Journal Microsoft lance la fondation CodePlex

Posté par .
Tags : aucun
8
13
sept.
2009
Le 10 septembre dernier, Microsoft lance la fondation CodePlex [1], une association à but non lucratif, dont l'objectif est de faciliter l'échange entre les éditeurs de logiciels propriétaires et la communauté open source.

Partant du principe que les éditeurs de logiciels propriétaires et les développeurs qui y travaillent ne participent pas beaucoup à des projets de logiciels libres, la fondation CodePlex est un forum où, éditeurs de logiciels et membres de la communauté open source, peuvent se rejoindre et partager des idées pour aider à l'augmentation de la participation au sein de projets libres.

Présidée par Sam Ramji temporairement, la fondation compte Microsoft comme son seul et unique partenaire actuel. Ce dernier versa 1 million de dollars en tant que fonds initiaux de la fondation. On citera parmi les autres membres de l'équipe de direction [2] :

  • Bill Staples, Microsoft, employé chez Microsoft en tant que responsable de la plate-forme Web et des outils d'ingénierie : IIS, ASP.NET, Visual Web Developper, ...
  • Stephanie Davies Boesch, Microsoft, vente de solutions Visual Studio 2008 SP1 et framework .NET 3.5 SP1.
  • Miguel de Icaza, Novell, dévoloppeur de solutions « open source » telles que Mono ou encore Moonlight.
  • D. Britton Johnston, Microsoft, membre de l'équipe SQL Server product chez Microsoft.
  • Shaun Bruce Walker, DotNetNuke, créateur de DotNetNuke® framework et gestionnaire de contenus développé en ASP.NET.

Là où des fondations comme la fondation Apache Software ou GNOME ne sont en charge que d'un nombre limité de projets ayant un objectif commun, la fondation CodePlex se veut être un complément aux autres fondations en rassemblant des projets d'horizon différents.

Elle servira de recueille de bonnes pratiques et aidera à la gestion des besoins de propriété intellectuelle de éditeurs de logiciels commerciaux. Il s'agit aussi d'étendre la plate-forme d'hébergement de projets libres éponyme [3] lancée en juin 2006 [4] par Microsoft.

La plate-forme d'hébergement CodePlex compte à ce jour plus de 10 000 projets libres et peut acceuillir des projets sous des licences variées : licence Apache 2.0, Common Development and Distribution License (CDDL), Eclipse Public License (EPL), GNU General Public License (GPL) v2, GNU Library General Public License (LGPL), Microsoft Public License (Ms-PL), Microsoft Reciprocal License (Ms-RL), Mozilla Public License 1.1 (MPL), licence BSD, et la licence MIT [5].

Cependant, on notera que la plus part des projets hébergés sont liés de près ou de loin aux technologies Microsoft [6].

On pourra retrouver sur le site de la fondation une présentation de celle-ci [7].

[1] -en- http://codeplex.org
[2] -en- http://codeplex.org/board-of-directors.aspx
[3] -en- http://www.codeplex.com
[4] -en- http://blogs.msdn.com/codeplex/archive/2006/06/27/648634.asp(...)
[5] -en- http://codeplex.codeplex.com/Wiki/View.aspx?title=CodePlex%2(...)
[6] -en- http://www.codeplex.com/site/search
[7] -en- http://www.codeplex.org/about.aspx
  • # Lire entre les lignes

    Posté par . Évalué à 10.

    Microsoft lance la fondation CodePlex, une association à but non lucratif, mais dont l'objectif est de favoriser une entreprise elle à buts très lucratifs, notamment en facilitant l'échange entre les éditeurs de logiciels propriétaires et la communauté open source, pour attirer la communauté open source vers des solutions propriétaires et non interopérables, basées par exemple sur excel, Sharepoint, sql serveur etc

    La licence GPL v3 n'est bien entendue pas possible ;)

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Lire entre les lignes

      Posté par . Évalué à 9.

      La licence GPL v3 n'est bien entendue pas possible ;)

      À mon avis c'est là qu'est le piège (y'en a toujours un avec Microsoft): tenter de "tuer" les licences GPLv3 et aGPL.

      De plus, la fondation aidera à la gestion des besoins de propriété intellectuelle de éditeurs de logiciels commerciaux.

      Traduire: comment se baser sur les failles des licences pas suffisamment contraignantes pour faire du proprio avec du libre, donc éviter à tout prix la GPLv3 et l'aGPL qui bouchent les dernières failles.

