Journal Tristan Nitot sur France-Culture.

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
9
23
juin
2013

Il est invité de l'émission Soft Power, de Frédéric Martel (19h00 à 20h00 les dimanche).

À propos de Prism, ça a bien commencé, auto-hébergement : mais comment donc, c'est un truc de spécialistes, ça ? Nitot rétorque que non ; mais si bien sûr‚ c'est trop compliqué ; mais non ; mais si blabla.
Soft Power, quoi.

À réécouter ici :
http://www.franceculture.fr/emission-soft-power-soft-power-2013-06-23

La page de Tristan Nitot :
http://standblog.org/blog/

  • # Voilà, apu Tristan.

    Posté par . Évalué à 5.

    Martel a du répéter 15 fois le mot évangéliste sur le temps consacré à la Mofo, trop de plaisir à se moquer de je ne sais quoi.
    Il a vraiment une grande capacité à transformer son heure de radio en suite d'interventions inopportunes, mais la présidente de la CNIL, elle, peut bénéficier de son couloir de parole sans interruption ; )

    Je m'arrête là sur cette émission, c'est un talk-show assez médiocre au ton plutôt très condescendant. Pour la confirmation du ton, écouter par exemple l'émission du 2 juin 2013 intitulée « L'Afrique entre dans l'Histoire ! ».

    Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

  • # La complexité selon les points de vue.

    Posté par . Évalué à 9.

    Demandez à un informaticien si une de ses activités est compliquée, il vous répondra que non.
    Comme un garagiste qui vous répondra que démonter et remonter un moteur de voiture n'est pas si compliqué.

    • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

      Posté par . Évalué à 9.

      Les journalistes sportifs demandent aux sportifs s'ils ont envie de gagner ou s'ils sont déçus d'avoir perdu, alors bon…

    • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Demandez à un informaticien si une de ses activités est compliquée, il vous répondra que non.

      Je suis informaticien, je sais très bien m'auto-héberger, mais je sais encore me mettre à la place d'autres personnes qui n'ont pas les mêmes compétences que moi (sans être chauvin : ils en ont d'autres). : je sais que c'est compliqué et je le dis.

      Ce genre de commentaire m'étonne d'une personne qui est dans une entreprise qui sait généralement assez bien s'occuper des "débutants" et sait ce qui est compliqué ou pas pour ceux-la. Mais bon, on va mettre ça sur le dos du surf sur la vague anti-PRISM, ah… Quand l'homme politique prend le pas sur l'homme technique…

      • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

        Posté par . Évalué à 1.

        Ce genre de commentaire m'étonne d'une personne qui est dans une entreprise qui sait généralement assez bien s'occuper des "débutants" et sait ce qui est compliqué ou pas pour ceux-la. Mais bon, on va mettre ça sur le dos du surf sur la vague anti-PRISM, ah… Quand l'homme politique prend le pas sur l'homme technique…

        J'ai un doute, tu évoques Tristan en disant cela ?

      • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        En l'occurrence, si j'avais eu l'occasion de terminer ma phrase, j'aurais parlé de 2 choses :

        Bon, j'ai été interrompu par une question, qui a amené un autre sujet… A la radio, les animateurs ont une trouille bleue que des "techniciens" finissent par embourber le débat dans des considérations techniques. Ils relancent donc sans cesse par des questions pour animer le débat.

        --Tristan

        • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

          Posté par (page perso) . Évalué à -5. Dernière modification le 24/06/13 à 06:52.

          Citation qui confirme mon première commentaire.
          ("mais qui n'est pas encore finalisé" étant le plus fort dans le politique : promis, on fera xxx… Les promesses n'engagent que ceux qui y croient)

          • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

            Posté par . Évalué à 4.

            Mais du coup, la phrase "ce n'est pas un truc de spécialistes" est correcte.
            Comment est-ce que ça peut être compliqué s'il existe un moyen, même potentiel, pour qu'un utilisateur lambda l'utilise sans difficulté sans être spécialiste ?
            Ne confondrais tu pas "être compliqué" = "requiert forcément des compétences pour être mis en place"
            et "être difficilement accessible" = "pas forcément compliqué, mais nécessitant de passer par des étapes compliquées" ?
            Ici, on parle clairement premier point: lorsqu'on demande si c'est un truc de spécialistes, on demande si c'est quelque chose qui est et qui sera toujours impossible d'utiliser sans formation.
            Je pense que si un journaliste avait posé la question "est-ce que c'est facilement accessible à l'utilisateur lambda", la réponse aurait été différente (du genre: "à l'heure actuelle, oui, mais techniquement, il n'y a aucune raison que ça soit le cas et d'ailleurs …")

        • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

          Posté par . Évalué à 4.

          J'espère que l'interface des synology à progressé, car même si je ne suis pas admin sys, je suis informaticien, et leur interface était méga complexe.

