Journal Quel modèle économique pour l'Open Hardware ?

30
15
juin
2016

Bonsoir à tous,

Il y a quelques temps j’écrivais un journal sur l'Open Hardware (dans le domaine des serveurs et datacenters), où nous en étions et quels étaient à la fois les outils disponibles et projets sur lesquels nous étions impliqués.

Je vais essayer d'aborder un sujet un peu plus complexe à savoir le(s) modèle(s) économique(s). Qui dit hardware dit besoin de fabriquer pour consommer. C'est à la fois une force et une faiblesse, car un prototype ou un équipement fabriqué en petite série est par essence chère et parfois fragile, ce qui représente un frein important à la création de communautés (on a pas envie de bosser sur un projet qui restera virtuel et bricoler un serveur dans un Fablab reste hyper challenging).

Le statut open n'est pas toujours aussi perçu comme étant un statut qualitatif et représente un frein complémentaire à l'adoption.

Une fois ce tableau dépeint on pourrait penser qu'il est impossible ou dangereux de faire du business avec de l'Open Hardware et qu'il faut être sacrément pionnier pour essayer. Globalement je confirme, c'est dur, mais je ne vais pas m'en plaindre on est la pour avancer. (ce qui m’amènera peut-être à faire un journal sur le paradoxe France vs US sur l'adoption des nouvelles technos)

L'Open Hardware souffre aussi d'une image Open = pas chère exactement comme dans l'Open Source logiciel où on considère que le coût de conception représente 99% du coût de fabrication du produit et que donc le prix du produit doit être bas.

Là où le bât blesse c'est que c'est antinomique avec les faibles volumes initiaux et totalement faux, dans le domaine des serveurs les coûts liés à la vente (les commerciaux, le marketing, les frais logistiques etc …) représentent environ 15 à 20% du prix du produit chez un OEM, la conception environ 2 à 5% et le reste le prix de fabrication du système.

L'équation s'annonce donc complexe (quoiqu'on fasse on va se battre sur 15 a 20% du prix et l'innovation). Alors quels sont les services/lignes de produits que nous avons mis en œuvre chez Horizon pour tenter de faire avancer le schmilblick.

Première étape écouter nos clients, on est jeune (la société), et on doit donc croitre à la vitesse de notre marché à partir des marges que nos clients attendent de notre part. Afin de limiter au maximum les coûts de ventes, assurer la plus grande transparence et garantir le prix le plus bas on a donc fait le choix de la vente directe via un outils de configuration qui fourni un prix et une date estimative de livraison sans contact humain. C'est une approche un peu froide, mais l'automatisation est l'unique option que l'on a pour "battre" nos concurrents et fournir des solutions matérielles au tarif que le marché est près à accepter (en tout cas on espère).

Vous pouvez tester notre configurateur sur le site https://sales.horizon-computing.com et nous fournir un petit feedback ? On a principalement des retours positifs des US, et ca serait super d'avoir un retour de nos chères compatriotes non pas qu'on aime pas l'oncle sam ;)

Par la suite a on a décidé de s'attaquer au problème du support. L'approche que l'on a prise est de mettre en place des contrats facturés à l'intervention au lieu d'avoir un prix proportionnel au cout des machines, rien d'extraordinaire mais quelque chose de transparent.

Il reste LA piste de l'Open Hardware: la capacité d'innovation. Deux freins:

  • On est en France et par définition on achète pas une innovation qu'on a pas créée soit même (ou qui ne vient pas de très loin), donc si vous faites de l'Open Hardware, il faut vendre aux USA (désolé de le présenter aussi brut de fonderie, mais c'est du vécu et c'est comme ça que l'on est toujours là)

