Les ordinateurs d'Oracle passent à Linux

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
24
nov.
2002
Commercial
Vu sur infoworld.com : deux responsables d'Oracle ont annoncé, pendant l'expo OracleWorld, l'intention de l'entreprise de passer _tous_ ses systèmes sous Linux. Ca semble bien vouloir dire remplacer les serveurs et stations SUN Solaris. Mais le journaliste s'interroge et rappelle combien Oracle et Sun sont liés et se soutiennent dans le combat contre Microsoft.
Bref, attendons la suite.
L'intéret de l'article est aussi d'indiquer combien Linux devient la référence du monde Unix (cf citation du pdg de Dell). Voilà d'autre part quelques petites réflexions réveillées par la lecture de l'article. C'est sans prétention. Juste pour votre avis.

Je m'interroge : on voit de grand éditeurs américains s'engager de plus en plus franchement vers Linux et/ou le logiciel libre (IBM, Oracle, Sun, Netscape, Apple dans une moindre mesure, ...).
En même temps les solutions libres concurrencent de mieux en mieux les solutions commerciales.
On voit donc se dessiner une "indépendance possible" plus grande vis-à-vis des solutions propriétaires, et, c'est là où je veux en venir, des solutions américaines, puisque les acteurs majeurs du logiciel sont américains.
Il y a donc une opportunité pour des entreprises européennes (ou aisatiques, africaines, etc.) de se positionner sur un marché mondial. Pourtant cette opportunité apparaît seulement dans des discours officiels - en intention, pas en actes donc. Du moins il me semble voir peu d'entreprises européennes suivres les pas des éditeurs cités plus haut. Quid ? est-ce que je me trompe ? qu'en pensez-vous ?

D'autre part, il est évident que ces entreprises agissent par statégie commerciale. Si elles se tournent autant vers le libre, c'est pour conserver leur hégémonie sur leur segement de marché.
Les grands éditeurs savent que Linux va rattrapper leurs Unix proprios, que le matériel Intel va rattrapper les stations Sun, IBM ou HP comme il l'a fait pour SGI, que les solutions libres se rapprochent des solutions proprios, etc. Dans cette vision, que Sun passe StarOffice en GPL est
symptomatique. De même quand Oracle passe sous Linux.
Sans parler de menace sur Linux ou les logiciels libres, je m'interroge vers leur vision à long terme. Ont-elles compris qu'elles ne vendraient plus le même service (du support plus que du logiciel par exemple), que le mouvement vers le libre était inéluctable?

Aller plus loin

  • # Re: Les ordinateurs d'Oracle passent à Linux

    Posté par . Évalué à 7.

    Ca semble bien vouloir dire remplacer les serveurs et stations SUN Solaris.

    Pourquoi ? Ils peuvent simplement les passer sous Linux (même si c'est pas forcément optimal). Je pense que pour certains tests sur de très grosses bases de données ils ne trouveront pas de machines assez puissantes en PC Intel...
    • [^] # Re: Les ordinateurs d'Oracle passent à Linux

      Posté par . Évalué à 1.

      Pour les stations, j'ai bossé sur des Sun Blade 100 et c'est lent, c'est pas croyable. Je faisais tourner des petits codes numériques de mon cru. Sur mon PC (Athlon 1,4GHz) ça allait bien au minimum 2 à 3 fois plus vite à vue d'oeil. Donc du point de vue de la puissance, sur les stations de travail, un PC ça tient carrément la route. Du côté du serveur en revanche je ne sais pas.
      • [^] # Re: Les ordinateurs d'Oracle passent à Linux

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Sauf erreur de ma part, la specialité des processeurs sparc, c'est aps le calcul en virgule flottante ?
        Mais, c'est vrai que solrais est lent.
        Le serveur X de mon pentium 233Mhz etait bien plus reactif que celui d'une station sun 500Mhz.
        Ok, c'est pas la meme resolution, mais, bon, faut pas pousser.
        C'etait pas le meme prix non plus....
      • [^] # Re: Les ordinateurs d'Oracle passent à Linux

        Posté par . Évalué à 6.

