Journal Demande d'argument pour OpenOffice

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
11
mai
2004
Bonjour cher journal !

Devant le fouillis de réponse que me renvoie Google, je viens demander ton aide.
J'ai une amie en fac de philo qui vient de se renseigner à propos de son mémoire de maitrise, et elle vient d'apprendre qu'on leur demandait d'utiliser MS Word.
Comme ça fait quelque temps que je la harcèle à propos des logiciels libres, elle a envie de faire de même avec sa fac.
Seulement voilà, elle ne sait pas trop quels arguments leur présenter. J'ai bien quelques idées, mais ça reste confus. Je voudrais savoir, mon cher journal, si tu n'aurais pas quelques liens vers des sites avec une doc suffisamment clair et compréhensible pour convaincre des profs de lettre (donc qui, potentiellement, n'en ont rien à fiche de l'informatique) de l'importance des logiciels libres. Faudrait aussi que ce ne soit pas trop long pour que les profs n'aient pas envie de jeter les docs avant de les avoir finis !

J'attends avec impatiences les trésors que tu vas me fournir afin de m'aider dans mon travail d'évangélisation !
  • # pourquoi un truc éditable, déja ?

    Posté par . Évalué à  2 .

    un mémoire n'est pas sensé etre corrigé/édité une fois envoyé...

    je lui proposerait donc je faire son truc avec OOo chez elle, le mettre en .doc pour son gentil maitre de stage, et l'exporter en PDF pour la version finale a remettre, généralement sur papier, à sa fac...

    et si ils veulent vraiment pas, bein ils se contenteront d'un sxw wordisé...

    perso, j'hésiterais pas a faire comme ca...
    • [^] # Re: pourquoi un truc éditable, déja ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      facile, suffit de leur demander de financer la licence...
      Ca sera tellement insupportable pour eux au niveau administratif (pas le prix hein, juste les papiers a remplir a l'unif) qu'ils accepteront!

      Si c'est pas beau la bureaucratie!

      Une petite pensee au departement d'info (ou j'etudie) qui est passe a RedHat/OpenOffice. (ceci dit, c'est pas comme si c'etait bien administre)
      • [^] # Re: pourquoi un truc éditable, déja ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        facile, suffit de leur demander de financer la licence...

        Et l"OS, et l'ordinateur aussi pour l'installer ?
        Non ce genre d'argument ne tient pas la route ; la réponse dans ce cas là c'est toujours : les matériels (PC, OS, logiciels, imprimantes...) sont disponibles à l'université. Par forcément pratique, ça t'oblige parfois à venir bosser le samedi ou le dimanche, quand c'est ouvert le dimanche.

        Mais je suis surpris qu'on demande une copie numérique. En écolde d'ingénieur (orientée info, je précise) j'ai souvent rendu des rapports de projets, j'ai toujours rendu des documents papiers.
        • [^] # Re: pourquoi un truc éditable, déja ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Mais je suis surpris qu'on demande une copie numérique. En écolde d'ingénieur (orientée info, je précise) j'ai souvent rendu des rapports de projets, j'ai toujours rendu des documents papiers.

          Ca commence à devenir à la mode d'avoir une copie numérique ... je rois qu'il faut impérativement insisté pour que ce ne soit pas du .doc mais, par exemple, du pdf.

          Amha on va peut-être arriver à des solutions à la docbook et les mémoires diffusés sur le net ... mais on n'y est pas encore.
        • [^] # Re: pourquoi un truc éditable, déja ?

          Posté par . Évalué à  1 .

          C'est vrai que la réponse la plus fréquente, c'est que le matériel de l'école peut servir à écrire le rapport sous Word. Par contre, tu vas écrire un mémoire et en obtenir une copie numérique sur laquelle tu n'auras aucun contrôle puisque tu n'as pas Word.

          Je pense que s'il s'agit d'un document qu'on écrit, la moindre des choses est de pouvoir le réouvrir plus tard, et donc de l'écrire avec un logiciel qu'on possède personnellement.

          Utiliser les ordis de l'université c'est bien beau mais niveau pérennité, ça tient pas la route, donc je trouve que leur argument est foireux.
    • [^] # Re: pourquoi un truc éditable, déja ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      moi pour tous ce qui est mémoire/rapport de projet, ce sera éternellement du LaTex...

      c'est peut être plus difficile à prendre en mains (quoique) mais le résultat est incomparable et ça fait moins bidouille que les traitements de textes ou on essaye tjs de recenter avec des espaces et autres tabulations pour avoir la mise en page correcte pour tes images et autres graphiques...


