Journal 100 scripts shell UNIX

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
44
30
nov.
2012

Aujourd'hui pour me changer les idées, je me suis décidé à aller faire une petite razzia de bouquins à la bibliothèque de ma fac. Généralement, je sors assez déçu de ce genre d'expérience, mais pour une fois un livre a accroché mon esprit.

Il s'agit de 100 scripts shell UNIX par Dave Taylor, traduit en français, et aux éditions EYROLLES.
Ce petit bouquin d'environ 350 pages se propose de présenter, discuter, optimiser cent scripts shell.

Les chapitres

Le bouquin est organisé en 10 chapitres conséquents, plus 2 chapitres plus petits.

  1. La bibliothèque disparue
  2. Améliorer les commandes utilisateur
  3. Créer des utilitaires
  4. Enrichir UNIX
  5. Administration système : gérer les utilisateurs
  6. Administration système : assurer la maintenance
  7. Utilisateur du Web et d'Internet
  8. Astuces de webmaster
  9. Administration du Web et d'Internet
  10. Administration d'un serveur sur Internet
  11. Scripts Mac OS X
  12. Quand les scripts shell sont synonymes de jeu.

Les scripts

L'un des éléments qui m'a plu est l'organisation et la présentation des scripts.

  • Intro : Tous les scripts commencent par une petite intro sur des raisons possibles qui amènent à vouloir un tel script.
  • Le code : On nous propose un code qui fait moins de deux pages
  • Dans le détail : On nous présente bien précisément les lignes de codes qui sont particulières
  • Exécuter le script : On nous présente comment s’exécute le script
  • Les résultats : Deux, trois tests
  • Pour aller plus loin : On nous propose deux-trois trucs pour compléter le script.

Les sources

L'une des bonnes surprises a été de voir que la totalité des scripts commentés est disponible sur le site de l'éditeur :

Légères discussions

Maintenant présenté, il est temps de donner mon avis un peu plus personnel sur ce bouquin. Commençons par le mercantile. Trouvable pour un peu moins de 30€, ce livre n'est vraiment pas le plus cher ; néanmoins, il n'est pas le plus gros connu. Surtout, qu'une fois les scripts commentés et en poche, il ne doit rester qu'environ 150 / 200 pages inédites.

L'initiative de proposer les scripts en téléchargement se révèle à double tranchant. D'une part, on est content de ne pas avoir à retaper tout ça, mais par ailleurs, le fait de trouver les scripts aussi facilement engendre un peu le syndrome de l’écureuil qui engrange les scripts comme des noisettes… Et c'est connu, un écureuil, ça ne code pas. Du coup, on perd légèrement l'envie d'écrire soi-même le script et on passe à côté de pas mal de choses. C'est un peu comme pour les cours, si on nous donne un exercice corrigé, il se révèle assez ardu de juste étudier la correction, car il n'y a pas de challenge et pas de récompense. Les scripts sont assez variés, même si je déplore certaines parties qui ne m'intéressent pas le moins du monde.

En introduction, j'ai présenté mon expérience comme bonne. Pourquoi, sachant que je viens de le critiquer sur le dernier paragraphe ?
La réponse est simple, ce bouquin donne envie de mettre les mains dedans, à sa lecture, on a envie de créer ses propres scripts. Ce bouquin ne nous aidera que très peu, car ce n'est pas un bouquin théorique où l'on apprend et comprend plein de trucs.

Bref, pour résumer ce livre donne envie et rien que ça, c'est rare. Il ferait par ailleurs un très bon site / blog sur le net. Je ne conseillerais pas spécialement de l'acheter, même si dans l'absolu, ce ne serait pas un mauvais achat contre les coups de vague-à-l'âme, mais si vous pouvez l'emprunter, n'hésitez pas.

  • # bescherelle

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    désolé, en général je n'aime pas me « moquer » de l'orthographe, mais je ne résiste pas non plus à faire une petite vanne.

    à la bibliothèque de ma fac. Généralement, je sors assez déçu de ce genre d'expérience, mais pour une fois un livre à accrocher mon esprit.

