Journal L'auto-hébergement, kesako, où en sommes nous ?

9
10
sept.
2012

Les solutions d'auto-hébergements existent maintenant depuis quelques temps, et je souhaiterai revenir un peu sur celles-ci afin d'ouvrir un débat sur leurs utilités (c'est en plein dans mon actualité avec le projet qy.share, mais il n'y a pas que lui). Il me semble en effet que ces logiciels souffrent d'une image assez négative (lorsque l'on regarde l’intérêt qui leur est réellement portée par nos amis bloggers et journalistes) malgré les services et les promesses qui sont réellement tenus. De plus, je considère qu'il y a toujours un intérêt à tester, comprendre et débattre sur des softs en manquent de reconnaissances surtout lorsque ceux-ci commencent à être nombreux et proposer des services pertinents.

Alors l'auto-hébergement c'est quoi et ça se destine à qui ? Vaste question à laquelle nous ne trouverons probablement pas de réponse globale. L'auto-hébergement apporte surtout une maitrise complète des services internet que l'on utilise et une meilleure maitrise de la diffusion de ses données. Il apporte surtout une grande liberté dans la taille des données échangées. Son principe repose sur le fait que l'ensemble des services de communication utilisés par un usager sont sous son propre contrôle (exit google, and co).

Est-ce accessible au non geek ? Probablement plus simplement qu'on ne le pense, il existe de plus en plus de solutions fonctionnelles, mais peu connues.

Quel est son inconvénient ? Il faut avoir un serveur qui héberge le service et en prendre soin. Cela peut vite être du travail, et être chronophage. Ce serveur peut-être hébergé chez un professionnel où directement chez l'utilisateur. Je milite plus pour la seconde solution, avec l'augmentation des débits internet (et oui la fibre se déploie lentement mais sûrement, et l'ADSL a de beau reste), et la plus grande flexibilité dans les configurations qu'elle apporte.

Les logiciels libres sont bien représentés dans l'auto-hébergement, on peut citer :

  • yunohost (http://www.yunohost.org), un dérivé de Debian complet qui intègre l'ensemble des services (mails, web hosting etc ),
  • owncloud (http://www.owncloud.com ) une solution de Cloud privée hébergeable principalement en data center,
  • beedbox (http://www.beedbox.org) , un projet malheureusement en pause par manque de développeurs,
  • qy.share (http://www.qyshare.com) un projet naissant qui s'intéresse plus particulièrement à l'hébergement à domicile en s'orientant fortement sur les fonctionnalités multimédia et serveur (je suis développeur sur ce projet).

D'un point de vue purement technique, les logiciels libres disposent d'avantages importants. L'ensemble des services sont disponibles, créer une solution d'auto-hébergement repose principalement sur l'intégration de ces éléments et la simplification de leurs mises en oeuvre. Je crois sincèrement que c'est un débouché importante et pertinent pour ces softs, un bon moyen de les faire connaitre.

D'un point de vue propriétaire (mais pour la plupart intégrant des briques libres), on peut citer Weezo (http://www.weezo.net) , orienté grand public, et hébergement à domicile, et feu Opera Unite.

Ces solutions ont toutes leurs avantages et inconvénients, mais partagent pour la plupart un but unique, rendre le contrôle aux usagers sur leurs données et leur laisser la liberté de choisir. J'utilise personnellement qyshare (http://isaetjmverdun.blog.quietty.com pour ceux qui veulent voir si ça rame, le site tourne chez moi), et ai testé l'ensemble des autres logiciels ce qui m'a amené à démarrer ce projet. Ces projets ont je pense un objectif louable et ont besoin de votre retour en tant qu'utilisateurs, et de développeurs. Alors, en attendant, si certains d’entre vous ont testé ces solutions, n'hésitez pas à partager par retour à ce journal vos expériences ! Et surtout nous dire ce qu'il leur manque pour en faire un outil incontournable de votre quotidien.

NdM : journal promu en dépêche.

  • # Toujours le même problème

    Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 10/09/12 à 10:09.

    Ce serveur peut-être hébergé chez un professionnel où directement chez l'utilisateur. Je milite plus pour la seconde solution, avec l'augmentation des débits internet (et oui la fibre se déploie lentement mais surement, et l'ADSL a de beau reste)

    Temps de rétablissement en cas de coupure ADSL
    Temps de rétablissement quand la machine plante et que l'admin est en vacances (et même : si il est au taf, il revient en 15 minutes chez lui à toute heure?)
    Ton débit augmente? Celui de tes visiteurs aussi.

    Bref, tu parles de logiciels, mais le problème n'est pas le logiciel dans l'auto-hébergement. Et ensuite, auto ou pas, le logiciel est pareil : il fait la même chose (le logiciel n'est pas capable de réparer des problèmes matériels, du moins sans un androïde à piloter!) qu'un hébergement "normal" comme ça se fait depuis… Le début (il y a même des espaces web tous prêts)

    "Par design", ça reste pour des trucs pas importants, avec très peu de visiteurs, et avec un mec qui a envie de se faire plaisir à passer du temps dessus… Les autres prennent un espace web à quelques Euros par mois (moins d'une heure de SMIC) avec plus de services que ce qu'un seul mec qui peut partir en vacances ou travaille peut faire. Il vaut mieux le dire pour rester honnête quand on présente la chose.

    Ouias, je sais, c'est mieux de faire "soit-même", mais j'avoue, je vais chercher mon pain chez le boulanger aussi, pareil pour les légumes et plein d'autre choses, je délègue.

    • [^] # Re: Toujours le même problème

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Ouias, je sais, c'est mieux de faire "soit-même", mais j'avoue, je vais chercher mon pain chez le boulanger aussi, pareil pour les légumes et plein d'autre choses, je délègue.

      C'est assez différent, ce que tu délègues habituellement, c'est du travail générique sans aucune implication sur la vie privée. Gérer le courrier de quelqu'un, c'est très, très différent de lui fournir des baguettes de pain.

      • [^] # Re: Toujours le même problème

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Tu n'as pas de banquier ?

        • [^] # Re: Toujours le même problème

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Si, mais il est assujetti à des règles de confidentialités très strict. De plus il est quasi impossible de s'en passer. Mais encore une fois, je ne pense pas que l'auto-hébergement remplacera tout, l'objectif reste de pouvoir offrir une alternative et d'explorer cette alternative. Peut-être qu'elle sera inutile, mais je tenais à sensibiliser sur le fait que quelques centaines d'ingénieurs (peut-être plus) se penchent sur ce sujet, et que techniquement les offres commencent à être pertinentes.

      • [^] # Re: Toujours le même problème

        Posté par . Évalué à 2.

        Tu n'utilises pas la Poste ou autre transporteur concurrent? Tu achemines et va chercher toi même ton courrier avec tes différents destinataires/expéditeurs?

    • [^] # Re: Toujours le même problème

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Les coupures ADSL sont en effet contraignantes, mais la QoS reste plus qu'acceptable pour héberger chez soit un site de partage familiale. On se souvient bien plus des coupures que des périodes de fonctionnement. Un exemple, je suis chez Numéricable (opérateur pourtant pas réputé pour sa QoS), en un an j'ai eu une coupure de 4h. Est-ce acceptable ? En tant que particulier je trouve cela acceptable, même si je souhaiterai avoir plus. De plus les sites auto-hébergé à domicile ne sont pas nécessairement utilisés pour des applications critiques. Un autre, point, il existe des centaines de PME (voir des milliers) dont la connexion internet repose sur de l'ADSL, ca marche quand même pas si mal.

