Journal Big Brother's watching Houston's citizens!

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
1
18
fév.
2006
Et voui on y arrive enfin, le chef de la police de Houston a annoncé ouvertement et de façon sérieuse, vouloir installer des caméras dans les maisons des gens. Le principe: vous appelez souvent la police? Ou vous colle une caméra ^^

Pour les citoyens qui seraient effrayé par la déclaration le Monsieur répond:
"I know a lot of people are concerned about Big Brother, but my response to that is, if you are not doing anything wrong, why should you worry about it?"

En gros donc, inutile de se faire de la bile, tant que vous ne faites rien de mal, pourquoi devriez vous inquietez de ça.

la news sur slashdot: http://yro.slashdot.org/article.pl?sid=06/02/18/066218
  • # Rhétorique d'occasion

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    "if you are not doing anything wrong, why should you worry about it?"

    Cet argument a tellement servi que même dans un dépôt-vente, ils le refusent.
    • [^] # Re: Rhétorique d'occasion

      Posté par . Évalué à 10.

      Ca dépend du vendeur, je suis persuadé que Sarkozy nous le refourguera bientôt
    • [^] # Re: Rhétorique d'occasion

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Passant outre toute question de vie privée, le gros danger de cet argument, c'est qu'il est instable.

      Je ne pense pas faire quoi que ce soit de mal chez moi. Donc on peut y mettre des caméras, je ne risque rien.
      Puis un jour, parce que les lois évoluent dans tous les pays, il devient interdit de lire tel ou tel auteur dont j'ai quelques livres dans ma bibliothèque. Ou il devient interdit de regarder telle chaîne de télévision (offerte par un satellite).

      Tout à coup, je risque de faire quelque chose que je ne considère toujours pas comme étant « wrong, » mais la définition même du mot « wrong » a changé !
      • [^] # Re: Rhétorique d'occasion

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Pour continuer dans le raisonnement initial: "si tu fais quelque chose de mal^Willégal il est normal qu'on t'arrête".

        pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

  • # j'ai la caméra qui me démange, alors je gratte un p'tit peu

    Posté par . Évalué à 6.

    quelle bêtise d'installer des caméras chez les gens, alors qu'il est encore moins coûteux et plus efficace de leur implanter une puce espion sous la peau...

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: j'ai la caméra qui me démange, alors je gratte un p'tit peu

      Posté par . Évalué à 6.

      Pourquoi ? avec une puce, chez eux, tu peux juste savoir qu'ils sont chez eux.

      Avec une caméra, chez eux, tu peux savoir aussi ce qu'ils font ...
      • [^] # Re: j'ai la caméra qui me démange, alors je gratte un p'tit peu

        Posté par . Évalué à 4.

        Alors, il faut une caméra à la place de la puce, dans les yeux. Ainsi, on peut savoir ce qu'ils font, mais aussi ce qu'ils lisent, regardent, et avec le micro qui va bien, disent et écoutent.
        Il sera beaucoup plus simple de poursuivre les terroristes avant qu'ils ne commettent leurs méfaits, tels attentats, enlèvements, piratage de contenus protégés par le droit d'auteur ...

        Chic, chic, on va vivre dans un monde rêve ...
      • [^] # Re: j'ai la caméra qui me démange, alors je gratte un p'tit peu

        Posté par . Évalué à 3.

        Une dérivation sur le nerf optique ?
        Non ? Qu'avez-vous à vous reprocher ?


        Monde de merde...
        • [^] # Re: j'ai la caméra qui me démange, alors je gratte un p'tit peu

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Moi ?
          J'ai un OS libre dans mon cerveau et votre soft là, ben il me taint mon kernel et en plus il le fait paniquer.
          Quoi ? Je suis un pirRrate ?
          Je refuse seulement de donner à une entreprise le controle de mon esprit.
          Je devrai me faire soigner ?
          He ! Lachez moi !
          * bruit de lutte *
          Mais lachez moi bon sang !
          Me forcer pas à ... * le pers. principal se prend un mauvais coup * Vous l'aurez voulus !
          [| Interface neurale du pers. principal:
          GNU mach 1.4

          login> login root

          root@(none):\> settrans -fgap /trans/cryp.pl /encrypted -f /.dev/kcore
          Password required:
          Accepted !
          root@(none):\> perl /encrypted/ms.windows.ce.neural.unpatched.ddos.pl -6 fe80:::::1/64 -e /.proc/IWantToBeCrash
          Vulnerable Neural System found at fe80:40:ef:ff:96:40.
          Sending bogus packet ..... done
          fe80:40:ef:ff:96:40 is now down.
          root@none:\>
          |]
          * le policer tombe dans les pommes *
          * le pers. principal s'enfuit en vitesse *


