ADSILL : licence pro Administrateur et Développeur de SI à base de Logiciels Libres (2021)

16
6
avr.
2021
Éducation

Après une ouverture en septembre 2016 et cinq promotions, la licence professionnelle ADSILLH (Administrateur et Développeur de Systèmes Informatiques à base de Logiciels Libres et Hybrides) ouvre de nouveau ses portes à l’Université de Bordeaux à la rentrée 2021 !

Cette licence professionnelle vise à former les étudiants à intégrer des logiciels libres et hybrides en un ensemble cohérent répondant aux besoins des entreprises, un système d’information complet par exemple. Il s’agit également de s’impliquer dans les communautés de développeurs de logiciels libres, pour remonter ou corriger les bogues, contribuer des fonctionnalités (c’est tout l’objet du projet tuteuré).

C’est une licence pro en un an (donc BAC + 3), elle est ouverte aux L2, DUT, BTS, en formation initiale et en alternance, mais aussi en formation continue, reprise d’études et contrat professionnel (on peut faire une VAP — Validation des Acquis Professionnels — pour l’inscription). Des VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) sont également possibles.

Contenu

  • systèmes et réseaux :
    • programmation système,
    • programmation réseau,
    • installation et configuration des systèmes et réseaux ;
  • technologies logicielles :
    • bases de données,
    • développement Web,
    • logiciels de communication ;
  • maîtrise d’ouvrage Web ;
  • progiciels CMS/ERP/BI ;
  • sûreté et sécurité ;
  • projet tuteuré : contribution à un logiciel libre ;
  • droit et économie des logiciels libres ;
  • anglais ;
  • stage en entreprise.

Prérequis

Les prérequis sont l’utilisation d’UNIX en général, la programmation de base en Python et en C et une touche d’algorithmie. Il est possible de s’auto‑former sur les éventuels quelques éléments manquants entre l’inscription et la rentrée. Le détail est disponible sur le site de la formation.

Aller plus loin

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.