      M.
      • [^] # Re: pourquoi un truc éditable, déja ?

        Posté par . Évalué à  3 .

        c'est sur, mais d'un autre coté, je pense qu'il est un peu tard pour se mettre à LaTeX, si elle doit rendre son mémoire d'ici le mois prochain.
        le temps qu'elle maitrise tout les "tours de magie" de ce "langage de présentation", elle pourra le recommencer...

        mais c'est sur que ca peut tres bien donner :D
        • [^] # Re: pourquoi un truc éditable, déja ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          En fait, c'est pour l'année prochaine. Mais je ne pense pas qu'elle soit très intéressé par LaTeX... (< mode mauvaise foi > Et c'est une littéraire, alors le LaTeX, ça l'intéresse peut-être pas vraiment de s'y mettre... < /mode>)
          • [^] # Re: pourquoi un truc éditable, déja ?

            Posté par . Évalué à  3 .

            Perso, j'ai conseiller Lyx pour taper le rapport au kilomètre, c'est simple, ca peut contenir plus de mille page sans faire ramer un vieux PC.

            Lorsqu'il fallait présenter une version intermédiaire, un petit export en html puis relecture avec OO pour générer un .doc (ni vu ni connu)

            La version finale imprimé en PDF
            • [^] # Re: pourquoi un truc éditable, déja ?

              Posté par . Évalué à  3 .

              je suis en train de rédiger un document pour expliquer à mes étudiants comment utiliser Lyx, en particulier comment faire leurs figures avec les logiciels libres disponibles sur linux, c'est ce qui les fait souvent hésiter à "faire le saut". Après on livre en pdf.

              On peut toujours à la fin exporter en fichier texte et reformater en .doc s'ils imposent vraiment un .doc, mais dans ce cas vaut peut-être mieux utiliser ooo. Encore que, je vois les étudiants perdre tellement de temps avec Word que je me demande si ils ne gagneraient pas de temps en passant par Lyx. Mais Lyx semble difficile à installer sur windows, par contre sur Mac OS X c'est un charme.

              Le seul "manque" est le correcteur grammatical. Mais parfois les parents font mieux!!!!

              Je vais essayer de rendre ce document disponible sur un site en attendant elle peut me demander la version en cours de travail (faite avec Lyx, mais je peux l'envoyer en pdf!) à daniel.pascot@sio.ulaval.ca et consulter le site d'un étudiant: http://theseul.ericmartel.net/(...) qui m'a aidé à installer la classe thèse de l'UL, qui pourrait faire l'affaire pour bien des universités avec très peu de changements.
              • [^] # Re: pourquoi un truc éditable, déja ?

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                ... installer la classe thèse de l'UL

                Virginie QUESNAY propose une classe LaTeX permettant d'écrire un rapport pour son école (je pense que vs dites IUT). Ca se trouve là [1].

                J'ai vu sur le site un patch LyX. Si on n'utilise pas LyX, est-ce possible d'utilise ton travail ? En fait, est-ce bien une classe LaTeX ? Peux-tu donner l'un ou l'autre screenshot du résultat ?

                Bcp de questions ... sorry ;-)

                Ciao,

                [1] http://virginie.quesnay.free.fr/index.html(...)
                • [^] # Re: pourquoi un truc éditable, déja ?

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  En fait la classe Latex de l'Université Laval n'a que peu de choses très spécifique, il est simplement intéressant de savoir qu'un prof de cette université à mis sa classe à la disposition de tout le monde, elle est basée sur la classe rapport qui peut faire l'affaire pour bien des choses. Je pense que l'incorporation d'une nouvelle classe dans LyX se fait de la même manière quelque soit la classe (c'est pas tout à fait convivial, c'est là qu'on a besoin d'aide), de plus on trouve des classes sur divers autres sites d'université et d'écoles, il y a fort à parier qu'elles se ressemblent pas mal.

                  Lyx est très attrayant car on peut avoir le résultat et les avantages de Latex avec un logiciel très convivial, c'est ce que montre mon document (qui est fait tout simplement avec la classe article pour le moment) en donnant quelques conseils pour le démarrage (ce que j'aurais aimé avoir sous la main à ma première tentative d'utilisation de LyX).

                  Après quelques expérience je pense qu'une fois installé sous Linux avec les logiciels voulus, toute personne normalement constituée sera à l'aise en moins d'une journée (soit moins de temps que le temps habituellement perdu avec MS-office. Ceux qui ont essayé sont tous d'accord avec ça.