      Cette plateforme servira par exemple aux développeurs de "Bing", pour récupérer du code libre, le modifier et l'inclure dans "Bing", sans rien reverser à la communauté, vu que Bing n'est pas "distribué".

      J'en profite pour rappeller l'intérêt de la licence aGPL, qui évite justement cela, et prend tout son sens dans un contexte où les logiciels sont de plus en plus "dans le Cloud".

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: Lire entre les lignes

        Posté par . Évalué à 7.

        heureusement, la présence de ce bon vieux traitre de Miguel de Icaza au board permet d'éveiller les soupçons tout de suite

        merci, mais non merci \o/
    • [^] # Re: Lire entre les lignes

      Posté par . Évalué à 8.

      Microsoft lance codeplex, une nouvelle forge de logiciels opensource et éventuellement libres, destinés à la plateforme Windows. Microsoft tiens ainsi à développer une communauté servile pout son O.S, codeplex servira également de plateforme de recrutement à conditions que les participants codent beaucoup gratuitement d'abord. Microsoft tends ainsi la main à sa communauté de développeurs habitués au freeware à basculé sur des licences libres.
      Microsoft se refait ainsi une virginité, avec à la clef une bonne presse d un côté, et de l autre un appel aux écoles et universités.

      Bien entendu, Agpl et gpl3 ne sont pas les bienvenus.
      Quant à l'interopérabilité, elle ne saurait être que l'exception confirmant la règle, et ne sera tolérée que lorsque le projet ne pourra assurément faire du suivi, en retrait de la techno visée.

      Merci d'avance pour vos codes libres, et ensemble nous ferons avancer la domination de notre maître.

      Veuillez agréer, messieurs, mes salutations enchainées.
      • [^] # Re: Lire entre les lignes

        Posté par . Évalué à 8.

        c'est vieux, mais c'est toujours autant d'actualité :

        "Every line of code that is written to our standards is a small victory ; every line of code that is written to any other standard is a small defeat. Total victory, for DRG Developer Relations, is the universal adoption of our standards by developers, as this is an important step toward total victory for Microsoft itself: "A computer on every desk and in every home, running Microsoft software."

        "Chaque ligne de code qui est écrite dans nos standards est une petite victoire ; chaque ligne de code qui est écrite dans un autre standard est une petite défaite. La victoire totale, pour le DRG (Developer Relations Group), est l'adoption universelle de nos standards par les développeurs, car c'est un pas important vers la victoire totale pour Microsoft : "Un ordinateur sur chaque bureau et dans chaque maison, tournant avec des logiciels Microsoft."

        Evangelism is War James Plamondon - Technical Evangelist

        http://www.theopensourcerer.com/2008/02/19/microsofts-jihad-(...)

        Pour mettre à jour, on pourrait juste rajouter à la place à la fin : "tournant avec des technologies liées à microsoft"

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Lire entre les lignes

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Microsoft lance codeplex, [...] destinés à la plateforme Windows.
        Il n'y a aucune contrainte sur l'OS :
        http://codeplex.codeplex.com/Wiki/View.aspx?title=CodePlex%2(...)
        • [^] # Re: Lire entre les lignes

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ton lien est sur le site de la forge CodePlex, pas l'association: [http://www.codeplex.org].
          • [^] # Re: Lire entre les lignes

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ben en même temps il parle de la forge CodePlex qui soit disant imposerait Windows, un lien sur la FAQ de la forge en question ca me paraît pertinent non ?
            Je ne vois rien sur le site de la fondation qui contredise la FAQ de codeplex...
            • [^] # Re: Lire entre les lignes

              Posté par . Évalué à 4.

              1/ il n'a pas dit que cela imposerait windows, il a juste dit que c'était destiné à windows (et insinuation : aux techno microsoft et ce qui gravite autour.)

              Bien sûr, je peux faire un projet en python ou java ou autre dessus, mais pourquoi aller sur codeplex alors qu'on peut avoir la même chose (avec un choix plus large de licences libres) sur google code, sourceforge ou tuxfamily ?

              2/ c'était de l'humour, et il vaut mieux en avoir quand on voit ce genre de truc.

