Journal Promotion d'XMPP, message pour nos amis

9
21
juin
2016

Salut,
Je souhait ici partager un message que je viens d'adresser à quelques amis par courriel, car je commence de plus en plus à entendre parler de What's Ap' ou un truc du genre et ça m'inquiète… Alors voici :

Cher amis,
(tous en copies carbones invisibles)

Jadis, souvenir, nous communiquions de manière instantanée [1] avec ICQ ; vous en souvenez-vous ?
Le système était centralisé, nous dépendions alors de la jeune entreprise Mirabilis.

Avec la volonté de Microsoft vous êtes nombreux à avoir petit à petit quitté ICQ pour leur propre réseau centralisé MSN. (ce dernier à ensuite changé de nom, etc.)

La communauté des hackers, féru de liberté et d'autonomie des utilisateurs et des peuples de la terre a de son côté, calmement, développé une technologie décentralisée, XMPP [2], normalisé comme standard ouvert par l’IETF, l’organisation de normalisation des protocoles de l’Internet.

Cela fait plus de 10 ans que cette technologie est disponible !

De nombreux acteurs se sont joint à l'usage de cette technologie, Google, Facebook, Yahoo, Skype, MSN notamment…

Mais ! aucune des ces sociétés privées n'a pu résister à la tentation de pervertir leur usage du standard. Ils ont chacun modifié leurs codes source privateurs et ils ont fermé leurs différents réseaux centralisés. Les utilisateurs de chacun de ces différents réseaux sont ainsi isolés des autres réseaux.

Seul l'authentique réseau XMPP reste libre et ouvert à tous !

Aujourd'hui, j'ai le grand plaisir de vous inviter à rejoindre la résistance !

Chercher XMPP pour une appli' sur votre smartphone ou un logiciel client pour
votre ordinateur.
Exemples :
- Xabber (dev) pour Android (notamment les Samsung)
- Pidgin pour GNU/Linux
- etc.

Pour vous créer un compte, rien de plus simple, il y a plusieurs serveurs et vous pouvez même avoir le vôtre, mais le plus simple sera probablement pour la plupart d'entre-vous d'essayer (dans le client ou l'appli' XMPP) :
votrepseudo@yax.im
votrepass4vous
→ créer un nouveau compte

Pas besoin d'aller-même sur le site-web ou quoi que ce soit. Espérez seulement que le votrepseudo ne soit pas déjà utilisé par quelqu'un, sinon, essayez-en un autre, etc.

Pour me trouver et communiquer avec moi ?
Rien de plus simple !
Mon identifiant est : truc@much.im
J'attends votre demande d'autorisation :)

[1] Messagerie instantanée
https://fr.wikipedia.org/wiki/Messagerie_instantan%C3%A9e

[2] XMPP
https://fr.wikipedia.org/wiki/Extensible_Messaging_and_Presence_Protocol

À+,
Truc.

  • # Avis

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    À mon avis, c'est un peu trop prosélyte comme ton, notamment dans des passages comme :

    La communauté des hackers, féru de liberté et d'autonomie des utilisateurs et des peuples de la terre a de son côté, calmement, développé une technologie décentralisée, XMPP [2], normalisé comme standard ouvert par l’IETF, l’organisation de normalisation des protocoles de l’Internet.
    […]
    Mais ! aucune des ces sociétés privées n'a pu résister à la tentation de pervertir leur usage du standard. Ils ont chacun modifié leurs codes source privateurs et ils ont fermé leurs différents réseaux centralisés. Les utilisateurs de chacun de ces différents réseaux sont ainsi isolés des autres réseaux.

    Mieux vaut à mon avis insister sur le fait que tous les services centralisés passent, que ceux qu'ils ont déjà utilisés ont fermé, que ceux qu'ils utilisent aujourd'hui fermeront tôt où tard, et que seuls subsistent les services ouverts, dont le meilleur exemple est le courrier électronique.

    • [^] # Re: Avis

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 21/06/16 à 20:23.

      Mieux vaut à mon avis insister sur le fait que tous les services centralisés passent, que ceux qu'ils ont déjà utilisés ont fermé, que ceux qu'ils utilisent aujourd'hui fermeront tôt où tard, et que seuls subsistent les services ouverts, dont le meilleur exemple est le courrier électronique.

      Ce qu'il faut surtout (mais ce n'est que mon avis), quand on défend un produit ou une techno, c'est que le fait que ce soit libre et décentralisé, interopérable, béni par Stallman ne soit pas la caractéristique principale du truc. What'sAPP, c'est à lui tout seul plus d'un milliard d'utilisateurs (certes selon les syndicats). Au niveau mondial, plus de messages whatsapp sont échangés que de SMS(50 myars vs 21… par jour).

      Même après Snowden, la plupart des gens se fichent qu'un truc soit libre ou pas, et de l'usage qui est fait des données. Je le regrette (et c'est pour ça que j'ai un téléphone qui me laisse le choix des droits que je donne aux applis), mais c'est un fait. Donc ça ne suffit pas à les faire bouger. Les agresser avec de la rhétorique privateur/enfermement ne fait pas vraiment avancer le schmilblik, puisqu'ils ne se sentent particulièrement enfermés.
      Pour moi, pour qu'un truc fonctionne,il faut :
      1) que le truc ait des fonctionnalités différentientes utiles par rapport aux acteurs sur le marché;
      2) que l'interface ait été pensée pour les utilisateurs;
      3) qu'il y ait des gens dessus (conséquence de 1, 2 et de beaucoup de hype)
      4) que le bousin soit correctement marquetté, pour que les gens aient envie de l'utiliser.

      Concernant l'email lui-même c'est un argument à double tranchant. En effet, n'importe qui peut écrire à n'importe qui… mais dans l'immense majorité des cas, les gens ne sont pas propriétaires de leur données (le fournisseur en fait un peu ce qu'il veut), n'ont aucune garantie de garder leur adresse si le fournisseur fait faillite. Les seuls protégés contre ça sont ceux qui ont un domaine et leur serveur. C'est pouillemesque.

      Enfin, grosso modo, quand les utilisateurs ne sont plus satisfaits d'un truc, ils migrent ailleurs. On a eu effectivement le mouvement ICQ->MSN->What'sAPP/Snapchat/Facebook Messenger, on a eu le Myspace->Facebook~>Twitter, on a eu Yahoo->Altavista->Google, dans le technique, on a eu SF.net et autres forges->Github. On constate à chaque fois que les solutions libres ou se prévalent d'une philosophie "sympa" pour les utilisateurs ont eu leur chance, mais n'ont jamais réellement percé (Dispora*, identica, les trucs interopérables XMPP, Linphone, ello), malgré le fait que les discours "anti logiciels privateurs" aient toujours été les mêmes ces quinze dernières années.