    Tu devrais tenter l'expérience avec un Bescherelle :)

    Bon, pour être un peu plus positif, quelques corrections, ça peut toujours t'aider :

    un livre à accrocher

    a accroché

    Le bouquin est organiser

    est organisé

    qui m'a plut

    a plu

    Tous les scripts commence

    commencent

    L'une des bonnes surprises à été de voir

    a été

    il est temps de donné mon avis

    pas de pot, ici c'est l'inverse : de donner mon avis

    « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

    • [^] # Re: bescherelle

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Merci pour les corrections. Si un modo passe dans le coin, je lui serai très reconnaissant de mettre un petit coup de polish.

      Je n'aime pas trop la fonctionnalité de prévisualisation : lire, descendre, actualiser, descendre, remonter… Je préfère largement l'édition comme elle se fait dans la tribune de rédaction où l'on édite ce que l'on voit. C'est plus intuitif et plus sympa. Du coup, ça me fait une idée.

      La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: bescherelle

      Posté par . Évalué à  1 .

      L'une des bonnes surprises à été de voir que la totalité des scripts commentés sont disponibles sur le site de l'éditeur :

      est disponible

      au édition EYROLLES.

      aux éditions

      A qui le tour ? (Et ne m'en voulez pas pour le A non accentué, on n'est pas tous sur un OS qui dispose de keymaps prêtes pour le desktop… (win7 inside))

      • [^] # Re: bescherelle

        Posté par (page perso) . Évalué à  0 . Dernière modification : le 30/11/12 à 12:18

        Pourquoi aux éditions ?

        La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

        • [^] # Re: bescherelle

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Parce que ce sont "les Editions" sinon ce serait "à l'édition".

          • [^] # Re: bescherelle

            Posté par (page perso) . Évalué à  5 . Dernière modification : le 30/11/12 à 12:30

            et puis parce-que ça se prononce "au z'édition"

          • [^] # Re: bescherelle

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 30/11/12 à 12:29

            Ma question porte plus sur la provenance du pluriel.

            Il y a plusieurs éditions Eyrolles d'où le pluriel ou le pluriel vient du fait que le livre est publié dans bons nombres d’exemplaires?
            On dit à l'édition Flammarion ou aux éditions Flammarion ?

            La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

            • [^] # Re: bescherelle

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              On dit toujours « aux éditions », même si Flammarion est un éditeur, par contre je ne sais pas d'où vient ce pluriel.

              C'est une bonne question :)

              « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

              • [^] # Re: bescherelle

                Posté par . Évalué à  7 .

                Effectivement, dire « à l'édition » laisserait à penser qu'on se réfère à l'acte d'éditer, et ce ponctuellement dans le temps. Du coup, « les éditions » doivent venir du fait qu'une maison d'édition édite par nature plusieurs ouvrages distincts.

      • [^] # Re: bescherelle

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Les scripts sont assez variés même si je déplore certaine partie que ne m'intéresse pas le moins du monde.

        certaines parties qui ne m'intéressent pas le moins du monde

        • [^] # Re: bescherelle

          Posté par . Évalué à  1 .

          ce livre n'est vraiment pas le plus chère

          le plus cher

          même si dans l'absolue

          dans l'absolu

      • [^] # Re: bescherelle

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        A qui le tour ? (Et ne m'en voulez pas pour le A non accentué, on n'est pas tous sur un OS qui dispose de keymaps prêtes pour le desktop… (win7 inside))

        En fait, sous WIndows 7, faut apprendre les combinaisons avec alt. Genre alt + 0192 pour faire À. C'est tellement user-friendly que je me demande pourquoi est-ce qu'il n'y a pas la même chose sous Ubuntu.

        N.B. : Pas taper, on est vendredi.

      • [^] # Re: bescherelle

        Posté par . Évalué à  5 .

        Et pour les personnes qui ne souhaitent pas apprendre les raccourcis, il y a des applications pour ça (lire la proposition relative avec la voix d'un apple fanboy) :
        http://www.framasoft.net/article4468.html
        http://www.framasoft.net/article4267.html

        Le FN est un parti d'extrême droite

    • [^] # Re: bescherelle

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      http://lite.framapad.org/p/eVQ5n3dtcN

      Un pad collaboratif.

      La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: bescherelle

      Posté par . Évalué à  -4 .