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

              • [^] # Re: Lire entre les lignes

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                il a juste dit que c'était destiné à windows
                C'est un simple préjugé sans fondement.
                Je ne suis pas utilisateur de codeplex, je ne sais pas ce qui conduit ses utilisateurs à le choisir, mais faut croire que certains le choisisse pour faire des trucs pour Linux et pas pour Windows, exemple :
                http://openblade.codeplex.com/
                ou tout simplement multiplateforme par nature :
                http://pyspec.codeplex.com/

                On peut poser exactement la même question avec google code : pourquoi aller sur google code alors que sourceforce et tuxfamily existe ? Il y a sans doute de bonnes raisons puisque des gens font ce choix. C'est pas parcque toi tu vois pas les raisons qu'il n'y en a pas.

                c'était de l'humour
                Oué mais l'humour c'est plus drôle quand elle a un fond de vérité.
                • [^] # Re: Lire entre les lignes

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Ouaih j'ai exagéré :D
                  Mais c'est tellement gros comme commentaire en même temps :)

                  Sincèrement je trouve intéressant que Microsoft propose une forge en libre accès, pour des projets libres. On est vraiment là dans le "truth appends". Cela dénote d'abord d'une évolution de mentalité intéressante, peux être même que les "freewares" si présents dans le monde windows se transforme petit à petit en "libreware". Pas mal, quant même.

                  Mais bon, en même temps lorsqu'on voit qu'ils limitent les licenses possibles (pas de Agpl ou gpl v3 référencées), et qu'ils prennent la peine de faire une forge spécifique au lieu d'enrichir par de nouveaux contenus une forge déjà existante, on peux légitimement se demander où se trouve leur vrai intérêt, et blaguer lourdement dessus. J'ai pas pris la peine de lire les conditions d'utilisation et d'hébergement de cette forge, mais si je me posais la question de l'utiliser, je lire TRES attentivement cette notice d'utilisation. C'est pas que je sois méfiant par nature, mais c'est Microsoft quant même.
                  • [^] # Re: Lire entre les lignes

                    Posté par . Évalué à 3.

                    qu'ils prennent la peine de faire une forge spécifique au lieu d'enrichir par de nouveaux contenus une forge déjà existante

                    C'est ni les premiers, ni probablement les derniers. Compte le nombre de forge existante pour voir ... tout le monde fait la sienne, google, la FSF, tuxfamily, sourceforge et j'en passe.
          • [^] # Re: Lire entre les lignes

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ah c'est juste, c'est donc tankey qui s'est gourrassionné. Autant pour moi!
  • # Utilité ?

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est quoi l'utilité d'une association qui permet de réunir les développeurs de logiciel propriétaire et de logiciels libre ? Si un dev proprio veut faire du libre alors il y a déjà plein de possibilités permettant de rencontrer des communautés et si il ne veut pas il n'a pas grand chose à faire avec la communauté du logiciel libre (sauf voler du code peut être).

    La seul utilité que je voit c'est d'associer Microsoft au logiciel libre ...
    • [^] # Re: Utilité ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je connais plein de boites qui refusent d'utiliser du LL parce qu'il n'y a pas de contrat ni de maintenance officielle. Si une structure permet de régler ce problème (en proposant d'embaucher des devs du LL pour le support officiel ou je ne sais quoi), alors ces boîtes pourront envisager d'utiliser du LL.
      Mon dernier exemple, c'est une boite qui utilisait un compilateur LISP proprio et payait des sommes astronomiques. Et en retour, ils avaient un suivi personnalisé, du tuning du compilo pour leurs programmes, de la maintenance sur site, etc. Je ne sais pas combien de SSII vont faire ça pour SBCL, ni même quelle garantie ils peuvent (et veulent) offrir avec des logiciels qui disent
      THERE IS NO WARRANTY FOR THE PROGRAM, TO THE EXTENT PERMITTED BY APPLICABLE LAW. EXCEPT WHEN OTHERWISE STATED IN WRITING THE COPYRIGHT HOLDERS AND/OR OTHER PARTIES PROVIDE THE PROGRAM “AS IS” WITHOUT WARRANTY OF ANY KIND (...) SHOULD THE PROGRAM PROVE DEFECTIVE, YOU ASSUME THE COST OF ALL NECESSARY SERVICING, REPAIR OR CORRECTION.
      Quand la boite voit ça, je comprend sa réticence…
      Moi, j'utilise pas ça dans mon avion ou dans mon train, tu m'excuseras…
      • [^] # Re: Utilité ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Y'a le même genre de phrase dans les EULA de (presque?) tous les logiciels propriétaires. Suffit de prendre Windows XP[1] par exemple, point 17.