      • [^] # Re: Avis

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        C'est le débat qui revient sans cesse depuis Gramsci et Bourdieu : comment faire quand la classe dominée participe d'elle-même à sa propre domination. Ici même, en périodes électorales, on voit à quel point des militants du libre mettent au second plan leurs convictions libresques au profit d'autres considérations… que je m'abstiendrai de qualifier. Pensez donc à ce qu'il en est pour Mme Michu et les Dupuis-Morizeau…

        Pour autant faut-il abandonner ? Pour ma part j'ai décidé que non, pour pouvoir continuer à rêver. « La conception socialiste du processus révolutionnaire est caractérisée par deux traits fondamentaux que Romain Rolland a résumé dans son mot d'ordre : Pessimisme de l'intelligence, optimisme de la volonté » (Antonio Gramsci, discours aux anarchistes, publié dans l'Ordine Nuovo dans son numéro 3-10 avril 1920).

        • [^] # Re: Avis

          Posté par . Évalué à 4.

          que je m'abstiendrai de qualifier.

          Tu fais bien. Pour chaque problèmatique, il y a plusieurs façon de l'aborder et :

          • je ne sais pas ce que tu inclus dans les « militants du libre », mais moi par exemple je n'en suis pas un. Je ne cherche pas à établir de bonnes ou de mauvaises façon d'utiliser l'outil informatique ;
          • il y a pleins de façons de militer et le militantisme de guérilla et loin d'être le seul. Par exemple le simple fait de contribuer peut être une forme de militantisme.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # la difficulté du changement

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Belle initiative. On pourrait aussi préciser qu'il s'agit d'un protocole extensif, permettant l'implémentation de la conversation vocale et vidéo, ainsi que des algorithmes de sécurisation comme OTR, et qu'on peut aussi faire des salons de chats à la mode IRC.

    Simplement, la situation est assez délicate dès lors qu'on parle de communication : il ne s'agit pas uniquement de convaincre une personne, il s'agit de convaincre cette personne ET tout son entourage, au risque de se prendre un "XMPP c'est vraiment cool, mais toutes les personnes que je connais utilisent Skype, donc ça va pas être possible".
    Ce combat est donc sur certains points plus dur encore que convaincre les gens à utiliser Linux.

    Un gentil du net

    • [^] # Re: la difficulté du changement

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Selon ton raisonnement, personne n'utilise actuellement XMPP !?.

      Bon, disons que nous sommes déjà quelques-uns à l'utiliser, et que peut-être d'autres pourraient nous rejoindre, non ? Qu'en penses-tu ? Et qu'est-ce qui peut les aider à faire le pas ? Moi, j'essaye avec ce message…

      À l'objection « toutes les personnes que je connais utilisent » je répondrai que moi j'utilise déjà avec quelques amis XMPP et que je n'envisagerai pas d'utiliser un réseau fermé et centralisé pour l'instant.

      Il reste sur sa position de ne pas envisager d'utiliser XMPP ? Je reste sur ma position de n'utiliser que XMPP ! Je ne vois pas le problème de prendre le risque d'arriver à ce constat ; en bon gentlemen bien sûr… :)

      Mais il y a peut-être aussi une petite chance pour que l'une des personnes à qui j'aurai dressé mon message, soit envisage d'utiliser XMPP en plus d'un autre réseau, soit n'utilise encore aucun réseau et adoptera XMPP pour commencer avec moi et invitera d'autres personnes autour d'elle, etc.

      Faut pas forcément partir perdant non plus… ce serait irrationnel :(

    • [^] # Re: la difficulté du changement

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Il est en effet intéressant d'analyser et de trouver les raisons qui poussent les utilisateurs lambda à choisir ou non une technologie. Par exemple :
      - l'utilisation doit être la plus simple et la plus intuitive possible. Par exemple, une procédure d'inscription trop contraignante, une interface mal finie etc. provoqueront à coup sur un échec.
      - un événement médiatisé qui pousse vers l'utilisation de cette technologie. Par exemple, uns star ou une marque la préconise, les révélations de SNOWDEN, une campagne d'un organisme connu du grand public.
      - une pré-installation sur les smartphones.
      - autres idées ?

      • [^] # Re: la difficulté du changement

        Posté par . Évalué à 5.

        -autres idées?
        Une seule application qui fait "tout": la messagerie individuelle, de groupes, en gérant différents appareils, en pouvant avoir le contexte d'un salon qu'on rejoint, en permettant les appels vidéos.

        Ça, ça sera juste pour rattraper le retard sur ce qui existe déjà aujourd'hui!

        Ensuite, il faut aller là où d'autres se démarquent: messages audios. Et plus loin: messages vidéos!

        -autres idées?
        Il n'existe aucun annuaire de salons XMPP (ou alors j'ai pas trouvé). Aucun moyen de trouver des utilisateurs "simplement".
        Même pour PubSub, je me demande encore comment on est censé s'inscrire à des nœuds tellement c'est bien planqué.

        Essayez WeChat pour voir: vous pouvez découvrir les utilisateurs de WeChat à proximité, envoyer des messages audio, bien entendu les salons et appels vidéos marchent depuis belle lurette, il y a une interface web, on s'authentifie en prenant en photo un code QR depuis le téléphone.

        Pour imposer un système qui manque d'utilisateurs, il ne faut pas faire aussi bien que les autres: il faut faire mieux, et mieux en termes de trucs qui plaisent au grand public (donc la vie privée, tout ça, ça vend pas!)

  • # Il y'a plus simple justement

    Posté par . Évalué à 10.

    Pour vous créer un compte, rien de plus simple, il y a plusieurs serveurs et vous pouvez même avoir le vôtre, mais le plus simple sera probablement pour la plupart d'entre-vous d'essayer (dans le client ou l'appli' XMPP) :
    votrepseudo@yax.im
    votrepass4vous
    → créer un nouveau compte

    Ben si justement il y'a plus simple : whatsapp (et tous ses concurrents). Pas besoin de connaître un mot de passe, juste besoin de donner une fois un code envoyé par sms.

    Tu installes l'appli, ton compte est créé automatiquement et tous tes contacts ayant aussi un smartphone et l'application en question sont directement joignable et peuvent te joindre sans avoir à partager un identifiant puisque c'est le numéro de téléphone qui fait foi.

