Journal Tuxgames et Linux Game Publishing s'éteignent dans l'indifférence générale

20
14
juil.
2014

Les anciens Linuxiens, ceux des années 90s, ont bien connu une boite de portage de jeux vidéos sous Linux, Loki, qui n'a pas pu survivre aux années 2000s. A la même période, existait un magasin en ligne spécialisé dans la revente de boites de jeux Linux : Tuxgames. J'avais acheté plusieurs fois des jeux via ce magasin, c'était plutôt sérieux malgré des retards de livraison.

Pour remplacer Loki, le gérant de Tuxgames, Michael Simms, avait ouvert sa propre boite de portage : Linux Game Publishing. Cette boite avait porté quelques titres comme Sacred Gold ou Majesty. Mais depuis quelques mois, ce site est en "reconstruction". Ce qui, de mon propre point de vue, signifie une mort discrète.

A l'heure où Desura (pour ceux qui n'aiment pas les DRM) et Steam (pour ceux qui aiment) décollent, les anciennes boites mettent la clé sous la porte.

Une petite pensée à Tuxgames et Linux Game Publishing qui m'ont un temps fait espérer que Linux pouvait devenir un OS grand public…

  • # Manque de fond

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Quand on voit que la boîte qui a porté Civilization V sous Linux est rémunérée par le nombre d'achat sous Linux (c'est-à-dire quand on achète via le client Steam sous Linux ou qu'on y joue sous Linux dans la semaine suivant l'achat). On se rend compte que le marché est encore très jeune et que les boîtes essayent de se faire un nom en offrant quasiment les portages. Une boîte comme Linux Game Publishing ne peut pas tenir face à ça.

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # ventes de jeux en boites?

    Posté par . Évalué à 9.

    Il est regrettable d'apprendre la fin de ces boites, mais est-ce que ce n'est pas la vente de jeux en boite en général qui est en baisse?

    À l'heure des stores, des Steam et du reste, est-ce qu'il reste de la place pour des vendeurs de jeux en boites? (à part l'occasion bien entendu).

    Ironie du sort, on parlait il y a peu des libraires vs Amazon, et je me demande si ce n'est pas un peu la même chose ici…

    • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Ironie du sort, on parlait il y a peu des libraires vs Amazon, et je me demande si ce n'est pas un peu la même chose ici…

      La discussion sur Amazon était un peu différente : on parlait de vendre les livres physique à partir d'une surface physique de vente contre un envoi physique par correspondance. Au final on parlait d'avoir un livre physique chez soit. Pour les livres c'est une étape intermédiaire, les français (européens) étant à la bourre (aux USA, la moitié des livres sont vendu sous forme non physique).
      La, pour les jeux, c'est "pire", on passe direct à la version non physique, les boites de jeux étant moins "émotionel" que les livres physique. Plus de "boite" du tout.

      Bref, pas très comparable, ou plutôt les jeux (comme déjà la musique) sont un exemple de ce que va devenir le livre, et non l'inverse.
      Et comme les gens sont moins émotionels qu'avec les livres, les vendeurs (surface physique ou correspondance) de boites vont disparaitre naturelement (sans que l'Etat vienne à leur secours pour les sauver de l'évolution technologique, l'Etat faisant suivant l'émotion des gens) donc plus rapidement.

      (à part l'occasion bien entendu).

      Le gros problème du non physique est qu'ils verrouillent toute vente d'occasion, et ça ne dérange pas foule… Tu achètes "neuf", tu ne revends plus et n'achète plus d'occasion…


      Après, c'est peut-être dommage que cette boite précise ferme, mais il y a de plus en plus de jeux sous Linux (merci Steam), est-ce que ça ne veut pas simplement dire que cette entreprise précise ne répondait plus au besoin (que le besoin est répondu en interne, grace à un SDK multi-plate-forme d'origine)?

      • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

        Posté par . Évalué à 10.

        les boites de jeux étant moins "émotionel" que les livres physique

        C'est surtout, je pense, que franchir le pas pour les livres nécessite d'acheter une liseuse, alors que pour passer au jeu-vidéo dématérialisé il n'y a rien à faire, tu as déjà ton pc et une connexion internet (et les fabricants de consoles qui choisissent à ta place, pour les consoleux)

      • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

        Posté par . Évalué à 3.

        sans que l'Etat vienne à leur secours pour les sauver de l'évolution technologique

        BLABLABLABLA L'ÉTAT BLABLABLABLA

        "Marché" du livre en France en 2013 : 4,13 milliards d'euros.
        Bilan 2013 du CNL : exactement 37 419 587 d'euros.

        Sur ces 37 millions, seuls 10 sont consacrés aux librairies (9 millions au "plan librairie" et 1 million à l'aide à la diffusion).

        Il faut arrêter de raconter des conneries. L'État ne vient pas au secours des librairies, il accompagne un petit peu les structures qui mènent une activité éditoriale différente ou pointue. Et les conditions à remplir pour prétendre à obtenir l'aide ne sont pas de nature à favoriser le laisser-aller des demandeurs…

        Répéter à l'envi que les librairies sont sous perfusion grâce à l'impôt est une pure escroquerie.

        Tous les chiffres sont disponibles dans les bilans publiés par le CNL :
        http://www.centrenationaldulivre.fr/fr/ressources/rapports_d_activites/

        Pour les types d'aides, c'est ici :
        http://www.centrenationaldulivre.fr/fr/libraire/aide_aux_librairies/

        Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

        • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 14/07/14 à 22:18.

          Il n'y a pas que l'aide financière directe, il y a aussi les lois à la con faites pour certaines personnes et uniquement elles. Tu as loupé le dernier troll de ma part sur le sujet. Et encore on ne parle pas du prix unique.

          Il faut arrêter de croire que les librairies ne sont pas aidées comme pas possible. Surtout que si ça ne sert pas, le mieux et de ne pas filer 37 millions pour rien, tu n'es pas très logique. Et puis si on est capable de filer 37 millions aux libraires, pourquoi pas 1 petit million pour Loki qui est mort faute de cette toute petite aide? Mais ce n'était pas le sujet spécialement voulu ici.

          il accompagne un petit peu les structures qui mènent une activité éditoriale différente ou pointue.

          lol. Désolé, je ne peux pas dire grand chose d'autre devant le gobage de la dorure (il y en a un qui disait "bla bla bla"? je lui retourne le compliment) d'une structure qui sert surtout à se faire donner du fric "entre gens de bonnes compagnie" qui savent remplir de la paperasse, à force on va aussi parler de la SACEM qui est la pour le petits artistes promis le salaire du gérant c'est rien par rapport aux revenus distribués aux petits qui sont différents ou pointus promis juré craché, et puis, bon, je ne parlais pas du CNL du tout donc HS.


          La réponse de navaati était quand même plus dans le sujet (et pertinente).

          • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

            Posté par . Évalué à -10.

            Oui oui oui. Va donc, hé, bélître !

            Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

      • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

        Posté par . Évalué à 9.

        Je ne crois pas qu'il soit question d'être plus ou moins émotionnel.
        Le jeu est de toute façon, dès l'origine, dématérialisé.
        Le support physique n'a toujours été qu'un moyen pratique de diffusion, une contrainte même, avant internet, il fallait bien filer les fichiers d'une façon ou d'une autre, ça a été les disquettes, cassettes, et autres CD/DVD.
        Après, quitte à devoir fournir du matériel, il y avait tout l'empaquetage, les manuels, des goodies etc, mais ça c'est du détail.

        Avec internet cette contrainte a disparue, mais la façon d'utiliser le jeu n'a pas changée, on y joue exactement de la même manière. Et on achète toujours un jeu avant tout pour y jouer et non pas pour avoir une belle boîte. Ça ne gâche rien certes, mais ça ne sert à rien non plus.

