Appel à candidature pour l’organisation des RMLL 2020

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa.
Tags :
13
4
mar.
2019
RMLL/LSM

La dix‐huitième édition des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL) a eu lieu du 7 au 12 juillet 2018, à Strasbourg. Le programme complet comportait plus de deux cents interventions de tous les niveaux et regroupées en seize thèmes (dont deux concernant LinuxFr.org). Ces RMLL accueillaient aussi le traditionnel village associatif (dont le stand LinuxFr.org).

L’événement est porté par une équipe motivée et de taille suffisante, avec un noyau dur et des bras locaux disponibles, ainsi que la présence d’anciens des éditions précédentes. Il est aussi lié à un esprit particulier : non commercial, accès libre et gratuit, non discriminatoire, bénévolat, pas de financeurs ayant déposé des brevets logiciels ni dénigré les logiciels libres.

L’événement n’est pas lié à un lieu ou une ville donnée. Petit historique des éditions précédentes : Bordeaux (2000, 2001, 2002, 2004 et 2010), Metz (2003), Dijon (2005), Vandœuvre‐lès‐Nancy (2006), Amiens (2007), Mont‐de‐Marsan (2008), Nantes (2009), Strasbourg (2011 et 2018), Genève (2012), Bruxelles (2013), Montpellier (2014), Beauvais (2015), Saint‐Étienne (2017). Il n’y a pas eu d’édition en 2016 faute de candidat.

Veiller à l’esprit et choisir le lieu de la prochaine édition revient au comité des RMLL. Il a annoncé le 13 juillet 2018 l’ouverture de la candidature à l’organisation des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre pour l’édition 2020 (il n’y aura pas d’édition en 2019). La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 30 septembre 2019 (avec annonce de la décision le mois suivant).

Point de vocabulaire : le nom RMLL (ou Libre Software Meeting en version anglaise) reflète l’origine de l’événement, focalisé sur le logiciel libre. Les dernières éditions s’intéressent au Libre plus largement. Ainsi, l’édition 2018 revendiquait : « le caractère transversal et transdisciplinaire du Libre. Le Libre englobe la musique libre, les livres libres, les licences libres, et les problématiques de vie privée et de gouvernance des technologies parmi d’autres choses. En somme, le Libre revendique une conception humaniste de la culture : chaque individu devrait avoir le droit d’utiliser, d’étudier, de modifier, de partager une ressource. Nous encourageons donc les participants à dépasser le simple aspect technique du logiciel informatique. »

Aller plus loin

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.