Journal Retour d'expérience Achat PC portable LDLC SK1-I3-4-S1

28
10
août
2016

Sommaire

Bien le bonjour, 'Nal !

Un petit billet donc, pour te faire part de mon retour d'expérience quant à l'installation d'une Archlinux sur un portable LDLC Saturne SK1-I3-4-S1 (en fait un Clevo U931) fraîchement acquis pour ma moitié.

D'autres ont déjà fait part de leurs retours concernant des portables Clevo (Xavier Verne, ici même ou Cyprien Pouzenc, ici), mais je me suis dit que je pouvais apporter ma modeste pierre à l'édifice, ayant choisi d'y installer une Archlinux, donc une distribution avec l'un des tous derniers noyaux :

uname -a
4.6.4-1-ARCH #1 SMP PREEMPT Mon Jul 11 19:12:32 CEST 2016 x86_64 GNU/Linux

En effet, le test de Cyprien Pouzenc mentionnait la nécessité d'installer un noyau plus récent depuis les dépôts Debian (4.4) afin de pallier certains problèmes de prise en charge du matériel, tandis que le test de Xavier Verne reposait sur un portable avec Ubuntu préinstallé (et peut-être quelques modules ou options noyau particuliers ?).

P.S : bien que très récent (commandé le 19/07/2016, livré le 05/08/2016), ce portable n'apparaît plus aujourd'hui au catalogue de LDLC. Ayant rédigé ce billet au fur et à mesure dans la perspective de le partager ici, je le poste tout de même. Si les modos estiment que ce n'est pas (plus) pertinent, qu'ils n'hésitent pas à le supprimer !

Le matériel

Cf. la fiche produit et la sortie de lspci1/lsusb2. Pour faire court, il s'agit d'un portable 13.3", doté d'un core i3-6100U de génération Skylake (d'où certains problèmes de prise en charge avec les noyaux "anciens"), 4Go de RAM et un SSD de 120Go.

Autres points notables :

  • Le chassis "imite" les chassis monobloc des Macbook. La finition est plutôt bonne de ce côté, et cela permet à ce portable d'afficher un poids et une épaisseur réduits (même si du coup cela me renvoie une impression de fragilité, habitué que je suis aux Thinkpads) ;
  • Le clavier est rétro-éclairé et l'intensité (3 positions: faible, fort, éteint) est réglable. Si le confort de frappe est "dans la moyenne" pour un clavier noname, j'ai été déçu par la qualité d'assemblage de celui-ci (la touche "Power" est de travers dans son berceau. Elle reste fonctionnelle cependant) ;
  • Toujours concernant le clavier : la disposition est des plus classiques (clavier 101 touches, keymap fr), mais l'implantation physique des touches directionnelles (et PgUp/PgDwn/Start/End) est "surprenante". En effet, les touches directionnelles ne prennent que 3 places, alignées horizontalement, celle du milieu étant scindée en deux pour "haut" et "bas". PgUp/PgDwn/Start/End correspondent aux touches fléchées avec la touche Fn activée ;
  • L'écran est constitué d'une dalle mate LED. Il se révèle plutôt très bon (pour l'usage bureautique + jeu (minecraft)) qui en est fait. La résolution de 1920*1080 est largement suffisante vue la taille, et les angles de vision sont bons. On pourra juste regretter qu'en situation de luminosité extérieure élevée, la luminosité maximale de l'écran est un peu "faible" dans certaines situations (faibles contrastes ou couleurs sombres) ;
  • La carte Wifi est une Intel 3160. Certains commentaires du billet de Cyprien Pouzenc mentionnaient une qualité de réception médiocre et, effectivement, des quelques tests que j'ai pu réaliser dans un environnement ne posant aucun problème avec d'autres cartes Wifi, cette carte semble capter moins bien et être plus sujette à la perte de signaux "faibles" que les autres ;
  • Le portable vient avec un BIOS "classique", dont le Secure Boot (UEFI) est désactivé. De plus, le SSD vient avec une table de partitions de type msdos (et donc MBR), et non GPT. Rien d'exotique de ce côté-là ;
  • En ce qui concerne l'autonomie, je n'ai pas encore assez de recul pour avoir une vision précise, mais les premiers cycles de charge/décharge semblent indiquer une autonomie d'environ 6 heures en utilisation normale. On est certes loin des 9 heures annoncées, mais cela reste, à mon sens, honnête dans l'absolu, vue la capacité de la batterie (4 cellules) ;
  • Comme tous les portables "fins", l'épaisseur est obtenue au détriment de la ventilation. Malgré l'indigence habituelle des ouvertures pratiquées dans la coque, le portable est plutôt silencieux, car le processeur ne chauffe pas beaucoup, et le ventilateur ne fait pas un bruit infernal lorsqu'il se met en marche (à voir dans le temps comment cela évolue avec l'usure des roulements).