        [1] http://www.microsoft.com/windowsxp/eula/home.mspx
        • [^] # Re: Utilité ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Non.
          Car un OS comme windows n'est pas une application critique au même titre que le logiciel embarqué dans ton avion qui gère la direction ou le pilote automatique. En plus, c'est un logiciel qui ne coûte rien. Ni Microsoft (ni toi ni moi) ne vas mettre de grosses garanties dans un truc à même pas 100 $.
          Mais si tu prends un logiciel qui coûtes des dizaines ou centaines de milliers de dollars/euros et qui est critique (« qui met directement en danger des vies humaines »), crois moi, l'acheteur demande des garanties, et son armée d'avocats scrute tout ça en détail avant de signer le moindre contrat d'acquisition du logiciel.
          • [^] # Re: Utilité ?

            Posté par . Évalué à 7.

            quel rapport avec la fondation codeplex ? Tous les produits et technologie microsoft ont autant de garantie que les logiciels opensource avec des Disclaimer of Warranty et des Limitation of Liability. http://msdn.microsoft.com/en-us/library/ms994405.aspx

            Et de toute façon quand on voit comment c'est peu fiable l'électronique des voitures, qui mettent pourtant directement en danger des vies humaines (j'ai un collègue de travail qui a failli aller au tas à cause de l'électronique qui s'est bloquée à pleine vitesse), sans compter que c'est complètement bridé et qu'on ne sait pas ce qu'il y a dedans, je ne sais pas si cela change bcp de chose par rapport à du code libre "sans garantie", mais qu'au moins on puisse audité. Peut-être pour les assurances, pour se retourner contre quelqu'un en cas de problème, mais c'est tout.

            Pour en revenir au sujet je doute que cette fondation codeplex puisse vraiment apporter au libre, bien au contraire. Bref, cela me laisse perplex.

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

            • [^] # Re: Utilité ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              >> Et de toute façon quand on voit comment c'est peu fiable l'électronique des voitures,

              Elle est tout de même beaucoup plus fiable qu'OpenOffice, Adobe Photoshop ou OSX.
              Je suis sûr et certain qu'un bug avéré dans dans cruise control ayant causé un accident mortel verra la compagnie qui a développé le logiciel sanctionnée.
              Beaucoup moins s'il s'agit du GPS intégré ou de la fermeture électrique des vitres, certes.

              Pour revenir au sujet, je vois que certains dans le monde propriétaire tentent le libre (comme ce codeplex, mais aussi en libérant du code, des logiciels complets, etc. On a des nouvelles de ce genre assez souvent), et que dans le monde du libre, on a plein de gens braqués qui, eux, ne font aucun effort en retour. Croire que le libre est la solution unique et que tout ceux qui ne font pas du 100% libre (de préférence sous GPL) sont des enflures, est un raisonnement que j'exècre.
              Quand je vois la véhémence de certains commentaires, je comprend qu'une entreprise (ou un particulier) ne souhaite pas être associé à ce mouvement qui prône la liberté et cautionne la ségrégation (« le libre ici, le propriétaire là, et surtout on ne mélange pas »).
          • [^] # Re: Utilité ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Que ce soit du LL ou du proprio, si tu veut une garantie "sans problemes", tu met effectivement des centaines de milliers de dollard et tu demande à une boite de gérer le logiciel (ou tu le fait toit même). Dans tous les cas les LL n'ont rien de moins que les logiciels proprio. Bien sur ton repositorie ne sera éditable que par tes ingénieurs, les autres peuvent travailler sur des forks (vive git :)).
            • [^] # Re: Utilité ?

              Posté par . Évalué à 2.

              T'as aussi la concurence qui entre en jeu, c'est une histoire de stratégie aussi. J'imagine qu'une entreprise qui investit des centaintes de milliers de dollars ou plus verrait d'un mauvais oeil qu'un concurrent reprenne son code déja sûr en investissant beaucoup moins.
              • [^] # Re: Utilité ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Mais non, la boite qui sort son code, elle peut le licencier en copyleft, et à ce moment là, la deuxième boite améliorera sans doute le code, et devra le releaser à son tour, permettant à la première société d'économiser. Si beaucoup d'entreprises font de même, au final le logiciel devient un bien commun qui est maintenu par un petit financement de chaque entreprise pour de gros résultats.
                • [^] # Re: Utilité ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ça dépend de beaucoup de choses.