    Bref on peut dire ce qu'on veut sur la centralisation mais ça facilite bien les choses dans ce genre de cas même si #çapucestpaslibre. Et quand c'est prémâché c'est mieux pour les gens.

    • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Oui c'est sûr que si on n'a aucun problème d'éthique c'est plus facile.

      Envoyer tout ton annuaire à un serveur tiers sans demander l'autorisation de tes contacts, très peu pour moi merci. Et je ne suis pas persuadé que tous les gens qui installent ce genre d'application savent que c'est ce qu'il se passe, même s'ils ont dit OK aux permissions demandées.

      • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

        Posté par . Évalué à 6.

        De fait, la plupart des personnes utilisent sans poser de question justement parce que depuis leur propre perspective, ça "juste marche".

      • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

        Posté par . Évalué à 8.

        D'un point de vue utilisateur ce n'est pas un problème d'éthique mais de confiance. Faudrait pas tout mélanger. C'est à la société qui propose un service centralisé que repose la question de l'éthique.

        • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          je pensais à l'entité qui gère le serveur (donc l'entreprise ici) puisqu'on parle de facilité d'utilisation.

          Mais puisque tu en parles, il y a également un problème du côté de l'utilisateur, tout comme quelqu'un qui pose une photo de quelqu'un d'autre sur un site non privé sans lui demander (a fortiori si la photo peut poser un problème quelconque). Dans le cas de l'annuaire, contrairement à celui de la photo, il y a probablement une majorité de personnes qui ignore que c'est ce qu'il se passe.

          Le fait d'avoir confiance ou pas en l'entité tierce qui gère le serveur ne change rien au fait qu'on a rien demandé aux contacts.

        • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Oui, tu as raison, pour parler d'éthique il faut d'abord parler de conscience. Ce qui illustre les propos de Rabelais : « science sans conscience n'est que ruine de l'âme » (Pantagruel, 1532, chapitre 8)

      • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

        Posté par . Évalué à 5.

        Envoyer tout ton annuaire à un serveur tiers sans demander l'autorisation de tes contacts, très peu pour moi merci.

        Ne t'inquiète pas, il y a fort à parier qu'à part quelques rares numéros, tout ton carnet d'adresse y soit déjà.

        • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Si justement on n’utilise pas le carnet d’adresses de Google, ça n’est pas pour qu’une appli quelconque se charge d’aller piocher dedans et de le diffuser. Après, indirectement, si on est dans le carnet d’adresses de quelqu’un qui s’en tape, effectivement, notre relation avec cette personne sera fichée…

    • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

      Posté par . Évalué à 3.

      Ben si justement il y'a plus simple : whatsapp (et tous ses concurrents). Pas besoin de connaître un mot de passe, juste besoin de donner une fois un code envoyé par sms.

      Oui et on apprend que le réseau SS7 est cassé, réseau utilisé pour te transmettre ce code par sms.

      • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

        Posté par . Évalué à 2.

        La possibilité d'interception ne serait-elle pas la même pour XMPP ? OK, OTR limite considérablement les risques, en tout cas si on vérifie les fingerprints sérieusement, sauf si on n'a qu'un terminal mobile et qu'il est MITMé dès la première connexion…

    • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Bah, comme pour les systèmes précédents, jusqu'au jour où ça fermera. Notez l'utilisation du futur et non du conditionnel.

      • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

        Posté par . Évalué à 10.

        oui mais ça tout le monde s'en fout, ça ne dérange personne de ne plus utiliser icq ou msn. En général si ce service disparaît c'est qu'une alternative plus intéressante aux yeux des utilisateurs l'a supplanté.

      • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

        Posté par . Évalué à 8.

        Ce genre d'arguments alakon s'applique aussi a xmpp.
        Ton super serveur top chanme va fermer un jour, et rien ne garantit qu'il yen aura un autre qui te conviendra.

        Oui, les services vont et viennent, c'est dans leur nature. C'est comme les gens, d'ailleurs, les services, c'est un peu des gens, quelque part. Des fois ils se font écraser par un bus, des fois ils petent un plomb et se barrent élever des chèvres dans le larzac. Et des fois ils finissent centenaires.
        Le concept de "je préfère ne pas utiliser un service qui me convient aujourd'hui, sous prétexte qu'il puisse disparaitre demain, et préfère utiliser un service inférieur aujourd'hui, tres probablement inférieur demain, et qui peut aussi disparaitre demain" me dépasse.

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

          Posté par . Évalué à 7.

          Ton super serveur top chanme va fermer un jour, et rien ne garantit qu'il yen aura un autre qui te conviendra.

          et alors ? Oui ça arrive. Et comme pour les emails, l'avantage c'est que tu gardes ton carnet d'adresse, tu as juste à importer ce carnet dans le nouveau compte (il faut juste que tes contacts approuvent la nouvelle adresse) et tu retrouves les mêmes contacts avec leurs mêmes adresses.

          Plutôt que de migrer vers le prochain protocole à la mode (whats app, telegram, viber, skype…), déterminer qui utilise quoi, se retrouver avec 3 ou 4 applications différentes pour avoir de quoi joindre les différents contacts selon leurs préférences, applications qui vont surcharger le téléphone et le faire ramer parce qu'elles veulent fonctionner en continu et se lancer au démarrage, bof quoi. Quel est le service inférieur maintenant ? Certainement pas celui qui repose sur un protocole pérenne.

          • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

            Posté par . Évalué à 4.

            Plutôt que de migrer vers le prochain protocole à la mode (whats app, telegram, viber, skype…), déterminer qui utilise quoi, se retrouver avec 3 ou 4 applications différentes pour avoir de quoi joindre les différents contacts selon leurs préférences, applications qui vont surcharger le téléphone et le faire ramer parce qu'elles veulent fonctionner en continu et se lancer au démarrage, bof quoi.

            Ouais et quand tu rajoute XMPP ça te fait juste une application de plus quoi.

            Mais au final on se rend vite compte que les gens se tournent vers un dénominateur commun par facilité (avec quelques préférences régionales certe). Bref de ce que j'en ai vu telegram, imo, viber ou skype ont une utilisation très confidentielle par rapport à whatsapp qui est devenu l'outil commun de fait. Du coup on peut regretter l'hégémonie d'un acteur mais d'un point de vue practicité c'est un problème qui n'en n'est pas vraiment un pour tout un chacun.

            • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Si, c'est un problème, qui se manifeste à chaque fois que l'un de ces services ferme ou tombe en désuétude, ce qui fait perdre un temps énorme cumulé à tout le monde.