Installation du système "de base"

Quasiment rien à dire ici, car tout s'est déroulé à merveille ! Ce portable étant dépourvu de prise RJ45 ou de lecteur CD/DVD (et n'ayant pas acheté d'adaptateur USB/RJ45), j'ai opté pour le boot via clé USB. Il a suffi de suivre les instructions du wiki Archlinux en faisant un :

dd bs=4M if=/path/to/archlinux.iso of=/dev/sdx && sync

sur un autre PC où j'avais téléchargé l'image, et de booter sur la clé USB. Comme précisé un peu plus haut, l'UEFI est désactivé par défaut, et le SSD a une table de partitions classique, donc il y avait toutes les chances que le boot se passe sans souci.

De même, la carte Wifi est parfaitement prise en charge, et ce de manière automatique. Une fois celle-ci activée manuellement et une adresse réseau récupérée, l'installation s'est déroulée comme si j'étais relié à un classique câble RJ45.

Les logs du boot ne remontent rien de particulier quant à la prise en charge du matériel, à l'exception de certains ports PCI-E dont le noyau n'arrive pas à configurer l'état3 :

acpi PNP0C0B:XX: Failed to set initial power state

Après quelques recherches, ces messages semblent bénins car, mise à part une consommation plus élevée que si leur état énergétique avait été correctement défini, cela ne semble pas entraver le fonctionnement des périphériques.

Installation du serveur graphique et de l'environnement de bureau

L'installation de Xorg, sddm (gestionnaire de connexion graphique) et plasma-desktop n'a posé aucun souci. J'ai laissé modesetting prendre en charge la puce graphique Intel avec le pilote par défaut, plutôt que d'installer le pilote xf86-video-intel, ce que certains déconseillent de faire. D'autres liens sont mentionnés dans le wiki Arch à ce propos.

Le touchpad (un Elantech) est reconnu par défaut comme une souris. Il est parfaitement pris en charge par le pilote des touchpads Synaptic.

L'installation du meta-paquet plasma-meta a permis de finaliser la prise en charge des derniers éléments (bluetooth, raccourcis claviers). A partir du démarrage suivant, le portable était pleinement opérationnel.

Synthèse sur la prise en charge du matériel

Vu les autres retours mentionnant des problèmes et la nécessité de "bidouiller" pour arriver à une prise en charge correcte de certains composants, on peut dire que l'utilisation d'un noyau très récent et de la dernière version de KDE change tout : mise à part l'installation des pilotes pour le touchpad et le bluetooth, absolument tout a été reconnu sans rien faire :

  • La qualité de réception de la carte Wifi n'est pas exceptionnelle, mais aucune déconnexion à déplorer ;
  • Le bluetooth est parfaitement fonctionnel ;
  • Tous les raccourcis claviers Fn-* fonctionnent ;
  • La caméra (une Alcor) est fonctionnelle (mais la qualité de l'image n'est pas exceptionnelle, des premiers tests effectués). Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester le micro ;
  • La mise en veille est parfaitement fonctionnelle : aucun problème de reconnexion au Wifi ou de freeze à déplorer lors de la reprise ;
  • Malgré l'utilisation du pilote graphique "par défaut" modesetting, le portable s'en sort tout à fait honorablement sous minecraft (toujours plus de 25 image/sec, quelle que soit la situation. Aucun lag constaté).

Impressions générales après quelques jours d'utilisation

C'est forcément éminemment subjectif, mais nous (ma moitié pour ce qui est de l'utilisation, moi pour ce qui est de la configuration) sommes très satisfaits de cet achat. Utilisateurs de longue date de KDE, l'installation de ce portable nous a permis de découvrir pour la première fois KDE5, qui rend particulièrement bien sur cet ordinateur.

Le démarrage est plutôt rapide (< 15 secondes du boot à l'arrivée sur le bureau), les applications se chargent de manière fluide, et le couple écran+clavier/touchpad permet de travailler sur une longue période sans ressentir de fatigues oculaire ou musculaire.

Ma seule inquiétude réside - comme toujours - dans la capacité de ce portable à "bien" vieillir. Il remplace un netbook Asus 1225B qui, passé les 6 premiers mois, a commencé à voir ses composants lâcher les uns à la suite des autres, et à se "désagréger" littéralement (les charnières étaient mal conçus et le couple qui devait être appliqué pour ouvrir/fermer l'écran a petit-à-petit entraîné la dislocation de toute la coque). Il n'aura tenu qu'un peu plus de 2 ans avant de devenir complètement inutilisable. Espérons que ce portable connaîtra une vie active bien plus longue !