        Donc passer les jeux en 100% immatériel ne change rien à la façon de « consommer » le produit. On y joue strictement de la même manière, en fait tout est strictement identique passé l'étape d'installation.
        C'est la même chose qu'avec les cassettes audio, puis les CDs audio, ou les cassettes vidéos puis les DVDs et Blu-Ray, le support matériel n'apporte rien à la façon de l'utiliser. Enfin, PC ou DVD de salon, ou media-box quelconque, la différence est bien mince : de toute façon au bout du compte on est affalé sur son canapé avec des chips ou une pizza, et une télécommande ou une souris sans fil à portée de doigt…

        Ce qui fait une énorme différence avec les livres, parce que avec les livres ça change tout. Ça ne s'utilise pas de la même manière, ça n'a pas les mêmes contraintes, ni les mêmes possibilités, pas les mêmes avantages, pas les mêmes inconvénients.
        Même si fondamentalement le texte reste le même, la façon de le lire est différente.
        Et pour le développement du livre numérique, je crois surtout qu'en France au moins « on » attend une offre livre+numérique au prix du livre.
        Parce que les gens sont malgré tout conscient que pour lire un livre on n'a besoin de rien, alors que pour lire un livre numérique on a besoin d'une machine qui peut faire des siennes. Et ça change absolument tout.

        Donc je suis d'accord avec toi Zenitram, on ne parle pas de la même chose là !
        Par contre je ne crois pas qu'il s'agisse d'être à la bourre par rapport à d'autres.
        En France on vend environ 400 millions de livres par ans, pour 4,2 milliards d'euros.
        Aux états-unis ils vendent pour environ 12 milliards de dollars, numérique inclus (pas trouvé de chiffre sur le nombre, uniquement sur la valeur).
        Rapporté en euros par habitants on a :
        France : 64€/habitant/an
        États-Unis : 27€/habitant/an
        Qui est à la bourre alors ?

        Yth.

        • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

          Posté par . Évalué à 5.

          Mouais, avoir une carte du monde, un manuel décrivant la signification des runes ou une keymap indiquant les commandes au clavier c'est quand même plus pratique que de devoir imprimer sur une feuille A4 une capture d'écran.

          Si tu prends le manuel d'Arcanum, y'avait un vrai travail dessus. Le manuel en pdf, c'est pas la même chose. Alors oui pas mal de jeux sont passés au modèle une boite avec une galette, et pour cela le mode dématérialisé ne change rien.

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

          Posté par . Évalué à 6.

          [À propos du montant payé par personne en livres] Rapporté en euros par habitants on a :
          France : 64€/habitant/an
          États-Unis : 27€/habitant/an
          Qui est à la bourre alors ?

          C'est plus compliqué que ça. Contrairement à la France, les USA n'ont pas de loi spécifique sur le prix fixé par les éditeurs. Ça veut dire (entre autres) que les prix de (certains) livres peuvent être très en-dessous du prix éditeur initial. Par exemple : une BD Marvel (ça compte comme « livre ») coûte autour de 20-25$, mais Amazon la vendra pour ~15$, ce qui fait une réduc assez significative.

          Soyons clairs : je ne suis pas forcément contre le prix éditeur « imposé » comme ce qu'on a en France, mais ça rend assez difficile la comparaison USA-France en termes de volume de bouquins vs. revenus tirés de l'industrie du livre.

        • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

          Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 15/07/14 à 19:15.

          France : 64€/habitant/an
          États-Unis : 27€/habitant/an
          Qui est à la bourre alors ?

          Je dirai les Etats-Unis, ils aident plus que la France au pouvoir d'achat des citoyens, pas comme la France qui pense au pouvoir d'achat de quelques personnes qui se font appeler libraires plutôt, chaque pays sa priorité question pouvoir d'achat :)
          C'est le nombre de livres qui serait interessant, dommage de ne pas trouver. Le montant en valeur ne montre pas ce qu'on chercher à discuter.

          Par contre je ne crois pas qu'il s'agisse d'être à la bourre par rapport à d'autres.

          Je comprend ton point de vue, mais vois quand même ça comme "à la bourre", je lisais déjà ça lorsque le CD s'est mis à disparaitre (avec le cérémonial du choix du CD, le mettre dans le lecteur, "c'est pas pareil". Pourrevenir dans le sujet, pareil aussi pour le cérémonial de la boite avec les goodies "trops super", mais force est de constater que ce n'est suffisant finalement). Je comprend aussi que ce soit plus difficile de passer à la liseuse (ça change plus que le CD, où le changement a été que pour "initier" la lecture, pas tout le temps).
          Je pense néanmoins que ça reste "à la bourre", nous passerons tous un jour ou l'autre au tout numérique.

