Journal Linux dans un magazine pour jeunes

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
5
16
oct.
2008
Hello,

Je viens de lire, un "mini-magazine" qui etait joint avec le magazine habituel que je lis "Phosphore". Ce mini-magazine qui a pour nom "Les sciences du numerique" parlent de Linux en page 5. Tres bonne nouvelle !

Voici l'article en question : http://sfantar.linux62.org/phosphore-Linux/ (voir les photos, desole pour la qualite).

Le texte en question :

"1991 Linux mis au point par Linux Torvalds.
Linux est un systeme d'exploitation developpe avec l'aide de nombreux benevoles. Aujourd'hui, le noyau est disponible sur PC et sur Mac, ainsi que sur les stations de travail Sun, Silicons graphics, et autres, accompagnes de logiciels libres de droits de copie. La majorite des serveurs web fonctionnent sous Linux"


Ce texte resume bien, et en plus, chose rare, ils precisent "le noyau" (en parlant de Linux), les purites seront ravis ! :)

Voila, rien de special, mais c'est une bonne nouvelle de parler du Libre dans un magazine pour jeunes. ;)
  • # Pour une bonne nouvelle...

    Posté par . Évalué à 7.

    ...C'est une bonne nouvelle.
  • # Pour de la mauvaise qualité de photos

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    ... c'est de la mauvaise qualité de photos

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # Puriste

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    les purites seront ravis

    Ils parlent aussi de GNU ?
    • [^] # Re: Puriste

      Posté par . Évalué à 5.

      Dans une revue pour étudiants de BNP Paribas, l'offre logicielle est détaillée, et ils parlent bien de logiciels libres permettant une utilisation similaire aux propriétaires (MSWord, Photoshop...).

      Dans une revue de la fac 'l'université numérique' ou quelque chose comme ça, rebelote. Ils parlent de Linux, mais en tempèrent toutefois les bienfaits en précisant qu'il faut être un utilisateur chevronné et que le support matériel est souvent moins bon que sous Mac ou Windows.

      C'est très intéressant, parce que la possibilité d'utiliser un ordinateur sans devoir débourser des fortunes pour un utilitaire de traitement de texte est bien soulignée par ces publications. C'est un argument majeur pour l'adoption des logiciels libres je pense, donc une bonne chose qu'il soit souligné dans ce genre de publication.
      • [^] # Re: Puriste

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Oui, l'argument du prix est un argument a mon avis valable. Beaucoup de gens (si ils connaissaient le Logiciel Libre) utiliseraient du Libre, rien que pour sa gratuite dans sa majeure partie. Meme si a la base, le Logiciel Libre ne doit pas etre utilisee pour son prix mais pour sa philosophie. Mais a la limite, pour un utilisateur "lamba", il s'en fiche de savoir si c'est du libre ou pas, si c'est gratuit et que ca fonctionne parfaitement, c'est le principal.

        Mais dans l'article que j'ai lu, cette phrase me choque :
        "accompagnes de logiciels libres de droits de copie." => ils assimilent le LL clairement sur les droits de copie. Meme pas sur la possibilite d'avoir un acces au code source, meme si, ils ont pas totalement tort puisqu'ils parlent a un public utilisateur qui se fiche pas mal d'avoir acces au code source mais se fiche pas de pouvoir faire des copies.

        Tout depend d'ou on se place, en utilisateur ou en libriste.
        • [^] # Re: Puriste

          Posté par . Évalué à 4.

          La possibilité de copie illimitée et de redistribution sans restriction est déjà quelque chose de caractéristique de l'informatique libre, que l'on ne retrouve pas dans les logiciels "gratuits" propriétaires non plus que dans les logiciels payants. Si l'usage de la redistribution passe, l'usage de la modification devrait s'en suit logiquement je pense.

          Mais je trouve qu'un utilisateur devrait pouvoir se contenter d'utiliser le logiciel. Le seul fait d'apprécier utiliser un logiciel gratuit et librement redistribuable est déjà quelque chose de formidable par rapport à l'utilisation de logiciel propriétaire.

          À mon avis, la force du logiciel libre, c'est son pragmatisme. On ne peut pas demander à tous les utilisateurs de programme informatique d'en choisir un plutôt qu'un autre pour des raison philosophiques ou politiques, car on s'éloigne du côté technique qui est tout de même la base de l'informatique-outil.

          Pour quelqu'un de pressé qui veut quelque chose "qui marche", c'est difficile de lui proposer de contribuer par des patchs, etc, alors qu'il a besoin de faire son vrai boulot à côté.

          Les arguments sur la modification du code source sont bizarrement les plus difficiles à accepter pour moi, car par définition le logiciel libre se définit comme un principe de partage pour le plus grand nombre, alors que la modification d'un soft demande bien souvent des qualifications techniques importantes.

