Conférence Labri-transfert

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
5
déc.
2002
Communauté
Conférence Jeudi 05 décembre 2002 à 15h au Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique. Le thème est "Logiciels Libres: pour une nouvelle stratégie d'entreprise". L'accès à la conférence est aussi libre (comme le logiciel).

L'objectif de cette conférence est de montrer comment des entreprises peuvent migrer de windows à Linux. Plusieurs conférenciers feront part de leurs expériences, des précautions à prendre, des stratégies de migration et des bénéfices qu'ils en ont retiré. Les conférenciers :
Richard CASTANET Directeur du Labri
Alexandre MOULIN Directeur adjoint, DRIRE Aquitaine
Robert STRANDH Professeur Université Bx1 et membre du Labri
Bernard VAUQUELIN Professeur Université Bx1 et membre du Labri, membre fondateur de l'ABUL
Marc VERPRAT société Eikonex
Jean-Paul SMETS société NEXEDI
Fabrice CLERC Société florapartner, membre de l'ABUL
Jean-Bernard DUBOIS Société GAIA Converter, membre de l'ABUL
Fredéric AIDOUNI consultant
Eric BENARD consultant, membre de l'ABUL

Pour tout renseignement :
Contact : Véronique Bogati - 05.56.84.60.89

Aller plus loin

  • # Re: Conférence Labri-transfert

    Posté par . Évalué à 3.

    Ca fait tout drôle de revoir les noms de ses profs d'il y a 10-15 ans :o)

    Ok, tout le monde s'en fout -1 et ->[]
    • [^] # Re: Conférence Labri-transfert

      Posté par . Évalué à 2.

      Bah moi Strandh et Vauquelin sont mes profs de cette année...
      Mais je savais meme pas qu'il y avais une conference sur les logiciels libres à la fac cette aprem...

      http://dept-info.labri.fr/lmi/adm/annee-courante/conferences/#conf-(...)

      y a pas erreur quelque part ?
      • [^] # Re: Conférence Labri-transfert

        Posté par . Évalué à 1.

        > Bah moi Strandh et Vauquelin sont mes profs de cette année...

        Vauquelin je l'avais en licence et Strandh je l'ai eu en DESS Génie Logiciel.

        Strandh fait toujours le coup de proposer aux étudiants de faire son cours, au choix, en anglais ou en suédois ?
    • [^] # Re: Conférence Labri-transfert

      Posté par . Évalué à 3.

      Non non tout le monde s'en fout pas ....
      ca fait du bien d'entendre parler du labri :)
      • [^] # Re: Conférence Labri-transfert

        Posté par . Évalué à 2.

        Ah la la ces souvenirs. Tous ces noms magiques comme "eric benard"...
        Manquerait plus que UAN soit la :)

        Luzerne, alias Bret a l'epoque, qui sauf erreur rappel qu'il y a une soiree enserb ce vendredi soir 8)
        • [^] # Re: Conférence Labri-transfert

          Posté par . Évalué à 1.

          Ouaip, j'espère que les 4A seront là, ça fait 2 ou 3 mois que j'y ai pas mis les pieds et ça manque un peu (enfin surtout la MDS ;-)
        • [^] # Re: Conférence Labri-transfert

          Posté par . Évalué à 1.

          Mouais, a propos j'ai recu un courrier me proposant de faire parti d'un jury. Ils ont le sens de l'humour.

          Enzo Bricolo
        • [^] # Re: Conférence Labri-transfert

          Posté par . Évalué à 1.

          je confirme la soiree enseIrb ce vendredi soir. ;)
          Ben oui, depuis enserb a pris un i.

          il est où le -1 ?
    • [^] # Re: Conférence Labri-transfert

      Posté par . Évalué à 1.

      Ben non on s'en fout pas. Le bonjour à toute la LMI, au LaBRI, et à Robert Strandh avec qui j'ai fait mon PFE.

      Je voudrais en profiter pour rajouter : j'ai connu les logiciels libres en Licence d'info (je me rapellerai toujours le speech de Bernard Vauquelin (je crois) le premier jour) et j'ai bien l'impression vu d'ici (je suis à Paris maintenant ; on choisit pas toujours) que Bordeaux fait beaucoup pour les logiciels libres, par rapport aux autres universités.

      En tout cas, bravo et continuez ! Et j'espère aussi pouvoir débarquer un jour à Bordeaux pour filer un coup de main !
  • # Re: Conférence Labri-transfert : Mini compte-rendu

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    J'ai oublié dans la liste des conférenciers l'un des pionniers bordelais et même pionnier français, Pierre Ficheux.
    Son domaine de pédilection est maintenant Linux embarqué. C'est aussi le titre du livre qu'il vient d'écrire. Voir http://linuxfr.org/2002/10/08/9874.html(...)