      C'est marrant tu n'as pas vu celle qui saute le plus aux yeux (titre) :

      discutions -> discussions

      Au passage tu as oublié :

      au édition EYROLLES.

      aux éditions

      ce livre n'est vraiment pas le plus chère

      cher

      etc. (il y en a d'autres ;)

      (et je moinsse le journal non pas pour l'orthographe mais pour sa syntaxe qui rend la lecture un peu pénible…)

      • [^] # Re: bescherelle

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Je n'ai pas les droits pour corriger le journal. Les corrections sont effectuées sur le pad marqué un peu plus haut.

        Qu'est-ce qui te dérange dans la syntaxe ?

        La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: bescherelle

      Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

      *discussion en gros…

    • [^] # Re: bescherelle

      Posté par . Évalué à  0 .

      ça va, le sentiment de ta supériorité ne t'a pas encore étouffé ? Sérieusement, pourquoi les gens éprouvent ils toujours le besoin de montrer que eux, au moins, ils savent écrire correctement ? Qu'est ce que ça apporte ? C'est pas comme si vérifier les commentaires et lire les corrections en même temps que le journal était plus agréable que lire le journal avec les fautes…

      • [^] # Re: bescherelle

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        Le journal n'est-il pas sous CC donc modifiable, en plus il prend le temps de corriger les fautes c'est à rapprocher d'un patch, n'est ce pas aussi ça le libre ?

        • [^] # Re: bescherelle

          Posté par . Évalué à  -4 .

          Non, le libre, c'est corriger les fautes, et publier le texte intégral quelque part pour qu'il soit lisible sans faute avec une bonne mise en page. C'est pas faire son malin en proposant un "patch" illibile et inutilisable.

          • [^] # Re: bescherelle

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            illibile

            illisible

            "patch"

            « patch »

            « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

          • [^] # Re: bescherelle

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Donc les diffuseurs un .patch sont arrogants où prétentieux et devraient forker. C'est pourtant souvent l'inverse qui est perçu.

            • [^] # Re: bescherelle

              Posté par . Évalué à  4 .

              Je pense sincèrement que c'est un problème de forme. Fournir un patch c'est une chose, expliquer à celui qui a écris le journal ou la dépêche qu'il ferait mieux de s'acheter un Bescherelle, c'est franchement vexant pour l'auteur.

              AMHA le bon système serait que ceux qui aiment prendre du temps pour corriger puissent le faire de manière directe (comme dans un wiki) et que leurs patchs ne soient appliqués que par les modérateurs (mais je reconnais que ça pose le problème des merges et que ça demande un travail conséquent pour créer ce genre de fonctionnalités).

              Ce qui est, je trouve, remarquable, c'est que les gens sont beaucoup plus durs et intransigeants sur des fautes d'orthographe que sur des erreurs liés à l'informatique. On a l'impression de prendre bien plus de remarques en faisant une faute d'orthographe qu'en faisant une faute (grossière) en info.

              Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

      • [^] # Re: bescherelle

        Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

        En quoi est-ce que souligner les fautes relève d'un quelconque sentiment de supériorité? Moi je dirais plutôt que certain ont un gros complexe vis-à-vis de l'orthographe, et c'est vrai que sur ce site, on ne mettra pas de gants dans les commentaires.
        Franchement, c'est très bien comme ça.

        On a une belle langue avec des règles certes, bien compliquées, mais quand on dit de certaines fautes qu'elles piquent les yeux, ce n'est pas qu'une image: c'est très désagréable de lire un texte bourré de fautes. Le niveau de tolérance doit être différent d'une personne à l'autre, mais écrire sans faire de faute, ça met toujours tout le monde d'accord.

        C'est sur ce site que j'ai appris qu'il valait mieux écrire "au temps pour moi" et pas "autant pour moi", et j'en suis bien content, je ne ferai plus cette faute.
        Même si tu te fous de «l'expérience lecteur», tu peux apprécier le côté pédagogique: dans la vie professionnelle aussi, tu trouveras des gens qui n'aiment pas les fautes d'orthographe. Si c'est ton supérieur direct, tu vas le sentir passer.

        Déjà entendu personnellement:
        «Je ne vois pas comment on peut demander un rapport à un mec qui sait pas écrire trois mots sans se vautrer! Il restera là où il est devant son ordi!». Et bing, la fonction chef de projet vient de disparaître très loin à l'horizon. Faut dire qu'envoyer un texte criblé de fautes à des gros partenaires, ça la fout mal.

        • [^] # Re: bescherelle

          Posté par . Évalué à  1 .

