Communiqué du RIPE sur IPv6

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
28
oct.
2007
Internet
Cette semaine s'est tenu à Amsterdam une rencontre du RIPE (Réseaux IP Européen : RIPE-55).
À cette occasion, un communiqué concernant le déploiement d'IPv6 a été publié.

Celui-ci fait état de la pénurie proche (2 à 4 ans) d'adresse IPv4 et de l'urgence de migrer en IPv6. Regroupant tous les opérateurs Internet (FAI, Opérateur de transit, Hébergeur...) ce type de rencontre a lieu deux fois par an. Il permet aux groupes de travail, échangeant habituellement via des mailing-list, de se rencontrer et de dialoguer ensemble.

Cette fois ci une grande partie des réunions plénières ont été consacrées à l'allocation des dernières ressources IPv4 (les adresses IP au "format" XXX.XXX.XXX.XXX). En effet, selon les estimations/projections, les dernières adresses disponibles devraient être distribuées d'ici deux à quatre ans.
La solution proposée depuis plusieurs années par le Ripe, ainsi que tous les organismes de gestion des ressources Internet, est de migrer progressivement vers IPv6.

Il apparaît néanmoins que cette migration (qui aurait dû être bien entamée) est très limitée. Ainsi en France (quasiment aucun FAI français n'était présent au RIPE-55 d'ailleurs...) :
  • Orange (Wanadoo à l'époque) proposait à ses abonnés une connexion IPv6. Il semble que cette expérimentation ait été suspendue (Source wikipedia, n'hésitez pas à me contredire si la situation est différente).
  • Neuf ne semble avoir rien fait (toujours pareil n'hésitez pas à commenter cela si vous avez connaissance d'une option/expérimentation/pétition)
  • Free ne semble pas prendre cela au sérieux (voir le résultat de l'initiative du site http://ipv6pourtous.free.fr, une pétition pour réclamer une connectivité IPv6)

À ma connaissance, seul Nerim propose de l'IPv6 de façon "sérieuse".

L'urgence de migrer peut sembler étrange sachant que dans le pire des cas il reste quand même deux ans. Cependant, l'IPv4 a été défini en 1981 (RFC 791) et est en oeuvre depuis de nombreuses années. Il est massivement utilisé et des trafics énormes transitent avec ce protocole. Tout a été testé, toutes les montées en charge ont été observées. Toutes les implémentations sont largement éprouvées (même si une "Zéro day stack ip" peut encore apparaître).
D'autre part, les compétences des Ingénieurs réseau en IPv4 sont largement répandues...
Pour IPv6 (RFC 2460 qui date de décembre 1998), on est loin du compte. En effet, peu de trafic sur les backbones, (quelques Giga bits sur les plus gros points de peering) et peu/pas de "gros" site Web en IPv6 et encore moins de "surfeur" en IPv6 pour réaliser de vraies montées en charge. Quasiment aucun routeur grand public (Netgear, USR,...) ne supporte IPv6. De plus les ingénieurs réseau n'ont que peu ou pas travaillé avec ce protocole.
Il est donc évident qu'il est indispensable que nos FAI/Hébergeurs proposent tous leurs services aussi en IPv6. Cela laisse dans le meilleur des cas 4 ans et dans le pire 2 ans pour valider tous les cas de figure...

Si rien n'est fait, l''émergence de marchés de blocs d'adresses risque d'apparaître. Il sera alors beaucoup plus difficile pour un nouvel opérateur (FAI, fournisseur de contenu, hébergeur...) de se mettre en place. D'autre part, le risque de ne plus avoir chez soi d'adresse IP publique mais à la place une adresse IP privée (en 10.0.0.0 par exemple) sera de plus en plus probable, avec toutes les difficultés que cela pose pour le rtsp, la VoIP (SIP), les protocoles de chat...

Pour éviter que cela ne se produise, il y a plusieurs choses à faire :
  • Tout d'abord, n'hésitez pas à soutenir toutes les actions de "pression" envers nos FAI (des initiatives comme IPv6pourtous, mais il y en a d'autres je pense)
  • Tentez de faire pression dans vos entreprises
  • Si vous avez des services hébergés, faites pression sur vos hébergeurs...
  • Documentez-vous ! Surtout si vous risquez un jour de vous confronter avec ce protocole dans vos activités ... (voir le HowTo Linux IPv6 très bien fait...)