      Le temps de rétablissement de la machine peut-être en effet contraignant. C'est pour ça qu'au niveau de qy.share on a fait le choix en partie d'une machine virtuelle qui fonctionne sur un host, avec si possible des snapshots courant.

      En ce qui concerne les visiteurs, ca dépend du contenu. Mon site héberge du contenu personnel à des fins privés, j'ai en moyenne une centaine de visiteurs par jour, et c'est assez stable. Il ne faut pas confondre je pense auto-hébergement personnel et professionnel. Le pic que j'ai eu a été à 500 visiteurs en une journée, et c'est passé comme une lettre à la poste.

      En ce qui concerne la délégation, je ne pense pas que l'on puisse tout déléguer dans la vie surtout lorsque cela touche à la vie privée, après c'est une question d'équilibre.

      En fait, je serai curieux de connaitre le traffic réseau réel sur des sites "amateurs" chez des hébergeurs, je ne pense pas que l'on soit à des chiffres aussi élévés que cela. Je peux me tromper, mais pour ce qui est de mon cas, ma BP domestique me suffit largement.

      • [^] # Re: Toujours le même problème

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        A propos de la disponibilité, l'autohébergement a un énorme avantage: si la connexion internet est coupé, on a toujours accès à l'intégralité de ses données.

        http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: Toujours le même problème

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est vrai uniquement si tu est chez toi.
          Car si tu est a l’extérieur c'est l'inverse, t'as plus d'accès.

          • [^] # Re: Toujours lemême problème

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Car si tu est a l’extérieur c'est l'inverse, t'as plus d'accès.

            Thank you captain Obvious.

            • [^] # Re: Toujours lemême problème

              Posté par . Évalué à 5.

              Mais attention, parce que si tu es à l'extérieur, que ta connexion à la maison fonctionne et que là où tu es, ça marche plus, tu n'as toujours pas accès à tes données.

              Au fait, je fais payer mes enseignements élitistes. Ce sera 10€. Merci!

            • [^] # Re: Toujours lemême problème

              Posté par (page perso) . Évalué à -2.

              C'est évident? Oui. Autant que la première phrase, mais tu n'as pas réagi. Deux poids, deux mesures.

              Mais voila, le mot "auto-hébergement" ça fait geek, ça fait élitiste, on est mieux que la "masse" et du coup certains aiment et "zappent" les captain obvious pour "si la connexion internet est coupé, on a toujours accès à l'intégralité de ses données". Faudrait pas rigoler sur les arguments plus que surprenant des adorateurs de l'auto-hébergement…

              • [^] # Re: Toujours lemême problème

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Bonsoir Zenitram, je ne vois pas en quoi le mot auto-hebergement fait elitiste, et peut etre mieux considere que la "masse" qu'il faudrait encore definir. Une technologie recente est par essence adaptee en premier par des "early adopters" qui voient un interet a tester cette technologie. Je ne pense pas que les "early adopters" traitent les non adopters de retrogrades (en tout cas pour les personnes qui debattent sur ce journal). Nous essayons deja de voir qu'est-ce qui serait necessaire et jusqu'a present les experiences et retours que nous avons ont plutot tendance a prouver l'inverse. Juste une question combien de fois est tombe en panne ta connection internet ?

      • [^] # Re: Toujours le même problème

        Posté par . Évalué à 3.

        Sur le plan environnemental, il vaut mieux une seule machine (serveur) mutualisée pour de nombreux utilisateurs et utilisée à plus de 50%, qu'une myriade de machines (même si c'est des Raspberry Pie) utilisées chacunes à 1%…

        • [^] # Re: Toujours le même problème

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Mais ça dépend beacoup de l'utilisation des gens. Par exemple, si tu utilise ton serveur web auto-hébergé comme NAS, il y a beaucoup de chance que ce dernier soit quand même allumé, du coup tu ne gaspille pas grand à mettre ton serveur web dessus aussi.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Toujours le même problème

            Posté par . Évalué à 1.

            Soit, la fraction des geeks qui possèdent un NAS et qui le laissent allumé 100% du temps peuvent effectivement réutiliser la même machine. Je pense que ça constitue un cas minoritaire, et il ne faudrait pas que l'auto-hébergement devienne un prétexte
            - pour acquérir (donc fabriquer) un NAS/serveur web (bref, une machine)
            - pour laisser allumé 100% du temps une machine (dont 99% du temps inutilement si le site est à très faible fréquentation) alors qu'on l'aurait éteinte autrement

        • [^] # Re: Toujours le même problème

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ca ca dépend de ce que tu fais avec tes machines. Pour 100% d'énergie consommée dans la durée de vie d'un PC (production + utilisation), 70% à 80% l'est pour sa fabrication. Conclusion si tu as un PC chez toi, il vaut mieux l'utiliser plutôt que l'éteindre, l'allumer etc et utiliser des services web qui nécessiteront eux aussi la fabrication d'ordinateurs. Il vaut mieux aussi éviter de dupliquer plusieurs fois ses propres données et utiliser à bon escient les machines que l'on fabrique, ainsi qu'en limiter le renouvellement.

          • [^] # Re: Toujours le même problème

            Posté par . Évalué à 1.

            Ton raisonnement n'est pas absurde (effectivement le gros de la consommation se fait au niveau de la production), mais ne se tient que dans la mesure
            - où on utilise la machine existante (au lieu d'acheter un NAS/Raspberry Pie/… +/- dédié à l'auto-hébergement, ce qui va inévitablement se produire si l'on encourage l'auto-hébergement (notamment si ladite machine principale est un laptop, car il faut bien qu'une autre machine prenne le relais lorsque le laptop est en déplacement / non-connecté))
            - où l'on considère des sites / services relativement fréquentés (== qui gagneraient peu à être mutualisés sur un serveur). Si tu éteins 200 machines la nuit en mutualisant ces 200 sites web à très faible fréquentation sur un unique serveur, je pense que tu y gagne largement !

            Au passage, les machines SoHo ont une probabilité de panne plus élevée, donc un taux de renouvellement (et de déchets) plus important.

        • [^] # Re: Toujours le même problème

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Rien n'empêche techniquement de réduire la conso' quasi à néant de ces myriades de machines en les mettant en veille (de la vraie veille, où la conso' est de l'ordre du micro-ampère), sauf quand on en a besoin (interruption HW en provenance d'Internet).
          Cela nécessite par contre un matériel prévu pour (la plupart des processeurs pour l'embarqué permettent ce genre de réduction de conso'), avec des alimentations aussi bien concues (pas une alim' qui tire 5W quoiqu'il se passe, aussi à vide), et des OS qui ne passent par leur temps à réveiller "intempestivement" le processeur (en gros, configuré spécifiquement pour cet usage).

          • [^] # Re: Toujours le même problème

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            En fait pour etre pragmatique, la boite pour laquelle je bosse, essaie de s'attaquer a ce probleme d'un point de vue materiel. On est encore loin des resultats que l'on souhaite obtenir, mais on se rapproche petit a petit de systemes qui consomment de moins en moins en idle. Nous ne sommes probablement pas les seuls a faire cela, et il est fort probable de voir apparaitre de belle solution materielle l'an prochain.

    • [^] # Re: Toujours le même problème

      Posté par . Évalué à 7.

      C'est marrant de parler d'exigence professionnel pour quelque chose qui n'en a pas forcément besoin.

      De plus, d'expérience j'ai eu moins de problème d'accès mail avec mon pc à domicile, (cave façon pédiluve une fois), les plombs ont sautés, qu'avec OVH où régulièrement il est impossible de se connecter, et il est fréquent qu'un mail mette plusieurs heures à arriver, voir n'arrive même pas sans aucune explications, chose qui ne m'arrive pas sur mon serveur auto hébergé. Sans parler de la taille ridiculement petite de la boite mail.

