L'État de Vaud (Suisse) se tourne gentiment vers les logiciels libres

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
0
25
juin
2004
Linux
Afin de diminuer les coûts informatiques, l'État de Vaud a décidé d'utiliser les logiciels libres dans son administration.

En effet, vu le nombre croissant d'ordinateurs dans son administration, donc de licences informatiques, les coûts sont devenus trop élevés, environ 13'500 CHF (8'700 EUR) par poste et par année.

Actuellement, l'État utilise déjà Linux sur des serveurs, et des logiciels libres sur certains PC.
Deux projets sont à l'étude :
- Le premier consiste à mettre en place une suite bureautique libre.
- Le second, qui pourrait être intéressant pour la communauté et principalement pour les autres administrations, consiste à mettre sous licence GPL leur application Votelec qui permet d'analyser les résultats des élections et autres scrutins.

On ne peut que se réjouir que certaines administrations cantonales commencent enfin à utiliser des logiciels libres, et à mettre sous licence GPL certaines de leurs applications. De son côté, la Ville de Lausanne va dans le même sens. Le responsable politique du projet, et syndic de Lausanne, Daniel Brélaz, annonce une économie de CHF. 700'000 (environ 450'000 EUR) sur quatre ans.

Il a été l'invité principal du séminaire sur le thème "LA VOIE DE L'OPEN SOURCE, MYTHE OU RÉALITÉ ?" qui a eu lieu le 10 juin à Lausanne (Canton de Vaud).

Les présentations sont disponibles ici : http://www.sylog.com/event/OpenSource/ :

1. Radiographie et examen de la vision stratégique.
2. Les enjeux de la voie vers les logiciels libres.
3. IBM : Du poste de travail au super-calculateur, Linux est partout !
4. HP : La vérité sur les aspects économique de l'Open Source

La première présentation fait un bon rappel sur ce qu'est l'Open Source.
La seconde donne les avantages et inconvénients d'une migration sous forme de FAQ.
Les deux dernières sont plus commerciales et économiques.

Aller plus loin

  • # belle initiative

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    encore un qui se tourne vers le libre, bonne nouvelle

    par contre j'ai un petit problème de vocabulaire avec "votation": faute de frappe ou mot qui m'est inconnu?

    espérons que ce mouvement des administrations vers le libre va se poursuivre et amplifier
    • [^] # Re: belle initiative

      Posté par . Évalué à 3.

      votation, c'est notre jargon à nous pour dire vote tout simplement :-)
      • [^] # Re: belle initiative

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        c'est pas plutôt élections que vote ?
        • [^] # Re: belle initiative

          Posté par . Évalué à 1.

          ben non, on a des élections (ok pour le gand maigre avec un gros nez) et des votations (ouais, nan, bof)
        • [^] # Re: belle initiative

          Posté par . Évalué à 3.

          les élections c'est pour élire une personne.
          Les votations c'est pour approuver ou refuser une loi.
          • [^] # Re: belle initiative

            Posté par . Évalué à 1.

            Un référendum, quoi...
            • [^] # Re: belle initiative

              Posté par . Évalué à 2.

              oui, c'est ça !

              pour comprendre le vaudois : http://www.topio.ch/dico.html(...)
            • [^] # Re: belle initiative

              Posté par . Évalué à 3.

              REFERENDUM
              1 - Lorsqu'il y a un changement d'article dans la Constitution il y a un référendum obligatoire. Le peuple et les Cantons doivent approuver le nouvel article/ la modification.

              2 - Lorsqu'il y a un changement dans une loi ou la création d'une nouvelle loi il est possible de faire un référendum si on récolte 50'000 signatures en 3 mois (référendum facultatif) ou si 8 Cantons s'unissent pour dire qu'il sont contre.

              INITIATIVE
              3 - Un groupe de personne peut proposer une modification ou l'ajout d'un article dans la Constitution mais il faut que cela soit approuvé par le peuple.

              tous ces trucs on les place dans le registre des votations populaires. Même chose au niveau du Canton.
    • [^] # Re: belle initiative

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      C'est surtout qu'en Suisse, on vote une dizaine de lois (réparties sur 2-3 week-end de votations) par ans... Démocratie très directe en fait...
  • # c'est quoi un État en Suisse ?

    Posté par . Évalué à 6.

    moi j'en était resté aux cantons ...
    Surtout la prépostion qui va avec « A l'Etat de Vaud » me laisse perplexe.
    Un ami suisse pour expliquer çà un pauvre français ignard ?
  • # Des chiffres dans tous les sens ?

    Posté par . Évalué à 3.

    - 14.000 * 8.700 € = 121 800 000 € [ok]
    - (...) un poste informatique coûte 13 500 francs par année (...) [gné ?]
    Et si les licences informatiques étaient gratuites? Elles coûtent 2 millions de francs chaque année à l'Etat de Vaud. Ce n'est pas un saladier mais tout de même «3,5% du budget de fonctionnement» (...)

