Freenet 0.7 Alpha-1 est disponible

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
5
avr.
2006
Internet
Freenet est un système "peer-to-peer" décentralisé conçu pour permettre l'échange d'informations de manière anonyme sur Internet. Non seulement Freenet tente de garantir l'anonymat des personnes mais en plus, il est conçu pour rendre impossible toute forme de censure. Tout contenu inséré dans Freenet ne peut être retiré ou banni.

Après des mois d'efforts (qui a dit années ?), la première version alpha de Freenet 0.7 est enfin prête à être testée publiquement.

Cette version est une réécriture complète. Les principales différences par rapport à la version précédente sont :
  • L'abandon de TCP en faveur d'UDP
  • Le support de JVMs libres
  • Un nouvel algorithme de routage
  • Le passage d'un "opennet" à un "darknet"
  • Une simplification de l'API pour favoriser la création de nouvelles applications
Le "nouveau Freenet" utilise un algorithme de routage qui devrait permettre d'utiliser des applications telles que la messagerie instantanée et des moteurs de recherche. L'éternel troll sur la rapidité de Freenet est bel et bien mort. De plus, l'installation de Freenet est maintenant grandement simplifiée de part le fait qu'il n'est plus nécessaire de configurer son firewall/NAT.

Contrairement aux versions précédentes, la topologie du réseau n'est plus dévoilée : Il faut être invité sur le réseau. Cette approche est plus sécuritaire que la précédente. D'un autre coté, cela requiert une interaction de l'utilisateur, ce qui pour un logiciel qui se veut être simple et grand public, est rarement une bonne chose. C'est pour cette raison qu'une version "opennet" (hybride) est aussi prévue pour le long terme.

Freenet est toujours en cours de développement : ce n'est pas "la" solution à la problématique de la liberté d'expression sur Internet. Nous dirons qu'à bien des égards, c'est la moins mauvaise ;)

Le but de cette release est d'informer les gens de l'avancée du projet, d'attirer de nouveaux développeurs (sur le noeud et sur les applications connexes) et surtout de faire un test grandeur nature du nouvel algorithme et de son implémentation.

Cette version n'aurait pas été possible sans le travail de Matthew Toseland. C'est un développeur que nous payons grace aux donations. Nous demandons à tous ceux qui veulent aider le projet de le faire, soit en installant un noeud, en contribuant au code ou bien même en effectuant une donation.

Aller plus loin

  • # installation

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Vu que la procédure d'installation requiert que vous connaissiez d'autre noeuds, je vous invite à venir nous rejoindre sur #freenet et #freenet-fr (irc.freenode.net) où vous pourrez vous en procurer rapidement.
    • [^] # Re: installation

      Posté par . Évalué à 7.

      Petite question : alors, si je comprends bien, Freenet devient un "club fermé" ?

      Personnellement, je trouve dommage que Freenet doive en arriver là (Comment on fait si on est seul dans sa campagne et qu'on ne connaît pas d'autre noeud ?). Un des buts est de lutter contre la censure mais on exclut de facto toutes les personnes isolées socialement, peu expérimentées techniquement ou récemment arrivées sur le net, etc. A terme, je me demande aussi dans quel mesure ça n'aboutirait pas à une certaine forme de censure, différente mais exercée de facto par les "insiders" : on n'invite pas tout le monde à rentrer mais seulement les gens plus ou moins comme soi...

      Si le but était d'éviter le harvesting (http://www.freenet-fr.info/documentation/Harvesting.html ), il y a peut-être d'autres solutions à imaginer (faire apparaître des faux noeuds avec des IPs aléatoires ?)

      je vous invite à venir nous rejoindre sur #freenet et #freenet-fr (irc.freenode.net)
      OK, mais comment faites-vous pour savoir si une personne qui débarque sur l'IRC en demandant un accès est bien "digne de confiance", puisque c'est ce qui justifie le passage en réseau fermé non ?

      où vous pourrez vous en procurer rapidement
      ça me semble encore plus contradictoire avec la notion de "confiance" dans un club fermé : faire confiance à quelqu'un demande de le connaître et ça prend du temps...
      • [^] # Re: installation

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        une personne qui demande un link ne peut pas avoir toute le ip de tous les autres node.
        c'est ça la grosse difference !
  • # Autre p2p sécurisé sous nunux

    Posté par . Évalué à 2.

    Y'a Nodezilla, pas completement opensource, mais contrairement à Freenet, il est facilement utilisable.

    Partage de fichiers, de photos entre amis choisi, stockage de torrents dans la grid, streaming rtp hierarchique (marche moyen).

    http://www.nodezilla.net/
    • [^] # Re: Autre p2p sécurisé sous nunux

      Posté par . Évalué à 4.

      Le client graphique a l'air libre (d'après sourceforge, c'est du GPL, mais je n'ai pas vérifié), donc je suppose que c'est le « c½ur » qui n'est pas libre... Si c'est le cas, je me demande si on peut vraiment dire que c'est sécurisé. S'il y a bien un domaine où on ne peut pas se passer de donner ses sources, c'est bien la crypto.

      Le site donne singulièrement peu de détails, parle de chiffrement et de signatures avec des "algorithmes modernes", mais je n'ai pas vu de noms cités, ni d'algorithmes, ni rien qui puisse permettre de se convaincre que c'est vraiment "secure". Et même si les algorithmes étaient décrits, il faudrait encore faire confiance au développeur. Pour l'instant, je suis tenté de préférer Freenet si je cherche quelque chose de sûr, bien que Freenet ne prétende pas être sûr à 100%.
  • # avec gcj

    Posté par . Évalué à 6.

    J'aierai bien tester mais je voudrais savoir avant si:
    La version unstable du svn corespond a la version 0.7 ?
    c'est possible de faire fonctionner freenet avec gcj (et seulement gcj) ?
    • [^] # Re: avec gcj

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      C'est pas con sa question, pourquoi vous moinssez ?

      Oui, le trunk actuel c'est la version .7, et oui il est utilisable avec gcj (4.0 "presque" 4.1 fonctionne bien) par contre il faut installer gnu-crypto et l'enregistrer comme JCE par défaut.

      Tout ne compile pas encore avec gcj, par contre si tu parts du bytecode, tu peux faire tourner un noeud.
    • [^] # Re: avec gcj

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Petit cadeau:
      http://wiki.freenetproject.org/Freenet0Point7withFreeVm

      Ca utilise gij, il y a des fichiers a editer mais ca fonctionne très bien (a part deux-trois bug).
      Ca fonctionne même mieux qu'avec la VM de sun au niveau de la consommation des ressources.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.