      Eh oui on arrête pas de pester contre notre prestataire de mail, mais notre admin sys ne veut pas s'occuper de l'hébergement lui même, car il y'aurait des astreintes le WE! En attendant on a déjà eu le mail en carafe sur au moins la moitié du WE (rendu compte samedi soir, retour à la normale lundi dans la matinée)

      Mais le nombre de fois où il est impossible de se logguer sur le webmail plusieurs heures d'affilée est assez fréquent. On est pas chez google pour des raisons de confidentialité (ce que je peux comprendre)

      plus de services que ce qu'un seul mec qui peut partir en vacances ou travaille peut faire.

      Oui enfin quand le dit type part en vacance, il n'est pas là pour gérer sont truc a distance, le seul truc que ça couvre c'est les incident matériel, ce qui en 8 ans n'est arrivé que deux fois (un dd qui en train de flancher qu'on a du changer avant qu'il rende l'âme) et un coup de trop d'eau dans la cave; de ces deux incident un n'a causé qu'une coupure assez courte (arrêt, changement de dd, redémarrage), et l'autre un poil plus longue vu que c'est l'absence du service qui m'a fait descendre à la cave.

      Les service hébergés ailleurs sont sujet à d'autre problème, comme la victime collatéral d'un DDOS, un voisin sur une machine mutualisé qui fait plus que prévu, le fait que le serveur a accès à plus de ressources qu'une bête ligne ADSL le désigne comme cible plus profitable (outre le fait de l'uniformisation des plateformes) qui implique qu'en cas de brèche il faille réagir plus rapidement, et qu'en cas de hijack de la machine la procédure pour reprendre la main peut être plus compliqué que juste mettre le backup précédent…

      Bref il y a aussi des défauts à 'déléguer', et si pour mon entreprise il ne me viendrait pas à l'idée d'utiliser mon serveur perso, pour un blog vu par 5 visiteurs dans le monde, ou un serveur de messagerie, voire irc, j'aurais tendance à dire que ça pose pas de problèmes.

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Toujours le même problème

        Posté par . Évalué à 3.

        Ouai, enfin là les gros concurrents c'est pas OVH. OVH suppose que tu as déjà une solution indépendante des géants du marché de la vie privée.

        La cible de qy, c'est plutôt les utilisateurs de GMail, Yahoo, Facebook, Twitter, etc.
        Et je ne me souviens pas de la dernière fois que GMail m'a laissé en plan, ni qu'il ait été affecté par un DDoS (j'aimerais voir la gueule du réseau qui pourrait faire tomber le service GMail sous un DDoS…)

        • [^] # Re: Toujours le même problème

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Les services de type gmail ne sont pas intégrés dans qyshare pour le moment. Nous nous concentrons d'abord sur le "partage" de données et les échanges c'est déjà une tâche complexe et longue à mettre en oeuvre. Mais ca viendra peut-être un jour.

        • [^] # Re: Toujours le même problème

          Posté par . Évalué à 9.

          Je répondait surtout à Zenitram qui ramène sa fraise dès qu'on parle d'auto hébergement et qui a des exigences professionnelle et les applique à tout, en oubliant allègrement que mise à part les très gros qui vendent la vie privée, ou ceux que l'on paye cher pour avoir une continuité de service, ses exigence ne sont pas remplies.

          De même, je gagne du temps à administrer un serveur chez moi où j'ai facilement accès à un écran/clavier/souris un affichage déporté fluide, la possibilité de faire un backup sur un disque externe sans bouffer toute ma connexion pendant des plombes, avec une distribution dont j'ai l'habitude, avec la possibilité de patcher les serveurs dessus… avec une distribution que je connais et qui peut être réinstallé via un clé USB et un reboot…

          Bref, cela me fait gagner du temps.

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: Toujours le même problème

            Posté par (page perso) . Évalué à -3.

            Je répondait surtout à Zenitram qui ramène sa fraise dès qu'on parle d'auto hébergement et qui a des exigences professionnelle

            Ne t'en déplaise : La disponibilité, la gestion, ce n'est pas des besoins uniquement professionnels. Ce sont des besoins basique de tout le monde sauf ceux qui ne veulent pas voir les problèmes.

            Un démo? Quand Facebook est coupé A heure, ça gueule. Si ton auto-hébergement est capable de faire mieux,bravo! Ahh, non, on me dit qu'il est capable de bien pire… Oups.

            Surtout, surtout pas regarder les besoins en face, ah non… Et taper à côté (je n'ai JAMAIS parlé de professionnels. Juste de besoin de tout le monde)

            • [^] # Re: Toujours le même problème

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Restons zen. Le meilleur moyen pour argumenter sur ce debat serait de mesurer l'indisponibilite reelle des deux solutions. Pour auto heberger mon serveur depuis un an, je suis tres satisfait de la QoS vs le service rendu vs le temps necessaire pour que ca marche. Je ne vois pas comment on peut dire cela ne marchera pas, sans avoir reellement teste le service ? Ni meme le generaliser sur une experience peut-etre malheureuse. Ce qui me semble pertinent serait qu'un groupe d'utilisateurs se regroupent et test pendant au moins 6 mois ces services et fournissent un retour factuel permettant de determiner ou non la viabilite du systeme. Je suis personnellement convaincus que cela peut marcher nettement mieux que ce que l'on pense au premier abord. Mais par pitie, restons factuel !

            • [^] # Re: Toujours le même problème

              Posté par . Évalué à 3.

              Ne t'en déplaise : La disponibilité, la gestion, ce n'est pas des besoins uniquement professionnels. Ce sont des besoins basique de tout le monde sauf ceux qui ne veulent pas voir les problèmes.

              Effectivement, la disponibilité est un problème. Après tout dépend des exigences de chacun, il suffit d'une dispo suffisante. Perso j'accepte le fait que mon serveur sera coupé quelques fois par panne d'ADSL ou panne de la machine.

            • [^] # Re: Toujours lemême problème

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Un démo? Quand Facebook est coupé A heure, ça gueule.

              oui parce que ça touche des millions de personnes, si tes contacts ne peuvent acceder à ta page diaspora ou à ton nœud salut à toi, ça ne touche que quelques dizaines ou centaines de personnes.

              Si ton auto-hébergement est capable de faire mieux,bravo! Ahh, non, on me dit qu'il est capable de bien pire… Oups.

              Il est capable de mieux car il me coûte un petit peu moins cher, et de moins bien, ça tient moins la charge en terme de connexion.

              Le seule grosse panne que j'ai eu en deux ans c'est de virer le noyau de /boot/ et d'oublier de le remettre, quand j'ai rebooter quelques semaines/mois plus tard, plouf.

              L'avantage c'est que je backup facilement, un coup de rsync avant de partir au boulot ou chez les parents pour y laisser un disque dur.

              Un notre avantage c'est d'heberger des choses un peu « limites » sans se poser la question de « est ce qu'on ne risque pas de couper mon hebergement ? » (par exemple wikileaks ou les photos de la baraque de Streinsand.

               

            • [^] # Re: Toujours le même problème

              Posté par . Évalué à 5.

              Tout le monde n'a pas les même exigence que toi; quand OVH plante je râle parce que c'est mon mail pro; quand mon serveur de mail perso plante il n'y a que quelques personnes impactées (et, c'est, jusqu'à présent plus rare et moins long que les pannes OVH)

              Si c'est mon serveur irc qui se barre en couille, pareil, avec en plus l'inexistence de netsplit, chose qui arrive encore fréquemment chez les autres.