    Bon alors soit je n'ai rien compris ou je ne lis qu'une ligne sur deux des articles liés mais
    1) 8700 € par poste, pourtant la RAM et les graveurs de DVD ne sont plus si coûteux, ah bon ? ah..
    2) si c'est réellement le coût par an ne cherchez plus où ils planquent l'or et la shnouf ;)
    3) en effet, r'nifl, ces saletés de licences, r'nifl, hmm, hhaaa.. ça vous troue un budget.

    (Si vous avez des précisions ou les vrais chiffres ou une explication soluble ;))

    +
    • [^] # Re: Des chiffres dans tous les sens ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Je pense que ces chiffres représentent une moyenne, dans laquelle entrent en compte l'achat du matériel et la maintenance, et qui dit maintenance dit salaires d'informaticiens à payer ... (imagine déjà qu'il y ait un minimum de 1 gars pour 50 bécanes, à minimum 4000 euros par mois ... et sûrement qu'il y en a plus beaucoup plus, y'a du boulot de développement (des "projets") et de sécurité à faire)
      Ensuite, imagine que tu aies 4 gros serveurs, ça tombe tout le temps en panne, les réparations ça coûte ... et ça fait monter la moyenne !
      Sans parler de la facture d'électricité ...
      Et les imprimantes, je suis sûr que y'en a au moins 1 pour 5 postes ... avec le prix des lasers couleurs neuves qui crachent 100 pages à la minute ou encore le prix des cartouches des jets d'encre ...

      Satisfait ?

      (hint: cherche "budget informatique" sur http://www.vd.ch/recherche/recherche.html,(...) comme premier résultat tu tombes sur un PDF, si tu farfouilles dedans tu verras que le gros du budget info est constitué par la masse salariale (bon courage, on s'y perd vite))
      • [^] # Re: Des chiffres dans tous les sens ?

        Posté par . Évalué à -5.

        C'est sûr, et puis avec le budget drogue bah on y arrive vite !

        Si... si vraiment un poste coûte 8.700 € (ça fait 57.000 FF c'est toujours intéressant de le rappeler) par an avec des considérations à la louche gragantuesque comme celle que tu viens d'utiliser pour servir ton argumentation, alors il vaut en effet mieux qu'ils restent sous Windows avec des logiciels pas libres, car je n'ose même pas imaginer les coûts de migration, de gestion de parcs mixtes et de formation. Nan, sérieusement ces chiffres étaient valables en 1994 peut-être, mais là c'est franchement indécent, s'il y a des professionnels de l'hébergement ne lisez pas, ne lisez plus...

        Sinon, pour 50*8700=435.000 € vous êtes sûr qu'on peut payer le gars (je reprends ton offre de salaire, 4000*12=48000 €, soit 11% de masse salariale c'est-à-dire le rêve de toute entreprise) ou il faut prendre des stagiaires ?
        Bon sinon je suis candidat pour l'infogérance de 1000 postes, je m'occupe de tout (l'embauche, les locaux, l'énergie, et bien sûr la drogue, toujours à la même adresse en début de mois).

        Allez, c'est qu'une news du vendredi soir après tout, + ;))
      • [^] # Re: Des chiffres dans tous les sens ?

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est ce qu'on appel le Coût Total de Possession
        • [^] # Re: Des chiffres dans tous les sens ?

          Posté par . Évalué à 2.

          D'après mon bouquin w2k server qu'on m'a fait acheter pour mes cours, le Coût Total de Possession comporterait :
          - Prix d'achat du système d'origine
          - Installation du système, intégration et formation du personnel
          - Coût du support technique et des mises à jour
          - Developpement d'applications et coûts de maintenance
          - Equipe informatique et gestion du réseau

          Dans le même livre, il est dit que :
          le coût total de possession par serveur est de 270'000 FF et de 8756 FF par utilisateur.
          (pour la conversion en euro j'en ai vraiement aucune idée, je viens du canton d'à coté, Neuchâtel ... et d'ailleur je me demande si ils vont suivre ;-)
          remarquez que c'est très vague comme bouquin, ils ne disent pas sur quoi se basent ces chiffres, mais je supose que, justement, ils comptent Windows 2000 Server (je sais pas exactement quel version) et Windows 2000 Pro.