        Sauf erreur de ma part, les stations SUN ont des processeurs 64 bits, donc ca permet d'adresser plus de memoire qu'un PC. Je ne pense pas qu'un PC puisse adresser 8 Go de RAM, une SUN Blade 1000 oui. Ca explique pourquoi les stations SUN sont encore utilisées pour les applications tres gourmandes en memoire comme les bases de données ou les outils de CAO. D'accord ce n'est pas le même prix...
        • [^] # Re: Les ordinateurs d'Oracle passent à Linux

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.


          > Sauf erreur de ma part, les stations SUN ont des processeurs 64 bits,
          > donc ca permet d'adresser plus de memoire qu'un PC. Je ne pense pas
          > qu'un PC puisse adresser 8 Go de RAM, une SUN Blade 1000 oui.


          Ouais, enfin ... sauf que les PC peuvent utiliser un adressage sur 36 bits, ce qui donne 64 Go de mémoire utilisable. Après, physiquement, rares sont les stations PC offrant autant; en général, ça se limite plutôt à 4 Go (hum, quoique, je viens de vérifier à l'instant, chez HP on a bien une station avec 8Go en max). Par contre, au niveau serveurs, on a de plus grosses capacités disponibles (jusqu'à 32Go typiquement).
          Argument suivant ?
          • [^] # Re: Les ordinateurs d'Oracle passent à Linux

            Posté par . Évalué à 3.

            sauf que les PC peuvent utiliser un adressage sur 36 bits, ce qui donne 64 Go de mémoire utilisable

            Sauf que c'est assez pourri vu que les adresses virtuelles restent sur 32 bits : un seul processus ne pourra utiliser plus de 4 Go, sauf bidouilles atroces et chronophages. C'est assez handicapant pour les applis type bases de données. D'ailleurs, si l'adressage 64 bits n'était pas intéressant, on se demande pourquoi Intel et AMD s'y mettent désormais après tant d'autres constructeurs ;)
            • [^] # adressage 36 bits

              Posté par . Évalué à 2.

              En plus, les pages font 4 Mega au lieu de 4ko.
              Bonjour, le gâchis de RAM
            • [^] # Re: Les ordinateurs d'Oracle passent à Linux

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              N'oublions pas qu'Intel a racheté la techno Alpha (64-bit) et s'est empressé d'achever de la couler:
              http://news.zdnet.fr/cgi-bin/fr/printer_friendly.cgi?id=2089964(...)
              C'est vrai que couler le plus rapide processeur du XXème siècle pour s'embourber dans ce superbe projet qu'est "L'Itanium-Merced qui sort l'année prochaine depuis plus de 5 ans", fallait le faire. Intel mériterait bien de se faire aplatir par AMD. Ces entreprises qui coulent de bonnes technos - l'Alpha en l'occurence - pour de sombre raisons commerciales ont le don de m'énerver...
              • [^] # Re: Les ordinateurs d'Oracle passent à Linux

                Posté par . Évalué à 3.

                C'est vrai que couler le plus rapide processeur du XXème siècle pour s'embourber dans ce superbe projet qu'est "L'Itanium-Merced qui sort l'année prochaine depuis plus de 5 ans"

                Ta citation est superbe et résume bien la technique vaporware (poussée très loin avec l'Itanium) d'Intel. Je me rappelle que début 1998 l'annonce d'Intel avait poussé les autres fabricants de CPU (MIPS, HP, et d'autres) à arrêter leur production, en supposant que le rouleau compresseur Intel allait arriver et tout casser. Heureusement, un an après (ou plus ?) HP a continué ses PA-RISC et Alpha a continué à prévoir de futures versions (la dernière est pour cette année ou l'an prochain). HP était bien placé pour prévoir puisqu'il est partenaire d'Intel sur l'Itanium.

                J'avais vu un article sur un site qui montrait comment Intel avait aussi bourré le mou de tout le monde avec son super Pentium (et sa disponibilité) alors que le PowerPC a été prêt à temps et qu'il tenait ses promesses.
    • [^] # Re: Les ordinateurs d'Oracle passent à Linux

      Posté par . Évalué à 1.