          On a une belle langue avec des règles certes, bien compliquées, mais quand on dit de certaines fautes qu'elles piquent les yeux, ce n'est pas qu'une image: c'est très désagréable de lire un texte bourré de fautes. Le niveau de tolérance doit être différent d'une personne à l'autre, mais écrire sans faire de faute, ça met toujours tout le monde d'accord.

          Justement voir des commentaires très théâtrale qui surjoue la douleur (« Ô rage ! Ô désespoir ! J'ai les jeux qui saignent ! Il manque une virgule ! Comment peut-on écrire aussi mal ! »). Chacun y va de son qualificatif pour exprimer la gravité de l'erreur. Au passage on met une espace insécable avant une double ponctuation.

          Déjà entendu personnellement:
          «Je ne vois pas comment on peut demander un rapport à un mec qui sait pas écrire trois mots sans se vautrer! Il restera là où il est devant son ordi!». Et bing, la fonction chef de projet vient de disparaître très loin à l'horizon. Faut dire qu'envoyer un texte criblé de fautes à des gros partenaires, ça la fout mal.

          C'est vraiment nul comme argumentation. Le développeur (parce que je présume que tu parle de développeur) est déjà entrain d'écrire les spécifications ou la documentation utilisateur. Au contraire le client verra moins de fautes si le dis cancre est chef de projet.

          Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

          • [^] # Re: bescherelle

            Posté par . Évalué à  5 .

            C'est vraiment nul comme argumentation. Le développeur (parce que je présume que tu parle de développeur) est déjà entrain d'écrire les spécifications ou la documentation utilisateur. Au contraire le client verra moins de fautes si le dis cancre est chef de projet.

            Quelqu'un qui n'est pas capable d'appréhender un minimum les règles inhérentes à un langage, j'ai du mal à croire qu'il parvienne à écrire un code correct, car mine de rien, c'est assez proche, et il est un peu censé maîtriser sa langue maternelle un minimum.

            Évidemment, j'imagine que personne n'ira demander le sans faute à un programmeur, ce n'est pas un littéraire qui a été embauché, mais on en attendra de lui beaucoup moins que d'un ouvrier.

            Et puis en tant que client, si je vois une documentation bourrée de fautes, je vais fortement m'inquiéter du sérieux de la boîte et de la qualité de son produit…

            • [^] # Re: bescherelle

              Posté par . Évalué à  2 .

              D'une part tu rejoins ce que je dis sur le préjudice, d'autre part ce n'est pas parce que langue et langage sont deux mots proches qu'ils sont du même domaine (sinon l'informatique serait bien plus proche de la linguistique). Même sans tout ça les langages informatiques sont de plusieurs ordres de grandeurs plus simples que la plus trivial des langue : vocabulaire limité, syntaxe triviale et vérifiable automatiquement, peu de règles de grammaires et jamais d'exception… Bref pour moi c'est vraiment comme remettre en cause un résultat mathématiques sous prétexte que l'auteur fait des fautes d'orthographe, les formules mathématiques étant elles aussi un langage.

              Comprends bien que je ne dis pas qu'on s'en fout, je dis juste qu'il y a une manière de le dire (sans rabaisser l'auteur et sans faire de mal aux mouches) et sans expliquer que si quelqu'un est mauvais en orthographe il est bon à rien.

              Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

              • [^] # Re: bescherelle

                Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

                ce que je dis sur le préjudice

                En français on dit préjugé, prejudice c'est la version anglaise.

                « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

                • [^] # Re: bescherelle

                  Posté par . Évalué à  4 .

                  Non. Je parle du préjudice pour l'entreprise ou le projet ou l'image de marque (voir la définition).

                  C'est le risque quand on joue au donneur de leçon, on passe pour un con quand on se plante.

                  Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

        • [^] # Re: bescherelle

          Posté par . Évalué à  3 .

          Bien que partageant totalement ton point de vue, je ne peux pas laisser passer une telle erreur :

          C'est sur ce site que j'ai appris qu'il valait mieux écrire "au temps pour moi" et pas "autant pour moi", et j'en suis bien content, je ne ferai plus cette faute.

          Au temps… ou autant pour moi ?

          • [^] # Re: bescherelle

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Je me suis toujours mieux senti avec la version « autant pour moi », merci pour cet article qui confirme les deux possibilités.

            « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

          • [^] # Re: bescherelle

            Posté par . Évalué à  0 .