          Okay, je ===========>[EXIT]

  • # lire la source

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Quand on lit l'article à la source du truc http://seattlepi.nwsource.com/national/1110AP_Police_Cameras(...) on se rend compte qu'il est question de caméra dans les centres commerciaux et dans les ensembles d'habitation, pas dans la partie privative.

    Par ailleurs, ils disent que c'est pour les endroits qui font appel fréquemment à la police.

    En bref, la démarche est bizarre (tout de même des traces sur camera de tes allées et venues chez toi) et probablement peu judicieuse (c'est dit en clair dans le texte que c'est parce qu'ils n'ont pas assez de policiers ; plutôt qu'acheter des machines, peut-être devraient-ils investir dans l'humain) mais il ne faut pas non plus partir en sucette et déclarer qu'il est question de caméra dans votre salle de bain et WC.
    • [^] # Re: lire la source

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Tiens c'est bizarre, moi je lis justement le contraire:

      HOUSTON -- Houston's police chief on Wednesday proposed placing surveillance cameras in apartment complexes, downtown streets, shopping malls and even private homes to fight crime during a shortage of police officers.
      "I know a lot of people are concerned about Big Brother, but my response to that is, if you are not doing anything wrong, why should you worry about it?" Chief Harold Hurtt told reporters Wednesday at a regular briefing.

      (l'emphase est de moi)

      Je n'ai pas pu résister à laisser la superbe réponse aux interrogations sur l'aspect Big Brother de la mesure :)
      Et je n'ai pas cité tout l'article mais rien dans la suite ne dit qu'il n'est pas question de caméras à l'intérieur des logements.

      Excusez l'absence d'accents dans mes commentaires, j'habite en Allemagne et n'ai pas de clavier francais sous la main.

      • [^] # Re: lire la source

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        "And if a homeowner requires repeated police response, it is reasonable to require camera surveillance of the property, he said."

        Sous entendu, quelqu'un qui se fait aggresser 5 fois par jour, il faut soit envoyer 1 flic 5 fois par jour, ou en mettre 1 en permanence chez lui, soit mettre une camera. Ou bien sur le laisser se faire agresser, il devrait acheter des armes, c'est vrai que c'est légal la bas, et que le probléme se régle lui même.

        Mais je suppose que tout le monde a une meilleur solution, au lieu de se focaliser sur une phrase du chef de la police, sans doute hors contexte ?

        Bien sur, tout le monde crie au probléme de vie privée, mais deja, il n'a nulle part parler de forcer les gens à prendre les caméras, ni de les mettre partout systématiquement. Et surtout, c'etait une proposition, qui me semble être moins pire que d'autres.

        Et c'est tellement plus facile de ne pas lire les articles, de ne pas chercher à comprendre et de rester dans des modéles mentaux rassurants de "oh des caméras, ça doit être 1984, et de toute façon il est flic et il est ricain, il est donc liberticide, et n'essayons surtout pas de comprendre sa position je risquerais d'avoir mal à mon neurone, je retourne mouler ".

        C'est vrai, on commence à vouloir arreter la criminalité, mais il est évident que le vrai but est à terme de dominer le monde en supprimant le plaisir sexuel de façon biologique et en réécrivant l'histoire en continu au nouveau ministére de la vérité, comment peut t'on ne pas voir ça....
        • [^] # Re: lire la source

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Personne n'a cité le fait qu'il s'agissait de la police américaine il me semble?

          Sinon un gars qui se fait agresser 5 fois par jour ça me semble un peu louche. Et surtout je pense pas que installer des caméras chez la personne soit la solution la plus économique/éfficace. Pas plus qu'envoyer 5 flics par jour, non plus. Je pense que faire une enquête serait un peu plus logique...
          • [^] # Re: lire la source

            Posté par . Évalué à 2.