      >> Ca semble bien vouloir dire remplacer les serveurs et stations SUN Solaris.
      >
      >Pourquoi ? Ils peuvent simplement les passer sous Linux

      Comment veux tu installer Linux sur une station Sun Solaris et faire qu'elle reste en même temps une station Sun Solaris?

      A partir du moment ou tu installes Linux sur une Sun Solaris, tu remplaces ta station Sun Solaris par une station Sun Linux (Sun: fabriquant, Solaris et Linux : OS).
      • [^] # Jouons sur les mots

        Posté par . Évalué à 1.

        Non, tu remplaces juste Solaris, pas la "station Solaris". A moins que tu sois assez tordu pour échanger le matériel contre un autre parfaitement identique :-)
  • # Et la variété ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    On va de nouveau dire que je fais la dine bouche, mais que fait-on de la diversité ? N'est-il pas dangeureux de se baser sur un seul OS, alors qu'une solution hétérogène pourrait être appliquée ? Je sais, celà fait des formation en plus, parceque les distributions Linux et les variantes de BSD ne sont pas identiques. Mais ce coût supplémentaire ne pourrait-il pas avantageusement servir en cas de grave défaillance de Linux. Le fait que Linux soit un logiciel libre fait qu'il soit performant et fiable, mais cela reste un logiciel comme les autres : Il faut donc prévoir les solutions de scours.

    Où bien Linux est tellement parfait qu'il peux remplacer les OS de tous les ordinateurs de la Terre ? :)
    • [^] # Re: Et la variété ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Je ne pense pas que Linux soit infailible. Je crois que c'est plus un coup de pub d'Oracle qu'une reelle volonté de se baser sur un OS unique. C'est aussi (a verifier) peut etre pour eviter les couts de licenses et devoir payer à chaque mise à jour.
      • [^] # Re: Et la variété ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        ca fait longtemps que oracle fait la promotion de linux comme serveur (surtout à la place de NT)
  • # Re: Les ordinateurs d'Oracle passent à Linux

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Sun commence à avoir une offre (peu fournie) en serveurs x86 Linux. Ca peut aider à garder l'alliance Sun Oracle ?

    http://www.sun.com/servers/entry/lx50/?redirect=false&refurl=ht(...)

    Mais bi PIII 1.4 GHz et 6 Go de SDRam PC133, y'a pas de quoi se relever la nuit...
  • # Re: Les ordinateurs d'Oracle passent à Linux

    Posté par . Évalué à 6.

    Entre un hardware sun et un hardware i386, y a quand même une différence importance au niveau de la fiabilité. Les machines sun, même si elles sont lentes par rapport au PC classiques ont des cpus fiables, de la ram fiable, des disques en raid d'excellente qualité... C'est très dur d'arriver au même résultat avec des composants fabriqués par un tas de constructeurs différents comme sur les pcs.

    Pis bon, je c'est pas jusqu'à combien de proc peuvent monter certaines sun mais ça doit au moins être 64 et largement plus, ça n'existe pas dans le monde i386.

    Bref, il faut vraiment avoir des besoins très spécifiques et y mettre le prix pour acheter du sun.
  • # Les ordinateurs d'Oracle passeront-ils à Linux ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Les ordinateurs d'Oracle passeront-ils à Linux ?

    Ca peut être un signe, une alerte à l'industrie des machines personnelles pour enfin supporter pleinement Linux.

    En effet, l'armada des p'tits gars d'Oracle utilisaient à l'époque (un peu moins de deux ans) Netscape 4.7 aussi bien le navigo que le mailer... donc c'est pas des étrangers des _alternatives_...

    Ce que je vois, c'est que si toute l'armada mobile d'Oracle passe sous Linux, il faudra bien trouver des portables (laptops comme y disent) qui sont complètement supportés sous Linux...

    Dell sera dans la place ? Et IBM dans tout ça ? et les autres ?
    Que vont alors devenir les petits assembleurs-OEM ? Supporter deux OS peut être extrêmement lourd pour eux...
  • # Re: Les ordinateurs d'Oracle passent à Linux

    Posté par . Évalué à 1.