Voila, j'espère que ce message alarmiste réveillera quelques uns d'entre nous et que les choses commenceront à bouger ...

Aller plus loin

  • # neuf

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Bonsoir,

    J'ai eu des problèmes récnts avec un pseudo-FAI, MyIP.fr qui en fait ne propose que des adresses IP privées ... aveec un gros NAT derrière. Donc je pense que le problème se fait déjà sentir.

    En migrant, j'ai choisi neuf pour l'ouverture de sa box, en pensant aussi à IPv6 et qu'il serait possible sans doute d'avoir un tunnel 6o4 tans la box facilement. mais pour le moment rien n'est gagné. Il faut déjà ariver à avoir une connextion sur la box en question (sans doute via telnet).
    Mais j'ai aussi lu que la nouvelle neufbox était compatible IPv6 ... donc je pense que les choses commencent à bouger doucement. Le problème n'est plus complètement ignoré.

    Vivement IPv6 !
    • [^] # Re: neuf

      Posté par . Évalué à -1.

      Il me semble que le protocole IP est géré par l'OS et non par le matériel. Du coup, toutes les box sont compatibles IPv6 par une simple mise a jour. Il en va de même pour les PC dont la plupart des OS, à l'exception notable de windows, sont prêts à passer à l'IPv6.
      • [^] # Re: neuf

        Posté par . Évalué à 6.

        Pas si simple. S'il est exact qu'aucun support spécifique n'est demandé au matériel, en revanche les ressources (espace mémoire, notamment) consommées par IPv6 sont supérieures à celles demandées par la v4. Sur de l'embarqué, pour lequel tout ce qui peut être rogné l'est généralement, ça peut devenr problématique.
      • [^] # Re: neuf

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Ca va bien 30 secondes, le FUD, mais faudrait arrêter un peu : sur mon réseau local, j'ai monté un tunnel Sixxs (sur un Linksys WRT54GL avec OpenWRT 9.0) et j'annonce le préfixe sur tout le réseau. Et bien l'ordinateur de mon frère qui est sous Vista, il voit la petite tortue danser sur [http://www.kame.net]. Et je n'ai strictement rien fait de particulier sur cet ordinateur pour ça.
        • [^] # Re: neuf

          Posté par . Évalué à 2.

          tente la meme chose sous un xp ou un 2K.
          • [^] # Re: neuf

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            tente la meme chose sous un xp ou un 2K.

            De mémoire il y a des piles IPv6 disponibles au moins pour Windows XP et peut-être pour Windows 2000, mais qui ne sont pas activée par défaut. Il suffit de les installer.

            Pas besoin de lancer de FUD sur les problèmes de systèmes 'v6-ready' ou non que se soit immédiat ou après un peu d'administration système ; il y a suffisement de soucis avec les applications réseau qui ne sont pas encore prêtes et qui poseront plus de problèmes.
            • [^] # Re: neuf

              Posté par . Évalué à 6.

              ipv6install de tête sous xp.

              Oui la pile ipv6 est la, tout comme pour certaines (ancienne) versions du noyau linux ou "il suffisait de le recompiler".
              la question la était "j'ai rien eu a faire et ca a marcher" (autoconfiguration ipv6 toussa).

              Ben je lui demande de tester sous xp. Xp n'est pas "ipv6 ready" dans un sens "Mme Michu". Je rapelle que c'est un peu ce qu'on arrête pas de dire "windows c'est trop de la balle ca marche tout seul".

              Je te souhaite bien du courage en tant que support si tu fout ipv6 sur le réseau de Mme michu ou elle a du xp (jusqu'à preuve du contraire, d'ici 2 ans il y aura encore des réseau de particulier avec du xp).