          Perso, j'ai encore du mal à lire un livre numérique (ce n'est pas parce que je constate que les français sont à la bourre que je suis "top moderne", j'ai bien constaté l'essor des smartphone il y a plusieurs années pour y passer qu'il y a 2 ans), mais j'ai sauté le pas sur les quotidiens / actualités depuis plusieurs années (les liens pour lire plus sur un sujet, pour avoir Wikipedia à côté pour plus d'info etc… Est un apport qui fait sauter le pas, cet apport n'existe pas pour le livre). Basculer et lire des livres numériques n'est qu'une question de temps (psychologique pour les personne et technologique pour le confort de lecture, ça mérite encore d'évoluer pour ce que j'ai pu tester)

    • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

      Posté par . Évalué à 6.

      Tout a fait, cela fait maintenant de nombreuses années que les jeux dématérialisés remplacent les versions boites, pour plusieurs raisons :
      - Prix Steam plus intéressants (même par rapport aux occasions)
      - Mort de l'occasion par Steam et les pratiques de certains éditeurs (code d'activation unique) qui permettait à pas mal de boutiques de vivre
      - Intérêt des indépendants pour le dématérialisé car plus accessible

      Les grosses enseignes vont disparaître ou devoir se réinventer donc pas étonnant que les petits distributeurs aussi…

      • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Pour faire face au dématérialisé, les boutiques physiques pourraient devenir des lieux agréables où on peut essayer les jeux en rencontrant des gens. La plupart des boutiques de jeux de société ont pris cette direction.

        Les micromanias froids comme un rayon surgelé ne sont pas une fatalité!

        http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          les boutiques physiques pourraient devenir des lieux agréables où on peut essayer les jeux en rencontrant des gens.

          Qui pour payer?
          Car encore plus que dans les magasins de vente physique de TV, les gens viennent essayer puis achètent sur Internet (moins cher que sur place), donc il faut trouver un modèle financier qui tienne la route (paiement par les distibuteurs? mais sur quel critères?)

          • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

            Posté par . Évalué à 0.

            Ou alors il ne faut pas que ça soit moins cher sur Internet.

            Prix unique du jeu comme des livres ?
            Quels seraient les mauvais côtés ?

            Si tu payes ton jeu sur Amazon le même prix que dans le magasin avec des gens qui peuvent te faire tester, apporter de la convivialité, des rencontres, tu vas acheter au gars qui a su te permettre de choisir le jeu auquel tu veux jouer.
            Ça a clairement l'effet de donner un business-model viable aux boutiques, aux petits commerces, donc par définition de créer plus d'emplois à travers le pays.
            Mais quels seraient les mauvais côtés ?

            Yth.

            • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

              Posté par (page perso) . Évalué à -1. Dernière modification le 16/07/14 à 12:17.

              Quels seraient les mauvais côtés ?

              Je propose qu'on fasse le prix unique pour tous les produits, vu qu'il n'y a pas de mauvais côtés du point de vue de certaines personnes (il parait que la baisse capacité d'achat de la part des gens n'est pas un mauvais côté…)
              Ca comprend bien entendu le prix unique de l'accès ADSL 512K à 45€ (prix d'une époque sans concurrence), et hors de question de proposer plus, pour 8Mbps c'est 16x30€, pour ne pas concurrencer l'offre 512K ça va tuer des emplois.

              Bref : les mêmes que pour le prix unique des livres (tout le monde sait bien que dans n'importe quelle librairie, tu as un service au poil, tu peux "essayer" tous les livres avant d'acheter ou avoir des services en plus…)

              donc par définition de créer plus d'emplois à travers le pays.

              Je propose que pour chaque chômeur, on créé un demi-poste pour creuser un trou, et un autre demi-poste pour boucher un trou. Par définition ça va créer plus d'emplois à travers le pays!

              Serieusement, tu ne vois vraiment pas les mauvais côté d'un prix unique?

              • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

                Posté par . Évalué à 5.

                Sérieusement, tu ne vois pas que la culture ne peut pas être traité comme un service ou une marchandise comme les autres et est considérée un peu à part pour cette raison en France depuis des lustres ?

                • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

                  Posté par . Évalué à 9.

                  De toutes évidences, elle "peut", la preuve étant que tout le monde sauf nous (ou peu s'en faut) le fait depuis toujours avec un certain succès (au moins suivant leurs critères de réussite).

                  Ensuite, le système français qui considère la culture comme "un peu à part" quand même réussi à produire quelques très beaux chef d’œuvre, encensés par la critique comme par le public : Bienvenue chez les Ch'ti, La grande vadrouille, … Clairement, ça vaut le coût (pun intended).

                  Enfin, à force de pratiquer l'entre-soi et le copinage, le monde de la Kultur française commence sérieusement à ressembler à une mafia, à l'image de ses sociétés de perception de droits qui cumulent des tares dignes des plus grosses multinationales.

                  • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Aux USA, il existe tout un tas de choses d'ordre culturel qui sont subventionnées par l'état. Évidemment, c'est bien plus confidentiel que les blockbusters US en ce qui concerne les films. Mais de toute manière, même des films de cinéastes reconnus, genre Woody Allen (ou d'autres hein), n'arrivent pas jusqu'aux salles de ciné « classiques », et à la place j'ai le droit à 3 salles pour « Transformers 4 », dont une en 3D.

                    Bref, la culture est en partie subventionnée aux US aussi, mais malheureusement, cette partie souffre aussi en partie de biais idéologique, qui fait que beaucoup des œuvres ainsi subventionnées sont absolument hors de portée du commun des mortels (je m'inclus dedans), car n'ayant pas la culture idoine pour apprécier (ou décrier) celles-ci.

                  • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    « Six des plus gros vendeurs de livres au monde, [la France,] l'Allemagne, le Japon, l'Italie, l'Espagne et la Corée du Sud, garantissent le prix fixe du livre. »
                    Ce n'est pas une exception la France.

                    Aux états-unis ce n'est pas le cas, et Amazon vend plus de 40% des livres, et 65% des livres neufs en ligne, en France c'est 10-12% (mais 70% de la vente en ligne).
                    En Grande-Bretagne où il n'y a pas de telle loi, il reste en tout et pour tout un millier de librairies indépendantes, autant dire rien du tout.

                    Je n'ai pas grand chose contre Amazon, à part le fait que ce soit une multi-nationale froide qui embauche des esclaves, ne pense qu'à sa pomme, et paie ses impôts dans des paradis fiscaux.
                    Mais je suis, en bon libriste, opposé à toute position monopolistique.
                    Et aussi de façon très terre à terre, amateur des commerces de proximité, de la diversité et de la vie qu'ils procurent.
                    Et tout à fait convaincu que ce ne sont pas les grosses boîtes qui créent de l'emploi, mais les petites entreprises, les petits commerces.
                    Le poids des employés des entreprises du CAC40 par rapport aux employés en France est tout à fait négligeable.

                    Yth.

                    • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

                      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                      Mais je suis, en bon libriste, opposé à toute position monopolistique.

                      On est donc d'accord que tu es contre le "monopole" de Linux dans le monde des noyaux libres?
                      monopole = une interdiction ndes autres de concurrencer.
                      Amazon n'a pas cette aide, ni Microsoft ni beaucoup d'autres.
                      Ce qui est "mal", c'est l'abus de position dominante. Rien à voir.

                      Et aussi de façon très terre à terre, amateur des commerces de proximité, de la diversité et de la vie qu'ils procurent.

                      Donc tu es prêt à payer le prix, donc ça vivra, pas de soucis.

                      Et tout à fait convaincu que ce ne sont pas les grosses boîtes qui créent de l'emploi, mais les petites entreprises, les petits commerces.

                      Créer des emplois n'est pas un but en soit.
                      Je préférerai 99% de personnes qui ne travaillent pas dans un monde idéal (le tout est qu'ils aient un revenu universel, rien à voir avec un emploi)
                      "Créer des emplois", c'est de la propagande politique, les gens n'ont pas besoin d'emploi, mais de revenus (de préférences pas trop mal répartis). Politiquement tu es mort si tu dis ça, je sais…

                      • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Linux n'a pas le monopole des noyaux libres.
                        Même en parts de marché des noyaux libres.
                        Par exemple le noyau de iOS et MacOS, qui s'appelle XNU est libre.
                        D'autres questions à ce sujet ?

