• # Ca me fait penser...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Il n'y avait pas une page sur un des sites de xBSD, disant qu'il n'y avait pas de backdoor, avec planification d'enlever cette page si il y en avait un jour (ce qui permetrait de contourner l'obligation de ne pas parler de la backdoor), et est-elle toujours la?
    Il faudrait faire la même chose pour le kernel Linux!

  • # SELinux

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Rappelle-moi qui est à l'origine du projet SELinux?… :)

    La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

    • [^] # Re: SELinux

      Posté par . Évalué à 4.

      Heureusement, personne n'est obligé de l'utiliser. Mieux, il y a d'autres solutions.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: SELinux

      Posté par . Évalué à 8.

      Rappelle-moi qui est à l'origine d'internet ?

      • [^] # Re: SELinux

        Posté par . Évalué à 10.

        La France, et pas n'importe quelle France !

        • [^] # Re: SELinux

          Posté par . Évalué à 2.

          de l'internet : l'ARPA et le reseau ARPANET, c'est les americains
          du web : c'est la France avec les liens hypertextes (html)

  • # Sujet

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Donc on lui aurait demandé, cela ne veux pas dire qu'il y en a !!!

    La question qui aurait du être posé est: "Est-ce qu'il y a des backdoors ?"

  • # Fun mais bon...

    Posté par . Évalué à 2.

    "Ils" pourraient les forcer à mettre une backdoor dans le code mais pas à leur passer leur clé privé pour signer un faux canari ? "Ils" ont pas déjà forcé les boites les plus puissantes d'internet à leur filer leur clé secrète ?

    L'idée est rigolote mais j'ai du mal à croire que ça fonctionne

    • [^] # Re: Fun mais bon...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      De quoi tu parles?
      le journal ne parle pas de canari.
      Si tu t'es planté de thread et parle du canari de rsync, les liens (à lire) répondent "This effectively turns a secret warrant's "must not disclose" into a "must actively issue false statement", which would at the very least produce some interesting court cases about whether a failure to make a false statement is actionable" et "The intention is to allow the provider to inform customers of the existence of a subpoena passively, without violating any laws. The legality of this method has not been tested in any court"

      • [^] # Re: Fun mais bon...

        Posté par . Évalué à 2.

        Oups, désolé erreur de ma part, je voulais répondre au fil de commentaires parlant du canari rsync plus haut, pas en créer un nouveau.
        Par contre je ne questionnais pas la légalité de l'idée (qui est contestable je pense, et non "testée" légalement comme tu le soulignes) mais sa logique :
        Si les services américain ont un réel pouvoir de contrainte sur le contenu de l'application rsync alors ils pourront sans problème exercer la même contrainte sur la page du canari.
        De même pour l'obtention de la clé servant à signer le message.
        Ils l'expliquent eux même :
        "Although signing the declaration makes it impossible for a third party to produce arbitrary declarations, it does not prevent them from using force to coerce rsync.net to produce false declarations."

        Donc je ne saisi pas l’intérêt d'une telle page, hormis le coté "fun".

        • [^] # Re: Fun mais bon...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 19/09/13 à 15:00.

          je voulais répondre au fil de commentaires parlant du canari rsync plus haut, pas en créer un nouveau.

          pardonné :)

          Si les services américain ont un réel pouvoir de contrainte sur le contenu de l'application rsync alors ils pourront sans problème exercer la même contrainte sur la page du canari.

          Justement, relit bien les messages que j'ai recopié.
          Les services américains ont actuellement la loi (mot important) avec eux pour forcer à ne pas divulguer, mais ils n'ont pas la loi avec eux pour forcer à créer un message, c'est tout l'interêt du stratagème.
          Pouvoir de contrainte à se taire ne veut pas dire pouvoir de contrainte à écrire des choses, ton "alors" n'as pas lieu d'être (on parle de la loi, et pas de la capacité physique à faire).