          "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

      Posté par . Évalué à 2.

      Un informaticien qui dit ça se dévalorise.

      • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

        Posté par . Évalué à 1.

        Qui dit quoi ?

        • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

          Posté par . Évalué à 1.

          Que l'informatique ce n'est pas compliqué. Faut suivre un peu !

          • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

            Posté par . Évalué à 2.

            Faut dire, vous êtes parfaitement explicite dans vos réponses…
            A ceci, je vous répondrais: les gars, si vous trouvez votre boulot difficile, c'est que vous êtes pas fait pour le métier (ou mauvais. Choisissez la réponse qui vous arrange).

            • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Ou alors, on sait répondre à la question (qui ne parle pas de nous, mais de "en général").

              Sinon, même sans répondre à la question, si, mon boulot est difficile, et c'est même pour ça qu'on me paye beaucoup plus cher qu'un dév' "de base", et de manière générale c'est pour ça qu'on paye des gens plus que le SMIC pour faire des choses (si c'est pas difficile, tout le monde peut le faire, et donc pas besoin de payer plus que le SMIC, il y a une tonne de chômeurs qui attendent les trucs "pas difficiles").

              Bref, je ne comprend pas ta façon de voir les choses.

              • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

                Posté par . Évalué à 6.

                et de manière générale c'est pour ça qu'on paye des gens plus que le SMIC pour faire des choses

                Hahahaha.
                Bien sûr, il y a un rapport clair entre compétences et/ou difficultés pour faire un boulot et salaire.

                • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Bah oui, c'est généralement le cas même s'il y a des exceptions.

                  • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Bah oui, c'est généralement le cas même s'il y a des exceptions.

                    Non. Ce n'est pas généralement le cas.

                    Le salaire dépend de plusieurs facteurs. Donc la compétence bien sûr. Mais pas que.

                    Il y a aussi :
                    - La rareté de l'offre (manque de main d’œuvre)
                    - Les conditions de travail (primes de risques etc.)
                    - Le copinage
                    - Le social (avoir de la tchacthe ou être copain avec les RH, ça aide à se faire augmenter)
                    - L'opportunisme (ton salaire peut dépendre de ce que celui des autres baisse)
                    - Le masochisme (aka: Oui je la veut cette place qui va me rapporter plein de pépètes, tant pis si je n'ai plus le temps de voir ma famille)
                    - La chance, tout simplement (arriver au bon endroit au bon moment)
                    - Le contexte économique
                    - L'emplacement géographique du travail
                    - etc.

                    J'en oublie surement une pelleté.

                    Le FN est un parti d'extrême droite

              • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

                Posté par . Évalué à 1.

                Bref, je ne comprend pas ta façon de voir les choses.

                Et moi j'ai rien compris depuis le premier message du thread à partir de MTux, donc voila…

    • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 23/06/13 à 22:30.

      L'autohébergement, c'est complexe, mais pas compliqué. Il suffit d'un PC, d'une connexion et de patience pour suivre des tutos. La documentation et les logiciels sont gratuits et accessibles facilement.

      Et oui, c'est plus simple que démonter et remonter un moteur de voiture dans son garage.

      http://devnewton.bci.im

      • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

        Posté par . Évalué à 7.

        Mon dieu…
        C'est clair, madame Michu, elle va s'acheter un PC et elle va suivre des tutos sur le net.
        Redescendez un peu les gars, vous êtes dans une tour d'ivoire…

        • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          En même temps, madame Michu, elle se fout royalement de ces problématiques. Et si jamais ça l'ennuyait un peu, à l'idée de devoir fournir quelques efforts, elle se trouverait fatalement tout plein d'excuses (je n'ai rien à cacher, puis le fait qu'on sache quels produits me proposer, ce n'est finalement pas si mal…)

          Par contre, si le respect de la vie privée ou la maîtrise de nos données personnelles sont des points importants, il suffit d'un peu de motivation pour pouvoir rapidement mettre en place certaines solutions. D'ailleurs, je pense sincèrement que l'auto-hébergement ou les pratiques liées à la sécurité ou à la vie privée sont, dans un sens, comparables à Linux.

          Pour ce dernier, il faut adhérer à sa philosophie (que ce soit la philosophie Unix ou celle du Libre) pour que ça puisse fonctionner. Ça donne la motivation d'apprendre, et permet de faire fi de certains problèmes ou lacunes qu'on ne trouverai pas sur certains systèmes propriétaires. Ben là c'est pareil. Si c'est juste un effet de mode, au moindre problème, on dira que c'est de la merde, et que les sites propriétaires sont finalement bien mieux.

          • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

            Posté par (page perso) . Évalué à -2.

            Ben là c'est pareil.

