, de qualité, de lag, etc. On pourrait aussi parler du partage de fichier, du bureau à distance…

    Et l'excuse officielle à la con : oui mais skype passe partout parce qu'il est crade, nous on veut un truc tout joli donc c'est plus compliqué.

    Enfin l'effet réseau est très mauvais: aujourd'hui les gens communique avec les emails, what's app, facebook… et Jabber n'apporte rien par rapport à ces solutions, en dehors d'une philosophie libre.

    Résultat : poubelle.

    • [^] # Re: parce que ça ne marche pas bien ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+3/-3).

      La visio avec Skype, ça fonctionne bien, tout le temps.

      Pas exactement, sous linux ça a rarement été simple (pendant plusieurs années skype refusait tout simplement de détecter les webcams sur ubuntu), et il y avait des problèmes de compatibilité entre les versions également. Niveau qualité et lag, ce n'est pas non plus aussi rose que tu le dis (et là je parle d'audioconférences pro, avec des pc sous windows et sur un réseau d'entreprise). Donc pour commencer, c'est peut-être une question de ressenti, parce que c'est toujours facile de taper sur l'audio/vidéo dans XMPP, mais fétichiser des systèmes fermés qui font à peine mieux, je trouve ça plutôt malsain.

      Je reconnais ne pas apprécier la communication audio/vidéo (en plus de la désactivation des micros et webcams sur mes machines pour des raisons de sécurité), donc je n'en ai pas vraiment l'expérience en dehors du dépannage des soucis de la famille et du boulot, mais à chaque fois que j'ai pu tester Jitsi Meet (qui utilise XMPP) sur meet.jabberfr.org ou meet.jit.si, je n'ai pas eu de problème liés à la solution de visioconf ou de traversée de NAT ou autre.

      J'ai quand même l'impression que la plupart des reproches qui sont faits sont de l'ordre de "de toute façon on peut pas lutter contre les machins fermés pleins de thunes, donc une armée de développeurs et un matraquage maerketing", et à ce compte là, on peut fermer linuxfr.

      • [^] # Re: parce que ça ne marche pas bien ?

        Posté par . Évalué à 7 (+5/-0).

        Mon expérience n'est visiblement pas la tienne. J'ai utilisé skype sous Linux/Windows depuis un paquet de temps, je n'ais jamais rencontré le moindre soucis, même sur des réseaux pas terrible, même à plusieurs. Je me souviens de problème avant que pulseaudio n'arrive, mais c'était il y a longtemps !

        Par contre, Jabber n'a jamais réussit à fonctionner, que ce soit en perso ou en pro : Renater fournit le même service que meet.jit.si, et bien le retour utilisateur dans mon labo est sans appel face à skype : c'est pourrit. Mais le pire dans cet histoire, c'est que meet.jit.si est très récent dans l'histoire de jabber, avant c'était encore pire !

        La question étant : pourquoi jabber ne prend pas ? Ma réponse, lié à mon expérience est que ça ne fonctionne pas bien. Ta réponse est peut-être autre, mais je suspecte que pas mal de gens sont dans mon cas, malheureusement, et c'est sûrement pas en nous envoyant bouler comme fétichistes des systèmes fermés que jabber deviendra populaire.

        Et loin de moi de fétichiser les systèmes fermés, j'ai donné sa chance à Jabber pendant des années, dans l'espoir de me passer de skype, mais ça n'a jamais été à la hauteur.

        • [^] # Re: parce que ça ne marche pas bien ?

          Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

          je ne sais même pas si ça fonctionne encore skype sous Linux. J'avais un utilisateur linux qui a eu pas mal d'alertes de skype comme quoi ça n'était plus supporté. Je lui ai conseillé d'utiliser son tél android à la place pour utiliser skype.

          De mon côté un pote m'a dit qu'il n'utilisait que ça, j'ai essayé de le réinstaller, j'avais oublié le mot de passe, ils m'ont envoyé un message sur mon email (ils ont mon numéro de tel pourtant), quand j'ai voulu entrer le code envoyé, skype m'a dit que mon tel n'était pas connecté, alors que le réseau était actif. Du coup, poubelle skype.

          • [^] # Re: parce que ça ne marche pas bien ?

            Posté par . Évalué à 1 (+2/-3).

            je ne sais même pas si ça fonctionne encore skype sous Linux.

            .

            Je lui ai conseillé d'utiliser son tél android à la place pour utiliser skype.

            Donc, ça marche sous linux.

        • [^] # Re: parce que ça ne marche pas bien ?