              Alors oui on peut s'arreter à la STB et conserver l'ipv4/dhcp (ne pas etre ipv6 only) .... Mais Mr Michu pourra pas aller voir Ipv6Porn. /me pars en courant

              il y a suffisement de soucis avec les applications réseau qui ne sont pas encore prêtes et qui poseront plus de problèmes.
              Ce qui est un autre problème, meme si j'adhère tout a fait :)

              Toutefois, vu qu'on arrête pas de me traiter d'anti windowsien primaire, je félicite Ms d'avoir foutu le support d'ipv6 et de nfs de base dans vista.
              Allez hop hop une update pour le foutre sur tous (32 et 64 bits) les xp qui se connecte à windows update sous la forme d'un sp3 ?
              • [^] # Re: neuf

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                Au contraire, le XP de Madame Michu est IPv6 ready, tout simplement parce que Madame Michu, lorsqu'elle installe sa connexion à internet, elle utilise le CD d'installation fournit par son FAI. Donc il suffit que le FAI mette l'instalation du patch dans la procedure d'installation de sa Box et c'est bon.
                D'accord ce n'est pas ce que l'on peut appeller un support direct, mais ça marche pour Madame Michu, qui d'ailleurs ne saura jamais ce qu'est l'IPv6 et s'en fou royalement.

                Les FAI vont être obligés de passer à l'IPv6 un jour ou l'autre, car si Madame Michu se moque de l'IPv6, elle veux par contre voir avec sa webcam son petit fils qui viens de naître à l'autre bout du monde, ou appeller sa niece avec skype, et avec la pénurie d'adresses IPv4 ça va être de plus en plus dur. Et si toutes les Madame Michu se mettent à gueuler...
          • [^] # Re: neuf

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Ca fonctionnera sous XP (avec de joli bugs) à condition de faire ipv6 install.
            Sous 2k, il est possible d'installer la pile ipv6 mais c'est plus un hack qu'autre chose (l'installeur veut absolument un sp2 alors que tout le monde est en sp4) => http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?FamilyId=27B(...) .
            Windows 98 a une pile ipv6 disponible ici => http://www.trumpet.com.au/ipv6.htm

            Voire http://www.windowsnetworking.com/articles_tutorials/IPv6-Sup(...) pour plus d'information.
        • [^] # Re: neuf

          Posté par . Évalué à 2.

          Pourquoi un tunnel Sixxs plutot que du 6to4 ? (je trouve ca plus simple a mettre en place et si jamais l'isp met une passerelle sur son reseau on en profite tout de suite)
  • # Sixxs

    Posté par . Évalué à 1.

    Je constate aussi qu'il n'y a aucun pop sixxs en France :o

    Moi j'ai un tunnel sixxs depuis plus de 2ans en Belgique et ca marche pas mal

    Beaucoup de gens ici on un tunnel?
    • [^] # Re: Sixxs

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Salut
      Je suis également chez SixXS depuis Juin 2005, en Belgique aussi.
      C'est en effet fort étonnant que la France (tout comme l'Espagne d'ailleurs) n'aie aucun POP... Je me demande si ils ne redirigent pas les francais vers les pays voisins, du moment que le ping <100ms, ça devrait être possible...

      Sinon, il y a aussi http://noc.xs26.net/ qui couvre 6 pays européens mais j'ignore lequels exactement. (quelqu'un a cette info ?)

      Et encore : http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_IPv6_tunnel_brokers

      J'ai fais passé l'info à mon provider (Belcenter) via le forum non-officiel des providers belges http://forum.adsl-bc.org/ mais je ne sais pas si ça va être pris en considération. Espérons...
  • # The Day The Routers Died...

    Posté par . Évalué à 10.

    Et parce que le message passe mieux en chanson:
    http://www.youtube.com/watch?v=_y36fG2Oba0

    Avec les paroles dans la base RIPE:
    http://www.ripe.net/whois?form_type=simple&full_query_st(...)
    • [^] # Re: The Day The Routers Died...

      Posté par . Évalué à 6.

      Je me demandais combien de temps cette vidéo mettrait à apparaître en commentaire. En fait je croyais même que la dépêche était une excuse pour pouvoir la placer :)
  • # Migration IPv6 : enjeux de sécurité

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    L'urgence de migrer peut sembler étrange sachant que dans le pire des cas il reste quand même deux ans.

    Je ne suis pas expert en IPv6, mais deux ans, cela ne me paraît pas énorme pour démarrer une migration progressive ipv4 vers ipv6. Cela peut paraître simple ( routeur « ipv6 ready » ) mais lorsque l'on creuse en profondeur, on a une idée de tous les changements que cela implique.

    Mais sans vouloir rejouer la théorie du complot, peut être que la raison est dans le communiqué : Growth and innovation on the Internet depends on the continued availability of IP address space.

    Voici un document du CERTA, intitulé « Migration IPv6 : enjeux de sécurité », modifié en octobre 2007 : http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2006-INF-004/CERTA-2(...)

