La chambre de commerce et d'industrie d'Amiens choisit Open-Xchange

Posté par . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags : aucun
0
28
juin
2005
Commercial
La chambre de commerce et de l'industrie (CCI) d'Amiens (dans la Somme) vient de migrer sa solution propriétaire de type Microsoft Exchange vers une solution libre de type Open-Xchange. Cette migration démontre aujourd'hui les possibilités opérationnelles de solutions libres en terme de groupware. Elles sont maintenant capables de concurrencer des solutions propriétaires jusqu'à présent chasses gardées du géant de Redmond.

C'est la SSLL Neuronnexion qui a accompagné la CCI d'Amiens lors de cette migration.
C'est la fiabilité des services fonctionnant sur GNU/Linux notamment qui ont décidé la CCI Amiénoise à migrer sa centaine d'utilisateurs sur une solution de ce type d'une part et la possibilité de développer de futurs modules supplémentaires spécifiques ou non à la demande.


Gageons que cette expérience ne sera qu'une première d'une longue lignée de migration vers des solutions libres. NdM : ce n'est pas la première.
Lors de cette migration il était explicitement demandé à Neuronnexion de réinjecter au maximum les informations contenues dans l'ancien groupware, ce qui a été fait via la récupération des agendas, tâches et bien entendu des emails stockés en IMAP.
Autre avantage, des connecteurs pour Outlook et Palm Pilot sont disponibles afin de s'interfacer simplement avec le groupware.

Afin d'assurer au maximum une migration efficace, les utilisateurs ont découvert, lors de leur retour de week-end, une documentation simplifiée de quelques pages détaillant l'utilisation de base du produit, en préalable d'une mini-formation d'utilisation avancée effectuée par les ressources internes de la CCI.

Open-Xchange est un groupware libre placée sous GPL proposant la gestion de contacts, agendas, tâches, forum, messagerie, notes, documents, etc. Le tout s'accompagne d'une gestion des droits fins pour les ressources (partage à l'ensemble des utilisateurs, un sous-ensemble ou un utilisateur précis)
Ce produit s'appuie sur des solutions libres bien connues de notre communauté tels que : postfix, spamassassin, clamav, cyrus, openldap, postgresql et samba.

La communauté grandissante de ce projet en assure la pérennité. Il faut noter aussi parmi les points forts de cette solution, que la société de service choisie pour cette migration aura la possibilité d'intervenir sur le code source si nécessaire, puisque les composants sont libres.

Aller plus loin

  • # Liberté d'Open-Xchange ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Il me semble qu'open-Xchange pose pas mal de problème de liberté. Je crois que de nombreuses parties du logiciel ne sont pas libres, telles que le connecteur outlook (évidemment...), mais aussi l'interface d'admin, l'installeur, et peut-être d'autres choses.

    Bien sûr, le groupeware peut fonctionner sans elles... mais elles représentent des points critiques pour l'utilisabilité du logiciel, surtout dans une administration.
    Il serait intéressant de savoir comment la chambre de commerce et d'industrie de la Somme (ou Neuronnexion) ont contourné ces problèmes... Peut-être une interface d'admin libre a-t-elle été créé ?

    Car aujourd'hui, parmi les groupware qui commencent à arriver à maturité (opengroupware, open-xchange, kolab, etc...), open-xchange est l'un des plus prometteur, si ce ne sont ces quelques problème de liberté.
    Quelqu'un a-t-il des informations sur ce sujet ?
    • [^] # Re: Liberté d'Open-Xchange ?

      Posté par . Évalué à 2.

      <i>
      Car aujourd'hui, parmi les groupware qui commencent à arriver à maturité (opengroupware, open-xchange, kolab, etc...), open-xchange est l'un des plus prometteur, si ce ne sont ces quelques problème de liberté.</i>

      Quand à promettre , tu parles de quoi ?? ( quincaillerie J2EE ?? )

      Si c'est pour envoyer du mail et mettre un agenda partagé avec des notes je ne vois pas ce que tu auras de plus avec Open Xchange ..

      • [^] # Re: Liberté d'Open-Xchange ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        En fait, je me fonde beaucoup sur les différentes news qu'il y a eu récemment, avec entre autre la sortie de Kolab (quelques news plus bas).

        Open-Xchange propose par exemple un acces webdav, la synchro palm, smartform et PDA.

        Et même uniquement sur des points comme "envoyer du mail et mettre un agenda partagé", il peut y avoir de grandes différences entre les produits, par exemple au niveau de la monté en charge, de la confidentialité des données, de l'administration, du webmail, etc...
        Un groupware étant un tout, il ne faut oublier l'intégration des différents éléments entre eux, etc.
        • [^] # Re: Liberté d'Open-Xchange ?