    La nouvelle ne concerne pas la palette d'OS sur laquelle Oracle propose ses produits mais plutôt l'aspect marketing :
    En instituant linux comme OS de référence et en installant tout son système d'information sur des machines linux, c'est l'image de la compagnie qui évolue.
    L'offre Oracle est multiplateforme et ça va continuer bien sur.

    Mais l'évolution du positionnement d'Oracle est intéressante. Car cela advient après une longue période d'érosion du chiffre d'affaire et des bénéfices d'Oracle.

    En mettant en avant linux, c'est sans doute donner d'Oracle une image d'enreprise novatrice et à la pointe de la modernité.
    C'est surtout envoyer un message fort concernant le prix des solutions informatiques.
    Linux a la réputation du meilleur ratio qualité/coùt et Oracle décline un nouveau paradigme : associer sa marque à des solutions bon marché.
  • # Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Oracle RDBMS est le système de base de données le plus simple, fiable, rapide et complet qui soit !

    Les version suivantes du RDBMS Oracle sont principalement des ajouts de fonctionnalités barbares qui réduisent drastiquement la fiabilité et la rapidité du système, et en augmente considérablement son besoin en ressources.

    De plus Oracle ne génère plus ( ou quasiment plus) d'argent avec sa version 7.3.

    Mr Oracle s'il-vous-plait, libérez le code source de Oracle RDBMS 7.3
    • [^] # Re: Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

      Posté par . Évalué à 1.

      >Mr Oracle s'il-vous-plait, libérez le code source de Oracle RDBMS 7.3

      On doit certainnement retrouvé du code de la 7.3 dans les 8 et 9, ca
      m'étonnerait qu'un jour il libère le code. Je ne pense pas que Oracle met en
      avant Linux pour soutenir la GPL mais uniquement son chiffre d'affaire.
    • [^] # Re: Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

      Posté par . Évalué à 2.

      Oracle RDBMS est le système de base de données le plus simple, fiable, rapide et complet qui soit !
      Il y'a aussi DB2 d'IBM, qui présente un niveau de fonctionalité équivalent, il me semble.

      Les version suivantes du RDBMS Oracle sont principalement des ajouts de fonctionnalités barbares qui réduisent drastiquement la fiabilité et la rapidité du système, et en augmente considérablement son besoin en ressources
      Ce n'est pas parce que les utilise pas TOI, que c'est pareil pour tout le monde.
      Par exemple, sur Oracle < 8i, la commande "ALTER TABLE DROP COLUMN", n'est pas implémentée, du coup tu est obligé de copier la table dans une table temporaire en listant à la main toutes les colonnes sauf celle que tu veux supprimer, et lorsqu'il y a 50 colonnes dans ta table, c'est pénible.
      Autre exemple, une fois on a trouvé un bug dans l'optimiseur Oracle, qui fait qu'Oracle refusait d'utiliser l'index car il pensait à tort que le balayage de la table serait plus rapide. Manque de bol, la table faisait un million d'enregistrements, et la requête prenait 4 min 30 (au lieu 50 ms avec l'index). Ce bug était corrigé dans la version 8i.
      Donc, peut-être que pour toi, la version 7.0 te suffit, mais ce n'est pas le cas de tout le monde.

      De plus Oracle ne génère plus ( ou quasiment plus) d'argent avec sa version 7.3.
      Oui, mais c'est pas une raison, pour qu'un d'autre en génére à sa place.
      Oracle 7 doit avoir un niveau de fonctionalité équivalent (voir supérieur) à Postrgres SQL, que RedHat vends déja assez cher.
      Tout ça pour dire que même si Oracle 7 est dépassé, un concurrent pourrait se faire de l'argent avec, si il était dans le domaine public.

      Mr Oracle s'il-vous-plait, libérez le code source de Oracle RDBMS 7.3
      C'est utopique comme demande.
      En plus, tu peux être sûr que les gens qui travaillent sur DB2 (le concurrent d'Oracle) serait les premiers à downloader le source.
      • [^] # Re: Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

        Posté par . Évalué à 1.

        [...]
        >Il y'a aussi DB2 d'IBM, qui présente un niveau de fonctionalité équivalent, il me semble.