          Posté par . Évalué à 0 (+1/-1). Dernière modification le 29/09/17 à 14:34.

          je n'ais jamais rencontré le moindre soucis, même sur des réseaux pas terrible, même à plusieurs

          Pour les vidéos conf à deux ça fonctionnait. Par contre à plus de deux j'ai toujours été obligé de repasser sur Windows car version de skype sur ubuntu trop vieille ancestrale.

          Si ce n'est libre,cela n'existe. Donation bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

    • [^] # Re: parce que ça ne marche pas bien ?

      Posté par . Évalué à 2 (+3/-2). Dernière modification le 29/09/17 à 13:22.

      Désolé, mais je n'ai pas du tout la même expérience. Skype consomme beaucoup de bande passante et dans des scénarios à faible bande passante ou débit instable c'est un désastre. La vidéo devient rapidement incompréhensible et le son distordu. J'ai du monter un serveur Mumble pour bosser avec un collègue qui est en télétravail depuis un DOM pour quand Skype cesse de marcher.
      Et aussi dans ma boîte, on a une télé pour la visio dédiée à l'outsourcing nearshore et il est down les 3/4 du temps parce que Skype. Un vrai désastre.

      Alors je dis pas que pour une conversation de 20 minutes ça tient pas le coup, mais pour une visio permanente 8 heures par jours ou de la voix permanente, avec une contrainte de fiabilité, c'est à fuir. Skype c'est un jouet, pas un vrai outil.

      • [^] # Re: parce que ça ne marche pas bien ?

        Posté par . Évalué à 1 (+1/-2).

        On parle de jabber, tu nous parles de mumble juste pour casser du skype, super, mais complètement hors sujet.

        Ensuite as-tu déjà essayé jabber sur un réseau un peu faible, genre campagne, MacDo à l'étranger ou autre ? Sur ce genre de config, d'après mon expérience la différence entre jabber et skype était la plus importante !

        Enfin dire que skype est un jouet est aussi stupide que dire libre office est un jouet. Les deux sont utilisés par des millions de gens dans des contextes pro, et ça fonctionne.

      • [^] # Re: parce que ça ne marche pas bien ?

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        bosser avec un collègue qui est en télétravail depuis un DOM

        J'habite en Martinique

        Skype c'est un jouet, pas un vrai outil.

        Je fais* des visios hebdomadaires de plusieurs heures avec Skype et depuis plusieurs années. Je l'ai utilisé en 2011 en conf-call entre l'Inde, la Martinique et Paris. Idem en 2012 quand j'étais dans le bush Australien. Skype c'est fermé, c'est Microsoft, mais jusqu'à ce qu'ils décident d'abandonner Linux, ça marchait partout, tout le temps. Et je pense que c'est toujours le cas sur Windows/Android/iOS.

        *(bon faisais parce que depuis quelque temps le client Linux déconne sérieusement du coup on est récemment passés à appear.in)

        • [^] # Re: parce que ça ne marche pas bien ?

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

          Skype c'est fermé, c'est Microsoft, mais jusqu'à ce qu'ils décident d'abandonner Linux, ça marchait

          En fait, depuis que Microsoft à acheté skype, non? Parce qu'à la base, c'est autant un produit microsoft qu'open office un produit d'oracle.

    • [^] # Re: parce que ça ne marche pas bien ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      La visio avec Skype, ça fonctionne bien, tout le temps.

      Ça n'est pas mon expérience quotidienne. On utlise skype pour faire des visio conférences régulièrement, et régulièrement on perd video et voix hachée. Alors on passe sur meet.jit.si, on perd la vidéo aussi régulièrement, mais pas le son

  • # Léger ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+2/-4).

    Léger

    XMPP ? Léger ? Seriously ?

    À moins que ça ait changé depuis la dernière fois (il y a longtemps) que je me suis renseigné, mais je me souviens de structures XML bien verbeuses (1) . Pour envoyer un simple message, le volume de XML est bien souvent plus grand que la taille du message en lui-même.

    Rien avoir avec la réelle légèreté d'un protocole comme IRC.

    Alors ok, je comprend bien les avantages de XML et je n'ai rien contre l'utilisation de XML, même pour XMPP, mais faut arrêter de dire que c'est léger. C'est probablement le protocole de messagerie le plus lourd en terme de bande passante.