            Ce qu’en dit la référence indiscutable.

            • [^] # Re: bescherelle

              Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 04/12/12 à 17:17

              Ce sont aussi eux qui ont décidé de la graphie correcte de cédérom, mél, etc. entre autres monstruosités… D'autant que ce serait passer un peu vite à la trappe les références que sont le Grevisse, le Littré, le Robert ou encore l'Office de la langue française (OLF) ou le Trésor de la langue française (TLF).

              Et puis que disent-ils ?

              « En gros, on ne sait pas d'où ça vient ni pourquoi, une rumeur raconte que ça serait cette version capilotractée, du coup les autres rumeurs ne sont pas justifiées, hé ouais ! Tant pis si on ne trouve pas trace dans la littérature ancienne de « au temps pour moi » avant 1923, et en ce qui concerne « autant pour moi », dont on peut trouver de nombreuses références avec certaines remontant à 1656, on n'a pas lu les bouquins, désolé ! »

              Ok, merci les gars !

              C'est de l'immortalité cadeau Bonux ça…

              • [^] # Re: bescherelle

                Posté par . Évalué à  1 .

                Autant je suis d’accord qu’il ne faut pas prendre ce que raconte l’Académie comme parole d’évangile (quoique, c’est un peu leur rôle…) ; autant, quand bien même l’explication d’« au temps pour moi » est légèrement abracadabrantesque, cette graphie a un avantage : elle supprime l’homographie en ne laissant à « autant pour moi » que son sens plus littéral.

                Vous les critiquez en parlant de « monstruosités » dont ils seraient les créateurs. Mais lesquels ? Je n’en vois pas parmi le peu d’exemples que vous donnez.

                la graphie correcte de cédérom,

                Et c’est effectivement une graphie correcte, pour un substantif. (Certains aurait pu préférer « cédérome », pour être plus explicite sur la prononciation de la fin, mais je pense que celle retenue se justifie.)
                Il est vrai que l’on peut se demander l’intérêt de lexicaliser « C.D.-ROM », les gens ne parlent pas trop d’eux… De cédés et de dévédés à la limite… Mais si ça leur fait plaisir, ça ne mange pas de pain. Et si vous préférez le sigle ? Utilisez-le, grand bien vous fasse.

                mél

                Qu’est-ce ? En tant que substantif : inconnu au bataillon. Les commissions de terminologie et de néologie en ont fait un symbole, à mettre sur une carte de visite aux côtés du traditionnel « tél. » (ne pas oublier le point d’ailleurs), c’est tout. Reprocher l’utilisation par certains de « mél » comme d’un substantif à ces commissions (et à l’Académie) est, je trouve, de la mauvaise foi…, eux qui ont toujours promu « courrier électronique » et, plus récemment mais pas tant que ça, « courriel ».

    • [^] # Re: bescherelle

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Je ne vois aucune de ces fautes, ni les autres non relevées…

      Franchement, c'est quoi l'intérêt de ne pas attendre le 5e fil de discussion pour traiter de l'orthographe ? (ce qui évite de détourner du fond, outre de me laisser éventuellement faire une passe).

      • [^] # Re: bescherelle

        Posté par . Évalué à  6 .

        c'est quoi l'intérêt de ne pas attendre le 5e fil de discussion pour traiter de l'orthographe ?

        L'intérêt, c'est de rendre la lecture plus agréable pour ceux qui ne l'ont pas encore lu, afin qu'ils puissent commenter dans les meilleures conditions.

        Remarquer régulièrement des fautes d'orthographe dans un texte est le meilleur moyen pour me déconcentrer de ma lecture et m'en gâcher le plaisir (par exemple parce qu'il faut relire une phrase plusieurs fois voire la lire phonétiquement parce qu'on n'en a pas saisi le sens).

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: bescherelle

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          Tu noteras, j'espère, que je finis par en corriger certaines, en tant que modo. Visiblement, ça ne te convient pas, je peux envisager d'arrêter aussi.

          Ce que je suggère, ce n'est pas d'empêcher d'en parler, c'est de se restreindre à attendre au moins le 5e fil de discussion, le fond étant àmha plus important (sauf quand la forme est vraiment abusée, éventuellement).

          • [^] # Re: bescherelle

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            Je ne pense pas que son message soit une critique des corrections (et merci à toi de les faire d'ailleurs!).

