Journal [HS] Pluvieux, Heureux

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
-17
24
juin
2013

vous avez remarqué qu’il pleut beaucoup ces derniers temps, même si vous vivez dans une cave (d’autant plus), vous avez dû le remarquer .. Il pleut, malgré le fait que mon téléphone, “la Widget météo”, a toujours une vision hyper optimiste de la semaine. Comment le temps fait pour ce planter comme ça?

Bref, que ce passe t-il (c’est la question que tout le monde se pose!) ? Les bonnes émissions télé/radio, avec leurs experts (Manhattan) ont en commun qu’ils disent à peu près la même chose : On sait pas trop, on est poli avec les gens, on est bien sage et un poil scolaire (en général ils étaient sans doute pas trop mauvais à l’école) : on sait faire des dissertes de 20 minutes pour savoir si il est plus juste de dire que le climat change, plutôt que de dire qu’il est perturbé. D’ailleurs disserté du temps qui passe est leur deuxième passion, après le scrabble, la crapette et la reproduction des drosophiles. D’après eux, il faut bien attendre 30 ans pour savoir si le climat évolue, en attendant, laissez-les tranquille… Les crédits viennent à ceux qui savent les percevoir, et plus c’est long, mieux c’est.

Pour avoir fait des études scientifiques, il y a fort longtemps, j’ai pas l’impression d’entendre des scientifique justement : plus des sortes de Jean Claude Ameisen, en un peu plus “interactif”, un poil moins soporifique, peut-être l’Expert Manh météo juste à côté, y est pour quelque chose. Dans l’idéal, un scientifique aime ce qui est concis (sur le plan rhétorique bien entendu : E=MC2, p = hk .. en général ça marche l’idée qu’un scientifique aime ce qui est concis, sa femme ne le comprend pas toujours, sur le plan rhétorique), il est passionné, quand il parle, il veut communiquer sa passion, parce qu’en temps normal, tous le monde se fiche de ce qu’il peut bien faire (un peu comme le linuxien), pour draguer, c’est la loose.

Un vrai scientifique aime pas le temps qui passe. Comme il adore partager sa passion, alors qu’est-ce qu’il ferait le vrai scientifique option climat messieursdames? il parlerait des infrarouges, du rayonnement du corps noir (rien à voir avec les trous noirs, où avec une catégorie d’individu, connu pour ne pas être concis), il parlerait de l’effet de serre, de ce qu’est la température, de comment l’énergie est évacuée vers l’espace et de tout ces petits détails, qui font que la terre est comme ça, et qui ont peut-être plus d’importance que les habituels constatations sur le fait qu’il ne sait que dire ce qu’on attend de lui. Il parlerait aussi des moyens mis en oeuvre pour simuler ce qui se passe et qu’elles sont, à sa connaissance, les simplifications à établir par rapport à la prévision météo, pour bien différencier les deux. Parce que venir parler de l’effet papillon pour parler du climat, avec un mec qui fait de la météo à la télé, c’est pas être scientifique. La météo est une sorte de dérivée du climat, si on ne cherche pas des évolutions locales du climat, les paramètres ne sont pas si nombreux pour établir des simulations, les effets moyennés sur 30 ans pour le climat, sont bien plus simple à prévoir que la météo de je sais pas où dans 2 jours (j’aimerai qu’on me prouve le contraire, ça sort de mon grand châpeau).

En 93, je me rappelle que j’avais un prof, en Deug A à Paris 6, un prof d’écologie je crois, la matière dont on se fout le plus au monde, quand on fait un Deug A. Et je me rappelle une chose : au dernier moment, de son dernier cours, il a dit à propos du climat “en fait on sait pas trop, mais il y a pas mal de monde qui pensent qu’il y aura plus de précipitations, plus d’ouragans, plus de phénomènes visant à évacuer le trop plein d’énergie sur terre vers l’espace qu’une augmentation de la température et la monté, si il y a, de la température, sera pas le problème”. Il avait l’air sûr de lui, bien sûr, il y a des inconnues, bien sûr, c’était pas son domaine. Attendre, alors que les paramètres sont entrain de changer, ça amène à attendre encore, car quand on aura attendu, les paramètres auront changé, et (tournage de pouce) ainsi de suite .. les paramètres étant la quantité de gaz à effet serre.

Les sciences aujourd’hui, sont-elles du “par coeur” et de la “récitation”? Ce n’est pas vraiment nouveau ça, on va dire qu’avant, c’était du bachotage, pendant un certain lapse de temps, on savait résoudre certains problèmes, ce qui n’induit pas de se poser des questions. Peut-être que plus on se spécialise, moins on se pose de questions.
Ce manque de motivations et de passions est-il courant dans les labo de sciences, et y a t-il eut une évolution lors des dernières années? et pourquoi?

Voilà, sinon, à mon avis, il va flotter…

  • # Au bûcher !!!!

    Posté par . Évalué à 6.