                  Une entreprise aura du mal à faire ce raisonnement si sa stratégie c'est de faire de ses investissement un gros avantage concurentiel, si c'est son coeur de métier par exemple. j'imagine que boing ou airbus ne sont pas hyper bavards sur leurs méthodes de dev, et sur le code qui tourne dans leurs avions.

                  Ton modèle marche très bien pour Linux par exemple parce que l'OS c'est la fondation de beaucoup de choses, c'est utilisé par tous. C'est une brique de base très utilisée, c'est donc très propice à la mutualisation du développement.

                  Pour quelque chose de très spécifique qui demande de grosses compétences qu'une seule entreprise possède, qu'elle a investi beaucoup pour l'acquérir, et qui lui procure de gros avantages face à la concurence, son raisonnement peut être un poil différent.
                  • [^] # Re: Utilité ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Pour quelque chose de très spécifique qui demande de grosses compétences[...]

                    comme de bons gros codes de calculs ?
                    Par exemple, code aster[1] ou code saturn[2] fournis en libre par EDF
                    Tu en trouveras d'autres sur cette article[3] qui concerne l'aéronautique.

                    [1] http://linuxfr.org/2001/10/09/5329.html qui décrit http://code-aster.org/
                    [2] http://linuxfr.org/2007/05/08/22464.html avec pleins de liens sur http://research.edf.com/the-edf-offers/research-and-developm(...)
                    [3] http://linuxfr.org/2006/04/03/20615.html Logiciels libres vus par l'industrie aéronautique
                    • [^] # Re: Utilité ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      oui mais EDF ne vit pas grâce à ce logiciel. (note : airbus pourrait faire pareil). Mais image une PME qui crée un service WEB (logiciel + site + BdD) qui met le tout en libre. La boite vend des accès "pro" à son service (genre espace illimité). N'importe quel boite (Google et Microsoft compris) peuvent prendre le code et lancer leur service sur leurs gros serveurs avec leur renommé. La PME va pas aller bien loin à moins de se faire racheter par Google ou Microsoft.
                      • [^] # Re: Utilité ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        hum, si tu me demandes des exemples, je risque de t'en trouver dans les cas généralistes :
                        - Drupal pour les CMS
                        - Ulteo pour la virtualisation du bureau
                        ce qui répond "est au coeur de l'activité de l'entreprise créée" (et ils n'ont pas - encore - été bouffés par google).

                        T'aurais pas plutôt des exemples de secteurs qui ne passeront jamais en libre ? (même si je peux comprendre les réticences hein, par méconnaissance la plupart du temps).
                        • [^] # Re: Utilité ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          j'ai pas d'exemple désolé.

                          Mais une société qui n'est pas connu doit se demander ce qu'elle a de plus que ces concurrents. Si ce plus est des applications, du code je comprend très bien qu'elle ne veut pas l'offrir à ces concurrents.

                          Après si on se place uniquement dans l'optique du LL, la boite concurrente qui va utiliser le produit, va le faire évoluer et il va y avoir une coopération entre les 2 boites.

                          Et si on se place dans le monde capitaliste, le concurrent va prendre le produit, le modifier et ne pas le redistribuer (ce qui est possible dans le cas d'applications qui tournent sur un serveur, un site web ...). Voir peut être même qu'il ne va pas le modifier et juste récupérer le travail. (il n'a même plus besoin d'embaucher de développeurs).
                        • [^] # Re: Utilité ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          >> T'aurais pas plutôt des exemples de secteurs qui ne passeront jamais en libre ?

                          Les systèmes de sécurité et filtrage d'internet mis en place par le gouvernement chinois ?
                          Les logiciels de sécurité du bunker du président des États-Unis d'Amérique ?
                          Le protocole du lancement de l'arme nucléaire des pays qui la possèdent ?
                    • [^] # Re: Utilité ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Évidemment t'as aussi des situations moins "critiques" pour l'entreprises, sur des codes non stratégiques ou pour les boites qui ont des labos de recherche et qui voient à très long terme.

                      Dans ce cas la coopération peut aussi être un moyen d'avancer, et de mutualiser des recherches très coûteuses.

                      EDF par exemple, c'est une très grosse boite, qui était ou est toujours relativement tranquille au niveau de la concurence. Ces codes de calcul sont très loin d'être le coeur de son métier, aussi.