                        Et non, c'est le monopole en lui-même n'est pas une bonne chose.
                        Le monopole de fait peut provoquer des abus de position dominante, mais s'il n'y a pas de position dominante, donc de monopole de fait, on ne peut pas en abuser.
                        Le monopole n'a pas à être imposé, il peut exister dans les faits, il peut même exister sans qu'il y ait abus de position dominante, même s'il n'y a qu'un seul acteur dans le secteur concerné, mais ça reste très théorique ça…

                        Maintenant, je vis dans un village, il y a pas mal de commerces de proximités, et le prix est extrêmement semblable à celui des grandes surfaces, ou alors la qualité est bien supérieure.
                        Par exemple pour les fruits et légumes c'est sans engrais ni pesticide, production locale, parfois label bio, sur le marché, un peu plus cher que chez Leclerc (j'insiste sur le un peu), mais d'une qualité incomparable.
                        A la boucherie c'est la même chose, parfois même moins cher que dans les grandes surfaces (sisi, mais bon, pas en moyenne), et toujours meilleur.
                        Et vive les commerces de proximité, qui font simplement vivre mieux les gens.
                        Commerce de proximité ne signifie pas obligatoirement réservé aux riches, je ne suis pas riche.

                        Maintenant, au sujet de l'emploi versus le revenu, je suis aussi partisan du revenu minimal universel. C'est à mon avis la meilleure idée qu'on puisse avoir pour l'avenir.
                        Je ne crois cependant pas à « 99% de gens qui ne travaillent pas », je crois que les gens qui n'ont pas besoin de travailler vont travailler quand même, mais au lieu de faire un truc dont il se foutent aux trois-quarts pour quelqu'un d'autre, ils vont essayer de construire quelque chose de bien et qui leur plaît, sans contraintes dures de rentabilité, donc sans pression inutile et destructrice.
                        A mon avis on a tous à y gagner !
                        Mais le travail ne disparaîtra pas, c'est juste l'esclavagisme moderne qui disparaîtra… Et je ne me vois pas m'y opposer :)
                        En plus, v'là le gain de compétitivité d'une entreprise qui n'a pas de salaires à sortir… La France à la conquête du commerce international, moins cher que l'Éthiopie !

                        Yth.

                • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Traiter la culture différemment oui, mais ça ne veut pas dire qu'on peut justifier n'importe quoi au nom de l'exception culturelle.
                  Cette même "exception culturelle" qu'il faut absolument défendre fait que les stars françaises sont payées plus que les stars américaines.

                  Sinon, l'exemple des séries télé en Hollande est assez révélateur à mes yeux.
                  L'État a arrêté d'exiger un quota de série "locale". Tout le monde a cru à la mort des séries hollandaises: pas au niveau des séries américaines, avec un marché trop restreint pour avoir les budgets, etc.
                  Quelques années plus tard, les séries locales dominent le marché local. Pourquoi? Parce que face à la peur de disparaître, l'industrie locale a fait l'impensable: du bon boulot…

              • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

                Posté par . Évalué à 4.

                Je suis d'accord avec la majorité de ton commentaire. Juste une chose :

                [À propos du prix unique sur les jeux vidéo pour augmenter le nombre de travailleurs] Je propose que pour chaque chômeur, on créé un demi-poste pour creuser un trou, et un autre demi-poste pour boucher un trou. Par définition ça va créer plus d'emplois à travers le pays!

                Au pays des frites de la liberté, qui se dit capitaliste (mais qui ne l'est pas vraiment, ou alors seulement quand ça l'arrange), les petits boulots de merde abondent, sont payés une misère, et permettent de dire « même en temps de crise, on a un chômage bas ! ». Note bien que je ne suis pas pour le prix unique, mais quelque part, visiblement laisser le marché se débrouiller « tout seul » n'aide pas non plus. Je sais que tu n'as jamais dit ça, mais je préfère le rappeler pour ceux qui aimeraient faire un raccourci un peu facile…

              • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

                Posté par . Évalué à 3.