    Voilà, sinon, à mon avis, il va flotter…

    Burn the witch wizard

    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # Passionnant

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    J'en parlerai à mon boucher.

    • [^] # Re: Passionnant

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Moi j'en parlerai à mon cheval, et si il sourit j'lui laverai les dents

      • [^] # Re: Passionnant

        Posté par . Évalué à 5.

        Bûcher → Boucher → Cheval → ?

        Il ne manque plus qu'un commentaire sur les lasagnes pour compléter la série…

  • # Je te moinse...

    Posté par . Évalué à 4.

    … parce que tu oses dire que Jean-Claude Ameisen n'est pas un scientifique.

    • [^] # Re: Je te moinse...

      Posté par . Évalué à 0.

      Admet qu'il est pas toujours concis, qu'il est très linéaire, c'est vrai que ça ne fait pas de lui un non ou mauvais scientifique. Je l'admire d'une certaine manière et l'écoute.

      • [^] # Re: Je te moinse...

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est surtout son émission qui lui donne cette « apparence », mais en général, quiconque a prêté une oreille une peu plus attentive à ses « Épaules de Darwin » s'abonne directement au podcast. :-)

        Par contre, depuis 10 à 15 épisodes, il a pris l'habitude de démarrer une phrase, de s'interrompre et de reprendre le début de sa phrase. C'est une fausse bonne idée, je crois. À la longue, c'est désagréable à l'écoute.

        • [^] # Re: Je te moinse...

          Posté par . Évalué à 2.

          Par contre, depuis 10 à 15 épisodes, il a pris l'habitude de démarrer une phrase, de s'interrompre et de reprendre le début de sa phrase

          Ah, j'avais l'impression qu'il faisait ça depuis le début de son émission ! Le plus lourd c'est qu'il a gardé cette "bonne idée" aussi dans son bouquin … c'est encore plus énervant à lire qu'à entendre.

      • [^] # Re: Je te moinse...

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est sans doute parce que tu l'écoutes plus souvent sur France Inter que lors de ces interventions dans les émissions scientifiques de France Culture que tu dis ça.

        La forme de son émission a pour but de narrer la science, c'est une construction narrative visant à permettre aux auditeurs de plonger dans le récit des différentes études scientifiques qu'il aborde. Et au delà du fait que le monsieur est également chercheur en biologie (donc c'est effectivement un scientifique et non pas un vulgarisateur), je trouve que la façon dont il arrive à marier la culture, la poésie et la science dans son émission est une chose tout à fait précieuse pour l'accès à la culture scientifique des individus.

    • [^] # Re: Je te moinse...

      Posté par . Évalué à 0.

      Admet qu'il est pas toujours concis, qu'il est très linéaire, c'est vrai que ça ne fait pas de lui un non ou mauvais scientifique. Je l'admire d'une certaine manière et l'écoute.

  • # pas tous compris

    Posté par . Évalué à 3.

    En gros tu écris un long pavé pour te plaindre que les scientifiques ne sont pas concis ?

    Sinon pour ce qui est du rapport science et média, c est pas évident.
    Pour l exemple, france3 est venu faire un reportage dans notre labo. Entre ce que on a montré et ce qui ils ont dit le message a été complètement modifié. Donc ça encourage a faire simple et a ne pas s étendre sur l'AP théorie (de toute façon le journaliste nous a bien fait comprendre que les gens c'est des cons et que tous ce qui dépasse le concept de l'additionsera supprimé au montage)

    Pour ce qui est de la motiv et de la passion elle reste bien présente, le par coeur n'y a vraiment pas sa place.

    • [^] # Re: pas tous compris

      Posté par . Évalué à 5.

      Bha ouais il vaut mieux niveller par le bas que tirer par le haut.
      Ce journaliste est un imbécile.

  • # Si je résume

    Posté par . Évalué à 5.

    Si je résume, tu nous fait un journal de 4895 signes pour dire que tu aimes la concision et que tu n'aimes pas ceux qui tentent d'expliquer le lien entre la météo et le changement climatique sans démarche scientifique, c'est ça?

    Tom

    • [^] # Re: Si je résume

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Quand j'ai commencé à lire, je m'attendais presque à une étude, voire même entendre parler des cycles solaires et autres théories intéressantes en rapport avec le sujet, puis… pas du tout, grosse décéption (puis des exagérations au niveau des prévisions, qui à quelques jours ne sont plus si mauvaises de nos jours).

  • # Pas con, si?

    Posté par . Évalué à 8.

    Dans l’idéal, un scientifique aime ce qui est concis (sur le plan rhétorique bien entendu : E=MC2, p = hk .. en général ça marche l’idée qu’un scientifique aime ce qui est concis, sa femme ne le comprend pas toujours, sur le plan rhétorique),

    =>tu n'es pas scientifique

  • # prévoir le climat?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    on sait faire des dissertes de 20 minutes pour savoir si il est plus juste de dire que le climat change, plutôt que de dire qu’il est perturbé.