          Et qu'on les aime ou pas, les Etats-Unis sont un Etat de droit (ça ne veut pas dire que tout ce qu'ils font est bien, mais que ça a été voté par le peuple, et non le vote par représentants interposés n'est pas un déni de démocratie) et violer la loi en usant de la force sans la loi avec eux pourrait se retourner contre eux.

          • [^] # Re: Fun mais bon...

            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 19/09/13 à 15:12.

            Je reconnais que tu marques un point, je ne suis pas au top de ma forme aujourd'hui ;)

            Si je veux m'en sortir la tête haute j'oserai douter du fait que la NSA respecte la loi et que si un tel problème devait se poser il serait couvert par le secret défense/protégé par le pouvoir exécutif et donc ne donnerait pas forcément lieu au précédent juridique espéré (ou alors 20ans après) - comme ça a été le cas pour la torture à Guantanamo, les saisies louches des serveurs de megaupload, etc..

            • [^] # Re: Fun mais bon...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 19/09/13 à 15:18.

              j'essaye de faire une réponse commune :
              Oui, ils peuvent. Ca arrive même parfois. L'exemple de l'audit montre que les violations n'étaient pas voulue par la hieriachie. Avec PRISM, on se questionne si c'était légal ou pas, chose qu'on ne ferait pas si on se foutait de la loi, et ça va peut-être faire mal légalement bientôt.
              Mais voila, passer du légal au non légal sera quand même un pas à franchir quand ils vont venir emmerder le mec. Le mec le dit biien : ça ne les empéchera pas physiquement de le faire, mais ils devront décider de violer intentionnelement la loi. Ensuite, toi, tu peux te défendre bien plus facilement plus tard (voir MegaUpload, où à cause de conneries faites par le FBI au niveau légal, le monsieur est toujours tranquillement libre de ses mouvements).

              Je ne dis pas que ça protège de tout, mais ça protège du légal (à débattre certes devant un tribunal), ce qui fait que ce n'est pas "hormis le coté fun".

              comme ça a été le cas pour la torture à Guantanamo

              Mauvais exemple : légalement, c'est bien posé (c'est déguelasse de mettre les gens hors juridiction américaine, mais légal…).
              Ici, il faudrait changer d'abord la loi (ce qui est largement faisable, mais voila : il faut le faire, et en ce moment, avec la sensibilité dû à PRISM, c'est pas forcément le bon moment).

              • [^] # Re: Fun mais bon...

                Posté par . Évalué à 4.

                (voir MegaUpload, où à cause de conneries faites par le FBI au niveau légal, le monsieur est toujours tranquillement libre de ses mouvements).

                Le fait qu'il soit en nouvelle zelande doit aider aussi ^

                Mauvais exemple : légalement, c'est bien posé (c'est déguelasse de mettre les gens hors juridiction américaine, mais légal…).

                Ca aussi, ca me fait toujours marrer (facon de parler) : suivant si ca les arrange, une base militaire a l'etranger peut être ou peut ne pas être (suivant si ca arrange) partie du territoire americain.

                • [^] # Re: Fun mais bon...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  suivant si ca les arrange (…)

                  Bah, comme en France et ailleurs ;-)
                  (cf les "français d'Algérie, français, mais bon, pas trop non plus, ça dépend)

                  Mais toujours avec le droit!

                  • [^] # Re: Fun mais bon...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    (cf les "français d'Algérie, français, mais bon, pas trop non plus, ça dépend)

                    Gros FUD. Les francais d'Algerie, les pieds-noirs, sont francais.

                    • [^] # HS le droit...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Gros FUD.

                      Pas sûr…

                      Les francais d'Algerie, les pieds-noirs, sont francais.

                      Sauf erreur de ma part, faux. A part exception.

