Revue de presse de l’April pour la semaine 20 de l’année 2017

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Nils Ratusznik. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
24
23
mai
2017
Internet

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Numerama] VideoLAN (VLC) se mobilise contre les codecs payants et propriétaires
Par Julien Lausson, le jeudi 18 mai 2017. Extrait :

« L’association VideoLAN, qui s’occupe du développement du lecteur multimédia VLC, a décidé d’apporter son soutien au codec libre et gratuit AV1. »

[Silicon] Ce que WannaCry nous dit sur la régulation du chiffrement
Par Reynald Fléchaux, le jeudi 18 mai 2017. Extrait :

« Pour Tristan Nitot, la crise WannaCry montre que des gouvernements ne devraient pas détenir des secrets susceptibles de mettre en péril la sécurité globale des systèmes. À méditer alors que se profilent une régulation européenne sur le chiffrement. »

Et aussi :

[Programmez !] SUSE Academic : des formations open source pour les étudiants du monde entier
Par Frédéric Mazue, le jeudi 18 mai 2017. Extrait :

« SUSE ouvre la porte de l’univers open source aux étudiants du monde entier par le biais de son nouveau programme de formation SUSE Academic. Moyennant un coût minime, voire nul, SUSE partage des logiciels open source, des programmes de formation, des outils pédagogiques et des services d’assistance dans le but d’aider les établissements scolaires, les universités, les centres hospitaliers universitaires (CHU) et autres établissements à utiliser, enseigner et développer des logiciels libres avec leurs étudiants. »

Et aussi :

[acteurspublics.com] Mathieu Jeandron : “Nous souhaitons privilégier l’hébergement en France des données scolaires”
Par Soazig Le Nevé, le jeudi 18 mai 2017. Extrait :

« Rien ne s’oppose à ce que les enseignants recourent à des services numériques produits par Google ou Microsoft. C’est le message adressé par le directeur du numérique éducatif (DNE) du ministère de l’Éducation nationale, Mathieu Jeandron, dans un courrier aux services académiques qui a mis en émoi une partie de la communauté éducative et des cadres du ministère. »

Et aussi :

[La Tribune] Mounir Mahjoubi, symbole du renouvellement, nommé secrétaire d’État au Numérique
Par Sylvain Rolland, le mercredi 17 mai 2017. Extrait :

« Âgé de 33 ans et symbole du renouvellement de la classe politique, Mounir Mahjoubi, ancien président du Conseil national du numérique (CNNum), a été nommé, mercredi 17 mai, secrétaire d’État au Numérique dans le gouvernement d’Édouard Philippe. Si son portefeuille ne comprend plus l’Innovation, rattachée à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, il se place directement sous l’autorité directe du Premier ministre, et non plus de Bercy. »

Et aussi :

[Le Figaro] La Cnil condamne Facebook à 150 000 euros d’amende
Par Benjamin Ferran, le mardi 16 mai 2017. Extrait :

« L’autorité française a relevé de «nombreux manquements» à la loi Informatique et Libertés, notamment à des fins publicitaires. »

Et aussi :

  • # L'amende de Facebook

    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+4/-0). Dernière modification le 24/05/17 à 16:27.

    Je lis dans l'article du Figro :

    La sanction de 150.000 euros prononcée en France correspond à environ 0,005% du dernier bénéfice trimestriel de Facebook, soit à peu près l'équivalent de ce qu'il gagne en 7 minutes de temps.

    Qu'est-ce que les dirigeants de Facebook ont dû rire ! Autant mettre une amende de 1 € à un automobiliste qui grille un feu rouge ! Je crois savoir que c'est le montant maximum des amendes que peut infliger la CNIL. Dans ce cas, l'effet dissuasif de l'amende est totalement dérisoire.

    • [^] # Re: L'amende de Facebook

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

      Notons que l'UE a pu établir une sanction bien plus forte en même temps.
      N'oublions pas non plus qu'en 2018 la CNIL aura possibilité de sanctionner sur 4% du chiffre d'affaire (et non pas bénéfices) mondial de l'entreprise. Ce qui sera bien plus dissuasif.

      Concernant ta comparaison avec les amendes, cela n'est pas tout à fait juste. Il faudrait comparer le poids de la valeur de l'amende actuelle pour un feu rouge grillé entre un smicard et un millionnaire. Pourtant l'amende sera dissuasive, mais pas de la même façon pour tout le monde.

  • # Elections législatives

    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

    Concernant Mounir Mahjoubi, est-ce que quelqu'un a des infos sur ses positions par rapport à la neutralité du net ? Je n'ai rien trouvé jusqu'ici et c'est une info importante pour moi qui vais devoir voter bientôt pour ou pas pour lui.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.