          Posté par . Évalué à 0.

          Si je prends le cas de Kolab .

          Pour la partie serveur syncML
          http://www.skynet.ie/~jonathan/blog/index.php?p=3

          Et c'est la meme chose pour WebDav grace à l'infrastructure Apache/Kolab
    • [^] # Re: Liberté d'Open-Xchange ?

      Posté par . Évalué à 6.

      la version d'Open-Xchange utilisée ici est la version GPL, il n'y aucun interface web d'administration livré avec la version GPL.

      Un module en PHP a été développé pour cela, il sera placé sous GPL prochainement permettant la création/modification/suppression d'utilisateurs, groupes etc ...

      Il faut savoir que quelques projets se mettent en place actuellement pour offrir a la version GPL un interface d'admin digne de ce nom sur différentes technologies.

      Concernant l'installation, les procédures d'installation pour Debian ont été suivie, elles sont
      maintenant claires et fonctionnelles, meme si ces documentations s'arretent a l'installation uni
      quement du groupware (pas de doc sur l'installation de postfix cyrus ou autre.

      Enfin il est vrai que les connecteurs ne sont eux pas libre, je n'ai pas vu de projet se mettre en place, mais cela a au moins l'avantage de proposer une solution.

      La CCI d'Amiens à opté pour un fonctionnement 100% web, les utilisateurs, jusque là habitués à l'utilisation d'Outlook semblent s'être très bien adaptés, comme quoi c'est possible ;)
  • # Oubli !

    Posté par . Évalué à 3.

    Il manque la mention "publi-information" :)

    M
  • # Pas clair

    Posté par . Évalué à 1.

    Un truc tout con qui me bloque ..

    Y a un mélimélo sur le site entre le produit proprio et open-source.

    De plus la position de Novell n' est pas trés claire vis à vis d'Open Xchange ..
    • [^] # Re: Pas clair

      Posté par . Évalué à 2.

      • [^] # Re: Pas clair

        Posté par . Évalué à 0.

        Ben oui mais en premiére page du portail , il y a trop de lien sur le produit proprio




        • [^] # Re: Pas clair

          Posté par . Évalué à 2.

          On peut pas reprocher à Novell de vouloir essayer de vendre ces produits... c'était déja sympa de libérer OX

          http://about.me/straumat

          • [^] # Re: Pas clair

            Posté par . Évalué à 2.

            j'suis d'accord. Novell libère le code pour tout le monde. C'est bien.

            Ils se font de l'argent en vendant le produit et le service autour. Libre à eux de faire 98% de pub pour leur produit et seulement 2% pour la version DoItYourself. C'est toujours conforme à l'idée du libre.
          • [^] # Re: Pas clair

            Posté par . Évalué à 3.

            Bon ce n'est pas Novell qui libére le code c'est netline pour OX .

            Hula (NetMail" trés perfomant" ) qui est la solution développée par Novell et qui fonctionne dans un mode pure Web est vraiment en opposition avec Open-Xchange .

  • # Connecteur

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Un truc que je trouve bizarre, c'est qu'aucune communautée ne se soit monter pour créer un connecteur GPL. Je passerais bien mes utilisateurs la dessus mais si je leurs enleve Outlook je signe mon arrêt de mort :(

    Born to Kill EndUser !

    • [^] # Re: Connecteur

      Posté par . Évalué à 3.

      Comme je répondais plus haut, les utilisateurs se servaient jusque là exclusivement d'Outlook, et utilisent maintenant l'interface web du groupware, qui reste plus complet par ailleurs.

      Le changement dans les habitudes d'utilisation n'a pas provoqué de protestations ni de pendaison du Directeur Informatique.

      Les connecteurs sont, à mon sens, seulement pratique lorsque l'on ne peut pas faire autrement, mais justement on peut faire autrement.
    • [^] # Re: Connecteur

      Posté par . Évalué à 2.

      ca existe, il suffit d'aller voir dans les forums :)
      y'a une version beta par un hollandais,
      dispo en anglais.
    • [^] # Re: Connecteur

      Posté par . Évalué à 3.

      Il y a un projet en ce sens .. a ce propos kolab à nettement plus de connecteur outlook que OX et de surcroit de client Open-Source ( existant et non en projet )

      pour le connecteur libre
      http://www.openconnector.org/

      connecteur outlook/kolab
      http://www.kolab.org/about-kolab-clients.html

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.