    Je le trouve bien fait, et sa lecture donne une idée de tout ce qui sera nécessaire à une migration sécurisée ipv4 vers ipv6.

    On voit également qu'il existe plusieurs méthodes pour encapsuler des paquets ipv6 dans ipv4. Même Microsoft en propose une...
  • # Ca veut dire quoi "migrer de v4 à v6" ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Pour les ignorants comme moi, pouvez détaillez un peu ce que ça représente comme "effort" de migrer de IPv4 à IPv6 ?

    Pour le particulier, j'imagine que c'est peanuts. Surtout pour les gens comme moi qui sont derrière une *box qui gère son propre réseau privé.

    Mais ça représente quoi pour :
    - les FAI
    - les fournisseurs de service (hébergeurs et autre)
    Dans un post précédent, j'ai cru comprendre que, potentiellement, tous les équipements autonomes (routeurs , switch) risquent de pas apprécier et donc nécessiter un remplacement.

    Et coté cohabitation des deux versions, c'est possible ou ça passe forcément par un "pont" ?

    Merci d'avance pour toutes vos précisions.
    • [^] # Re: Ca veut dire quoi "migrer de v4 à v6" ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Cela fait un moment qu'on parle de migration IPv6. Il faut distinguer ce qui est déjà de ce qui reste à faire. D'autant que je saches, les réseaux de recherche européens sont déjà pour la plupart en dual-stack (c'est à dire qu'ils utilisent IPv4 et IPv6 en même temps).

      Les contraintes pour les entreprises sont moindres car pour le moment, vu qu'ils ont déjà leurs plages allouées, il n'y a pas grand intérêt à utiliser IPv6 à moins d'avoir beaucoup de NAT et d'expérience, le NAT prends tout de même bien la tête une fois qu'on a commencé à toucher à l'IPv6 avec des tonnes d'adresses publiques disponibles.

      Pour le FAI, de source sure, plusieurs fournisseurs (je connais une partie de la situation en Irlande principalement, vu que j'y réside), c'est qu'ils ont tous demandés un block d'adresses IPv6 (et on parle de /48 voire en deçà). Mais pour le moment, c'est de l'expérimentation et plus pour les entreprises que les particuliers. Un des problèmes est en effet les routeurs et switches, le QoS agressif et tous les filtres actuellement optimisés pour IPv4, de plus le filtrage n'est pas tout à fait complet pour IPv6 (je pense en particulier à cisco qui aime dire que son matériel est compatible IPv6 mais quand on commence à jouer avec leur IOS, c'est une autre histoire).

      Les fournisseurs de services ont principalement deux choses à voir, fournir un service dual-stacked, ce qui est facile lorsqu'un tunnel ou accès natif est proposé, et le filtrage, afin d'éviter que certains services soient accessibles par erreur sur IPv6 et bien filtrés sur IPv4. Je pense notemment à tous les gens (j'en fait partie) qui ont un tunnel et passent par un petit routeur qui ne filtre que l'IPv4 et on se rends alors compte que tous les services sont dispos depuis l'extérieur en IPv6 (c'est également possible sur Vista à présent).

      La cohabitation passe en natif si ton FAI le propose, sinon par un pont (méthode communément utilisée). Côté équipement, c'est au bon vouloir des fabriquants de matériel et des versions logicielles (firmwares, IOS, etc ...) proposées. Je pense entre autres à Apple fournissant de l'IPv6 sur les airport extreme mais pas les versions précédentes ...

      Donc en définitive, il faut lire, comprendre ses besoins et demander à son FAI de faire la démarche d'un IPv6 natif. Je suis pour ma part inscrit sur une liste d'attente pour les premiers tests, mais çà fait déjà deux ans ...

  • # mouais

    Posté par . Évalué à 3.

    enfin je vois pas trop en quoi c'est un probleme pour les fabricants de routeurs, à mon avis ça va bien les arranger, eux et leur service marketing avec des IPV6 compatible en gros sticker flashy
  • # Les avantages de l'IPv6

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Faut voir aussi qu'au delà de la pénurie, l'IPv6 est beaucoup mieux adaptée aux trafics de notre époque par rapport à ceux d'il y a 16 ans.
    Rien que pour le streaming video/audio!
    • [^] # Re: Les avantages de l'IPv6

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Une vraie question, juste pour info et parceque je ne connais pas : en quoi IPv6 répond mieux aux besoins de streaming audio et vidéo que IPv4 ?
      • [^] # Re: Les avantages de l'IPv6

        Posté par . Évalué à 2.