    [1] en fait, c'est toujours le cas, la XEP-0001 est toujours active

    • [^] # Re: Léger ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 29/09/17 à 17:19.

      un message minimal c'est

      <message to='toto@example.net'>
          <body>
              salut!
          </body>
      </message>

      C'est pas franchement terrible. Et si vraiment ça pose un problème (mémoire limitée en embarqué par exemple), tu as des méthodes de compression (Efficient XML Interchange (EXI) Format par exemple).

      Ce qui prend vraiment de la bande passante à l'usage par contre, c'est les informations de présence (surtout de nos jours avec les appareils mobiles qui se connectent/déconnectent en permanence), et ça va être optionnel avec MIX (ça l'est déjà dans certaines implémentations, et le problème est réduit avec la gestion de flux (Stream Management) qui limite les déconnexions).

      Et tu as le choix en fonction de ta configuration de limiter les infos que tu utilises, d'avoir une synchronisation ou pas, etc.

      En pratique tu constateras que Prosody ou Conversations sont très peu gourmands en ressources là où d'autres ont des soucis. Oui XMPP est relativement léger.

      Alors bien sûr si tu compares un XMPP avec plein de fonctionnalités activées (présence, accusés de réception, états de conversation etc.) à un IRC qui ne fait que du message simple, tu auras une bande passante nettement plus importante (y'a beaucoup plus d'infos qui passent). Mais si tu fais à fonctionnalités égales, je ne suis pas sûr que ça soit beaucoup plus gros, et si tu optimises comme expliqué plus haut, c'est probablement même moins demandant en bande passante.

      mise à jour: je n'ai pas compris le rapport avec la XEP-0001 par contre

      • [^] # Re: Léger ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

        un message minimal c'est

        Tu oublie l'entête XML, la balise stream et tout ses namespaces. Et je ne parle pas du protocole de transport si on communique pas directement sur les ports XMPP (HTTP entre autre…)

        Et donc non, ce n'est pas léger. Le XML n'est pas léger. Si c'était le cas, il n'y aurait pas eu d'autres formats créés pour les échanges de données, comme YAML ou JSON. Oui, XMPP c'est puissant, extensible etc. Mais cela a une contrepartie : ce n'est pas léger. Et ce sera toujours moins léger qu'un protocole proposant les mêmes fonctionnalités mais communiquant avec un format binaire.

        IRC n'est peut être pas le bon exemple pour comparer. Alors prenons ICQ par exemple. Pour envoyer ton message d'exemple, avec un ICQ ça prend 32 octets + longueur du message (6) soit 38 octets. Avec XMPP, il faut 54 octets rien que pour ta balise message, sans compter l'en tête XML, la balise stream, les éventuels caractères blanc entre les balises etc.

        je n'ai pas compris le rapport avec la XEP-0001 par contre

        Elle définit que le schema XML du protocol, donc que celui-ci repose sur XML et pas sur autre chose à priori (à moins qu'il y ait une autre XEP qui propose une alternative à XML ?)

        • [^] # Re: Léger ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

          Tu oublie l'entête XML, la balise stream et tout ses namespaces. Et je ne parle pas du protocole de transport si on communique pas directement sur les ports XMPP (HTTP entre autre…)

          Non je n'ai pas oublié la négociation de base, c'est juste que ça n'est pas pertinent ici. C'est une fois au début ça, ça n'est pas ce qui est envoyé à chaque message, et c'est présent dans n'importe quel protocole.

          XMPP est indépendant du protocole de transport, tu peux l'utiliser sur TCP (ce qui est le cas courant décrit dans les RFC), ou HTTP, ou autre. Si tu choisis d'utiliser autre chose que TCP, tu as probablement des bonnes raisons (utilisation dans un navigateur, vouloir passer un NAT, ou que sais-je), et dans ce cas tu as les avantages/inconvénients du transport en dessous, mais ça n'a rien à voir avec XMPP lui même, donc je ne vois pas trop le rapport.

          Et donc non, ce n'est pas léger. Le XML n'est pas léger. Si c'était le cas, il n'y aurait pas eu d'autres formats créés pour les échanges de données, comme YAML ou JSON.

          J'ai pas non plus dit que XMPP était le format de sérialisation le plus léger du monde, j'ai dit que XMPP était relativement léger et certainement pas lourd comme tu l'indiques. Tu t'avances un peu sur les raisons de créations d'autre formats de sérialisation, JSON a l'avantage (pour le web) d'être un sous ensemble du Javascript, YAML est pratique pour la lecture, je ne suis pas sûr que la raison principal de leur création est la supposée lourdeur de XML. Si c'était l'objectif principal, on se tournerait vers des formats binaires.

