Journal Le Record de performance TPC-C avec 4 CPUs est sous Linux.

Posté par .
Tags : aucun
0
15
sept.
2003
Oracle a fait un benchmarck tpc-c avec Oracle 10g et RedHat Linux Enterprise AS 3 (non encore dispo) sur HP Integrity rx5670 Linux. Bingo ! Record tcp-c dans la catégorie 4 cpus. C'est le troisième système pour le rapport performance/prix pour la catégorie.

Annonce Oracle : http://www.oracle.com/corporate/press/index.html?2287170.html(...)

Les résultats sont ici : http://www.tpc.org/(...) . Il faut faire une recherche avancée.

Les trois premiers :
*HP Integrity rx5670 Linux | 136110.98 | Oracle Database 10g Enterprise Edition | Red Hat Enterprise Linux AS 3 | 4 cpu | Intel Itanium 2 Processor 6M 1.5GHz
* hp server rx5670 | 131639.8 | Oracle Database 10G Standard Edition | HP UX 11.iv2 64-Bit Base OS | 4 cpu | Intel Itanium2 1.5GHz
* hp server rx5670 | 121065.13 | Microsoft SQL Server 2000 Enterprise Ed. 64-bit | Microsoft Windows Server 2003 Enterprise Edition | 4 cpu | Intel Itanium 2 Processor 6M 1.5GHz

Autre news tirée de RedHat : VerySign migre une partie de leurs systèmes vers Linux. C'est près de 2000 machines qui sont concernés :
  • # Re: Le Record de performance TPC-C avec 4 CPUs est sous Linux.

    Posté par . Évalué à 1.

    > C'est près de 2000 machines qui sont concernés :
    http://www.redhat.com/about/presscenter/2003/press_verisign.html(...)

    J'ai oublié de mettre url.
  • # Re: Le Record de performance TPC-C avec 4 CPUs est sous Linux.

    Posté par . Évalué à 3.

    Petit rappel : Le TPC-C ne veut rien dire, elle ne compte que le nombre de transactions par secondes sans tenir compte de petits details comme la possibilite de faire un roll-back, les consolidations de donnees dynamiques, l'indexage,la taille de la base, la coherence interne des donnees etc...

    Il s'agit le plus souvent d'installations hybrides capables de ne faire qu'une seule et unique chose (tres vite certes) , mais qui ne sont pas adaptes du tout a la production.

    Bref ca veut pas dire grand chose...


    Kha
    • [^] # Re: Le Record de performance TPC-C avec 4 CPUs est sous Linux.

      Posté par . Évalué à 0.

      > Le TPC-C ne veut rien dire

      Peut-être pas rien non plus.
      L'intérêt d'être bien placé dans ce type de bench, c'est que ça crédibilisé Linux. Si Linux était loin derrière (même pour un bench qui ne veux "rien" dire) ça la foutrait mal.
      • [^] # Re: Le Record de performance TPC-C avec 4 CPUs est sous Linux.

        Posté par . Évalué à 3.

        Ben en l'occurence c'est tout le probleme. Les gens vendent des produits en partant de ce type de benchs. Ca revient a dire que la Twingo est une des voitures les plus rapide du monde parceque Renault a gagne les championnats du monde de F1.

        Un benchmark dans ce genre de conditions, et sans les garde-fous qui vont bien n'a aucune valeur au niveau de ce que tu vas pouvoir en faire apres. Ca credibilise Linux seulement aux yeux des gens qui ne comprenent ni ce qu'est Linux ni ce qu'est une base de donnees. Il est vrai que par contre les commerciaux se servent de ce genre d'arguments pour vendre (cher) de la machine a des decideurs presses (ie qui ne prennent pas le temps de tester les solutions en interne).

        Derriere tu te retrouves avec des solutions inadaptees et un boss qui ne comprend pas vu qu'il a choisi le leader du marche. Les autres TPC sont discutablements valables, mais celui la est franchement inexploitable.

        Pour connaitre les perfs d'un systeme il faut un certains nombre d'informations capitales :
        1 - la velocite (vitesse de traitement pure)
        2 - la qualite du traitement
        3- la coherence (constance de la qualite du traitement)
        4- la scalabilite (comportement en cas d'augmentation ou de diminution forte de la charge)
        5- la fiabilite(tolerance aux pannes du systeme)

        Pour une base de donnees il est bon aussi d'ajouter la reversibilite (capacite a annuler une action ou une serie d'action) et la consolidation (capacite a retirer de la base les elements inutilisables ou ne presentant pas d'interet de facon dynamique)

        Ca fait 7 points a tester, le TPC-C en teste 2 : la velocite et tres partiellement la qualite(simplement echec ou succes de la transcation).