            Je pense que ce qu'il veut dire, c'est qu'il vaut mieux que les corrections soient appliquées de suite comme ça ceux qui découvrent le journal après ne voient pas les fautes et on n'en parle plus, tout en rendant la lecture plus agréable.

            Je suis assez d'accord avec la correction "au plus tôt". Si on attend que tout le monde ait lu le journal, alors ça sert vachement moins de le corriger.

            Cela dit, on est dans le "yaka"/"faukon" hein, comme d'habitude. Tout le monde comprend bien que les modos ne peuvent pas être 24/24 en relecture de journaux.

            • [^] # Re: bescherelle

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              mon point est de privilégier plutôt le fond d'abord (le sujet abordé), plutôt que la forme (la forme, l'ortho, ça se corrige ensuite). Attendre le 5e fil permet d'abord de se poser la question « pourquoi je le reprendrais sur l'orthographe alors que je m'en fous du fond » et ainsi d'aborder d'abord le fond (ce qui est intéressant et susciterait - ensuite - des remarques, au passage, sur la forme, idéalement plutôt des discussions du contenu).

              Tu noteras que ce 1er fil occulte tout le reste par sa présence (et n'a plus lieu d'être maintenant, ce qui est totalement contreproductif, àmha…). Cela me dérange d'autant plus de la part de farvardin^Wfravashio ancien modérateur, au fait de notre fonctionnement.

              Pour le "au plus tôt", tout comme ASAP, cela me convient parfaitement, il n'y a pas d'engagement de service, c'est « quand on peut » (généralement dans les 24h, sans GTR…).

              • [^] # Re: bescherelle

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                Cela me dérange d'autant plus de la part de farvardinWfravashio ancien modérateur, au fait de notre fonctionnement.

                je n'ai jamais été modérateur, juste correcteur, j'ai toujours corrigé des dépêches, mais pas de journaux, je ne savais même pas qu'il était autorisé de le faire, dans le sens où un journal est plus personnel qu'une dépêche, bref ça me dérangerait un peu qu'on me corrige sans préavis si j'écris « j'ai manger », « vim c'est le meilleure éditeur de texte du monde » ou « systemd c'est tous caca » ;)

                « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

                • [^] # Re: bescherelle

                  Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                  je n'ai jamais été modérateur, juste correcteur

                  euh bin, la notion de correcteur n'a jamais existé :/ Il y a modérateur et relecteur, encore actuellement (avec une mauvaise répartition entre ce qu'on peut faire avant et après publication des dépêches, mais c'est un autre sujet, justement davy et moi avons ce besoin de le faire ensuite, comme Oumph, claudex et patrick_g ou Floxy le font).

                  À voir http://linuxfr.org/statistiques/moderation tu as tout de même modéré (= publié) deux dépêches, ce qui correspond à notre rôle principal, outre nos discussions (ponctuelles, trop àmha, sur certains sujets voire nos rencontres, sur les événements du libre, la plupart du temps).

                  En temps que modérateur, un lien Modifier apparaît sur la plupart des contenus (dépêches, journaux, commentaires, entrées de suivi, wiki comme tout le monde), à chacun de l'utiliser à bon escient :-)

                  Par exemple, depuis que je suis arrivé, j'ai http://demoll.tuxfamily.org/linuxfr/SuggestionsLecteurLinuxFR qui affiche en transparence et publiquement ce que j'ai constaté. Une partie a été rapatriée sur participer-à-linuxfr lorsqu'applicable (très partial àmha, mais je n'ai vu que peu de monde y revenir malgré ma communication ouverte sur le sujet, sans vouloir entériner quelque consensus que ce soit hein…). Bref.

      • [^] # Re: bescherelle

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Franchement, c'est quoi l'intérêt de ne pas attendre le 5e fil de discussion pour traiter de l'orthographe ?

        parce qu'inévitablement ça revient dès le début de la discussion, et qu'une fois que c'est dit, ça permet de parler d'autre chose.

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

        • [^] # Re: bescherelle

          Posté par . Évalué à  2 .

          Ouh sa decourraje dalé plu loian…

          Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

    • [^] # Re: bescherelle

      Posté par . Évalué à  1 .

      L'un des éléments qui m'a plu est l'organisation des scripts.