              Mais le point important, c'est que je suis au courant que ce n'est pas d'une fiabilité à 99.9999%, et tu sais quoi ? Je m'en branle.

              Toi tu as des exigences de services que je n'ai pas, et ce n'est clairement pas non plus l'exigence de tout le monde, mais juste une partie du monde, qui fort heureusement ne font pas partie du cercle restreint utilisant mon serveur perso; en même temps si c'était le cas je leur prierai d'aller vendre leur vie futile sur facebook. C'est, certes, une chose qu'il faut mettre en balance, et elle est loin d'être bloquante.

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # Wrapper versus wild

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Le problème des solutions citées, c'est qu'elles ne sont que des surcouches à des logiciels "complexes". Peut être qu'il faudrait attaquer le problème plus directement et simplifier les logiciels existants ou en créer des plus adaptés à l’auto-hébergement.

    http://devnewton.bci.im

    • [^] # Re: Wrapper versus wild

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Il n'est pas évident de re-écrire les logiciels avec un objectif de simplification sans perte de fonctionnalités et c'est probablement ce qu'il faut éviter. Je pense qu'il doit être possible de masquer pas mal de complexité dans un objectif d'auto-hébergement (il suffit de voir l'évolution des smartphones, qui sont des appareils qui intègrent de plus en plus de couches logiciels complexes, masqué par une interface homme machine simplifiée). Le meilleurs moyen pour faire progresser tout cela c'est de tester et regarder si cela peut être viable où non, en partageant les retours d'expérience. J'étais particulièrement dubitatif comme vous au départ, et j'ai été surpris par certaines fonctions qui marchent vraiment bien. Juste un exemple, j'étais à Amsterdam hier, j'ai pu regarder un film hosté sur ma machine à la maison via le réseau wifi de l'aéroport et le tout en https 256 bits.

      • [^] # Re: Wrapper versus wild

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        il suffit de voir l'évolution des smartphones, qui sont des appareils qui intègrent de plus en plus de couches logiciels complexes

        Justement pour les smartphones, on a tout réécrit, OS, libs, GUI…

        http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: Wrapper versus wild

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Il y a quand même pas mal de choses qui sont re-utilisées, et heureusement car ils sont déjà chères, alors sinon ca serait carrément inaccessible.

  • # Mon expérience de l'auto-hébergement

    Posté par . Évalué à 10.

    Ça va faire bientôt 30 ans que j'habite chez moi, j'en suis content, ça marche bien…

    Il se prend pour Napoléon, son état empire.

  • # marché pas prêt

    Posté par . Évalué à 10.

    J'espère ne pas trop te décevoir, mais je pense que le "marché" (les utilisateurs potentiels: blogueurs, etc.) n'est tout simplement pas prêt à passer à l'auto-hébergement, que ce soit à domicile ou sur serveur.

    Pour justifier un peu:
    Quels sont les avantages de l'auto-hébergement?
    - la sécurité des données
    - un meilleur contrôle de la vie privée
    - une plus grande liberté d'usage

    Reprenons point par point:

    • la sécurité des données:
      La plupart des usagers du net pensent que leurs données sont déjà en sécurité chez Google, chez Facebook, chez Tweeter, etc.
      Ils n'ont peut-être pas raison, mais pas complètement tord non plus. Ce sont tous les 3 d'assez gros bastions dans lesquels le pirate moyen aura le plus grand mal à s'infiltrer.

    • un meilleur contrôle de la vie privée
      C'est un des meilleurs arguments, mais c'est vraiment là que le public n'est pas prêt. Prêt à protester contre la politique de FB, les pubs de Google ou autre, oui, il est prêt. Mais prêt à se passer de ces services au prix d'un effort personnel même minimal, non. La barrière technique semble encore trop élevée. L'ordinateur reste une machine complexe et difficile à apprivoiser, alors proposer à M. Lambda de devenir son propre Facebook, son propre Google, ça va l'inquiéter.

    • une plus grande liberté d'usage
      Et non, Google, FB, et Tweeter ne laissent pas les utilisateurs faire n'importe quoi. Mais si on demande au quidam moyen, il répondra que si lui-même ne publie pas des contenus très très douteux, il n'aura pas de problème, et il n'a aucune intention de publier des contenus douteux. Donc il ne voit pas où est le problème.
      Quant à la liste des services "modulaires", la simple question a déjà perdu la moitié de l'assistance: "hein? service? je veux pas d'un service, je veux facebook et gmail!"

    Quels sont les arguments contre l'auto-hébergement?

    -On te propose de devenir administrateur de ton système, alors que ça fait des années qu'on nous dit qu'administrateur système, c'est un boulot de professionnel!?
    -Si j'ai une panne de courant à la maison, mon mail ne marche plus? Une journée, c'est pas grave, mais 1h après mon départ en vacances, c'est plus emmerdant…
    -Si l'ordinateur tombe en panne, je perds "tout mon Facebook", toutes mes photos, tout mon "cloud"?
    -M'en occuper? Mais pourquoi je devrais faire ça alors que Google peut très bien le faire, et bien mieux que moi??

    Bref, si tu veux que ça marche, tu as un énooooorme travail de marketing et sensibilisation au produit qui t'attend.

    C'est un peu comme Linux sur le bureau: le système est là, il est beau, il est prêt. Tout le monde pourrait te dire "ah mais c'est chouette Linux!" en l'essayant vite fait, et au moment fatidique, d'ajouter un "ah mais moi c'est pas pareil, je reste sous Windows/Mac parce que [insérer ici excuse plus ou moins foireuse]".

    Quant à moi, ça fait des années que je me tâte, et je n'ai toujours pas sauté le pas. Faut croire que même certains initiés ne sont pas si pressés…

    • [^] # Re: marché pas prêt

      Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 10/09/12 à 11:52.

      Tu peux aussi rajouter le fait que les grosses plateformes citées font tout pour créer des switching costs. Ex : il faut être hébergé chez FB pour consulter les autres profils FB, il faut avoir ses mails sur Gmail pour profiter de Gtalk, il faut être sur Twitter pour se faire suivre par d'autres sur Twitter…

      • [^] # Re: marché pas prêt

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        il faut avoir ses mails sur Gmail pour profiter de Gtalk

        Non, tu as un compte Gmail ouvert quand tu utilise Gtalk mais rien ne t'oblige à l'utiliser.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: marché pas prêt

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je suis assez d'accord avec toi. Je me suis fait la même réflexion, mais en même temps, sans offre alternative ce n'est pas simple de se faire une idée. L'unique raison pour laquelle nous faisons qyshare, c'est principalement pour la notion de liberté et de "gratuité". Le volume de données que j'ai d'accessible est énorme (environ 1To) et ca me couterait une fortune de les externaliser. Je privilégie aussi l'accessibilité sur mon réseau interne, car la QoS est alors bien meilleur.

      Pour répondre à tes objections, voici quelques solutions sur lesquels nous travaillons dans le projet qyshare:

      • Sécurité des données: D'ici la fin de semaine il sera possible d'appairer deux serveurs qyshare et de sauvegarder en point à point leurs contenus. En clair, tu pourras sauvegarder tes données sur la machine d'une personne de confiance comme ton père, ton frère où un pote. Tu seras où son tes données, et nous essayons de simplifier le processus à son maximum. En terme de services c'est le même niveau de QoS que ce que tu trouveras sur un prestataire externe.

      Concernant la partie hardware, ben c'est sûre que cela nécessite de mettre en oeuvre des notions un peu complexe RAID, etc etc … mais ca finira bien par rentrer si on y travaille.

