Adobe se lance dans l'Open Source !

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
2
mar.
2005
Commercial
Adobe vient de lancer son site web opensource.adobe.com. Apparemment, ce site servira de dépôt pour l'Adobe Source Libraries (ASL), visant à développer la technologie nécessaire pour construire des applications commerciales par assemblage d'algorithmes génériques.

Les premières contributions sont deux bibliothèques. La première, Eve, veut rendre aisé la spécification et la modification d'interface GUI. La seconde, Adam, sert à définir des éléments de base pour la GUI.

La licence est la "licence MIT", reconnue comme "Open Source" par l'Open Source Initiative. S'il semble que des éléments de ces bibliothèques sont utilisés dans les applications commerciales d'Adobe, ce geste reste loin de la libération de ses applications commerciales.

Néanmoins, ils ne manquent pas d'humour...

Brève histoire d'Adam et Eve...

"Au début, le programmeur a créé le langage et le code. Or, le code était alors informe et vide ; les ténèbres couvraient l'écran d'ordinateur. Et le programmeur se mit au clavier de son ordinateur. Et le programmeur dit alors : "Que Photoshop soit!" et Photoshop fut. Le programmeur vit que Photoshop était bon, et il sépara le Code de Modélisation des Paramètres de Commandes du Framework Sous-Jascent." - Le Livre de Photoshop 1:1-4
;-)

Aller plus loin

  • # Adobe réécrit l'histoire

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Comme le montre archive.org, le site existe depuis au moins cinq ans, et proposait auparavant des plug-ins pour scripter Photoshop, Illustrator et After Effects, ainsi qu'un support Python pour Perforce et une bibliothèque C++ offrant le support de certaines fonctionnalités du langage lorsque le compilateur ne le permettait pas. Tout ceci a manifestement été jeté aux oubliettes de l'histoire.

    http://web.archive.org/web/20000816230855/http://opensource.adobe.c(...)
    http://web.archive.org/web/20031208093620/http://opensource.adobe.c(...)
    • [^] # Re: Adobe réécrit l'histoire

      Posté par . Évalué à 5.

      L'introduction semble présenter la nouvelle direction du projet:
      http://opensource.adobe.com/(...)
      Mais ils ont oublié Dmitry Sklyarov dans les remerciements.
      En parlant de GUIs, adobe, ils ont pas pleins de brevets sur les GUIs qui rendraient des librairies "open source" quand même inutilisables s'ils le pouvaient?
      • [^] # Re: Adobe réécrit l'histoire

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        L'introduction semble présenter la nouvelle direction du projet

        Nulle part elle n'indique qu'il s'agit d'une nouvelle direction. Elle est rédigée comme si rien n'avait été fait précédemment.

        Par ailleurs je ne vois pas pourquoi monsieur Skylarov serait remercié, puisqu'il n'a rien à voir avec ces projets. Je pense que le mentionner dès que l'on parle d'Adobe, comme tu le fais -- en ramenant un sujet qui n'a rien à voir avec le thème de la discussion, ça fait troll, de la même manière que quelqu'un qui parle systématiquement des failles de sécurité de Linux 2.0 lorsqu'on lui parle d'open source.
        • [^] # Re: Adobe réécrit l'histoire

          Posté par . Évalué à 1.

          en ramenant un sujet qui n'a rien à voir avec le thème de la discussion, ça fait troll
          Je t'expliques donc mon commentaire, bien que j'aurais cru qu'il était assez simple pour se passer d'explication de texte.
          Il y a 3 parties dedans, clairement délimitées par un renvoi à la ligne:

          -l'endroit où on peut lire l'exposé de l'idée derrière le projet :
          ça aurait dù être http://opensource.adobe.com/asl_foreword.html(...) (là j'avais merdé, je n'avais pas vu que leur site ne montrait pas les urls, j'ai bêtement copié collé).
          On peut y voir qu'au delà d'un certain auto-tapage derrière l'épaule et de remerciements à des gens d'adobe et à quelques sommités, il n'y a rien qui explique le cadre de cet "ouverture de source" ou définisse sa portée ou explique pourquoi on le fait et dans quel cadre. Que du technique.
          Bref, je n'y vois aucun attachement particulier aux concepts de l'open source ni aucune indication d'un changement de politique chez adobe.

          -le point 2 que tu trouves ennuyeux à répéter:
          ce point montre quel respect a adobe pour les développeurs indépendants qui mettent à jour ses api et qu'elle est prète à utiliser n'importe quelle loi moisie pour leur causer des problèmes, jusqu'à les faire aller en taule comme de rééls criminels.
          Bizarrement, je le trouve super important ce point. Bizarrement, j'ai envie de continuer à le répéter tant qu'ils n'auront pas montrer que leur attitude était une erreur qu'ils ne referont plus.

          -le point 3:
          un petit rappel de la situation actuelle. Si les brevets passent en Europe, les brevets ridicules d'adobe sur les apis pourraient être valables. Le point 2 n'est donc pas hors sujet quand il montre quelle pourrait être l'attitude d'adobe à ce sujet dans un tel cadre alors que rien dans le point 1 ne vient infirmer ce doute.
          De plus, dans un tel cadre, api opensource ou pas ça revient au même, tu es obligé de prendre une license payante pour employer leurs idées, même si tu les employais depuis des années d'ailleurs.