            Ce serais bien d'avoir des exemples du type de personne qui appelle les flic 5 fois par jour : il doit bien y avoir une grosse part de petites vieilles chiantes comme la mort mais bon, dans ces cas il y a toujours des textes pour dénonciation calomnieuse (en france oui, au USA je pense...).

            Les motivation mesemble limite quand même
            • [^] # Re: lire la source

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              La dénonciation calomnieuse, ça implique le fait de désigner quelqu'un en lui prétant des actes qu'on sait qu'il n'a pas réalisé... Ce n'est pas simplement appeler la police pour signaler un incident.

              Blague à part, rien ne laisse présumer que les 5 appels étaient injustifiés, ni qu'ils ne proviennent de la même personne, ce n'est pas ce qui est dit dans l'article.
    • [^] # Re: lire la source

      Posté par . Évalué à 5.

      mais il ne faut pas non plus partir en sucette

      Ta thèse, c'est que tant que la situation n'est pas complètement hors de controle, ça ne sert à rien de s'inquiéter ? Tu connais la parabole de la grenouille qu'on fait bouillir progressivement http://parole_a_tous.blog.lemonde.fr/parole_a_tous/2005/02/l(...) ?
      Meme si les cameras ne sont, aujourd'hui, installées dans les WCs, ça n'est qu'une première étape, les gens s'y habituent, et quelques années plus tard on pousse le système un peu plus loin.
      Alors oui, moi je préfère paniquer un peu trop tot que d'attendre tranquillement la catastrophe. Le bénéfice du doute, ça va bien un moment.
      • [^] # Re: lire la source

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ma thèse, c'est peut-être qu'à force de voir le mal partout dès qu'il est question d'implémenter un outil de sécurité, d'y voir forcément une dérive ultra-sécuritaire, et donc inciter à l'immobilisme, on court peut-être le risque de laisser la situation devenir « complètement hors de contrôle »...

        Tu connais la parabole du jeune berger qui crie au loup trop souvent... ? Ben ouais, au final il se fait bouffer car quand le loup est vraiment là, plus personne ne se fie à sa parole. A force de voir du 1984 partout, plus personne ne vous écoutera le jour où il en sera vraiment question.
        • [^] # Re: lire la source

          Posté par . Évalué à 2.

          donc ne disons rien et attendont que des lois liberticides passent ?
          Pour essayer de rattraper les trucs "aprés coup" ?
          • [^] # Re: lire la source

            Posté par . Évalué à 2.

            Qu'est ce que cette loi a de liberticide ?
            • [^] # Re: lire la source

              Posté par . Évalué à 3.

              1°) si tu considère que mettre des caméras de surveillance pour la police dans les maisons est quelquechose d'anodins, pas grand chose ne pourra te sembler liberticide effectivement
              2°) on parlais d'un point de vue général.
              • [^] # Re: lire la source

                Posté par . Évalué à 2.

                1) c'est visiblement sujet a interpretation, vu que l'article parle essentiellement de lieux "public". Perso, je comprendrais plus le "private home" comme surveillance de l'exterieur de la maison, vu le contexte.
                Ensuite, non je ne trouve pas ca anodin, mais ca ne retire aucune liberte au citoyen, donc je ne suis pas d'accord avec le qualificatif de "liberticide" qui a tout de meme un sens bien precis.

                2) effectivement, je faisais plutot reference a ce cas precis et au terme liberticide en particulier.
  • # Allo ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Houston, we've got a problem...
    • [^] # Re: Allo ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Mon anglais n'est pas très bon, mais sauf erreur je dirai plutôt...
      "Houston YOU have a problem".
      • [^] # Re: Allo ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Si mes souvenirs sont bons, c'est une citation célèbre de la mission Apollo 13.

        Ah oui, ils sont bons :
        http://en.wikipedia.org/wiki/Apollo_13#Quote
        • [^] # Re: Allo ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Oui oui, il l'ont repris aussi dans le film du même nom, mais ma formule me parait plus appropriée à la situation...
          • [^] # Re: Allo ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Ta formule qui a elle-même été dite dans un autre film avec un certain B.W., qui une fois n'est pas coutume, sauve la terre entière d'une apocalypse imminente.
            • [^] # Re: Allo ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Celle là je la connaisais pas.
              Bon vous insinuez que j'ai autant de capacité d'innovation qu'une grosse boite de Redmond c'est ça ;-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.