  • Financer l'innovation. C'est la dessus qu'on est créatif. Première étape, n'utiliser que des logiciels libres (pour une question de coûts, tiens ça me rappelle des tonnes de débat, mais aussi de flexibilité) pour la conception. Deuxième étape, chercher des sponsors, c'est un sujet étonnant sur lequel on était dubitatif mais au final ça à fonctionné pour RuggedPOD, alors on continue, ça permet de financer la R&D communautaire (on a même réussi à financer 1 mois et demi à 3 membres de l’équipe communautaires RuggedPOD dans la Silicon Vallée)

Le modèle est peut-être encore fragile mais semble se stabiliser. Votre retour m’intéresse sur (j'ai peut-être loupé qqs étapes) ce modele, un feedback sur le configurateur, les prix que l'on arrive à pratiquer, votre envie de vous impliquer dans un projet Open Hardware et en tant que contributeur qu'est-ce qui vous intéresserait le plus (on doit décider dans quoi investir) comme contre partie !

Je n'ai pas parlé de la validation, mais bien entendu notre cœur de métier c'est de vérifier que les designs faits de manière communautaire sont "safes" d'un point de vue industriel et maintenables. On travaille donc pour se faire avec les constructeurs et laboratoire de certification.

Merci de m'avoir lu et à très bientôt dans le monde bouillonnant de l'Open Hardware ! Au plaisir de vous lire ;)

vejmarie

  • # positif

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Tu as oublié plein de négations dans ton texte :-) c'est sans doute ta façon positive d'aborder les choses :p

    Concernant https://sales.horizon-computing.com il est dommage de devoir s'inscrire pour avoir une idée de ce qui va être proposé :/ J'attendrais qu'il y ait une « promotion du moment » (ce qui vous permettrait au passage de canaliser plus de gens sur une configuration normalisée, de les préparer à l'avance pour faire encore plus de « just in time » avec la notion « yakalivrer ».

    ya pas une version en français ? Comment veux-tu vendre en France, Belgique, Luxembourg, Suisse s'il n'y a pas de français dans le texte ?

    La police retenue pour le gros du texte est difficilement lisible, je compte 6 fontes en tout : en PAO, il est recommandé de se limiter à 3 ou 4.
    « pick up your PO » : j'imagine que c'est « product order » mais bon… j'ai toujours des soucis avec les acronymes :-)

    «  You like what we do ? Say it to the world. » => ce serait bien d'ajouter le courriel (beaucoup de monde l'utilise encore), diaspora* éventuellement, xmpp, ou tout simplement un lien vers une page à imprimer contenant des exemples concrets de ce que vous proposez.

    Bon, je me suis inscrit, le mail prend un peu de temps à être envoyé (je suis habitué à ce que ça arrive déjà dans la boîte mail, le temps de basculer vers evolution et actualiser mon imap…).
    Le mail a pris largement plus que 5 min pour arriver : vu à 22h03, apparemment envoyé à 21h19 ?!
    Comment ça se fait que quand je crée mon password je ne suis pas loggué au site ? Je dois l'entrer de nouveau ? ha bah vi, spa très user friendly toussa et en plus la page est vide avec des + comme déjà suggéré avant, mais bon difficile de voir la différence entre rack et servers (ya une description quelque part ?)

    Sur https://sales.horizon-computing.com/rack j'ai un encadré sur le côté qui affiche que cela va déjà me coûter 8220 $ alors que je n'ai rien sélectionné et me donne une date de livraison au 17 août alors que je ne sais même pas ce que je suis en train de commander…
    Quand je clique sur les serveurs https://sales.horizon-computing.com/server ça m'indique dès le début un prix de 847 $ (le dollar ça se met devant pour les ricains, mais bon). Encore, ça ne correspond pas à ce que je crois pouvoir demander… ça fait un peu peur (on va te piquer tes thunes !). L'onglet « Memories » serait mieux renommé en « RAM » àmha.