                  Je peux envoyer mon document (comme il y a plein de copies d'écran le pdf fait 1,2 megs, mais il donne une bonne idée du résultat)
      • [^] # Re: pourquoi un truc éditable, déja ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        Idem. Plus de pb de polices et de mise en page. Latex c génial.
      • [^] # Re: pourquoi un truc éditable, déja ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Si tu centre avec des espaces ou des tabulations ce n'est pas la faute de l'outil mais de ton utilisation de l'outil.
        Tu peux faire des séparations contenu/style tout à fait valables que ce soit dans MS Word ou dans OOo.
        C'est un argument qui aurait été valable du temps de MSO97, il ne l'est plus du tout.
    • [^] # Re: pourquoi un truc éditable, déja ?

      Posté par . Évalué à  4 .

      Il existe par exemple encore de (trop) nombreuses revues qui DEMANDENT que les papiers qui leurs sont soumis soient en word. Je confirme que même dans ces cas extrèmes, récupérer le modèle word avec open office, travailler pendant toute la rédaction avec du sxw, puis exporter en retour un .doc + un .pdf marche parfaitement bien, et reste la moins pire des solutions quand on a pas le choix.
      Ceci n'empêche pas, bien sur, de tenter une petit expérience de militantisme auprès de la fac.

      Pour les arguments en faveur de OOo: l'université de Montpellier II (sciences) possède un grand nombre de salles informatique en libre accès aux étudiants. Toutes sont sous Linux, chaque étudiant peut avoir un compte, et il y a un petit OOo sur chacune (au du moins utilisable par NFS, j'ai pas trop regardé les détails). Pour avoir donné des cours d'introduction à la bureautique auprès des DEUG, je peux dire que l'apprentissage sous Linux+OOo passe sans gros problème, même auprès des étudiants n'ayant jamais touchés un ordi de leur vie.
      A mettre en balance avec l'argument coût des licences pour les solutions non libres...
  • # toujours utile..

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

  • # en vla kekzun

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

  • # Truc tout bête ...

    Posté par . Évalué à  5 .

    > elle vient d'apprendre qu'on leur demandait d'utiliser MS Word.

    Y a-t-il des postes à disposition 24h/24, équipés de la suite susnommée, pour pouvoir rédiger ce mémoire ? Et si non, l'université paie-t-elle la licence aux étudiants ?

    Pour un étudiant, une licence MS-Office, ça doit être dans les 150 Euros, et peut-être moins pour avoir seulement MS-Word (mais je ne sais pas combien, et de toutes façons, c'est quand même trop cher :) ), ce qui représente quand même une grosse somme. Il faut aller la réclamer aux personnes qui réclament le format en question.

    Pour les vicieux, il faudrait demander quelle version du format il faut utiliser : Word 95, Word 97, Word 2000, Word 2003 ? :)
    • [^] # Re: Truc tout bête ...

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      mac ou pc ? avec quelle police, etc....


      Je travaille actuelement entre plusieurs documents textes et tableurs. Quiand vous ouvrez l'explorateur de document (touche F5), si tout est architecturé par chapitres titrés (heading 1, heading 2, ....)
      faites ceci :

      dans l'explorateur, prenez un des heading, draguez plus haut ou plus bas dans l'arborescence de votre texte :
      tout le chapitre est déplacé, numérotation incluse
      draguez-le dans un document texte vierge : votre chapitre y est déplacé
      draguez-le dans un tableur : un lien est fait avec ce chapitre. Ouvrez le tableur et cliquez, cela ouvrira le texte à la bonne position

      Encore plus fun : ouvrez la base biblio (F4)
      clic droit sur la première entrée de base, aka "bibliographie", choisir "gérer les sources". Dans la boite de dialogue, "Type de BD", passez à "classeur", puis sélectionnez le document tableur que vous veniez de sauver.

      Sur une grosse base documentaire, c'est littéralement monstrueux.

      Seuls manques dans mon appli : les heading de mon texte sont numérotés automatiquement.
      Mais si je rajoute ou déplace des entrées, ou que je change le nom du heading, il ne mettra pas à jour le raccourci du tableur.
      Autre souci : le tri du tableur : cela me donne 10.- 11.- 12.- 1.- 2.-
      pas pratique.

      si quelqu'un s'amuse à faire des scripts entre documents, je suis preneur
  • # Migrer vers une solution logicielle libre

    Posté par . Évalué à  5 .