          IRC n'est peut être pas le bon exemple pour comparer. Alors prenons ICQ par exemple. Pour envoyer ton message d'exemple, avec un ICQ ça prend 32 octets + longueur du message (6) soit 38 octets. Avec XMPP, il faut 54 octets rien que pour ta balise message, sans compter l'en tête XML, la balise stream, les éventuels caractères blanc entre les balises etc.

          Mais j'ai l'impression que tu penses que l'en-tête XML et la balise de stream sont envoyés à chaque message, ça n'est absolument pas le cas ! Et accessoirement le flux peut être compressé, donc ce qui passe effectivement dans les câbles est nettement plus petit que le message XML que le développeur peut voir/générer.

          Elle définit que le schema XML du protocol, donc que celui-ci repose sur XML et pas sur autre chose à priori (à moins qu'il y ait une autre XEP qui propose une alternative à XML ?)

          non, elle définit le fonctionnement du processus de standardisation, ce sont les RFCs qui indiquent que ça utilise du XML, et ça peut effectivement être changé par des XEPs comme celle que j'ai indiqué dans mon précédent message.

  • # Côté serveur libre

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+4/-2).

    Le journal mentionne une bordée de clients libres, mais ne parle pas trop de l'aspect serveur.

    J'ai eu la chance d'administrer un ejabberd (considéré comme étant le serveur de référence par beaucoup, au moins il y a ~ 10 ans) pendant quelques années, c'était une gageure. Entre autres choses, le stop du script d'init qui ne fonctionne jamais, il faut tuer tous les bouts d'erlang à la main, etc. Je passe sur la configuration faite en erlang (dans mes souvenirs, pas revérifié). Oh et IPv6 ? C'était #503313 dans Debian.

    La fois de trop j'ai décidé de basculer vers autre chose, à savoir prosody. Beaucoup plus sympa à administrer, mais : il faut plein de modules pour avoir des fonctionnalités, modules qui ne sont pas utilisables avec la version stable, du coup il faut se palucher une compilation locale depuis les sources. Je pense notamment à ce qui est mis en avant dans le journal, à savoir l'historique partagé, côté serveur. Il y avait aussi le stockage des mots de passe utilisateur, en clair dans des fichiers texte. Il y avait de la doc pour basculer vers autre chose, mais c'est/c'était le réglage de base.

    Bref. Pas si simple cette histoire.

    Debian Consultant @ DEBAMAX

    • [^] # Re: Côté serveur libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+1/-0).

      il faut plein de modules pour avoir des fonctionnalités, modules qui ne sont pas utilisables avec la version stable

      Il y a un paquet pour ça maintenant https://packages.debian.org/stretch/prosody-modules avec notamment la gestion de l'historique.

      Il y avait aussi le stockage des mots de passe utilisateur, en clair dans des fichiers texte.

      Dans les modules, il y a aussi moyen d'avoir les utilisateurs dans un LDAP, ça permet de mutualiser facilement les comptes.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Côté serveur libre

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

        J'ai dû effectuer cette transition dans wheezy ou jessie, donc c'est heureux que ça bouge, mais l'historique partagé n'est arrivé que récemment…

        Concernant le LDAP, j'ai moins de 10 utilisateurs. Sans aller jusqu'à en mettre un en place, je pense qu'il est raisonnable depuis une ou deux dizaines d'années de voir des serveurs stocker par défaut des condensats de mot de passe plutôt que les mots de passe en clair.

        Je n'ai pas été vérifier les réglages par défaut dans la dernière version. C'était juste des notes de ma « transition » il y a quelques années, ma conclusion étant que maintenir un serveur Jabber/XMPP n'est pas vraiment trivial, ce qui peut expliquer une faible adoption…

        Debian Consultant @ DEBAMAX

    • [^] # Re: Côté serveur libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 02/10/17 à 22:26.

      La fois de trop j'ai décidé de basculer vers autre chose, à savoir prosody. Beaucoup plus sympa à administrer, mais : il faut plein de modules pour avoir des fonctionnalités, modules qui ne sont pas utilisables avec la version stable, du coup il faut se palucher une compilation locale depuis les sources. Je pense notamment à ce qui est mis en avant dans le journal, à savoir l'historique partagé, côté serveur. Il y avait aussi le stockage des mots de passe utilisateur, en clair dans des fichiers texte. Il y avait de la doc pour basculer vers autre chose, mais c'est/c'était le réglage de base.

      Ben tu vas être content, la nouvelle version stable avec l'historique côté serveur (MAM) vient de sortir : https://blog.prosody.im/prosody-0-10-0-released/

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.