Bruce Perens viré de HP

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
9
sept.
2002
Communauté
Lu sur newsforge : Bruce Perens, un des principaux acteurs de l'Open Source, vient de quitter Hewlett-Packard, après y avoir travaillé pendant deux ans sur le développement de projets Open Source. Or, dans le New York Times, on y apprend que Perens dénonce avoir subi des pressions qui ont entraîné son départ. Hewlett-Packard, après avoir racheté Compaq, est en effet devenu plus dépendant de Microsoft, et aurait ainsi préféré ne pas se fâcher avec l'éditeur de logiciels, en débarquant leur employé le plus fervent défenseur du libre.

On se souviendra des épisodes navrants où Bruce Perens avait été prié de ne pas présenter de lecteur DVD sous Linux à une manifestation, ainsi que les menaces d'utilisation du DMCA par HP à l'encontre d'une société voulant révéler certaines failles de sécurité dans un Unix propriétaire édité par HP. Bruce Perens était d'ailleurs personnellement intervenu et s'était heurté à l'un des nouveaux directeurs arrivés de chez Compaq.

Finalement, on peut se dire que Bruce Perens a pris une bonne décision, mais cette nouvelle pose l'inquiétante question de l'attitude du géant HP-Compaq par rapport au libre, dans l'avenir.

Aller plus loin

  • # NYTimes

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est tellement chiant de créer un compte pour le New York Times qu'il existe un moyen pour le faire automatiquement : http://www.majcher.com/nytview.html(...)

    [-1, c'est Mal ®]
  • # HP et Microsoft.

    Posté par . Évalué à 8.

    Je pense que c'est un peu prematuré de dire que Bruce quitte HP sous la pression des dirigeants favorables a Microsoft.

    HP fait de nombreuses pubs pour Linux (regardez 01 Informatique, le monde Informatique).. ou l'on peut voir : "Vous compter adopter Linux ? Nous avons les competences"

    Bien sur Compaq etait bcp plus pro Microsoft en son temps (moins que Dell quand meme ;-) ) mais si je me souviens bien ce dut plus un rachat de Compaq qu'une reelle fusion, ce sont les dirigeants de HP qui sont a la tete de la nouvelle societe (Cf Fiorina)

    Celle dame avait meme dit que Linux restait dans les objectifs de HP meme si celui ci n'etait pas perçu comme un rempalçant de Windows mais plutot pour un appoint aux systemes en place.

    Il est vrai que Bill Gates a joué de sa personne en plaidant en faveur de la fusion, mais si je ne m'abuse, plus un constructeur est important, plus la menace Microsoft est petite, non ?

    Dans un recent communiqué HP disait que sa strategie Linux continuait et allait meme s'etendre, pour les distribs Redhat , Debian , SuSE et Turbo
    HP est meme un partenaire de United Linux
    http://unitedlinux.com/(...)
    • [^] # Re: HP et Microsoft.

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      si je me souviens bien ce dut plus un rachat de Compaq qu'une reelle fusion, ce sont les dirigeants de HP qui sont a la tete de la nouvelle societe (Cf Fiorina)

      non, justement, c'est le contraire. Elle a remplacé une bonne partie du staff HP par le staff Compaq. Les employés HP sont verts.
      • [^] # Re: HP et Microsoft.

        Posté par . Évalué à 10.

        Les employés Compaq avaient plus le profil fiorina que les employés HP, c'est sûr.

        Et puis quand on voit les votes concernant la fusion, c'est HP qui était divisé, pas CompaQ. Dans une fusion on partage tout, il faut donc croire que les HP avaient plus à donner qu'à prendre et que pour les Compaq, c'était l'inverse.

        L'histoire se répète bizarrement : quand Compaq prend le controle de Digital c'est Compaq qui prend les rènes du navire. Quand HP rachète Compaq, c'est aussi Compaq aux commandes.
      • [^] # Re: HP et Microsoft.

        Posté par . Évalué à 3.

        non, justement, c'est le contraire. Elle a remplacé une bonne partie du staff HP par le staff Compaq. Les employés HP sont verts.

        Ben j'espere que cela aura au moins un point positif: l'abandon de l'Unix commercial le plus pourri qui existe (ou que je connaisse): HP-UX.
        • [^] # Re: HP et Microsoft.

          Posté par . Évalué à 3.

          Mmm, j'ai beaucoup de mal avec HP-UX, mais le plus pourri: tu as déja utilise SCO?

          Bon -1 car hors-sujet.
    • [^] # Re: HP et Microsoft.

      Posté par . Évalué à 10.

      HP fait de nombreuses pubs
      des pubs, IBM en fait aussi. Le truc le + important pour le libre, parce qu'il manquait cruellement, c'est à mes yeux SUN qui l'a apporté : Open Office. Quand IBM dit qu'il investit 1 MM de $ dans Linux, c'est pas dans du soft GPL (viavoice français + GPL hummm) c'est essentiellement en interne pour faire + de brouzoufs.