        Je pense que creak voulait surtout parler au niveau de l'espace d'adressage qui fait qu'en v6, on n'a plus besoin de s'em... (bêter) avec le NAT.

        Gageons que ça permettra à des protocoles comme SIP et RTP de pouvoir enfin être utilisés sans des tours de passe-passe acrobatiques !
      • [^] # Re: Les avantages de l'IPv6

        Posté par . Évalué à 1.

        mes cours sont loin mais par exemple, IPv6 peut gérer le multicast, très pratique pour ne pas envoyer x fois le meme flux sur les memes segments de rézo ...
        • [^] # Re: Les avantages de l'IPv6

          Posté par . Évalué à 1.

          Dommage mauvaise réponse, ipv4 aussi ;)
          Mais le truc qui à lui seul justifie le changement pour le particulier c'est le nat-less.
      • [^] # Re: Les avantages de l'IPv6

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Il me semble qu'un paquet IPv6 dispose d'un flag qui donne la priorité du paquet. Par exemple une vidéoconférence aura une priorité sans doute plus élevé qu'un paquet transportant du SMTP (ou autre, juste un exemple).

        Et ça peut jouer sur les choix du routeur. Par exemple si le routeur est trop chargé, il me semble qu'il jette certains paquets. Avec IPv6 il évitera simplement de jeter les paquets prioritaires.

        Par contre je me demande ce qui se passera si des logiciels/utilisateurs ne jouent pas le jeu et mettent tout en prioritaire. J'espère que cela ne se produira pas, mais c'est possible.
        • [^] # Re: Les avantages de l'IPv6

          Posté par . Évalué à 3.

          On pourrait donc dès à présent imaginer que des "petits plaisantins" vont tenter des attaques (pouvant s'apparenter à du déni de service) sur des routeurs, en les surchargeant de trames déclarées prioritaires, pour les forcer à rejeter les trames non-prioritaires, non ?
          • [^] # Re: Les avantages de l'IPv6

            Posté par . Évalué à 1.

            Ca ne sera certainement pas utilisé pour les particuliers (comme le champ TOS d'ipv4) mais ça peut etre utile en interne.
            • [^] # Re: Les avantages de l'IPv6

              Posté par . Évalué à 2.

              sera certainement pas utilisé pour les particuliers
              Suffit de payer , c'est comme tout XD
              - classe de traffic "streaming" sous ovh par ex, à 800¤/mois l'option ca fait cheros pour "plaisanter" , autant prendre 20 dédié et balancer du traffic http ca ira plus vite et sera plus efficace XD -
        • [^] # Re: Les avantages de l'IPv6

          Posté par . Évalué à 2.

          L'IPv4 dispose exactement du même champs (DSCP). La seule réelle nouveauté de l'IPv6 c'est la plage d'adresse beaucoup plus importante, tout le reste était soit déjà dans l'IPv4 soit y a été ajouté (QoS, IPSec...).
          Il y a peut être la mobilité, mais pas vraiment utilisé pour le moment à ma connaissance.
          Après reste quelques optimisations comme l'autodécouverte de la MTU...

          Sinon pour en revenir à la QoS, c'est utilisé depuis des années sur les réseaux privés des entreprises (IP VPN), mais c'est difficilement utilisable sur Internet car il faudrait se mettre d'accord sur un modèle et surtout que tout le monde le respecte. Autant dire que c'est quasi impossible.
          On retombe aussi rapidement sur le débat de la neutralité d'Internet.
          • [^] # Re: Les avantages de l'IPv6

            Posté par . Évalué à 3.

            le champ de priorité d'IPV6 (composé de deux champs en réalité) peut etre bien plus important que celui d'IPV4.

            Enfin une autre avancée importante quand même, c'est que le routeur a moins de travail a effectuer. il n'a pas de checksum à vérifier et à calculer. Ca permet de diminuer la latence par paquet et un peu donc la gigue (variation de délai).

            mais c'est difficilement utilisable sur Internet car il faudrait se mettre d'accord sur un modèle et surtout que tout le monde le respecte. Autant dire que c'est quasi impossible.
            Certains modèles de recherches essaient pourtant (ENTHRONE, SWAN, ...)