            Non, ce n'est pas pareil : la, il y a une barrière technique énorme. Si tu n'es pas capable de la voir, il va falloir faire un tour ailleurs que dans une bande de geeks.

            C'est même pas un effet de mode : l'auto-hébergement ne concerne aujourd'hui que très peu de monde (ceux achetant des NAS? Oui, très peu de monde) et c'est plus des "on en parle" que la réalité. Alors que quand c'est utilisable (réellement utilisable, c'est à dire ne pas devoir passer des heures dessus), les gens peuvent accrocher.

            Plutôt que de parler, si les adorateurs de l'auto-hébergement développaient une offre facile d'utilisation (pas les 36 000 projets qui disent que ça va être facile mais pas finis, un vrai projet utilisable…)?

            • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Le problème, c'est que tu pars du principe que madame Michu doit le faire elle-même. Dans la réalité, ça ne se passe pas comme ça. Rien que pour télécharger un film ou un album, la majeure partie de ma famille ne sait pas faire et n'a tout simplement pas l'envie de chercher, de comprendre, d'apprendre. C'est comme ça pour tout. Soit ça t'intéresse, soit tu trouves une personne de ton entourage, voir un professionnel, pour le faire à ta place.

              Sans aller jusqu'à l'achat d'un Raspberry Pi, l'installation d'une Debian, de postfix, lighthttpd et compagnie, OVH propose des offres d'hébergement (mutualisées) pour les particuliers, à 2,38 euros ttc pour le premier prix, avec de l'espace web, un nom de domaine, dix adresses mails, et tout un tas de modules (forum, blog, galerie…) installables en un click. Tout con, tout simple. Quand le sujet t'intéresse, que t'es motivé, tu trouves toujours plein de solutions alternatives. Encore faut il le vouloir.

              Mais c'est sûr qu'après deux ans à bosser dessus, ça serait bien que la FreedomBox Foundation sorte enfin quelque chose d'utilisable par tout un chacun.

              • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Le problème, c'est que tu pars du principe que madame Michu doit le faire elle-même.

                D'où le mot "auto", non? De l'auto-hébergement pas fait par soit-même, la ça fait sourire sur la non compréhension du concept…

                OVH propose des offres d'hébergement (mutualisées) pour les particuliers,

                La, tu rentres dans la bataille des défenseurs de l'auto-hébergement, incapables de se mettre d'accord sur le fait que c'est ou pas dans l'auto-hébergement.
                Donc prenons la moitié des défenseurs de l'auto-hébergement qui accepte ça.

                OVH propose des offres d'hébergement (mutualisées) pour les particuliers, à 2,38 euros ttc pour le premier prix, avec de l'espace web, un nom de domaine, dix adresses mails, et tout un tas de modules (forum, blog, galerie…) installables en un click. Tout con, tout simple

                Non, ce n'est pas simple. OVH vend à des informaticiens, et ça se voit. L'interface me convient, mais n'est absolument pas adaptée à des gens non techniques.

                Pour info, l'offre à 2.38 €, je la gère pour plusieurs personnes, et pourquoi je la gère? Car l'interface d'OVH leur est incompréhensible.
                Et pour toi c'est peut-être pas cher, mais au total pour "essayer", c'est pas donné, OVH ayant supprimé les offres pas assez rentables, et ça motive mes amis à arrêter ça car le coût est bloquant par rapport au gain.

                Bref, tu démontres toi-même que tu ne comprends pas le problème d'interface utilisateur non passionné par l'informatique.

                Quand le sujet t'intéresse, que t'es motivé, tu trouves toujours plein de solutions alternatives. Encore faut il le vouloir.

                Encore faut-il une offre en face. Je l'ai déjà dit, je me répète, mais l'offre n'existe pas.
                Ton exemple est flagrant : tu as perdu la notion d'utilisateur, tu vois avec tes yeux d'informaticien.

                Par exemple, compare Dropbox et HubiC, une offre "similaire" d'OVHregarde simplement l'interface et tout le bordel technique d'HubiC (on passera sur les merdes techniques d'OVH qui a pourri le bousin en promettant plus qu'il ne pouvait), ou Wordpress.com avec l'offre OVH, avec un utilisateur pas technique et tu comprendras qu'il y a un problème.


                Eh!!! Redescendez sur terre, vos exemples sont à mourir de rire quand on regarde un peu, car ils sont techniques. LE truc marchera quand il y aura des offres adaptées aux gens, comme Firefox (par exemple) a su le faire. Ici, je vois surtout des gens techniques qui ne pourront jamais répondre au besoin, car ils n'arrivent déjà pas à voire la "légère" (plutôt gigantesque) différence d'utilisabilité entre les gros qu'on veut quitter et ce qu'ils proposent.

            • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Plutôt que de parler, si les adorateurs de l'auto-hébergement développaient une offre facile d'utilisation

              On y gagnerait quoi?

              http://devnewton.bci.im

            • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

              Posté par . Évalué à 5.

              Je plussoie fortement ce commentaire.

              Je me considère (peut-être à tort) comme un utilisateur informatique expérimenté, et qui maîtrise plutôt bien Linux, mais sur le poste de travail uniquement : je suis capable d'installer une distribution, en définissant le partitionnement, des logiciels, la configurer (mises à jours, réglages, personnalisation), de m'en servir au quotidien et de veiller sur celles de mes amis / collègues, je sais mettre en place des machines virtuelles, mes 2 PC (fixe perso et portable pro) tournent exclusivement sous Ubuntu depuis 2006, je peux monter une tour avec du matériel sélectionné composant par composant, je n'ai pas peur de la ligne de commande - au contraire elle est parfois bien plus pratique et rapide que l'interface graphique…

              Bref, je ne suis pas M. Michu, je m'intéresse à la notion de vie privée, j'ai fortement envie de m'auto-héberger (ou semi-auto via une offre payante type Gandi ou OVH gérée par moi directement), et pourtant…

              Malgré de nombreux tutos lus, quelques essais, je n'arrive pas à franchir le pas et réussir à installer, sécuriser et administrer un serveur avec tous les outils nécessaires (Linux, Apache, MariaDB, PHP, Fail2ban & Co pour la sécu, outils de monitoring et contrôle, serveur de mail type Roundcube, Spamassassin, Owncloud pour les fichiers, le calendrier, la musique, Wordpress ou Dotclear pour un blog, galerie photos…).

              Je n'ai pas suivi de formation, j'en ai envie, mais cela reste encore trop abstrait et abscons pour moi - peut-être un simple blocage psychologique, la peur de mal faire ou de ne pas savoir qui se transforme en procrastination, que sais-je ?

              Tout cela pour dire que non, l'auto-hébergement ce n'est pas facile et à la portée de tous (je ne parle même pas de la contrainte de limitation upload ADSL dans le cas d'un vrai auto-hébergement), même quand le sujet nous passionne et qu'on veut tenter le coup.

              J'attends avec impatience la V2 de Yunohost - http://yunohost.org/?lang=fr - pour voir si effectivement un outil "clé en main" peut me simplifier ce process et déclencher ce premier pas, avant d'apprendre ensuite progressivement.

          • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ça donne la motivation d'apprendre, et permet de faire fi de certains problèmes ou lacunes qu'on ne trouverai pas sur certains systèmes propriétaires.

            Mauvaise philosophie. Si Firefox a fonctionné et a permis que les site webs doivent faire attention à ne pas faire "compatible IE", c'est parce que l'offre était utile et facile.
            Ben la, c'est pareil.

          • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 24/06/13 à 12:31.

            Par contre, si le respect de la vie privée ou la maîtrise de nos données personnelles sont des points importants, il suffit d'un peu de motivation pour pouvoir rapidement mettre en place certaines solutions. D'ailleurs, je pense sincèrement que l'auto-hébergement ou les pratiques liées à la sécurité ou à la vie privée sont, dans un sens, comparables à Linux.

            Tu remarqueras que Linux, sur le desktop, c'est pas gagné en part de marché et cela depuis 15 ans.

            Pour ce dernier, il faut adhérer à sa philosophie

            Boriiiiiinnng
            Les gens s'en foutent de la philosophie. Que ce soit la tienne, du voisin ou du logiciel libre.
            T'imagines un gars de chez Renault venir te bassiner sur la philosophie de l'automobile quand tu viens acheter une voiture ?

            Ça donne la motivation d'apprendre, et permet de faire fi de certains problèmes ou lacunes qu'on ne trouverai pas sur certains systèmes propriétaires.

            Tu n'as toujours pas compris que tu as des oeillères ?
            Ta petite guéguerre proprio-libres/hébergement-autohébergement, les gens, ils s'en foutent.
            Au pire, ils t'écoutent un soir de beuverie en te disant que c'est super important. Et le lendemain, ils continueront d'utiliser leurs iPhones, de se connecter à Gmail et de mettre à jour leurs statuts sur Facebook.

            Si c'était si important, Diaspora aurait explosé. Tu peux me rappeler à quelle étape est Diaspora actuellement ?

            Ben là c'est pareil. Si c'est juste un effet de mode, au moindre problème, on dira que c'est de la merde, et que les sites propriétaires sont finalement bien mieux.

            Pour l'instant, oui. Désolé de te décevoir, et pourtant je fais du fake-auto-hébergement (un serveur dans un datacenter), mais de passer de gmail à un serveur que je dois administrer et passer sous un webmail type Squirrelmail ou Roundcube, clairement, ca me fait chier.

            Alors t'imagines lambda Michu ?