      Cette dame avait meme dit que Linux restait dans les objectifs de HP
      Il est dans l'objectif, elle a tirée : 1 mort.
      Pipotron et hypocrisie sont les deux mamelles de la communication.

      plus un constructeur est important, plus la menace Microsoft est petite, non ?
      A mon avis non, sinon IBM n'achèterai plus de licences windows pour ses clients. Si tu enlève 70% du CA d'une enteprise grosse ou petite c'est quand même 70 % du CA.
      • [^] # Re: HP et Microsoft.

        Posté par . Évalué à 8.

        Effectivement : le but de HP comme de Compaq avant la fusion, c'est de vendre le plus et avec le plus possible de marge et d'avenir.
        Il y a un marché et une vague Linux et LL ? Alors ont dit qu'on est favorable, on cautionne une ou deux actions (pas trop cher si possible) et on ramasse autant qu'on peut.
        L'esprit HP (et Compaq) s'est formé quand Linux n'existait pas, il ne va pas changer du jour au lendemain.
  • # Rumeur rumeur...

    Posté par . Évalué à 10.

    Je crois aussi que c'est prématuré de dire qu'il y a eu des pression, notamment de la part de MS. Si la politique d'HP était résolument tournée vers Linux et si Bruce Perens en était la pièce maîtresse cela aurait été compréhensible mais HP se contente de faire marcher son matériel sous Linux comme sous Windows je ne pense pas que subitement Bruce Perens soit devenu une menace pour MS.
    • [^] # Re: Rumeur rumeur...

      Posté par . Évalué à 10.

      Faut se dire qu'il sera plus utile en dehors de HP. Un mec comme ça trouvera vite un travail, et je l'espère, dans une boite qui lui laissera un peu plus de liberté.
  • # cause à effet

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

  • # Je soutiens Bruce Perens

    Posté par . Évalué à 10.

    Peu importe qu'il ait subi ou non des pressions de la part de HP ou autre...
    Jusqu'à mtnt il a joué un bon rôle dans l'univers des logiciels libres. Il n'a pas changé la face du monde ni inventé des grands trucs mais son rôle est positif dans le développement des logiciels libres.
    Souhaitons qu'il retrouve un emploi dans une entreprise non moins prestigieuse ou il pourra à nouveau parlé en toute sécurité des logiciels libres (là je parle pour le cas où il aurait subi des pressions de HP).
    • [^] # The Man in the middle attacks

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Bruce Perens ne défend pas les logiciels libres, il déend leur esprit. Il se met des fois en porte à aux avec les intégristes.
      "Unlike the most radical elements in the open-source movement, Perens maintains that a complete ban on state purchases of proprietary closed-source software isn't necessary. "

      Et oui, Bruce aime les solutions élégantes: plutot obliger les administrations à utiliser des standards ouverts, et que le meilleur gagne.

      Ah, c'est beau, c'est même plus du troll.
      http://www.sfgate.com/cgi-bin/article.cgi?file=/gate/archive/2002/0(...)
  • # le problème

    Posté par . Évalué à 10.

    Pour ne pas avoir à s'enregistrer, un lecteur de Slashdot a recopié l'article du NYTimes dans les commentaires :
    http://slashdot.org/comments.pl?sid=39532&threshold=1&comme(...)

    D'après l'article du NYTimes, le problème est que Bruce a dit du mal de MS publiquement, ce que HP-Compaq n'a pas accepté, vu qu'ils dépendent beaucoup de MS, même s'ils font des efforts envers le libre (embaucher Bruce comme partisan du libre chez eux était quand même un signe fort).
    • [^] # Re: le problème

      Posté par . Évalué à 10.

      >embaucher Bruce comme partisan du libre chez eux était quand même un signe fort

      C'etait typique de la culture HP. Ils sont tres ouverts. ca vient de l'etat d'esprit des fondateurs B.Hewett et B.Packard.
      Par contrario , Compaq ce sont de purs commerciaux.
      Il semblerait C.Fiorina ait sacrifié l'esprit HP sur l'autel du profit a court terme a tout prix. Remarque elle n'avait pas tellement le choix.

      Bref pas joli joli . Un peu comme le rachat de Netscape par AOL .
      Helas ca finit souvent ainsi.
  • # clarifications de perens sur slashdot

    Posté par . Évalué à 10.