      • Le contrôle de la vie privée est peut-être le meilleur des arguments pour motiver un auto hébergement. En fait, beaucoup de monde souhaiterait utiliser les services de Facebook mais beaucoup n'ose pas par peur justement de l'exposition que cela représente (cas de mes parents, oncle, tante etc …). Les plateformes sont d'autres parts très limité en capacité de stockage, et résumer la vie de chacun en 140 caractères même en illimité s'est tendu.

      • La liberté d'usage est surtout présente dans une capacité quasi illimité de stockage et de créativité dans la manière de présenter l'information.

      • Je pense que l'administration système est un faux problème si le soft est bien fait. Linux sur le Desktop a énormément souffert de manque applicatif. Dans le domaine de l'hébergement de service, toutes les applications sont là. C'est une différence majeur. De plus tout est relativement "masquable".

      • [^] # Re: marché pas prêt

        Posté par . Évalué à 8.

        Mmm, je ne suis pas vraiment la cible de choix à convaincre (enfin, quelque part si: remplacer mon compte mail pour les échanges purement privés par exemple, ce serait pas plus mal). Je sais déjà pourquoi je me tâte ;)

        Comme expliqué juste au-dessus, ne pas non plus négliger la captivité des utilisateurs de FB & co.

        Mais pour te répondre encore:
        Si je vais voir mes parents, qui auront déjà assez peu confiance en eux, ils me demanderont de devenir leur unité de secours, tout comme tous les membres de ma famille, la très grande majorité de mes amis, etc. Pourquoi? Comme pour réparer l'ordinateur: "faites confiance au gars qui s'y connait!".
        Résultat: c'est mon nœud à moi qui va morfler.
        Si je leur demande de trouver "quelqu'un d'autre" de confiance, rappelons-nous qu'on a deux facteurs ici:
        -la confiance morale, ça devrait pas être un problème
        -la confiance technique: à quel non-initié vais-je confier ma sécurité?
        Du coup, sans cette garantie "technique", ils ne sauteraient toujours pas le pas.

        C'est toujours une question d'image, et les "gros" services n'hésiteront pas à demander en toute hypocrisie au quidam: "vous croyez vraiment être capable à vous seul de gérer aussi bien le service mail que l'équipe de centaines d'ingénieurs hautement qualifiés et expérimentés de Google?". Et si ça marche pas, une petite couche d'enfumage technique:
        "Vous êtes sûr que la configuration de votre DNS permet bien une redirection du protocole SMTP en cas de panne de votre serveur?
        Si vous n'avez rien compris à cette question, laissez-nous y répondre:
        Google, pour vous rendre les choses simples!"
        Parce que c'est le point sensible: les utilisateurs sont déjà persuadés que "c'est compliqué". Le mot "serveur" est déjà grossier.
        Ce serait même drôle d'aller prendre des gens dans la rue et leur demander ce que c'est pour eux un "serveur" en informatique.

        Quant à l'applicatif: je n'essaierais même pas de lutter contre la dépendance FB, je me pencherais plutôt sur le cas de Friendica, qui est censé pouvoir fournir des passerelles vers Facebook entre autres. Comme ça, tout le monde est content: ceux qui ont peur de Facebook, et ceux qui ont peur de ne plus avoir Facebook…

        L'administration système, je suis au regret de vous dire qu'elle va dépendre entièrement de vous, et qu'il va falloir pour ça encadrer sérieusement la liberté que vous voulez conférer à vos utilisateurs. C'est comme ça que ça marche pour Apple: un nombre limité de configs et de matériel supporté, ça veut dire moins de cas imprévus.

        Pour qy.share, soit les utilisateurs peuvent installer tout et n'importe quoi et vous n'aurez plus aucun moyen de les aider ou gérer proprement les mise-à-jour qui impliquent des modifs de config, soit vous ne leur laissez qu'une liberté limitée pour assurer un support plus simple.

        Évidemment je parle d'un cas générique. Pour les utilisateurs avancés, un petit bouton "Avancé" et un accès root sans restriction s'échangeront contre la garantie que toute mise à jour se passera sans nécessité d'intervention d'un admin "confirmé".

        Et pour reprendre encore un autre truc, sur le marketing:

        Beaucoup de sensibilisation à faire.
        Évitez les termes qui font peur: éliminez le mot serveur.
        Faites toujours dans l'explication simple. "Où sont mes données?". Vous savez que la plupart de vos utilisateurs potentiels ne savent pas trop ce que c'est que leurs "données"? Et puis Google, je sais qui c'est. C'est la grosse boite américaine, là! C'est quoi le problème avec Google au juste?

        Plutôt: "ça ne vous dérange pas que Google, Yahoo et les autres lisent vos mails?" (ce qui est vrai, même si c'est fait par un robot, mais si on rentre dans les détails, encore une fois, on perd la cible).
        "Ça ne vous gêne pas que Facebook stocke précieusement vos photos de soirée?"

        Je lis sur le site "le serveur familial robuste". Là-dedans, je peux te dire:
        "serveur": ça fait peur à lui tout seul. C'est un truc de professionnel, ça, les serveurs. C'est pas fait pour nous les mortels.
        "robuste": "Je sais pas ce que ça veut dire. Il résiste aux chocs? Ou alors c'est un truc technique informatique??". Et la dernière réponse est presque bonne! Robuste en informatique, ça ne parle pas de hauteur de chute ou de coups de marteaux!

        Pensez qu'on n'a jamais vu aucun FAI parler de "modem ADSL combiné à un serveur de flux multimédia de salon robuste".
        Par contre, une "box", tout le monde sait ce que c'est: c'est le "truc" qui fait venir internet, la télé et le téléphone à la maison!"

        Trouvez un mot plus "cool" et moins effrayant que serveur! Ça doit respirer la simplicité! "Diffusez", c'est pour les chimistes, ça, non?
        "Partagez", voilà un terme bien trouvé et déjà utilisé.

        Bon, j'ai écrit une tartine sans queue ni tête, mais j'ai pas le courage de la reprendre. Bonne confusion à tous!

        • [^] # Re: marché pas prêt

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'était pas si confus ;), mais je te l'accorde on a un énorme effort de "wording" à faire et de concentration sur l' "usage" plutôt que la partie technique. T'es le bienvenu pour contribuer au site. Le mot serveur fait peur, mais il faut trouver le bon terme et c'est pas toujours évident. Une des premières étapes c'est aussi de s'assurer que ca marche techniquement, et c'est en ce sens que j'ai voulu sensibiliser aujourd'hui. Nous devons prendre un peu de temps pour tester ces fonctions qu'offres ces nouveaux logiciels. Nous (les informaticiens) avons trop tendance à critiquer avec d'avoir tester réellement. Il y a un truc dans lequel je crois, je ne pense pas qu'autant de personnes de cultures différentes se pencheraient sur la thématique du self-hosting sans pour autant qu'il y ait un réel intéret à faire fonctionner cette technologie.

    • [^] # Re: marché pas prêt

      Posté par . Évalué à 0.

      La plupart des usagers du net pensent que leurs données sont déjà en sécurité chez Google, chez Facebook, chez Tweeter, etc.
      Ils n'ont peut-être pas raison, mais pas complètement tord non plus. Ce sont tous les 3 d'assez gros bastions dans lesquels le pirate moyen aura le plus grand mal à s'infiltrer.

      Ça, c'est à voir. Il suffit de voir à quel point il est simple de pirater un compte Apple, même sans connaissance technique, juste un peu d'ingénierie sociale (source).