              En revanche, je ne m'inquiète pas tant que ça pour l'hégémonie de certains acteurs en temps que telle, parce qu'elle ne dure pas, tous ces services finissent tôt ou tard par disparaître d'une façon ou d'une autre, contrairement aux services ouverts, qui perdurent. L'important est pour moi que les gens aient les possibilité de communiquer sur des services ouverts, qu'ils ne le fassent pas est un peu secondaire : le jour où ils en auront besoin, ils pourront toujours le faire.

              • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

                Posté par . Évalué à 3.

                Si, c'est un problème, qui se manifeste à chaque fois que l'un de ces services ferme ou tombe en désuétude, ce qui fait perdre un temps énorme cumulé à tout le monde.

                Ce genre de services ne disparaissent pas du jour au lendemain, mais parce que leurs utilisateurs progressivement partent vers de plus verts pâturages. En fait tu donnes ton opinion sur sujet que tu ne connais que théoriquement?

                Depending on the time of day, the French go either way.

                • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Non, je sais bien comment ça se passe, je l'ai constaté avec des trucs comme MSN Messenger ou Myspace. Mais ça ne change rien à mon propos, chacun de ces changements coûte énormément de temps à l'ensemble des gens.

                  • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Je pense que tu es complètement dans ton monde. Les seules personnes qui perdent du temps à chercher un client qui fonctionne sont, soit ceux sur des plateformes tellement minoritaires qu’il n’y a pas de client officiel (BlackBerry OS, GNU/Linux, Windows Phone (J’sais pas quel nom ça a en ce moment), Jolla, etc), soit ceux qui veulent utiliser XMPP, et ils passent leur temps à basculer d’un client à l’autre parce que le support des XEP n’est pas uniforme entre les clients. Pour les restes de gens 98% de la population (estimation doigt mouillé/IPSOS), C.-À-D. ceux qui sont sous iOS/Android, c’est le client officiel Whatsapp/Telegram/Snapchat, et basta. Et le moment venu ils basculeront sur le nouveau truc à la mode, sans se poser de questions, parce que ce qui leur importe c’est de pouvoir converser avec leurs contacts, et pas la pureté technologique/idéologique de l’outil.

                    Depending on the time of day, the French go either way.

                    • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

                      Posté par (page perso) . Évalué à -6.

                      Et le moment venu ils basculeront sur le nouveau truc à la mode

                      Ce qui leur prendra quoi, dix minutes ? Multiplié par le nombre total d'utilisateurs dans le monde, ça fait des années, peut-être des siècles de temps qui ne serait pas perdu si ce changement n'était pas nécessaire.

                      • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

                        Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 22/06/16 à 14:38.

                        Ouais ça fait des siècles de temps perdu à pas regarder des boobs , des lolcats, thevoice ou l'amour est dans le pré. L'humanité ne s'en remettra pas.

                      • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

                        Posté par . Évalué à 6.

                        T’es sérieux?

                        Depending on the time of day, the French go either way.

                      • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

                        Posté par . Évalué à 8.

                        Ce qui leur prendra quoi, dix minutes ? Multiplié par le nombre total d'utilisateurs dans le monde, ça fait des années, peut-être des siècles de temps qui ne serait pas perdu si ce changement n'était pas nécessaire.

                        En comparaison d'utiliser XMPP ? Choisir un fournisseur, un client, comprendre comment l'utiliser retrouver tous ces contacts un par un parce qu'il n'existe pas d'annuaire, ah ! rechanger de contact parce que le fournisseur de certains de tes contacts n ne marche plus n'est pas encore passé à OTR, est arrêté,…

                        Je suis pas certain que tes calculs à 2 sous tiennent vraiment la route

                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Heu ouais, mais non.
                    Quand je migre mon équipe de hipchat à slack, c'est parce que slack fonctionne vachement mieux.
                    La demi journée passée à évaluer slack a plus que largement était compensée par le temps que j'ai pas perdu dans les conneries d'HipChat.
                    Le temps que ma femme a passé à migrer de msn/Skype a messenger est très largement compensé par le fait qu'elle a déjà ses contacts dans Facebook, et que c'est vachement plus simple de discuter de la soirée chez tâta Robert, organisée sur Facebook, dans messenger.

                    Tu pars du principe que tous les services sont iso fonctionnels, ce qui est tres loin d'être le cas. Comme le dit Frank machin, les services ne s'arrêtent que rarement d'eux-mêmes, en tout cas pas ceux qui ont du succès. C'est pas comme ça que l'écosystème du web marche.
                    Ils s'arrêtent parce qu'ils se font éclipser par un autre qui grandit beaucoup plus vite et plus fort qu'eux. Les gens migrent d'eux même parce que le nouveau service leur apporte quelque chose qu'ils n'ont pas dans l'ancien.

                    Cite moi un service de messagerie populaire qui s'est arrêté du jour au lendemain pour une raison autre que "yavait plus personne sur le réseau de toutes façons". Note le "populaire", c'est important ca, va pas me chercher la 240000ieme startup du store avec 500 utilisateurs qui a brûlé son angle funding en 6 mois et n'a été nulle part.

                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

                Posté par . Évalué à 1.

                Ouvrir le playstore/applestore, sélectionner l'appli, installer. C'est fait, c'est migré.

    • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

      Posté par . Évalué à 3.

      J'ai tenté de mon côté pousser Telegram à la place de WhatSapp à 2 amies à l'étranger, mais la réponse a été "Oh la non, c'est pas sûr, c'est fait par des Russes" !
      Les autres qui sont en France… Mais pourquoi, les SMS/MMS marchent bien… Alors, XMPP, j'y tente même pas, pour le moment au moins!

      • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour le coup, Telegram a accès au métadonnées (comme WhatsApp), mais le chiffrement de bout-en-bout est carrément planqué, pas disponible sur tous les clients, et surtout pas synchronisé entre eux. Dans la pratique, il n'est donc pas vraiment utilisable sauf à consentir à une gène à l'utilisation. WhatsApp me semble du coup être un meilleur compromis.

        • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

          Posté par . Évalué à 1.

          J'ai bien la gestion multi-device de Telegram et son interface…
          Je n'ai pas cherché trop, mais il semble bien que ce soit chiffré et tous les clients sont à peu près à jour (ah, sauf Ubuntu phone).
          Que veux-tu dire par "chiffrement de bout-en-bout est carrément planqué" ?