          Tu cries au troll un peu vite.
          • [^] # Re: Adobe réécrit l'histoire

            Posté par . Évalué à 2.

            les brevets ridicules d'adobe sur les apis
            devrait être
            les brevets ridicules d'adobe sur les GUIs
  • # Compatibilité de la licence

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Apparemment la MIT licence est compatible avec la licence GNU GPL (cf http://www.gnu.org/licenses/license-list.html).(...)
  • # ces -> ses

    Posté par . Évalué à 2.

    ce geste reste loin de la libération de ces applications commerciales.
    • [^] # Re: ces -> ses

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ne serait-il pas possible de contacter le modérateur (voir l'auteur de la news) plutôt que de faire un commentaire pour rien ? Le commentaire restera lorsque la faute sera corrigée.

      @+ Haypo
      • [^] # Re: ces -> ses

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        D'un autre coté, cela evite que le moderateur reçoive plusieurs emails pour lui dire la meme chose.
        • [^] # Re: ces -> ses

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          1 modérateur reçoit plein de mails inutiles

          vs

          pleins de lecteurs lisent un commentaire inutile...


          Fais ton choix.


          Petite pensée (à mon niveau, c'est pas forcément le top) :
          Pourquoi pas proposer une partie commentaires sur la news elle même et pas son contenu séparée des commentaires sur le sujet de la news...
          Tout le monde peut voir les suggestions proposées et pas de spam.
          • [^] # Re: ces -> ses

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            c'est vrai ça peut etre interessant, mais le risque c'est que les conversations devient...
            en fait il faudrait une sorte de bugtrack des news :)
  • # Double langage...

    Posté par . Évalué à 10.

    Superbe attention d'adobe...

    Toutefois, si cette société nous offre des codes source, elle continue à faire du lobbying pour les brevets logiciels (et aux USA, Adobe a déjà attaqué des sociétés pour violation de brevets à propos d'éléments d'interface utilisateur).

    Attention donc de ne pas utiliser du code Adobe couvert par un brevet, ça pourrait se retourner contre vous en cas de victoire des pro-brevets.
    • [^] # Re: Double langage...

      Posté par . Évalué à 7.

      D'ailleurs, les splash-screen des applications Adobe sont surchargés des brevets qui couvrent les applications...
    • [^] # Re: Double langage...

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      C'est aussi un des principaux membres de la BSA. Le président de la BSA France est (était ?) le président d'Adobe France...
    • [^] # Re: Double langage...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      On a quand même l'impression que c'est plus le fruit d'une initiative personnelle d'un employé d'adobe (en l'occurence lui: http://opensource.adobe.com/asl_foreword.html(...) ) qu'une volonté de l'"entreprise adobe".
      Sinon la bibliothèque en question a l'air plutot bien foutue, et elle utilise boost ( http://www.boost.org/(...) ). Et comme tout est dans un namespace 'adobe' on ne risque pas d'oublier d'où elle vient :)
      • [^] # Re: Double langage...

        Posté par . Évalué à 5.

        On a quand même l'impression que c'est plus le fruit d'une initiative personnelle d'un employé d'adobe (en l'occurence lui: http://opensource.adobe.com/asl_foreword.html(...)(...) ) qu'une volonté de l'"entreprise adobe".

        Pas d'accord :

        1/ l'adresse du site, un sous-domaine de adobe.com. Ce n'est pas innocent.
        2/ Extrait de la page d'accueil : opensource.adobe.com is maintained by Sean Parent and Foster Brereton.
        3/ Le logo adobe en haut de toutes les pages.
        4/ Extrait du bas des pages : Copyright © 2005 Adobe Systems Incorporated
        5/ Regarde la news sur le site : c'est "We" (Nous), pas "I" (Je).
      • [^] # Re: Double langage...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        On a quand même l'impression que c'est plus le fruit d'une initiative personnelle d'un employé d'adobe (en l'occurence lui (...)

        Non, ce n'est pas possible. Un employé ne peut pas créer comme ça un sous-site d'adobe.com, y poster les sources du travail qu'il réalise pour l'entreprise, juste parce qu'il le veut bien -- surtout pas chez Adobe, quand on voit la manière dont ils ont réagi a certains problèmes de copyright et d'ingénierie à rebours (notamment lors de l'affaire Skylarov).

        Il a au minimum l'accord des légistes d'Adobe (qui ont par ailleurs rédigé une licence, aux frais de l'entreprise), celui du département qui gère les sites web d'Adobe, celui des relations au public, vu que ça touche à l'open-source, domaine fort sensible au niveau de la réputation et des rumeurs, et très certainement un accord assez haut placé dans l'entreprise. Clairement, Adobe ne vire pas open-source, mais cherche à dorer ou redorer son blason à ce niveau. Je ne dis pas non plus qu'il s'agit d'infâmes profiteurs, les bibliothèques qu'ils proposent sont intéressantes et la licence bien acceptée dans la communauté.

        Quant à avoir l'impression qu'il s'agit d'une affaire personnelle, c'est clairement une volonté dans la manière de communiquer d'Adobe. Ils se rapprochent ici d'un aspect de l'open-source, expression d'individualités plus souvent que d'équipes. Ceci dit, ils sont habitués à ce genre de communication : ils mettent souvent en avant les auteurs des polices de caractères qu'ils ont créées, par exemple.
        • [^] # Re: Double langage...

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Je pense que Adobe sent le vent tourner et que pour rester dans la course, il est nécessaire de ne pas rester les deux pieds dans le même sabot.
          Je dois reconnaitre à Adobe sa parfaite correction à propos des standards PS et PDF : Adobe a publié les spécifications de PS puis de PDF et les a respectées. Ce n'est pas le cas de Microsoft avec ses formats.
  • # mouhahaha

    Posté par . Évalué à 0.

    c'est aussi crédible que Microsoft et ses 2 projets opensource. "adobi" reste une putain de boite à brevets qui fait mettre en prison les gentils hackers

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.