      Il y a aussi le cas de ces douze millions de comptes piratés, toujours chez Apple (source). On nous rabâche les oreilles avec la plus grosse capitalisation boursière, ça n'empêche pas les failles. De là, Google et autres n'en sont sûrement pas exempts.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: marché pas prêt

        Posté par . Évalué à 3.

        Il y a aussi le cas de ces douze millions de comptes piratés, toujours chez Apple. On nous rabâche les oreilles avec la plus grosse capitalisation boursière, ça n'empêche pas les failles.

        Sérieusement ? 12 millions de compte piratés par la faute d'Apple ?

        Si tu avais été chercher un peu plus d'infos que des titres à sensation tu aurais découvert que les 12 millions d'infos sont vraisemblablement issus d'une application tierce (qui a enregistré les UDID (identifiants uniques de l'équipement), le token APNS (pour envoyer des notifications), le type d'équipement et le champ "nom" de l'équipement rempli par l'utilisateur). Donc on a une fuite au niveau d'une application tierce … faute d'Apple ?

        Tu découvriras également que l'UDID ayant été abusé par les régies de pub (bien avant cette histoire de fuite), il n'est plus accessible aux applications actuelles … réaction d'Apple

        Il y a un tas de chose que l'on peut reprocher à Apple mais si on veut être crédible il vaut mieux le faire sur les points qui sont vraiment reprochables.

        • [^] # Re: marché pas prêt

          Posté par . Évalué à 0.

          À quel moment ai-je dit que c'est la faute d'Apple ?

          Je dis juste que même ça arrive même aux plus grosses boîtes, même si en l'occurence ce n'est pas de leur faute, et que Google et autres n'y couperont pas.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: marché pas prêt

            Posté par . Évalué à 4.

            À quel moment ai-je dit que c'est la faute d'Apple ?

            Juste au dessus "On nous rabâche les oreilles avec la plus grosse capitalisation boursière, ça n'empêche pas les failles."

            Donc ce n'est pas une faille Apple mais tu parles de leur capitalisation boursière …

            • [^] # Re: marché pas prêt

              Posté par . Évalué à 1.

              Non, mon propos était de dire que c'est du même niveau que «  Ce sont tous les 3 d'assez gros bastions dans lesquels le pirate moyen aura le plus grand mal à s'infiltrer » : je voulais appuyer mon argument qui est (encore une fois) que ce n'est pas parce qu'on choisit d'héberger ses données dans une grosse boîte qu'on est à l'abri.

              Si je voulais vraiment critiquer Apple, je ne l'aurais pas pris en exemple pour dire que ça ne doit pas être mieux chez les autres.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: marché pas prêt

          Posté par . Évalué à 0.

          A noter aussi que tu peux pas faire grand chose avec un udid.
          C'est beau, ca fait 128 bits, mais en pratique, le mieux que tu puisses en faire, c'est caler une table bancale avc le dvd…

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: marché pas prêt

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Si c'est utile, ça sert à recouper tes informations à travers les différents service (raison pour laquelle il a été supprimé).

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: marché pas prêt

              Posté par . Évalué à 0.

              Oui, mais pour ca, faut attirer beaucoup de traffic vers soi (ce que font les boites d'analytics), donc etre un business legitime et avoir du temps.
              Un million d'udid tout seuls, ca va pas te servir a grand chose a part occuper ton disque dur.
              Tu sauras que 1234-bf3442a0-4242 s'appelle "iPad de tata germaine", mais j'irais pas jusqu'a dire que c'est une violation de vie privee, il te faut une base de donnees de udids associees a des infos personelles pour en faire quelque chose, et je pense que celles qui existent coutent cher et sont jalousement gardees.

              Les tokens de push notifications, idem, a moins de reussir a casser SSL, c'est joli mais pas tres utile. Sans compter qu'apple peut s'amuser a les revoquer quand ils veulent ces tokens.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: marché pas prêt

          Posté par . Évalué à 0.

          J'oubliais, le probleme gros mytho sur la fuite, a la base c'etait cense etre un hackage du fbi, quand tu creuses unnpeu on se rend compte que ca vient pas de la. D'ici a ce que les 11 millions de udid manquants n'existent pas, il n'ya qu'un pas.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: marché pas prêt

          Posté par . Évalué à 3.

          Donc on a une fuite au niveau d'une application tierce … faute d'Apple ?

          Apparemment ça y est c'est identifié : http://www.mac4ever.com/news/72631/fuite_d_udid_blue_toad_responsable/ .
          Ce sera rigolo de savoir comment cette base de donnée a atterri dans les mains du FBI ^

          • [^] # Re: marché pas prêt

            Posté par . Évalué à 3.

            Rien ne prouve que la liste a été obtenue depuis un laptop appartenant au FBI… Tout ce qu'on a, c'est une affirmation des types qui ont publié la liste.

      • [^] # Re: marché pas prêt

        Posté par . Évalué à 2.

        Ah mais je te dis pas que c'est justifié!
        Je te dis que si tu demandes à ta tantine si elle a plus confiance en elle pour assurer la sécurité d'une info ou en Google, elle va certainement te répondre Google!

    • [^] # Re: marché pas prêt

      Posté par . Évalué à 5.

      Bah moi ça ne me gêne pas que les gens boudent l'auto-hébergement, du moment qu'on ne m'empêche pas de le faire. Et avec la plupart des FAI c'est pas gagné (bridage du port 25 sortant, option IP fixe à 19€/mois, etc…)

      • [^] # Re: marché pas prêt

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Avec l'augmentation des débits, il est de plus en plus difficile d'empêcher l'auto-hébergement. Pour info sur qyshare nous utilisons en relais SMTP, le SMTP du FAI sur lequel fonctionne qyshare. Il y a une dépendance, mais cela permet d'envoyer les mails. Pour ce qui est de l'IP fixe, on a un petit demon qui check régulièrement les changements d'adresse Ip et qui fait du DNS dynamique gratuitement à la DynDNS. Maintenant, si l'IP change tous les jours (merci FT) c'est tendu, mais si cela ne change qu'occasionnellement (merci SFR et Numéricable) c'est gérable.

        • [^] # Re: marché pas prêt

          Posté par . Évalué à 1.

          Oui mais passer par un relai comme tu dis c'est une dépendance, tu n'es donc pas 100% auto-héberegment.
          Et cela t'empêche de faire un MX backup pour un pote… c'est du vécu.

          • [^] # Re: marché pas prêt

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            C'est exact. Nous regardons comment faire pour avoir les bonnes entrees MX sur les serveurs DNS blog.quietty.com, mais ce n'est pas encore implementes. Normalement le port 25 en sortie devrait etre ouvert chez ton operateur. C'est avec qui que tu as eu ce soucis ?

          • [^] # Re:marché pas prêt

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Et cela t'empêche de faire un MX backup pour un pote…

            Pourquoi ?

            • [^] # Re:marché pas prêt

              Posté par . Évalué à 1.

              Nous avons essayé et l'utilisation d'un relay empêche le système de fonctionner correctement. Au lieu d'être stocké le message est renvoyé directement au relay qui te le renvoie à nouveau, et ça fait une boucle.

              Peut-être que c'est moi qui ne maitrise pas bien le principe des backup mx et je suis prêt à apprendre. Ou peut-être qu'effectivement un relay brise le principe.

    • [^] # Re: marché pas prêt

      Posté par . Évalué à 5.

      -On te propose de devenir administrateur de ton système, alors que ça fait des années qu'on nous dit qu'administrateur système, c'est un boulot de professionnel!?