    Bon, j'arrête là, je ne voudrais pas te déprimer :-) J'imagine que lorsqu'on a compris le concept, votre site va de soi et est très compréhensible. C'est assez joli, mais je pense qu'il y a besoin d'un peu plus d'accompagnement sur les phases de commande et de liens vers des configurations « habituelles » (la sélection du CPU est un peu sans références, pareil pour le fibre channel : est-ce utile alors qu'il y a surtout du SSD mis en avant ?)

    • [^] # Re: positif

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Bonsoir !

      Merci pour le test ;). Rassure toi il m'en faut enormement plus pour me deprimer. Les 8220$ c'est le prix du rack (reste assis). Sur Open Compute les alimentations electriques ne sont pas dans les serveurs mais dans le rack du coup ca augmente drastiquement le cout du rack nue.

      Pour le serveur c'est le prix du barebone (847$). Pour memories oui je suis d'accord.

      En fait le site n'est pas du tout internationalise, il est pret a etre traduit mais ce n'est pas encore implemente. On a pas fait de version francaise pour le moment.

      Pour le mail c'est bizarre, va falloir qu'on regarde ;)

      L'idee de la promo du moment est interessante en effet, on va regarder ce que l'on peut faire !

      Sinon as tu vu qu'il y avait plusieurs choix de racks/serveurs (drop down sur le nom des racks et serveurs?)

      Jm

      • [^] # Re: positif

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour le mail c'est bizarre, va falloir qu'on regarde ;)

        je suis franchement habitué à ce que le mail arrive avant que j'aie le temps de basculer sur evolution, j'ai attendu bien 1/4h pour rafraichir puis je suis passé à autre chose, donc bon il est sans doute envoyé en moins de 45 min :-)

        Sinon as tu vu qu'il y avait plusieurs choix de racks/serveurs (drop down sur le nom des racks et serveurs?)

        euh bin non, vu que je n'ai rien compris à ce que je pouvais acheter (aucun renvoi vers une doc').
        Sans abaque, le questionnaire ressemble à la déclaration d'impôts : tu sais combien tu paies, mais tu ne sais pas à quoi tu as droit :/ (hormis le fait de vivre en société en France).

        Des cas d'usages aideraient à choisir les bonnes options :

        • calculatoire / traitement de données en masse (la liste des CPU est un peu absurde : aucune doc' sur le choix possible et ce que cela apporte)
        • site web classique (minimum, prix optimisé : à plus de 40 € à l'année, ce n'est pas très concurrentiel)
        • gestion professionnelle de clients (=CRM), sugarcube ou autre installable automatiquement ? avec le dimensionnement attendu (300 clients par jours ou 2000 ? ou 4-5 :D)
        • accès ssh pour les installations ? Choix de la distribution ? Recommandations de partenariats pour mettre en place une solution ?
        • [^] # Re: positif

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Pour le mail c'est bizarre, va falloir qu'on regarde ;)

          je suis franchement habitué à ce que le mail arrive avant que j'aie le temps de basculer sur evolution, j'ai attendu bien 1/4h pour rafraichir puis je suis passé à autre chose, donc bon il est sans doute envoyé en moins de 45 min :-)

          J'ai envie de dire : ne passez pas de temps la-dessus, sauf si le problème venait à se reproduire très régulièrement. Les mails, ça fonctionne très bien 95% des cas. On l'a dans la minute où on a cliqué sur un lien. Mais il y a des fois, où pour une raison totalement inconnu, le mail met plus de temps à parvenir à destination. Et ce n'est pas forcément de la faute de l'expéditeur ! Cela peut venir aussi du destinataire.

          Donc, à moins que le problème soit récurrent, je vous conseille de ne pas trop vous attarder la-dessus ;)

  • # Feedback

    Posté par . Évalué à 8.

    Vous pouvez tester notre configurateur sur le site https://sales.horizon-computing.com et nous fournir un petit feedback ?

    Ca va paraitre idiot, mais change cette fonte et met un truc lisible. J'ai galèré à lire le titre (!!) et laisse tomber après "create your own account".
    Ça donne vraiment pas envie de continuer (chose que je n'ai donc pas faite).

