Journal Ramesh Raskar et l’imagerie à un trillion d’images par seconde.

42
16
oct.
2012

Bonjour Nal :)

C’est la toute première fois que je me décide à écrire ici car l’information intéressera sûrement beaucoup d’entre vous, je ne l’ai pas vue sur le site, et parce que quand on aime l’informatique, on aime aussi le progrès scientifique.

En 1964, le célèbre professeur du MIT Harold Edgerton a pris une photo d’une balle perçant une pomme en utilisant des expositions très courtes de quelques nanosecondes. Nimage souvenir pour ceux qui auraient la mémoire courte.
Inspiré par son travail, Ramesh Raskar a présenté récemment la femto‐photographie. C’est une nouvelle avancée dans l’imagerie. Sa particularité, c’est sa vitesse. Une imagerie tellement rapide qu’elle permet de voir le monde à un trillion d’images par seconde, nous permettant d’observer l’invisible, comme le déplacement de la lumière. Cette technologie ouvre véritablement de nouveaux horizons dans de nombreux domaines.
N’étant pas un expert, je me permets de vous laisser un lien vidéo où Ramesh explique sa technologie simplement à travers des exemples concrets.

  • # Comparaison n'est pas raison

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    La comparaison avec la nimage de la pomme (rien à voir avec apple) est-elle vraiment pertinente ? Cette technique n'étant applicable que pour des scènes périodiques.

    • [^] # Re: Comparaison n'est pas raison

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Je me permets cette comparaison car Ramesh Raskar l'utilise dans sa vidéo.

      -d(o_O)b- Siick

      • [^] # Re: Comparaison n'est pas raison

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Certainement. Toutefois, le lecteur affairé ne risque-t-il pas de se méprendre ? Illustrer une technique de visualisation adaptée aux phénomènes périodiques par l'image d'un évènement particulièrement irréversible ne pourrait-il pas induire quelque peu en erreur ? Et le souligner, n'est ce pas uniquement éviter des quiproquos malencontreux, sans nullement induire la moindre velléité de tromperie ou la plus infime duplicité, ni de la part des auteurs, ni de la vôtre ?

    • [^] # Re: Comparaison n'est pas raison

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 . Dernière modification : le 16/10/12 à 12:06

      Ben sur le site ils disent des travaux d'Edgerton "We follow in his footsteps" donc c'est un peu pertinent quand même ? Bon, c'est vrai qu'ils disent aussi "To observe photons (light particles) in motion requires a very different approach. The bullet is recorded in a single shot, i.e., there is no need to fire a sequence of bullets. But to observe photons, we need to send the pulse (bullet of light) millions of times into the scene."

  • # ARgh, trillons pourris

    Posté par . Évalué à  10 . Dernière modification : le 16/10/12 à 17:06

    Sérieux, il faut arrêter avec ces horreurs que sont les "billions" et les "trillons". Ces dénominations sont super-ambigües et désignent des nombres qui n'ont rien à voir en fonction des conventions en vigueur dans les pays.

    Je pense que tu as recopié ce "trillon" sur un site anglo-saxon, il doit donc faire référence à mille milliards (10¹²). Or, en français, un trillon, c'est un milliard de milliard, donc 10¹⁸. Dans tous les cas, c'est ambigü, même quand c'est bien utilisé, et même les traducteurs professionnels se vautrent tellement souvent que quand on lit "un trillon", il y a à peu près une chance sur deux pour que ça soit l'un ou l'autre. Je pense que le plus sage est de ne jamais utiliser un terme aussi ambigü.

    NdM : cf. page Wikipédia Échelles longue et courte.

    • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

      Posté par (page perso) . Évalué à  -1 . Dernière modification : le 16/10/12 à 12:15

      Tout à fait d'accord, ça fait mal à ta tète.
      Apparemment ce que R. Raskar entend par un trillion c'est ça : 1,000,000,000,000 ; visuellement, s'il fallait lui donner un petit nom, on dirait plutôt un quadrillion, ce truc. Donc autant s’arrêter au millier, et mettre des puissances. Hum, pas facile à l'oral.

      • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

        Posté par . Évalué à  10 .

        Les préfixes SI (latins) sont tous à fait adaptés et non-ambigus. "1,000,000,000,000" (notation US avec les virgules), c'est 1012, donc un téra.
        Rappel des préfixes SI

      • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        Non c'est un billion (ou un nombre sans sens comme il y a des virgules partout), un quadrillion c'est 1.000.000.000.000.000.000.000.000 !

        • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

          Posté par . Évalué à  6 .

          Tout à fait.

          Système européen, 10⁹ = 1 milliard, 10¹² = 1 billion, 10¹⁵ = 1 billiard, 10¹⁸ = 1 trillon.