  1. lspci 

    00:00.0 Host bridge: Intel Corporation Skylake Host Bridge/DRAM Registers (rev 08)
    00:02.0 VGA compatible controller: Intel Corporation HD Graphics 520 (rev 07)
    00:14.0 USB controller: Intel Corporation Sunrise Point-LP USB 3.0 xHCI Controller (rev 21)
    00:14.2 Signal processing controller: Intel Corporation Sunrise Point-LP Thermal subsystem (rev 21)
    00:16.0 Communication controller: Intel Corporation Sunrise Point-LP CSME HECI #1 (rev 21)
    00:17.0 SATA controller: Intel Corporation Sunrise Point-LP SATA Controller [AHCI mode] (rev 21)
    00:1c.0 PCI bridge: Intel Corporation Sunrise Point-LP PCI Express Root Port #5 (rev f1)
    00:1f.0 ISA bridge: Intel Corporation Sunrise Point-LP LPC Controller (rev 21)
    00:1f.2 Memory controller: Intel Corporation Sunrise Point-LP PMC (rev 21)
    00:1f.3 Audio device: Intel Corporation Sunrise Point-LP HD Audio (rev 21)
    00:1f.4 SMBus: Intel Corporation Sunrise Point-LP SMBus (rev 21)
    01:00.0 Network controller: Intel Corporation Wireless 3160 (rev 83)
    
  2. lsusb 

    Bus 002 Device 001: ID 1d6b:0003 Linux Foundation 3.0 root hub
    Bus 001 Device 002: ID 058f:3822 Alcor Micro Corp. 
    Bus 001 Device 001: ID 1d6b:0002 Linux Foundation 2.0 root hub
    
  3. XX valant 02, 03 et 04 dans mon cas. 

  • # Résolution

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 10/08/16 à 12:23.

    Malgré l'utilisation du pilote graphique "par défaut" modesetting, le portable s'en sort tout à fait honorablement sous minecraft (toujours plus de 25 image/sec, quelle que soit la situation. Aucun lag constaté).

    Pour avoir un peu plus d'images par seconde, tu pourrais baisser la résolution (dans Minecraft) parce que 1920x1080 pour du 13" ça me parait démesuré (j'ai ça sur un 23"). En 13" le 720p est déjà assez confortable normalement (1366x768) et ça devrait être plus fluide. 25 images/sec ça saccade quand même pas mal.

    Sinon excellent modèle, il résout deux énormes soucis que l'on trouve sur 100% des machines du commerce : Windows et les crapwares tout en ayant un design et une finition très intéressants pour le prix (et puis le retro éclairage c'est top).

    • [^] # Re: Résolution

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Mais utiliser une autre résolution que celle prévue nativement (à savoir la plus haute) sur une dalle LCD rend généralement des résultats absolument dégueu…

      • [^] # Re: Résolution

        Posté par . Évalué à 2.

        Perso un hypothétique effet escalier dans un jeu me fatigue beaucoup moins les yeux qu'un framerate qui ne suit pas.

    • [^] # Re: Résolution

      Posté par . Évalué à 3.

      25 images/sec ça saccade quand même pas mal.

      Eh bien à ma grande surprise, pas du tout. Peut-être que j'interprète mal les statistiques renvoyées par Minecraft (affichées dans le coin supérieur gauche quand on appuie sur F3), mais ni moi ni la principale intéressée n'avons remarqué de ralentissements…

      Après, cette dernière étant très satisfaite du rendu, je n'ai pas cherché plus loin… :-)

  • # Clé usb d'install

    Posté par . Évalué à 2.

    Avant on devait utiliser un outil comme unetbootin pour créer une clé d'installation.
    Maintenant un simple dd de l'iso suffit.
    Est ce uniquement sur les machines "récentes" ?, les miennes commencent à dater.
    Ou sont ce les images ISO qui peuvent désormais être copiées avec dd ?

    Lors de la sortie de Ubuntu 16.04, j'ai passer un temps fou à générer une clé avec unetbootin (en vain) pour finalement apprendre qu'un simple dd suffit…..

    • [^] # Re: Clé usb d'install

      Posté par . Évalué à 4.

      Avant on devait utiliser un outil comme unetbootin pour créer une clé d'installation.
      Maintenant un simple dd de l'iso suffit.

      J'ai toujours fait un dd de l'iso pour créer des live-usb ou des clés d'installations. Je suppose que unetbootin permet juste de faciliter le processus tout en incorporant d'autres fonctionnalités, mais il n'a jamais était nécessaire de l'utiliser. Le risque avec dd est si l'on se trompe de périphérique cible, ça peut faire mal ! :-P

      Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

      • [^] # Re: Clé usb d'install

        Posté par . Évalué à 3.

