Journal L'orthographe de 1990 sur LinuxFR.org ?

Posté par (page perso) .
30
4
mai
2017

Bonjour, Journal,

L'autre jour j'ai posté une dépêche. Comme ce n'était pas une dépêche collaborative, j'ai été surpris de voir qu'elle avait été éditée par plusieurs personnes. « Sans doute des coquilles », me suis-je dit, mais par curiosité j'ai été voir les différences entre ma version et celle publiée.

En effet, c'était principalement des corrections typographiques1. Que ce soit bien clair : je ne remets absolument pas en question les modifications, d'autant qu'elles sont logiques et que la licence le permet. Mais j'ai relevé deux points qui m'ont surpris :

  1. S'il existe un moyen pour voir les modifications faites sur une dépêche en cours de modération, je ne l'ai pas trouvé. Est-ce moi qui ait de la merde dans les yeux ?
  2. Il y a eu une « correction » de l'orthographe de 1990 (« à postériori ») vers l'ancienne orthographe (« a posteriori »), ce que je trouve dommage parce que la forme d'origine (orthographe de 1990) était correcte, et que la dépêche avait volontairement été écrite selon cette orthographe. Y a-t-il une règle (que je n'ai pas vue) sur LinuxFR.org quant à l'utilisation de cette orthographe ? Ou puis-je écrire une éventuelle dépêche qui parlerait d'« un ognon sur un nénufar » sans me faire corriger ?

Ce journal est placée sous licence Creative Commons Paternité 4.0 (CC-BY 4.0).


  1. D'ailleurs mes incises en tiret demi-cadratin, souvent vues en composition moderne, ont été corrigées par des tirets cadratins qui cassent le gris typographique, mais c'est du détail qui ne mérite pas plus qu'une note de bas de page. 

  • # Tolérance

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    Ou puis-je écrire une éventuelle dépêche qui parlerait d'« un ognon sur un nénufar » sans me faire corriger ?

    Si c'est , tu peux tenter là :

    http://www.jeuxvideo.com/forums/0-50-0-1-0-1-0-blabla-15-18-ans.htm

    * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

    • [^] # Tolérance ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Perdu, il s'agissait bien de la conjonction de coordination « Ou » (sans accent donc), et non de l'adverbe interrogatif « Où » (avec accent mais qui aurait été mal orthographié).

      Je demandais donc si c'était possible d'écrire une telle dépêche sans être corrigé, et non un lieu où je pourrais la publier.

      De plus, je ne vois pas comment publier une dépêche sur le forum que tu m'indiques – en plus d'avoir doublé ou presque l'âge cible.

      La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

      • [^] # Re: Tolérance ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -5.

        Vaut-il donc mieux tout corriger au risque de déformer le propos de l'auteur (qui voulait sûrement écrire où), ou arrêter de vouloir toujours corriger les autres au risque de laisser passer quelques fôtes ?

        • [^] # Re: Tolérance ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Heu c'est moi l'auteur hein. Et je ne voulais pas écrire « où ».

          La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

          • [^] # Re: Tolérance ?

            Posté par . Évalué à 0.

            Et je ne voulais pas écrire « où ».

            Ça on ne peut pas le savoir, peut-être que tu fais une faute en écrivant que tu n'as pas fait de faute et tu voulais vraiment écrire «où» et ne pas écrire «ou».

            Et plus j'y pense, plus je me dis que je ne peux pas écrire ce que je pense avec la certitude que les lecteurs comprendront ce que je pensais.

            Je n'ai donc pas d'autre choix que d'être d'accord ou pas avec mon propre commentaire, voire tout le contraire!

          • [^] # Re: Tolérance ?

            Posté par . Évalué à 6.

            Perso en lisant, sans même relever une faute, mon cerveau a compris "où". J’ai même plussé le premier commentaire car ça me semblait pertinent…

            Je pense que la confusion vient du fait que tu commences une phrase avec "Ou". On commence souvent des phrases par "Où", "Quand", "Comment", etc… mais rarement par une conjonction de coordination.

