L'ESA lance son Summer of Code

Posté par . Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
42
6
juil.
2011
Communauté

L'agence spatiale européenne (ESA) lance un projet inspiré du Google Summer of Code : le SOCIS (Summer of Code in Space).

Destiné aux étudiants inscrits dans une institution européenne, ce projet vise à associer un étudiant à un projet libre et un mentor, tout comme le GSoC. Les projets doivent être en lien avec le domaine spatial. On retrouvera donc par exemple RTEMS, un système d'exploitation temps réel, parmi les projets candidats.

Ce SOCIS étant le premier du genre, les délais sont assez courts pour les inscriptions. Ainsi, les projets doivent déposer leur candidature avant le 15 juillet et les candidatures acceptées seront annoncées le 18 juillet. Les étudiants pourront ensuite postuler. La période de développement sera entre août et octobre.

Une liste de diffusion a également été mise en place pour les éventuelles questions et annonces liées à l'événement.

Le code produit devra être publié sous une licence libre. Ce projet s'inscrit dans la volonté de l'ESA de pousser à l'utilisation des logiciels libres dans le spatial.

Les navigateurs Web, Firefox et les parts de marchés en Europe

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
2
août
2005
Mozilla
Firefox passe la barre des 75 millions de téléchargements depuis novembre 2004. Selon une étude de la société Xiti, les parts de marchés atteignent 14,41 % en Australie, 14,82 % en Europe et 11,78 % en Amérique du Nord. En Europe, le record se trouve en Finlande avec 31,03 % des parts alors que la France arrive en onzième position avec 15,29 %, la Suisse étant quant à elle en septième position avec 16,65 % et la Belgique dix-septième avec 12,43 %.

L'étude nous apprend également que Firefox est plus utilisé au domicile qu'au bureau. On peut donc espérer le passage de la barre des 100 millions de téléchargements pour le premier anniversaire du panda et également que l'incompatibilité de IE7 avec Windows 2000 jouera peut être en la faveur du navigateur de chez Mozilla.

NdM : une autre mesure devrait révéler des statistiques plus proches de la réalité en baissant le score d'IE et en augmentant celui du navigateur propriétaire Opera : le User Agent actuellement positionné à « IE » par défaut, va enfin passer à « Opera ». C'était une mesure de contournement historique pour permettre aux utilisateurs d'Opera d'accéder à certains sites développés spécifiquement pour IE (qui ne sont donc pas des « sites web ») pratiquant le filtrage par navigateurs, cassant ainsi l'universalité du web. Avec le rétablissement de la concurrence, ces pratiques stupides et contraires à l'interopérabilité vont tendre à disparaître.