Journal Dassault / Microsoft

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
17
nov.
2004
Un accord de partenariat a été signé entre Dassault et Microsoft ( http://www.latribune.fr/Tribune/Articles.nsf/ArticlesWeb/IDE80511C5(...) )

Entre aéronautique civile et militaire et avec beaucoup d'activité annexe (électronique, informatique, communication ...) Dassault est un beau fleuron de la technologie Francaise.

Et bien la mauvaise nouvelle c'est que Mircrosoft et Dassault ont finalisé un accord de distribution pluriannuel concernant les produits développés par Dassault Systèmes.

L'alliance résultera dans l'intégration de ces solutions avec Microsoft. Net, SQL Server, BizTalk Server, SharePoint Portal Server, Windows Longhorn et Windows XP 64-bit", expliquent les groupes dans un communiqué commun

Outre cet accord de distribution, Microsoft et Dassault Systèmes ont également décidé "d'explorer des opportunités de travailler ensemble pour encourager l'adoption du XML pour les applications 3D au sein de l'industrie du design et du graphisme". Dassault Systèmes a d'ailleurs récemment fait son entrée sur le marché grand public avec le lancement de Cosmic Blobs basé sur le langage 3D XML.

Nous ne pourrons donc apparemment pas compter sur le travail de cette belle entreprise francaise pour faire avancer les standards et le monde de l'Open Source.

Dommage :(
  • # Mouarf

    Posté par . Évalué à 9.

    Ouais, enfin, c'est quand même pas demain la veille que les calculateurs de vol tourneront sous Windows CE.

    Déja, Dassault != Dassault Systèmes

    Bon, catia, solidworks, toussa, c'est quand même des applications ultra pro, pas trop répandues, cheres, alors que le format soit proprio, c'est dommage, c'est quand même pas un drame non plus.
    • [^] # Re: Mouarf

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      "Dassault Systèmes a d'ailleurs récemment fait son entrée sur le marché grand public avec le lancement de Cosmic Blobs basé sur le langage 3D XML"

      La derniere phrase etait tout de meme relativement importante.

      Et quand on lit :
      "Outre cet accord de distribution, Microsoft et Dassault Systèmes ont également décidé "d'explorer des opportunités de travailler ensemble pour encourager l'adoption du XML pour les applications 3D au sein de l'industrie du design et du graphisme""

      Gardons en memoire que les machine Linux du Titanic par exemple ont été une belle fierté et un début de médiatisation ...
    • [^] # Re: Mouarf

      Posté par . Évalué à 2.

      LLooll, les calculateurs de vols ne tournent même pas sous Linux, ou un autre Unix !!!!! Les OS n'ont pas le droit à l'erreur!!!! De Nombreuses vies humaines (en passant du pilotes, jusqu'au citoyen qui risque de se prendre sur la tete l'avion ou les bombes) sont en jeux, leurs développement coutent donc trés cher, et est un OS privé non utiliser autre pars. Et heuresement, jamais, au grand jamais je ne montrais dans un avion copiloter par un system Windows, Unix, ou autre OS pour les ordi, et cie !!!
      • [^] # Re: Mouarf

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est sûr qu'un OS inconnu audité par 5 expert est bien plus sûr qu'un OS qui tourne sur 10 millions de machines...

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Mouarf

          Posté par . Évalué à 6.

          Oui.

          Un OS specialise pour une tache bien precise et qui ne contient pas du code fait pour gerer 10'000 utilisations differentes est effectivement bien plus sur.
          Bcp moins de lignes, bcp moins de complexite = risque de bugs reduit.
          • [^] # Logiciels certifiés

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Dans le domaine de l'informatique embarquée en aéronautique, il y a effectivement des normes extrêmement strictes à respecter, et qui sont sanctionnées par une certification.

            Par exemple, les revues du code sont généralisées, les procédures de test très détaillées, et effectués par un autre programmeur que l'auteur du code, etc ...
            En gros, pour une ligne de code il y a 10 lignes de doc.

            Voici une FAQ sur les principales certifications :
            http://www.validatedsoftware.com/cert_faq.html#Q.%20%20In%20a%20nut(...)

            J'ai même entendu dire que sur le calculateur de vol d'un avion de ligne, il y a en fait 3 ordinateurs, basés sur des architectures différentes, sur lesquels tournent trois logiciels fonctionnellement semblables mais programmés par des sociétés différentes n'ayant pas de contact entre elles. Pourquoi 3 ? Parce que si deux des calculateurs donnent un résultat différent, il en faut un troisième pour les départager.