          Je donne ca juste à titre indicatif ... je me suis dis que ca pouvais être utile.
          • [^] # Re: Des chiffres dans tous les sens ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Dans cette énumération des Coût Total de Possession, je pense qu'il manque :
            - le coût de gestion des licences : coût de l'achat, parfois négociation annuelle, serveurs de licences et inventaire annuel.
            - le coût des virus : achat des antivirus, installation, mises à jour et nettoyage des machines infectées.
            - le coût des besoins nouveaux :
            Il existe aussi avec les logiciels libres un gain important sur les besoins nouveaux. Il n'est pas nécessaire de convaincre sa hiérarchie, de rédiger des justificatifs de trouver les crédits qui vont bien et de passer commande, il suffit de télécharger et d'installer. Le gain financier n'est pas négligeable mais le plus important est le gain en réactivité.
    • [^] # Re: Des chiffres dans tous les sens ?

      Posté par . Évalué à 0.

      J'ai bien intégré qu'il s'agissait de coût total de possession, pas de problème, même un décideur largué ouvrant son catalogue fnac verra que hp, packard bell et autres sont sous les 1000 euros softs compris ; donc 8700 euros/an il faut trouver autre chose.

      Quand je dis de la drogue c'est bien-sûr ce que vous voudrez, avec une bonne dose de vocabulaire JDNet et 01.net, de l'imagination et de la ténacité on doit bien pouvoir trouver toute une liste de raison informatiques de dépenser tout cet argent. Et vous me direz, ce n'est pas le mien, je ne suis pas contribuable Suisse.

      Non, ce qui m'intéresse c'est l'aspect financier que peut représenter le passage de Windows + softs propriétaires à Linux (ou autre) + LL. Le faible (ridicule) pourcentage avancé de 3,5% de la part du budget dédiée aux licences informatiques peut-il vraiment être un argument économique, politique, électoral ? Ce chiffre est noyé dans 122 putains de ME !! l Y a t-il dans ces conditions un réel intérêt à vouloir switcher, au risque d'engendrer des coûts de formation et de migration supplémentaires ?
      Je me fais nécessairement l'avocat du diable : ce genre d'effet d'annonce n'a t-il d'autre but que de demander aux éditeurs une réponse commerciale sous la forme de baisse des tarifs ? De la démagogie ?

      Note : ces considérations ne concernent pas par exemple le cas d'une école récupérant des vieux PC et en achetant quelques uns neufs (à moins de 600 euros) qui seront très avantageusement équipés de LL par un enseignant ou un bénévole, on sait que les budgets de fonctionnement dans les écoles françaises n'ont rien à voir (je ne parle pas de la Suisse où c'est pas la première fois que j'entend parler d'équipement en Mac, luxe traduisant l'emploi de fonds tout autres.)

      Enfin ne me dîtes pas que personne n'a entendu les termes "réduction des coûts" ces 3 dernières années ?...
  • # Bonne nouvelle

    Posté par . Évalué à 2.

    Rahhh quelque chose qui se passe dans mon canton sur Linuxfr en première page, j'y crois même pas !!

    Plus sérieusement c'est une bonne nouvelle, mais je ne sais pas ce qui va se passer pour les écoles, si elles sont visées. Il y a des Macs partout à l'école, un gros contrat doit être en place avec Apple, alors à ce niveau la je ne sais pas si il va y avoir évolution.
    En plus une migration vers OS X semble être en cours sur beaucoup de machines, alors c'est pas demain qu'on y verra Yellow Dog Linux je pense...
    • [^] # Re: Bonne nouvelle

      Posté par . Évalué à 2.

      He oui, y'à aussi des Suisses autre que toi ici ;) Et heureusement que ça commence à bouger en Suisse aussi, c'était le moment.

      Travaillant à Lausanne, mais habitant à Genève, je connais assez bien ce qui se passe à Genève.
      D'après des sources internes, l'Etat de Genève est aussi en train de tester, mettre en place plusieurs laboratoires avec des logiciels libres.
      Si ça se confirme comme pour le canton de Vaud (via la presse, les médias ou une conférence), j'en ferais une news.
      On va dire que je suis ça d'assez prêt ;)
      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par . Évalué à 0.

        oui enfin bon...tout n'est pas si simple.
        même si par exemple, l'université de genève est membre du corporate club de mandrake (donc a priori intéressée dans le developpement de logiciels libres), elle a aussi récemment prolongé les licences pour M$office et IDEA (bien qu'eclipse soit aussi installé...)
  • # Site ressencant les pays libres ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Y-a-t-il une page / un site avec tous les pays / régions qui sont passés au libre ?

    Car là ça commence à faire beaucoup.

    Et pourquoi pas avec ce qu'il en est aujourd'hui concrétement (ie si c'est réellement réalisé ou pas...) ?

    Voila.
  • # Volonté ou intox ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Moi je me demande dans quelle mesure ce genre d'annonce (qui fleurissent de partout en ce moment: Munich, Paris, Asie en général et maintenant Vaud) n'a pas simplement pour but d'obtenir des réductions de la part de Microsoft.

    Je sais, je suis peut-être une mauvaise langue mais apparemment ca a l'air de marcher (lire le sujet sur la ville de Paris).

    Affaire à suivre

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.