        Juste un lien trouvé récemment : http://dbazine.com/gulutzan3.html(...)
        Qui fait un comparatif sur la conformité SQL de Oracle, DB2 et SQL-Server.
        (Dommage que les autre RDBMS ne soient pas cités, à croire que MS et mieux
        implanté que que SYSBASE & CO :(
        • [^] # Re: Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ben oui MS SQL Server - fork d'un Sybase - est bien mieux implanté que Sybase... un comble ? technique oui, mais marketing non... ce qui n'est pas étonnant venant de MS...
          • [^] # Re: Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

            Posté par . Évalué à 1.

            un comble ? technique
            Bah non, MS a continué à l'améliorer quand il a racheté le code de l'ancien Sybase, donc les deux branches évoluent en parallèle.
            Techniquement, il n'y a aucun raison que l'un des deux branches soit meilleure que l'autre.

            mais marketing non...
            Oui, le marketing, la synergie entre les produits ça joue beaucoup pour créer une boite. C'est important aussi.
            • [^] # Re: Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

              Posté par . Évalué à 1.

              >Techniquement, il n'y a aucun raison que l'un des deux branches soit meilleure que l'autre.

              On peut facilement imaginer que les deux branches font des choix techniques
              différents, donc je vois pleins de raisons pour que l'une ou l'autre soit plus
              pertinente. Et j'imagine que pour le multi-plateformes SyBase est nettement mieux.
          • [^] # Re: Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

            Posté par . Évalué à 1.

            J'avais cité SyBase par hasard, j'étais loins d'imaginer que SQL Server était
            un fork de Sybase !

            Par hasard sais tu depuis quand, SQL Server existe ?
      • [^] # Re: Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        rooooo la la...

        > "Il y'a aussi DB2 d'IBM, qui présente un niveau de fonctionalité équivalent, il me semble. "

        Eh ben tu "te sembles" mal : Oracle a toujours dominé DB2 depuis la domination d'Unix au profit des AS400 et consorts...

        Ne serait-ce que la sauvegarde à chaud, toujours pas au programme de DB2 aussi "Universal Database" soit-elle...

        > "Ce n'est pas parce que les utilise pas TOI, que c'est pareil pour tout le monde."

        <>
        rooooo petit *** va... c'est gratuit at insultant ça (ta prose, donc la mienne aussi)
        Tiens, je me paie le luxe de ne pas argumenter là-dessus...
        Réflechis aux conséquences de tes écrits.

        <>

        > "Par exemple, sur Oracle < 8i, la commande "ALTER TABLE DROP COLUMN","

        Ah oué, alors ça la honte holalaaaaa grave ! ;-)
        ...et y'en a plein d'autres des petits trucs de base comme ça...
        On peut commencer la liste si tu veux... ;-)
        - RENAME ?
        - ...

        En OpenSource, on te comblerait tout ça vite fait !

        > "Autre exemple, une fois on a trouvé un bug dans l'optimiseur Oracle"

        Roooo lala, mais des bugs y'en a plein ! partout ! dans Oracle ! et dans tous les logiciels ! même le Libre !
        Pire : Oracle n'étant pas OpenSource, le processus de remontée de bug est très-très lente ! (j'ai déjà testé, merci bien !) celà dit, ils sont parmis les plus transparents dans ce secteur quant à leur base de bugs...

        Mais tu sembles ne citer que la 7.0, or la 7.3 est à des années lumière, m'enfin je dis ça hein j'ai rien dit... mais aussi la 7.3.4.4 est laaaargement débuggée... moui, vraiment beaucoup, au point que beaucoup utilisent encore largement le produit même sans support...

        > "Oracle 7 doit avoir un niveau de fonctionalité équivalent (voir supérieur) à Postrgres SQL, [...]"

        NON : _LARGEMENT_ supérieur, et pas qu'en fonctionnalité : en paramétrage/optimisation, fiabilité, utilisation/connaissance, etc...

        > "[...] que RedHat vends déja assez cher."


        Non, c'est une somme d'outils, un OS, etc gnagna, lis la doc sur le site, m'enfin je dis ça j'ai rien dit encore une fois.