      Le problème se pose déjà pour un PC personnel. Ce n'est pas parce qu'une machine n'est utilisée que comme client, qu'il n'y a pas besoin de l'administrer. Ne serait-ce que pour les nuisances qu'elle peut infliger à autrui (spam, DDOS..).

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: marché pas prêt

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui mais c'est là qu'est tout le problème marketing:
        Un "PC", tout le monde peut l'utiliser (et des gens font des conneries, mais passons
        Un "serveur", ah non, c'est trop compliqué ça!

        • [^] # Re: marché pas prêt

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ben et si les solutions de type serveur etaient integrees dans le PC ?

          • [^] # Re: marché pas prêt

            Posté par . Évalué à 2.

            Bonne idée. Avec la généralisation de IPv6 et de la délégation DNS par les FAI, ça sera bientôt facile de faire "aptitude install blog" sur son PC perso.

            Quelque chose me dit que les FAI sont pas trop trop motivés, là.

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

            • [^] # Re: marché pas prêt

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Sur qu'ils sont pas motives, c'est pour ca qu'il faut passer par ceux qui le seront ;), les vendeurs de hardware de type PC qui ne verront pas forcement d'un bon oeil une dematerialisation trop prononcee. C'est d'ailleurs en partie pourquoi GrosBill souhaite precharger sur l'ensemble de ses PC qyshare. Les FAI finiront d'ailleurs par trouver l'auto hebergement interessant car ils peut etre une source de differenciation qui peut etre interessante pour eux, car aujourd'hui c'est un peu du grand n'importe quoi. C'est quand meme plus basique de comparer des Mb/s que des offres de services un peu trop tordus ;). Il y a une opportunite pour les logiciels libres, mais il y a du boulot pour la saisir.

    • [^] # Re: marché pas prêt

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      On te propose de devenir administrateur de ton système, alors que ça fait des années qu'on nous dit qu'administrateur système, c'est un boulot de professionnel!?

      Tout comme garagiste, boulanger ou jardinier.

      Si j'ai une panne de courant à la maison, mon mail ne marche plus? Une journée, c'est pas grave, mais 1h après mon départ en vacances, c'est plus emmerdant…

      L'usage est de retenter l'envoi pendant 5 jours.

      Pour tenir une panne plus longue, tu peux utiliser un "mx backup", cad un serveur qui stockera tes mails en attendant.

      Si l'ordinateur tombe en panne, je perds "tout mon Facebook", toutes mes photos, tout mon "cloud"?

      Il faut toujours sauvegarder.

      M'en occuper? Mais pourquoi je devrais faire ça alors que Google peut très bien le faire, et bien mieux que moi??

      L'autohébergement c'est d'abord fait pour les gens qui aiment faire les choses eux même.

      http://devnewton.bci.im

      • [^] # Re: marché pas prêt

        Posté par . Évalué à 3.

        On te propose de devenir administrateur de ton système, alors que ça fait des années qu'on nous dit qu'administrateur système, c'est un boulot de professionnel!?

        Tout comme garagiste, boulanger ou jardinier.

        Et? Tu crois que tu vas convaincre le quidam qu'il peut avoir un serveur très simplifié et administré par mise à jour distante en lui expliquant que boulanger c'est un métier mais tu peux faire du pain à la maison?
        Le pain, la farine, l'eau, le four, je crois qu'il comprend.
        "La mise à jour à distance régulière", "la purge des caches", c'est bon, t'as perdu ton auditoire.

        L'usage est de retenter l'envoi pendant 5 jours.

        Pour tenir une panne plus longue, tu peux utiliser un "mx backup", cad un serveur qui stockera tes mails en attendant.

        Explique à mes parents qu'ils ont le choix entre ne jamais partir plus de 5 jours s'ils ne veulent pas perdre un mail, ou alors "ajouter une entrée MX BACKUP"… vers où d'ailleurs?

        Il faut toujours sauvegarder.

        Pas quand d'autres s'en chargent à ta place!
        De plus, encore une fois, je ne dis pas que les arguments sont pertinents, je dis à quoi tu vas faire face dans un marché de non-initiés.
        Je peux répondre encore plus simples: tout ce que t'as pas mis sur FB, tu peux le perdre là demain matin si ton PC tombe en panne, et tu dors bien la nuit…

        L'autohébergement c'est d'abord fait pour les gens qui aiment faire les choses eux même.

        Ben on doit pas répondre au même journal alors, parce que moi ce que je vois ici c'est une initiative pour démocratiser, lever la barrière technique au plus grand nombre. Si tu réponds aux gens qui hésitent: "L'auto-hébergement, c'est pour ceux qui veulent passer du temps sur le serveur", oublie l'idée!

        • [^] # Re: marché pas prêt

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Tu crois que tu vas convaincre le quidam

          Le quidam, je m'en carre le linux :-)

          http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: marché pas prêt

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est sure que la tache est immense et necessite un exercice un peu complique. Ce que l'on essaie de faire avec qy.share c'est deja de faire oublier que le logiciel est un O/S complet, mais est simplement un logiciel standard. Quand il tourne sur la machine les donnees sont accessibles a distance et en local. Quand il est eteint personne ne peu acceder aux donnees du PC sur lequel le soft est heberge. Un truc binaire. D'ailleurs l'interface de base se resume au Splash en directFB avec quelques messages et une invitation a se connecter sur le serveur web embarque.

          Ce que nous essayons de faire c'est mettre en avant les fonctions plutot que la maniere dont elles sont faites (a la limite on s'en moque que c'est du DLNA, ce qui compte c'est que je puisse voir mes films sur ma TV connecte en zappant (ca marche uniquement sur les TV Samsung avec SmartHub)). On essaie vraiment de s'orienter vers l'usage, et c'est pourquoi on a pris un moteur wordpress (ok je sais c'est complexe etc …) qui nous semble "accessible" a une personne un peu motivee pour publier du contenu, et que l'insertion du contenu se fait principalement via le systeme de fichiers partages avec l'O/S hote. La configuration reseau est automatique.

          Mon test ultime aura ete de le faire installer par ma femme et mon frere, qui ont des tonnes de qualites mais pas celle de s'y connaitre en informatique.

          La tache est immense, mais ce qui compte s'est peut-etre plus de penser qu'elle est surmontable. Pour la partie MX, clairement il ne faut pas "exposer" cette necessite aux usagers, mais se debrouiller pour le faire gerer par le systeme.

    • [^] # Re: marché pas prêt

      Posté par . Évalué à 2.

      Ajoutons que Microsoft s'est cassé les dents avec son Home Server. Ils n'ont pas fait dans la simplicité il est vrai, mais le produit n'a jamais trouvé son marché, malgré les pubs et investissements marketing. Donc le marché est plus probablement une niche pour paranos/bricoleurs (sélectionnez selon le niveau de sécurisation du serveur…). Le quidam lambda n'en voit pas l'intérêt, n'a pas les compétences pour installer apache et sécuriser sa machine: il choisit Dropbox ou Google Drive. Ça marche, partout, c'est magique. Son PC plante, il installe 10 Mo sur le nouveau et ça repart. Si le serveur auto-hébergé plante, c'est des heures de conf, de paramétrage, de mise a jour. Et au mieux, une restauration d'un backup fait il y a quelques semaines.
      En terme de sécurisation, les fournisseurs ne sont pas parfaits, mais force est de reconnaitre qu'ils ont une expérience, des compétences et une architecture matérielle et logicielle que n'aura jamais Mme Michu.
      C'est un beau jouet pour technophile (j'en suis un), mais le jour où cela sera généralisé, ça sera avec un concept simple et élégant (tant l'utilisation que l'objet/serveur en lui-même).