          Système anglo-saxon: 10⁹ = 1 billion, 10¹² = 1 trillon, 10¹⁵ = 1 quadrillon, 10¹⁸ = 1 quintillon.

          Conclusion : ne JAMAIS utiliser en français un système aussi débile et ambigü.

          • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

            Posté par . Évalué à  4 .

            Conclusion : ne JAMAIS utiliser en français un système aussi débile et ambigü.

            Je ne vois pas pourquoi on ne devrai pas l'utiliser. Si on commence à ne plus utiliser tous les outils qui sont des fois mal utilisés, on va vite se retrouver avec une langue dénuée de toutes subtilités.

            Au passage, petit j'ai appris à l'école ambigu/ambiguë (genre non marqué/marqué) et ambiguïté, et comme règle le tréma se place après le u. Peut-être ai-je faux, mais la façon dont tu l'écris me choque.

            • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

              Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 16/10/12 à 14:28

              Au passage, petit j'ai appris à l'école ambigu/ambiguë (genre non marqué/marqué) et ambiguïté, et comme règle le tréma se place après le u. Peut-être ai-je faux, mais la façon dont tu l'écris me choque.

              Le tréma a été légèrement modifié en 1990, maintenant il faut écrire ambigu/ambigüe (en revanche, "ambigü" n'est toujours pas correct).

              • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

                Posté par . Évalué à  1 .

                en revanche, "ambigü" n'est toujours pas correct

                Ah oui, pardon, je croyais que ça avait été harmonisé. Ambigu, ambigus, ambigüe, ambigüité.

                Dommage que les trémas n'aient pas été utilisés pour remplacer les affreux circonflexes sur piqûre, par exemple, qui devient piqure avec la nouvelle orthographe, mais qui aurait bien pu s'orthographier "piqüre" à mon avis…

            • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

              Posté par . Évalué à  4 .

              Je ne vois pas pourquoi on ne devrai pas l'utiliser. Si on commence à ne plus utiliser tous les outils qui sont des fois mal utilisés, on va vite se retrouver avec une langue dénuée de toutes subtilités.

              Une subtilité, c'est quand on peut exprimer une idée particulière d'une manière précise. Ici, il n'y a rien de subtil, il y a juste une série de termes dont la signification est totalement confuse du fait d'une multitude de faux amis avec l'anglais. Si on admet qu'une langue se définit par l'usage, alors "trillon" veut dire plusieurs choses en français, sans que le contexte ne permette de trancher. Je dirais, au contraire, que c'est une absence de subtilité.

              En français de France, par exemple, «un portable» peut désigner soit un téléphone portable, soit un ordinateur portable. Qui ne s'est jamais engagé dans un quiproquo à cause de cette confusion? Ce vocabulaire foireux est simplement lié à l'évolution de la langue, on y peut rien, mais ce n'est en rien une subtilité. Au contraire, utiliser «mobile» pour un téléphone et «portable» pour un ordinateur introduit une subtilité bienvenue.

              • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

                Posté par (page perso) . Évalué à  4 . Dernière modification : le 16/10/12 à 20:23

                Si on admet qu'une langue se définit par l'usage, alors "trillon" veut dire plusieurs choses en français

                Non, définitivement rien :-)

                Il n'y a que moi pour qui la faute a trillion saute aux yeux ? (j'y ai peut-être été habitué par trillian faut croire :D).

                Je te rejoins sur l'utilisation de mobile en revanche ;-)

        • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

          Posté par . Évalué à  4 . Dernière modification : le 16/10/12 à 14:12

          Raté, un quadrillon c'est 1.000.000.000.000.000.000.000.000, car 1.000.000.000.000.000.000.000.000 ! c'est plutôt de l'ordre de 10^(10^25) (à l'aide de la formule de Stirling).

          Je sais où est la sortie…

    • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

      Posté par . Évalué à  10 .

      Tu ne serais pas un peu tatrillion, toi ?

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Moi je propose que nous supprimions immédiatement du vocabulaire français tous les mots qui ont des faux amis dans la langue anglaise, comme ça on sera tranquille.

      • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

        Posté par . Évalué à  -3 .

        Autant éliminer le Français au profit de la seul langue valable … certains n'en seraient que plus heureux

        • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

          Posté par . Évalué à  0 .

          Autant éliminer le Français au profit de la seul langue valable … certains n'en seraient que plus heureux

          Les Français ? Qui sait ils arrêteraient peut être de se tirer une balle dans le pied

          • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            a ball** in the foot, tu veux dire ?

            ** oui je sais, faux ami etc.

            « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

      • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

        Posté par . Évalué à  10 .