    Bien entendu, vous connaissez tous les raisons qui vous ont fait adopter de logiciel libre. Pour les entreprises françaises la nécessité de migrer vers les logiciels libres est une démarche assez radicalement différente.

    Jean-Paul Smets nous a tenu des propos concernant les conditions économiques minimales nécessaires à la création d'un nouveau logiciel libre.

    Frédéric Aidouni a montré comment il était possible de réduire le coût du développement en faisant coopérer des entreprises concurrentes sur le noyau d'une application.

    Marc Verprat a fait remarquer que sur 100$ de chiffre d'affaire chez Microsoft, il y avait 80$ de bénéfice et que le reste servait à payer à 90% le marketing et qu'il ne restait que très peu pour payer les développeurs.

    Jean-Bernard Dubois et Fabrice Clerc nous ont expliqué comment ils avaient élaboré leurs stratégies de migration en douceur dans leurs entreprises respectives.
    La suite bureautique OpenOffice a été citée à de nombreuses reprises et il apparait qu'elle est l'une des pièces maîtresses dans la stratégie de migration. Pour Jean-Bernard Dubois, il n'est pas plus difficile de migrer de MS-Office à OpenOffice qu'il ne fut difficile de passer se Word 2 (win3.11) à Word 6.

    Le leitmotiv chez quasi tous les conférenciers a été d'un autre ordre. La crainte d'un terrain inconnu, le changement des méthodes de travail et des modes d'acquisition des logiciels sont d'ordre psychologique. Ces craintes sont entretenues par les marketeux qui arrivent à convaincre les donneurs d'ordres qui continuent à payer les logiciels propriétaires qui leur envoient les marketeux... Et la boucle est bouclée (Marc Verprat).

    Tout ceci n'est qu'un bref aperçu de 5 heures de conférences devant une audience assez nombreuse et de qualité. (Et l'ABUL était très bien représentée ;-)

    Les textes des conférenciers (la plupart sont faits avec OpenOffice Impress) sernt disponibles sur le site du LaBRI.
    • [^] # Re: Conférence Labri-transfert : Mini compte-rendu

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et la conf de Régis sur "comment créer une multinationale bidon au deleware ou Andore et se la péter devant ses copains" ?

      -1 paske ça interesse personne :)
    • [^] # Re: Conférence Labri-transfert : Mini compte-rendu

      Posté par . Évalué à 1.

      Pierre, c'est quoi ses romans à chaque fois dans les commentaires, écris un bouquin, ça sera plus vite fait ;-)))
    • [^] # Re: Conférence Labri-transfert : Mini compte-rendu

      Posté par . Évalué à 2.

      > Jean-Paul Smets nous a tenu des propos concernant les conditions économiques
      > minimales nécessaires à la création d'un nouveau logiciel libre.

      Ce passage-ci a été à mon avis très mal interprété par la majorité des participants, même s'il est longuement revenu dessus. Il a pourtant clairement expliqué que les 100.000Euros nécessaires aux démarrages d'un projets, n'étaient pas limitants. Il n'a pas déclaré qu'il était impossible de commencer avec 10.000Euros. Il a surtout dit que lorsqu'on était certain de vendre pour 100.000Euro de son produit libre, on était alors presque certain de bien lancer le projet. Et ça fait toute la différence.
      Il a clairement expliqué que pour une société dont le commercial coûte 1000Euros par jour, chaque journée de démarchage coûte donc 1000 Euros. Et si donc le commercial vend son produit 10.000Euros, il fallait qu'en 10 jours de démarchage, le produit soit vendu au moins une fois, sinon la société perd de l'argent. Il partait dans une perspective Européenne de diffusion d'un produit, où il faut potentiellement un marché important pour espérer faire vivre la société de cette vente.

      Mais c'est évident qu'un Ingé sortant des mines et qui a bossé dans de *très* grosses boites internationales a une vision du marché différente de celle du petit prestataire local qui revend son firewall sous Linux.

      D'ailleurs, je pense qu'en parlant de ces 100.000Euros, il ne parlait pas de capital nécessaire à une petite entreprise de service, mais du lancement d'un produit à l'échelle d'OpenOffice ou de MySQL. C'est, à mon avis, ce qui a provoqué le décallage de discours entre plusieurs participants et lui-même. Sur que si on ne parle pas tout à fait des mêmes choses....


      Fabrice Clerc
  • # Re: Conférence Labri-transfert

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    L'accès à la conférence est aussi libre (comme le logiciel)

    C'est vrai, on peut meme modifier le thème de la conférence ? Ou meme prendre un conférencier pour créer une autre conférence ?

    ;-p

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.