    Lisez son commentaire parmi les autres, il y explique qu'il n'a pas été viré, il est parti de lui même, comme il avait été annoncé sur slashdot depuis deux semaines. (apparemment les modéros de slashdot ne lisent même as leur propre site puisqu'ils ont eux aussi laissé passer cette news avec ce titre trompeur).
    Ce que Perens explique c'est que suite à la fusion il s'est mis à recevoir des pressions concernant ses critiques de la compagnie de redmond lui demandant d'être plus discret. Par contre ce n'est pas ce qui a motivé son départ.
    Il avait même dit lors de l'annonce de ses intentions de partir (il y a plus de deux semaines donc) qu'il voulait continuer à faire du consulting pour eux.
    C'est quand même drole cette fusion: voila une compagnie qui se retrouve plus grosse qu'avant, qui se retrouve le client numéro un en license windows de redmond, et bien, ils sont moins independant qu'avant. Vous avez dit trust ?
    • [^] # Re: clarifications de perens sur slashdot

      Posté par . Évalué à 10.

      Viré peut-être pas dans le sens de licenciement. Mais faire du harcèlement sur un employé pour qu'il parte est devenu un sport dans de nombreuses entreprises de technologies quand elles voulaient débaucher. D'accord HP n'est pas une de ces dot com qui avait les yeux plus gros que le ventre, mais toutes les histoires précédentes : l'affaire du lecteur DVD Linux, le DMCA n'ont pas dû arranger les choses. Alors il est peut être parti de lui-même, mais on a très bien pu lui faire comprendre que chez HP, il n'y avait pas beaucoup d'avenir. Et pour moi c'est assez équivalent de se faire virer. Et c'est pas très élégant.
    • [^] # Re: clarifications de perens sur slashdot

      Posté par . Évalué à -3.

      Je vois pas le rapport entre le monopole de MS et cette histoire.

      Ces societes vendent du MS et lui dit que c'est de la merde, desole mais je connais peu de societes qui acceptent de laisser leur employes dire que les produits qu'ils vendent sont de la merde.

      Il aurait pu faire de meme avec les processeurs Intel et il se serait fait rappeler a l'ordre aussi, il aurait pu bosser chez Toyota et dire que les Corolla sont de la merde, il se serait fait taper sur les doigts aussi, pourtant Toyota n'est pas un monopole.
      • [^] # Re: clarifications de perens sur slashdot

        Posté par . Évalué à 9.

        Je vois pas le rapport entre le monopole de MS et cette histoire
        Ah bon ?
        Ces societes vendent du MS et lui dit que c'est de la merde
        Ah non, il ne dit pas que c'est de la merde. Il dit que c'est mal, et que l'approche de MS est mauvaise pour ses clients. Ce n'est pas la meme chose. L'article, cite plus haut, du SF Gate (http://www.sfgate.com/cgi-bin/article.cgi?file=/gate/archive/2002/0(...)) est plutot clair sur la question.
        Par ailleurs, comme c'est apparement les relations entre MS, monopolistique, et un de ses plus gros clients qui ont cree la pression sur B. Perens, alors on voit tout de suite le rapport ...
      • [^] # Re: clarifications de perens sur slashdot

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        > Je vois pas le rapport entre le monopole de MS et cette histoire.

        Bin mets des lunettes.
        • [^] # Re: clarifications de perens sur slashdot

          Posté par . Évalué à 1.

          Dis moi, si un employe de Toyota se fait rappeler a l'ordre ou licencier apres avoir critique les pneus mis en standard sur les Toyota, c'est la faute du constructeur de pneus ?
          • [^] # Re: clarifications de perens sur slashdot

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            à ma connaissance il n'y a pas de monopole dans le domaine des pneumatiques, même s'il y a relativement peu d'acteurs. Ceux-ci n'ont donc AUCUN moyen de pression sur les constructeurs : si par exemple Michelin essaie de forcer la main de Toyota, ils mettront des GoodYear et basta (et vise-versailles).

            Les analogies automobile/informatique ont toujours été débiles car elles tendent à comparer des produits manufacturés avec des oeuvres de l'esprit (encore que dans certains cas...)
            • [^] # Re: clarifications de perens sur slashdot

              Posté par . Évalué à -1.

              Ca ne repond pas a ma question.

              Lorsque une societe licencie un employe qui critique les produits qu'elle distribue, est-ce que la faute incombe automatiquement au fabricant du produit ou il se pourrait que la decision ait ete prise par la societe sans pression du fabricant ?
      • [^] # Re: clarifications de perens sur slashdot

        Posté par . Évalué à -3.

        C'est beau comme du Bush ce que tu dis là, bravo la pensée unique !

        Si tu n'es pas avec MS, tu es contre MS.

        Décidement style, discernement, tact et élégance feront toujours défaut de l'autre coté de l'Atlantique.

        Alors réponse du berger à la bergère :

        TA GUEULE PBPG !
        • [^] # Re: clarifications de perens sur slashdot

          Posté par . Évalué à 0.

          J'aime bien comme tu me fais dire ce que je n'ai pas dit...

          On sait bien que MS est la cause de tous les maux de la planete, tu nous l'as assez repete.