            PS : pour revenir au sujet initial, Dassaut Systèmes n'a plus de Dassaut que le nom, je crois qu'IBM en est le principal actionnaire.
          • [^] # Re: Mouarf

            Posté par . Évalué à 3.

            Si il y a moins de code, ce qui n'est pas forcément le cas. Linux est gros mais si tu n'as pas besoin d'autant de fonctionnalité, il y a toujours ecos ou rtems.

            "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Mouarf

        Posté par . Évalué à 3.

        1/ tu mélanges OS et applications. C'est pas demain la veille qu'on verra un programme de copilotage d'avion dans un OS grand public, c'est sûr. Par contre je ne vois pas ce qui empeche qu'une application propriétaire de copilotage se base sur un OS tiers (et pourquoi pas GNU/Linux ? Veux-tu dire que ce n'est pas fiable ?)

        2/ Il me semble avoir vu un journal il y a quelque temps relatant la surprise d'un lecteur de voir à bord de son avion, sur les écrans destinés à visionner des films aux passagers, un système linux en train de booter. Que tu le croies ou non, le pingouin serait donc déjà dans les airs et tu es peut-etre meme déjà monté sans le savoir dans un de ces avions.
        • [^] # Re: Mouarf

          Posté par . Évalué à 2.

          2 - Les ecrans destinés a visionnés ont des ordinateurs secondair, donc la ok.

          1 - Non, un OS pour le copilotage d'un avion n'est pas basé sur un os tiers, se sont des OS prévu spécifiquement pour le copilotage, et qui ne savent faire que ca !!!!! Ce qui évite énormement les bugs et cie. Et dsl, Gnu Linux n'est pas du tout fiable pour fair du copilotage !!!
          • [^] # Re: Mouarf

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            C'est vrai, a chaque fois que je joue a FlightGear et que je m'écrase, le jeu plante :)
            • [^] # Re: Mouarf

              Posté par . Évalué à 3.

              Ta série de coups de poings rageurs sur l'unité centrale n'y est peut-être pas étrangère ;-) .
        • [^] # Re: Mouarf

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          T'aurais confiance dans un OS à base de Gnu/Linux dans une centrale nucléaire ? Moi pas.
          Pour répondre au message précédent, mieux vaut un OS spécialisé développé par 5 experts qui connaissent des méthodes de développement fiable (méthodes formelles comme B) et les appliquent (bien que celà coûte très cher à faire), plutôt que quelques centaines de personnes qui développent un OS (Linux) sans être vraiement spécialisé dans la sécurité. Le fait qu'il y est 100 millions de testeurs ne changent strictement rien : dans ce genre de cas on rigole pas avec les probabilités et autres chiffres qui ne démontre strictement rien du tout.
          • [^] # Re: Mouarf

            Posté par . Évalué à 3.

            Parce que tu crois que tes 5 experts feront mieux que 100 000 petites mains ? Je pensais que depuis le temps, le mouvement des logiciels libres avait montrer le contraire.

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Mouarf

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Oui je le crois. Le mouvement des logiciels a montré qu'ils étaient capables de faire des logiciels de tous les jours, mais désolé je n'ai vu aucun logiciel de centrale nucléaire sous GPL. Les petites mains comme tu dis sont pour la plupart incompétent en matière de sécurité informatique (la vrai, je parle pas de savoir éviter les débordement de tampon dans un serveur) : le noya Linux n'est pas mieux que le reste, c'est un vrai gruyère à bugs comme la pluparts des logiciels, propriétaires ou non. Ils sont suffisament "sûr" pour qu'on leur accorde une certaine confiance pour gérer un serveur, une base de données, voir des informations bancaires (quoique ils se posent des questions), mais il y a toujours un risque, et dans des secteurs critiques comme le nucléaire ou les transports (pas la voiture évidemment qui a beaucoup moins de conséquences) ont rigole pas du to avec ça : ils utilisent des experts en méthodes formelles, développent des "petits" logiciels sur lesquels ils peuvent avoir une confiance presque "absolue" (il y aura toujours des failles : mauvaises spécif, matos non prouvable) : seulement voilà ca coûte extrêment cher en homme/année, car on code pas 140 lignes en 10 minutes. Ce coût me fait dire que les LL seront pendant encore longtemps à "l'écart" de ce genre de pratique, parcqu'il ne suffit plus d'avoir une grappe de geek et de testeurs qui savent tapoter sur irc et rentrer une valeur dans bugzilla.
              • [^] # Re: Mouarf

                Posté par . Évalué à 2.

                hum... redescend sur terre hein...

