Yi-Yi

Posté par  . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes :
0
17
oct.
2000
Cinema
J'ais donc été voir ce film chinois, qui n'a rien à voir avec les habiluels films de Hong-Kong.

C'est une simple histoire de la Vie, très bien comptées et très émouvante. Il nous permet de suivre une famille chinoise alors que tous ces membres vivent une période de transition, avec le coma de la grand-mère et la (re)découverte de l'amour.

Les personnages sont très attachant, très émouvant par leur innocence.

Un film à éviter tout de même si vous chercher la légèreté d'une comédie. Il est également assez long, 3 heures, dont beaucoup de silences, long comme la vie.
  • # Yi-Yi

    Posté par  . Évalué à 1.

    Oui, c'est vraiment un très bon film.

    Ce qui m'a particulièrement frappé c'est la description d'un Taipei moderne et occidentalisé, oubliant complètement son passé alors que d'un autre côté, le Japon reste un pays avec un histoire.

    Le petit garçon mange au McDO, a tous les attributs du petit américain. La mère est complètement paumé, sans racine, essaye de se raccorcher à une religion qui marche au téléphone portable et aux dons des "disciples". En fait, la spécialité industrielle locale (la "copie") a déteint sur la société.

    Par contre le personnage japonais du film semble plus "épais", plus ancré dans la culture traditionnelle du pays. (On peut d'ailleurs comparer les 2 scènes de repas entre les 2 hommes. La première à Taipei, dans un resto classe, à l'occidentale, la seconde, au Japon, dans une auberge traditionnelle).

    D'un côté, le Japon, qui a été le leader dans la zone asiatique, au moins dans l'histoire du XXième siècle, qui a encore des traditions forte, de l'autre, Taipei, coupé de la Chine continentale, et lancé dans la course folle aux nouvelles technologies.

    Il y a évidemment bien d'autres choses dans ce film très riche, qui n'est pas du tout long, malgré sa durée.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.