scleaner disponible en version bêta

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
14
mai
2008
Gnome
La première version bêta de scleaner a.k.a. « simple cleaner » est disponible. Ce logiciel permet de faire le ménage sur un système GNU/Linux.

Depuis l'alpha beaucoup de changements : onze greffons d'entrée (contre trois pour l'alpha) et de nombreuses remarques d'utilisateurs intégrées à cette bêta. Reste des bugs connus, et des choses à faire mais le moment est venu d'avoir un retour utilisateur. Cette version est une version de test, merci de la tester dans un environnement de test.

scleaner est disponible sous licence GPL v3 ou ultérieure scleaner vous permet de supprimer des fichiers qui ne sont plus nécessaires au bon fonctionnement de votre ordinateur sous GNU/Linux. Pour le moment une compatibilité maximum est observée sous Ubuntu 8.04. scleaner utilise des greffons d'entrée pour trouver des fichiers inutiles. Ensuite scleaner utilise des greffons de sortie pour traiter les fichiers sélectionnés par l'utilisateur, parmi les fichiers trouvés par les greffons d'entrée.

Il est important de comprendre que scleaner peut fonctionner dans deux modes :
  • Le premier, en mode simple, les fichiers seront recherchés dans /home/user. Ce mode est activé lorsque scleaner est lancé par un utilisateur normal. Depuis la beta 1, ce mode correspond à l'icône bleu de scleaner dans le menu: "Applications->Outils système->scleaner".
  • En mode administrateur, les fichiers seront recherchés dans /home/ et dans divers autres emplacements définis dans les greffons d'entrée nécessitant root. Ce mode est activé lorsque scleaner est lancé en tant que superutilisateur ou en utilisant la commande sudo : sudo scleaner. Depuis la beta 1, ce mode correspond à l'icône rouge de scleaner dans le menu: "Applications->Outils système->scleaner (root)".
Onze greffons d'entrée sont d'ores et déjà disponibles :
  • apt-cache# : la commande apt-get clean supprime ces fichiers, que ce greffon trouvera pour vous ;
  • backfiles : permet d'identifier les fichiers de sauvegardes abandonnés (lâchement) par une application ;
  • coders : fichiers *.o ;
  • crimosoft : fichiers *.doc ou *.xls ;
  • emptyfolders : trouve les répertoires vides ;
  • kernels# permettant d'identifier les noyaux qui ne sont plus utilisés ;
  • latex : fichiers *.toc et *.aux ;
  • logs# : fichiers *.log ;
  • mac : fichiers .dstore ;
  • nullfiles : fichiers de taille nulle ;
  • orphan : fichiers orphelins ;
  • Trash : fichiers contenus dans la corbeille.
Ceux marqués par un # n'apparaîtront qu'en mode superutilisateur.

Beaucoup de greffons d'entrée sont encore à faire : fichiers dupliqués, liens symboliques brisés, binaire brisé, miniatures, cache de navigateurs web, détection de doublons dans les images, coredumps, grosses vidéos, fichiers ISO, etc.

Pour le moment, le seul greffon de sortie disponible (c'est-à-dire le seul type d'action possible sur les fichiers sélectionnés) est le greffon tbz. Cela signifie juste que dans cette version vous pourrez uniquement créer une archive tar+bzip2 des fichiers sélectionnés. Attention, si vous souhaitez réellement effacer vos fichiers après création de l'archive, il vous faudra cocher une option dans les préférences. Cette option est décochée par défaut, ainsi il vous sera impossible d'effacer des fichiers importants tant que cette option n'est pas activée.

Au niveau des remarques utilisateurs déjà prises en comptes :
  • Sélection des répertoires dans lesquels chercher ;
  • Sélection des répertoires à exclure ;
  • Facilités de sélection par plage, avec shift, etc. ;
  • Ajout de menus contextuels : sélectionner tout, de-sélectionner tout, inverser la sélection, etc. ;
  • Classement par critère : pour le moment seul la première colonne, le nom des fichiers peut être trié, mais le tri fonctionne et sera appliquée à toutes les colonnes.

Depuis l'alpha, l'équipe de scleaner a grossi, nous avons maintenant un webmaster (Pierre Jacquier) qui travaille sur l'i8n du site, un packageur debian (David Paleino) qui n'a pas eu le temps de packager cette bêta mais très bientôt, un graphiste (Bastien Medina) qui a réalisé l'écrande démarrage de cette bêta et un traducteur allemand (Peer Voss).

Aussi je tiens à tous les remercier pour leur aide.

Aller plus loin

  • # Ceux qui m'énervent...

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    ... c'est les Thumbs.db !! Rhaa ! (et dire que j'en ai dans /usr/share, bonjour les applis codées sous Windows... :( )
  • # Le but ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Ma question est la suivante :
    Qu'est censé nettoyé scleaner ?
    — Des dossiers récupérés à droite à gauche (par exemple de windows) et remplie de merde ?
    — Le home « normal » de Linux (j'entends par là, des dossiers créé sous Linux).