                Les méthodes formelles sont au stade expérimental seulement. Et ce n'est pas des expert qui codent mais (en partie) des petits jeunes qui sortent de l'école.

                Pour ton info, rtems est préconniser par l'ESA et linux est entrain de le devenir. Or, les normes informatiques dans le spatial sont les plus contraigantes qui soient. Certe, il n'y a pas de vie humaine en jeu juste 200 M¤ sur 10 ans... donc ton client ne veut pas perdre son satélite.

                "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: Mouarf

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Redescent toi aussi sur terre : la ligne meteor à Paris a été codé comme ça, et l'ESA c'est pas le nucléaire.
                  • [^] # Re: Mouarf

                    Posté par . Évalué à 2.

                    erf.

                    La ligne météor est le seul truc jamais codé en machine B. Le prouveur marchait tellement bien qu'ils ont du faire les calculs à la main. Alors certe ces prometteurs mais cela n'est pas utilisé encore courament.

                    (j'ai fais un DEA info ou cela parlait de preuve formel et je bosse dans le spacial)

                    Je ne connais pas les normes nucléaires mais les normes aéronautiques, c'est déjà bien coton.

                    "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: Mouarf

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Tu bosses dans le spatial et tu dis que les normes sont cotons... Rassures moi vous êtes fier de ce qui est arrivé à Ariane 5 ? Nan parcque bon voilà quoi :)
                      A mon avis les normes dans les transports aéronotiques sont beaucoup plus sévère que dans le spatial : dans un cas c'est une exigence extérieure des organismes de contrôle, dans l'autre ce n'est qu'un critère interne, même si c'est pour satisfaire le client qui paie des milliards, vous êtes toujours tenus par les impératifs financiers de temps et non de vie humaine.
                      • [^] # Re: Mouarf

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Tient pour ton info, les systèmes de gestion de monotoring haut niveau des central nucléaire est en train d'être passer sous windows, par demande du client.

                        "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Mouarf

            Posté par . Évalué à 2.

            Dans certain central, il tourne sous windows... même l'armé américaine est sous windows.

            La dernière grande panne américaine serait du à l'origine à un virus qui aurait bloqué un central de gestion d'énergie.

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Mouarf

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je te parles des logiciels critiques sécuritaire, il y a pleins de logiciels au dessus, qui font plutôt parti de la "logistique", qui utilisent les composants sécuritaire mais où le plantage a des conséquences beaucoup moins grave (une panne d'électricité, même sur tout un pays pendant plusieurs jours, c'est toujours moins grave que de faire péter le coeur de la centrale ou de faire se crasher un airbus)
      • [^] # Re: Mouarf

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        d'accord !!!!!!!!!!
      • [^] # Re: Mouarf

        Posté par . Évalué à 1.

        Pour utiliser un OS standard, faudrait déjà que l'architecture le permettent, ce qui est rarement le cas.
      • [^] # Re: Mouarf

        Posté par . Évalué à 2.

        Si je me souviens bien, la FAA a ajouté il y a quelques temps RTLinux (version Montavista) à la liste très restreinte des OS temps réels autorisés pour l'aviation civile.

        Quelqu'un a plus d'infos ?
  • # euh

    Posté par . Évalué à -1.

    Il ne faut pas s'étonner, être déçu ou bien encore être énervé de ce genre d'accord. Les sociétés pour survivre doivent souvent faire des alliances alors autant qu'elles le fassent avec le meilleur prétendant (quand je dis meilleur c'est dans le sens de meilleur offre).
    Aux sociétés qui proposent du libre de faire mieux.

    Et concernant 3D XML cela à l'air d'être un standard et certaines librairies en open source sont dispo (http://www.xj3d.org/(...))
  • # Meurtrier

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    "Dassault est un beau fleuron de la technologie Francaise."

    C'est aussi un des plus gros marchand de canons. Les enculés ça va toujours bien ensemble.
    • [^] # Re: Meurtrier

      Posté par . Évalué à 6.

      des canons?