          Le côté un peu contradictoire de cet argument me gène un peu. Qu'en pensez vous ? Suis-je le seul schizophrène ici ?
        • [^] # Re: Puriste

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Oui, l'argument du prix est un argument a mon avis valable. Beaucoup de gens (si ils connaissaient le Logiciel Libre) utiliseraient du Libre, rien que pour sa gratuite dans sa majeure partie. Meme si a la base, le Logiciel Libre ne doit pas etre utilisee pour son prix mais pour sa philosophie. Mais a la limite, pour un utilisateur "lamba", il s'en fiche de savoir si c'est du libre ou pas, si c'est gratuit et que ca fonctionne parfaitement, c'est le principal.

          L'utilisateur lambda a un MS office piraté sur son ordinateur et il se dit qu'un logiciel coûtant aussi chère doit être bien meilleur qu'un truc gratuit.
      • [^] # Re: Puriste

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ça me fait toujours rire les gens qui disent que le support matériel est bien meilleur sous mac que sous linux ou même windows. Je me demande comment ils feraient s'ils devaient construire leur mac eux-même comme ça se fait avec un PC.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Puriste

          Posté par . Évalué à 3.

          ils feraient pas, vu que ca serait plus un mac s'il etait construit maison, vu qu'un mac c'est qq chose fabrique par apple et pas monte a la maison, justement.
    • [^] # Re: Puriste

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Indirectement oui, avec le "logicie libre" mais ne disent pas le nom "GNU".
    • [^] # Re: Puriste

      Posté par . Évalué à 2.

      De Ubuntu plutôt non
  • # Puriste? Vous avez dit puriste?

    Posté par . Évalué à 4.

    La majorité des serveurs fonctionne. Pas fonctionnent. :)
    • [^] # Re: Puriste? Vous avez dit puriste?

      Posté par . Évalué à 3.

      Pas d'accord. Ou plutôt, devrais-je dire, dans ce cas là, il y a accord ;)

      Lorsque le sujet est un nom collectif singulier (la plupart, la majorité) on accorde en général selon le sens.

      Une exception notable est la foule, dans ce cas là on accorde avec le nom collectif et non avec ce à quoi il se rapporte : Une foule de gens s'était rassemblée.

      En tout cas c'est ce que prétend Maurice Grévisse dans "Le français correct" :
      http://books.google.com/books?id=3I9juumoDBcC&pg=PA269&lpg=PA269&dq=français+"la+plupart"+accord+grévisse&source=web&ots=7lrcGwjlhP&sig=eTizgTlOQDwhUlvqXdGW-n7A7G0&hl=fr&sa=X&oi=book_result&resnum=3&ct=result#PPA269,M1

      Cela dit, on entend souvent dire que les deux sont gramaticalement corrects. J'aimerais bien que quelqu'un me donne une référence fiable à ce sujet, d'ailleurs (Grévisse, Bescherelles, Académie Française...).

      A puriste, puriste et demi...

      P.S. : désolé pour l'URL à rallonge... mais je n'ai pas confiance dans tinyURL, ce genre de service ça ne tient qu'un temps et le commentaire, lui, dure longtemps ;)
      P.P.S : c'est rageant, que les PS soient avant la signature. Il faudrait un champs P.S. ;)
      • [^] # syllepse

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        >> Cela dit, on entend souvent dire que les deux
        >> sont gramaticalement corrects. J'aimerais bien
        >> que quelqu'un me donne une référence fiable
        >> à ce sujet,

        Il suffit de regarder dans n'importe quel ouvrage (un peu sérieux) de grammaire à « Syllepse ». En plus, si Grevisse (et non pas Grévisse) le dit, on peut foncer...
    • [^] # syllepse

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est ce que l'on appelle une syllepse. Leur façon d'écrire « fonctionnent » est correcte.
    • [^] # Re: Puriste? Vous avez dit puriste?

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      On peut dire les deux. Si on accorde avec "la majorite" => fonctionne sinon avec "des serveurs" => fonctionnent. A la limite, on s'en fiche, vu toutes les fautes qu'il y a sur le contenu de ce site... Et en plus, meme dans le magazine, il y a bien le "ent".
  • # Serveurs

    Posté par . Évalué à 3.

    Vous connaissez la part de marché de linux sur les serveurs ? (majoritaire, mais à quel point ?)
    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 2.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: Serveurs

        Posté par . Évalué à 1.

        les "serveurs" ne se limitent pas aux serveurs web.
        quid des j2ee, quid des serveurs d'applis (genre les serveurs $u)
  • # Puristes ? (bis repetita)

    Posté par . Évalué à 4.

    Je suis étonné que personne ne s’indigne du fait qu’on remplace encore le prénom de l’auteur de notre noyau préféré par une marque de lessive !
    • [^] # Re: Puristes ? (bis repetita)

      Posté par . Évalué à 2.

      À noter que dans le "Phosphore" "photographié", il semblerait que ce soit bien Linus qui soit écrit... et non pas BoLinux, contrairement à ce qu'il en est dans la citation de ce journal.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.