        > "C'est utopique comme demande."

        Ben justement... si c'est utopique on a plus de chances ! ;-)

        ...et puis non, pas si utopique... Netscape, Blender, OpenOffice.org... c'étaient pas des vieux softs désupportés ceux-là, hein ?

        Nan, le "hic", c'est que le produit vit encore...

        > "En plus, tu peux être sûr que les gens qui travaillent sur DB2 (le concurrent d'Oracle) serait les premiers à downloader le source."

        (Ah... donc t'aimes plus DB2...)

        Ben justement, avec le Libre, c'est tout le monde qui en bénéficie... et surtout les utilisateurs...

        Le Libre, c'est une relation gagnant-gagnant !

        >> Mr Oracle s'il-vous-plait, libérez le code source de Oracle RDBMS 7.3
        • [^] # Re: Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

          Posté par . Évalué à 1.

          > "Il y'a aussi DB2 d'IBM, qui présente un niveau de fonctionalité équivalent, il me semble. "
          Eh ben tu "te sembles" mal : Oracle a toujours dominé DB2 depuis la domination d'Unix au profit des AS400 et consorts...

          Ouais, enfin les parts de marché c'est kif-kif bourricot ...
          Ne serait-ce que la sauvegarde à chaud, toujours pas au programme de DB2 aussi "Universal Database" soit-elle...
          Possible, mais peut-être qu'en cherchant un peu on trouverais des fonctionnalités DB2 non supportée par Oracle.

          >"Ce n'est pas parce que les utilise pas TOI, que c'est pareil pour tout le monde."
          rooooo petit *** va... c'est gratuit at insultant ça (ta prose, donc la mienne aussi)
          Tiens, je me paie le luxe de ne pas argumenter là-dessus...
          Réflechis aux conséquences de tes écrits.

          Quand, je te lis j'ai l'impression que tu bosse sur un projet ou tu n'utilise que les fonctionalités d'Oracle 7.3, éventuellement tu as essayé une migration vers une version plus récente qui s'est mal passée (comme ça arrive souvent avec les softs complexes).

          Maintenant, le problème c'est que tu affirme péremptoirement que les fonctionalités ultérieures ne servent à rien au lieu de dire qu'elles ne te servent pas à TOI, et c'est de nature à induire en erreur les gens qui n'ont jamais travaillé avec Oracle, et qui ne peuvent pas se faire leur propre opinion.

          Donc je rectifie ce que tu vient de dire :
          - les versions ultérieures à la 7.3 apportent un meilleur support du SQL, un optimiseur plus performant, les OCI 8.0 sont orientée objets et supportent les contraintes.

          Donc oui Oracle 9i est bien mieux que la 7.3, maintenant il y'a aussi des gens pour qui la 7.3 est suffisante (et peut-être moins gourmande) comme il y a des gens qui se contenterais parfaitement d'un MySQL à la place d'Oracle.
          • [^] # Re: Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            > "Quand, je te lis j'ai l'impression que tu bosse sur un projet ou tu n'utilise que les fonctionalités d'Oracle 7.3,"

            3 ans de DBA Oracle (donc loin d'avoir tout vu, mais vu plein-plein de choses quand-même...)
            du dev autant que de l'intégration, et de la prod, plein de prod

            > "éventuellement tu as essayé une migration vers une version plus récente qui s'est mal passée"

            migrations nickel de toutes versions, vers toutes versions

            > "tu affirme péremptoirement que les fonctionalités ultérieures ne servent à rien au lieu de dire qu'elles ne te servent pas à TOI,"

            non, juste que les "gadgets" implémentés spécifiquement aux 8.0 8i et 9i sont rarement employées, donc pas d'"affirmation péremtoire", mais retour d'expérience...
            Encore que... je n'aie pas de stats globales...

