Journal Logiciel libre et... dépense publique

Posté par . Licence CC by-sa
25
27
déc.
2012

Mon cher journal,

Je viens de lire cet article :

http://www.pcinpact.com/news/76212-quelle-est-part-licences-microsoft-dans-fonction-publique.htm

en date du 22 décembre.

La question posée est donc la suivante : cela coûte combien à l'Etat les licences logicielles ? Il y est principalement cité un-éditeur-dont-je-ne-tairai-le-nom mais visiblement d'autres débutés ont posé la question de manière plus générale :

http://www.pcinpact.com/news/75672-quel-est-cout-licences-proprietaires-pour-finances-publiques.htm

A une époque où l'on nous rabat les oreilles avec les caisses vides, les sommes dépensées sont probablement impressionnantes. Quelqu'un a-t-il quelques éléments chiffrés à fournir ?
J'aimerais bien proposer une dépêche sur le sujet (directive Ayrault, exemple de la gendarmerie…). Quelques volontaires pour m'accompagner ?

  • # dépense public et indépendance technologique

    Posté par . Évalué à  10 . Dernière modification : le 27/12/12 à 10:16

    je pense que la question du libre dans les administrations publiques devrait en priorité etre envisagé sous l'angle de l'indépendance technologique, et puis en second lieu sur la question économique (rien n'interdit à des éditeurs de logiciels propriétaire de fournir des licences gratuitement non plus ou de diminuer les de manières drastiques (un peu comme l'aventure des ordinateurs pour le tiers monde et des versions Windows à prix modique ))

    Bien entendu la question des dépenses méritent aussi d'etre mis sur la table. Ne fut ce que pour pouvoir appliquer la circulaire ministériel qui enjoignait les collectivités territoriales qui migraient vers du Libre à réinvestir un pourcentage par rapport au cout des licences économisés.

    • [^] # Re: dépense public et indépendance technologique

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Il s'agit aussi de permettre a des boites francaises, très peu présentes en tant qu’éditeurs de solution logicielles complètes (pas comme MS, IBM et compagnie), de proposer des solutions sur ces marchés en partant d'une solution libre et en faisant payer les adaptations s'il y en a.

    • [^] # Re: dépense publique < indépendance technologique

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      100% d'accord, bad strategy, je parierai même que cette approche purement économique est le fait même d'éditeurs de daubes propriozes : On ne prend en compte que les couts, on découvre qu'ils sont peu ou prou les mêmes, et monsieur proprio baisse ses prix dans un grand effet d'annonce relayé dans la "presse" (Noël!) : Evil empire 1, FOSS 0.

      Le seul angle valable est celui de la dépendance technologique, pratique (formats de données) théorique (sécurité) et logique (l'école publique n'est pas une antenne d'Amazon).

    • [^] # Re: dépense publique < indépendance technologique

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Sans parler de l'habituel enfonçage de FUD "le Logiciel Libre c'est moins cher / gratos" qui finalement ne sert qu'à casser le marché et nous faire passer pour des clochards qui bossent pour rien.

      Je vois d'ici les titres du Figaro : Crise : L'administration en est réduite à utiliser des logiciels gratuits

      • [^] # Re: dépense publique < indépendance technologique

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Sans parler de l'habituel enfonçage de FUD "le Logiciel Libre c'est moins cher / gratos"

        Le pire étant que si on considère qu'un logiciel il ne suffit pas de l'acheter ou l'obtenir, mais qu'il faut aussi l'utiliser, et que des problèmes peuvent arriver pendant son utilisation et qu'il faut résoudre, on se rend alors compte qu'un logiciel libre n'est plus si gratuit que ça.

        A la limite, c'est ça qui m’intéresserait plus : sur disons 5 ans d'utilisation normale d'un logiciel (ie l'utilisation d'une version d'un logiciel, avant passage a la suivante), combien coûtent les deux solutions ?

        • [^] # Re: dépense publique < indépendance technologique

          Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

          Et surtout, où va l'argent ?