            J’ai moi-même bien du mal à ne pas commencer une phrase par "Et", pourtant, souvent, il semble plus simple de vouloir coordonner deux phrases courtes plutôt que deux propositions d’une phrase plus longue…

  • # Erreur

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    À mon avis c’est simplement une erreur, j’utilise habituellement l’orthographe de 1990 et j’ignorais que ces locutions latines avait été francisées.
    J’imagine que le correcteur était dans le même cas.

  • # prévenir

    Posté par . Évalué à 9.

    Je pense que c'est juste une méconnaissance du modérateur qui ne connaissait pas cette orthographe, et n'a pas pensé que ça pouvait être volontaire. Pour éviter ce genre de quiproquo, il ne faut pas hésiter à remplir le champ « Si vous le souhaitez, vous pouvez laisser un message à l'équipe de modération » avant de soumettre la dépêche en indiquant « dépêche volontairement écrite avec l'orthographe de 1990 ».

    Membre de l'april, et vous ? http://www.april.org/adherer

    • [^] # Re: prévenir

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est vrai qu'en y réfléchissant, selon le dictionnaire utilisé ça peut être signalé ou non comme une erreur – et donc si le modérateur n'est pas au courant de la règle, ben c'est sur-corrigé.

      Ça c'est mon habitude de travailler avec des dictionnaires qui autorisent toutes les variante possibles (si je corrige) ou uniquement la nouvelle orthographe (quand je rédige), mais c'est vrai que selon le logiciel, il y a plein de variantes possibles.

      En tous cas ça n'a pas l'air d'être une recommandation du site comme il peut y en avoir pour les anglicismes, merci à ceux qui ont pris la peine de me répondre !

      La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

    • [^] # Re: prévenir

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Ben déjà la notion même de "orthographe de telle année / réforme" est un problème, je veux dire on va maintenir combien d'implémentations en parallèle comme ça ? Tout ça n'est guère KISS :) Dans un système cohérent, la bonne version est la plus récente. Non ?

      • [^] # Re: prévenir

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Quand toutes les dépendances – c’est à dire tous les livres déjà imprimés et tous les documents déjà publiés – qui utilisent la version classique auront été mises à jour, on pourra envisager le déploiement de la nouvelle version.

        • [^] # Re: prévenir

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Ouais, pour LinuxFr.org il faudrait un volontaire pour corriger 98000 contenus et 1,7 million de commentaires :). Et ensuite s'occuper du reste d'Internet.

      • [^] # Re: prévenir

        Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 05/05/17 à 11:17.

        Ce qui s'est passé dans toutes les réformes précédentes, c'est qu'à partir du moment où la réforme a été décidée, les nouveaux contenus ont été écrits en suivant la réforme. L'idée idiote de la réforme de 1990 c'est d'avoir décidé qu'elle été facultative – alors que des réformes bien plus importantes en terme de changements avaient déjà été faites – ce qui conduit à cette situation bizarre ou plusieurs orthographes sont possibles.

        En général, les textes anciens ont été mis à jours avec l'orthographe post-réforme lors des rééditions, et ce pour chaque réforme dans l'histoire. C'est par exemple pour ça qu'il est à peu près impossible de trouver du Molière dans le texte aujourd'hui, et qu'il faut se pencher sur de vieilles éditions (ou des numérisations de vieilles éditions, comme ce qu'on peut trouver sur le projet Gutenberg) pour avoir l'orthographe d'origine de textes du XIXème Siècle (du Jules Verne par exemple).

        La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

  • # ça dépend

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Au niveau du serveur, voir l'entrée de suivi Correction orthographique selon l’orthographe de 1990.

    Au niveau du client, ça dépend de la configuration du navigateur (dans Grammalecte par exemple), pour chaque modérateur. Et de sa connaissance des deux orthographes aussi j'imagine.