    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Re: Feedback

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Entièrement d'accord, la fonte est tout bonnement illisible et, mais ce n'est qu'un point de vue personnel d'un mec qui n'y connaît rien en vente/pub/commerce/communication, je trouve que cela ne fait pas très professionnel…

      Après il faut s'inscrire pour aller voir derrière, donc j'ai pas vu…

      • [^] # Re: Feedback

        Posté par . Évalué à 6.

        la fonte est tout bonnement illisible et, mais ce n'est qu'un point de vue personnel d'un mec qui n'y connaît rien en vente/pub/commerce/communication, je trouve que cela ne fait pas très professionnel

        Pour donner une idée de l'impression que ça donne, je dirais qu'on dirait qu'un gaucher à essayé d'écrire à la main en Comic Sans en utilisant un feutre turquoise à pointe hyper fine.

        Effectivement, c'est assez vomitoire…

        • [^] # Re: Feedback

          Posté par . Évalué à 5.

          Je plussoie, c'est illisible.
          Sur ce genre de site je m'attends à des images de serveurs, des encadrés avec des prix, or là on dirait un blog raté.

  • # Le bât descend bas

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    … peut-être même traîne-t-il jusqu'au sol, mais ce n'est pas là qu'il blesse l'âne bâté.

    Également, un petit « n » apostrophe également qui s'est fait mal en se faisant la malle à l'orée de « […] utiliser que des […] »

    C'est avec grand plaisir que vous êtes lus, même sans être aruspices. Bon courage, et surtout d'immenses succès dans vos entreprises d'open-hardware.

  • # Plus gros ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 16/06/16 à 09:53.

    Est-ce que ça pourrait s'appliquer à un projet plus gros et plus coûteux ? Ou plus exactement : comment l'appliquer à un projet plus gros et plus coûteux ? C'est à dire comment mettre en Open Hardware un projet qui de toute façon demanderait de gros moyens financiers pour le réaliser,même si on pourrait réduire les coûts en utilisant au maximum les logiciels libres ? Mais au final,il faut bien des humains pour réaliser le truc et à un moment donné ou à un autre,il faut bien payer les gens pour leur travail. Tout ne peut pas se faire en bénévolat. Autrement dit,comment financer un tel projet?

  • # Pareil partout

    Posté par . Évalué à 3.

    On est en France et par définition on achète pas une innovation qu'on a pas créée soit même (ou qui ne vient pas de très loin),

    Dans le logiciel, c'est pareil. Une innovation française est plus facile à vendre en Chine et en Amérique, qu'en France. Il faut avoir fait ses preuves ailleurs d'abord.

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Pareil partout

      Posté par . Évalué à 5.

      ou alors il faut avoir des copains dans les ministères.

      • [^] # Re: Pareil partout

        Posté par . Évalué à 4.

        Dans ce cas là, tu n'as pas d'innovations à vendre.

        L'innovation vient rarement d'énarque ou de science-po, mais de scientifiques.

        "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Pareil partout

      Posté par . Évalué à 5.

      Ça n'a pas toujours été le cas:
      -Minitel
      -Concorde
      -TGV
      -Centrales nucléaires
      et j'en passe. À l'époque, c'était même le contraire: on était tellement trop meilleurs que les autres que c'est pas la peine de trop forcer vu qu'on est déjà devant.

      Résultats:
      -Le Minitel aura à peine évolué et sera balayé par Internet, inventé ailleurs
      -Le Concorde n'aura simplement aucun successeur. Combien de boites ont leur premier produit pas rentable et le deuxième apporte gloire et fortune? Ah oui mais ils sont cons et pas nous!
      -Le TGV n'impressionne plus personne. Les alternatives très compétitives. La prochaine révolution dans le domaine ne viendra pas d'ici
      -Côté centrales nucléaires, il semblent qu'on se soit embourbés dans une centrale qui n'en finit pas de finir, dans le genre Dilbert "le projet qui ne veut pas mourir" : plus personne n'y croit mais personne ne veut prendre la responsabilité de l'annuler. Du coup aucune ressource ne va ailleurs…

      Quand je vois ensuite à quel point les startups françaises galèrent pour trouver le financement pour survivre un an de plus, c'est à pleurer!