          Est-ce que l'on creuse la balance commerciale, tout en payant des sociétés étrangères qui se débrouillent pour échapper à l'impôt, ou est-ce que cet argent va profiter à des boîtes françaises (voire européennes - soyons fous) ?

  • # Estimation pifométrique

    Posté par . Évalué à  10 . Dernière modification : le 27/12/12 à 11:06

    Certains s'y sont déjà penché
    http://pjarillon.free.fr/redac/ms-cout.html

    Comme il le souligne dans sa conclusion, le coût direct est bien inférieur au coût indirect. Si vous employez 100 personnes directement, il y a 50 (voir plus) autres personnes qui vont pouvoir aussi travailler, du fait de l'activité des premiers.
    Disons que si la France passait en 100% libre, la "dette" se résorberait en moins de 10 ans

  • # plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

    Posté par . Évalué à  4 .

    Combien ca coute à acheter (licences et materiel pour faire tourner le logiciel), à maintenir (les admins et prestas), à former les gens dessus…

    en terme de cout je crois que des etudes existent qui montrent que finalement licences libres ou proprio les couts sont à peu pres les memes.
    Par contre en licence pure, tu peux surement retrouver un article parlant de millions d'euros de licences economisés par la gendarmerie nationale francaise lors de son passage de MS Office à Openoffice, puis de Windows à Linux sur certains postes ou certains serveurs. Mais je ne sais pas si ca parle des couts des prestas pour les migrations, les maintenances, les formations…

    • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      en terme de cout je crois que des etudes existent qui montrent que finalement licences libres ou proprio les couts sont à peu pres les memes.

      Et d'autres études montrent généralement que celles-ci sont fausses (et souvent financées par un/des vendeur/s de proprio).

      • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        Et de toute manière, mieux vaut investir en formations, personnels et services qu'en licences.

        • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 . Dernière modification : le 27/12/12 à 12:34

          Je pense surtout que le coût des formations est largement sur-estimé. On n'est plus dans les années 1980-90 durant lesquels la très grande majorité n'avait vu le moindre ordinateur. La plus part des gens ont plusieurs équipement personnel avec des OSes différents (PC, tablet, Mac, smartphone, set-top boxes…) et passent extrêmement facilement de l'un à l'autre. Par contre au boulot, on a toujours une forte tendance à les prendre pour des cons.

          Utiliser word ou un gestionnaire de fichier c'est comme utiliser une machine à café ou une télé. Ce sont des outils de tous les jours anecdotiques. Les formations sont dans 97,23% (da alenvers instute of statistics) totalement superflue !

          • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

            Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

            Oui, en gros si tu sais utiliser une cafetière, tu sais utiliser un tableur ou un traitement de texte convenablement. D’ailleurs il suffit d’ouvrir gimp ou blender pour instantanément se transformer en graphiste chevronné, c’est bien connu.

            • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

              Posté par . Évalué à  5 .

              Ce n'est pas très très gentil de parodier les commerciaux de SSII ainsi !

            • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

              Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

              On ne demande pas à 97,36% de la population d'être des « graphistes chevronnés ». Si je te dis que je sais utiliser un crayon, tu vas me dire que non car je ne suis pas capable de dessiner un portrait ? BREAKING NEWS : les utilisateurs de PC ne sont pas tous des Donald Knuth ou des graphistes !

              Ton raisonnement est comment dire, ah oui, complètement FAUX ! Mais ce n'était pas le but de ton poste, n'est-ce pas ? D'ailleurs, quel était le but ? Faire rire tes petits camarades, tout en restant tranquillement appuyé sur le radiateur du fond de la classe ? Bravo, c'est réussi. Moi-même, j'ai ri. Félicitation !

              • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

                Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                Sauf que ce n'est pas parce que les gens savent utiliser un ordinateur qu'ils le font correctement et qu'ils ne perdent pas énormément de temps parce qu'ils ont certaines pratique qu'une formation pourrait améliorer. Genre, ceux qui font du traitement de texte dans Excel ou Powerpoint et qui passe des heure à avoir un document qui ressemble à quelque chose à l'impression tout ça parce qu'ils ne savent pas qu'il est possible d'insérer un tableau dans Word. Ou quelqu'un qui veut faire une base de donnée Access qui utilise des champs variable pour faire des clef primaires et qui se retrouve avec 15 lignes sur la même personne.

                « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

                  Posté par . Évalué à  5 .

                  Donc t'es en train de dire qu'il faut absolument former les gens lors d'une migration alors qu'ils ne savaient absolument pas se servir de l'outil d'avant ? Ca ne serait pas signe que soit les formations ne marchent pas soit que pour la (les) migration(s) précédentes on a estimé qu'une formation n'était pas necéssaire ?

                  • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

                    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                    Je suis en train de dire que les gens ne sont quasiment jamais formés aux outils de bureautique et que ça fait souvent perdre du temps.

                    « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                    • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

                      Posté par . Évalué à  3 .

                      D'accord avec toi, mais, dans ce cas, n'est-il pas mesquin de dire que le coût des formation n'est exorbitant qu'avec l'open-source?

                      Parce que c'est ici le sujet: qu'est-ce que l'open-source fait économiser.
                      Une formation, c'est un investissement, et le gain financier, si l'élève le formé est ouvert, est juste monstrueux… sauf s'il démissionne à la fin parce qu'il à trouvé un meilleur poste grâce à la formation huhu

                      D'ailleurs, on parle souvent du coût des formations en parlant des formations officielles, mais quid du coût de la plupart des formations, celle qu'on fait entre collègues au petit nouveau? Certains logiciels sont plus intuitifs, et coûtent donc moins cher?

                      • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

                        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                        Pas forcément. Entre un logiciel qui est mal connu et un qui est pas connu, il est plus visible qu'il faut une formation pour le deuxième. De plus, il y a souvent une résistance au changement et les gens qui avaient leur habitude auront tendance à dire "depuis que vous m'avez changer le logiciel, c'est normal que je sois moins productif, je ne sais pas comment il fonctionne".

                        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

          • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

            Posté par . Évalué à  -5 .

            On parle quand même d'administration, ou la moyenne d'âge est de 50 ans ++++
            Le passage vers la bureautique libre est déjà complexe, imagine le passage de Mme Michu vers un linux.

            • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

              Posté par . Évalué à  2 .

              Très cher néo-poujadiste.

              http://www.lagazettedescommunes.com/78312/les-fonctionnaires-de-letat-et-de-lhospitaliere-appeles-aux-urnes-le-20-octobre/

              « L’âge moyen des fonctionnaires est de 43,4 ans dans les ministères, 44,2 dans la Territoriale et 42,1 dans l’Hospitalière. »

              • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

                Posté par . Évalué à  6 .

                Par contre, il n'a pas tort sur un point, c'est qu'à force de ne pas remplacer les départs à la retraite, on fait vieillir les effectifs. Or, sans faire de jeunisme, c'est quand même les jeunes qui apportent en général de nouveaux outils, de nouvelles pratiques, et une vision plus différente et plus dynamique du monde du travail (typiquement : moins sexiste—et encore). Donc, ce n'est pas complètement faux de dire que l'administration vieillit, et que la solution optimale doit bien sûr prendre en compte ce fait.

                • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

                  Posté par . Évalué à  0 .

                  Oui, mais la moyenne est à 43 ans. Donc on peut en gros supposer que le souci de l'informatique standard (taper du texte et des chiffres, échanger des données) est en passe d'être résolue.
                  Nous ne sommes plus dans les générations où THE ordinateur était un gros meuble avec des potards en cuivre, mais plutôt dans la génération Amiga. Ça change tout de même la donne.

                  • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

                    Posté par . Évalué à  5 .

                    Résoudre des problèmes en moyenne, c'est des trucs de technocrate ça

                    Si dans ton équipe de 20 personnes tu en as 6 qui ont 18 ans et 14 qui en ont 55, un certain nombre de problèmes liés à l'utilisation d'un ordinateur seront loin d'être résolus, pourtant en moyenne ils devraient l'être.