            En même temps, madame Michu, elle se fout royalement de ces problématiques. Et si jamais ça l'ennuyait un peu, à l'idée de devoir fournir quelques efforts, elle se trouverait fatalement tout plein d'excuses (je n'ai rien à cacher, puis le fait qu'on sache quels produits me proposer, ce n'est finalement pas si mal…)

            Exactement.
            Madame Michu (ou Monsieur Michu), ils ont autres choses à faire dans la journée.
            Lambda Michu, il a d'autres activités. La plupart des gens veulent un truc qui marchent.
            Gmail ca marche, YahooMail ca marche, Hotmail ca marche.
            Demandes à "lambda" d'installer une machine chez lui pour faire des trucs dont il se fout et qui n'est pas primordial dans sa vie (désolé de vous décevoir, mais faire de l'informatique, pour 99% des gens, c'est d'un ennui et souvent de la souffrance)

            Vous, vous êtes habitué, vous kiffez cela de lire des tutos avec des caractères bizarres.
            Mettez Lambda Michu devant un terminal, il va s'enfuir.

            Alors maintenant, prenons les auto-hébergements pros-tout-fait. Déjà, Lambda Michu va se demander "mais pourquoi je dois brancher un truc inutile chez moi ?". Après lui avoir expliquer, la première question ca va être "mais ca sera comme avant ?", là, grand débrouillard que vous êtes, vous allez lui dire "maiiiis bien sûr ma bonne dame!" (premier mensonge), "Michu: Comme Gmail ?", "Vous: mais .. bien.. sûr… heu…" (deuxième mensonge). "Michu: et je pourrais y accéder depuis n'importe où ?" "Vous: heu…" Ah oui, parce que faire de l'auto-hébergement c'est pas seulement brancher une box sur une prise de courant, c'est aussi faire sysadmin (branchement cable réseau, définition du réseau, ouvertures de ports, upgrade software s'il y a besoin). Et puis s'il y a une coupure ADSL ou que le débit est si pourrave de l'extérieur que "Lambda Michu avant, il pourrait récupérer en 10 secondes ses mails et que maintenant, il doit attendre 1 minute". Il va être très content. Le résultat: Il va débrancher sa bobox d'auto-hébergement, la remettre dans sa boite. Et la prochaine fois que vous passerez, non seulement de vous faire un bras d'honneur, il vous foutra un coup de pied au cul pour l'avoir fait perdre, du temps, de l'argent et des cheveux.

            • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Là, tu redis exactement ce que je raconte depuis le début XD

              À savoir, soit c'est un sujet qui t'intéresse réellement, pour une raison ou une autre (aspect philosophique, maîtrise de l'outil ou peu importe) soit t'es juste un consommateur et tu te fous de tout ça. On est d'accord. Et c'est également pour ça que je sais pertinemment qu'à moins de devenir un clone de Windows, en faisant une croix sur tout ce qui faisait l'intérêt de Linux, ce dernier ne percera jamais sur le desktop.

              Mais ça ne me dérange aucunement. Je ne cherche absolument pas à ce que Linux domine le monde, tout comme je ne vois pas l'intérêt à ce que tout le monde fasse dans l'auto-hébergement. Au mieux, je préférerai juste que ce soit un peu peu plus équilibré. Que ce soit les systèmes d'exploitations, navigateurs, ou services, je préférerai qu'il y ai cinq ou dix offres à 10-20% de PdM, plutôt qu'un acteur qui domine le marché à 95%.

              Pour en revenir à l'auto-hébergement, même si on avait tous la fibre et d'excellents débits montants, qu'il suffisait de brancher un appareil et configurer tout ça en trois clicks de souris (pour nombre de personnes, ça serait déjà trois clicks de trop), avec une belle interface et tout le tralala, il resterai toujours des problèmes potentiels : fiabilité d'une connexion personnelle, défaillances matérielles, gestion des backups, et de préférence dans un endroit différent, histoire de se prémunir des vols, incendies et autres imprévus, pérennité des données (on a peut être envie qu'elles nous survivent) et j'en passe.

              Donc, dans tous les cas, ça restera un sujet pour personnes qui s'y intéressent vraiment, qui ont compris les enjeux et les problématiques.

            • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              T'imagines un gars de chez Renault venir te bassiner sur la philosophie de l'automobile quand tu viens acheter une voiture ?

              Si Renault se mets à produire des voitures opensource faite pour être réparé/amélioré, avec des plans, des tutos et tout le trololo, je veux bien l'écouter!

              Alors maintenant, prenons les auto-hébergements pros-tout-fait. Déjà, Lambda Michu va se demander

              Tu prends un cas imaginaire improbable avec un michu idiot et ingrat ainsi qu'un pro autohébergement menteur comme un commercial de SSII.

              http://devnewton.bci.im

              • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

                Posté par . Évalué à 1.

