L’initiative OW2 Quick App prête à transformer l’expérience utilisateur mobile

Posté par  . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC By‑SA.
18
23
juin
2021
Mobile

L’initiative OW2 Quick App, ouverte à tous, assure la promotion d’une technologie ouverte permettant de créer rapidement des applications légères, sans installation, simples à utiliser, fiables et efficaces.

Annoncée lors de la conférence annuelle OW2con’21, cette initiative résulte d'un effort collectif pour promouvoir, sur un mode open source, la technologie des Quick App, une mise en œuvre concrète de la norme MiniApp du W3C (World Wide Web Consortium). Cette norme permet de mettre à disposition des services avancés sur des mobiles sans avoir à installer d’application au préalable.

L’annonce de l’initiative OW2 Quick App a été faite en ligne le mercredi 23 juin 2021 à 9h45 dans le cadre de la conférence annuelle OW2con’21, par Xuemin Wang, Vice-President Huawei European Research Institute, Christian Paterson, Senior Open Source Strategy Expert de Huawei et Martin Alvarez, Web Standards Manager de Huawei Technologies.

L’initiative OW2 Quick App a pour objectif le développement d'outils dédiés et de moteurs logiciels d'exécution pour des applications conformes à la norme MiniApp sur toutes les plateformes, à partir de composants d'interface utilisateur avancés et d’API natives prédéfinies, par exemple pour pousser et afficher une notification vers l’utilisateur, établir une connexion Bluetooth ou prendre une photo à l’aide de l’appareil embarqué.

Cette nouvelle initiative OW2 est animée par Huawei, promoteur actif des Quick Apps, membre d’OW2 et du groupe de travail sur la norme MiniApp du W3C.

Aller plus loin

  • # cordova ?

    Posté par  . Évalué à 4 (+4/-0). Dernière modification le 23/06/21 à 20:42.

    J'ai du mal a comprendre,
    Ca ressemble fort a un navigateur avec une api unifiée. Genre cordova ?

  • # Intérêt ?

    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

    Je n'ai pas encore regardé les documents cités, mais je mets ici les questions qui me viennent à l'esprit.

    C'est multi plateforme (Android, IOS, Linux, Windows, MacOSX, …) ? Comment ça se passe quand le matériel n'est pas là (appareil photo, etc.) ?

    Dans l'embarqué (Android, IOS) : il faut un navigateur (avec son emprunte mémoire) pour faire tourner une telle petite appli ?

    Comment sont gérées les permissions ? Un système parallèle ? Rien de prévu (ie en pratique, contournement des permissions Android/IOS en utilisant celles du navigateur pour toutes ces applis) ?

  • # Un PWA open-source ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+4/-0).

    On dirait que ce projet veut concurrencer l'initiative PWA de Google.

  • # Depêche bof

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+8/-0).

    Le problème d'une telle dépêche, impeccable sur la forme mais dépourvue de contexte, c'est qu'on a vraiment du mal à comprendre de quoi il retourne. Là par exemple, OW2 Quick App, concrètement je ne sais pas ce que c'est.

    Et l'absence de suivi, de réaction aux commentaires, ne donne pas plus envie que ça de creuser. Dommage.

  • # OW2 Quick App Initiative

    Posté par  . Évalué à 4 (+4/-0).

    Bonjour à tous
    Je suis ravi de voir la conversation concernant cette initiative.

    Si vous vous posez des questions sur la notion de quick apps, vous pouvez découvrir le sujet sur le portail dédié à l'initiative (https://quick-app-initiative.ow2.io). Vous allez y trouvez un livre blanc, une présentation d'introduction (primer), la charte de cette l'initiative OW2, et les nouvelles de l'initiative.

    Concernant la commentaire parlent de PWAs, non, quick apps ne sont les PWAs, même si la notion peut sembler similaire. PWAs s'exécutent dans le navigateur, quick apps s'exécutent dans un cadre proche de l'OS. Cela leur confère des performances d'application quasi natives, et un accès direct aux capacités de l'appareil.

    Effectivement, quick app ressemble à Cordova. Dans les deux cas les applications s'exécutent proche de l'OS et hors navigateur, utilisent les langages web tel que CSS, JavaScript, HTML (ou HTML-like), et mettent en œuvre un pont entre les APIs normalisés de leur plate-forme et les APIs spécifiques à l'OS et l'appareil mobile (ou autre). Par contre, même si les deux s'appuient sur WebView pour la visualisation du contenu, quick app utilise également un moteur JS dédié à la partie logique. Il faut aussi noté que quick app est une implémentation des normes W3C MiniApp.

    Pour plus de discussion sur quick apps et l'initiative, vous êtes les bienvenues pour inscrire sur la liste de diffusion : https://mail.ow2.org/wws/subscribe/quickapp?previous_action=info

    A très bientôt au sein de l'initiative.
    Christian

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.