Forum Linux.général Partage réseau

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
1
jan.
2005
Bonjour et bonne année a tous,

Je me pose une petite question toute bête
quel est le format de partage de donné entre deux Linux ?
Dans un réseau hétérogène on utilise Samba, mais y a t'il un programme fait
juste pour du Linux - Linux ?
Merci d'avance
  • # une multitude

    Posté par  . Évalué à 3.

    Bonané

    "format de partage", je dirais plutôt mode de communication.

    Bref, au choix : nfs, ftp, scp, sftp ...
    Si tu recherches quelque chose se rapprochant de Samba, nfs est plus la solution.

    -------------------------------
    Computer is like air-conditioner, it doesn't work when you open windows
    • [^] # Re: une multitude

      Posté par  . Évalué à 3.

      Si tu veux échanger juste quelques fichiers, je te conseille sftp ou scp : il suffit d'avoir un serveur et client ssh.

      Si tu veux avoir un partager de façon plus 'permanent' (par exemple de la musique sur deux ordinateurs) nfs c'est indiqué : tu montes comme tu monterais un cdrom :)
      • [^] # Re: une multitude

        Posté par  . Évalué à 4.

        D'ailleurs, si tu préfères passer par scp/ssh mais que tu n'as pas trop envie de passer par la ligne de commande, tu peux utiliser Nautilus avec une url de la forme ssh://login@nom_ordi (Konqueror doit certainement le faire aussi, mais je n'en suis pas sûr). Après tu peux naviguer dans l'arborescence du système distant et copier/coller comme si c'était en local. Le seul truc chiant c'est qu'il n'y a pas de prévisualisation de fichiers, mais bon faut pas trop en demander non plus :)
        • [^] # Re: une multitude

          Posté par  . Évalué à 5.

          Je pense que tu peux avoir la prévisualisation des fichiers, en désactivant ou en activant je ne sias plus quelle option dans la fenêtre de configuration de Nautilus.
          Cette option s'appelle (de mémoire) "Uniquement les fichiers locaux".
        • [^] # Re: une multitude

          Posté par  . Évalué à 2.

          Oui, dans konqueror c'est : fish://login@nom_ordi
          Pour la prévisualisation de fichiers, il faut activer l'apercu pour le protocole fish (ssh en fait) dans "apercus et méta informations" dans le panneau de configuration de konqueror.
          • [^] # Re: une multitude

            Posté par  . Évalué à 1.

            et si tu fais : ssh://login@nom_ordi dans konqueror, il t'ouvre un terminal avec la connexion ssh.
            • [^] # Re: une multitude

              Posté par  . Évalué à 1.

              Et si tu fais sftp://user@nom_ordi dans konqueror, ça fait comme smb://user@ordi, etc....
              Perso, je préfère samba à nfs qui me semble plus facile à installer et administrer. Avec smbmount on peut monter un partage windows dans l'arborescence où on veut, et ainsi se passer des protocoles de communication sus-cités. Comme au boulot on a plusieurs serveurs samba, je me suis même créé un répertoire par machine dans mon home, et un sous répertoire par partage, comme ça, j'ai un truc un peu comme sous windows avec le parcours du voisinage réseau.
              J'ai trouvé où mettre les commandes smbmount, mais par contre, je n'ai pas trouvé où mettre les commandes smbumount. Si quelqu'un sait, je suis preneur. Le but de la manoeuvre :
              je me connecte à kde, et à l'ouverture de la session les partages sont montés, c'est facile, j'ai créé un script-shell qui me fait les montages dans le répertoire $HOME/.kde/Autostart
              Je voudrais maintenant faire l'inverse : lorsque je quitte KDE, les partages sont démontés. Pour l'instant, j'ai pas trouvé où mettre ça... Si quelqu'un sait ?!
              Si en plus je pouvais avoir une solution indépendante du DM utilisé, ce serait encore plus le bonheur ! Voire même une solution générique qui me fassse ça (connexion-montage/déconnexion-démontage) uniquement depuis X ou Xdm, ce serait trop de bonheur !

              P.S. : j'ai pas trop compris d'ailleurs pourquoi la commande smbmount laisse un process de lancé (visible lors d'un "ps x" dans un shell), ni pourquoi un kill sur ce process ne démonte pas l'unité, ni enfin pourquoi elle n'effectue aucun test pour voir si le partage est déjà monté. Cette dernière remarque est la plus génante, car on peut lancer 10 fois de suite la même commande smbmout //machine/shame $HOME/Reseau/machine/share, par exemple, tuer les 10 process et avoir tout ce beau monde monté 10 fois au même endroit. Il faudra alors lancer 10 fois smbumount $HOME/reseau/machine/share pour que tout soit démonté. C'est vraiment étrange.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.