    Bonsoir,

    Je te propose un document qui est passé dans un journal récemment :

    http://www.cryptos.ch/migration/index2.html(...) (145 ko)
    http://www.cryptos.ch/migration/Migration-1.1.pdf(...) (PDF 300 ko)

    C'est un peu long à lire certes, mais je le trouve rudement bien fichu. Il s'adresse avant tout à des non-informaticiens et je pense qu'il correspond assez à ce que tu recherches.

    Bonne évangélisation,
    Fab.
  • # au voleur

    Posté par . Évalué à  3 .

    rédiger son mémoire, c'est sans doute la plus grande production qu'elle aura fait ... et sa sera le fruit de son travail. en utilisant un format de fichier non-libre, on est dépossédé instantanément de sa production : impossible de faire quoi que soit du document sans le logiciel adéquate et dans la bonne version ... pour moi c'est un document perdu.

    pdf me parait une très bonne solution : tout le monde peut le lire, et il est produisible directement depuis openoffice.org

    dis-lui de faire un peu de militantisme : spécifier que son document est sous licence libre en préambule :D
  • # Ils veulent que tous els étudiants soient "égaux"

    Posté par . Évalué à  2 .

    J'ai eu un problème semblable pour mon rapport de stage de seconde année d'IUT (Services Réseaux & Communication).
    Je voulais faire la présentation avec keynote sur mon Mac et saisir le rapport sous AbiWord avec mon PC Linux.
    La partie la plus visible (présentation keynote), m'a été immédiatement refusée pour une raison simple : il faut que tous les étudiants soient égaux, et utilisent le même matériel (selon eux) :
    - ici les salles en libre service ne marchent pas, donc il faut tout faire chez soi)
    - les PC utilisés lors de la présentation ont souvent des problèmes, ce qui fait que els présentations ont souvent des problèmes.

    Je veux bien que le principe d'égalité soit respectable, mais ils ont aussi un problème de mauvaise foi :
    - On a eu le cas d'étudiants miliutans qui ont eu le malheur d'arriver avec leurs programmes (pas MS Office) pour faire des présentations, et avec leur matériel, car le métériel de l'IUT de fonctionne pas. Ces derniers se sont vu enlever plusieurs points sur leur présentation...
    - Quand au problèmes de coups qu'on leur évoque (je n'ai pas 150 euros à mettre dans un office étudiant, de plus AppleWorks, Sodipodi et Abiword me suffisent très largement), la réponse de leur part est simplé : vous vous demerdez, et au besoin, vous piratez (pas dit avec ces mots bien sur, mais l'idée est là)... C'est beau l'éducation...

    Ceci dit, bien que je vais être obligé de toucher PowerPoint, je sens que Word je ne vais pas le toucher du tout...
  • # C'est pire que je le pensais...

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Bon, en fait, j'avais mal compris. On ne leur demande pas de rendre en rapport au format doc. Il semblerait plutôt que pendant un module de méthodologie, on veuille leur donner des cours de formation à MS Word !
    En tout cas, merci à tous pour vos réponses et vos liens, on va synthétiser tout ça pour tenter de convaincre la fac de changer d'orientation s'il s'avère que la fac entends effectivement former ces étudiants à MS Word !
  • # comprend pas

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Je suis gêné par ce genre de reflexion.

    Si vous voulez faire pression c'est que vous avez des raisons pour le faire, les arguments ce sont justement vos raisons.

    Dans l'autre sens (décider d'abord de faire pression et chercher après pourquoi donc quels arguments on va utiliser) ça me parait un peu moins utile/intélligent.
    • [^] # Re: comprend pas

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Elle a des arguments (ceux dont je la harcèle depuis quelques temps à propos de l'indépendance logiciel, et l'esprit des logiciels libres en général). Mais elle-même n'est pas informaticienne, et ne maitrise donc pas tout ceci.
      Je l'ai convaincu de l'idée générale, et elle adhère totalement à l'esprit des logiciels libres, et c'est pour ça qu'elle ne souhaite pas voir dispenser de cours de formation à MS Word. Mais il y a une marge entre adhérer à un état d'esprit, et avoir les connaissances requises pour défendre cet état d'esprit avec des arguments solides pour convaincre un responsable de fac.

      C'est pour ça que maintenant que je l'ai fait adhérer à cet état d'esprit, je veux aussi lui fournir des arguments pour qu'elle puisse à son tour convaincre son responsable.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.