                      Exemple à l'arrache :
                      www.legavox.fr/blog/droitdesetrangers/algeriens-nationalite-francaise-4053.htm (en gras de moi)
                      "le législateur a fait une distinction entre les Français de statut civil de droit commun, qui ont conservé la nationalité française de plein droit après l'indépendance de l'Algérie, et les personnes de statut civil de droit local qui, si elles voulaient conserver la nationalité française, devaient effectuer une démarche"

                      (l'exception est donc la demande à effectuer en temps et en heure. Contrairement aux français pas d'Algérie, il fallait faire une démarche à un moment précis, sinon baisé… Et il y a eu des baisés si j'ai bien suivi).
                      Il y a bien une distinction faite suivant ce qui arrangeait, bref "ça dépend".

                      On peut aussi parler des français pas français depuis assez longtemps donc on peut leur retirer la nationalité à ces français pas assez français, hop encore des français mais pas trop, suivant ce qu'on a envie.

                      Bref, la France fait aussi des lois à la tête du français, les français ne sont pas tous égaux devant la loi, on est plus ou moins français… La France ne vaut pas mieux que les USA en lois qui arrangent.
                      Mais on s'éloigne…

                      • [^] # Re: HS le droit...

                        Posté par . Évalué à 0.

                        C' est du FUD. Les francais d' Algerie qui ne sont pas reste en Algerie et ne sont donc pas devenus algeriens ont gardes leur nationalite francaise. Apres pour ceux qui sont reste, ils ont fait le choix de la nationalite algerienne.

                        • [^] # Re: HS le droit...

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Et Albert, c'est toi qui FUD !
                          Relis ton histoire de France, ou celle de l'Algérie, 130 ans d'histoire commune toute de même :
                          http://fr.wikipedia.org/wiki/Alg%C3%A9rie_fran%C3%A7aise#Citoyennet.C3.A9_et_droits_civiques_en_Alg.C3.A9rie_fran.C3.A7aise

                          Tu y liras :
                          "Algérie française est le nom donné aux colonies (1830-1848) puis aux départements français d'Algérie (1848-1962) et du Sahara (1957-1962) jusqu'à l'Indépendance de la République algérienne démocratique et populaire en 1962."

                          "En Algérie française il existe une distinction entre citoyenneté et nationalité française ; ainsi les indigènes musulmans sont de nationalité française, mais ne peuvent être, jusqu'en 1944, citoyens que s'ils renoncent à leur statut personnel coranique. L'adoption de deux collèges électoraux sous le régime républicain, au lieu d'un seul, en est l'illustration.

                          Le 14 juillet 1865, un sénatus-consulte (et non pas le Code de l'indigénat de 1881) de l'empereur Napoléon III fixe le statut civique des musulmans : « l'Indigène musulman est français, néanmoins, il continuera à être régi par la loi musulmane. ». Pour Napoléon III, faire des musulmans des sujets français sans les rendre citoyens français, découlait du souci impérial de préserver leur particularisme coranique. Il s'agissait non pas de les priver des avantages de la citoyenneté française, mais de protéger leur identité culturelle. Le sénatus-consulte prévoyait par ailleurs que les musulmans qui voudraient jouir des droits des citoyens français pourraient le faire sur leur demande en renonçant à leur statut personnel coranique. Entre 1865 et 1891, seuls 783 musulmans firent cette démarche. Ce faible nombre pouvant s'expliquer par le fait que le renoncement au statut coranique était considéré comme une apostasie162.

                          La citoyenneté française est reconnue aux musulmans par l'ordonnance du 7 mars 1944 et la loi du 20 septembre 1947 portant statut organique de l'Algérie qui instaure l'égalité à l'égard de tous les citoyens français. Les musulmans recevaient ainsi la citoyenneté par une naturalisation collective sans renoncement au statut personnel coranique163.

                          Le collège électoral unique, égalitaire, est introduit par décret, le 3 juillet 1958, sous l'impulsion du président du Conseil Charles de Gaulle dans le cadre d'une politique d'intégration.