                      Tu cites la NASA ... c'est un organisme de recherche public, pas une entreprise.
                      • [^] # Re: Utilité ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Ces codes de calcul sont très loin d'être le coeur de son métier, aussi.

                        Pas pour les labos en question et ils sont une preuve de l'expertise de l'entreprise lorsqu'elle souhaite exporter ses compétences (construction de centrale par exemple...).
                        J'aimerais avoir des cas de réticences concrètes plutôt qu'un vague sentiment de frilosité à l'égard du libre, qui répond la plupart du temps aux soucis pouvant être évoqués (voire plus), mais demande souvent un changement d'état d'esprit effectivement.
                        • [^] # Re: Utilité ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          J'ai un peu envie de dire, sans chiffres ni exemples précis, que ces libérations c'est un peu l'arbre qui cache la foret et qu'il y a des tonnes de codes qui ne sortent pas des entreprises ...
                        • [^] # Re: Utilité ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Et puis pour les preuves d'expertises, elles sont pas très compliquées à produire quand t'as des centrales qui tournent déja ...
                          • [^] # Re: Utilité ?

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Ca ne veut rien dire cela tu peux tout a fait faire des centrales nucleaires qui fonctionnent tres bien en te servant d'outils non maison. Je sais de plus que les modeles sont dupliques et que les differentes boites echangent leurs modeles de tel sorte a eviter qu'un design foireux passe a cause d'un bug/manque du logiciel maison.
                            • [^] # Re: Utilité ?

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Intéressant. J'imagine que c'est quand même confidentiel question sécurité et que tout le monde n'a pas accès aux infos ?
                              • [^] # Re: Utilité ?

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Les scientifiques echangent des informations mais en effet les codes ne sont pas grands publics pour des raisons faciles a comprendre mais les labs de recherche et les grosses boites Areva, westinghouse etc se font une guerre economique et l'utilisation des codes n'est pas communique mais les codes de simuls en soit si. De tout de facon vu le merdier que c'est je ne pense pas que qui que ce soit veuille mettre les mains dedans :) (il y a des codes avec des parties ecrites en fortranIV d'apres ce que l'on m' a dit)...
  • # Association d'enflage lucratif

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Encore une enième fondation de logiciels open source, pas libres, car ces escrocsindustriels n'aiment pas la notion de logiciel libre.

    Bon, voyons l'utilité de la chose maintenant.

    les éditeurs de logiciels propriétaires et les développeurs qui y travaillent ne participent pas beaucoup à des projets de logiciels libres

    Là ils se fourrent le doigt dans l'oeil. Le logiciel libre est supporté par de grandes entreprises de logiciels propriétaire qui font aussi du libre et s'en sortent bien en mélangeant les deux. Il y a même de grosses boites de logiciels tout libres comme Red hat dans le lot.

    En allant faire un petit tour dans le FAQ de leur site [http://www.codeplex.org/faq-relationships.aspx], on trouve des abberations qui montre que les gentils cols blanc de Microsoft n'ont pas bien revu leur copie.

    Other foundations are targeted at particular projects, platforms, or applications, such as Firefox and the Mozilla Foundation, or Gnome and the Gnome Foundation. We wanted a foundation that addresses a full spectrum of software projects, and does so with the licensing and intellectual property needs of commercial software companies in mind. Having said that, we expect the Codeplex Foundation to be complimentary to, and not competitive with, other open source foundations. One measure of our success will be if other foundations experience an increase in participation from commercial software developers because of us.

    Et la FSF, elle fait quoi? Et l'OSI, elle fait quoi? Apparemment ces deux fondations n'existent pas dans le monde de Microsoft.

    Quant à "trouver des solutions aux problèmes des projets libres tout en gardant le besoin de propriété intelectuelle des entreprises privatrices en tête", ça veut dire quoi? qu'est-ce que la propriété intellectuelle? vont-ils tenir une liste des brevets avec ce qu'on peut implémenter ou pas? De toutes manière, le logiciel libre n'a que faire de l'avidité de "propriété intellectuelle" des entreprises, il est conçu pour aller à son encontre!