      L'un des éléments qui m' ont plu est l'organisation des scripts. (et comme personne ne me croit jamais : http://possinium.free.fr/undeceuxqui.mp3 ).

  • # Dave Taylor

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Pour info, Dave Taylor est auteur dans le Linux Journal, il y tient la rubrique Work the Shell.

    http://www.linuxjournal.com/user/801564

    La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

  • # Et ?

    Posté par . Évalué à  -2 .

    A quoi sert ce bouquin puisque maintenant systemd est mainstream ?

    • [^] # Re: Et ?

      Posté par . Évalué à  3 .

      grep -v troll

    • [^] # Re: Et ?

      Posté par . Évalué à  -2 .

      A quoi sert ce troll commentaire puisque maintenant systemd est mainstream ?

  • # Scripts UNIX

    Posté par . Évalué à  5 . Dernière modification : le 30/11/12 à 13:28

    Est-ce que ce livre aborde les différences entre les différents shells UNIX ? Sinon, est-ce du sh, du bash, du ksh ou autre ?

    EDIT : C'est du sh si j'en crois les quelques scripts que j'ai consultés.

    • [^] # Re: Scripts UNIX

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Il abord légèrement la question en introduction.

      Sur de nombreux système Linux le /bin/sh est aujourd'hui un lien qui mène vers bash. […]
      La qualité d'un shell est déterminée par ses capacités interactives et son comportement en tant que langage de scripts.

      Il souhaite discuter de script fonctionnant sur la plupart des systèmes UNIX et a choisi le Bourne Shell.

      Pour indication, le livre date de 2004.

      La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

      • [^] # Re: Scripts UNIX

        Posté par . Évalué à  8 .

        Pour indication, le livre date de 2004.

        Wow j'ai hâte de lire la partie "Astuces de webmaster".

  • # Faut être punni...

    Posté par . Évalué à  -4 .

    … pour devoir écrire des scripts shell.

    Franchement, ruby ou perl sont ou dispos ou très simple à avoir, y a pas photo pour écrire quelque chose de potable.

    • [^] # Re: Faut être punni...

      Posté par . Évalué à  4 .

      Ou pas…

      valgrind --mes-super-options=yes ./a.out |& ./parse_log |& most
      
      

      Pour l'execution de processus et la redirection de flux, bash est imbattable.

      • [^] # Re: Faut être punni...

        Posté par . Évalué à  -4 .

        valgrind --mes-super-options=yes ./a.out |& ./parse_log |& most

        Pour l'execution de processus et la redirection de flux, bash est imbattable.

        Sauf que ça c'est du csh, sans doute pas du bash

        • [^] # Re: Faut être punni...

          Posté par . Évalué à  4 .

          Non, c'est bien du bash. Tu peux tester si tu veux.

          L'operateur |& permet de piper aussi stderr, et comme valgrind s'en sert pour tout…

          J'ai sorti la premiere commande qui me passait par la tete, etant donne que c'est celle que j'utilise le plus frequemment en ce moment, mais ca aurait pu etre n'importe quelle redirection.

    • [^] # Re: Faut être punni...

      Posté par . Évalué à  6 . Dernière modification : le 30/11/12 à 23:37

      ça ne sert pas à la même chose.
      Quand je suis en train de greper des trucs dans des dizaines de milliers de lignes de logs réparties dans plusieurs fichiers pour essayer d'analyser un problème, je suis sacrément content de pouvoir le faire à la volée directement dans le shell. Ça me gonflerait de devoir passer par Python pour ça (et pourtant, Python est un langage que j'apprécie beaucoup et que j'utilise de préférence à d'autres dès que c'est pertinent).

      Edit: je surréagis un peu là, je lis ton commentaire comme une critique du shell, alors c'était plutôt contre le fait d'écrire des scripts en shell, ce qui est un peu différent. Mais comme j'ai déjà écrit et posté ce commentaire, je le laisse, avec cet ajout.

    • [^] # Re: Faut être punni...

      Posté par . Évalué à  3 .

      Les scripts shell peuvent être terriblement efficacement même à comparer avec n'importe quel langage dynamique comme python, perl ou ruby.

      Ce matin j'ai pour mes besoins écris un petit script qui nettoie de manière très simple mon dépôt maven local (il commençait à devenir un peu trop gros).