          • [^] # Re: Il y'a plus simple justement

            Posté par . Évalué à 7.

            Telegram fait en effet du multi-device, mais pas lorsque le chiffrement de bout-en-bout est activé. Par défaut, il ne l'est pas. Pour qu'il le soit, il faut lancer un secret chat. Le client officiel Telegram Desktop n'implémente pas ces secret chats, au contraire d'autres clients - par exemple l'autre client officiel sur macOS Telegram Messenger (deux clients officiels? WTF?), lui, le propose. Le support est donc aléatoire. C'est pour cela que la réputation de "sécurité/confidentialité" de Telegram est passablement surfaite: beaucoup pensent que "par défaut", c'est chiffré entre les terminaux, alors que ça ne l'est que du terminal au serveur, que ce dernier voit tout passer, et que la plupart des utilisateurs n'ont même jamais vu l'option "secret chat"… bref…

            Dans le cas du chiffrement de bout-en-bout implémenté dans ces secret chats, il n'y a pas de synchronisation possible entre les clients Telegram d'un même utilisateur, donc pas d'historique unifié entre les terminaux. En effet, les clés de chiffrements sur lesquelles se basent le chiffrement de bout-en-bout ne sont physiquement que sur les terminaux en cours de communication. Or, pour qu'une synchronisation a posteriori soit possible entre plusieurs terminaux d'un même utilisateur, il faudrait que ces clés soient partagées entre eux. Si les deux ne sont pas online en même temps, il faut donc également qu'elles soient stockées, ce qui est contradictoire avec leur caractère éphémères qu'impose la PFS. Comme elles ne sont stockées nulle part, elles sont impossible à synchroniser, et donc pas d'historique multi-device..

            La solution apportée par Openwhisper Systems avec Signal est très élégante. L'implémentation proposée par WhatsApp est également un joli contournement du problème: le chat est toujours chiffré de bout-en-tout, et l'illusion du multi-device est donné par le fait que ton ordi avec WhatsApp Desktop ou équivalent se connecte à ton téléphone qui centralise chiffrement et historique. Du coup, tu as le beurre (le chiffrement de bout-en-bout) et l'argent du beurre (la synchronisation de l'historique, même si c'est une illusion puisqu'il ne quitte jamais ton téléphone).

            Bref, Telegram c'est pas trop ça, en tout cas sur cet aspect là qui n'est sans doute pas qu'un détail pour beaucoup ici, par rapport à Signal ou surtout WhatsApp qui cumule cet avantage avec d'autres, comme le fait d'avoir une base d'utilisateur considérable.

  • # Reflections: The ecosystem is moving

    Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 21/06/16 à 17:59.

    À titre personnel, j'utilise exclusivement XMPP (+OTR avec certains contacts) pour la messagerie instantanée (en entreprise, j'utilise aussi d'autres outils).

    Mais je vous conseille la lecture de ce billet (en Anglais) de ceux qui font TextSecure/Signal: https://whispersystems.org/blog/the-ecosystem-is-moving/

    Like any federated protocol, extensions don't mean much unless everyone applies them, and that's an almost impossible task in a truly federated landscape. What we have instead is a complicated morass of XEPs that aren't consistently applied anywhere. The implications of that are severe, because someone's choice to use an XMPP client or server that doesn't support video or some other arbitrary feature doesn't only effect them, it effects everyone who tries to communicate with them. It creates a climate of uncertainty, never knowing whether things will work or not. In the consumer space, fractured client support is often worse than no client support at all, because consistency is incredibly important for creating a compelling user experience.

    blog.rom1v.com

    • [^] # Re: Reflections: The ecosystem is moving

      Posté par . Évalué à 2.

      À noter que c'est justement dans le cadre d'un partenariat avec OpenWhisper Systems que WhatsApp a pu déployer son chiffrement de bout-en-bout. L'article de l'EFF à ce sujet est très intéressant à lire.

      La gestion du multi-device est assez inattendue et je la trouve assez élégante: il est possible d'utiliser un client officiel sur son ordinateur (il existe des alternatives ici ou ), qui communiquent avec le téléphone sur lequel WhatsApp est installé, ce dernier restant en charge de toutes les opérations de chiffrement/déchiffrement. Bien sûr, il faut que le téléphone soit allumé et connecté, en contrepartie de quoi il est possible de faire du chiffrement de bout en bout tout en gardant un historique unifié et accessible depuis tous les terminaux.

      Signal, d'OWS, fonctionne logiquement de la même façon. En attendant qu'il soit interopérable (on peut rêver, non?)…

  • # Pas encore à la hauteur

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    J'ai depuis pas mal d'années essayé de m'accrocher à XMPP, et je le fais encore. C'est mon principal moyen de communication avec mes contacts « techniques », et les quelques amis qui me font plaisir en l'ayant installé pour communiquer avec moi. En dehors j'avais FB quand j'étais étudiant (fallait bien se faire inviter pour boire), et désormais je me contente des SMS.

    Même si je le fais de moins en moins, j'ai l'habitude de le vendre auprès d'un public moins technique. Selon les personnes en face, les arguments assez généraux sur la souveraineté de la communication, ne pas céder ses données à des entreprises qui vendent leurs bases utilateurs, c'est décentralisé blahblahblah… ça peut éventuellement marcher. Mais en face, il faut une alternative solide, et à mon sens XMPP n'y est pas.

    Il faut en permanence comparer ce qu'on propose avec les attentes, les produits, et les usages existants.

    Je donne quelque exemples :

    Depuis belle lurette, le multi-device est indispensable. Je/mes amis attende(nt) de pouvoir suivre une discussion sur desktop et la retrouver sur mobile. Avec l'historique. Le support client des carbons (xep280) n'est pas si vieux que ça je crois que Pidgin l'a intégré il y a seulement 10 mois. Gajim l'avait un peu plus tôt, mais l'a activé par défaut que plus tardivement… Les archives serveurs (xep313) c'est encore plus récent côté client, j'y arrive à peu près avec Gajim. Pour ces deux points, on oublie totalement le chiffrement, donc même côté vie privée, certaines alternatives pourraient faire mieux.

    Une interface web aide énormément à l'accessibilité d'un service. J'en connais aucune qui répondrait totalement aux « besoins » que je cite plus haut. J'attends la résolution sur Movim de l'issue sur MAM (https://github.com/movim/movim/issues/33). Je suis tout de même avec énormément d'attention les projets Movim et SàT.