                          Certains auteurs considèrent cependant que « les autorités françaises réussirent à faire perdurer le Code de l'indigénat en Algérie pratiquement jusqu'à l'Indépendance », ou encore, qu'en 1962 « seuls 10000 musulmans sont pleinement français ». Et, en effet, les Accords d'Evian, puis l'accession de l'Algérie à l'indépendance ont rétabli radicalement les différences sur le critère du statut civil des citoyens : les « citoyens français de droit local » (ci-devant indigènes) perdant leur nationalité française pour accéder à la citoyenneté algérienne, alors que les « citoyens français de droit commun » conservent leur nationalité française.

                          • [^] # Re: HS le droit...

                            Posté par . Évalué à 0.

                            Et?

                            Franchement tu as lu ce que j'ai ecrit? Les personnes reste en Algerie sont devenus algeriennes et ont perdus, presque, (il existe comme pour toute autre nationalite la de naturalisation) toute possibilite de devenir francais et sont donc alegeriens et ne sont pas francais. C'est curieux comme choix ca tout de meme que l'etat francais n'est pas donne la double nationalite a tous les algeriens a la fin de la guerre…

                            Ceux qui sont partis ne sont pas devenus apatride, ils sont soit reste francais soit devenus francais (les harkis).

                            • [^] # Re: HS le droit...

                              Posté par . Évalué à 2.

                              C'est curieux comme choix ca tout de meme que l'etat francais n'est pas donne la double nationalite a tous les algeriens a la fin de la guerre…

                              En quoi est-ce curieux ?
                              L'algérie (et les algeriens) étaient francais. Ensuite, on fait la guerre pour ne plus être francais. A ce moment là, ca parait logique que ceux qui veulent rester francais rentrent en france, et que ceux qui restent en algérie soient algériens, non ?

                              • [^] # Re: HS le droit...

                                Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 20/09/13 à 14:32.

                                Euh je crois que tu as oublie le < mode ironie > et les trois points de suspension.

                                Donc nous disons la meme chose.

                      • [^] # Re: HS le droit...

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Dans ton deuxieme lien, tu parles de personne qui ont choisit d'etre francais et donc qui ont accepte les lois de la republique francaise et qui refuse de les respecter. Essaye de faire la meme chose dans n'importe quel pays du monde et cela sera la meme chose.

                        Sur le coup de la nationalite si il y a un pays qui est plutot cool c'est bien la France. Ils autorisent la double nationalite (contrairement a l'Allemagne par exemple ou a la Belgique a moins changement recent). Aux states, c'est hyper facile de perdre sa nationalite (si tu n'es pas ne SUR le territoire) et ne parlons meme pas des limitations qui font qu' un naturalise ne pourrat jamais etre president (ce qui est amusant si l'on pense que leur premier president n' etait pas ne americain…).

                        • [^] # Re: HS le droit...

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Pour ce qui est de l'Allemagne, ça dépend des pays. On peut avoir la double nationalité française/allemande après 7 ans de résidence ininterrompue dans le pays si on passe un examen linguistique et culturel ou si on a des parents des deux nationalités. De mémoire, ça a été mis en place par un accord franco-allemand dans les années 60.

                          Je ne sais pas avec quels autres pays ça marche par contre.

                          • [^] # Re: HS le droit...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                            Bon, je m'étais dit de ne pas répondre aux erreurs d'Albert_, mais la comme c'est plus objectif comme message, je me permet de répondre :

                            On peut avoir la double nationalité française/allemande après 7 ans de résidence ininterrompue

                            Ou 5 ans de mariage avec un(e) allemand(e).

                            Je ne sais pas avec quels autres pays ça marche par contre.

                            avec les 27 autres pays de l'Union européenne (depuis une dizaine d'année, mais le nombre 27 je ne suis pas totalement sûr, depuis les "nouveaux" il y a peut-être une periode de transition) et quelques exceptions (les pays qui ne reconnaissent jamais la perte de nationalité, d'ailleurs on peut tout autant dire qu'un pays chiant est un pays qui reconnait une perte de nationalité).