                Si Renault se mets à produire des voitures opensource faite pour être réparé/amélioré, avec des plans, des tutos et tout le trololo, je veux bien l'écouter!

                On sera rare. Et ce qui est rare (physiquement) est cher. Donc la voiture opensource sera cher, donc pas beaucoup de personne vont l'acheter.
                De plus, Lambda Michu s'en fiche des tutos pour réparer sa voiture, elle veut que cela marche ou que quelqu'un le fasse à sa place car il/elle a autre chose à faire de ses journées que de réparer son matos. (dis moi, tu connais les statistiques des gens qui lisent les manuels avant de les jeter à la poubelle définitivement ?)

                Tu prends un cas imaginaire improbable

                C'est toi qui parle de cas imaginaire improbable ? Are you kidding me ?
                T'as déjà parlé avec des utilisateurs voire des gens qui se foutent de la technique ? Sans dec ? descends de ta tour d'Ivoire.

                avec un michu idiot et ingrat

                Imprimes-le en 10 exemplaires : http://linuxfr.org/nodes/98807/comments/1464365
                Tu es le seul a considéré Lambda Michu comme un idiot et un ingrat.

                ainsi qu'un pro autohébergement menteur comme un commercial de SSII.

                Tu te rends compte là que tu évoques une partie des gens ici sur ce thread qui sont pro-hébergements et qui oublient 3/4 des problèmes liés à l'auto-hébergement ? Oh! au fait, tu en fais partie, vu que "avec des plans, des tutos et tout le trololo" tout est facilité. Hein ? pas vrai.

                • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

                  Posté par . Évalué à 6.

                  On sera rare. Et ce qui est rare (physiquement) est cher. Donc la voiture opensource sera cher, donc pas beaucoup de personne vont l'acheter.

                  Je suis le premier à ne pas être apte à réparer ma voiture, sans compter qu’il faut du matériel. Mais l’avantage d’une voiture « open » est que je peux choisir mon garagiste, il aura toutes les informations nécessaires à l’entretient, la réparation, etc.

                  Il faut arrêter de penser que « open » veut systématiquement dire « DIY ».

                  • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Tu remarqueras que je ne mentionne pas le open sur le DIY, mais sur le coût.
                    Tu remarqueras aussi que la liaison open-DIY est effectué par devnewton, pas par moi.

                • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  De plus, Lambda Michu s'en fiche des tutos pour réparer sa voiture, elle veut que cela marche ou que quelqu'un le fasse à sa place car il/elle a autre chose à faire de ses journées que de réparer son matos

                  Ca dépends du montant de la facture. Si une réparation coûte des centaines d'euros chez le garagiste et quelques heures à la maison, ça fait tout de suite réfléchir.

                  C'est plus évident dans l'immobilier: beaucoup de gens font eux même des travaux dans leur logement, car faire appel à des artisans, c'est vite ruineux.

                  Pourtant refaire une salle de bain ou une cuisine, c'est loin d'être simple.

                  dis moi, tu connais les statistiques des gens qui lisent les manuels avant de les jeter à la poubelle définitivement ?

                  Je ne parle pas du micro-onde… Il y a des abrutis qui jettent le manuel de leur voiture ???

                  avec des plans, des tutos et tout le trololo" tout est facilité

                  J'ai juste dit que c'était complexe, mais pas compliqué. Complexe != facile.

                  http://devnewton.bci.im

                  • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Ca dépends du montant de la facture. Si une réparation coûte des centaines d'euros chez le garagiste et quelques heures à la maison, ça fait tout de suite réfléchir.

                    Tu sous-estimes encore la partie service d'une prestation.
                    Changer un essuie-glace, ok, pas de soucis.
                    S'occuper du carburateur, je peux t'assurer que les 3/4 des gens préfèrent passer par un garagiste. Non seulement tu es rassuré par la prestation (en général, c'est fait par un professionnel qui connait les erreurs classiques de débutants) et tu remarqueras que ton assureur (et parfois la justice) viendront moins te saouler en cas de pépin. "Ah monsieur, c'est vous qui avez fait les réparations de vos freins ? aaaahh mais monsieur, ca change tout !"

                    Pour en revenir aux services, comme je te disais, tu sous-estimes cette part importante. Pour avoir monter (avec d'autres) une société de services autour des logiciels libres y'a bien 10 ans (puis qui est devenue la branche Services Corporate de Mandriva): De la petite à la grosse boite (qui a de très bons ingénieurs, même du monde opensource), ils pouvaient dépenser beaucoup d'argent pour avoir le service en plus.

                    dis moi, tu connais les statistiques des gens qui lisent les manuels avant de les jeter à la poubelle définitivement ?