      Bref! Bon courage et bonne chance à toute l'équipe!!

      • [^] # Re: Pareil partout

        Posté par . Évalué à 3.

        "-Minitel
        -Concorde
        -TGV
        -Centrales nucléaires"

        Que des trucs venu par d'énorme structures étatiques. Or ce n'est plus du tout la façon d'innover d'aujourd'hui, c'est bien trop lent.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Pareil partout

          Posté par . Évalué à 3.

          Ça dépend de quel domaine on parle. Quand il faut investir en milliards, hors états, il n'y a pas beaucoup de solutions.

          Mais le point-clé est bien ici: à l'époque, aucun doute qu'on pouvait être les meilleurs là où on le voulait.
          Aujourd'hui, l'opinion est bien différente!

      • [^] # Re: Pareil partout

        Posté par . Évalué à 7.

        Je me permets de mettre un bémol juste sur un point. Le Concorde n'a pas eu de successeur dans son genre, c'est vrai. Le Concorde fut construit avec les compétences techniques de gens qui avaient conçu et construit la Caravelle, ou de leurs successeurs. Concorde, malgré le désastre économique en lequel il a consisté, a permis de maintenir vivantes les compétences techniques qui ont permis l'aventure Airbus. En ce sens, on peut dire que ce fut tactiquement un échec mais une réussite stratégique par le maintien d'un savoir-faire.

        • [^] # Re: Pareil partout

          Posté par . Évalué à 5.

          Et surtout le problème du Concorde n'était pas vraiment technologique mais plus économique. Il a été conçu à une époque où le pétrole ne coûtait rien, et personne ne s'était vraiment soucié de sa consommation, sauf qu'au début de son exploitation, il y a eu le choc pétrolier, et vu sa consommation monumentale, le Concorde n'était tout de suite plus rentable.

  • # test du site

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 16/06/16 à 15:35.

    Le principe de conception est sympa. Mais c'est toujours plus simple de partir d'un exemple. Comme Dell, vous pourriez montrer des configs à modifier au lieu de présenter un truc vide.

    J'ai pu mettre 2 cpus différents sur la même machine, cela me semble louche quand même.

    Je n'ai pas vu d'aide pour choisir (caractéristiques des cpu par exemple). Je n'ai pas vu de validation de configuration par exemple, pour montrer si il manque un truc. L'idéal serait un code couleur sur le dessin en cas de manque, et un symbole entre le dessin et la sélection possible (d'ailleurs, je n'ai pas trouvé ce que l'on peut mettre dans la grande case en bas à droite sur un serveur).

    Sinon, c'est assez souple, et l'idée de conserver les configurations déjà faites est bonne.

    On ne peut pas créer 2 rack ? Si je créais un serveur dans le 2ième rack, je retourne dans la définition du 1er.

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: test du site

      Posté par . Évalué à 2.

      -> fait il perd le fait que j'avais choisie un rugged, et non un rack V1.

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: test du site

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Pour le moment on a pas activer le moteur de validation de configuration. La validation se fait uniquement lorsque la phase de cotation formelle nous est demandee. Elle est faite par deux de nos ingenieurs. En fait la plupart des utilisateurs de ce configurateur savent ce qu'ils font du coup, on les a laisse libre.

      On est en train de travailler sur l'ajout de petit popup.

      Pour la creation de 2 racks, il faut d'abord enregistrer le premier avec un nom, puis en recreer un et l'enregistrer. Lors de la phase de cotation tu peux alors mettre toutes les pieces possibles et calculer le total.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.