                    Une solution s'adapte aux individus, pas aux moyennes

                    • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

                      Posté par . Évalué à  1 .

                      D'accord.
                      On va donc considérer qu'il y a, parmi la population qui administre l'État français, de plus en plus d'individus qui n'ont jamais utilisé un ordinateur de leur vie.

                      Une solution s'adapte aux individus, pas aux moyennes

                      C'était sur le frontispice de ton école de gestion ?

                    • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

                      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                      Je travaille dans une administration (pas en France). Ce que tu décris n'existe plus depuis plus de 10 ans. A moins que la France soit vraiment un pays d'arriérés poilu de montagnard se tapant des moutons, je pense que c'est la même chose depuis un bout de temps.

                      • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

                        Posté par . Évalué à  3 .

                        Toi tu connais pas la France. Si quelqu'un dans l'administration n'a pas envie de se mettre à l'informatique, il ne se mettra pas à l'informatique. À charge du stagiaire non-payé d'imprimer les mails et de recopier les réponses.

                        • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

                          Posté par . Évalué à  0 .

                          vu que la plupart des outils sont maintenant informatique (et que informatique), j'aimerais bien savoir comment la personne fait son taff et poser ses vacances sans toucher à un ordinateur…

                          • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

                            Posté par . Évalué à  7 .

                            faudra que tu m'expliques comment on coupe un rosier, on elague un arbre, et on balaie une rue avec un ordinateur…
                            et oui, ces employés aussi sont dans l'administration publique, et c'est pas sur qu'il touche un ordinateur de la journée.

                            bon tu me diras que la migration Microsoft/SAP vers Linux/Openoffice ne lui changera surement pas la vie, et qu'il n'aura pas non plus besoin d'une formation.

                            mais ma reponse avait pour but de te montrer que certains employés n'ont pas l'utilité de l'informatique non plus, dans leur metier de tout les jours.
                            et pour poser un congé, ils appellent la RH, ils font un papier demandant la prise de congés, papier qui sera signer par sa hierarchie.

                            • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

                              Posté par . Évalué à  0 .

                              Autant les remarques sur l'administration française incapable de se servir d'ordinateur me font rire (mon père en fait partie, 50+, certes, mais en cours d'électronique, il a appris l'assembleur, et m'a appris à me servir d'un ordinateur: DOS et BIOS)…

                              Et je ne parlerais pas du fait de confondre fonctionnaire avec administration: il faut vraiment considérer un jardinier comme étant un administratif, un rond de cuir, un gratte papier? Je ne pense pas…

                              Autant, il faut admettre que certains fonctionnaires sont de purs boulets. J'ai travaillé avec certains… la ville, employeur social dis mon père. Ca veut dire que le rôle des fonctionnaires, c'est aussi d'intégrer un minimum de gens à problèmes (ordre mental, social, physique… peu importe) , et je trouve ça bien moi.

                              Mais ça ne change rien au fait que l'informatique, vue par le jeunot que je suis, pourrait grandement profiter à l'administration. Marrant, quand j'en parle avec mon père, j'ai l'impression que ça fait son bout de chemin, quand même, genre dans sa ville (plus de 15000 âmes) il n'y a pas de service informatique: il est distant, localisé dans une autre commune qui est la tête d'un groupe de communes.
                              Je trouve ça plutôt moderne, perso, et dans l'ère du temps. Regrettable, aussi, mais les avis politique… bref.

                              Il faut savoir que les administrations communales sont de plus en plus regroupées en communauté de communes, pour réduire les frais par la centralisation: ramassage des ordures ménagères, recyclage, services des eaux… c'est vrai aussi pour les services non vitaux, tels que l'informatique.
                              Oui, non-vital, parce que l'informatique n'est toujours pas vue comme vital… d'un autre côté, les entreprises, c'est pareil, regardez le cloud, les SSII… c'est le même principe, en version privée.

              • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                « L’âge moyen des fonctionnaires est de 43,4 ans dans les ministères, 44,2 dans la Territoriale et 42,1 dans l’Hospitalière. »

                Si on considère les études qui se prolongent et l'âge de la retraite qui recule, on voit que c'est le milieu de carrière pour les actifs. Donc en gros la moyenne d'âge des fonctionnaires correspond au milieu de la tranche d'activité.

    • [^] # Re: plus que le prix des licences, c'est le Cout de possession qu'il faut connaitre

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Effectivement, si on regarde munich c'est le cas :

      http://www.logiciel.net/munich-economise-11-millions-deuros-grace-au-logiciel-libre-25255.htm

      A non mince il y a un différentielle de 11 millions juste pour office (avec presta, formation, …).

  • # visiblement beaucoup ici pensent à Microsoft, mais comment quitter SAP ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Quitter Microsoft est faisable, Kolab à la place d'Outlook, Libre Office ou autre à la place d'Office…

    Qui peut me citer des boites ayant quitté SAP en douceur ?

    Et on installe SAP dans plein d'administrations publiques (désolé, pas de références exactes, juste des retours de proches)

    L'erreur est humaine, mais la répéter 25 000 fois c'est DEVOPS

  • # Licence éducation

    Posté par . Évalué à  3 .

    Le pire est quand même les licences de type éducation.
    C'est ça qui coûte le plus chère a l'état, bien sûr de manière indirecte ;o))

    • [^] # Re: Licence éducation

      Posté par . Évalué à  -7 .

      Très cher illettré.

      À te lire et tenter de te comprendre, si l'état a investi de l'argent dans des licences de logiciels d'aide à l'apprentissage du français ; le caractère indirect du coût en est flagrant.

      • [^] # Re: Licence éducation

        Posté par . Évalué à  3 .

        État

        Depending on the time of day, the French go either way.

      • [^] # Re: Licence éducation

        Posté par . Évalué à  3 .

        Très cher tolérant, indulgent ?

        Certaines personnes ont des problèmes physiques, qui les empêchent de s'exprimer par écrit, surtout quand le sujet leur tient à coeur.

        Vu que tu es "lettré", un peu de lecture pour toi :
        - Dysorthographie
        - Dyslexie
        plus d'autres troubles qui sont en cours de diagnostic, qui n'en sont pas moins présent, et qui sont plus lourd.

        PS : Je passe quand même le texte dans ce Correcteur
        PS1: Je suis conscient de très mal écrire, le pire, c'est quand tu oublies d'écrire une partie du texte, et même en relisant tu ne le vois pas.
        PS2: Désoler du hors sujet.

        • [^] # Re: Licence éducation

          Posté par . Évalué à  -1 .

          Nan. Pas de tolérance, je ne suis pas chrétien.
          Et c'est la loi du genre : on s'exprime par écrit en tapant vite et en étant agacé par des remarques à l'emporte-pièce, qu'on commente pour parfois mieux emporte-piècer soi-même :).

          Contexte : tu écris à peu près n'importe quoi, pas qu'une fois, esprit Poujade bien marqué. Ou alors argumente au moins un peu et n'écris pas des trucs incorrects ou faux, non ? Surtout si le sujet te tient à cœur.

          J'en ai un poil marre des fonctionnaires tous pourris trop vieux trop cons / un pauvre ça a juste besoin de manger / être prof c'est trop cool tu branles rien / les élus tous planqués ; le tout alimenté par des scouts / des anars de droite blasés à 28 balais / des pro-life / des conspirationnistes / des jvc15-18…
          Ou des gens qui vieillissent mal (à mon sens :P)
          Parfois, j'ai l'impression d'être en face de personnages de Bret Easton Ellis… Bref.