    La seule éclarcie qui irait dans ma direction c'est Conversations. L'application est moderne, très agréable à l'utilisation, et pas difficile à utiliser. Sur le support des XEP elle est très avant-gardiste. HTTP File Upload (xep363) est très agréable à utiliser en redonnant un brin de modernité à XMPP. OMEMO semble marcher avec les autres personnes sur le même client. J'en suis au point où certains de mes amis n'utilisent plus que Conversations trouvant l'état des clients desktop assez médiocres.

    Les XEP sont à mon sens à double tranchant. Certes le protocole évolue de manière standardisé, et c'est ce qui me rend assez tenace avec XMPP, mais le support des clients est extrêmement inégal. J'ai volontairement éclipsé la partie serveur parce que la notion même de client/serveur est vraiment compliquée à faire comprendre à un public non-technique. La première étape en XMPP est quasiment infranchissable, c'est là que je me heurte au plus grand mur. J'héberge donc mes amis n'ayant pas d'adresse XMPP, et honnêtement il y a plus de chance que mon serveur se casse la gueule que celui de WhatsApp/Telegram. Accessoirement, tant que le problème du chiffrement de bout-en-bout n'est pas résolu (de façon accessible hein), j'ai accès à leurs données.

    C'est à peu près la vision que j'ai actuellement. J'espère que vous me donnerez tort. :)

    • [^] # Re: Pas encore à la hauteur

      Posté par . Évalué à 8.

      Même si c'est pas vraiment le même usage j'ai l'impression que des chatrooms façon mattermost,rocketchat, let's chat (clones libres de slack) et leurs applis android/IOS ont plus de chance de "marcher" que du XMPP (je dis ça mais je crois qu'au moins une de ces 3 applis se base sur xmpp.

    • [^] # Re: Pas encore à la hauteur

      Posté par . Évalué à 7.

      Je pense qu'on sera pas mal à partager ton point de vu.

      Pour ma part, je complémente mon serveur XMPP auto-hébergé avec WhatsApp. Je trouve assez révélateur de constater que la plupart des personnes qui peuvent me contacter avec l'un ou avec l'autre échangent avec moi plus facilement via WhatsApp que via XMPP, quand bien même les clients sont installés sur leurs ordis/téléphones. N'utiliser qu'un seul service c'est s'en rendre dépendant, mais aussi minimiser la charge cognitive nécessaire à l'usage.

      Du coup, en l'état mon serveur XMPP devient presque inutile, sauf comme fallback au besoin. Or, il existe des alternatives qui me sembleraient très bien jouer ce rôle d'appoint, sans nécessiter l'administration d'un serveur XMPP. Je pense par exemple à Tox, et en particulier à qTox (sur le desktop) et Antox (sur le mobile). Seul bémol: il n'y a pour l'instant aucune gestion du multi-device (donc aucun historique partagé ni gestion de la présence unifiée), ni PFS - et ça, c'est pour moi presque plus gênant et surtout incompréhensible. Heureusement, l'implémentation de l'un et de l'autre sont en route. Il faut juste être patient…

      … et pendant ce temps, les autres solutions progressent aussi…

      • [^] # Re: Pas encore à la hauteur

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        N'utiliser qu'un seul service c'est s'en rendre dépendant, mais aussi minimiser la charge cognitive nécessaire à l'usage.

        Et pour jouer au plus bête, le plus dépendant finalement ce n'est pas l'utilisateur de WhatsApp. Si ce dernier s'écroule il y aura toujours un remplaçant vu le marché de la messagerie instantanée. Par contre, l'utilisateur d'XMPP le temps qu'il a passé à capter comment ça marche/administrer son serveur/transmettre aux autres (et galérer pour remplir sa liste de contacts), il aura plus de mal à en partir. ;)

    • [^] # Re: Pas encore à la hauteur

      Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 21/06/16 à 23:53.

      C'est mon principal moyen de communication avec mes contacts « techniques »

      Et même pour des contacts techniques c'est difficile: je ne compte plus le nombre de développeurs que j'ai rencontré qui ne savent pas ce qu'est XMPP et même quand je leur impose (pour le boulot) son utilise, il faut que je les aide à installer et configurer Pidgin…

      Les vrais barbus que je connais sont soit sur les tribunes, soit sur IRC.

      A propos de Pidgin, c'est le client qui marche le moins mal, mais il ne fait pas grand chose.

      Bref la situation est toujours la même: il manque un bon client XMPP, cad simple & frituré.

      http://devnewton.bci.im

      • [^] # Re: Pas encore à la hauteur

        Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 22/06/16 à 09:05.

        au boulot j'ai installé PSI, tout le monde l'utilise, c'est même devenu un mot courant : « pour son adresse, tu m'envoie un psi…  »

        • [^] # Re: Pas encore à la hauteur

          Posté par . Évalué à 5.

          J'aime bien Psi.
          Ça fait pas loin de 15 ans que j'aime bien psi.
          J'ai bien aimé encore la version 0.15 sortie il y a presque 4 ans.

          Mais c'est complètement mort…
          Je ne suis pas très sûr de ce qu'ils font, mais ils avaient promis l'audio il y a des siècles.
          Le client s'interface terriblement mal avec certaines fonctionnalités d'autres clients : j'ai des contacts pros qui utilisent hangouts, ou trillian, ou d'autres logiciels comme ça, bah je leur parle dans des onglets où ils sont marqués hors-ligne, alors que rien ne s'affiche dans l'onglet d'à côté, du même contact, où il est indiqué comme étant en ligne, je peux avoir trois ou quatre onglets pour le même contact, et les messages s'affichent un peu au petit bonheur la chance, oscillant souvent entre deux…
          Il manque la gestion promises depuis des millénaires des IDs multiples pour un seul contact.
          Je ne reçois pas des messages envoyés hors-ligne, alors que c'était une des fonctionnalités magiques de jabber il y a 10 ans : utiles en synchrone, asynchrone, et même offline !
          L'envoi de fichier marche très bien, si on ouvre le bon port sur le firewall et qu'on lui fournit l'adresse IP publique de notre connexion internet.

          Alors je sais bien qu'entre deux psi ça fonctionne toujours comme avant, c'est à dire que j'aime bien, mais je ne comprend pas ce qu'ils font.

          J'aime bien psi depuis presque 15 ans, mais c'est complètement à la ramasse aujourd'hui.
          Je l'aime bien comme je l'aimais il y a 10 ans, mais pas comme j'aimerais l'aimer aujourd'hui…

          Yth.