          N'empeche que je connais peu de societes qui aiment que leurs employes critiquent les produits qu'elles vendent, maintenant si tu veux mettre ca sur le dos de MS, libre a toi, moi je preferes utiliser mon cerveau et garder les yeux ouverts.

          Décidement style, discernement, tact et élégance feront toujours défaut de l'autre coté de l'Atlantique.

          Pour ce qui est du discernement, du tact et de l'elegance c'est sur que c'est pas en suivant ton exemple que je vais progresser...
      • [^] # Re: clarifications de perens sur slashdot

        Posté par . Évalué à 1.

        Tu ne vois pas ou tu ne veux pas voir?
        On ne parle pas du fait que hp vendent du redmond (tu as lu mon commentaire?) mais du fait qu'ils en achetent et que depuis la fusion, ils sont même devenus le plus grand client en licenses windows de microsoft.
        Or au même moment ou ils deviennent le plus gros client de redmond, le détracteur interne de redmond (il a été engagé pour ça) commence à se faire dire d'être plus discret dans ses attaques.
        Or, dans le monde réel quand tu deviens le principal client de quelqu'un, cette personne devient trés gentille avec toi et, quand tu te plains de quelque chose, il ne te tappe pas sur les doigts en te demandant de la fermer. Il t'écoute et s'excuse. En fait, dans une situation normale tu gagnes du pouvoir à être le plus gros client de quelqu'un.
        Dans la situation d'un trust, quand tu deviens le plus gros client du dit trust, tu deviens le plus susceptible de subir les pressions de ce trust. (pressions qu'on sait illégales depuis le procés. Au fait, pas besoin de dire que c'est une parano. Ces pressions et leurs effets nocifs ont été démontrées dans un procés, et on ne parle pas d'autre chose).
        Bref dans une situation ou un trust est toléré, devenir son principal client représente une perte de pouvoir, c'est ce que démontre cette histoires de pressions et c'est plus important que le fait (faux) que bruce perens ait été viré.
        • [^] # Re: clarifications de perens sur slashdot

          Posté par . Évalué à 0.

          Ben il reste encore a voir pourquoi Perens s'est fait taper sur les doigts, et je ne vois rien qui indique que cela soit du a des pressions de MS.

          Si c'etait du a des pressions de MS, ca pourrait se comprendre(et encore, faut voir quelles pressions), mais jusqu'a maintenant rien n'indique que MS y a mis son grain de sel, cela pourrait tout a fait etre HP qui a decide seul que Perens allait trop loin(critiques sur les produits vendus par HP, histoire de DecCSS,...), sans que cela ait un quelconque rapport avec les liens entre HP et MS, donc il faudrait eviter de tirer la charrue avant les boeufs.
          • [^] # Re: clarifications de perens sur slashdot

            Posté par . Évalué à 0.

            Mais c'est toi qui t'aveugle en répondant à chaque critique de redmond par un "vous diabolisez, vous êtes parano".
            Ces critiques sont objectives ,raisonnables, basées sur l'expérience et certainement pas motivées par un quelconque intérêt financier.
            C'est une différence importante quand on essaie de penser (et de vivre) droit.
            Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.
            • [^] # Re: clarifications de perens sur slashdot

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Ces critiques sont objectives ,raisonnables, basées sur l'expérience

              Objectives, raisonnables : sur LinuxFR, dans un débat à propos de MS...

              basées sur l'expérience : qui ici a déjà travaillé soit chez MS, soit chez un gros client de MS et reçu des pressions de leur part ?
          • [^] # Re: clarifications de perens sur slashdot

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Puisque tu aimes les analogies avec les voitures...

            Toyota vend des voitures équipées de pneumatiques Goodyear ou Michelin, au choix. Un employé de Toyota (un concessionnaire, par exemple) explique à ses clients que les pneus Michelin ne sont pas fantastiques, et qu'ils feraient mieux d'équiper leurs véhicules avec du Goodyear.

            Sera-t-il licencié ?
            • [^] # Re: clarifications de perens sur slashdot

              Posté par . Évalué à -1.

              C'est pas exactement ca mais c'est tres proche(en gros certains modeles de Toyota sont uniquement vendus avec du Michelin)

              Il sera peut-etre licencie, peut-etre pas, la question est:

              est-ce que la faute en incombe automatiquement a Michelin ou est-ce que la decision pourrait avoir ete prise par Toyota independamment de Michelin ?

              Dans le cas present, on balance la faute sur MS, son monopole, etc... alors que RIEN ne montre qu'il s'est fait jeter a cause de pressions de MS.
              • [^] # J'ose pas dire....

                Posté par . Évalué à 1.

                mais je le dit quand mème :
                C'est gonflant ces histoires de pneus .

                Ok, j'aurrais pas du ;) mais j'assume [+1]

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.