            > "Donc oui Oracle 9i est bien mieux que la 7.3,"

            Oui et non : "Word XP est mieux que Word 2.0"... ça dépend de tes besoins... 90% de mes besoins de traitement de textes sont comblés par AbiWord, qui n'implémente pas les tableaux... (sinon, c'est OpenOffice.org) donc pour moi ce serait "plutôt Word 2.0 que XP"...
            Oracle c'est pareil, bon nombre de boites (et pas les plus maigres !) n'utilisent que les fonctionnalités implémentées dans la 7.3 (et pas forcément optimales) en faisant tourner des 8.0, 8i, 9i etc...
            Je parle en termes de _fonctionnalités_.

            (j'ai déjà migré une base Access vers une 8i, "meilleur support réseau" ont justifié les managers ;- )

            Donc pour en revenir à l'ouverture des sources de Oracle RDBMS 7.3, les travaux sur l'optimiseur, le support du SQL _normalisé_ (pas les varchar2 par exemple) et autres trucs de base seront les premiers items de la TODO list !

            Des mecs demandent à Sun d'ouvrir le code source d'appli OpenStep dont tout le monde se fout ou presque, alors que la version 7.3 du RDBMS d'Oracle est la dernière version propre_de_gadgets_non_largement_utilisés par les grosses boites... c'est la meilleure version d'Oracle en terme de fiabilité/peformance/simplicité, je le dis, et tous les DBAs que j'ai croisés le disent...

            donc :
            OpenOracle 7.4 pour bientôt ? ;-)

            Je kifferait bien d'avoir un tel produit dans le camp du Libre !
    • [^] # Re: Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

      Posté par . Évalué à 1.

      Oracle RDBMS est le système de base de données le plus simple, fiable, rapide et complet qui soit !

      La plus simple, ça m'étonnerait. Pour le reste, c'est possible, mais ça dépend certainement de l'usage qu'on en fait.

      et en augmente considérablement son besoin en ressources.

      Le besoin en ressources d'Oracle est assez impressionnant en effet...
      • [^] # Re: Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        J'ai jamais eu l'occasion de mesurer CPU et swap (bien qu'on me dise qu'Oracle ne swappe pas - Oracle lui-même, mais aussi les admins sys que j'ai croisés)...

        Par contre, la mémoire, tout (ou presque) est paramétrable... et le réseau, je dirais que c'est plutôt applicatif...
        • [^] # Re: Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

          Posté par . Évalué à 1.

          on me dise qu'Oracle ne swappe pas
          En fait, une base de donnée haut de gamme comme Oracle, doit gérer les I/O elle-même sans passer par l'OS (le fameux direct I/O) d'ou le fait qu'elle ne swappe pas.

          Par contre elle peut tout à fait bouffer énormément de RAM, voir ramer à fond la caisse sur les petites configuration, vu qu'une fois Oracle chargé en RAM, il n'y a plus de place pour le cache disque et donc le disque tourne tout le temps ...
        • [^] # Re: Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Dans une certaine mesure, le tout paramétrable et simple c'est pas un peu antinomique ?
          Et bon, Oracle, il est tout ce que tu dis sauf simple :)
          Access, c'est simple (pour prendre un exemple de merde) :)
          • [^] # Re: Libérez Oracle RDBMS 7.3 !

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Moui, enfin "tout est simple" est un peu faux comme interprétation de mes propos, plutôt "rien de bien compliqué", mais un système étant un système, l'ensemble a un aspect complexe... (mais y'a qu'à voir les tarres qu'on croise dans les formations Oracle pour s'apercevoir que tout le monde ou presque peut y accéder...)

            Access, c'est _cliquement_ simple...
            Mais comme c'est un truc à tout faire, et que chaque tâche n'est que partiellement implémentée, ça devient vraiment difficile d'accès pour le tout-le-monde... et puis l'interaction entre les différents "modules" est franchement vraiment complexe.

            Avec un SGBDR style Oracle/mySQL/PostgreSQL, tu as une brique de base... tes formulaires, ton appli, tes états, ta sauvegarde, tes ETL, ce sont d'autres briques de base distinctes qui vont te les apporter... chaque brique étant fonctionnellement complète ( et - presque - simple).

            Et puis :
            Il n'y a pas de relation exclusive entre clickodrome et intuitivité !
            Les lignes de commande et autres interfaces textes - interactives ou non - sont bien souvent intuitives !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.