  • # salut@toto

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    votrepseudo@yax.im
    votrepass4vous
    → créer un nouveau compte

    […]

    Pour me trouver et communiquer avec moi ?
    Rien de plus simple !
    Mon identifiant est : truc@much.im
    J'attends votre demande d'autorisation :)

    J'aurai plutôt dit :

    "salut@votrepseudo"

    et

    "Mon identifiant est hello@trucmuch"

    ;-)

    Voir : salut@toto — salutation, règle éditoriale et nom sur Internet

  • # pourquoi donc

    Posté par . Évalué à 3.

    moi avoir à réfléchir pour un client chat, passer du temps pour choisir mon serveur de chat et le maudire quand la migration de compte marche pas ça me soule. Et d'ailleurs je ne veux pas entendre parler de migration.

    Que jabber soit simple stupide à utiliser, et les gens l'utiliseront. Là les solutions commerciales sont plus simples et efficace, ce sont elles qui gagnent.

  • # Besoins réels des utilisateurs

    Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 23/06/16 à 11:08.

    Il suffit de lire la première phrase sur le site de Snapshat pour comprendre comment on est commercialement à côté de la plaque dans le monde libriste : "WhatsApp est une application mobile de messagerie multiplateforme vous permettant d'échanger des messages sans avoir à payer de SMS". Ça, c'est ce que veut réellement l'utilisateur lamda. Donc pas la peine de lui vendre de la sécurité, de la liberté de conserver ses données etc., IL S'EN FOUT COMPLÈTEMENT.
    Il faut développer de très bons logiciels libres mais ne pas mettre cela en avant, ni les aspects techniques. Il faut par contre vendre de la facilité d'utilisation, de l'universalité (marche avec tous les smartphones) et la possibilité de faire des économies.
    Quand j'ai découvert GNU/Linux en 2000, je ne savais pas ce qu'était un logiciel libre. C'est le fait d'essayer une nouveauté qui me l'a fait découvrir. Les libertés, je les ai découvertes et appréciées APRÈS.

    • [^] # Re: Besoins réels des utilisateurs

      Posté par . Évalué à -7.

      Tu aurais pu les découvrir avant si tu avais été initié. Le savoir se partage librement. Il y a des formations dédiées sur le respect de la vie privée, cela existe et certains le monnaye. Mais ce n'est pas possible de faire un module de formation qui aborde et l'initiation à l'informatique et la protection de la vie privée au sein d'une même session. Il faut séparer les concepts pour les aborder distinctement et les présenter aux utilisateurs.

      Je pense que c'est important de ne pas mélanger les notions et que en particulier pour la protection de la vie privée la réussite d'une formation sera proportionnelle à l'engagement volontaire de la personne que ces notions ne peuvent pas être communiquées à la sauvette sans intéret particulier.

      Je pense aussi qu'il est difficile de proposer de telles formations en particulier à des utilisateurs exigeant en matière d'anomysation qu'ils n'auront peut-être pas totalement par l'apprentissage de bonne pratiques.

    • [^] # Re: Besoins réels des utilisateurs

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je vois pas en quoi ça fait des économies, jamais pigé cet argument, parce que justement dans la plupart des forfaits (même le Free à 2 €) les SMS sont illimités mais pas la data et ces applis en bouffent pas mal. Donc ça coûte plus cher que les SMS, c'est plus compliqué à utiliser (parce que ça marche pas avec tout le monde qui a un téléphone, contrairement au SMS, parce qu'il faut installer une appli etc.), et c'est donc loin d'être universel (perso je ne connais personne qui utilise ces trucs là).

      « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

      • [^] # Re: Besoins réels des utilisateurs

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Tu parles de la France niveau des forfaits, les SMS sont loin d'êtres gratuits pour tous, surtout quand tu veux communiquer avec des amis ou de la famille à l'étranger.

        Le Wifi te permet d'utiliser WhatsApp gratuitement, pour beaucoup de gens c'est une connexion pas chère et disponible.

      • [^] # Re: Besoins réels des utilisateurs

        Posté par . Évalué à 2.

        On est en 2016, les gens passent une frontière comme ils changent une chemise. Même si c'est pas sécure les gens ont l'habitude de se connecter à des hotspot et des applis de ce genre pour outrepasser les frais de roaming abérrants.

        Sans compter sur le fait que ces applis de messageries te permettent généralement de mettre un statut, de savoir si ton interlocuteur est connecté ou pas, de lire des gifs animés, vidéos, envoyer des fichiers ou tout autre support médias que tu peux inventer et qui n'aurait pas forcément été pris en charge par ton smartphone nativement, tu peux généralement revoir l'historique de tes communications depuis un autre appareil ou ordinateur, etc etc. Il y'a quand même une réelle valeur ajoutée.

        • [^] # Chemises…

          Posté par . Évalué à -1.

          On est en 2016, les gens passent une frontière comme ils changent une chemise.

          Ça fait plus de 20 ans que je n’ai pas passé une frontière (donc ça n’était ni en 2016, ni dans les années 2010, ni dans ce siècle, ni même dans ce millénaire).
          Heureusement que j’ai quand même changé de chemise ! ☺
          Mais bon, peut-être ne suis-je pas un gen

          Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

          • [^] # Re: Chemises…

            Posté par . Évalué à 2.

            Je pense que ça te ferai du bien alors de voir un peu le monde pour avoir d'autres perspectives.

            • [^] # Re: Chemises…

              Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 23/06/16 à 17:48.

              Bilan carbone, toussa ?
              Le pays dans lequel je pourrai aller en le grevant le moins, c’est la Grande Bretagne.
              Mais comme perspectives, le néolibéralisme, je connais déjà. La culture anglo-saxonne aussi (je ne dis pas que je n’apprécie rien, mais elle vient toute seule sans qu’on ait besoin d’aller la chercher).
              Et la météo est encore pire qu’ici.

              L’Espagne (voire la Grèce), ça doit être intéressant question perspectives, mais dans quelques années (peu vu la vitesse à laquelle nos gouvernements « avancent »), on devrait en être au même point qu’eux actuellement, il suffit d’être patient.

              D’un point de vue plus général, je ne suis pas sûr que les gens qui vont au Club Med (je sais, c’était à la mode il y a 20 ans, changez par le nom du truc à la mode actuel) découvrent des masses de perspectives. À l’opposé, on peut participer à un truc humanitaire (encore faut-il en avoir le temps), ça ne manque pas de perspectives, mais il faut être solide…

              J’ai connu le monde d’il y a quarante ans (et je m’en rappelle !), je pense que ça me donne autant de perspectives d’un certain point de vue que d’aller dans un autre pays de l’UE voire du monde libéral où l’on pratique la même religion de la « compétitivité » et de la « concurrence libre et non faussée » (mais surtout pour les pauvres, hein !).

