• # Comme d'hab

    Posté par  . Évalué à 7.

    Pas d'indication de salaire...

    À croire que c'est secondaire, et que ce qui intéresse le plus les gens c'est de savoir qu'ils vont avoir droit aux tickets restaurant (la belle arnaque, ça vous oblige à les consommer en bouffe, ce qui revient toujours plus cher que de se préparer un repas soi*même, et en plus il y a une date de péremption), et à une mutuelle (dont la déduction sur le salaire est beaucoup plus importante que n'importe quelle autre mutuelle prise à part).

    Bref, comme d'hab quoi... En réalité, c'est juste histoire de demander au salarié ses « prétentions » une fois qu'il s'est déplacé et à perdu son temps à l'entretien, avec l'espérance qu'il demandera moins que ce que la boîte était prête à payer. Et s'il demande plus ? Au suivant !
    • [^] # Re: Comme d'hab

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Les tickets tu peux te les faire rembourser à la fin de l'année si tu ne les as pas utilisés.
      • [^] # Re: Comme d'hab

        Posté par  . Évalué à 2.

        Ah, je ne savais pas :-)
        Il faut dire que mes ex-employeurs n'étaient pas du genre à vouloir aider leurs employés, mais plutôt à chercher un moyen à les payer le moins cher possible. Le ticket restaurant étant entièrement défiscalisé, les entreprises ne payent pas de charges dessus, ils viennent donc partiellement en déduction du salaire (prix - prise en charge de l'entreprise), et ne sont donc pas comptabilisé pour la retraite ou le chômage !

        Mais bon, c'est déjà pas mal qu'on puisse se les faire rembourser :-)
    • [^] # Re: Comme d'hab

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Pour moi oui, le salaire, c'est secondaire. Ce qui m'interresse le plus dans mon boulot, c'est ce que je vais y faire. Je prefére passer 10 ans dans une boîte où je m'éclate et ne pas avoir un salaire super top, que passer 10 ans dans une boîte avec un super salaire, mais où je m'emmerde comme un rat mort. (c'est sûr, je prefère un super boulot où je m'eclate avec un super salaire, mais avec le marché difficile actuel, ce n'est pas évident).

      Y en a qui court aprés le fric, moi je cours aprés une certaine qualité de vie.

      Autant ce que tu veux faire dans une boîte, c'est difficile voir impossible à faire, autant un salaire, ça peut toujours se négocier. Et c'est d'autant plus facile que tu es motivé et que le boulot t'interresse vraiment et que tu le fais bien comprendre à la boîte.

      Autant donc ne pas indiquer de salaire dans l'annonce. C'est un moyen pour l'entreprise d'avoir des entretiens avec des gens qui sont vraiment motivé par le boulot, et non motivé uniquement par le fric.
      • [^] # Re: Comme d'hab

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        s/c'est difficile voir impossible à faire/c'est difficile voir impossible à négocier/
        • [^] # Re: Comme d'hab

          Posté par  . Évalué à 1.

          s/voir/voire/

          je remballe mon dico, et hop ········>[]

          "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

      • [^] # Re: Comme d'hab

        Posté par  . Évalué à 5.

        J'avais ce genre de raisonnements il n'y a pas encore tres longtemps, mais la situation a changé. Ma femme est enceinte, notre appartement va devenir trop petit, nous avons décidé d'investir pour acheter une maison. Je t'assure que dans ce cadre, le salaire prend pas mal d'importance, et les offres aux salaires mirobolants refusées pour la qualité de vie les années passées te manquent : ca nous filerait un sacré coup de pouce maintenant.
        Bien sur, comme nous passons tous la plupart de notre temps au travail, il est important de ne pas se faire chier comme un rat mort, mais fonder une famille, ca te donne une motivation supplementaire pour supporter des choses que tu supporterais moins sinon.

        Bon sinon, et WikiRenderer, ca avance ? :-)
      • [^] # Re: Comme d'hab

        Posté par  . Évalué à 4.

        Pour moi oui, le salaire, c'est secondaire. Ce qui m'interresse le plus dans mon boulot, c'est ce que je vais y faire.


        Tu places ton travail avant ta famille, moi c'est l'inverse.
        Auparavant j'étais comme toi, j'aimais mon travail, je bossais comme un acharné par auto-satisfaction, et aussi par semi-obligation (essaye de bosser moins pour voir...). Et puis j'ai vu la boîte faire de gros bénéfices, les patrons se rincer (à moi tout seul, en bossant mes 12 heures par jour en moyenne, j'avais fait gonfler le chiffre d'affaires de 500.000 euros sur l'année, ils se les sont partagés), et moi qui me trainait mon petit 1500 euros par mois, qui avais du mal à se faire rembourser les frais (la secrétaire, cousine des patrons, m'enflait tous les mois sur les frais en cachette, je suis parti quand j'ai vu son manège : elle modifiait mes notes de frais !), etc.

        Aujourd'hui, je suis à mon compte, je ne gagne pas énormément (1200 à 1500 euros par mois), et je bosse beaucoup (12 heures par jour, dont 4 de paperasse administrative), mais je suis auprès de ma copine la plupart du temps, et je suis mon propre patron, donc je mène ma vie comme je l'entend !

        Le salaire, c'est LA chose la plus importante, tu t'en rendras compte quand tu connaitra tes premiers licenciements et que tu verras que tu n'es qu'un kleenex pour l'entreprise.
    • [^] # Re: Comme d'hab

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Il n'y a pas d'indication de salaire car :

      1. je ne peux pas la donner
      2. ça dépend du profil, un mec hyper compétent avec 5 ans d'expérience ne sera pas payé comme un débutant bac+2 (je n'ai rien contre les bac+2, c'est mon niveau)

      Si tu veux une fourchette, ça tourne entre 25 et 30kEUR brut par an mais ça peut être plus en fonction du profil. Tout est négociable. Ceci n'est pas officiel, c'est mon appréciation.

      Ah et puis concernant les tickets resto, comme dans toute boite, tu peux demander à ne pas les avoir.
      • [^] # Re: Comme d'hab

        Posté par  . Évalué à 2.

        Ce n'est pas spécialement contre Eyrolles que ma critique était dirigée. Je sais par expérience que Eyrolles est une bonne boîte.
        Je vise particulièrement toutes les autres boîtes que j'ai connu, et qui usent de ce stratagème pour payer le moins possible.
  • # arf

    Posté par  . Évalué à 1.

    Toujours sympa de retrouver d'anciens SRC :)
    Ca bouge bien en ce moment :p

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.