      • [^] # Re: marché pas prêt

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est bien pour ça qu'il ne faut pas confier ni l'installation, ni la configuration, ni l'administration à l'utilisateur final!

        Livre un Apache pré-installé passe-partout. Pose le minimum de question au premier démarrage, ne garde que ce qui est vital pour le fonctionnement. Oublie l'optimisation, de toute façon c'est pour un usage familial, on n'a pas besoin d'aller trifouiller les réglages de My/PostgreSQL pour accélérer les requêtes…

        Donc non pas une configuration par défaut, mais une configuration unique!

        Les mises-à-jour, c'est simple: on sait déjà comment faire, que ce soit sous Linux ou Windows (mises-à-jour système j'entends…).

        Et pour les applis tierces, c'est là que ça se complique. Ils ne pourront pas se permettre de les laisser entrer chez un utilisateur non averti. Tout devra être sous un contrôle rigoureux avec un minimum de "liberté de réglage" à l'utilisateur final. En échange, les mises-à-jour pourront changer la configuration (comme les fichiers de config par défaut peuvent être changer dans une distro Linux) en ayant été raisonnablement testé, vu que toutes les machines sont réglées à l'identique. Ça laisse vachement moins de cas de figure différents.

        Ainsi il sera possible de faire non seulement les mises-à-jour, mais avoir le contrôle sur la maintenance logicielle.

        vejmarie parle ailleurs d'utiliser un autre serveur comme backup, à la fois pour les données, mais pour le service en cas de panne. C'est une bonne idée, mais il faut que ça reste simple pour l'utilisateur. Des phrases genre:
        "Veuillez entrer l'adresse IP de la personne digne de confiance que vous avez choisie pour assurer la pérennité de vos données et la robustesse du service", ben c'est bon: soit l'installation s'arrête, soit le champ restera vide pour la vie du serveur.
        Il faut un moyen archi-simple de formuler et entrer l'information, genre une adresse e-mail, avec une question type:
        En cas de panne de votre machine, qyshare peut utiliser une autre machine qyshare chez une personne de confiance pour que tout marche en solution de secours. (et encore, je trouve que c'est toujours limite!).
        Le top serait un bouton simple pour la restauration genre: "est-ce votre première machine qyshare? si non, voulez-vous récupérer vos informations chez votre personne de confiance?"

        • [^] # Re: marché pas prêt

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Oui je suis d'accord avec toi. Il ne faut pas oublier non plus qu'une des promesses de ces solutions c'est d'etre en 0 admin, et de ne necessiter qu'un minimum de connaissance technique. Il reste du travail pour y arriver mais si ce but est atteint, il ne restera plus que les freins de la QoS qui me semblent etre surmontable.

  • # Autre solution propriétaire.

    Posté par . Évalué à 1.

    D'un point de vue propriétaire (mais pour la plupart intégrant des briques libres), on peut citer Weezo (http://www.weezo.net) , orienté grand public, et hébergement à domicile, et feu Opera Unite.

    Il y a également Windows Home Server : http://www.microsoft.com/france/windows/windows-home-server/

    Présentation des fonctionnalités :

    http://www.microsoft.com/france/windows/windows-home-server/presentation-windows-home-server.aspx

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Autre solution propriétaire.

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Exact, mais juste pour info Microsoft en a annoncé l'abandon.

    • [^] # Re: Autre solution propriétaire.

      Posté par . Évalué à 5.

      Waa, le moinssage en règle juste parce que c'est marqué "Microsoft" sur la boîte :)

      Quand c'est marqué "Google" y'a bcp moins de gens qui hésitent à s'en servir. :P

      Sans rancune :)

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: Autre solution propriétaire.

        Posté par . Évalué à 3.

        Ou c'est peut-être juste à cause de la réponse qui met évidence le fait que tu proposes une alternative pas super pérenne?

        • [^] # Re: Autre solution propriétaire.

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Rassurez vous, j'ai beaucoup de difficultes avec l'ensemble des acteurs du marche sur ce sujet en ce moment et a la limite Microsoft est probablement l'acteur qui a la strategie la plus claire.

          • [^] # Re: Autre solution propriétaire.

            Posté par . Évalué à 2.

            Stratégie qui est ?

            Et comment vois-tu la stratégie du libre à travers les projets présentés ici ?

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

            • [^] # Re: Autre solution propriétaire.

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ben pour le moment, je vois la strategie du libre un peu desordonnee et un manque de motivation de la part des utilisateurs, et surtout un defaitisme une peu trop prononce. Les logiciels libres ont tout ce qu'il faut, il faut juste faire emerger plus de projet, et les promouvoir. Le grand public ne sera convaincu de l'interet que si nous utilisons deja nos propres logiciels.
              Quand a la strategie de Microsoft elle est tres classique, faire payer sur un modele economique claire, c'est toujours mieux qu'un Facebook ou l'on croit trop facilement que tout est gratuit,

  • # IndieWebCamp de ce weekend

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Journal d'actualité car ce dimanche se déroulait l'IndieWebCampUK à Brighton pour aborder précisément ces sujets.

    S'y trouvaient les développeurs d'Unhosted (ownCloud) et de plein d'autres jolis projets dont la seule vue du github rend jaloux ;)

    Si ça vous intéresse, suivez le lien : http://indiewebcamp.com/2012/UK !

    • [^] # Re: IndieWebCamp de ce weekend

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Merci pour le pointeur je vais regarder ça avec attention !

    • [^] # Re: IndieWebCamp de ce weekend

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Dommage de se limiter au Web, l'auto-hébergement c'est souvent bien plus que ça.

      • [^] # Re: IndieWebCamp de ce weekend

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je te rejoins sur le fond… mais il faut bien commencer par quelque chose :)

        Ce qui m'a attristé par ailleurs c'était que beaucoup d'intervenants s'intéressaient plus au comment (protocoles, etc.) et à leurs solutions techniques (plutot jolies) qu'aux pour-quoi/pour-qui : questions d'usage, d'adéquation aux besoins des utilisateurs et d'éventuel déploiement à grande échelle…

      • [^] # Re: IndieWebCamp de ce weekend

        Posté par . Évalué à 3.

        Je dirais même que le Web est un des trucs les plus chiants à mettre en place, si on veut sortir du site Web statique de base. Les services sont plus simples à configurer et à sécuriser avec le bon protocole (par exemple, il est plus simple de mettre en place un serveur Jabber avec un salon, qu'une appli Web de chat à plusieurs). L'Internet hors Web consomme également moins de bande passante et de ressources CPU côté serveur, pour un même résultat.

        À tel point que j'en viens à considérer la mode du "tout Web" comme un obstacle majeur à l'auto-hébergement.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: IndieWebCamp de ce weekend

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          il est plus simple de mettre en place un serveur Jabber avec un salon, qu'une appli Web de chat à plusieurs

          Même une tribune?

          http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: IndieWebCamp de ce weekend

          Posté par . Évalué à 1.

          Je ne comprends pas bien la difficulté avec le web, peux-tu développer ? Avec des CMS comme Wordpress et des outils comme owncloud qui font tout pour toi je ne vois pas bien.

  • # FreedomBox

    Posté par . Évalué à 2.

    Il manque aussi le projet lancé par des membre de Debian
    FreedomBox

  • # Relou

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'est chouette de promouvoir des journaux en dépêches.

    Mais ça serait bien de les convertir, car on ne repartirait pas à zéro au niveau des commentaire.

    Prochainement, je vous proposerai peut-être un commentaire constructif.

  • # Un peu tard mais bon

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Juste une petite video pour "voir" qyshare en action, c'est ici

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.