War photographer

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
16
oct.
2002
Cinema
Ce petit documentaire Suisse (nominé aux oscars, quand même) est un furieux rappel au réel et un regard intéressant sur le rôle des médias. Christian Frei a suivi pendant plusieurs années (le film s'étend de 1998-99 à 2002) un photographe de guerre de par le monde.... (suite de la critique dans l'article) Ce petit documentaire Suisse (nominé aux oscars, quand même) est un furieux rappel au réel et un regard intéressant sur le rôle des médias. Christian Frei a suivi pendant plusieurs années (le film s'étend de 1998-99 à 2002) un photographe de guerre de par le monde.

L'apposition des photos et des images montrant le photographe en action nous révèle les dessous des photos que l'on regarde (de moins en moins) dans les journaux. Comment la présence de l'objectif déclenche les cris de douleur et les pleurs de femmes kosovardes, par exemple.

En plus d'être un simple documentaire sur le métier et la vocation de Nachtwey, le film nous plonge aussi au coeur de situations dramatiques (le lynchage d'un homme en Indonésie, l'exhumation de corps de charniers au Kosovo, l'intifada, etc.).

La conclusion de Nachtwey (5 fois lauréat du prix Kapa, élu 6 fois photographe de l'année) est terrifiante. Les annonceurs rechignant à voir leurs produits accolés à des images de détresse humaine et les lecteurs préférant être distraits qu'informés, le travail de photographe de guerre est en voie de disparition.

A voir pour ne pas mourir idiot.

Aller plus loin

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.