              Enfin à la base, c’était juste pour dire que les généralités à deux balles façon Zenitram avec extra-dosse d’exagération dedans (plus que lui !), ça ne vaut pas des statistiques.
              J’aurais peut-être juste pas dû changer de chemise…

              Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

              • [^] # Re: Chemises…

                Posté par . Évalué à 3.

                Aller en Belgique en vélo c'est jouable.
                Y'en a même qui sont allés en Angleterre à la nage.

                Le tout pour un bilan carbone modeste.

                Et pour arrêter d'être ronchon, rien de tel qu'un périple en bateau vers cet extraordinaire pays qu'est l'Irlande. Ses verts paysages, son adorable population (vraiment, c'est des gens ultra gentils et ouverts avec qui il est facile de discuter) et quelques pintes de leur remède universel local feront des miracles ;-)

                BeOS le faisait il y a 15 ans !

              • [^] # Re: Chemises…

                Posté par . Évalué à 4.

                Enfin à la base, c’était juste pour dire que les généralités à deux balles façon Zenitram avec extra-dosse d’exagération dedans (plus que lui !), ça ne vaut pas des statistiques.

                Ouai enfin là en l'occurrence les chiffres montrent qu'il y a des flux migratoires importants. Dans l'espace de Schengen comme ailleurs d'ailleurs. Pas forcément pour vivre comme tu semble le concevoir. Mais surtout la phrase est un présent de vérité général, il est simple de passer les frontières et ce même si Arthur Accroc, aussi important cet Homme soit-il, ne franchit pas de frontière.

                Je peux dire que les ordinateurs sont de plus en plus puissant même si toi tu utilise toujours ton Amiga.

                Mais bon je ne doute pas que tu avais très bien compris et que tu cherche juste à troller en mode « moi je suis un gars qui réfléchis aux conséquences politoco-socio-industrielles de mes actions ».

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Chemises…

            Posté par . Évalué à 2.

            Ne pas prendre son cas pour une généralité, c'est généralement un bon conseil…

      • [^] # Re: Besoins réels des utilisateurs

        Posté par . Évalué à 3.

        perso je ne connais personne qui utilise ces trucs là

        Alors, il faut sortir des cercles libristes car si Whatsapp n'étaient pas utilisé par tout un tas de gens, Facebook n'aurait pas dépensé je ne sais combien de millairds de dollars pour l'acquisition de la start-up !

    • [^] # Re: Besoins réels des utilisateurs

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Selon le même résonnement, "LES GENS" veulent également s'habiller pour le moins cher possible, et ILS S'EN FOUTENT des conditions de travail des "artisans" de l'autre bous du monde ou de l'énergie et pollution nécessaire au transport.

      "LES GENS S'EN FOUTENT" de la manière dont seront "apparus" fruits et légumes, pour autant qu'ils soient gros, de belles couleurs ET PAS CHER !!!

      OGM ? Pesticides ? Rémunération des cultivateur et leur vie à eux ? L'impacte sur la nature ? ILS S'EN FOUTENT ! "les gens"

      Et les océans, ILS S'EN FOUTENT !!

      Le nucléaire et les déchets ? ILS S'EN FOUTENT !!

      La concentration des richesses et la loi travail ? ILS S'EN FOUTENT !! tant qu'ils peuvent eux-même nourrir l'espoir de SE GOINFRER !

      Il faut vraiment venir ici, sur LinuxFR pour trouver le désespoir et se tirer une balle…

      Question, êtes-vous payer pour venir saper le moral ici et ailleurs ?

      Qui ici n'a pas vu l'un des documentaires « Demain », « Merci patron », « Les moissons du future », etc. ?

      Heureusement que tout les gens ne viennent pas ici avant d'entreprendre de telles initiatives…

      Sachez-le, le monde change ! … ce qui semblait "pragmatique" hier paraît être en réalité une erreur, une aberration irrationnelle à long terme ou par la collectivité à laquelle on nous promettait peut-être de pouvoir "échapper", comme à un crabe de pouvoir sortir de la nasse… Est-ce là votre seul espoir ?

      Ce qui vous semble toujours illusoire ou utopique parait déjà comme étant le véritable pragmatisme du future à certains… C'est à eux que je m'adresse, et je ne peut préjuger d'aucun de mes amis qu'il le soit ou pas, déjà ou en devenir…

      Je vous tiendrai au courant des résultats de mon message initial. Vous risquez d'être surpris…

      À bonne entendeur…

      • [^] # Re: Besoins réels des utilisateurs

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Quand on aura des applis libres aussi faciles à utiliser que Snapshat, on en reparlera.

      • [^] # Re: Besoins réels des utilisateurs

        Posté par . Évalué à 6.

        Snowden est déjà passé. Même Google a déjà diffusé des stats sur le nombre alarmants de requêtes qu'ils reçoivent du gouvernement. Des affaires se succèdent ici et là.

        Je pense que le sujet a été autrement mieux couvert que la prochaine disparition des ours blancs ou l'appauvrissement relatif de la classe moyenne.

        Quelle réaction a suivi dans la masse?
        Aucune! Rien! Nada!
        "Ouh là, c'est pas bien!" et on oublie tout.

        Tu peux regarder 50 documentaires et t'énerver tant que tu veux, que ça n'y changera rien.

        Entre la vie privée et les fonctionnalités, le confort d'utilisation, etc., le marché a CHOISI.
        Tout le monde préfèrerait que ça respecte la vie privée… à condition que ça fasse aussi bien que les autres, voire plus, et pour gratuit!
        Autrement dit: la vie privée est le facteur le moins important à la fin!

        Alors pour faire migrer massivement vers XMPP, ce qu'il faut, c'est arrêter de parler de sécurité et vie privée, et faire émerger un champion compétitif.
        Aujourd'hui, il n'y en a simplement aucun!

      • [^] # Re: Besoins réels des utilisateurs

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est pas être illusoire ou utopique. C'est que les gens ne veulent pas manger de la merde juste parce-que c'est 'bio' et ils ne veulent pas faire Paris-Lyon a vélo juste parce que c'est mieux pour l'environnement.

        Le jour ou ces softs commenceront par répondre aux besoins des gens ils auront une chance, d'ici là tu continueras à te taper la tête contre les murs sans arriver à comprendre pourquoi les softs pourris que tu recommences ne plaisent à personne.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.