    Ce n'est pas une question vide de sens non plus, et ça change totalement la façon de présenter les choses: d'un côté c'est une observation, de l'autre c'est une recherche de causalité.

    les effets moyennés sur 30 ans pour le climat, sont bien plus simple à prévoir que la météo de je sais pas où dans 2 jours (j’aimerai qu’on me prouve le contraire, ça sort de mon grand châpeau).

    C'est pas du tout le même genre de problèmes, mais pour autant que je sache, les modèles qui essaient de prévoir le climat sont pas si terribles, pas très transparents, et je n'y accorde pas une grande fiabilité, surtout quand ça sort du GIEC qui par exemple n'inclue pas l'influence que pourraient avoir les cycles solaires dans le climat (mes connaissances sont plus très fraîches sur le sujet, ça a peut-être changé mais j'ai pas trop d'espoir), alors que ces derniers temps il y a pas mal de résultats qui vont dans ce sens.

    La climatologie c'est de la statistique, et c'est encore ce qu'on sait faire de mieux (c'est-à-dire analyser le passé), et même là, c'est pas toujours terrible parce pour qu'une série climatologique à un endroit soit intéressante, il faut pas qu'un grand changement d'environnement arrive (urbanisation, et autres), et que les appareils soient fonctionnels tout du long, et cohérents entre eux.

    D’après eux, il faut bien attendre 30 ans pour savoir si le climat évolue,…

    C'est le principe: le climat c'est quelque chose dans la longue durée (mais ça peut être local). Les cas qui me viennent à l'esprit où on peut prévoir (je ne sais pas avec quelle précision) des influences sur le climat à court terme, c'est quand par exemple on a une explosion volcanique comme celle du Tambora au 19ème siècle, mais ça arrive vraiment pas souvent, et ça n'affecte pas vraiment le climat, c'est temporel (même si c'est assez global); ou alors les changements dans les courants, peut-être les cycles solaires, etc…

    les paramètres étant la quantité de gaz à effet serre.

    Il n'y a pas que ça, et les gaz à effet de serre il y en a beaucoup (et le gagnant c'est la vapeur d'eau, ne l'oublions pas).

    « en fait on sait pas trop, il y a pas mal de monde qui pensent qu’il y aura plus de précipitations, plus d’ouragans, plus de phénomènes visant à évacuer le trop plein d’énergie sur terre vers l’espace …»

    En fait dans cette phrase, il y a quand une remarque de très bon sens : « en fait on sait pas trop ».

    • [^] # Re: prévoir le climat?

      Posté par . Évalué à 6.

      climat

      • [^] # Re: prévoir le climat?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Sympa l'image :)

        Je suis pas sûr cependant de ce qu'elle prétend : je suppose qu'expliquer que si le soleil brille si fort c'est à cause des fumées noires qu'on voit en arrière plan et des troncs coupés, que c'est pas la faute au climat mais que c'est principalement la faute à l'homo sapiens sapiens. C'est une théorie, et en pratique ces fumées noires c'est sûr que c'est la merde en question de pollution et santé. Ceci dit, il y a aussi la pollution qu'on voit pas dans l'air et qui se retrouve dans les sols, qui personnellement me fait bien plus peur, et dont on prouve facilement les effets.

        • [^] # Re: prévoir le climat?

          Posté par . Évalué à 3.

          si le soleil brille si fort

          Le soleil ne brille pas plus fort, par contre certains rejets dans l'atmosphère liés à l'activité humaine participent à ce que l'on nomme effet de serre. Je pense que c'est ce à quoi fait référence ce dessin.

          • [^] # Re: prévoir le climat?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Oui, c'est bien à ça que je faisais référence. Mais c'est bien d'étudier les théories alternatives à celle du CO2 tout puissant avant de se faire une idée précise sur le sujet, qui n'est pas aussi évident qu'on a bien voulu nous le faire croire. Si ça t'intéresse, tu trouveras ici un récapitulatif des théories, assez bien décortiquées. Je préviens : 1) l'auteur (et ses collaborateurs) ont beau être des scientifiques, c'est pas des gourous du développement web (en résumé, le site est assez pourri), 2) il faut garder à l'esprit que le texte a été rédigé au moment de pire marketing sur le sujet, donc c'est parfois un peu ironique, mais ça reste scientifique (avec beaucoup de liens vers des papiers de recherche), tout en restant assez accessible : c'est de la vulgarisation avec sources à l'appui.

            Et sinon, lit n'importe quel forum de climatologues, et tu verras que la climatologie, c'est un chouilla assez complexe.

  • # En direct de la cave

    Posté par . Évalué à 6.

    vous avez remarqué qu’il pleut beaucoup ces derniers temps, même si vous vivez dans une cave (d’autant plus), vous avez dû le remarquer ..

    Blllbl, blllbbll, bllblll ? blll ! *

    *ÇA TE FAIT RIRE ? CONNARD !

    Il se prend pour Napoléon, son état empire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.