          Si ce n'est que de la faute de syntaxe ou d'orthographe, je m'en fous, ou alors je fais une remarque si le sens ou la forme permettent un peu d'humour.
          Mais là, ce n'était pas une question de style, mais de débord d'à-peu-près et j'ai débordé également (syntaxiquement parlant, gravement, et de plus ce n'était pas hyper drôle, j'en conviens)

          On s'exprime, quoi. Même les pro-life et les motards s'expriment. Enfin…

          Sinon, oui, je connais les troubles que tu évoques.
          Et pour le hors-sujet, eh bien tu réponds assez aimablement à mes "machins agressifs", pour lesquels je te prie de bien vouloir accepter mes plus plates excuses.

          Alors tu voulais dire quoi, précisément ?

          • [^] # Re: Licence éducation

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Nan. Pas de tolérance, je ne suis pas chrétien.

            Tu trouves vraiment que les chrétiens sont tolérents toi ?

          • [^] # Re: Licence éducation

            Posté par . Évalué à  5 .

            Pour la licence éducation :

            la maîtresse de mon fils en cm1, les fait travailler avec word, sans penser que les parents, doivent soit pirater, soit déboursée une bonne somme pour pouvoir faire travailler l'enfant sur le même logiciel. Quand tu lui fais remarquer le coût de la licence: "bah il ne coûte que 10 euros" ~.

            Pour les fonctionnaires :
            Au-delà des chiffres, dans les services déconcentrés, en gros tout ce qui n'est pas à Paris, la moyenne d'âge ne correspond pas exactement à l'article de la gazette des communes.
            Paris plus jeune, le reste plus vieux, en prenant en référence l'article.
            Qu'entends-tu par poujadiste stp ? corporatisme réactionnaire ? si c'est ça, je suis désolé de le faire ressentir, ce n'est pas du tout ce que je voulais exprimer. Par contre c'est ce que je ressens au sujet de ma hiérarchie ; ô)) 19 ans dans la fonction publique, j'en ai vu des trucs sympas, c'est ironique.
            Je ressens les choses, mais je suis incapable de les exprimer, le pire étant à l'écrit. À l'oral, je peux ajuster ce que je dis en fonction de la réaction de l'auditeur.

            PS : Excuses acceptées
            PS1: il m'a fallu 3 heures pour rédiger ces quelques lignes.

    • [^] # Re: Licence éducation

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      L'éducation… et la recherche ! J'ai appris que de nombreux laboratoires publics (CNRS, INRIA…) payaient fort cher des licences pour matlab et dérivés, parfois même des licences annuelles, par poste !
      Un travail équivalent pourrait paraît-il être réalisé au moyen d'outils libres, ce qui impliquerait :
      - éventuellement l'emploi d'entreprises de service pour développer certains algorithmes -donc davantage de transfert de connaissances/compétences entre la recherche et l'ingénierie
      - un effort de formation/autoformation (souvent gratuit ou presque, là encore, mis à part le temps qu'il consomme)
      - une meilleure maîtrise de leurs outils par les chercheurs, et une reproductibilité des résultats à condition que le code source ait été écrit en respectant quelques bonnes pratiques.

      Seulement il semble que globalement les chercheurs soient tellement pressés de publier à haute fréquence et à tout prix qu'ils prennent parfois des libertés avec l'éthique, dont sans doute la moins grave est de contrefaire des licences de logiciels comme matlab, accroissant au final la dépendance du secteur dans son entier.

      • [^] # Re: Licence éducation

        Posté par . Évalué à  6 .

        Parait-il que ca fait beaucoup de parait-il non ?

      • [^] # Re: Licence éducation

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        Je ne sais pas d'où tu tiens tes infos sur les chercheurs qui utilisent des logiciels sans licence pour publier plus vite, mais de mon temps, c'éait pô comme ça. Pourquoi?

        Simples: Les distributeurs des logiciels scientifiques avaient des représentants dans presque toutes les confs. Le but est d'attendre que quelqu'un montre un résultat qui déchire sa race visuellement pour faire immédiatement la promo du logiciel dans la foulée.
        Deuxième effet KissCool: "ah ben il est bien beau ton graphe, mais t'es pas sur ma liste de licences: c'est curieux, non?"