        Unetbootin permet de conserver une clé usb fonctionnelle comme conteneur de fichiers (FS FAT) tout en permettant de démarrer dessus (loader dans le MBR).
        Par exemple avoir une distribution live qui prend 1GB sur une clé de 4GB et pouvoir encore stocker 3GB de fichiers.
        Ça rend un service un peu différent de dd.

    • [^] # Re: Clé usb d'install

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Ça plus de 5 ans qu'un simple dd suffit. Il s'agit du fichier iso généré de manière spécifique. On appelle ça un format iso hybride. On en parlait en 2009.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # touchpad

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Le touchpad (un Elantech) est reconnu par défaut comme une souris. Il est parfaitement pris en charge par le pilote des touchpads Synaptic.

    c-a-d? tu sais régler la vitesse, la sensibilité et la gestion des multitouch?

    J'ai un soucis de ce genre avec un elantech (mais pas sur un clevo) dans mon LUG

    • [^] # Re: touchpad

      Posté par . Évalué à 1.

      Le touchpad de mon clevo est également un Elantech géré par le pilote Synaptic. La configuration peut s'effectuer avec synclient.

      • [^] # Re: touchpad

        Posté par . Évalué à 1.

        Je n'utilise pas de desktop classique mais au vu des screenshots sur https://doc.ubuntu-fr.org/touchpad j'ai l'impression que la pluspart sont assez limités au niveau configuration.

        synclient propose un soixantaine de valeurs à configurer.

        Dans mon cas, je trouve que les réglages par défaut sont tout a fait utilisables mais je n'utilise pas le multitouch.

        Le seul changement que j'applique actuellement avec synclient est d'agrandir légèrement la taille de la zone de scrolling sur la droite.

        En regardant la liste des valeurs dans synclient, je viens de remarquer PalmDetect qui n'est pas activé par défaut. C'est probablement une fonctionnalité assez récente. Définitivement à essayer!

    • [^] # Re: touchpad

      Posté par . Évalué à 1.

      Tout à fait : je n'ai rien eu d'autre à faire que d'installer le pilote xf86-input-synaptics.

      A partir de là, tous les réglages usuels d'un touchpad étaient disponible dans le panneau de configuration KDE, sous la rubrique Matériel > Périphériques d'entrée > Pavé tactile.

      J'ai remarqué que le wiki Arch mentionnait un paquet alternatif dans le cas où le touchpad Elantech posait problème. N'en ayant pas eu besoin, je ne saurais t'en dire plus.

      • [^] # Re: touchpad

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ok merci pour les retours

        Je vais essayer d'autre distribution pour tester et comparer les différentes version du soft

  • # Touches directionnelles

    Posté par . Évalué à 1.

    Ça me paraît normal sur un 13" d'avoir des touches directionnelles sur une seule rangée, avec les touches haut et bas qui font la moitié de la hauteur. En tout cas, c'est comme ça sur les EliteBook de HP. Oui, c'est un ordinateur du boulot, parce que ça vaut très cher. Mais c'est très bien : après 8 ans, ma moitié (puisque que c'est le terme consacré ;)) le fait encore tourner pendant 2 h sur sa batterie d'origine, avec tous ses composants d'origines, excepté le disque dur.

    • [^] # Re: Touches directionnelles

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Les Thinkpad chez Lenovo arrivaient à rentrer un clavier avec peu de concessions de ce genre sur leurs machines 12" (par exemple, le X200 que j'ai chez moi). Effectivement ce sont des machines coûteuses si on les achète neuves, mais il n'y a pas de raisons que ça ne sois pas possible sur une machine moins chère?

      Les 4 flèches font 2/3 de la hauteur d'une touche normale, et il y a un pavé avec les touches home/end/page up/page down séparé, comme ceci:
      Titre de l'image

      • [^] # Re: Touches directionnelles

        Posté par . Évalué à 3.

        On trouve facilement des Thinkpad serie X (200 / 201 (celui que j'ai) chez des recendeurs spécialisé à des prix interressant: example :http://www.plusdepcboutique.fr/ordinateur-portable/27-lenovo-thinkpad-x201-reconditionne.html
        Les thinkpad sont vraiment bien: piece détachées facilement trouvable, a l'épreuve du temps (pour peu que l'on soit pas un bourrin). X201 core 2 duo acheté en 2007, tiens toujours la route (j'ai juste upgradé la mémoire). Je vais peut etre changer le DD, mais s'il me lache, j'en reprend un dans la meme série en occaz… Encore que je vois pas pourquoi il me lacherait…

      • [^] # Re: Touches directionnelles

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Le modèle du journal propose un touchpad ample. Difficile de caser ça plus un clavier plus grand qu'un clavier desktop comme sur ta photo dans 12-13".

  • # Topstar

    Posté par . Évalué à 1.

    Petite précision, en fait un topstar U931, il ne s'agit pas d'un portable clevo.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.