                            Et la France est certes pas chiante sur les nationalités multiples (c'est très difficile pour un non membre de l'UE d'accepter le principe de perdre légalement la moitié de son identité), mais bon, sur les demandes de nationalité elle-même il faut faire l'autruche pour voir quelle merde c'est (déjà, c'est 10 ans mini) c'est en France pour l'obtenir par rapport à l'Allemage (genre en France c'est 10 heures de queue, réellement 10 heures, les gens viennent très très tôt pour être dans les premiers et si tu arrives à 7h on te dit "désolé, trop de monde, vous ne passerez pas, rentrez chez vous" alors qu'en Allemagne c'est une inscription par Internet, à l'heure pile + 30 secondes tu es dans le bureau de l'agent. Pareil pour le renouvellement de la carte de séjour, ha la France accueillante…). Ah le plaisir de prendre en exemple que ce qui arrange sans regarder le reste…

                            • [^] # Re: HS le droit...

                              Posté par . Évalué à 4.

                              mais bon, sur les demandes de nationalité elle-même il faut faire l'autruche pour voir quelle merde c'est (déjà, c'est 10 ans mini) c'est en France

                              Ah non mon bon msieur, c'est 5 ans mini et si tu es joueurs de foot et donc indispensable a la societe francaise cela peut etre accelere… :)

                              Autrement plutot que voir de la malveillance, je pense qu'il faut juste voir … de l'incompetence et une administration bien lourde!
                              Dans un autre registre j'ai eu des tonnes de problemes pour avoir un passeport apres un sejour de 6 mois a l'etranger car je n'avais pas de preuves de domicile (factures) de moins de 3 mois (sic!) donc bon l'administration par definition c' est con et l' administration francaise est tres tres forte sur le sujet.

                              • [^] # Re: HS le droit...

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 20/09/13 à 10:57.

                                Ah non mon bon msieur, c'est 5 ans mini

                                Et c'est moi qui ne me suit pas mis à jour…
                                Naturalisation : conditions à remplir
                                "Le demandeur doit justifier d'une résidence habituelle en France pendant les 5 années qui précèdent le dépôt de sa demande"
                                Le reste est encore d'acutalité par contre.

                                Autrement plutot que voir de la malveillance, je pense qu'il faut juste voir … de l'incompetence et une administration bien lourde!

                                Il y a aussi une volonté de ne pas dimensionner comme il faut…

                                • [^] # Re: HS le droit...

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Euh tu es pas a jour depuis 20 ans au moins (je peux me tromper mais il me semble avoir discute de ca il y a loooogtemps avec des copains qui etaient dans ce cas).

                          • [^] # Re: HS le droit...

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Avec les USA cela ne fonctionne pas. En tout cas cela ne marchait pas au début des années 2000.

                            • [^] # Re: HS le droit...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 20/09/13 à 09:50.

                              De quoi tu parles? double nationalité avec les USA? rapide Google et:
                              Les Etats-Unis très tolérants (2011)
                              "Aux Etats-Unis, le gouvernement rappelle volontiers qu’il «n’encourage pas» la double nationalité («dual citizenship», dit-on ici), mais elle est tolérée. "
                              "Les Etats-Unis imposent très peu de restrictions à l’usage de la double nationalité "
                              Devenir Américain
                              "Si vous êtes Français, vous ne perdez pas la nationalité française car la France admet que ses ressortissants aient une autre nationalité."

                              • [^] # Re: HS le droit...

                                Posté par . Évalué à 2.

                                la colère t'aveugle.

                                Il est évident qu'il parlait du cas Allemagne-US

                                • [^] # Re: HS le droit...

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Merci je pense que c'etait en effet evident que je parlais US-Allemagne.

                                  • [^] # Re: HS le droit...

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 20/09/13 à 10:46.

                                    C'est moi, c'est moi, j'ai compris :).
                                    (et non, ça ne marche toujours pas avec les USA)

                              • [^] # Re: HS le droit...

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Regarde le message en dessous je ne parlais pas France-US mais Allemagne-US.

