Journal 3 bonnes nouvelles... au moins.

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
24
22
avr.
2010
Le site de la maison blanche vient de diffuser le code source des améliorations qu'ils ont apportés au projet Drupal
(À noter tous les liens vers le site du projet Drupal dans le billet).

Les 3 bonnes nouvelles :
- La maison blanche a compris qu'elle peut être maître de ses outils informatiques.
- Elle en profite (modifications spécifiques) et en fait profité les autres (diffusion à tous).
- Elle communique sur cette action. De ce fait, elle annonce officiellement son support et son utilisation des logiciels libres.

Compte tenu de la volonté de l'Élysée de copier la maison blanche, on peut espérer un changement de politique chez nous.
On peut seulement espérer, parce qu'en France, on en est plutôt .
(INPI chasse le logiciel libre de la cité des sciences. Déjà traité mais ça ne fait pas de mal d'en remettre une couche).

Et dire qu'il y a encore des personnes pour croire à la survie du logiciel propriétaire sur le long terme.
Tiens là aussi, cette étude pourrait servir à nos décideurs.
La possibilité de copier pour améliorer a toujours été et sera toujours plus efficace... que de ré-inventer la roue.
  • # Pas forcément une bonne nouvelle

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Compte tenu de la volonté de l'Élysée de copier la maison blanche, on peut espérer un changement de politique chez nous.

    Copier ce qui se fait à la maison blanche, c'est très discutable: http://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_blanche_(Moscou)


    Plus sérieusement, le simple fait que des officiels des USA parlent de cela, c'est vraiment un bon point. Ca officialise le libre en quelques sortes. Les libristes ne sont plus des communistes barbus cachés dans la cave.
  • # Et les liens sémantiques bordel ?!

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est complètement hors sujet, mais je trouve dommage d'utiliser le mot «là» comme base pour un lien, dans la mesure ou sémantiquement ça n'apporte aucune information, c'est tout petit et ça m'oblige à pointer minutieusement ma souris au bon endroit.

    C'est d'autant plus dommage que du coup, l'auteur de ce journal (trés pertinent et intéressant au demeurant) prends la peine de mentionner un descriptif correct de la page pointée entre parenthèses juste après.

    Bref, pour un web de qualité, essayons de créer des liens sur des portions de texte sémantiquement significatives, et évitons les intitulés comme «cliquez-ici», et autres «c'est par là».

    Désolé, je n'ai pas pu attendre vendredi.
    • [^] # Re: Et les liens sémantiques bordel ?!

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Il n'est pas nécessaire d'attendre le vendredi pour faire des remarques pertinentes...

      Mode pas sérieux :
      Ce lien est fait pour éviter que les personnes victimes de la maladie de Parkinson ou les mal-voyants cliquent dessus.
      Le web ne s'adresse pas à tous, et il est temps que des personnes courageuses agissent en conséquence...

      Mode plus sérieux :
      C'est juste que ce n'est pas plus compliqué à faire, et que c'est plus efficace.
      Bien noté... et mis dans un petit coin de ma tête.
      • [^] # Re: Et les liens sémantiques bordel ?!

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En fait, même « c'est par ici » n'est pas toujours une bonne idée : les moteurs de recherches utilisent le texte des liens pour classer les pages (ça arrive qu'une page ne soit donnée pour un mot clé que parce que les liens pointant vers cette page contiennent ce mot), donc tant qu'à faire un lien vers une page qu'on trouve bien, autant en profiter pour lui donner un peu d'importance en faisant le lien sur des mots clés pertinents.
        • [^] # Re: Et les liens sémantiques bordel ?!

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          En fait, « c'est par ici » n'est jamais une bonne idée, et aucun des commentaires auxquels tu répond n'incitait à un tel choix. Je ne comprends pas bien ta remarque.

          Quant à l'effet sur les moteurs de recherche, OK, mais je ne vois pas pourquoi tu incites à faire à faire ce chois judicieux pour les moteurs de recherche plutôt que pour les individus qui lisent ta page. Les deux en bénéficient, donc le résultat est le même, mais je préfère considérer que c'est le gain pour le moteur de recherche qui est l'effet de bord et non l'inverse …
          • [^] # Re: Et les liens sémantiques bordel ?!

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            http://www.google.fr/search?q="c'est+par+ici"

            Firefox, Martin Solveig, My Major Company, Téléchargement de Apple - QuickTime, Loi Hadopi création et internet sur SVM... c'est marrant ce qui sort avec cette requête.

            Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

            • [^] # Re: Et les liens sémantiques bordel ?!

              Posté par . Évalué à 2.

              Bah, à la glorieuse époque où on pouvait faire un peu de thune avec internet grâce aux pubs, je m'étais dit que je devrais faire un site copié-collé de l'annuaire yahoo, en prenant bien soin de mettre les expressions "site web" et "site internet" un peu partout en descriptif et haut de page.

              Cette réflexion m'était venue en constatant qu'à l'époque, je voyais pas mal de débutants qui tapaient "site web pour la cuisine" ou "site web sur les maths" dans les moteurs de recherche...
    • [^] # Re: Et les liens sémantiques bordel ?!

      Posté par . Évalué à 4.

      Pour une fois que c'est pas moi qui sors ce genre de commentaire :) ça fait plaisir de le pas être seul sur le coup :)
    • [^] # Re: Et les liens sémantiques bordel ?!

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Ouaip !
      C'est même à l'encontre des sacro-saintes recommandations du W3C [http://www.w3.org/QA/Tips/noClickHere].
      À chaque fois qu'on viole ces recommandations, le support de Flash pour l'iPhone et l'iPad s'améliore.
  • # Tout n'est pas rose non plus !

    Posté par . Évalué à 2.


    Compte tenu de la volonté de l'Élysée de copier la maison blanche, on peut espérer un changement de politique chez nous.
    On peut seulement espérer, parce qu'en France, on en est plutôt là.
    (INPI chasse le logiciel libre de la cité des sciences. Déjà traité mais ça ne fait pas de mal d'en remettre une couche).

    La maison blanche, c'est aussi une vision très personnelle de la neutralité du net, pas si éloignée que ça de notre omniprésident et des intérêts de l'INPI.

    http://www.numerama.com/magazine/15006-obama-34croit-fermeme(...)
  • # Souvenirs, souvenirs..

    Posté par . Évalué à 1.

    > on peut espérer un changement de politique chez nous.

    Vaudrait mieux éviter le changement. En tout cas pour l'exécutif, et plutôt s'en prendre au décision des députés (genre éviter de présenter une pétition au ministre quand c'est le pouvoir législatif qui est concerné) ^_^

    L'ancien projet SPIP-AGORA http://www.agora.gouv.fr/ est/était utilisé sur pratiquement tous les sites des ministères

    Je ne crois pas qu'il y ait d'équivalent gouvernemental à admisource/adullact.net http://admisource.gouv.fr/ aux E.U

    L'armée américaine n'a que récemment admit l'utilisation de logiciels libre, en France on a trustedbird http://www.trustedbird.org/tb/Main_Page

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.