                    Je ne parle pas du micro-onde… Il y a des abrutis qui jettent le manuel de leur voiture ???

                    Tu as raison, personne ne jettera le manuel du serveur d'auto-hébergement :-)

                    avec des plans, des tutos et tout le trololo" tout est facilité

                    J'ai juste dit que c'était complexe, mais pas compliqué. Complexe != facile.

                    Complexe, compliqué, Difficile, peu importe le terme choisi, pour Lambda Michu c'est direct à la poubelle.
                    On n'achète pas un outil pour se rendre la vie plus complexe ou compliqué, mais pour simplifier sa vie.

                    Relis mon exemple sur Lambda Michu qui doit devenir sysadmin et que son (web)mail passe à 10% de ses capacités.

                    • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Complexe, compliqué, Difficile, peu importe le terme choisi, pour Lambda Michu c'est direct à la poubelle.

                      Si tu veux dire que Lambda Michu qui ne veut pas se prendre la tête ne veut pas se prendre la tête, on s'en doutait un peu, merci Mousquetaire Manifeste!

                      On n'achète pas un outil pour se rendre la vie plus complexe ou compliqué, mais pour simplifier sa vie.

                      L'autohébergement, ce n'est pas un achat, mais un apprentissage, puis une pratique.

                      Ca ne convient pas à Lambda Michu? Oui et alors? Qu'il continue à utiliser des sites douteux, à manger des conserves industrielles, des légumes qui ont fait trois fois le tour du monde, à se ruiner chez le garagiste et surtout utiliser le temps gagné par ces produits tout prêt pour regarder tf1!

                      Consommateur ou bricoleur, choisissez votre classe :-)

                      http://devnewton.bci.im

                      • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

                        Posté par . Évalué à 2.

                        C'est pas toi qui fustigeait ceux qui parlait d'une "michu idiot(e) et ingrat(e)" ? :-)

                        • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Non, j'ai juste dit que dans l'exemple donné les personnages (geek fanatique/menteur et michu idiot/ingrat) n'étaient pas réalistes.

                          C'est aussi douteux que le fameux cas du terroriste qu'on doit torturer parce qu'il a caché une bombe à retardement.

                          La casuistique, ça n'est intéressant que sur des cas courants.

                          http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Mme Michu ne va pas non plus réparer sa voiture…

          http://devnewton.bci.im

          • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Non mais madame Michu ne sait rien faire par définition.
            Elle est juste bonne à faire la cuisine, chercher les gamins à l'école et regarder le JT de TF1 car le reste est trop difficile tu comprends.

            Enfin, ça c'est ce que certains veulent nous faire croire. En réalité je suis bien plus nuancé que ça.
            Oui l'informatique a ses difficultés, mais nombre de difficultés pour madame Michu existent car elle désactive son cerveau avant d'aller sur l'ordinateur, sans doute par crainte ou flemme de la même façon qu'elle ne va pas chercher à réparer tout soit même à la maison.

            Mais j'ai constaté un phénomène intéressant, c'est que madame Michu est capable d'apprendre des choses à priori technique si elle est intéressée. Et je constate que c'est souvent le cas ces derniers temps quand cela touche fortement au porte monnaie par exemple. Je pense en fait que madame Michu serait capable de s'auto-héberger si elle le voulait réellement par une conviction ou une autre. Elle n'est pas stupide Madame Michu, sinon ce serait croire que la population serait trop conne pour apprendre un domaine qu'elle ne maitrise pas, seulement cette population n'a pas envie (ce qui peut se comprendre).

            • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je pense que ça n'est pas la seule raison, mais qu'une raison importante de désactiver son cerveau au moment de se confronter à un ordinateur ou à un magnétoscope est la peur de l'échec : psychologiquement, mieux vaut parfois ne pas réussir sans essayer qu'essayer et rater, surtout devant ses enfants qui ont appris si vite.

            • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Disons que le monde se divise de plus en plus en deux: les bricoleurs et les consommateurs.

              Ce qui les distinguent ce n'est pas la maître d'un savoir particulier*, mais le fait que chaque année, le bricoleur cherche faire de nouvelles choses par lui même, là le consommateur ne cherche pas à progresser.

              *: beaucoup de geeks peuvent avoir un haut niveau technique en IT mais ne pas cuisiner au dixième du niveau de Mme Michu. D'où l'importance des journaux culinaires!

              http://devnewton.bci.im

              • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Je suis d'accord.
                Mais cela explique parfaitement le fait que ce n'est pas forcément compliqué mais que cela demande un minimum d'effort (intellectuel ou physique, suivant les tâches).
                Il y a des tâches réellement compliqués car cela dépasse les capacités de trop d'individus.