            (site de SWAN : http://swan.elibel.tm.fr/ )
            • [^] # Re: Les avantages de l'IPv6

              Posté par . Évalué à 1.

              Effectivement, on devrait pouvoir développer un modèle avec une QoS opérateur et une QoS utilisateur avec l'entête IPv6, et c'est sans doute ce qu'il faudrait faire. Mais tout reste à définir.

              La suppression du checksum est une très bonne chose parce-que c'était complètement redondant. J'ai oublié de le citer. Mais malheureusement en pratique ça n'améliore pas les performances des routeurs car le traitement de l'IPv6 est plus lourd. Pour le moment les performances des routeurs sont moins bonne en IPv6 qu'en IPv4 (Cisco, Juniper... pour les gammes software, c-a-d qui n'utilisent pas des ASICs pour le routage). Je ne pense pas (mais il faudrait le vérifier) que le gain en gigue (s'il existe) soit significatif pour les applications.
      • [^] # Re: Les avantages de l'IPv6

        Posté par . Évalué à 3.

        Il y a aussi des tables de routages plus petites vu que les adresses on été distribuée intelligemment
        • [^] # Re: Les avantages de l'IPv6

          Posté par . Évalué à 2.

          ca c'est un beau fantasme.
          la realite est bien differente et aujourd'hui, tout porte a croire que l'on va arriver a la meme catastrophe qu'avec ipv4... la seule difference de taille, c'est la memoire qui sera necessaire sur les routeurs et la latence induite par la taille des tables de routages.

          aujourd'hui une full-view BGP se choppe en moyenne 400 000 routes, quant on va passer a 128bits d'espace d'adressage et lorsqu'on sait que certains commencent a annoncer des /64 en BGPv6 le calcul est simple, et on comprend pourquoi beaucoup sont frileux a adopter v6.
          • [^] # Re: Les avantages de l'IPv6

            Posté par . Évalué à 2.

            est ce que ipv6/BGPv6 permet de répondre facilement au problème de multi homing ?

            Peut être est ce la le problème des "petites adresses" non ?
  • # Personne n'y met vraiment du sien

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Depuis 2002, j'étais inscrit sur le projet 6-Bone dont l'objectif était de tester le protocole IPv6 à grande échelle. Depuis cette date, la majorité du protocole était déjà posé et fonctionnait relativement bien.. Déjà à cette date, on pronostiquait la pénurie d'IPv4 aux alentours de 2010. Déjà à cette date, du matériel était disponible afin de router les paquets.
    En juin 2006, le réseau de test 6-Bone a fermé son activité, deux ans après que le protoocle ait été déclaré apte à être utilisé en exploitation. Nerim ne s'est pas fait attendre pour intégrer le support natif de l'IPv6 (août 2003).
    Renater a été le premier réseau Français à utiliser l'IPv6 (depuis 1996 !)...

    Tous ces chiffres pour dire que le problème est loin d'être récent et que les choses étaient prévues : IPv6 a été conçu particulièrement pour parer à la pénurie des IPs. Alors quand on entend certains FAI français prétexter que leur infrastructure réseau ne permet pas à l'heure actuelle d'utiliser l'IPv6 en natif, je me pose de sérieuses questions. Pourquoi, n'ont-ils pas acheté des routeurs supportant l'IPv6 (il en existe depuis des années et des années) ? Pourquoi n'ont ils pas prévu des modems / routeurs / box supportant l'IPv6 ?

    Bien entendu, comme il a été dit plus haut, les routeurs ne sont pas forcément pleinement opérationnels mais les mises à jour des firmware existent.. Et comment font-ils sur Renater ? chez Nerim ? et dans les autres pays qui supportent l'IPv6 en natif ?

    Personnellement je suis chez Free et je trouve inacceptable la mentalité adoptée par la société face à l'IPv6 (ie. le site ipv6pourtous et les commentaires du directeur technique) ; d'autant plus que la "Freebox", étant dotée d'un noyau Linux, sait parfaitement gérer l'IPv6.

    Le dernier point assez attristant aussi est le manque de support de la part de sites importants tels que Google, Wikipedia...

    Moralité : personne n'y met vraiment du sien !

    À bon entendeur

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.