  • # Non aux réformes !

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Ou puis-je écrire une éventuelle dépêche qui parlerait d'« un ognon sur un nénufar » sans me faire corriger ?

    Si tu écris comme ça, tu mérites une bonne correction !

    • [^] # Re: Non aux réformes !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est ce que j'ai pensé pendant longtemps.

      Puis j'ai réfléchi, et j'ai découvert qu'il n'y avait aucune raison de ne pas écrire comme ça.

      Tous les détails de mon processus de pensée et de pourquoi cette conclusion sont dans cet article.

      La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

      • [^] # Re: Non aux réformes !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        À propos de la conclusion de ton texte:

        Dans une société où une mauvaise orthographe est une discrimination sociale forte, est-ce que ça ne vaut pas la peine de laisser tomber des règles injustifiables et de permettre à tout un chacun d’apprendre plus simplement cette belle langue qu’est le français ?

        Je ne vois pas beaucoup de poids à cet orthographe, parceque d'une part la discrimination sociale ne se fait pas purement sur l'orthographe mais sur le niveau d'expression en général – et qu'une orthographe hasardeuse n'est parfois ou souvent qu'une cerise sur le gâteau couronnant un niveau de communication mal choisi, des tournures pauvres et un vocabulaire limité et encore d'autres critères qui influeront sur la discrimination. D'autre part, parceque dans un dossier de candidature, un cas important de discrimination sociale aujourd'hui si on se fie au travail des associations concernées, la discrimination va se faire sur d'autre critères. Pas de stage à l'étranger? Pas de scoutisme? Et puis “foot < pas de sport < tennis < escrime“ etc., puis vient la musique, l'engagement associatif, le choix des écoles, et enfin le lieu de résidence.

        On peut bien-sûr réfléchir aux réformes mais y voir un outil de réduction des discriminations sociales me semble un peu exagéré.

        J'en profite pour caser une pub pour Grammarly – qui devrait surtout convaincre tout le monde de choisir une autre agence de pub ;)

  • # Hm

    Posté par . Évalué à 5.

    Il me semble personellement clair que l'auteur devrait avoir le dernier mot sur le contenu d'un article, et en particulier avoir le choix de refuser des "corrections" qui lui sont proposées. Les personnes en charge de la publication sont libres de ne pas décider de publier si le contenu ne leur convient pas (par exemple si l'auteur refuse des corrections sans justification), mais en tant qu'auteur l'idée qu'on va modifier le contenu dans mon dos sans me laisser relire la version finale pour que je puisse approuver les modifications est dérangeante.

    Pour pouvoir rendre cette façon de travailler possible il faudrait de meilleurs outils d'édition. Je contribue à des blogs qui passent par un dépôt git, et l'édition d'un article se fait en échangeant des patches (par exemple, si le dépôt est sur github, par pull-request), le dépôt de l'auteur ayant le dernier mot.

    Le logiciel d'édition sur LinuxFR est loin derrière—même si au moins on peut avoir l'historique des modifications et voir les diffs dans un format à peu près lisible, ce que beaucoup ne font pas.

    Sur la question de fond, qui est du choix d'une orthographe plutôt qu'une autre, le principe sur Wikipédia est qu'il faut continuer à suivre le style de l'auteur initial, et ça me semble être la bonne idée.

    • [^] # Re: Hm

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Sur la question de fond, qui est du choix d'une orthographe plutôt qu'une autre, le principe sur Wikipédia est qu'il faut continuer à suivre le style de l'auteur initial, et ça me semble être la bonne idée.

      La difficulté est que je pense que peu de personnes connaissent avec exactitude les différentes orthographes et donc de savoir si la forme X ou Y font parti de 1990 ou pas.

      Personnellement je suis sûr que selon le mot je n'utilise pas la même version de la norme française.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.