                Ce qui fait dire que Mme Michu ne fera pas d'auto-hébergement car le poids gains/investissement n'est pas assez intéressant. Mais cela peut changer et avec les révélations récentes, Mme Michu peut voir un intérêt plus grand de le faire et donc de s'y investir même si rien ne s'est simplifié dans ce laps de temps.

                En soit il est possible de faire une offre clé en main pour ces services d'auto-hébergement, moyennant un service d'assistance pour les cas où la configuration de base n'est pas suffisante pour traiter certains cas particuliers. Mais cela demandera un minimum de temps pour réaliser cela.

            • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

              Posté par . Évalué à 0.

              Non mais madame Michu ne sait rien faire par définition.
              Elle est juste bonne à faire la cuisine, chercher les gamins à l'école et regarder le JT de TF1 car le reste est trop difficile tu comprends.

              Enfin, ça c'est ce que certains veulent nous faire croire. En réalité je suis bien plus nuancé que ça.
              Oui l'informatique a ses difficultés, mais nombre de difficultés pour madame Michu existent car elle désactive son cerveau avant d'aller sur l'ordinateur,

              Tu commences par dénoncer la condescendance dont certains feraient preuve vis-à-vis de madame Michu (ceux qui considèrent qu'elle ne sait rien faire par définition) mais c'est pour en faire preuve à ton tour un peu plus loin (lorsque tu dis qu'elle débranche son cerveau lorsqu'elle se trouve devant un PC). Et pourtant, non, elle ne débranche pas son cerveau, elle le spécialise et l'applique au jeu qui est le sien : construire la part numérique de son identité et entretenir ses relations sur les principaux réseaux sociaux, se renseigner sur l'immobilier, l'emploi, les voyages, la santé, etc. Elle a une vie, madame Michu, une vie généralement déjà bien remplie, et une vie dans laquelle internet, le web et l'informatique ne sont que des outils.

              Pour le reste, on est bien d'accord, ce n'est qu'une question d'envie (mais alors la question devient : sérieusement, pourquoi diable aurait-elle envie de s'auto-héberger ?).

          • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

            Posté par . Évalué à 1.

            Mais qui est Mme Michu? J'en ai marre qu'on tape sur un ennemi imaginaire, à quoi ça sert? C'est tellement pas ciblé, ça sert juste à se défouler sur l'idiot (idiote en l'occurrence) de base, et après? On n'a pas avancé sur l'éducation populaire, la vulgarisation scientifique ou quoi que ce soit d'autre qui permettrait aux gens de maîtriser ce qu'ils font.

            • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

              Posté par . Évalué à 4.

              Mais qui est Mme Michu? J'en ai marre qu'on tape sur un ennemi imaginaire, à quoi ça sert? C'est tellement pas ciblé, ça sert juste à se défouler sur l'idiot (idiote en l'occurrence) de base, et après

              Personne ne prend Mme Michu comme une cible ou une (sombre) idiote.

              Lambda Michu, c'est toi, c'est moi, c'est n'importe qui ici qui n'a pas d'expertise dans un domaine ou dit plus simplement: Quelqu'un de lambda qui ne s'intéresse pas aux domaines qu'il peut croiser dans la vie de tous les jours. Tu peux avoir un micro-ondes et ne pas vouloir savoir comment cela marche (tu veux juste que cela marche pour faire cuire tes knackis). Tu peux avoir une voiture et ne pas savoir comment cela roule (tant que cela fonctionne le matin pour aller au bureau), etc…

              Lambda Michu, c'est tout le monde.

            • [^] # Re: La complexité selon les points de vue.

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              J'en ai marre qu'on tape sur un ennemi imaginaire, à quoi ça sert?

              Ca tombe bien, on tape sur personne. C'est toi qui fantasme sur le coté péjoratif.

              ça sert juste à se défouler sur l'idiot (idiote en l'occurrence)

              Personne ne dit que c'est une idiote non.

              Mme Michu, c'est celle qui a autre chose à foutre (dans des choses plus importante que l'auto-hébergement, par exemple) que de passer son temps à apprendre alors qu'ailleurs c'est simple.
              Mme Michu, c'est la non passionnée par la même chose que toi. Tout comme toi tu es Mr Michu pour d'autres trucs qui ne te passionnent pas et que les experts du domaine qui se la pètent font les mêmes remarques sur la simplicité supposée et que tu es trop idiot pour comprendre.

              Ceux qu'on critique, en fait, ce sont ceux qui pensent que Mme Michu est une ennemie et/ou une idiote…

  • # Apprendre à se relire ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ouvre le premier lien, et je vois :

    1) Actualité

    Avec Florent Latrive, journaliste au journal Libération

    • Instagram vs. Vine, Facebook vs. Twitter
    • Ed Swonden

    Edward Snowden bordel, ce gars fait toutes les unes du monde depuis une semaine et ils sont pas foutus d'écrire son nom correctement.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.