      #!/bin/bash
      
      M2_REPO="${HOME}/.m2"
      AGE=31
      
      du -sh "${M2_REPO}"&
      PID_DU=$!
      
      directories=( $(find "${M2_REPO}" -name '*.jar' -atime +${AGE} -exec dirname {} \;) )
      directories=( "${directories[@]}" $(find "${M2_REPO}" -name '*.swf' -atime +${AGE} -exec dirname {} \;) )
      directories=( "${directories[@]}" $(find "${M2_REPO}" -name '*.swc' -atime +${AGE} -exec dirname {} \;) )
      
      wait "${PID_DU}"
      
      for directory in "${directories[@]}" ; do
         rm -rf "${directory}"&
      done
      
      wait
      
      du -sh "${M2_REPO}"
      
      

      Oui c'est du bash, mais je crois qu'on peut le convertir en bourne shell assez facilement (on redirige les find vers un fichier, pour le gestion des processus je sais pas).

      On notera que les find sont lancé en parallèle de du, ce qui à mon humble avis permet d'utiliser le(s) cache(s) du système de fichier. Les suppressions de fichiers aussi. Ça donne un exemple de manière simple de paralléliser. L'usage du pipe en est un autre. Pour l'exemple donné un la boucle aurait aussi pu être parallélisée avec COPROC, ce qui aurait permis de définir le nombre de processus à lancer en parallèle. Un version zsh peut être encore plus courte avec les globbing étendu (bash les a aussi mais je ne sais pas s'il a la possibilité de définir le type de fichier comme en bash : **/*(.)).

      Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

  • # Z'en avez pas marre ?

    Posté par . Évalué à  10 .

    Z'en avez pas marre, ô gammairiens et orthographistes "confirmés" de nous les briser quant à la forme du journal de Thom et de ne poster quasi aucun commentaire quant au fond  ? Personnellement, j'ai trouvé son journal intéressant, n'en déplaise à certains nazis collabos (je rectifie, ils n'ont pas le niveau "master") de la langue française. Merci de poster des commentaires plus constructifs car ça me gonfle franchement de lire des messages où chacun tente de monter qu'il a la plus grosse… édition du Bescherelle.

    PS : merci Thom pour ton journal !

    • [^] # Re: Z'en avez pas marre ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      idem, je comprends que cela puisse être utile de faire remarquer les fautes de français, mais cependant cela revient assez souvent à devoir scroller pour passer les blocs de commentaires sur l'orthographe, ce qui devient assez pénible quand on se retrouve avec un damier commentaire intéressant/dérive sur l'orthographe/commentaire intéressant etc.

      Ne serait-il pas judicieux d'avoir, par exemple, une page 'verso' comme la partie discussion des articles wikipedia ou tout ce qui est commentaire sur la forme et pas le fond pourrait y etre mis, avec un bouton pour les modos facilement passer un commentaire dans cette partie là.

      Comme ça chacun aurait son bac à sable où s'amuser

    • [^] # Re: Z'en avez pas marre ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Z'en avez pas marre, ô gammairiens et orthographistes "confirmés" de nous les briser quant à la forme du journal

      il y a un fil de discussion sur le sujet (judicieusement intitulé « Bescherelle »), ça serait mieux de le suivre, ce qui permettrait à ceux que ces débats n'intéressent pas de replier le fil complet via le petit signe [-] en haut à gauche.

      « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

    • [^] # Re: Z'en avez pas marre ?

      Posté par . Évalué à  4 .

      Merci de poster des commentaires plus constructifs

      Celà dit on pourrait te reprocher la même chose.

      Ha non j'avais pas vu :

      Personnellement, j'ai trouvé son journal intéressant

      Super, merci !

  • # Peut mieux faire

    Posté par . Évalué à  2 .

    Dave Taylor n'écrit pas toujours des scripts élégants ; par exemple il utilise beaucoup awk et sed pour des choses simples, que bash permet de faire avec de simples substitutions de paramètres. Cela alourdit le script inutilement et enlève en portabilité, même avec awk et sed.

    Pour moi il n'y a aucun doute, pour approfondir bash il faut lire l'ABSG http://tldp.org/LDP/abs/html/ (version française : http://abs.traduc.org/abs-fr/ ).

    NB : je code en bash, ruby, python et php pour ne citer que des langages interprétés, ils ont chacun des domaines de prédilections, il n'y a pas de langage ultime qui remplace tous les autres, ça se saurait.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.