Aibo le petit robot

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Benoît Sibaud.
Étiquettes :
0
16
mai
2002
Rien à voir
Sony vient d'annoncer que les logiciels composant le « cerveau » du robot AIBO, seront désormais disponibles et dans le domaine public, afin d'aider la recherche.
Les sources des logiciels seront téléchargeables, avec de la documentation à partir du 03 Juin 2002 sur le site d'AIBO (premier lien).

Aller plus loin

  • # ha !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    J'avais failli poster cette news (c'est marrant les petits robots) mais je me suis rendu compte que Sony ne mettait rien dans le domaine public ni même en opensource, il ne font que publier une API de programmation du machin avec un SDK pour faire des programmes.

    Ce qui est sympa, c'est que le SDK utilise des outils GNU (le compilo est g++). Le site du SDK :
    http://www.jp.aibo.com/openr/e_regi/index.html(...)

    Un extrait de la FAQ :

    Q: Is this considered "Open Source" for AIBO?
    A: No, it isn't. We are disclosing an API for programming AIBO. We are not
    disclosing actual source code used inside AIBO.

    Voilà (ainsi que transfert, yahoo, etc) racontent encore n'importe quoi quand ils parlent de domaine public et d'opensource.
    • [^] # Re: ha !

      Posté par  . Évalué à 7.

      Merci pour ces précisions, j'avoue avoir cru qu'il s'agissait d'openSource (et pas seulement l'utilisation d'outils opensource)
  • # Pingouin robot ?

    Posté par  . Évalué à 10.

    Apparemment, c'est un ensemble d'API en C++ : un petit rt-linux là dessus, un peu de bricolage et hop ! Un pingouin robot ...
  • # Tout le monde a oublié ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    http://linuxfr.org/2001/10/30/5712,0,1,0,0.html(...) :
    Sony massacre son Aïbo à grand coup de DMCA

    Sony a demandé au site Aibopet de ne plus rendre accessible les travaux de son auteur. Il s'agit d'un ensemble d'outils et de documentations que tous les fanatiques du petit robot se devaient d'utiliser pour lui rajouter des comportements.

    Sony, à l'aide du DMCA menace l'auteur du site. Celui-ci est complétement écoeuré du comportement de SONY envers des clients aussi enthousiastes (on se rappellera l'attitude très conciliante de LEGO avec le Mindstorm).

    En représaille, il laisse tout tomber et demande de ne plus acheter d'Aïbo. Beaucoup de site similiaire ont suivi.


    Sony a apparement changé d'avis et en profite pour faire croire qu'il est l'auteur de ces améliorations et fait sa petite pub.

    Mais le mal (envers l'auteur original) est fait.

    [moua]

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.