    Je vais m'arreter là avant de pondre un roman-fleuve. Je veux juste rappeler que Microsoft aime bien joué les gentils auprès de la communauté depuis qu'ils ont sorti leurs brevets qui sont enfreints noyau. Aussi, Microsoft est friand de logiciel libre sans copyleft, desquels ils peuvent pomper du code.
    • [^] # Re: Association d'enflage lucratif

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Là ils se fourrent le doigt dans l'oeil. Le logiciel libre est supporté par de grandes entreprises de logiciels propriétaire qui font aussi du libre et s'en sortent bien en mélangeant les deux. Il y a même de grosses boites de logiciels tout libres comme Red hat dans le lot.

      Tu te fourres toi aussi le doigt dans l'œil. Les grandes entreprises, c'est bien. IBM, RH, Novell. Mais en dehors du petit monde renfermé du logiciel, t'as plein d'autres entreprises, pas forcément si "grosses" dans les apocryphes selon Dlfp, mais pas moins puissantes ; pour les plus connues : Michelin, SAP, Dassault. Sans compter d'autres dans des domaines plus spécifiques, comme les logiciels disons, de conception de gratte-ciels ou de tunnels, d'urbanisme, de simulation météorologique, de détection sismique, etc.
      Et là, je pense qu'on est plus proche du tout proprio que du tout libre. Et tu m'excuseras, mais je comprend si la majorité ces boites n'ont rien à faire d'apache ou de gnome, ni même des rigolos de la FSF (je suis une grosse boite, je vais sur leur page d'accueil, j'oublie tout de suite mon idée de les contacter). Là, je pense qu'une structure comme celle proposée puisse marcher.

      Ces boites avaient déjà du proprio, sans doute du windows (avec des contrats aux prix faramineux), mais au moins, elles ont quelque chose de connu dans un tel environnement, et ça c'est une garantie irremplaçable dans ce milieu. Ces gens la ne peuvent pas se permettre de passer comme ça pouf à un truc nouveau sous le prétexte que c'est libre et pour faire plaisir aux moules.
      • [^] # Re: Association d'enflage lucratif

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ces gens la ne peuvent pas se permettre de passer comme ça pouf à un truc nouveau sous le prétexte que c'est libre et pour faire plaisir aux moules.

        Et pourquoi non? C'est bien ce que PSA a fait et avec succès, comme d'autres d'ailleurs. [http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-solutions-(...)]

        La majorité ces boites n'ont rien à faire d'apache ou de gnome, ni même des rigolos de la FSF.

        Si elles n'ont rien à faire du logiciel libre ça les regarde. D'autre part, l'OSI a été faite justement pour la raison que tu mentionne ici. Ils se sont dit qu'un discours politique ferait peur aux industriels. Je me fiche de savoir par quelle fondation ces mecs là passent pour être convaincus de releaser leur code, mais je peux déjà te dire que l'apparence du site de Codeplex:
        1 - est plutot moche
        2 - est vide, il n'y a aucun contenu d'intérêt

        C'est marrant aussi car la situation me semble différente, il n'y a qu'a voir la croissance phénoménale du chiffre d'affaire du libre en France pour s'en convaincre. Beaucoup de petites entreprises préfèrent utiliser du GNU/linux ou des logiciels libres, car elles n'ont pas à charier du code qui a 20 ans et est écrit pour des logiciels proprios, cela permet aussi de faire des économies et d'avoir un système robuste. Ces mêmes entreprises ensuite renforcent la demande pour les logiciels libres, même si on n'en entend pas parler dans les journaux.
        • [^] # Re: Association d'enflage lucratif

          Posté par . Évalué à 3.

          A noté aussi les jeunes PME de développement qui se lance dans du libre-proprio en partie parce que développé en associant avec le logiciel libre ça simplifie la vie, il y a tellement de code source récupérable, de personnes qui peuvent aider .... Et le LL ça fait une bonne pub pour pas cher sur internet :)
  • # icaza

    Posté par . Évalué à 10.

    Pfiou, il était vraiment temps que kde revienne.
    :p
    • [^] # Re: icaza

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Même en tant que gnomiste convaincu, je ne peux que te plusser, ce type est vraiment désespérant, vivement qu'il prenne sa retraite.
      • [^] # Re: icaza

        Posté par . Évalué à 0.

        J'espere que tu es patient car il est pas bien. C'est amusant d'ailleurs comme le "planet gnome" est envahi par les messages fleuves de cette personne. Enfin c'etait le cas il y a 6 mois j'ai arrete de le lire a cause de cela. Le peu d'information interessante par rapport aux logiciels libres et a gnome se trouvait noye dans la propagande C#/moonlight.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.