                Tsss… Forcément, venant de toi, les attaques gratuites et irréfléchies, il fallait s'y attendre, tu ne peux vraiment pas t'en empêcher hein ?

                « vu qu'il n'y a pas de mauvais côtés du point de vue de certaines personnes »
                Je ne sais vraiment pas où tu as vu que j'ai bien pu dire ça, franchement, mais ça ne sera ni la première, ni la dernière fois que tu feras dire n'importe quoi à n'importe qui.

                Ici je ne parle que des jeux vidéos, comparés aux livres, donc des produits de luxe (on ne me fera pas croire le contraire, vu comme les jeux consoles se vendent entre 45€ et 60€ en général).

                Je ne vois sincèrement pas les mauvais côtés du prix unique du livre.
                Sans ça il n'y aurait aujourd'hui plus de librairies, toute la distribution des livres en France rempliraient uniquement les poches d'Amazon et de la Poste.
                Le prix unique n'empêche absolument pas l'occasion.
                Donc oui, ça crée des emplois, pleins, pas des demi-emplois, et à travers toute la France, pas uniquement chez une multi-nationale étrangère, qui pourrait employer chez nous quelques centaines d'esclaves surmenés dans des super-hangars en tôle.

                Et non, tout le principe ne fonctionne pas par exemple pour le pain ou les fruits et légumes, mais qui serait assez idiot pour penser, ou suggérer, ça ?
                Je veux dire, à part un trolleur de compétition.

                Yth.

        • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

          Posté par . Évalué à 3.

          Désolé mais je pense que c'est une cause perdue d'avance.
          2014, le dématérialisé est moins cher et plus pratique autant pour les indépendants que pour les gros.
          C'est aussi une époque où les gens choisissent eux-même leurs produits en amont, avec tous les tests, les reviews, les youtubeurs qui permettent de se faire une idée. Donc la boutique physique et le conseil ne sont plus vraiment pertinents.

          • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

            Posté par . Évalué à 4.

            Alors il faut peut-être arrêter d'en faire une simple boutique!

            Juste en 5 secondes:

            Pourquoi pas combiner cybercafé et boutique? Tu joues au jeu façon cybercafé, si tu l'achètes en partant, tu paies pas la première heure de cybercafé.

            La boutique-cybercafé peut également se spécialiser dans l'occasion et faire l'achat revente de vieux CD et cartouches de vieux jeux. Y'a pas longtemps on parlait d'un projet de "cube" qui prendrait les cartouches nintendo et sega il me semble. Du coup s'en servir comme briques du cybercafé ne me semble pas aberrant.

            La boutique pourrait devenir un point de vente pour les "bricolages" autour des vieilles consoles (pièces détachées pour faire des bornes d'arcade ou autre).

            Voilà ce qui vient de me passer par la tête. Si on creuse, il y a peut-être d'autres choses à trouver!

            • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

              Posté par . Évalué à 2.

              Le cybercafé c'est pareil, a l'heure où tout le monde a l'adsl chez soi et la 3G sur son smartphone, ça ne doit pas être un secteur d'avenir.

              • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

                Posté par . Évalué à 6.

                Faut voir.
                Je sais qu'en Asie ça cartonne toujours: les jeunes viennent faire du LAN toute la nuit parce qu'ils ne peuvent pas chez eux.
                -coût de la licence du jeu et du PC haut de gamme?
                -dérangement s'ils ne vivent pas seuls?
                -pour ne pas subir de réprimandes s'ils ne vivent pas seuls?
                -autre?

                Bref, les cybercafés marchent toujours!

                • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 17/07/14 à 13:16.

                  -autre?

                  Pour l'ambiance ? C'est un peu comme le fait qu'on puisse acheter des bières n'a pas fait disparaître les cafés.

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Oui mais acheter des livres sur le web fait disparaître les libraires. Acheter de la musique fait disparaître les libraires. etc…

                    • [^] # Re: ventes de jeux en boites?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Oui, mais l'ambiance quand tu lis un livre, c'est plutôt le calme chez toi, contrairement à une LAN. Pour la musique, les salles de concert ou les boîtes de nuit n'ont pas disparues avec Internet.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Mais quel rapport avec SUSE ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Tout est dans le titre.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.