    Parce que dans le deuxième cas, ça m'affole un peu de commencer à voir apparaître de tels outils.
    Les programmes devient si mal conçu que l'on retrouve des merdes partout qui vont ralentir le système ?
    Va-t-on se retrouver avec comme sur Windows, de nombreux outils ayant pour but de nettoyer la merde laissé un peu partout ?

    Voilà, je n'ai jamais encore eu la sensation d'avoir besoin d'un tel outil, mais le fait qu'il existe montre que ce n'est pas le cas pour tout le monde.

    Suis-je le seul à me faire cette remarque ?
    • [^] # Re: Le but ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Alors je vais juste me permettre de répondre à cela par l'explication de pourquoi je l'ai fais.

      Au début, je voulais apporter ma pierre à l'édifice qu'est GNU/Linux.

      Mon travail est développeur donc le code me semblait la meilleure façon d'apporter quelque chose.

      Corriger des bugs deviens vite ... fatiguant, donc l'écriture d'un outil me semblait plus exitant.

      Alors j'ai chercher ce qui manquait et je suis tombé (non non je me suis pas fais mal) sur des specs : https://blueprints.launchpad.net/ubuntu/+spec/make-free-spac(...)

      J'avais les specs, pourquoi ça plutôt qu'un autre soft ?

      Voilà quelques pistes :

      Les capacités de disques augmentent (1To pour 129€) et donc on laisse de plus en plus de choses à droite à gauche (ISO, photos en plus que doublons quand on vide 'à la rache' les appareils photos, ...)

      Ma petite maman (que j'ai réussi à convertir à GNU/Linux) ne sais pas comment récupérer de la place sur son disque. (Et deja avec les fichiers de log de son pc, gavé par des outils sous windows qu'elle utilise, plus de 10Go sur 50Go on été récupérés. scleaner peut le faire seul.)

      Beaucoup de gens ne connaissent pas le --purge d'apt-get remove

      Etant développeur, l'idée du système de plugins paraissait intéressant à implémenter sur un projet simple comme scleaner (et ainsi serait plus pédagogique). Comprendre comment sont codés des plugins dans scleaner est beaucoup plus simple que dans GIMP par exemple :) car il y a moins de code. Le projet étant sous GPL3 tout le monde est libre d'aller regarder les sources (Publique et disponibles ici : http://git.savannah.nongnu.org/gitweb/?p=scleaner.git;a=log)
      Je ne prétends pas produire du code optimisé et parfait, mais lisant moi même les sources de certains softs, je me suis dis que ces specs pouvaient amener à produire un code très intéressant.
      Je compte y inclure un support de skin, là encore plus pour le coté technique de la chose, plutôt que pour une réelle utilité iminente :)

      En conclusion, ce système de plugins permet d'utiliser scleaner autant pour nettoyer (et choisir quoi nettoyer) que comme outil de sauvegarde (Il suffit de ne pas activer l'option : effacer les fichiers après le plugin de sortie) et là on à un outil qui prend n'importe quel type de fichier et en produit un TGZ :)

      Voilà, pour information il en existe déjà d'autre de logiciel de nettoyage. Un simple 'linux cleaner' dans google ammènera, en plus de bcp de scripts divers dans des forums utilisateurs, de logiciels comme Kleansweep
      • [^] # Re: Le but ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Petite précision, les outils windows que ma maman utilise sous GNU/Linux, elle le fait via wine :)
  • # Nouvelle version : 0.40.0.488

    Posté par . Évalué à 1.

    Dans cette version j'ai supprimé le plugin crimosoft (qui est plus dangereux qu'autre chose) par un plugin de recherche d'extensions universel.
  • # Le WMA.

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai quelques wma plantés au milieu des .Ogg .
    Quel appaisement si je pouvait m'en debarrasser simplement...
    Merci à toute l'équipe de scleaner.
    • [^] # Re: Le WMA.

      Posté par . Évalué à 1.

    • [^] # Re: Le WMA.

      Posté par . Évalué à 2.

      find . -name "*.wma" | xargs rm

      ­La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence -- Somerset Maugham

      • [^] # Re: Le WMA.

        Posté par . Évalué à 2.

        find a aussi une option -exec qui permet de se soustraire de ce pipe (même si au final ça ne doit pas changer grand-chose)...
        • [^] # Re: Le WMA.

          Posté par . Évalué à 1.

          Pour 3 ou 4 fichiers par-ci par là, non, quand ça commence à devenir lourd, bonjour la charge de fork :), dans ces cas là, il vaut mieux quelque chose dans le style:
          find bla -print0 | xargs -0 rm
          • [^] # Re: Le WMA.

            Posté par . Évalué à 2.

            Merci pour vos réponses, je m'en vais de ce pas convertir ces intrus...
          • [^] # Re: Le WMA.

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Mieux encore:

            1/ find bla -exec /bin/rm {} \+
            le + à la place du ; modifie le fonctionnement de exec et le rend similaire à xargs

            2/ find bla -delete
            bon la c'est un peu specialisé par contre :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.