      Ils interviennent sur plusieurs équipements et apareils militaires mais je ne crois pas qu'ils vendent des canons. Un canon ça n'a aucune valeur ajouté donc pas de marge donc pas du tout intéressant financièrement. Dassault fait dans l'électronique, les missiles, les structures aéronautiques.

      Maintenant je peux comprendre que ça te gène l'industrie de défense mais faut pas se faire d'illusion si ce n'est pas la France qui fabrique et vend ce sera un autre pays. Quitte à choisir je préfère que ce soit du matériel français au moins ça fait rentrer des sous, ça maintient des emplois (pas de manif CGT, CFDT) et en cas de conflit on sait ce que possède les bélligérants.
    • [^] # Re: Meurtrier

      Posté par . Évalué à 10.

      Surtout de chars.
      Les chars Dassault sont très connus...
      • [^] # Re: Meurtrier

        Posté par . Évalué à 6.

        Ouais mais la grande distribution s'en mêle alors les prix vont baisser et Dassault va couler :
        Les chars Leclerc
        Les tanks Mamouths (Alerte Rouge)
    • [^] # Re: Meurtrier

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Les canons dont tu parles ne servent pas qu'à tuer des gosses... Ils peuvent être utilisées par la douane, par les garde-côtes pour controler les dégazages, pour évacuer des gens, etc etc.
    • [^] # Re: Meurtrier

      Posté par . Évalué à -2.

      Je suis toujours étonné que des commentaires aussi naïfs soient plussée, enfin bon...
    • [^] # Re: Meurtrier

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      C'est clair qu'un pays qui s'équipe pour se défendre, c'est un pays d'enculés...
      Et comme tout le monde le sait, la meilleure défense, c'est l'attaque :-)

      Alors hein.

      Plus sérieusement, les attitudes antimilitaristes, je trouve ça complètement inconscient.
      • [^] # Re: Meurtrier

        Posté par . Évalué à 2.

        Et c'est comme ça qu'on est arrivé à la guerre froide en partie, sur armement des deux côtés : "ben ouais je me défend de l'autre"
        C'est sûr qu'une force militaire internationale pour résoudre les conflits (=> disparition des armées des états directement, fusionnées en une armée mondiale) ça serait nulle "ha ben ouais je vais pas m'enlever ma petite autorité et mes bombes capables de détruire le tiers de la planète.."
        • [^] # Re: Meurtrier

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          On est bien d'accord sur le principe qu'un monde sans armes serait tellement bien plus chouette, mais l'actualité en est encore très très loin...
          C'est tout, quoi.
          C'était mon coup de gueule.
        • [^] # Re: Meurtrier

          Posté par . Évalué à 1.

          faut arreter la moquette.

          On n'arrive déjà pas à se mettre d'accord avec les européens et tu crois franchement que l'ONU arriverait à gérer une unique force armé ?

          "La première sécurité est la liberté"

  • # Je vois plutôt le problème médiatique

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Dassault, c'est pas que des trucs volants qui font poum poum, c'est aussi socpresse ( http://www.esj-lille.fr/docpresse/Presse/eco/socpresse.htm(...) ) , un paquet de journaux ou il fera mauvais parler de l'expansion de Firefox, des qualités de OpenOffice.org ou de l'arrivée de GNU/Linux dans les administrations ...

    Me parler pas d'indépendance de la presse, etc ... quand ça concerne des millions d'euros présents ou futur, un coup de fil c'est vite passé !
  • # Open Cascade

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    N'oublions tout de même pas http://www.opencascade.org(...)
    (même si ça me parait pas compatible avec la GPL)
    • [^] # Re: Open Cascade

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      (même si ça me parait pas compatible avec la GPL)

      Ha bon ? J'ai toujours cru qu'opencascade etait libre !

      Sur : http://www.opencascade.org/occ/license/(...)

      On peut lire :
      In short, Open CASCADE Technology Public License is LGPL-like with certain differences. You are permitted to use Open CASCADE Technology within commercial environments and you are obliged to acknowledge its use. You are also obliged to send your modifications of the original source code (if you have made any) to the Initial Developer (i.e. Open CASCADE S.A.). Complete text of the license is given below.

      Pour la suite, allez voir le lien ...
      • [^] # Re: Open Cascade

        Posté par . Évalué à 3.

        Aucun rapport entre libre et compatible GPL. Exemple : la CPL (IBM) est libre, mais pas compatible GPL.
    • [^] # Re: Open Cascade

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Open cascade = Matra
      pas Dassault
      Pas de chance ;)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.