        D'autre part, j'ai des doutes sur le temps gagné par un chercheur grâce à un logiciel cracké qu'il n'utilise jamais en temps ordinaire…

        • [^] # Re: Licence éducation

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Dans le labo où je travaille, on paye un certain nombres de licence de matlab pour le labo, avec des jetons. Mais bon, souvent, les thèsards qui l'utilisent finissent par installer une version crackée plutôt que d'attendre désespérément qu'un jeton se libère.

          Après, on est d'accord, 90% des trucs qu'ils font, ils pourraient le faire avec scilab. Mais bon, la majorité ne savent même pas que ça existe. Pour le reste, ils utilisent des toolbox pour matlab qui coûte un bras, et qui sont certainement plus difficilement à 'porter' pour des systèmes concurrents libres.

          • [^] # Re: Licence éducation

            Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

            Dans le labo où je travaille, on paye un certain nombres de licence de matlab pour le labo, avec des jetons. Mais bon, souvent, les thèsards qui l'utilisent finissent par installer une version crackée plutôt que d'attendre désespérément qu'un jeton se libère.

            Dans le labo où j'étais, j'avais remarqué que des permanents lançaient Matlab en début de journée pour réserver leur jeton…

  • # Et dans une caserne de pompier

    Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 28/12/12 à 17:16

    Le logiciel d'alerte secours, qui gère les départs, les gardes, les états des matériels et véhicules etc…, est un service "web" (avec une passerelle radio bas débit si le réseau tombe). Dans la caserne que je connais il se lance sous une suze linux qui lance un environnement graphique avec un firefox "bloqué" qui n'ouvre que cette page.

    Je n'ai pas trifatouillé plus loin histoire de ne pas casser…
    C'est le poste alerte et il ne doit pas servir à autre chose.

    • [^] # Re: Et dans une caserne de pompier

      Posté par . Évalué à  2 .

      Je n'ai pas trifatouillé plus loin histoire de ne pas casser…

      Les victimes d'incendie te remercient :)

      Faudrait voir si un Ctrl+Alt+F1 t'amène sur une console…

      • [^] # Re: Et dans une caserne de pompier

        Posté par . Évalué à  1 .

        Souvent, je me dis que l'incendie doit être devenue une activité minoritaire chez les pompiers… M'enfin, ce n'est pas l'intérêt du post en question :)

        Je me demande s'il est possible de bloquer l'accès aux TTY? J'imagine que oui, peut-être en supprimant le fait que login se lance?
        Si quelqu'un sait, je serais curieux d'avoir la réponse, c'est toujours intéressant de savoir comment les choses de "bas niveau" sont gérées pour bidouiller ou pour sécuriser (qui sont antinomique, comme tout le monde l'aura remarqué :P )

        • [^] # Re: Et dans une caserne de pompier

          Posté par . Évalué à  2 .

          Je me demande s'il est possible de bloquer l'accès aux TTY?

          en desactivant le lancement des TTY au boot.

          par defaut sur pas mal de distribution y a les F1 à F6 de lancer au boot le F7 etant generalement le tty de Xorg

        • [^] # Re: Et dans une caserne de pompier

          Posté par . Évalué à  5 .

          Avant systemd, il fallait virer les lignes ressemblant à 2:23:respawn:/sbin/getty 38400 tty2 dans /etc/inittab. Maintenant, bah euh, je sais pas. Je sais juste que ce n'est plus comme ça, mais que c'est moderne.

      • [^] # Re: Et dans une caserne de pompier

        Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 31/12/12 à 18:30

        oui il y a bien une console avec un prompt login, ça j'avais testé.

        Et si l'interface principale disparaît, un alt-tab la remet, par contre si un malin ferme la fenêtre, ben reboot…
        Je me demande pourquoi ils ont pas enlevé les décorateurs de fenêtre.

    • [^] # Re: Et dans une caserne de pompier

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Dans la caserne que je connais il se lance sous une suze linux

      Et donc ils ont une bonne descente, les pompiers?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.