        Kha
        • [^] # Re: Le Record de performance TPC-C avec 4 CPUs est sous Linux.

          Posté par . Évalué à 2.

          Que ce benchmarck ne corresponde pas à une utilisation réelle, ça ne fait aucun doute.
          C'est le même problème avec tout les benchs.
          Si tu veux faire une "croisade" contre l'importance qu'accorde les gens aux bench, je te rejoins.

          > Ca revient a dire que la Twingo est une des voitures les plus rapide du monde parceque Renault a gagne les championnats du monde de F1.

          Tout le monde sait que Renault n'alligne pas une Twingo sur les grand prix de F1 et tout le monde sait qu'une F1 c'est pas l'idéal pour faire ces courses (au super-marché).
          • [^] # Re: Le Record de performance TPC-C avec 4 CPUs est sous Linux.

            Posté par . Évalué à 1.

            oui, mais rien dans ton journal ne le laisse entendre, d' ou la critique constructive qui t' est adressée.
            • [^] # Re: Le Record de performance TPC-C avec 4 CPUs est sous Linux.

              Posté par . Évalué à 1.

              On ne peut pas toujours tout dire :-)

              Le journal a été fait pour avoir des arguments pour "contrer" ceux qui disent que Linux n'est pas pour des serveurs haut de gamme (Les décideurs pressés). D'où aussi la référence sur le passage de 2 000 machines de VeriSign qui était sous Solaris vers Linux (dont des serveurs critiques).

              Ça montre qu'Oracle s'intéresse beaucoup à Linux pour le haut de gamme. Faire un bench public sur une version de Linux en phase beta est un signe qui ne trompe pas et ça aide à l'adoption de Linux. Oracle est maintenant en "avance de phase" et n'attend pas la demande des utilisateurs pour réagir. D'ailleur Oracle et RedHat bossent déjà sur la version 4 de RHEL :
              http://www.eweek.com/article2/0,4149,1267989,00.asp(...)
              - "But Oracle has grown its Linux development team to where the companies could begin to work together on Version 4."
              Il est agréable de constater que les média spécialisés commencent à s'intéresser aux sorties à venir de Linux et non uniquement à l'avenir de Windows.
              Et je n'oublie pas qu'Oracle bosse aussi avec SuSE même si j'ai pas une news récente sous la main, qu'osdl bosse beaucoup sur Linux, etc...

              Le bienfait de l'implication d'Oracle dans Linux se retrouve dans l'exemple de VeriSign qui utilise Oracle sous Linux : http://www.eweek.com/article2/0,4149,1259127,00.asp(...)
              - "VeriSign has decided to migrate 2,000 of its high-performance Unix servers to Red Hat Enterprise Linux on Intel in a move the company says will help reduce its operating expenses."
              - "The 2,000 servers to be migrated operate across all of VeriSign's business units. The migration to Linux has already started with VeriSign's Naming and Directory Services business unit and with the deployment of Oracle on Linux for several corporate applications."
              - "Pool also laid to rest the criticism that Linux is not ready for prime time and mission-critical applications, particularly at the back end. "VeriSign is migrating several significant databases to Linux, including Siebel Sales Force Automation, Clarify sales support, and business intelligence and decision support applications from Informatica and Primus," he said."

              À ma grande surprise c'est un type de nouvelle qui fait moyennement plaisir.

              Vas comprendre... L'effet RedHat sur linuxfr...

              Je sais, je suis coupable de m'intéresser plus à RedHat qu'aux autres distributions. Mais de la même façon que je ne peux pas toujours tout dire tout le temps, je ne peux pas suivre l'actualité de tous les distributeurs tout le temps. D'autres suivent d'actualité de leur distribution préférée très bien (notament Samuel pour SuSE, plein de monde pour Debian et Mandrake, frlinux pour gentoo, etc...). C'est très bien comme ça.
              Et c'est pas de ma faute si RedHat (et SuSE) est l'un des plus importants acteurs de Linux. Qu'une partie significative du public de linuxfr (qui est très très loin d'être tous les utilisateurs de Linux) aime à l'ignorer ne change rien ... à part être ignorant et ne rien comprendre à ce qui se passe, ne pas pouvoir apréhender l'avenir de Linux et être à côté de plaque.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.