        Moi je propose que nous supprimions immédiatement du vocabulaire français tous les mots qui ont des faux amis dans la langue anglaise

        à ce compte là, autant supprimer les Anglais. Ce sera plus simple.

        • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

          Posté par . Évalué à  6 .

          à ce compte là, autant supprimer les Anglais. Ce sera plus simple.

          On a essayé pendant un bon moment (l'"ennemi héréditaire"), on y est jamais arrivé… C'est comme les morpions

      • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

        Posté par . Évalué à  3 .

        Si vous lisez la page wikipédia sur les échelles courtes et longues pour exprimer les nombres, vous vous rendrez compte que même en France, selon le contexte historique, où le milieu dans lequel ils sont employés, la signification de ce mots change du tout au tout.

        alors quand pour comprendre la réelle valeur numérique d'un nombre exprimer en lettre, il faut savoir :
        1/ l’époque à laquelle a été écrite le texte,
        2/ la nationalité du rédacteur,
        3/ le contexte,

        Ce n'est plus de la subtilité, c'est de l'inusabilité.

        Alors n’hésitons pas et, comme dirait un utilisateur de Macintosh II, utilisons la poubelle !

        • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

          Posté par . Évalué à  3 .

          Alors n’hésitons pas et, comme dirait un utilisateur de Macintosh II, utilisons la poubelle !

          C'est et c'était la corbeille, pas poubelle ;)

      • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

        Posté par . Évalué à  4 .

        Commençons par digital qui est très majoritairement dans un sens qu'il n'a pas en français.

        • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

          Posté par . Évalué à  4 . Dernière modification : le 17/10/12 à 14:07

          Avec les tablettes et smartphones ca reprend tout son sens.

    • [^] # Re: ARgh, trillons pourris

      Posté par . Évalué à  7 .

      Sérieux, il faut arrêter avec ces horreurs que sont les "billions" et les "trillons".

      Ce en sont pas des horreurs, ce sont des termes tout à fait logique, que tous les mathématicien du monde ont parfaitement compris SAUF nos amis les amero-britaniques. Vous savez ceux qui n'ont toujours pas compris l'interet du système métrique et tout ça.
      Pour le reste du monde un trillion c'est un million x un million x un million.

  • # Ted.com

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Pourquoi envoyer la vidéo youtube quand sur le site d'origine il y a la vidéo ? En plus elle est disponible avec 20 langues pour les sous-titres pour ceux qui galèrent en anglais !

    Sinon merci pour le partage !

    Lien : http://www.ted.com/talks/ramesh_raskar_a_camera_that_takes_one_trillion_frames_per_second.html

    • [^] # Re: Ted.com

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Car j'ai reçu cette vidéo par mail d'un ami avec les sous-titres français incrustés et comme je ne l'avais pas trouvé sur Youtube en français, je l'ai uploadé / téléversé (choisissez votre camp). Ça partait d'un bon sentiment.
      Merci pour le lien.

      -d(o_O)b- Siick

      • [^] # Re: Ted.com

        Posté par . Évalué à  9 .

        uploadé / téléversé (choisissez votre camp)

        déposé (tout le monde comprend et sans anglicisme).

  • # Dans la série des appareils photos bizarres...

    Posté par . Évalué à  2 .

    … il y avait aussi celui-ci : http://www.pcinpact.com/breve/69392-lytro-appareil-photo-numerique-plenoptiquepl.htm

    Curieux de voir ce que ca va donner dans qq années…

    • [^] # Re: Dans la série des appareils photos bizarres...

      Posté par . Évalué à  4 .

      C'est vrai que c'est tentant, mais :

      • c'est cher.
      • ça ne livre pas du tout en Europe.
      • ça ne permet pas de sortir (physiquement) les photos sur autre chose qu'un Mac (Windows prévu d'ici la fin de l'année?).
      • le format de fichier n'est lisible que par leur webservice (quelques tentatives de rétro-ingénierie pas trop mal parties existent, ceci dit).

      Bref, séduisant, mais pour l'instant totalement inutile pour nous autres libristes.

  • # Les idées d'applications me semblent très très très optimistes

    Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 17/10/12 à 23:29

    Les capteurs d'aujourd'hui ont déjà en rendement quantique excellent, il y a peu d'amélioration à espérer. Même avec un rendement quantique de 1, un objectif parfait, et en admettant que l'on dispose une puissance de calcul infinie. Est-ce qu'il est raisonnable d'imaginer appliquer cette technique en temps réel, et en plein jour ?

    Je veux dire que les expériences sont faites avec énormément de tirs dans le noir complet, pour avoir une quantité suffisante de données à traiter. La barrière pour sortir de ce cadre semble être physique, pas technologique.

    Please do not feed the trolls

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.