                                Et contrairement a ce que tu dis, les Etats-Unis n'aime pas du tout la double nationalite et je ne te conseil pas d'avoir des activites politiques dans ton pays d'origine, c' est une des raisons de pertes de nationalite quand tu as ete naturalise et il ne faut pas oublier que lors de la naturalisation tu pretes allegeance au drapeau americain.

                                Apres les americains tolerent la double nationalite et c'est pour des raisons politiques lies a un petit etat du moyen-orient…

                      • [^] # Re: HS le droit...

                        Posté par . Évalué à 4.

                        (l'exception est donc la demande à effectuer en temps et en heure. Contrairement aux français pas d'Algérie, il fallait faire une démarche à un moment précis, sinon baisé… Et il y a eu des baisés si j'ai bien suivi).

                        Oui enfin c'est pas la mer a boire, de dire "svp je prefere garder la nationalité". Ceux qui se sont fait baiser sur le coup devaient a moitier s'en foutre sur le moment, et on commencer à gueuler quand c'etait trop tard et qu'ils regrettaient.

                        Ca me parait quand meme moins "triché" que le coup de "les bases US c'est les US… Sauf en ce qui concerne le droit des prisonniers"

              • [^] # Re: Fun mais bon...

                Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 19/09/13 à 15:44.

                Mauvais exemple : légalement, c'est bien posé (c'est dégueulasse de mettre les gens hors juridiction américaine, mais légal…).

                Il me semble que ça soit un peu plus compliqué que ça, l'administration bush a demandé aux conseillers juridique d'inventer des raisons pour lesquelles les conventions de Genève et autres lois ne s'appliquerai pas à ces prisonniers.
                Tout en publiant un décret disant à ceux qui ont rempli leurs devoirs en se fiant de bonne foi aux avis juridiques du ministère de la Justice qu'ils ne feront l'objet d'aucune poursuite.

                Et quand des associations (HRW - UCLA - ..) ont porté plainte contre le gouvernement : secret défense, chez Bush comme Obama pour éviter les procès.

                Donc c'est légal…mais en même temps c'est pas légal

                Je te rejoins tout de même sur le fait que ce canari al’intérêt de complexifier une telle procédure et n'est finalement pas que "fun", mais le comportement éradique des administrations américaines depuis 12 ans me fait douter que la pression juridique les intimides.

                Une de mes sources : NouvelObs

          • [^] # Re: Fun mais bon...

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Et qu'on les aime ou pas, les Etats-Unis sont un Etat de droit

            Il me semble qu'une partie du problème vient du fait que la NSA est justement allée bien au delà de la loi (même le Patriot Act).

            • [^] # Re: Fun mais bon...

              Posté par . Évalué à 2.

              dans un état de droit, la loi doit être la même, et s'appliquer de la même façon, pour tous.
              Le corrollaire à cela, c'est que les agissement et les lois doivent être rendus publique.
              (Tu ne peux pas etre dans un état de droit si tu ne peux pas savoir si quelqu'un qui est poursuivi pour x raison est condamné ou pas, et pourquoi).

              Quand les telcos ont reçu une amnestie totale pour leur collaboration illégale, on est plus dans l'état de droit.

              Quand le FBI/NSA a une court spécifique rien qu'à eux qui rend des jugements secrets on est plus non plus dans l'état de droit.

              Quand la NSA se fait taper sur les doigts sur ces conneries mais que strictement aucune sanction n'apparait, alors que le contribuable ou toute autre personne qui décide de ne pas respecter un jugement a des amendes voir bien plus, on est encore pas dans l'état de droit.

              On pourrais continuer longtemps,mais on se rend vite compte que certaines organisations gouvernementales n'ont pas à subir la même "lois" ni de la même façon.

              Donc non, les US ne sont pas un état de droit.

              (et au passage, sur quelques points, la france non plus).

              Ensuite tu me donne le choix de devoir vivre entre les us et l'iran, je choisis les us.

  • # Et la vidéo de la réponse

    Posté par . Évalué à 10.

    Disponible ici (à 24min 15s, si la vidéo ne démarre pas où il faut).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.